EP0248700B1 - Machine d'encaissage pour caisses américaines - Google Patents

Machine d'encaissage pour caisses américaines Download PDF

Info

Publication number
EP0248700B1
EP0248700B1 EP87401109A EP87401109A EP0248700B1 EP 0248700 B1 EP0248700 B1 EP 0248700B1 EP 87401109 A EP87401109 A EP 87401109A EP 87401109 A EP87401109 A EP 87401109A EP 0248700 B1 EP0248700 B1 EP 0248700B1
Authority
EP
European Patent Office
Prior art keywords
machine
borne
boxes
flaps
longitudinal
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Expired - Lifetime
Application number
EP87401109A
Other languages
German (de)
English (en)
Other versions
EP0248700A1 (fr
Inventor
Jean-Louis Boisseau
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Vega Automation
Original Assignee
Vega Automation
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Priority to FR8607096A priority Critical patent/FR2598680B1/fr
Priority to FR8607096 priority
Application filed by Vega Automation filed Critical Vega Automation
Publication of EP0248700A1 publication Critical patent/EP0248700A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of EP0248700B1 publication Critical patent/EP0248700B1/fr
Anticipated expiration legal-status Critical
Expired - Lifetime legal-status Critical Current

Links

Images

Classifications

    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65BMACHINES, APPARATUS OR DEVICES FOR, OR METHODS OF, PACKAGING ARTICLES OR MATERIALS; UNPACKING
    • B65B59/00Arrangements to enable machines to handle articles of different sizes, to produce packages of different sizes, to vary the contents of packages, to handle different types of packaging material, or to give access for cleaning or maintenance purposes
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65BMACHINES, APPARATUS OR DEVICES FOR, OR METHODS OF, PACKAGING ARTICLES OR MATERIALS; UNPACKING
    • B65B5/00Packaging individual articles in containers or receptacles, e.g. bags, sacks, boxes, cartons, cans, jars
    • B65B5/02Machines characterised by incorporation of means for making the containers or receptacles
    • B65B5/024Machines characterised by incorporation of means for making the containers or receptacles for making containers from preformed blanks
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65BMACHINES, APPARATUS OR DEVICES FOR, OR METHODS OF, PACKAGING ARTICLES OR MATERIALS; UNPACKING
    • B65B5/00Packaging individual articles in containers or receptacles, e.g. bags, sacks, boxes, cartons, cans, jars
    • B65B5/06Packaging groups of articles, the groups being treated as single articles
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65BMACHINES, APPARATUS OR DEVICES FOR, OR METHODS OF, PACKAGING ARTICLES OR MATERIALS; UNPACKING
    • B65B59/00Arrangements to enable machines to handle articles of different sizes, to produce packages of different sizes, to vary the contents of packages, to handle different types of packaging material, or to give access for cleaning or maintenance purposes
    • B65B59/003Arrangements to enable adjustments related to the packaging material
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65BMACHINES, APPARATUS OR DEVICES FOR, OR METHODS OF, PACKAGING ARTICLES OR MATERIALS; UNPACKING
    • B65B7/00Closing containers or receptacles after filling
    • B65B7/16Closing semi-rigid or rigid containers or receptacles not deformed by, or not taking-up shape of, contents, e.g. boxes or cartons
    • B65B7/20Closing semi-rigid or rigid containers or receptacles not deformed by, or not taking-up shape of, contents, e.g. boxes or cartons by folding-down preformed flaps

Description

  • L'invention concerne une machine d'encaissage pour caisses américaines comme définie dans la première partie de la revendication 1.
  • On connaît déjà de nombreuses machines d'encaissage pour caisses américaines de ce type.
  • Les perfectionnements apportés à ces machines connues ont surtout portés sur la recherche d'une plus grande fiabilité, d'une meilleure synchronisation des mouvements des différents organes mobiles qui la composent; de cadences plus élevées, de nouveaux dispositifs d'ouverture ou de pliage (voir notamment documents US 4 163 414, 2 280 773 et FR 2 029 300). On connaît par ailleurs l'usage de robots de manutention (document DE 2 702 481), et de nombreuses variantes de réalisation différentes des différents moyens constitutifs de telles machines en général (documents DE 2 754 057, BE 5 050 317, DE 871 420, GB 2 079 715, GB 535 347, DE 3 417 508, GB 1 033 743, US 4 233 798 et US 3 164 938).
  • Les machines d'encaissage connues à ce jour permettaient l'utilisation de formats de caisses différents moyennant un réglage manuel des différents paramètres de réglage ou opératoires de la machine. Ce réglage non seulement nécessitait une dextérité certaine de la part de l'opérateur mais aussi un certain temps pendant lequel la machine était inemployée. Ces inconvénients étaient acceptés car les changements de formats étaient peu fréquents et le temps de réglage considéré comme indispensable compte tenu des moyens de réglage mécaniques employés.
  • On a proposé (document EP 0 142 007) que des composants d'une machine d'emballage soient déplaçables grâce à des vis de réglage couplées, l'une après l'autre, à des moyens d'entraînement mobiles, portatifs. Chaque composant, successivement, est ramené, par les moyens d'entraînement, à une position de référence puis déplacé, à partir de celle-ci, jusqu'à la position finale souhaitée. Les moyens d'entraînement sont du type constitué par un bloc-moteur à commande manuelle tel que ceux utilisés pour les outils à mains électriques (perceuse, ponceuse, etc...). La structure des moyens de réglage envisagés limite leur usage à un petit nombre de moyens et à de faibles courses. Ce dispositif implique un accès effectif aux vis de réglage pour le couplage des moyens d'entraînement. Enfin, le réglage successif des composants allonge la durée totale de réglage. Dans un tel dispositif, les réglages sont effectués indépendamment les uns des autres pour les différents composants. Par conséquent, une telle machine présente des inconvénients rédhibitoires si les changements de formats deviennent plus fréquents et dans une plage plus large et si les utilisateurs cherchent à améliorer la productivité de la machine, par diminution des temps morts.
  • L'invention vise donc à résoudre le problème de la flexibilité de fonctionnement des machines d'encaissage pourcaisses américaines en fonction des différents formats de caisses employés et ceci sans nécessiter de la part de l'utilisateur un savoir- faire particulier ou une perte de temps importante.
  • A cet effet la machine d'encaissage pour caisses américaines selon l'invention, est définie par les caractéristiques de la revendication 1.
  • Grâce à la constitution de la machine selon l'invention, le réglage de celle-ci en fonction des différents formats envisagés pour les caisses américaines est rendu particulièrement facile et rapide.
  • La machine d'encaissage selon l'invention, présente, sur celles de l'état de la technique, plus spécialement illustré par les documents US 2 280 773 et EP 0 142 007, la caractéristique que la structure même de la machine est conçue pour permettre le réglage pour le changement de format, les réglages des différents composants de la machine étant combinés les uns aux autres et intervenant essentiellement au moins partiellement simultanément avec des moyens d'entraînement faisant partie intégrante de la machine, fixes dans leur ensemble et agissant sur les différents organes simultanément. Par opposition, la machine selon le document EP 0 142 007 n'a pas une structure générale spécialement adaptée à un réglage tel que visé par l'invention et se contente, à partir d'une structure classique de machine, de rendre réglable certains de ses organes constitutifs, sans combinaison des différents réglages entre eux, sans incorporer les moyens d'entraînement à la machine.
  • Autres caractéristiques preférées de l'invention résulteront de la description qui suivra en référence aux dessins annexés dans lesquels:
    • La figure est une vue schématique en élévation d'une forme de réalisation de principe d'une machine d'encaissage selon l'invention, illustrant le moyen qu'elle constitue.
    • La figure 2 est une vue schématique de dessus partielle de la machine d'encaissage représentée sur la figure 1.
    • La figure 3 est une vue schématique à plus grande échelle en coupe transversale selon la ligne 3.3 de la figure 2.
    • La figure 4 est une vue schematique en coupe selon la ligne 4.4 de la figure 3 illustrant deux variantes possibles et différents formats.
    • les figures 5 et 6 sont deux vues de côté et de dessus respectivement d'une autre forme de réalisation de la machine concernant la partie mise en volume de la caisse.
    • Les figures 7, 8, 9, 10, 11, 12 sont six vues schématiques en élévation partielles illustrant la cinématique de fonctionnement de la machine.
    • La figure 13 est une vue de dessus illustrant cette cinématique.
    • les figures 14 et 15 sont deux vues schématiques, frontales des moyens de constitution du fond de la caisse.
    • Les figures 16, 17, 18, 19 sont quatre vues respectivement de côté, de dessus, frontales illustrant la partie d'évacuation de la machine.
  • L'invention concerne une machine d'encaissage 1 pour caisses américaines 2.
  • Une caisse américaine 2 est connue en soi et comporte quatre faces latérales 3, un fond 4 et un couvercle 5. Le fond 4 et le couvercle 5 sont constitués chacun de deux premiers rabats 6, 7 respectivement et de deux seconds rabats 8, 9 respectivement. Deux premiers rabats 6, 7 et deux seconds rabats 8, 9 sont attenants à deux faces latérales 3 opposées respectivement Au départ, la caisse 2 forme un flan aplati, les faces latérales 3 étant repliées l'une contre l'autre et les rabats 6, 7, 8, 9 libres et situés dans le même plan que les faces latérales 3.
  • La machine d'encaissage 1 est destinée également à un contenu 10 groupé en lots distincts de manière à pouvour être encaissé dans les différentes caisses successives américaines mises en volume et ouvertes.
  • La machine d'encaissage 1 comporte, en premier lieu, des moyens d'amenée 11 de caisses vides sur lesquels sont placés d'amont en aval d'une part un magasin 12 de flans de caisses pliées à empilés et d'autre part, des moyens 13 d'ouverture, de mise en volume de la caisse 2 et de constitution de son fond 4 par pliage et solidarisation des rabats 6, 8.
  • La machine d'encaissage 1 comporte, en deuxième lieu, des moyens d'amenée 14 du contenu 10 en lots aptes à être encaissés.
  • La machine d'encaissage 1 comporte, en troisième lieu, des moyens 15 de transfert des lots de contenu 10 en vue de les placer dans les caisses 2 ouvertes et préparées à cet effet, interposés entre les parties extrêmes aval des moyens d'amenée 11 et des moyens d'amenée 14.
  • La machine d'encaissage 1 comporte en quatrième lieu, des moyens d'évacuation 16 des caisses sur lesquels sont placés d'amont en aval les moyens de transfert 15 déjà mentionnés et des moyens 17 de constitution du couvercle 5 par pliage et solidarisation des rabats 7, 9 qui le constituent.
  • Les qualificatifs amont et aval s'entendent par rapport au sens de déplacement des moyens de transport (amenée ou évacuation) à savoir les caisses vides pour les moyens d'amenée 11, les lots de contenu 10 pour les moyens d'amenée 14 et les caisses 2 avec les lots de contenu 10 pour les moyens d'évacuation 16.
  • A l'entrée de la machine, on a, d'une part des flans empilés de caisses 2 et, d'autre part, des lots de contenu 10. En sortie, on a des caisses remplies des lots de contenus et fermées.
  • La machine 1 est portée par un bâti 18 reposant sur un plan d'appui 19 généralement horizontal (le sol), les moyens d'amenée 11, 14 et d'évacuation 16 s'étendant généralement horizontalement. En particulier, les moyens d'évacuation 16 sont placés substantiellement en prolongement des moyens d'amenée 11 de caisses vides et les moyens d'amenée 14 de contenu sont placés à côté des moyens d'évacuation 16, leur sens de fonctionnement étant opposé.
  • Les moyens 13 d'ouverture, de mise en volume de la caisse 2 et de constitution de son fond 4 ainsi que les moyens 17 de constitution du couvercle 5 sont montés coulissants mais blocables sur des axes et déplacés le long de ces axes par des moyens d'entraînement associés à des moyens de commande numérique non représentés. Ces moyens de commande numérique commandent également les autres moyens constitutifs de la machine.
  • Selon des caractéristiques importantes de l'invention, la machine 1 est généralement conçue, dans son ensemble, pour être réglable, les axes sur lesquels sont montés coulissants mais blocables les organes de la machine étant intégrés à la machine elle-même, plutôt qu'ajoutés à une structure de base connue. Ces axes sont agencés pour les déplacements et les réglages combinés et au moins partiellement simultanément des différents organes. Les moyens d'entraînement sont également intégrés à la machine 1, fixes dans leur ensemble et au moins partiellement communs aux différents axes ou organes. Les axes et/ou les moyens d'entraînement et/ou les organes de la machine sont accessibles ou non, l'accessibilité n'étant pas une condition déterminante pour le réglage.
  • Les moyens d'entraînement sont préférentiellement constitués par des tiges filetées entraînées en rotation par un ou des moteurs. D'autres formes de réalisation équivalentes des moyens d'entraînement peuvent être envisagées (moteurs linéaires, vérins). Ainsi que cela est décrit ultérieurement, certaines au moins des tiges filetées s'étendent transversalement, de part en part de la machine 1, portées par le bâti 18, et comportent, au moins pour certaines d'entre elles, des filetages en sens opposés. Cette disposition constructive illustre l'intégration des moyens de réglage mentionnée ci-dessus et met en évidence la possibilité d'une plage de réglage particulièrement importante.
  • Les moyens de commande comprennent dss moyens manuels d'affichage du format des caisses 2 à réaliser et à remplir et un automate programmable associé aux moyens manuels d'affichage et aux moyens d'entraînement de manière que, selon le réglage des moyens manuels d'affichage, l'automate programmable commande le déplacement des moyens d'entraînement jusqu'à amener les moyens 13, 17, dans les positions correspondants au format choisi. Les différents organes constitutifs sont ainsi réglés automatiquement, en combinaison et au moins partiellement simultanément.
  • Les moyens manuels d'affichage (non représentés) peuvent être constitués par un ou plusieurs boutons mobiles devant un ou des cadrans sur lequel les différents formats possibles sont mentionnés.
  • Par exemple, les cadrans donnent la longueur, la largeur, et la hauteur des caisses pouvant varier notamment et respectivement entre 150 et 450 mm, 100 et 300 mm, 190 et 500 mm. Le réglage de la machine par les moyens d'affichage peut être continu ou discret.
  • L'automate programmable peut comporter les éléments électroniques appropriés tels que mémoire, microprocesseur, etc...
  • Selon une autre caractéristique préférée de l'invention, prise isolément et en combinaison avec les autres caractéristiques, les moyens de transfert 15 des lots de contenu 10 sont constitués par un robot à trois degrés de liberté (un axe vertical et deux axes horizontaux) de manière à permettre un remplissage des caisses 2 avec les lots de contenu 10 soit verticalement, soit latéralement. En conséquence, la machine d'encaissage 1, selon l'invention est polyvalente et selon la commande des moyens de transfert 15 peut être du type à encartonnage vertical ou à encartonnage latéral.
  • Les moyens de transfert 15 (non représentés sur la figure 1) comportent des moyens support 20 fixes associés au bâti 18 et une pluralité de bras 21 portés par les moyens support 20, déplacés grâce à des moyens d'entraînement tels que des vérins ou des moteurs, et terminés par des moyens de préhension 22 susceptibles de saisir un lot de contenu 10. Les moyens de préhension 22 peuvent être mécaniques ou pneumatiques notamment être constitués de ventouses de succion associées à un dispositif d'aspiration. Les moyens de préhension 22 sont constitués, par exemple, par une tête-matrice de succion amovible, comportant une ou plusieurs lignes et une ou plusieurs rangées de ventouses.
  • Les moyens d'amenée 11 comportent des moyens de support et de guidage associés au bâti 18 destinés à des taquets mobiles d'entraînement des caisses 2 déplacées grâce à des moyens d'entraînement tels que des chaînes sans fin mobiles grâce à un ou plusieurs moteurs (non représentés).
  • Les moyens d'amenée 11, notamment les taquets mobiles d'entraînement des caisses 2, définissent, pour chaque caisse 2, un axe de référence, en l'occurrence l'arête horizontale inférieure amont de la caisse 2.
  • De plus, cet axe de référence peut occuper plusieurs positions fixes de référence le long des moyens d'amenée 11, à savoir une première position initiale amont 23, une deuxième position intermédiaire d'ouverture 24, et une troisième position finale de constitution du fond 25. Ces positions 23, 24, 25 sont préférentiellement à égale distance l'une de l'autre.
  • Le réglage des moyens 13 d'ouverture, de mise en volume et de constitution du fond 4 est réalisé par rapport aux positions fixes 23, 24, 25.
  • Le magasin 12 est situé au droit de la première position 23. Il comporte plusieurs rails de guidage 26 propres à maintenir les flans de caisses pliés, superposés inclinés, par exemple à environ 45° par rapport aux moyens d'amenée 11. Le magasin 12 est, éventuellement, réglable pour être adapté aux différents formats de caisses ou encore il est amovible pour être remplacé par un autre magasin correspondant à un autre format ou encore il est prévu plusieurs magasins placés côte à côte, chacun adapté à un format, ces différents magasins étant montés sur des moyens d'entraînement (tels que tige filetée et moteur) associés aux moyens de commande numérique déjà mentionnés.
  • Dans tous les cas, les moyens formant magasin 12 sont réglables préférentiellement automatiquement grâce à un ou plusieurs axes commandés numériquement.
  • Des moyens (non représentés en détail) ont pour fonction de transférer les flans depuis le magasin 12 jusqu'aux moyens d'amenée 11. Ils peuvent être du type à bras mobile et ventouse de succion entraînés par un ou des moteurs, et par système bielle manivelle ou par came.
  • A la deuxième position intermédiaire 24 se trouve un axe horizontal et transversal 27 sur lequel est monté pivotant un bras 28 terminé par une ou plusieurs ventouses 29 pouvant être appliquée sur la face latérale 3 de dessus attenante à l'axe de référence, de manière à permettre l'ouverture de la caisse 2. Eventuellement, en combinaison, une autre ventouse mobile, non représentée, est prévue pour être appliquée sur la face latérale de dessous attenante à l'axe de référence.
  • Entre la deuxième position intermédiaire 24, environ, et l'extrémité aval des moyens d'amenée 11 se trouvent deux longerons 30, horizontaux, latéraux, situés de part et d'autre des moyens d'amenée légèrement au dessus de leur plan. Ces longerons 30 sont mobiles horizontalement et transversalement mais blocables en position de façon réglable grâce aux moyens de commande numérique. Ils s'étendent parallèlement et de part et d'autre des moyens d'amenée 11 et sont munis de paliers taraudés 31 horizontaux et tranversaux. La machine d'encaissage 1 comporte également au moins deux tiges filetées 32, horizontales et transversales, comportant à leurs deux parties extrêmes des filetages en sens opposés, coopérant avec les paliers taraudés 31 coaxiaux des deux longerons 30. Ces tiges filetées 32 sont placées en-dessous des moyens d'amenée 11 pour ne pas interférer avec les caisses 2. Des paliers de roulement horizontaux et transversaux 33 des tiges filetées 32 sont prévus dans le bâti 18. Au moins, un moteur d'entraînement non représenté permet l'entraînement en rotation et en synchronisme des tiges filetées 32 par l'intermédiaire de chaînes ou similaire 34 et donc le déplacement et le réglage de la position des longerons 30.
  • Les longerons 30 ont, par exemple, en section droite transversale, une forme d'équerre sur une branche verticale de laquelle se trouvent les paliers 31 et sur la branche horizontale de laquelle reposent les organes décrits ci-dessous.
  • Le premier longeron (longeron de droite sur la figure 2 par rapport au sens d'avancement des caisses 2) supporte, d'amont en aval, en premier lieu, deux bras 35, 36 s'étendant dans un plan horizontal pivotant autour d'axes verticaux 37, 38, ayant pour fonction de plier les deux premiers rabats 6 du fond 4 par l'extérieur de la caisse 2. Le premier longeron 30 supporte, en deuxième lieu, des moyens d'encolage 39 placés horizontalement et dirigés vers le plan vertical médian de la machine 1. Ces moyens d'encolage 39 coopèrent avec les premiers rabats 6, pliés, grâce aux bras 35, 36. Enfin, le premier longeron 30 supporte, en troisième lieu, une plaque verticale et longitudinale 40 par l'intermédiaire d'un vérin 41, transversal. La plaque 40 coulisse en sens transversal et horizontal et a pour fonction de plier les seconds rabats 8 du fond 4, par l'extérieur de la caisse 2.
  • Le second longeron 30 (longeron de gauche sur la figure 2) supporte, en regard de la plaque 40, des moyens mobiles 42 formant contrepartie sur les premiers rabats 6 à l'intérieur de la caisse 2.
  • Les bras 35, 36 sont mobiles entre une position escamotée, (non représentée) dans laquelle ils sont dirigés vers l'extérieur de la machine et à l'écart des moyens d'amenée 11 et des caisses 2 et une position de travail où leurs plans d'appui respectif 43, 44 sont coplanaires dans le plan du fond 4 (figure 2). Ce plan est également celui dans lequel se trouve la buse des moyens d'encollage 35 et la plaque 40 dans une position externe antérieure.
  • La plaque 40 est mobile entre deux positions extrêmes à savoir une position extrême antérieure de travail déjà mentionnée et une position extrême postérieure, escamotée, écartée du fond 4 et plus à l'écart des moyens d'amenée 11.
  • En position de travail, la partie extrême amont du plan d'appui 43 du bras amont est située dans ou à proximité de la deuxième position de référence 24. Le bord extrême amont de la plaque 40 est situé, quant à lui, à l'endroit ou à proximité de la troisième position de référence 25. Les moyens d'encollage 39 sont situés légèrement à l'amont de la plaque 40, de manière à ne pas interférer avec elle.
  • Les moyens formant contrepartie 42 sont constitués par une pluralité de vérins 45 juxtaposés agencés sous la forme d'une matrice comportant une ou généralement des lignes (figure 2) et une ou généralement des colonnes (figure 3), les vérins 45 étant portés par une plaque verticale et longitudinale 46 écartée des moyens d'amenée 11 et associée rigidement au second longeron 30. Chacun des vérins 45 comporte à l'extrémité de sa tige une plaquette élémentaire de contrepartie 47. Les vérins 45 sont commandés par les moyens de commande déjà mentionnés de manière qu'une partie seulement des vérins soit actifs à savoir ceux dont les plaquettes élémentaires de contrepartie 47 peuvent pénétrer dans la caisse 2 concernée.
  • Par exemple les moyens 42 peuvent comporter trois lignes et quatre colonnes de vérins 45 (figure 4). Toutefois, le nombre de lignes et/ou de colonnes de vérins 45 peut être différent et adapté pour obtenir la précision souhaitée dans la réalisation des différentes dimensions de différentes contrepartie correspondant aux différents formats de caisses envisagés.
  • On se réfère maintenant aux figures 3 et 4 qui illustrent deux variantes possibles extrêmes de formats de caisse, le premier, le plus grand, représenté en traits plain et le second, le plus petit, représenté en trait interrompus. La totalité des verins 45 est mise en oeuvre pour le premier format tandis qu'un vérin seulement est mis en oeuvre pour le second format. Les deux longerons 30 sont respectivement à leur écartement maximum et à leur écartement minimum pour ces deux formats (le premier et le second). Le fonctionnement des vérins 45 et la course des vérins sont commandés depuis les moyens de commande de la machine 1.
  • La réalisation d'une contrepartie 42 sous la forme d'une matrice commandée de façon sélective permet l'adaptation de la machine à tous les formats de caisses avec un maintien des rabats par l'intérieur particulièrement efficace ce qui assure une bonne solidarisation du premier et second rabats 4, 6 du fond 5. La matrice de vérin 45 est définie en dimensions par le plus grand format de caisse à traiter.
  • Les vérins 45 rendus actifs permettent le déplacement des plaquettes correspondantes 47 entre deux positions extrêmes à savoir une position escamotée (figure 2 et traits pleins figure 3) à l'écart des moyens d'amenée 11 de manière à ne pas interférer avec la caisse 2 et une position active de travail (traits mixtes figure 2 pour la première variante de caisses) ou les plaquettes 47 sont placées à l'intérieur de la caisse 2 en appui sur les premiers rabats 6 et donc pratiquemment dans le même plan que la plaque 40.
  • Ainsi que cela résulte de la description qui précède, le déplacement simultané, sur une même distance, mais en sens opposé, des deux longerons 30 a pour effet que les caisses 2 en déplacement le long des moyens d'amenée 11 gardent un même plan de référence à savoir le plan vertical médian (de symétrie) de la machine. Cependant, d'autres formes de réalisation sont possibles ou le plan de référence serait, par exemple, le plan du fond 4.
  • Les moyens d'amenée 11 à taquets mobiles comportent deux tronçons en prolongement à savoir un premier tronçon amont s'étendant entre la première et la deuxième positions de référence 23, 24 et un second tronçon aval s'étendant entre la deuxième et la troisième position de référence 24, 25 pour assurer le passage des caisses 2 à partir du magasin 12 successivement jusqu'à chacune de ces positions. De plus, le tronçon aval s'étend vers l'aval pour permettre la sortie des caisses se trouvant sur les moyens d'amenée 11.
  • La machine comporte au moins deux portiques 50, fixes, verticaux et transversaux, enjambant les moyens d'amenée 11, placés par exemple respectivement entre les deuxième et troisième positions de référence 24, 25 et en aval de la troisième position 25 respectivement. Les traverses supérieures 51 horizontales et transversales des portiques 50 comportent des paliers 52 verticaux, médians, de guidage de tiges filetées 53. Des roulements d'entraînement 54 sont supportés par les traverses 51 de manière à pouvoir pivoter autour de leurs axes verticaux et comportent d'une part des taraudages internes coopérant avec les tiges filetées 53 pour assurer leur entraînement à coulissement et d'autre part des dents externes d'entraînement ou similaire. Une chaîne ou similaire 55 entraîne les roulements 54 en synchronisme par l'intermédiaire des dents. Un moteur (non représenté) permet d'entraîner les chaînes 55. Les tiges filetées 53 sont placées verticalement et de façon médiane. Aux extrémités inférieures des tiges filetées 53 est fixé au moins un longeron (et préférentiellement deux longerons légèrement écartés l'un de l'autre) 56, horizontal et supérieur, par exemple médian, mobile verticalement mais blocable en position de façon réglable grâce aux moyens de commande s'étendant au dessus des moyens d'amenée 11, notamment entre la deuxième position de référence 24 et l'extrémité aval des moyens d'amenées 11. Le longeron 56 peut être appliqué sur la face horizontale supérieure de la caisse 2 ouverte sans empêcher son coulissement. Des moyens d'équerrage 57 de la caisse 2 sont portés par le longeron 56 au droit de la plaque verticale de pliage 40 et des plaquettes 47 formant contrepartie 42. Cette structure est donc telle que le plan des moyens d'amenée 11 constitue également un plan de référence des caisses 2, les moyens d'équerrage 37 étant déplacés pour assurer leur réglage en fonction du format de la caisse 2 considérée.
  • Les moyens d'équerrage 57 comportent, d'une part, un taquet cliquet amont 58 de blocage de la face transversale verticale amont de la caisse 2 par le haut, se trouvant dans le même plan que la troisième position de référence 25 et, d'autre part, un taquet mobile 59 de sollicitation de la face transversale verticale aval de la caisse 2 par le haut et, vers l'amont, porté par une chaîne 60 entraînée par un vérin ou similaire 61 jusqu'à une position de blocage réglables grâce à des moyens de commande mécanique automatique -tel qu'un pignon à friction- dans laquelle la caisse est maintenue parfaitement à l'équerre entre les taquet amont inférieur des moyens d'amenée 11 et les deux taquets supérieurs 58, 59. L'emploi d'un pignon à friction à l'avantage d'un réglage automatique de la position du taquet 59. La chaîne 60 et le vérin 61 sont placés au-dessus du longeron 56 pour ne pas interférer avec la caisse 2 ouverte. Le taquet 58 forme cliquet pour permettre le passage des caisses 2 de l'amont vers l'aval. Le taquet 59 peut se trouver dans une position de repos escamotée au dessus du longeron 56.
  • La machine d'encaissage 1 selon l'invention peut comporter, en aval des moyens d'amenée 11, des moyens 48 de coulissement et/ou de pivotement de la caisse préalablement mise en volume et ouverte par les moyens 13 afin de la transférer sur les moyens d'évacuation 16 de manière que l'ouverture de la caisse soit placée soit latéralement, soit sur le dessus, selon que la machine d'encaissage est du type à encaissage latéral ou à encaissage vertical.
  • Les moyens d'amenée 14 du contenu 10 peuvent se présenter sous la forme d'un tapis roulant comportant des barrettes transversales de blocage 49 permettant d'entraîner et de grouper les contenus 10 en lots successifs organisés.
  • Les moyens 16 d'évacuation comportent également un ou plusieurs convoyeurs à bande pour l'entraînement des caisses 2, notamment remplies, vers l'aval.
  • La machine 1 comporte au moins deux portiques 62, fixes, verticaux et transversaux, enjambant les moyens d'évacuation 16 et dont les traverses supérieures 63 horizontales et transversales comportent des paliers de guidage 64 pour des tiges filetées 65 verticales. Des roulements d'entraînement 66 sont portés de manière à pouvoir pivoter autour de leurs axes verticaux par les paliers 64 et comportent, d'une part, des taraudages coopérant avec les tiges filetées 65 pour assurer leur entraînement et, d'autre part, des dents externes d'entraînement ou similaires. Une chaîne ou similaires 67 entraînée par un moteur (non représenté) entraîne les roulements de manière que les tiges filetées 65 soient entraînées à coulissement en synchronisme. Aux extrémités inférieures des tiges filetées 65 est fixé un longeron 68, supérieur, médian, mobile verticalement mais blocable en position de façon réglable grâce aux moyens de commande numérique, s'étendant au dessus des moyens d'évacuation 16. Ce longeron 68 supporte d'amont en aval, en premier lieu, un bras 69 pivotant autour d'un axe horizontal et transversal 70 et entraîné par un vérin 71 ayant pour fonction de plier deux premiers rabats 7 du couvercle 5; en deuxième lieu, des moyens d'encollage 72 des premiers rabats 7 préalablement pliés; en troisième lieu et de façon fixe, deux rampes 73, inclinées de haut en bas, et de l'amont vers l'aval et de l'extérieur vers l'intérieur c'est-à-dire se rapprochant l'une de l'autre tout en se rapprochant des moyens d'évacuation 16 dans le sens d'advancement des caisses 2 et ayant pour fonction de plier les deux seconds rabats 8 du couvercle 5 lors de l'avancement de la caisse 2 sur les moyens d'évacuation 16; et, enfin, en quatrième lieu, une bande sans fin 74 placée horizontalement et longitudinalement, appliquée sur les seconds rabats 8 ainsi pliés, c'est-à-dire sur le couvercle 5, entraînée en défilement par un moteur 75 lui-même porté par le longeron 68. La bande sans fin 74 a pour fonction de maintenir les seconds rabats 8 appliqués sur les premiers rabats 7 le temps nécessaire à la prise de la colle distribuée par les moyens d'encollage 72.
  • Le bras 69 est mobile entre deux positions extrêmes, à savoir, une position escamotée inactive où il est placé horizontalement en partie supérieure et à l'écart de la caisse 2 placée en dessous et une position de travail où il est placé dans le sens général vertical descendant avec son plan d'appui 76 horizontal. Dans ce même plan horizontal sont situées l'extrémité des moyens d'encollage 72 et la bande sans fin 74. Les moyens d'encollage 72 sont placés de façon générale verticalement et vers le bas. Entre le bras 69 et les moyens d'encollage 72 est prévue une plaque d'appui 77 inclinée à l'amont et horizontale à l'aval sous laquelle peuvent glisser les premiers rabats 7 et dont la fonction est d'éviter que ces rabats 7 ne se déplient après avoir échappé au bras 69. Cette plaque 77 est située immédiatement entre le bras 69 et les moyens d'encollage 72. Les extrémités inférieures aval des rampes 73 sont également situées dans le plan mentionné précédemment. Pour que la solidarisation effective du couvercle 5 soit assurée la bande sans fin 74 s'étend sur une certaine longueur appropriée, en fonction de la vitesse de la bande et de la durée nécessiare au collage.
  • La machine 1 comporte également deux bandes sans fin 78 latérales placées de part et d'autre des moyens d'évacuation 16, appliquées sur les faces latérales longitudinales 3 des caisses 2 et portées par des longerons longitudinaux 79 mobiles et réglables et des tiges filetées 80 horizontales transversales et placées en dessous des moyens d'évacuation 16, ces tiges filetées 80 étant entraînées en rotation par un moteur et des chaînes, de manière à permettre le rapproache- ment ou l'éloignement des bandes sans fin 78 en fonction de la caisse 2 considérée.
  • Les différents moteurs décrits à propos des moyens 13 et des moyens 17 ainsi que les moteurs des moyens de transfert 15 ou encore celui associé aux bandes sans fin 78 sont commandés par les moyens de commande numérique mentionnés précédemment.
  • Naturellement, la description qui vient d'être faîte ne concerne qu'un mode de réalisation possible de l'invention, d'autres formes de réalisation étant néanmoins possible.
  • On décrit maintenant, en référence aux figures 5 à 19 une forme de réalisation effective de la machine 1 conforme en général à la forme de réalisation de principe décrite précédemment.
  • Les moyens d'alimentation 12 sont réglables. A cet effet, les rails 26 sont portés perpendiculairement par deux bras 81 inclinés à environ 45° sur l'horizontale, d'amont vers l'aval et de bas en haut, eux-mêmes portés par deux pièces support 82 s'étendant longitudinalement et latéralement, à écartement réglable, ayant, en élévation verticale une forme générale angulaire comportant un tronçon horizontal et un tronçon vertical, portées par deux tiges filetées horizontales et transversales respectivement amont et aval 83 et 84 chacune avec deux pas de vis opposés, coopérant respectivement avec des paliers taraudés des pièces support 82, respectivement à l'extrémité amont des tronçons horizontaux proches de la zone d'association avec les bras 81 et à l'extrémité inférieure des tronçons verticaux. Des poulies dentées 85 et 86 calées sur les tiges filetées 83 et 84 engrennent une chaîne sans fin 87 elle-même entraînée par un moteur 88 fixe dans son ensemble. Des paliers 89 du bâti 18 assurent le maintien de tiges filetées 83 et 84.
  • Ainsi que cela résulte de cette structure, les rails 26 du magasin 12 sont d'écartement réglable de façon égale et concomittante à l'écartement de deux glissières 90 longitudinales, latérales et horizontales s'étendant le long de la partie de la machine 1 sur laquelle la caisse 2 est mise en volume avec son fond 4 constitué rigidement (avant les moyens 48). Ces glissières 90 ont, en section droite transversale, une forme d'équerre et elles ont pour double fonction de constituer un plan d'appui et un guidage latéral des caisses 2 ou de flans qui les constituent.
  • Les moyens pour transférer les flans successivement et à l'unité du magasin 12 jusqu'aux moyens d'amenée 11 (taquet mobile) sont constitués, dans cette forme de réalisation, par un bras 91, longitudinal, médian placé entre les glissières 90 (ou en variante plusieurs bras côte à côte), calé axialement et à rotation libre sur la tige filetée amont 83 formant axe de pivotement. Le bras 91 comporte, solidaire, une biellette 92 à environ 120° dirigée vers l'arrière et l'amont lorsque le bras 91 est au repos horizontalement. A la biellette 92 est articulée l'extrémité d'une tige 93 elle-même articulée, à son autre extrémité à l'extrémité d'un levier 94 monté articulé dans sa partie centrale, librement autour de la tige filetée aval 84 et à l'autre extrémité duquel est articulée l'extrémité d'un levier 96 monté pivotant à son autre extrémité autour d'un axe 97 horizontal, transversal, fixe, placé à la partie inférieure de la machine 1 sensiblement entre les moyens d'ouverture de la caisse 2 et les moyens de réalisation finale du fond 4, c'est-à-dire entre les positions 24, 25. En partie médiane, le levier 96 comporte un ergot ou similaire coopérant avec une came 98 montée sur un axe 99, horizontal transversal et fixe, également placé à la partie inférieure de la machine 1, notamment à l'aval de l'axe 97. Le bras 91 comporte une pluralité de ventouses d'aspiration. Le cas échéant, il est prévu des moyens pour sélectivement actionner les ventouses proches de la tige filetée 83 et au contraire, ne pas actionner celles éloignées cela en fonction du format du flan à transférer. Le bras 91 est mobile entre deux positions: une position horizontale dirigée vers l'aval et une position d'extraction inclinée en correspondance avec le magasin 12 notamment de l'amont vers l'aval et de bas en haut à environ 60°.
  • Les moyens d'amenée sont, comme indiqué précédemment, préférentiellement du type taquet mobile d'entraînement. Plus précisément, il est prévu trois ou trois séries de taquets à savoir un premier taquet 100 entre la position amont 23 et la position intermédiaire 24, un deuxième taquet 101 entre la position intermédiaire 24 et la position finale 25 et un troisième taquet 102 entre la position finale 25 et la zone des moyens 48 c'est-à-dire lorsque la caisse 2 est constituée. Préférentiellement, il est prévu des paires de taquets 100, 101, 102 proches des glissières 90. Le taquet 100 est porté par un premier chariot 103 et les taquets 101 et 102 par un second chariot 104. Les chariots 103 et 104 sont montés à coulissement horizontal longitudinal au moyen d'une ou plus généralement de deux rails de roulement 105, horizontaux et longitudinaux sur lesquels roulent et sont guides des galets 106 des chariots.
  • Une biellette 107 relie les deux chariots 103,104 écartés l'un de l'autre d'une distance fixe pour assurer leur déplacement en synchronisme. Le mouvement de coulissement alternatif des chariots 103,104 vers l'amont et vers l'aval est assuré notamment grâce à la biellette 107 et à partir d'une came 108 montée sur l'axe 99 entraînant une bielle 109 articulée, à son autre extrémité à la partie médiane d'un levier 110 articulé, à sa première extrémité inférieure à un axe 111 horizontal, transversal, inférieur fixe de la machine 1, situé approximativement à l'aplomb du magasin 12 et articulé, à sa seconde extrémité supérieure à une biellette de renvoi 112 elle-même articulée au chariot 103. Le levier 110 est déplacé entre deux positions extrêmes chacune à environ 45° sur l'horizontale, vers l'amont et vers l'aval respectivement.
  • Par ailleurs, les taquets 100, 101, 102 sont eux-mêmes portés par des corps montés articulés sur les chariots respectifs 103 et 104 autour d'axes 113, 114 et 115 respectivement. En dessous des axes 113, 114, 115 se trouve un rail 116 horizontal et longitudinal. Préférentiellement, il est prévu deux rails latéraux. Le rail 116 est agencé coulissant verticalement au moyen d'un dispositif approprié tel qu'un parallélogramme déformable à biellettes 117 entraîné par des moyens d'entraînement tel qu'une came 118 calée sur l'axe 99 entraînant, via un maneton 119 articulé sur l'axe 97, une biellette 120 généralement horizontale et longitudinale, articulée à son extrémité opposée à plusieurs biellettes désignées dans leur ensemble par 121 articulées entre elles et finalement au parallélogramme déformable à biellette 117. Dans le rail 116 formant glissière sont montés des galets 122 et 123 portes par des biellettes 124 et 125 respectivement, articulées sur les axes 113 et 114 respectivement et associées rigidement aux corps des taquets 100 et 101 respectivement. De plus, une biellette de renvoi 126 articulée aux deux corps des taquets 101 et 102 de manière à assurer leur rotation synchrone et en sens opposé, les taquets 100 et 101 pivotant de façon synchrone et dans le même sens. Le rail 116 est mobile entre deux positions extrêmes supérieure et inférieure dans lesquelles, respectivement, les taquets 100, 101 et 102 sont en position active saillante et en position inactive escamontée, ceci par rapport au plan de référence constitué par les glissières 90. Cet agencement permet le mouvement d'avance des taquets 100, 101 et 102 vers l'aval en position active en leur retour vers l'amont en position inactive.
  • Comme indiqué précédemment, les taquets 100,101,102 sont préférentiellement par paire et situés latéralement afin de mieux prendre la caisse 2 et sont réglables en écartement transversal de manière à prendre la caisse plutôt vers ses bords latéraux, ce qui améliore le guidage. A cet effet, les taquets sont montés coulissant axialement le long d'arbres cannelés tels que 195, au moyen de manchons cannelés complémentaires 196 coopérant avec les arbres 195. Au manchon 196 est associé rigidement un galet à gorge 197 également monté sur et autour de l'arbre cannelé 195. Une saillie longitudinale 198 formant rail coopére avec la gorge du galet 197. Cette saillie longitudinale 198 formant rail est attenante solidairement et cinématiquement au longeron de l'un des longerons 30. Les arbres cannelés 195 sont portés de manière à être pivotants. Ils sont mobiles à coulissement transversal (par rapport à leur axe) et longitudinal (par rapport à la machine). Les saillies formant rails provoquent le coulissement axial des manchons 196 et donc le réglage transversal des taquets.
  • Le bras 28 portant la ventouse 29 d'ouverture de la caisse 2 est entraîné par une biellette 127 qui lui est articulée et qui est commandée par une came 128 calée sur l'axe 99. Par example, la came 128 entraîne via un ergot ou similaire un maneton 129 articulé sur l'axe 97 à son extrémité inférieure et auquel est articulé, à son extrémité supérieure une biellette 130 généralement horizontale et longitudinale autour d'un axe 132 et auquel est articulé la biellette 127. Cet agencement est tel que le bras 28 peut pivoter de 90° entre deux positions extrêmes respectivement horizontal dirigé vers l'aval et vertical ascendant.
  • Préférentiellement, il est également prévu une ou plusieurs ventouses 133 destinée à être appliquée sur et maintenir la face latérale horizontale inférieure de la caisse 2 lors de son ouverture pour la mise en volume. Cette ou ces ventouses 133 sont à axe vertical et portées, directement ou non, par un bras 134 généralement vertical et guidé par des moyens de guidage tels qu'un fourreau 135, commandé à coulissement vertical par une biellette 136 elle-même commandée par une came 137 calée sur l'axe 99, la biellette 136 étant par ailleurs articulée autour d'un axe horizontal transversal, inférieur, fixe 138 situé approximativement en dessous et à l'aplomb de la troisième position finale 25. Cette structure permet que la ou les ventouses 133 soient mobiles entre une position supérieure active de travail et une position inférieure inactive escamotée.
  • Les bras 35,36 sont également entraînés autour de leurs axes 37, 38 à partir de deux cames 139, 140 respectivement calées sur l'axe 99, au moyen d'une tringlerie appropriée, étant souligné que les axes 37 et 38 sont verticaux et l'axe 99 horizontal transversal. Par exemple, la came 139 commande un maneton 141 monté articulé sur l'axe 97, sur lequel est montée articulée une bielle 142, à une extrémité, laquelle bielle 142 généralement horizontale est articulée, à son autre extrémité à l'extrémité d'un levier 143 articulé dans sa partie médiane autour d'un axe 144 horizontal et transversal situé au moins sensiblement à l'aplomb du magasin 12, le levier 143 est articulé à son autre extrémité à une bielle 145 articulée à une biellette 146 d'une seule pièce avec le bras 35 et donc montée pivotante autour de l'axe 37. La bielle 145 est articulée au levier 143 autour d'un axe horizontal et à la biellette 146 autour d'un axe vertical. Une structure similaire est prévue en ce qui concerne la came 140 et le bras 36 à savoir maneton 147, bielle 148, levier 149, bielle 150, et biellette 151. Le levier 149 est articulé autour de l'axe 144. Entre la bielle 150 et la biellette 151 est interposé un dispositif de renvoi 152, à biellette et levier.
  • Un moteur unique 153 avec moto-réducteur et renvoi d'angle, placé en parie inférieure de la mâchine, porté par le bâti 18, notamment sensiblement à l'aplomb de la position finale 25 entraîne l'axe 99 et donc les cames 98, 108, 118, 128, 137, 139 et 140, l'axe 99 est porté par des paliers 154.
  • Dans la partie aval de constitution et de solidarisation du fond 4, la machine 1 comporte, au lieu et place de la plaque 40 deux barres 155 s'étendant horizontalement et longitudinalement portées par deux bras 156 (ou paires de bras) articulés autour d'axes horizontaux et longitudinaux 157 dans un même plan vertical et à proximité l'un de l'autre, l'ensemble 155, 156, 157 formant une sorte de pince étendue axialement s'ouvrant et se fermant. Les axes 157 sont portés par un chariot 158 porté et monté coulissant verticalement grâce à deux colonnes filetées 159 verticales coopérant avec des taraudages du chariot 158, placées dans un même plan vertical longitudinal. Ces deux colonnes filetées 159 sont elles-mêmes portées, à leurs parties inférieures par le longeron 30 correspondant et, à leurs parties supérieures par une entretoise 160 horizontale longitudinale et supérieure maintenue à écartement fixe par l'intermédiaire de tiges ou équivalents 161, horizontales et transversales d'une autre entretoise 162 horizontale, longitudinale, supérieure, coplanaire à l'entretoise 162 mais du côté latéral opposé de la machine, laquelle entretoise 162 supporte deux colonnes verticales 163 placées en regard des colonnes filetées 159 mais de l'autre côté latéral de la machine. Les colonnes 163 sont, a leur tour, portées par un ou des chariots 164, menés, roulant dans le sens transversal horizontal, à coulissement et par l'intermédiaire de galets 165 sur des glissiéres horizontales et transversales 166 portées fixement par le bâti 18. Deux autres colonnes filetées 167 à proximité des colonnes 163 s'étendent verticalement portées entre et par le ou les chariots 164 et l'entretoise 162. Des pignons dentés 168 calés aux extrémités supérieures saillantes des colonnes filetées 159 et 167, reliées par une chaîne sans fin 169 ou tout moyen équivalent associé à un moteur 170, sur lequel on reviendra ultérieurement, permet l'entraînement synchrone et dans le même sens des colonnes filetées 159 et 167. Sur les colonnes filetées 167 est monté un chariot 171 par des taraudages appropriés, ce chariot 171 étant placé horizontalement dans le même plan mais en regard du chariot 158. Le chariot 171 supporte les moyens formant contrepartie 42. Les deux chariots 158, 171 sont donc déplacés en synchronisme et sont horizontalement et transversalement à une distance constante l'un de l'autre. Outre les tiges 161, il est prévu pour maintenir cette distance une ou plusieurs tiges horizontales transversales inférieures 172.
  • Des moyens tels que des vérins ont pour fonction l'ouverture et la fermeture de la pince 155, 156, 157.
  • Les moyens formant contrepartie 42, sont, dans cette forme de réalisation constitués par une ligne unique de vérins 45 disposés dans un plan horizontal destinées à venir s'appliquer sur le fond de la caisse 2, par l'intérieur, dans sa zone médiane, en regard et contre les deux bras 156 rapprochés l'un de l'autre, la pince correspondante étant fermée. Le changement de formant de la caisse 2 est pris en compte pour les vérins 45, seulement en cas de changement de longueur horizontale, le nombre de vérins actifs étant adaptés en conséquence. La structure décrite précédemment avec les tiges 161 et 172 à pour conséquence que la course des vérins 45 est constante quel que soit le format de caisse 2 (en sens transversal).
  • Le longeron 56 de la machine est, dans cette forme de réalisation, porté par un cadre horizontal supérieur 173 monté à coulissement vertical grâce à quatre colonnes filetées verticales 174 d'axes fixes portés par le bâti 18 de la machine. Ces colonnes filetées 174 sont agencées, notamment reliées par des pignons, des chaînes ou équivalent pour tourner en synchronisme dans le même sens. Selon l'invention les colonnes filetées 174 sont entraînées par le même moteur 170 que les colonnes filetées 159 et 167, avec, toutefois, un réducteur de manière que la course de coulissement du cadre 173 soit le double de celui des chariots 158 et 171 ou que la course des chariots 158 et 171 soit la moitié de celle du cadre 173. A cet effet, le moteur 170 peut être d'axe vertical et logé à la partie inférieure de la machine, fixe dans son ensemble sur son bord latéral et entraîner les colonnes filetées 159 et 167 via une roue dentée 175 double de celle 176 entraînant les colonnes filetées 174, la roue dentée 175 est d'axe fixe vertical porté par le bâti 18. Compte tenu du déplacement des colonnes filetées 159, il est prévu entre celles-ci et l'arbre de la roue dentée 175 une articulation à la cardan 177. Ainsi que cela résulte de la description qui précède, concernant la forme de réalisation de principe les longerons 30 sont montés coulissants horizontalement et transversalement, en sens opposé et en synchronisme grâce à des tiges filetées 32 et un moteur 178 et supportent les glissières 90.
  • Ainsi que cela résulte de ce qui précéde, les déplacements des longerons 30, donc des taquets 100,101,102, en sens transversal est indépendant mais combiné au déplacement relatif des vérins 45, d'où l'existence du chariot 171. Les colonnes filetées 159 et 167 non seulement tournent deux fois moins vite que les colonnes filetées 174 mais encore les axes verticaux des colonnes filetées 159 et 167, sont déplaçables horizontalement et transversalement alors que les axes des colonnes filetées 174 sont fixes, d'où la structure de cadre 173 d'encombrement plus large que celui des colonnes filetées 159 et 167 dans leurs différentes positions. La pince 155, 156, 157 occupe, quant à elle, une position relative transversale fixe par rapport au longeron 30 correspondant de manière à se trouver en permanence dans la même position relative par rapport au fond 4 de la caisse 2 quel que soit son format.
  • On considère maintenant la partie évacuation de la machine 1. Le longeron 68 est porté directement par quatre colonnes filetées 179 d'axes verticaux portées en partie basse par le bâti 18. les colonnes filetées 179 sont entraînées à partir d'un moto-réducteur 180 par une chaîne 181 et des pigons dentés 182. Le bras 69 est entraîné par un moto-réducteur 183 et une bielle manivelle 184, au lieu et place d'un vérin. La plaque d'appui 77 se prolonge vers l'aval au délà des moyens d'encollage 72, jusque sous la partie médiane des rampes 73. Un moto-réducteur unique 185 porté par le bâti de la machine, en position fixe entraîne d'une part, la bande sans fin 74 par l'intermédiaire d'un tambour 186 d'axe horizontal et, d'autre part par des tambours identiques 187 d'axes verticaux les bandes sans fin latérales 78. A cet effet, le moto-réducteur 185 est associé au tambour 186 par une boîte d'angle coulissante 188 sur un arbre claveté 189 et aux tambours 187 par des transmissions coulissantes à cardans 190. Enfin, il est prévu des galets 191 de maintien latéral de la caisse à sa partie supériure, d'axes verticaux portés par deux supports longitudinaux et horizontaux eux-mêmes portés par des tiges filetées transversales 192 par des paliers 193 portés par le longeron 68. Un moto-réducteur 194 également porté par le longeron 68 permet l'entraînement des tiges filetées donc le réglage des galets 191.

Claims (28)

1. Machine d'encaissage pour caisses américaines comportant des moyens d'amenée (11) de caisses vides auxquels sont associés d'amont en aval un magasin (12) de flans de caisses pliées à plat empilés, des moyens pour transférer les flans successivement et à l'unité du magasin (12) jusqu'aux moyens d'amenée (11), et des moyens (13) d'ouverture, de mise en volume de la caisse et de constitution de son fond (4) par pliage et solidarisation de ses rabats (6, 8); des moyens d'amenée (14) du contenu (10) des caisses (2) en lots aptes à être encaissés; des moyens de transfert (15) des lots de contenu (10) dans les caisses, interposés entre les parties extrêmes aval des moyens d'amenée (11) de caisses vides et des moyens d'amenée du contenu des caisses (14); et des moyens d'évacuation des caisses remplis (16) auxquels sont associés d'amont en aval les moyens de transfert des lots du contenu des caisses (15) et des moyens (17) de constitution du couvercle (5) de la caisse par pliage et solidarisation de ses rabats (7, 9), caractérisée par le fait que les moyens (13, 17) d'ouverture, de mise en volume et de constitution du fond et du couvercle sont montés sur des tiges filetées de façon coulissante et blocable sur leurs axes, les tiges filetées pouvant être entraînées par des moteurs, les tiges filetées et les moteurs constituant des moyens d'entraînement intégrés à demeure à la machine auxquels sont associés des moyens de commande numérique et permettant le déplacement desdits moyens (13,17) en vue de leur réglage au moins partiellement simultanément; et par le fait qu'elle comporte deux longerons (30) latéraux qui l'un par rapport à l'autre sont mobiles transversalement et blocables donc réglables en écartement, s'étendant parallèlement et de part et d'autre des moyens d'amenée (11) et munis de paliers taraudés (31); au moins deux tiges filetées (32) coopérant avec les paliers taraudés (31); des paliers (33) pour les tiges filetées (32) ménagées dans le bâti (18); un moteur d'entraînement des tiges filetées (32) par l'intermédiaire de chaîne ou similaire (34); un premier longeron (30) supportant d'amont en aval deux bras pivotant (35, 36) de pliage de deux premiers rabats (6) du fond (4), des moyens d'encollage (39) des premiers rabats (6) pliés et des moyens (40, 155, 156, 157) de pliage des seconds rabats (8); le second longeron (30) supportant, en regard des moyens de pliage des seconds rabats (40, 155, 156, 157), des moyens mobiles formant contrepartie (42) pour le maintien des premiers rabats (5) par l'intérieur de la caisse adaptables aux différents formats de caisse.
2. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens de commande des moyens d'entraînement comprennent des moyens manuels d'affichage du format des caisses américaines à réaliser et remplir et un automate programmable associé aux moyens manuels d'affichage et aux moyens d'entraînement de manière que selon le réglage des moyens manuels d'affichage l'automate programmable commande le déplacement des moyens d'entraînement jusqu'à amener les moyens (13) et (17) d'ouverture, de mise en volume et de constitution du fond et du couvercle dans les positions correspondant aux formats choisis.
3. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens (15) de transfert des lots de contenu (10) sont constitués par un robot à trois degrés de liberté de manière à permettre un remplissage des caisses (2) avec des lots de contenu, soit verticalement, soit latéralement.
4. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens d'amenée (11) comportent, en aval, des moyens de coulissement et/ou de pivotement (48) de la caisse mise en volume et ouverte pour la transférer sur les moyens d'évacuation (16) afin que l'ouverture des caisses soit placée soit sur le dessus, soit latéralement.
5. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens formant contrepartie (42) sont constitués par une pluralité de vérins (45) juxtaposés, agancés en matrice comportant au moins une ligne et au moins une colonne, chacun des vérins comportant une plaquette élémentaire (47) de contrepartie, les vérins (45) étant commandés par les moyens de commande, de manière qu'une partie seulement des vérins (45) soit actifs à savoir ceux dont les plaquettes élémentaires formant contrepartie (47) peuvent pénétrer dans la caisse concernée.
6. Machine selon la revendication 5, caractérisée par le fait que la matrice de vérins (47) est définie par le plus grand format de caisses à traiter.
7. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait qu'elle comporte en outre au moins deux portiques (50) fixes, verticaux et transversaux, enjambant les moyens d'amenée (11), dont les traverses supérieures (51) comportent des paliers (52) de guidage de tiges filetées (53); des roulements d'entraînement (54) portés par les traverses (51) comportant des taraudages coopérant avec les tiges filetées (53) et des dents ou similaires d'entraînement; une chaîne ou similaire entraînant les roulements (54) en synchronisme; un moteur d'entraînement des roulements d'entraînement (54) par l'intermédiaire de la chaîne (55) commandé par les moyens de commande; au moins un longeron horizontal (56) supérieur, médian, mobile verticalement mais blocable, s'étendant au dessus des moyens d'amenée (11), pouvant s'appliquer sur la face horizontale supérieure de la caisse sans empêcher son coulissement; des moyens d'équerrage (57) étant portés par le longeron (56) au droit d'une plaque de pliage (40) des moyens de pliage des seconds rabats (8) et des moyens formant contrepartie (42).
8. Machine selon la revendication 7, caractérisée par le fait que les moyens d'équerrage (57) comportent d'une part un taquet cliquet amont de blocage (58) pour la face transverale verticale amont de la caisse, et, d'autre part, un taquet mobile (59) de sollicitation de la face transversale verticale aval de la caisse porté par une chaîne (60) longitudinale entraînée jusqu'à une position de blocage par un vérin ou similaire (61).
9. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens d'amenée de caisses vides (11) et les moyens d'évacuation des caisses remplies (16) sont placés substantiellement en prolongement l'un de l'autre, les moyens d'amenée du contenu des caisses (14) étant placés à côté desdits moyens d'évacuation (16).
10. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait qu'elle comporte au moins deux portiques (62) fixes, verticaux et transversaux, enjambant les moyens d'évacuation des caisses remplies (16) dont les traverses supérieures (63) comportent des paliers (64) de guidage de tiges filetées (65); des roulements d'entraînement (66) portés par les traverses (63) comportant des taraudages coopérant avec des tiges filetées (65) et des dents ou similaires d'entraînement; une chaîne ou similaire (67) entraînant les roulements (66) en synchronisme; un moteur d'entraînement de la chaîne (67) et des roulements (66); un longeron (68) supérieur médian mobile verticalement mais blocable fixé aux extrémités inférieures des tiges filetées (65) s'étendant au dessus des moyens d'évacuation (16) des caisses remplies; ce longeron (68) supportant d'amont en aval un bras (69) pivotant autour d'un axe horizontal (70) ayant pour fonction de plier deux premiers rabats (7) du couvercle (5), des moyens d'encollage (72) des premiers rabets (6) ainsi pliés, deux rampes (73) fixes inclinées de haut en bas de l'amont vers l'aval et de l'extérieur vers l'intérieur, ayant pour fonction de plier les seconds rabats (9) de couvercle (5) par suite de l'avancement des caisses sur les moyens d'évacuation (16) et en quatrième lieu, une bande sans fin (74) coplanaire avec les bras (69) en position de travail et avec les moyens d'encollage (72), appliquée sur les seconds rabats (9) ainsi pliés, entraînée par un moteur en synchronisme avec les moyens d'évacuation (16), ayant pour fonction de maintenir les seconds rabats (9) appliqués sur les premiers rabats (7) le temps nécessaire à la prise de la colle.
11. Machine selon la revendication 10, caractérisée par le fait qu'elle comporte deux bandes sans fin latérales (78) portées par des longerons (79) par l'intermédiaire de tiges filetées (80) entraînées en synchronisme avec les moyens d'évacuation (16), d'écartement réglable appliqués sur les faces latérales (3).
12. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les moyens d'alimentation (12) sont réglables, les rails (26) qu'ils comportent étant portés par deux bras (81) et deux pièces support (82) s'étendant longitudinalement et latéralement, à écartement réglable, portées par deux tiges filetées horizontales et transversales respectivement amont et aval (83 et 84) chacune avec deux pas de vis opposés, portées par le bâti (18) de la machine, coopérant respectivement avec des paliers taraudés des pièces support (82), entraînées par un moteur (88) fixe dans son ensemble.
13. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait qu'elle comporte deux glissières (90) longitudinales, latérales et horizontales s'étendant le long de la partie de la machine (1) sur laquelle la caisse (2) est mise en volume et son fond (4) constitué rigidement, ayant, en section droite transversale, une forme d'équerre et pour double fonction de constituer un plan d'appui et un guidage latéral des caisses (2) ou de flans qui les constituent.
14. Machine selon l'une quelconque des revendications 1, 12, 13, caractérisée par le fait que les moyens pour transférer les flans successivement et à l'unité du magasin (12) jusqu'aux moyens d'amenée (11) comprennent au moins un bras (91), longitudinal, placé entre les glissières (90), calé axialement et à rotation libre sur la tige filetée (83) formant axe de pivotement et une tringlerie (93, 94, 95) coopérant avec une came (98).
15. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait qu'elle comporte trois taquets (100, 101, 102) d'entraînement des caisses entre une première position amont (23) au droit du magasin (12), une deuxième position intermédiaire (24) où se trouvent des moyens (27, 28, 29) d'ouverture des caisses et une troisième position finale (25) où se trouvent les moyens de constitution du fond (4) de la caisse et les moyens (42) formant contrepartie, le premier taquet (100) porté par un premier chariot (103) et les deuxième et troisième taquets (101 et 102) par un second chariot (104), les chariots (103 et 104) étant montés à coulissement horizontal longitudinal, une biellette (107) reliant les deux chariots (103,104) en les maintenant écartés l'un de l'autre d'une distance fixe pour assurer leur déplacement en synchronisme.
16. Machine selon la revendication 15, caractérisée parle fait que le mouvement de coulissement alternatif des chariots (103,104) est assuré grâce à une tringlerie (107, 109, 110, 112) coopérant avec une came (108).
17. Machine selon l'une quelconque des revendications 15, 16, caractérisé par le fait que les taquets (100, 101, 102) sont portés par des corps montés articulés sur les chariots respectifs (103 et 104) autour d'axes (113, 114 et 115) respectivement, en dessous desquels se trouve un rail (116) horizontal et longitudinal, agencé coulissant verticalement.
18. Machine selon la revendication 1, caractérisée par lefaitqu'elle comporte en outre au moins une ventouse (133) destinée à être appliquée suret maintenir la face latérale horizontale inférieure de la caisse (2) lors de son ouverture pour la mise en volume, portée par un bras (134) généralement vertical et guidé par des moyens de guidage (135), commandé à coulissement vertical par unetringie- rie (136, 138) coopérant avec une came (137).
19. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait que les bras de pliage des premiers rabats du fond (35, 36) sont entraînés autour de leurs axes (37,38) à partir de deux cames (139,140) au moyen d'unetringlerie (141, 142, 143, 146, 145, 147,148,149,150 et 151, 152).
20. Machine selon l'une quelconque des revendications 1,14,15,16,17, ou 19, caractérisée par le fait qu'elle comporte un moteur unique (153) placé à la partie inférieure de la machine, porté par le bâti (18) entraînant un axe (99) sur lequel sont montées des cames (98, 108, 118, 128, 137 139 et 140) associées aux moyens (91) pour transférer les flans, aux chariots (103, 104) pour leur coulissement et le pivotement des taquets (100,101,102), aux moyens (27, 28, 29) d'ouverture des caisses, à des moyens (133,134,135,136) de maintien de la face latérale horizontale inférieure d'une caisse (2) loin de son ouverture et aux bras de pliage (35,36).
21. Machine selon la revendication 1, caractérisée par le fait qu'elle comporte faisant partie des moyens pour plier les rabats du fond de la caisse deux barres (155) s'étendant horizontalement et longitudinalement portées par deux bras (156) articulés autour d'axes horizontaux et longitudinaux (157) dans un même plan vertical et à proximité l'un de l'autre, l'ensemble barre, bras, axes (155, 156, 157) formant une pince étendue axialement, lesdits axes (157) étant portés par un chariot (158) porté par en étant monté coulissant verticalement sur deux colonnes filetées (159) verticales portées par le longeron (30) correspondant et une entretoise (160) horizontale longitudinale et supérieure maintenue à écartement fixe par l'intermédiaire de tiges (161), horizontales ettrans- versales d'une autre entretoise (162) horizontale, longitudinale, supérieure, coplanaire à l'entretoise (160) mais du côté latéral opposé de la machine, laquelle entretoise (162) supporte deux colonnes verticales (163) portées par un chariot (164), mené, roulant dans le sens transversal horizontal, à coulissement et par l'intermédiaire de galets (165) sur des glissières horizontales et transversales (166) portées fixées parie bâti (18), deux colonnes filetées (167) à proximité des colonnes (163) s'étendent verticalement et sont portées entre et par le chariot (164) et l'entretoise (162), un moteur (170) permet l'entraînement synchrone et dans le même sens des colonnes filetées (159 et 167), un chariot (171) monté sur les colonnes filetées (167) par des taraudages étant placé horizontalement dans le même plan et en regard du chariot (158) supporte les moyens formant contrepartie (42), de manière que les deux chariots (158, 171) soient déplacés en synchronisme en étant à une distance constante l'un de l'autre.
22. Machine selon les revendications 7 et 21, caractérisée par le fait que le longeron (56) d'application sur la face horizontale supérieure de la caisse est porté par un cadre horizontal supérieur (173) monté à coulissement vertical grâce à quatre colonnes filetées verticales (174) d'axes fixes portés par le bâti (18) de la machine entraînées par le moteur (170) entraînant les colonnes filetées (159 et 167) des moyens pour plier les rabats du fond de la caisse, avec interposition d'un réducteur de manière que la course de coulissement du cadre (173) soit le double de celle des chariots (158 et 171) supportant les pinces (155, 156, 157).
23. Machine selon la revendication 10, caractérisée par le fait que le longeron (68) est porté par quatre colonnes filetées (179) d'axes verticaux portées par le bâti (18) entraînes à partir d'un moto-réducteur (180).
24. Machine selon la revendication 10, caractérisée par le fait que le bras (69) est entraîné par un moto-réducteur (183) et une bielle manivelle (184).
25. Machine selon la revendication 10, caractérisée par le fait qu'elle comporte entre le bras (69) et les moyens d'encollage (72) une plaque d'ppui (77) inclinée sur laquelle peuvent glisser les premiers rabats du couvercle de la caisse, cette plaque d'appui (77) se prolongeant vers l'aval au-delà des moyens d'encollage (72), jusque sous la partie médiane des rampes (73).
26. Machine selon l'une quelconque des revendications 10, 11, caractérisée par le fait qu'un moto-réducteur unique (185) porté par le bâti (18), entraîne d'une part, la bande sans fin (74) par l'intermédiaire d'un tambour (186) d'axe horizontal et, d'autre part, par des tambours (187) d'axes verticaux les bandes sans fin latérales (78), le moto-réducteur (185) étant associé au tambour (186) par une boîte d'angle coulissante (188) sur un arbre claveté (189) et aux tambours (187) par des transmissions coulissantes à cardans (190).
27. Machine selon la revendication 10, caractérisée en ce qu'elle comporte des galets (191) de maintien latéral de la caisse à sa partie supérieure, d'axes verticaux portés par deux supports longitudinaux et horizontaux eux-mêmes portés par des tiges filetées transversales (192) par des paliers (193) portés par le longeron (68), un moto-réducteur (194) permettant l'entraînement des tiges filetées (192) et donc le réglage des galets (191).
28. Machine selon l'une quelconque des revendications 1, 15 et 17, caractérisée par le fait que les taquets (100,101,102) sont chacun par paire et à écartement transversal réglable au moyen de manchons cannelés (196) coopérant à coulissement sur des arbres cannelés (195), des galets à gorge (197) montés sur et autour des arbres cannelés (195) coopérant avec des saillies longitudinales attenantes aux longerons (30).
EP87401109A 1986-05-16 1987-05-15 Machine d'encaissage pour caisses américaines Expired - Lifetime EP0248700B1 (fr)

Priority Applications (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR8607096A FR2598680B1 (fr) 1986-05-16 1986-05-16 Machine d'encaissage pour caisses americaines
FR8607096 1986-05-16

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
AT87401109T AT60295T (de) 1986-05-16 1987-05-15 Verpackungsmaschine fuer ''amerikanische'' schachteln.

Publications (2)

Publication Number Publication Date
EP0248700A1 EP0248700A1 (fr) 1987-12-09
EP0248700B1 true EP0248700B1 (fr) 1991-01-23

Family

ID=9335340

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
EP87401109A Expired - Lifetime EP0248700B1 (fr) 1986-05-16 1987-05-15 Machine d'encaissage pour caisses américaines

Country Status (6)

Country Link
US (1) US4807428A (fr)
EP (1) EP0248700B1 (fr)
AT (1) AT60295T (fr)
CA (1) CA1288678C (fr)
DE (1) DE3767569D1 (fr)
FR (1) FR2598680B1 (fr)

Families Citing this family (17)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
IT1228719B (it) * 1989-03-15 1991-07-03 Augusto Marchetti Macchina nastratrice per scatole parallelepipede di cartone con chiusura sui fianchi.
FR2652561B1 (fr) * 1989-10-02 1992-04-10 Vega Automation Procede et dispositif pour constituer, fermer et solidariser reciproquement les rabats d'une caisse telle qu'une caisse americaine en carton.
US5704196A (en) * 1995-09-21 1998-01-06 Douglas Machine Limited Liability Company High speed blank set-up apparatus and methods
US5700998A (en) * 1995-10-31 1997-12-23 Palti; Yoram Drug coding and delivery system
IT1292804B1 (it) * 1997-03-18 1999-02-11 Ima Spa Apparecchiatura per la timbratura, l'incisione, la scontornatura di confezioni blister ottenute da un nastro alveolato.
US7146784B1 (en) 1998-01-16 2006-12-12 Meadwestvaco Packaging Systems, Llc Machine for packaging a plurality of articles in a carton, and method of forming a carton
US6080095A (en) * 1999-03-31 2000-06-27 Tien Heng Machinery Co., Ltd. Carton-shaping machine
US6309335B1 (en) * 1999-11-10 2001-10-30 Delaware Capital Formation Vertically displaced hopper for bliss machines
ITBO20050584A1 (it) * 2005-09-28 2007-03-29 Marchesini Group Spa Metodo per il confezionamento di articoli in contenitori scatolari e macchina che attua tale metodo
US20070204567A1 (en) * 2006-03-03 2007-09-06 R.A. Jones & Co. Inc. Top load cartoner
FR2907101B1 (fr) * 2006-10-11 2009-01-16 Sidel Participations Dispositif de transfert d'ebauches de caisses en carton.
EP1980494A1 (fr) * 2007-04-13 2008-10-15 Diseños Integrales del Embalaje, s.a. Dispositif de réglage l' hauteur de boîte a plier et boîte pour ce dispositif
US8323165B2 (en) * 2009-09-14 2012-12-04 Thiele Technologies, Inc. Method for forming a container
WO2012006050A1 (fr) 2010-06-29 2012-01-12 Packsize Llc Optimisation de production de produits d'emballage
JP5351946B2 (ja) * 2011-08-10 2013-11-27 株式会社安川電機 梱包装置
CN103144788B (zh) * 2013-03-19 2015-08-26 苏州雪诺机械制造有限公司 具有压箱机构的封箱机
US20170190449A1 (en) * 2014-07-03 2017-07-06 Gea Food Solutions Germany Gmbh Packaging machine for packages with an l-board

Family Cites Families (18)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
BE505317A (fr) *
GB535347A (en) * 1939-11-29 1941-04-07 Alfred German Rose Improvements in packaging apparatus
US2280773A (en) * 1940-08-03 1942-04-28 Jl Ferguson Co Carton opening, folding, and positioning machine
DE871420C (de) * 1941-06-22 1953-03-23 Jagenberg Werke Ag Verfahren und Maschine zum Herstellen, Fuellen und Verschliessen von Behaeltern
US3164938A (en) * 1962-03-16 1965-01-12 American Mach & Foundry Wrapping machine
CH418956A (de) * 1962-11-23 1966-08-15 Kirsten Rolf Maschine zum Kartonieren von Füllgut aller Art
FR2029300A5 (fr) * 1969-01-24 1970-10-16 Savoye
US3611884A (en) * 1970-01-26 1971-10-12 William J Hottendorf Box making machine
US3885372A (en) * 1974-06-07 1975-05-27 Peres Electronic Machines Inc Automatic random case sealer
DE2702481A1 (de) * 1977-01-21 1978-07-27 Ferrero Ohg Vorrichtung zum einsetzen von pralinen oder dergleichen
DD129767B1 (de) * 1977-02-07 1982-03-31 Erhard Blechschmidt Vorrichtung zum stapeln prismatischer packungen
US4163414A (en) * 1977-02-23 1979-08-07 Wayne Automation Corp. Method of erecting flat folded cases
US4150523A (en) * 1977-11-15 1979-04-24 Wrapmatic S.P.A. Automatic machine for packing products of parallelepiped shape, particularly reams of paper
US4233798A (en) * 1979-07-30 1980-11-18 Helding James R Box closing machine
SE433590B (sv) * 1980-06-25 1984-06-04 Sundpacma Ab Metod och anordning for hantering och uppresning av slitslador av stort format
CH650722A5 (fr) * 1983-02-21 1985-08-15 Bobst Sa Machine pour confectionner des boites pliantes.
DE3339924A1 (de) * 1983-11-04 1985-05-15 Robert Bosch Gmbh, 7000 Stuttgart Verpackungsmaschine
DE3417508A1 (de) * 1984-05-11 1985-11-14 Uwe 7024 Filderstadt Knuth Kartoniervorrichtung

Also Published As

Publication number Publication date
FR2598680A1 (fr) 1987-11-20
AT60295T (de) 1991-02-15
US4807428A (en) 1989-02-28
FR2598680B1 (fr) 1989-04-21
DE3767569D1 (de) 1991-02-28
CA1288678C (fr) 1991-09-10
EP0248700A1 (fr) 1987-12-09

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP0248700B1 (fr) Machine d'encaissage pour caisses américaines
EP0411981B1 (fr) Procédé et machine de banderolage d'une charge palettisée
EP0666234B1 (fr) Station d'empilage, de séparation et d'évacuation de lots d'éléments en plaque empilés en sortie d'une machine de transformation de tels éléments
EP0354873A1 (fr) Dépalettiseur pour paquets d'étiquettes
FR2490602A1 (fr) Systeme convoyeur rassemblant
FR2907369A1 (fr) Procede et installation pour la confection d'une caisse composite
CH633761A5 (fr) Dispositif pour empiler des objets plats, notamment des decoupes de boites pliantes.
FR2907368A1 (fr) Machine de faconnage d'ebauches de caisses en carton.
EP0092093B1 (fr) Procédé et installation de manutention de tuyaux en fonte à emboîtements en vue de leur retournement tête-bêche
EP0983951B1 (fr) Dispositif correcteur à rouleaux ou à bande pour l'alignement latéral, en cours de faconnage, d'articles en feuilles ou en plaques partiellement pliés dans une plieuse-colleuse
EP0130852A1 (fr) Installation pour produire des caisses en carton sous forme pliée
CA2004409C (fr) Machine, notamment encartonneuse, pour mettre automatiquement un article, en particulier un flacon, dans un etui
FR2484979A1 (fr) Procede et appareil d'assemblage de matiere en feuille, notamment pour alimenter en continu des imprimantes rapides
CH429560A (fr) Machine à emballer
FR2980463A1 (fr) Machine d'emballage.
FR2493805A1 (fr) Procede et machine pour constituer, remplir, fermer un contenant de forme generale parallelepipedique a partir d'une forme aplatie
FR2463080A1 (fr) Dispositif de transport de profiles extrudes
FR2563494A1 (fr) Machine d'emballage a files multiples
EP0411982A1 (fr) Procédé et machine pour déposer une bande de film de facon hélicoidale sur les faces verticales d'une charge palettisée
FR2597290A1 (fr) Procede et appareil de fabrication de faisceaux de conducteurs
FR2594424A1 (fr) Procede et dispositif pour retourner une feuille de couverture d'un produit du genre bloc ou livre a reliure spirale
FR2550513A1 (fr) Dispositif de transfert pour une machine a envelopper
FR2696674A1 (fr) Procédé pour réaliser et usiner des onglets parallèles sur les deux surfaces frontales de pièces de bois allongées et machine à profiler à deux bouts pour la mise en Óoeuvre de ce procédé.
EP0359616B1 (fr) Machine pour la fermeture de réceptacles
FR2534223A1 (fr) Machine pour l'emballage du savon

Legal Events

Date Code Title Description
PUAI Public reference made under article 153(3) epc to a published international application that has entered the european phase

Free format text: ORIGINAL CODE: 0009012

AK Designated contracting states

Kind code of ref document: A1

Designated state(s): AT BE CH DE ES FR GB GR IT LI LU NL SE

17P Request for examination filed

Effective date: 19880411

17Q First examination report despatched

Effective date: 19890913

GRAA (expected) grant

Free format text: ORIGINAL CODE: 0009210

AK Designated contracting states

Kind code of ref document: B1

Designated state(s): AT BE CH DE ES FR GB GR IT LI LU NL SE

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: SE

Effective date: 19910123

Ref country code: NL

Effective date: 19910123

Ref country code: GR

Free format text: LAPSE BECAUSE OF FAILURE TO SUBMIT A TRANSLATION OF THE DESCRIPTION OR TO PAY THE FEE WITHIN THE PRESCRIBED TIME-LIMIT

Effective date: 19910123

Ref country code: AT

Effective date: 19910123

REF Corresponds to:

Ref document number: 60295

Country of ref document: AT

Date of ref document: 19910215

Kind code of ref document: T

REF Corresponds to:

Ref document number: 3767569

Country of ref document: DE

Date of ref document: 19910228

ITF It: translation for a ep patent filed

Owner name: BUGNION S.P.A.

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: ES

Free format text: LAPSE BECAUSE OF FAILURE TO SUBMIT A TRANSLATION OF THE DESCRIPTION OR TO PAY THE FEE WITHIN THE PRESCRIBED TIME-LIMIT

Effective date: 19910504

GBT Gb: translation of ep patent filed (gb section 77(6)(a)/1977)
PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: LU

Free format text: LAPSE BECAUSE OF NON-PAYMENT OF DUE FEES

Effective date: 19910531

Ref country code: LI

Effective date: 19910531

Ref country code: CH

Effective date: 19910531

NLV1 Nl: lapsed or annulled due to failure to fulfill the requirements of art. 29p and 29m of the patents act
STAA Information on the status of an ep patent application or granted ep patent

Free format text: STATUS: NO OPPOSITION FILED WITHIN TIME LIMIT

26N No opposition filed
REG Reference to a national code

Ref country code: CH

Ref legal event code: PL

PGFP Annual fee paid to national office [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: GB

Payment date: 19920513

Year of fee payment: 6

PGFP Annual fee paid to national office [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: FR

Payment date: 19920526

Year of fee payment: 6

PGFP Annual fee paid to national office [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: DE

Payment date: 19920610

Year of fee payment: 6

PGFP Annual fee paid to national office [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: BE

Payment date: 19920626

Year of fee payment: 6

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: GB

Effective date: 19930515

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: BE

Effective date: 19930531

BERE Be: lapsed

Owner name: VEGA AUTOMATION

Effective date: 19930531

GBPC Gb: european patent ceased through non-payment of renewal fee

Effective date: 19930515

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: FR

Effective date: 19940131

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: DE

Effective date: 19940201

REG Reference to a national code

Ref country code: FR

Ref legal event code: ST

PG25 Lapsed in a contracting state [announced via postgrant information from national office to epo]

Ref country code: IT

Free format text: LAPSE BECAUSE OF NON-PAYMENT OF DUE FEES

Effective date: 20050515