FR3055926B1 - Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule - Google Patents

Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule Download PDF

Info

Publication number
FR3055926B1
FR3055926B1 FR1658617A FR1658617A FR3055926B1 FR 3055926 B1 FR3055926 B1 FR 3055926B1 FR 1658617 A FR1658617 A FR 1658617A FR 1658617 A FR1658617 A FR 1658617A FR 3055926 B1 FR3055926 B1 FR 3055926B1
Authority
FR
France
Prior art keywords
locking
reservoir
arrangement
support
opening
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Active
Application number
FR1658617A
Other languages
English (en)
Other versions
FR3055926A1 (fr
Inventor
Serghei Soltoian
Dominique Lecroq
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Renault SAS
Original Assignee
Renault SAS
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Renault SAS filed Critical Renault SAS
Priority to FR1658617A priority Critical patent/FR3055926B1/fr
Priority to FR1658617 priority
Publication of FR3055926A1 publication Critical patent/FR3055926A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of FR3055926B1 publication Critical patent/FR3055926B1/fr
Active legal-status Critical Current
Anticipated expiration legal-status Critical

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16BDEVICES FOR FASTENING OR SECURING CONSTRUCTIONAL ELEMENTS OR MACHINE PARTS TOGETHER, e.g. NAILS, BOLTS, CIRCLIPS, CLAMPS, CLIPS, WEDGES, JOINTS OR JOINTING
    • F16B21/00Means for preventing relative axial movement of a pin, spigot, shaft or the like and a member surrounding it; Stud-and-socket releasable fastenings
    • F16B21/09Releasable fastening devices with a stud engaging a keyhole slot
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B60VEHICLES IN GENERAL
    • B60KARRANGEMENT OR MOUNTING OF PROPULSION UNITS OR OF TRANSMISSIONS IN VEHICLES; ARRANGEMENT OR MOUNTING OF PLURAL DIVERSE PRIME-MOVERS IN VEHICLES; AUXILIARY DRIVES FOR VEHICLES; INSTRUMENTATION OR DASHBOARDS FOR VEHICLES; ARRANGEMENTS IN CONNECTION WITH COOLING, AIR INTAKE, GAS EXHAUST OR FUEL SUPPLY OF PROPULSION UNITS IN VEHICLES
    • B60K11/00Arrangement in connection with cooling of propulsion units
    • B60K11/02Arrangement in connection with cooling of propulsion units with liquid cooling
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B60VEHICLES IN GENERAL
    • B60TVEHICLE BRAKE CONTROL SYSTEMS OR PARTS THEREOF; BRAKE CONTROL SYSTEMS OR PARTS THEREOF, IN GENERAL; ARRANGEMENT OF BRAKING ELEMENTS ON VEHICLES IN GENERAL; PORTABLE DEVICES FOR PREVENTING UNWANTED MOVEMENT OF VEHICLES; VEHICLE MODIFICATIONS TO FACILITATE COOLING OF BRAKES
    • B60T11/00Transmitting braking action from initiating means to ultimate brake actuator without power assistance or drive or where such assistance or drive is irrelevant
    • B60T11/10Transmitting braking action from initiating means to ultimate brake actuator without power assistance or drive or where such assistance or drive is irrelevant transmitting by fluid means, e.g. hydraulic
    • B60T11/26Reservoirs
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B60VEHICLES IN GENERAL
    • B60TVEHICLE BRAKE CONTROL SYSTEMS OR PARTS THEREOF; BRAKE CONTROL SYSTEMS OR PARTS THEREOF, IN GENERAL; ARRANGEMENT OF BRAKING ELEMENTS ON VEHICLES IN GENERAL; PORTABLE DEVICES FOR PREVENTING UNWANTED MOVEMENT OF VEHICLES; VEHICLE MODIFICATIONS TO FACILITATE COOLING OF BRAKES
    • B60T17/00Component parts, details, or accessories of power brake systems not covered by groups B60T8/00, B60T13/00 or B60T15/00, or presenting other characteristic features
    • B60T17/06Applications or arrangements of reservoirs
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F01MACHINES OR ENGINES IN GENERAL; ENGINE PLANTS IN GENERAL; STEAM ENGINES
    • F01PCOOLING OF MACHINES OR ENGINES IN GENERAL; COOLING OF INTERNAL-COMBUSTION ENGINES
    • F01P11/00Component parts, details, or accessories not provided for in, or of interest apart from, groups F01P1/00 - F01P9/00
    • F01P11/02Liquid-coolant filling, overflow, venting, or draining devices
    • F01P11/029Expansion reservoirs
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B60VEHICLES IN GENERAL
    • B60YINDEXING SCHEME RELATING TO ASPECTS CROSS-CUTTING VEHICLE TECHNOLOGY
    • B60Y2304/00Optimising design; Manufacturing; Testing
    • B60Y2304/07Facilitating assembling or mounting
    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B60VEHICLES IN GENERAL
    • B60YINDEXING SCHEME RELATING TO ASPECTS CROSS-CUTTING VEHICLE TECHNOLOGY
    • B60Y2410/00Constructional features of vehicle sub-units
    • B60Y2410/113Mount clips, snap-fit, e.g. quick fit with elastic members
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16BDEVICES FOR FASTENING OR SECURING CONSTRUCTIONAL ELEMENTS OR MACHINE PARTS TOGETHER, e.g. NAILS, BOLTS, CIRCLIPS, CLAMPS, CLIPS, WEDGES, JOINTS OR JOINTING
    • F16B21/00Means for preventing relative axial movement of a pin, spigot, shaft or the like and a member surrounding it; Stud-and-socket releasable fastenings
    • F16B21/06Releasable fastening devices with snap-action
    • F16B21/08Releasable fastening devices with snap-action in which the stud, pin, or spigot has a resilient part
    • F16B21/086Releasable fastening devices with snap-action in which the stud, pin, or spigot has a resilient part the shank of the stud, pin or spigot having elevations, ribs, fins or prongs intended for deformation or tilting predominantly in a direction perpendicular to the direction of insertion

Abstract

L'invention concerne un agencement de fixation (1) d'un réservoir de liquide (2) notamment d'un réservoir de dégazage d'un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d'un véhicule, le réservoir (2) comprenant un premier élément de blocage (3) en translation du réservoir (2) dans des première, deuxième et troisième directions (X, Z, Y), le premier élément de blocage (3) coopérant notamment par clipage avec une ouverture (15) définie dans un élément de support (4) dudit agencement (1) de sorte à fixer/libérer ledit réservoir (2) sur/de l'élément de support (4).

Description

AGENCEMENT DE FIXATION D'UN RESERVOIR DE LIQUIDE DANS UN COMPARTIMENT MOTEUR D'UN VEHICULE
La présente invention concerne un agencement de fixation d'un réservoir de liquide notamment d’un réservoir de dégazage dans un compartiment moteur d'un véhicule ainsi qu’un procédé de montage/démontage du réservoir de liquide dans un compartiment moteur d’un véhicule. L’invention concerne également un compartiment moteur d’un véhicule pourvu d’un tel agencement de fixation et un véhicule notamment un véhicule automobile comportant un tel compartiment moteur.
Traditionnellement, les agencements de fixation de réservoirs de liquide tels que des réservoirs de dégazage prévoient l’utilisation d’éléments de fixation tels que des vis pour réaliser le montage/démontage de ce réservoir d’un élément structurel d’un compartiment moteur d’un véhicule.
Toutefois, de tels agencements ont pour inconvénients de complexifier la réalisation des opérations de montage/démontage du réservoir de l’élément de structure en requérant un nombre conséquent d’étapes liées à la réalisation de ces opérations.
Pour pallier cet inconvénient, on connaît dans l’état de la technique un document DE102012020397 qui décrit un agencement de fixation d’un réservoir de dégazage permettant de faciliter le montage du réservoir sur l’élément structurel du compartiment moteur par l’utilisation d’un mécanisme de clipage.
Cependant, un tel agencement de fixation ne permet pas de faciliter le la réalisation du démontage de ce réservoir de l’élément structurel car cette réalisation nécessite la mise en oeuvre d’opérations nécessitant l’utilisation d’un outil spécifique.
La présente invention vise à pallier ces inconvénients liés à l’état de la technique.
Dans ce dessein, l’invention porte sur un agencement de fixation d'un réservoir de liquide notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d'un véhicule, le réservoir comprenant un premier élément de blocage en translation du réservoir dans des première, deuxième et troisième directions, le premier élément de blocage coopérant notamment par clipage avec une ouverture définie dans un élément de support dudit agencement de sorte à fixer/libérer ledit réservoir sur/de l’élément de support.
Dans d’autres modes de réalisation : - l’agencement comprend un deuxième élément de blocage en translation du réservoir dans la deuxième et une troisième direction ; - l’agencement comprend un troisième élément de blocage en translation du réservoir dans la deuxième direction ; - l’agencement comprend des deuxième et troisième éléments de blocage comprenant des trous borgnes définis au niveau d’une partie arrière du réservoir ; - le premier élément de blocage est rigide ; - le premier élément de blocage comprend des rampes de guidage sensiblement perpendiculaires entre elles ; - le premier élément de blocage a sensiblement la forme d’un « L » ; - les première, deuxième et troisième directions sont respectivement des directions longitudinale, verticale et transversale ; - le premier élément de blocage comprend une première rampe de guidage selon la deuxième direction pourvue de zones latérales comportant chacune une partie évidée formant une nervure en regard de laquelle est agencée une composante flexible de maintien dudit premier élément de blocage ; - le premier élément de blocage comprend une deuxième rampe de guidage selon la première direction formant avec un élément de liaison un logement ; - le premier élément de blocage comprend une deuxième rampe de guidage selon la première direction comportant au moins un élément flexible ; - l’élément de support comprend une première partie de liaison comprenant l’ouverture, et - l’élément de support comprend une deuxième partie de liaison comprenant des éléments de connexion définis pour coopérer avec des deuxième et troisième éléments de blocage du réservoir. L’invention porte également sur un compartiment moteur d’un véhicule comprenant un tel agencement de fixation d’un réservoir de liquide notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement. L’invention porte aussi sur un procédé de montage/démontage d’un réservoir de liquide notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d’un véhicule à partir d’un tel agencement de fixation, le procédé comprenant une étape de coopération notamment par clipage d’un premier élément de blocage en translation du réservoir dans des première, deuxième et troisième directions avec une ouverture définie dans un élément de support dudit agencement de sorte à fixer/libérer ledit réservoir sur/de l’élément de support.
Avantageusement, le procédé comprend : - une étape de positionnement du premier élément de blocage dans ladite ouverture, lors du montage du réservoir sur l’élément de support ; - une étape d’activation de composantes flexibles du premier élément de blocage lors du démontage du réservoir de l’élément de support, et/ou - une étape de déplacement dudit premier élément de blocage dans ladite ouverture. L’invention porte également sur un véhicule notamment un véhicule automobile, comprenant un tel compartiment moteur. D’autres avantages et caractéristiques de l’invention apparaîtront mieux à la lecture de la description d’un mode de réalisation préféré qui va suivre, en référence aux figures, réalisé à titre d’exemple indicatif et non limitatif : - la figure 1 représente une vue en perspective d’un agencement de fixation d'un réservoir de liquide visible au niveau d’une partie avant selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 2 représente une vue en perspective d’un agencement de fixation d'un réservoir de liquide visible au niveau d’une partie arrière selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 3 représente une vue en perspective d’un agencement de fixation d'un réservoir de liquide visible au niveau d’une partie latérale selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 4 représente une vue en perspective d’un agencement de fixation d'un réservoir de liquide visible au niveau d’une face inférieure selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 5 représente une vue en perspective de dessous d’un premier élément de blocage en translation du réservoir selon le mode de réalisation de l’invention ; - les figures 6 et 7 représentent une vue en perspective de profil du premier élément de blocage en translation du réservoir comprenant une première variante d’une deuxième partie de ce premier élément de blocage selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 8 représente une vue en perspective de profil du premier élément de blocage en translation du réservoir comprenant une deuxième variante de la deuxième partie de ce premier élément de blocage selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 9 représente une vue en perspective de profil du premier élément de blocage en translation du réservoir comprenant une troisième variante de la deuxième partie de ce premier élément de blocage selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 10A représente une vue en perspective d’un deuxième élément de blocage en translation du réservoir selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 10B représente une vue en perspective d’un troisième élément de blocage en translation du réservoir selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 11 représente une vue en perspective d’une première partie de liaison d’un élément de support selon le mode de réalisation de l’invention ; - la figure 12 représente une vue en perspective des éléments de connexion qui sont aptes à coopérer avec les deuxième et troisième éléments de blocage selon le mode de réalisation de l’invention, et - la figure 13 est un logigramme relatif à un procédé de montage/démontage du réservoir de liquide dans le compartiment moteur du véhicule selon le mode de réalisation de l’invention.
Sur les figures 1 à 9 est représenté un repère tridimensionnel orthogonal correspondant au référentiel du véhicule automobile assemblé reposant au sol via ses roues. L’axe Z correspond à la verticale du véhicule automobile, les axes X et Y représentent un plan horizontal avec l’axe X sensiblement parallèle à l’axe longitudinal du véhicule automobile et orienté vers l’arrière du véhicule automobile, et avec l’axe Y un axe transversal du véhicule automobile orienté vers la gauche.
Par définition, les termes « avant >> et « arrière >> sont définis selon la référence au sens de déplacement du véhicule en marche avant.
Sur les figures 1 à 4 est illustré un arrangement de fixation 1 d'un réservoir de liquide 2 notamment d’un réservoir de dégazage 2 d’un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d'un véhicule. Dans cet arrangement 1, le réservoir de dégazage 2 autrement appelé vase d’expansion, délimite un volume intérieur destiné à recevoir un liquide de refroidissement à dégazer. Un tel réservoir 2 est adapté pour équiper un système de refroidissement d’un moteur de véhicule automobile. Ce système de refroidissement comprend un circuit caloporteur formé par différentes conduites, également appelées durites, qui s’étendent au voisinage du moteur et du radiateur du véhicule automobile.
En pratique, le réservoir de dégazage 2 a deux fonctions principales. La première consiste à permettre la dilatation thermique du liquide de refroidissement, en ajoutant un volume d’air au-dessus du niveau maximal de liquide dans le réservoir 2. La deuxième consiste à dégazer le circuit caloporteur. En effet, si le circuit est exempt de gaz après fabrication et avant mise en service du véhicule, il existe un risque d’engazage du circuit lorsque le véhicule est en service, du fait par exemple d’éventuelles fuites légères en entrée de la pompe à eau ou d’usure du joint de culasse. Ainsi, en détournant une partie du circuit caloporteur vers le réservoir de dégazage 2, le liquide de refroidissement peut être dégazé.
Dans cet agencement 1, un tel réservoir 2 est donc monté dans un compartiment moteur du véhicule de préférence par clipage sur un élément de support 4 défini ou rapporté sur une paroi intérieure de ce compartiment ou encore sur une traverse agencée dans ce compartiment s'étendant transversalement à l'avant du véhicule entre deux longerons latéraux de ce dernier.
Ce réservoir 2 a une forme globalement oblongue. Il comprend une coque supérieure 17a et une coque inférieure 17b délimitant un volume intérieur. On notera en alternative, que ce réservoir 2 peut présenter toute autre forme adaptée à la présente application. Dans ce réservoir 2, les coques 17a, 17b peuvent être jointes de manière étanche au niveau d'un plan P d'assemblage correspondant à un plan P médian sensiblement horizontal visible sur les figures 2 et 3. Les coques supérieure et inférieure 17a, 17b comportent chacune une paroi intérieure concave. Ces parois sont raccordées de manière étanche au niveau de ce plan P. Alternativement, ce réservoir 2 formé de ces coques 17a, 17b peut être une pièce monobloc.
Par la suite, afin de faciliter le repérage dans l'espace, les termes « supérieur, inférieur, vertical, horizontal, haut, bas » sont définis par rapport au plan horizontal de référence P.
Dans cet agencement 1, le réservoir 2 comprend également des première et deuxième tubulures 18a, 18b formées respectivement sur ses coques supérieure et inférieure 17a, 17b. La première tubulure 18a forme un moyen d'entrée de liquide dans le réservoir 2, par exemple en provenance d'un radiateur voisin du moteur ou de la culasse du moteur, via une conduite du circuit de refroidissement. La deuxième tubulure 18b, dite aussi pipe de mise en charge, forme un moyen de sortie de liquide hors du réservoir 2, en direction du moteur, via une conduite du circuit de refroidissement. Les première et deuxième tubulures 18a, 18b s'étendent à la fois dans le volume interne et hors du volume interne du réservoir 2. En particulier, en référence à la figure 3, ces première et deuxième tubulures 18a, 18b s’étendent globalement horizontalement vers l’avant Av du réservoir 2, suivant des directions qui sont parallèles au plan P.
Le réservoir 2 comprend également des premier, deuxième et troisième éléments de blocage 3, 5, 6 en translation de ce réservoir 2. Ces éléments de blocage permettent de fixer/verrouiller le réservoir 2 sur l’élément de support 4 du véhicule de manière à ce que ce dernier ne puisse être déplacé en translation dans des première, deuxième et troisième directions X, Z, Y lorsque le véhicule est notamment en mouvement et/ou lors du montage de ce réservoir 2 au niveau de l’élément de support 4. Dans ce contexte, les première, deuxième et troisième directions X, Z, Y correspondent respectivement aux directions longitudinale selon X, verticale selon Z et transversale selon Y.
Dans cet agencement 1, le premier élément de blocage 3 est rigide. Il permet de fixer le réservoir 2 à l’élément de support 4 dudit agencement 1 ou de libérer ce réservoir 2 de cet élément de support 4. La fixation et la libération de ce premier élément de blocage 3 avec l’élément de support 4 sont réalisées à partir de la coopération par clipage mise en œuvre entre de ce premier élément de blocage 3 et une ouverture 15 définie dans l’élément de support 4.
Ce premier élément de blocage 3 est agencé sur la coque inférieure 17b du réservoir 2 en s’étendant en direction du bas du réservoir 2. Il est compris sur une partie avant 19 de cette coque inférieure 17b et donc du réservoir 2. Ce premier élément de blocage 3 comprend un élément de liaison 12 qui le relie à la coque inférieure 17b du réservoir 2. Cet élément de liaison 12 est une excroissance qui est formée sur une paroi externe de cette coque inférieure 17b.
Un tel élément de liaison 12 a notamment pour fonction de pouvoir positionner à une distance configurable, le premier élément de blocage 3 relativement à la paroi externe de cette coque inférieure 17b. Ainsi l’élément de liaison 12 permet alors de prendre en compte dans le cadre de la fixation de ce premier élément de blocage 3 sur l’élément de support 4, le volume occupé par la deuxième tubulure 18b qui est agencée en partie sur la face inférieure de la coque inférieure 17b.
Ce premier élément de blocage 3 est réalisé en un matériau qui est similaire à celui constituant le réservoir 2.
Dans cet agencement 1, le premier élément de blocage 3 s’étend globalement verticalement suivant un axe de symétrie A1 d’une première rampe de guidage 7 selon la deuxième direction Z de ce premier élément de blocage 3 et ce, en étant dirigé vers le bas et en s’éloignant de la paroi externe de la coque inférieure 17b. Autrement dit, ce premier élément de blocage 3 est localisé sur une partie avant 19 de la coque inférieure 17b sensiblement à l’intersection de parois externes latérale et avant de la coque inférieure 17b. On notera que l’axe de symétrie A1 forme de préférence un angle a avec le plan P. Cet angle a est approximativement compris entre environ 90 et 135 degrés. Selon un mode de réalisation préférée, l’axe de symétrie A1 est perpendiculaire au plan P permettant une conception simplifiée du moule utilisé.
Selon le mode de réalisation de la figure 3, l’axe de symétrie A1 forme de préférence un angle a avec le plan P qui est proche de 100 degrés, de telle sorte que la deuxième rampe de guidage 8b est légèrement inclinée vers le bas. Une telle conception vise à faciliter le montage du réservoir 2 sur le véhicule, en usine d’assemblage véhicule.
Ainsi que nous l’avons vu, le premier élément de blocage 3 comprend également une deuxième rampe de guidage 8a, 8b, 8c selon la première direction X dont trois variantes sont décrites par la suite. Ces première et deuxième rampes de guidage 7, 8a, 8b, 8c selon les première et seconde directions X et Z ont respectivement des axes de symétrie A1, A2 qui sont sensiblement perpendiculaires entre eux. Ainsi, ce premier élément de blocage 3 a alors essentiellement la forme d’un « L ».
Sur les figures 5 à 9, la première rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément de blocage 3 comprend deux zones latérales 9 qui sont pourvues chacune d’une partie évidée 10 formant une nervure 10 au regard de laquelle est agencée une composante flexible 11 de maintien autrement appelé languette flexible. Ces composantes flexibles 11 s’étendent vers le bas sensiblement sur tout ou partie de la longueur de la première rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément de blocage 3. Ces composantes flexibles 11 sont de préférence similaires entre elles et comprennent chacune une première extrémité 20a qui est libre et une deuxième extrémité 20b qui est reliée à ladite première rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément de blocage 3. Chaque composante flexible 11 peut être contrainte sous l’effet d’une force de contrainte exercée sur une face extérieure de cette composante 11 de manière à ce qu’une partie du corps de cette composante 11 est située dans un espace défini dans la nervure 10 en regard de laquelle elle est agencée. Dans cette configuration, lorsque la composante flexible 11 est contrainte, la première extrémité 20a est alors comprise dans la nervure 10 correspondante en étant agencée à proximité immédiate voire en contact avec le fond 21 de cette nervure 10.
En référence aux figures 3 à 9, dans ce premier élément de blocage 3, la deuxième rampe de guidage 8a, 8b, 8c s’étend perpendiculairement à la première rampe de guidage 7 en Z et ce, sensiblement vers l’arrière Ar du réservoir 2. Cette deuxième rampe de guidage 8a, 8b, 8c comprend une face supérieure 22 qui est agencée en regard d’une face inférieure 23 de l’élément de liaison 12 de manière à former ensemble un logement ouvert 13. Ce logement ouvert 13 comprend une paroi interne formant une zone de butée 24 apte à coopérer comme décrit par la suite avec l’élément de support 4.
Sur les figures 6 et 7, le premier élément de blocage 3 comprend une première variante de la deuxième rampe de guidage 8a en X avec une face supérieure 22 qui est plane. Lorsque le logement 13 est formé avec la face supérieure 22 de la première variante de la deuxième rampe de guidage 8a en X du premier élément de blocage 3, la hauteur de ce logement 13 qui correspond à la distance entre cette face supérieure 22 et la face inférieure 23 de l’élément de liaison 12 est supérieure ou égale à l’épaisseur d’une face de montage 25 d’une première partie de liaison 16a de l’élément de support 4. On notera que cette épaisseur de la face de montage 25 peut être comprise entre 800 à 3000 pm, de préférence 2000 pm.
Sur les figures 8 et 9, des deuxième et troisième variantes de la deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X de ce premier élément de blocage 3 sont illustrées. Dans ces variantes, la deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X peut comprendre au moins un élément flexible 14 compris dans une partie évidée 26 formant une nervure 26 définie dans la face supérieure 22 de cette deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X. Avec de telles variantes, le logement 13 peut alors recevoir des faces de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4 de différentes épaisseurs. Dans la deuxième variante de la deuxième rampe de guidage 8b en X, la surface supérieure 22 peut comprendre une nervure 26 dans laquelle est compris en partie un élément flexible 14. Dans la troisième variante de la deuxième rampe de guidage 8c en X, la surface supérieure 22 peut comprendre deux nervures 26 dans chacune desquelles est compris un élément flexible 14. Dans ces variantes de la deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X, les éléments flexibles 14 s’étendent sensiblement sur tout ou partie de la longueur de cette deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X de ce premier élément de blocage 3. Chaque élément flexible 14 comprend une première extrémité 27a libre faisant saillie de la nervure 26 de sorte à être agencée à proximité immédiate voire en contact avec la face inférieure 23 de l’élément de liaison 12. Cette première extrémité 27a a de préférence une forme courbée vers le bas afin de former une face externe convexe au niveau de cette extrémité 27a. Une telle face externe convexe située au niveau de cette première extrémité 27a forme une zone de guidage 28 permettant de diriger de manière optimale une partie de l’élément de support 4 dans le logement ouvert 13 formé entre la face supérieure 22 pourvue de cet élément flexible 14 et la face inférieure 23 de l’élément de liaison 12.
Ainsi que nous l’avons vu, dans ces deuxième et troisième variantes de la deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X, chaque élément flexible 14 comprend également une deuxième extrémité 27b qui est reliée à la deuxième rampe de guidage 8b, 8c en X de ce premier élément de blocage 3. Plus précisément, cette deuxième extrémité 27b est de préférence reliée à une paroi interne de la nervure 26. Dans ces deuxième et troisième variantes chacun de ces éléments flexibles 14 peut être contraint sous l’effet d’une force de contrainte exercer sur la face extérieure de l’élément flexible 14 et en particulier sur la partie de cette face formant la zone de guidage 28 localisée au niveau de la première extrémité 27a. En étant ainsi contraint, tout ou partie du corps de l’élément flexible 14 peut alors être située dans un espace défini dans la nervure 26 correspondante.
Ainsi que nous l’avons vu précédemment, le réservoir 2 comprend également des deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 visibles sur les figures 2, 3, 10A, 10B et 12. Ces deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 permettent de maintenir le réservoir 2 fixé sur l’élément de support 4 dans des deuxième et/ou troisième directions Z, Y comme nous le verrons ensuite, à savoir des directions verticale et transversale. Ces deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 comprennent des trous borgnes définis sur une paroi externe de la coque supérieure 17a du réservoir 2 au niveau d’une partie arrière 29 de ladite coque 17a. Ces trous borgnes s’étendent de la paroi externe de la coque supérieure 17a vers l’arrière Ar dudit réservoir 2. Plus précisément, ces premier et deuxième éléments de blocage 5, 6 sont définis dans des excroissances rigides formées sur la paroi externe de cette coque supérieure 17a. Dans cette configuration, le deuxième élément de blocage 5 présente une section ayant une forme circulaire et le troisième élément de blocage 6 une section de forme oblongue. Ces premier et deuxième éléments de blocage 5, 6 comprennent chacun % de paroi interne rigide arrondie et une zone définie 30 en continuité de cette paroi arrondie qui est portée par une lame souple non représentée, ceci permettant le rattrapage des dispersions en Z liées à la réalisation et au positionnement des éléments de liaison 18 autrement appelés goujons (voir figure 12) sur la structure du compartiment moteur, le tout pour faciliter le montage dudit réservoir 2 sur l’élément de support 4. Cette zone 30 de paroi interne portée par une lame élastique est visible sur les figures 2, 10A et 10B.
En complément, on notera que les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 comprennent chacun un axe de révolution A3, A4, visible sur la figure 3, qui est sensiblement parallèle à l’axe de symétrie A2 de la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3. Le montage du réservoir 2 dans le compartiment moteur s’effectue alors selon une poussée descendante.
Sur les figures 1, 2, 4, 11, et 12, l’agencement de fixation 1 de ce réservoir 2 dans le compartiment moteur du véhicule comprend également l’élément de support 4 évoqué précédemment. Cet élément de support 4 peut être réalisé en un matériau métallique tel que de la tôle. Il comporte des première et deuxième parties de liaison 16a, 16b définies respectivement pour fixer/verrouiller le réservoir 2 dans le compartiment moteur.
La première partie de liaison 16a visible sur les figures 1, 2, 4 et 11, comprend une ouverture 15 apte à coopérer avec le premier élément de blocage 3. Cette ouverture 15 est définie dans la face de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4. L’ouverture 15 comprend trois zones différentes : des première, deuxième et troisième zones Z1, Z2, Z3.
La première zone Z1 dite zone d’insertion constitue une partie de l’ouverture 15 dans laquelle le premier élément de blocage 3 est inséré. La deuxième zone Z2 dite zone de contrainte, correspond à une partie de l’ouverture 15 dont des bords latéraux 31 définissent une zone de guidage 32 qui est apte à exercer une force de contrainte sur le premier élément de blocage 3 et en particulier sur les composantes flexibles 11 de la rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément 3. En effet, dans cette deuxième zone Z2, les bords latéraux 31 sont configurés de manière à ce que la distance les espaçant décroit jusqu’à être maintenue à une valeur constante dans une région de compression 34 de cette deuxième zone Z2 où ces bords latéraux 31 de l’ouverture 15 sont les plus proches et parallèles entre eux. Ainsi, dans cette région de compression 34, les bords latéraux 31 sont espacés d’une distance L2 qui est inférieure à une distance L1 définie entre ces bords 31 dans la première zone Z1.
La troisième zone Z3 dite zone de fixation, concerne une partie de l’ouverture 15 au niveau de laquelle le premier élément de blocage 3 est alors fixé/verrouillé par clipage, de manière à assurer un blocage en translation du réservoir 2 dans les première et deuxième directions à savoir les directions longitudinale et verticale. Dans cette troisième zone Z3, les bords latéraux 31 de l’ouverture 15 réalisent un décrochage afin de former une face d’appui 33 apte à coopérer avec les composantes flexibles 11 de ce premier élément de blocage 3 et ce, afin d’assurer un blocage en translation du réservoir 2 dans la direction longitudinale.
En complément, on notera que lorsque le premier élément de blocage 3 est localisé dans cette troisième zone Z3, la deuxième rampe de guidage 8a, 8b, 8c en X de ce premier élément de blocage 3 coopère avec la face de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4 afin d’assurer un blocage en translation du réservoir 2 dans la direction verticale. Plus précisément, une partie de cette face de montage 25 est alors dans cette configuration agencée dans le logement ouvert 13 décrit précédemment.
Dans cet élément de support 4, la deuxième partie de liaison 16b visible sur la figure 12, comporte des éléments de connexion 18 notamment deux élément de connexion 18 qui sont autrement appelés goujons. Ces éléments de connexion 18 sont de préférence similaires. Ils correspondent à des chevilles ayant chacune une section circulaire et qui sont aptes à être insérées dans les trous borgnes compris dans les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 du réservoir 2. Ces éléments de connexion 18 sont fixés sur la deuxième partie de liaison 16b par soudage. Les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 en coopérant ainsi avec ces éléments de connexion 18 définis sur la deuxième partie de liaison 16b de l’élément de support 4 permettent d’assurer un blocage en translation du réservoir 2 dans la direction verticale lorsque le réservoir 2 est monté sur l’élément de support 4. Comme on verra par la suite, le deuxième élément de blocage 5 permet d’assurer un blocage du réservoir 2 dans la troisième direction ici la direction transversale lors du montage de ce réservoir 2 sur l’élément de support 4.
Dans cette configuration, les première et deuxième parties 16a, 16b de l’élément de support 4 peuvent être distinctes l’une de l’autre. Elles peuvent dans ces conditions correspondre à des pièces qui sont rapportées dans le compartiment moteur ou à des parties définies dans une paroi de ce compartiment. Elles peuvent également former ensemble une pièce monobloc qui peut être rapportée à ce compartiment moteur ou définie dans une paroi de ce compartiment.
En référence à la figure 13, l’invention concerne également un procédé de montage/démontage du réservoir de liquide 2 ici le réservoir de dégazage 2 dans le compartiment moteur du véhicule et ce, à partir de l’agencement de fixation 1. Ce procédé prévoit le montage du réservoir 2 sur l’élément de support 4 et le démontage de ce réservoir 2 de l’élément de support 4.
Ce procédé comprend une étape de coopération 37 notamment par clipage du premier élément de blocage 3 en translation du réservoir 2 dans les première, deuxième et troisième directions X, Z, Y avec l’ouverture 15 définie dans l’élément de support 4 de sorte à fixer/libérer ledit réservoir 2 sur/de l’élément de support 4.
Lors du montage du réservoir 2 sur l’élément de support 4, l’étape de coopération 37 comprend une sous-étape de positionnement 38 du premier élément de blocage 3 dans l’ouverture 15 de l’élément de support 4. Lors de cette sous-étape 38, la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3 est alors située dans l’ouverture 15 définie dans la face de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4, et en particulier entre les bords latéraux 31 de cette ouverture 15 au niveau de la première zone Z1 de cette dernière. Dans cette configuration les zones latérales 9 de cette rampe de guidage 7 en Z et en particulier les faces extérieures des composantes flexibles 11, sont agencées en regard voire en contact des bords latéraux 31 de la première zone Z1 de cette ouverture 15.
Dans ce procédé, lors du montage du réservoir 2 sur l’élément de support 4, l’étape de coopération 37 comprend ensuite une sous-étape de déplacement 39 de ce premier élément de blocage 3 dans ladite ouverture 15. Lors de cette sous-étape 39, ce premier élément de blocage 3 est déplacé en translation de la première zone Z1 vers la deuxième zone Z2 d’ouverture 15 et en particulier vers la région de compression 34 de cette deuxième zone Z2. Durant ce déplacement en translation, la zone de guidage 32 définie au niveau des bords latéraux 31 de la deuxième zone Z2 de l’ouverture 15 exerce une force de contrainte sur les faces extérieures des composantes flexibles 11 de l’élément de blocage de manière à ce qu’une partie du corps de chaque composante flexible 11 est alors située dans l’espace défini dans la nervure 10 correspondante. On notera que cette force de contrainte augmente à mesure que la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3 est déplacée le long de ces bords latéraux 31 et ce jusqu’à ce que la rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément de blocage 3 est agencée dans la zone de compression 34.
En complément, pendant le déplacement de ce premier élément de blocage 3 dans l’ouverture 15 jusqu’à la région de compression 34 de la deuxième zone Z2, les parties des corps des éléments de connexion 18 devant coopérer avec les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 sont partiellement insérées dans les trous borgnes compris dans ces deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6.
Dans cette configuration où les parties des corps des éléments de connexion 18 sont partiellement insérées dans les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6, et où la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3 est compris dans la région de compression 34, le réservoir 2 est immobilisé en translation dans une troisième direction Y qui est une direction transversale. Cependant, afin de faciliter le montage du réservoir 2 au niveau de l’élément de support 4 et rattraper les dispersions de , il peut être déplacé notamment en rotation autour de l’axe de symétrie A1 de la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3 grâce aux actions conjuguées de l’épaisseur restreinte de la rampe de guidage 7, au jeu prévu pour permettre ce rotulage sur la portion 34 et aux parois internes arrondies permettant un léger rotulage autour des axes Y et Z dans chaque trou borgne compris dans les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 et avec laquelle l’élément de connexion 18 correspondant coopère.
Par la suite, lors du montage du réservoir 2 sur l’élément de support 4, l’étape de coopération 37 comprend une sous-étape de fixation 40 notamment par clipage dudit réservoir 2 sur l’élément de support 4. Lors de cette sous-étape 40, le premier élément de blocage 3 est déplacé de la deuxième zone Z2 de l’ouverture 15 et en particulier de la région de compression 34, jusqu’à la troisième zone Z3 de cette ouverture 15. Lorsque la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage 3 quitte la région de compression 34, les composantes flexibles 11 reviennent chacune dans leur position initiale. Dans cette configuration, les composantes flexibles 11 prennent alors appui sur les faces d’appui 33 définies dans cette troisième zone Z3 de l’ouverture 15, notamment au niveau de faces latérales 36 (visibles sur la figure 5) de ces composantes 11 qui sont sensiblement parallèles aux faces d’appui 33, assurant ainsi une fixation du premier élément de blocage 3 par clipage et bloquant alors en translation le réservoir 2 dans la première direction X à savoir la direction longitudinale.
De plus, dans cette configuration, la deuxième rampe de guidage 8a, 8b, 8c en X du premier élément de blocage 3 coopère avec la face de montage 25 de cette première partie de liaison 16a de l’élément de support 4 afin d’assurer un blocage en translation du réservoir 2 dans la deuxième direction Z à savoir la direction verticale. En, effet, lors du déplacement du premier élément de blocage 3 de la région de compression 34 jusqu’à la troisième zone Z3 de cette ouverture 15, la face de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4 pénètre dans le logement ouvert 13 pour y être en partie agencée avec un bord frontal 35 de l’ouverture 15 qui est située à proximité immédiate voire en contact avec la zone de butée 24 définie dans le logement 13.
Lorsque le premier élément de blocage 3 est ainsi agencé dans la troisième zone Z3 de cette ouverture 15, les parties du corps des éléments de connexion 18 devant coopérer avec les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 sont entièrement agencées dans les trous borgnes compris dans ces éléments de blocage 5, 6 de manière à bloquer/immobiliser ainsi en translation le réservoir 2 dans la deuxième direction Z à savoir la direction verticale.
Lors du démontage du réservoir 2 de l’élément de support 4, l’étape de coopération 37 comprend une sous-étape d’activation 41 des composantes flexibles 11. Lors de cette sous-étape 41, une force de contrainte est exercée sur les faces extérieures de ces composantes flexibles 11 de l’élément de blocage de manière à ce qu’une partie du corps de chaque composante flexible 11 est alors située dans l’espace défini dans la nervure 10 correspondante. La force de contrainte est exercée sur les composantes flexibles 11 de manière à ce que la rampe de guidage 7 en Z du premier élément de blocage puisse traverser la région de compression 34.
Par la suite, lors de ce démontage, l’étape de compression 37 prévoit une sous-étape de déplacement 42 du premier élément de blocage 3 dans ladite ouverture 15. Lors de cette sous-étape 42, le premier élément de blocage 3 est déplacé en translation de la troisième zone Z3 vers la première zone Z1 d’ouverture 15 en traversant notamment la région de compression 34 de la deuxième zone Z2. Durant ce déplacement en translation, la zone de guidage 32 définie au niveau des bords latéraux 31 de la deuxième zone Z2 de l’ouverture 15 exerce une force de contrainte sur les faces extérieures des composantes flexibles 11 du premier élément de blocage 3 et ce, jusqu’à ce que la rampe de guidage 7 en Z de ce premier élément de blocage 3 est située dans la première zone Z1. Plus précisément, cette force de contrainte exercée par la zone de guidage 32 diminue à mesure que le premier élément de blocage 3 est déplacé en direction de la première zone Z1.
En complément, pendant le déplacement de ce premier élément de blocage 3 dans l’ouverture 15 et notamment pendant la traversée de la deuxième zone Z2, les parties des corps des éléments de connexion 18 coopérant avec les deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6 ont été progressivement extraites des trous borgnes compris dans ces deuxième et troisième éléments de blocage 5, 6. De plus, lors de ce déplacement la face de montage 25 de la première partie de liaison 16a de l’élément de support 4 est également extraite du logement ouvert 13. L’étape de coopération 37 prévoit ensuite lors de ce démontage, une sous-étape de libération 43 du réservoir 2 de l’élément de support 4. Lors de cette sous-étape 43, le premier élément de blocage 3 est alors retiré de l’ouverture 15.
Ainsi, un tel agencement 1 permet de faciliter le montage/démontage du réservoir 2 dans le compartiment moteur du fait notamment que ce réservoir 2 comprend des premier, deuxième et troisième éléments de blocage 3, 5, 6 qui sont au regard de leur structure compatible avec différents types d’éléments de support 4 pourvus de faces de montage d’épaisseurs différentes. De plus dans cet agencement de fixation 1, aucun outil n’est nécessaire pour démonter/monter le réservoir 2 de/sur l’élément de support 4.

Claims (10)

  1. REVENDICATIONS
    1. Agencement de fixation (1) d'un réservoir de liquide (2) notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d'un véhicule, le réservoir (2) comprenant un premier élément de blocage (3) en translation du réservoir (2) dans des première, deuxième et troisième directions (X, Z, Y), le premier élément de blocage (3) coopérant par clipage avec une ouverture (15) définie dans un élément de support (4) dudit agencement (1) de sorte à fixer/libérer ledit réservoir (2) sur/de l’élément de support (4).
  2. 2. Agencement (1) selon la revendication précédente, caractérisé en ce que le réservoir (2) comprend : - un deuxième élément de blocage (5) en translation du réservoir (2) dans la deuxième et une troisième direction (Z, Y), et/ou - un troisième élément de blocage (6) en translation du réservoir (2) dans la deuxième direction (Z), et/ou - des deuxième et troisième éléments de blocage (5, 8) comprenant des trous borgnes définis au niveau d’une partie arrière du réservoir (2).
  3. 3. .Agencement (1 ) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que : - le premier élément de blocage (3) est rigide, et/ou - le premier élément de blocage (3) comprend des rampes de guidage (7, 8a, 8b, 8c) sensiblement perpendiculaires entre elles, et/ou - le premier élément de blocage (3) a sensiblement la forme d’un « L ».
  4. 4. Agencement (1) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que les première, deuxième et troisième directions (X, Z, Y) sont respectivement des directions longitudinale, verticale et transversale.
  5. 5. Agencement (1) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le premier élément de blocage (3) comprend : - une première rampe de guidage (7) selon la deuxième direction (Z) pourvue de zones latérales (9) comportant chacune une partie évidée (10) formant une nervure en regard de laquelle est agencée une composante flexible (11 ) de maintien dudit premier élément de blocage (3), et/ou - une deuxième rampe de guidage (8a, 8b, 8c) selon la première direction (X) formant avec un élément de liaison (12) un logement (13), et/ou - une deuxième rampe de guidage (8a, 8b, 8c) selon la première direction (X) comportant au moins un élément flexible (14).
  6. 6. Agencement (1) selon l’une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l’élément de support (4) comprend : - une première partie de liaison (18a) comprenant l’ouverture (15), et/ou - une deuxième partie de liaison (16b) comprenant des éléments de connexion (18) définis pour coopérer avec des deuxième et troisième éléments de blocage (5, 6) du réservoir (2).
  7. 7. Compartiment moteur d’un véhicule comprenant un agencement (1) de fixation d’un réservoir de liquide (2) notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement selon l’une quelconque des revendications précédentes.
  8. 8. Procédé de montage/démontage d’un réservoir de liquide (2) notamment d’un réservoir de dégazage d’un circuit de refroidissement dans un compartiment moteur d’un véhicule à partir d’un agencement de fixation (1) selon l’une quelconque des revendications 1 à 6, le procédé comprenant une étape de coopération (37) notamment par clipage d’un premier élément de blocage (3) en translation du réservoir (2) dans des première, deuxième et troisième directions avec une ouverture (15) définie dans un élément de support (4) dudit agencement (1) de sorte à fixer/libérer ledit réservoir (2) sur/de l’élément de support (4).
  9. 9. Procédé selon la revendication précédente, caractérisé en ce qu’il comprend : - une étape de positionnement (38) du premier élément de blocage (3) dans ladite ouverture (15), lors du montage du réservoir (2) sur l’élément de support (4) ; - une étape d’activation (41) de composantes flexibles (11) du premier élément de blocage (3) lors du démontage du réservoir (2) de l’élément de support (4), et/ou - une étape de déplacement (39, 42) dudit premier élément de blocage (3) dans ladite ouverture (15).
  10. 10, Véhicule notamment un véhicule automobile, comprenant un compartiment moteur selon la revendication 7.
FR1658617A 2016-09-15 2016-09-15 Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule Active FR3055926B1 (fr)

Priority Applications (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1658617A FR3055926B1 (fr) 2016-09-15 2016-09-15 Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule
FR1658617 2016-09-15

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1658617A FR3055926B1 (fr) 2016-09-15 2016-09-15 Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR3055926A1 FR3055926A1 (fr) 2018-03-16
FR3055926B1 true FR3055926B1 (fr) 2019-06-21

Family

ID=57485670

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1658617A Active FR3055926B1 (fr) 2016-09-15 2016-09-15 Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR3055926B1 (fr)

Family Cites Families (6)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE19637995C1 (de) * 1996-09-18 1998-01-15 Daimler Benz Ag Vorrichtung zur lösbaren Befestigung eines Behälters
DE10112637A1 (de) * 2001-03-14 2002-09-19 Continental Teves Ag & Co Ohg Aus einem Strang abgeschnittenes Rohteil f. einen Hauptzylinder sowie hieraus gefertigter Hauptzylinder
FR2851215B1 (fr) * 2003-02-19 2008-04-11 Bosch Gmbh Robert Dispositif d'alimentation pour systeme de freinage, notamment pour vehicule automobile et procede de montage d'un tel systeme
FR2897334B1 (fr) * 2006-02-13 2009-04-17 Peugeot Citroen Automobiles Sa Dispositif de fixation d'un reservoir de liquide de frein sur une poutre d'auvent d'un vehicule automobile
DE102007020928B4 (de) * 2007-05-04 2014-05-22 GM Global Technology Operations LLC (n. d. Ges. d. Staates Delaware) Halterung für die Befestigung eines Kfz-Moduls
DE102010023488B4 (de) * 2009-09-29 2014-04-30 Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft System zum Befestigen eines Behälters an einer Fahrzeugkarosserie

Also Published As

Publication number Publication date
FR3055926A1 (fr) 2018-03-16

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP2621766B1 (fr) Traverse inférieure de baie déformable
FR2890361A1 (fr) Insert pour caisse de vehicule automobile
FR2499234A1 (fr) Echangeur de chaleur
EP2342407A1 (fr) Charniere de capot pour vehicule automobile et vehicule comportant une telle charniere de capot
FR3055926B1 (fr) Agencement de fixation d'un reservoir de liquide dans un compartiment moteur d'un vehicule
EP2265457B1 (fr) Convergent lateral pour une structure de face avant de vehicule, structure de face avant correspondante, et procede de montage d'une telle structure
EP3359409B1 (fr) Dispositif d'obturation d'une ouverture de plancher de véhicule, à nervures de guidage
FR2932728A1 (fr) Cloison anti-recyclage d'air pour vehicule
EP3868611A1 (fr) Ensemble de structure arrière renforcée de véhicule automobile
EP2736792B1 (fr) Module de face avant de vehicule, notamment vehicule automobile
FR2950591A1 (fr) Dispositif d'installation d'un reservoir de fluide pour vehicule, notamment pour un vehicule automobile.
FR2840953A1 (fr) Boitier de sortie d'eau muni d'un thermostat et procede de fabrication
FR3104076A1 (fr) Joint d’étanchéité sous radiateur
FR2957031A1 (fr) Boitier de projecteur comprenant une poignee
FR3093982A1 (fr) Ensemble de refroidissement d’un véhicule automobile
WO2019063776A1 (fr) Ensemble support moteur pour unite de chauffage, ventilation et/ou climatisation (hvac) et groupe moto-ventilateur
FR3083756A1 (fr) Guide d'air pour vehicule automobile realise d'une piece en materiau polymere expanse et comportant au moins une zone frangible
FR3083833A1 (fr) Assemblage d'un element en materiau polymere expanse et d'une piece d'un vehicule automobile
FR3045511A1 (fr) Fixation d'un module de refroidissement sur une face avant technique.
WO2019162111A1 (fr) Longeron de vehicule automobile apte a etre equipe d'un palier elastomere
WO2021180899A1 (fr) Système de montage d'un écran de protection acoustique de dessus de moteur de véhicule automobile
WO2020160885A1 (fr) Agencement d'un compartiment moteur d'un véhicule automobile
WO2016203132A1 (fr) Ensemble pour démarreur
FR2986758A1 (fr) Support de fixation d'une barre de toit, ensemble de fixation et vehicule correspondants
FR2788120A1 (fr) Bati pour le support d'une centrale frigorifique et centrale frigorifique equipee d'un tel bati

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 2

PLSC Search report ready

Effective date: 20180316

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 3

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 4

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 5

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 6