FR2533542A1 - Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention - Google Patents

Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention Download PDF

Info

Publication number
FR2533542A1
FR2533542A1 FR8216043A FR8216043A FR2533542A1 FR 2533542 A1 FR2533542 A1 FR 2533542A1 FR 8216043 A FR8216043 A FR 8216043A FR 8216043 A FR8216043 A FR 8216043A FR 2533542 A1 FR2533542 A1 FR 2533542A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
station
supports
load
receiving surface
loading
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Granted
Application number
FR8216043A
Other languages
English (en)
Other versions
FR2533542B1 (fr
Inventor
Denis Sicard
Jacques Vasseur
Michel Francois Berthelot
Jean Claude Baudouin
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
PIERRE ET BERTRAND
Original Assignee
PIERRE ET BERTRAND
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by PIERRE ET BERTRAND filed Critical PIERRE ET BERTRAND
Priority to FR8216043A priority Critical patent/FR2533542A1/fr
Publication of FR2533542A1 publication Critical patent/FR2533542A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of FR2533542B1 publication Critical patent/FR2533542B1/fr
Granted legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B65CONVEYING; PACKING; STORING; HANDLING THIN OR FILAMENTARY MATERIAL
    • B65GTRANSPORT OR STORAGE DEVICES, e.g. CONVEYORS FOR LOADING OR TIPPING, SHOP CONVEYOR SYSTEMS OR PNEUMATIC TUBE CONVEYORS
    • B65G57/00Stacking of articles
    • B65G57/02Stacking of articles by adding to the top of the stack
    • B65G57/16Stacking of articles of particular shape
    • B65G57/20Stacking of articles of particular shape three-dimensional, e.g. cubiform, cylindrical
    • B65G57/22Stacking of articles of particular shape three-dimensional, e.g. cubiform, cylindrical in layers each of predetermined arrangement
    • B65G57/24Stacking of articles of particular shape three-dimensional, e.g. cubiform, cylindrical in layers each of predetermined arrangement the layers being transferred as a whole, e.g. on pallets

Abstract

SELON L'INVENTION, UN CHARIOT 2 MUNI D'UNE TABLE 8 MOBILE VERTICALEMENT ET EN ROTATION DANS UN PLAN HORIZONTAL PEUT SOULEVER, PAR SA TABLE 8, UNE CHARGE 23 POSEE SUR UNE PALETTE 10 ET LA TRANSFERER SUCCESSIVEMENT D'UN POSTE DE CHARGEMENT A UN POSTE DE CERCLAGE ET A UN POSTE D'EVACUATION, OU LA CHARGE 23 EST DEPOSEE SUR DEUX SUPPORTS 16, EN ABAISSANT LA TABLE 8 ET LA PALETTE 10 ENTRE LES SUPPORTS 16. LE CHARIOT 2 RETOURNE ENSUITE AU POSTE DE CHARGEMENT POUR SOULEVER UNE NOUVELLE PALETTE 11 ENTRE-TEMPS DEPLACEE D'UN POSTE D'ATTENTE AU POSTE DE CHARGEMENT ET CHARGEE, EN PASSANT PAR LE POSTE D'ATTENTE, DANS LEQUEL LE CHARIOT 2 DEPOSE LA PREMIERE PALETTE 10 SUR DES SUPPORTS 14 GRACE A DES DEPLACEMENTS RELATIFS DE CES SUPPORTS 14 ET DE LA TABLE 8. APPLICATION A L'EQUIPEMENT DES INSTALLATIONS DE FABRICATION DE PARPAINGS ET D'AGGLOMERES.

Description

1,Procédés et postes de préparation et de transfert d'unités
de stockage, transport, et. ou manutention d'obJets"
La présente invention se rapporte aux procédés et aux postes de préparation et de. transfert d'unités, en particulier parallélépipédiques, de stockage, transport et/ou manutention d'objets, en particulier parallélépipédiques, telles que des piles ou palettes d'objets.L'invention a plus particulièrement pour objet de tels procédés et postes permettant la préparation et le transfert de piles ou palettes (appelées également paquets, colis ou fardeaux) constituées par l'empilage ou la superposition de plusieurs couches comprenant chacune au moins une rangée d'objets paralléléipé- diques, disposés côte-à-côte le long de leur longueur, tels que des blocs, parpaings, éventuellement creux, par exemple en ciment ou béton, agglomérés, briques ou dalles, et dont la formation permet leur manutention par des pinces ou chariots a fourche
Les postes selon l'invention sont destinés à être avantageusement utilisés comme postes d'empilage et de transfert de piles ou palettes, que comprennent les installations de manutention et d'empilage d'objets parallélépipédiques, tels que les parpaings ou agglomérés de ciment ou de béton.
Au sein de telles installations, les postes d'empilage d'objets et de transfert des piles ou palettes d'objets présentent généralement d'une part, une partie adjacente à un poste de reprise des objets, cette partie occupant une zone d'empilage ou de chargement située sdus un dispositif de chargement automatique, tel qu'un palettiseur, ainsi d'autre part, qu'une partie adjacente ou intégrée à un poste d'évacuation des piles ou palettes d'objets, équipé par exemple d'un convoyeur.
Lorsque les objets sont empilés sur des palettes, le poste d'empilage et de transfert présente de plus une partie adjacente ou intégrée à un poste d'alimentation en palettes vides.
Par contre, lorsque les objets sont disposés en piles, qui ne sont pas constituées sur des palettes, mais qui sont cerclées verticalement au moyen de feuillards métalliques, de sorte que les différentes couches d'objets empilées les unes sur les autres soient réunies en unités, le poste de transfert présente alors une partie adjacente ou intégrée à un poste de cerclage vertical, lequel comporte une cercleuse verticale, sous la tête de cerclage de laquelle les piles constituées sont successivement amenées et positionnées par le poste de transfert. Ces unités sont manipulées à l'aide de pinces ou de chariots de manutention à fourches si, dans ce dernier cas, des espaces vides subsistent dans les piles du fait de l'omission de quelques objets lors de la constitution des piles.
Le poste de transfert peut éventuellement présenter également, en particulier lorsque les objets sont présentés en palettes chargées, une partie adjacente ou intégrée à un poste de cerclage horizontal, sous la tête de cerclage de laquelle les palettes sont amenées et positionnées par le poste de transfert, avant d'etre évacuées dans le poste d'évacuation, afin qu'un cercle de feuillard métallique soit serré autour des objets de la couche supérieure de l'empilement, de sorte que ces derniers ne puissent ultérieurement tomber de la palette.
Dans les installations de ce type, il est connu que le poste de préparation et de transfert d'unités telles que des piles ou palettes d'objets présente un réceptacle, pouvant être disposé sur la zone d'empilage ou de chargement, et sur lequel les différentes couches ou épaisseurs d'objets constituant une unité sont empilées l'une après l'autre ou par parties d'unité constituées chacune de plusieurs couches ou épaisseurs d'objets.
Si la pile doit être livrée sur une palette, ce réceptacle est constitué par la palette elle-même, provenant d'un poste d'alimentation en palettes vides, disposée sur des rouleaux, et sur laquelle la pile est chargée, puis déplacée éventuellement sur le poste de cerclage horizontal, puis évacuée sur la palette par le convoyeur d'évacuation comportant lui-même, le plus souvent, des rouleaux.
Par contre, si la pile ne doit pas etre livrée sur palette, le réceptacle peut cependant être une palette, ou fausse-palette, attachée à l'installation, sur laquelle la pile est chargée, puis amenée sur le poste de cerclage vertical, puis éventuellement sur le poste de cerclage horizontal, avant que d'être évacuée sans la palette par le convoyeur d'évacuation. Nais, dans cette configuration, le réceptacle peut également être constitué directement par un eu de rouleaux commandés, sur lequel la pile sera constituée puis déplacée d'un poste à l'autre.
Que le réceptacle soit constitué par une palette déplaçable sur des rouleaux Qu dàrectemént par des rouleaux, on constate que le transfert des piles entre les différents postes ne s'effectue pas sans heurt ni choc, ce qui provoque des petits déplacements relatifs des objets empilés et rend moins stable les piles déplacées, de sorte que certains objets, notamment ceux des couches supérieures, peuvent tomber de ces piles.
Par la présente invention, on se propose de remédier aux inconvénients présentés par les procédés et postes de transfert de charges connus, en proposant un procédé, plus particulièrement destiné à permettre simultanément la préparation d'unités de stockage, transport et/ou de manipulation, par chargement ou empilage de couches d'objets en piles ou palettes, et le transfert des unités ainsi constituées, le procédé selon l'invention se caractérisant en ce qu'il consiste
- à déposer ou à constituer sur une première surface de réception, disposée dams une position de chargement en appui sur au moins deux .supports d'un poste de chargement, une première charge qui déborde de deux parties opposées de la première surface de réception et qui constitue au moins une partie d'une première unité,
- à soulever la première surface de réception audessus des supports du poste de chargement et à la déplacer de ce dernier à un poste de cerclage, dans lequel au moins une portion de la première charge est cerclée avec au moins un feuillard,
- à abaisser la première surface de réception et à déposer la première charge après au moins une première rotation préalable de 900 de la premiere surface de réception sur elle-même autour d'un axe vertical, soit directement sur au moins deux supports d'un poste d'évacuation, si la première charge est une unité complète, soit avec la première surface de réception en position de chargement, sur les supports du poste de chargement, si la première charge n'est qu'une partie d'unité, et,
si la première charge est une unité complète, le procédé consiste de plus
- à amener la première surface de réception en position de chargement sur les supports du poste de chargement, après au moins une seconde rotation de 900 de cette première
surface de réception sur elle-même autour d'un axe vertical, afin que soit déposée ou constituée sur la première surface de réception une éventuelle nouvelle charge, qui est ensuite transférée dans les mêmes conditions que la première charge, tandis que si la première charge n'est qu'une partie d'unité, le procédé consiste également
- a déposer ou à constituer au moins une seconde partie d'unité sur la première dans le poste de chargement, afin de constituer une unité complète,
- à soulever la première surface de réception et la première charge ainsi complétée au-dessus des supports du poste de chargement et à les déplacer de ce dernier au poste d'évacuation,
- à abaisser la première surface de réception et à déposer la première charge complétée sur les supports du poste d'évacuation,
- à amener ensuite la première surface de réception, qui ne supporte plus aucune charge, en position de chargement, afin que soit déposée ou constituée sur la première surface de réception une éventuelle nouvelle charge, constituée par au moins une partie d'unité, qui est ensuite transférée selon le cycle des opérations précitées, et ainsi de suite jusqu'à l'évacuation de toutes les unités voulues.
Si l'on souhaite accélérer la cadence de formation et de transfert des unités, le procédé selon l'invention peut se caractériser en ce qu'il consiste de plus
- à déplacer une seconde surface de réception, identique à la première et préalablement disposée sur au moins deux supports d'un poste d'attente, dans une position d'attente adjacente à la position de chargement, de cette position d'attente à la position de chargement,.en appui sur les supports du poste de chargement, et à déposer ou constituer une seconde charge, identique à la-première et constituant au moins une partie d'une s-econde unité, sur la seconde surface de réception, tandis que la première surface de réception, supportant la première charge, est déplacée du poste de chargement au poste de cerclage et cerclée dans ce dernier, et
si la première charge est une unité complète ::
- amener la première surface de réception en position d'attente sur les supports du poste d'attente à la suite de la dépose de la première charge sur les supports du poste d'évacuation,
- puis à déplacer la première surface de réception de la position d'attente à celle de chargement, après que la seconde surface de réception, manoeuvrée comme la première, a quitté le poste de chargement afin deêtre déplacée dans le poste de cerclage, où au moins une portion de la
seconde charge est cerclée dans les memes conditions que la première charge, avec au moins un feuillard, cependant aucune nouvelle charge est déposée ou constituée sur la première surface de réception, puis est transférée comme la seconde charge, elle-même transférée comme la première charge et entre-temps déposée sur les supports du poste d'évacuation dans les mêmes conditions que la première charge,
tandis que si la première charge n'est qu'une partie d'unité, le procédé consiste également
- à déposer la première charge avec la première surface de réception en position d'attente sur les supports du poste d'attente après la première rotation préalable de 900 de la première surface de réception et avant la disposition de cette dernière et de la première charge en position de chargement,
- a soulever la seconde surface de réception et la seconde charge qu'elle porte au-dessus des supports du poste de chargement, puis à la déplacer de ce dernier au poste de cerclage, dans lequel au moins une portion de la seconde charge est cerclée avec au moins un feuillard, dans les mêmes conditions que la première charge, cependant que la première surface de réception, sur laquelle repose une partie d'unité, est déplacée de la position d'attente à la position. de chargement,
- à abaisser la seconde surface de réception et à la déposer avec la seconde charge,- dans les mêmes conditions que la première surface de réception supportant la première charge, en position d'attente sur les supports du poste d'attente, cependant qu'au moins une seconde partie d'unité est ajoutée à la première sur la première surface de réception dans le poste de chargement, afin de constituer la première charge,
- à soulever la première surface de réception et la première charge ainsi obtenue au-dessus des supports du poste de chargement, et à la déplacer du poste de chargement jusqu'au poste d'évacuation, si la première charge ainsi obtenue est une unité complète, ou jusqu'au poste d'attente si la première charge n'est pas encore une unité complète, afin de reprendre le cycle ci-dessus jusqu avoir une unité complète, cependant que la seconde surface de réception portant une seule partie d'unité est déplacée de la position d'attente à la position de chargement,
- à abaisser la première surface de réception et à déposer la première charge soit sur les supports du poste d'évacuation, soit sur les supports du poste d'attente, selon que la première charge est ou n'est pas une unité complète, cependant qu'au moins une seconde partie d'unité est ajoutée à la première sur le poste de chargement afin de constituer la seconde charge, qui est transférée dans les mêmes conditions que la première jusqu'à ce que cette dernière soit déposée sur le poste d'évacuation et que la seconde charge soit une unité complète,
- à amener ensuite la première surface de réception, qui ne supporte plus aucune charge, en position d'attente, puis à soulever la seconde surface de réception portant une unité complète au-dessus des supports du poste de chargement et à la déplacer.de ce dernier jusqu'au poste d'évacuation, où la seconde charge est déposée dans les mêmes conditions que la première; cependant que la première surface de réception est déplacée de la position d'attente à la position de chargement, afin de recevoir une éventuelle nouvelle charge, transférée selon le cycle des opérations précitées, et ainsi de suite jusqu'à -l'évacuation de toutes les unités voulues.
Avantageusement, lorsque les charges déplacées à partir du poste de chargement sont en particulier des unités complètes-, le procédé selon l'invention se caractérisé en ce que, dans son déplacement entre le poste de chargement et le poste de cerclage, chaque surface de réception est arretée dans un poste d'alignement, entre deux plateaux qui sont déplacés l'un vers l'autre contre la charge, de maniere à resserrer et à aligner. les objets p.arallélépipédiques de la charge sur toute la hauteur de cette dernière, puis écartés de la charge pour autoriser la poursuite de son déplacement vers le poste de cerclage.
Selon l'invention, la première rotation de 900 sur elle-meme de chaque surface de réception peut s'effectuer après un premier passage de cette dernière dans le poste de cerclage, où plusieurs premiers cerclages sont posés autour de la charge correspondante dans des plans verticaux paratilè- les les uns aux autres, et avant l'abaissement de la surface dé réception et la dépose de la charge, soit sur les supports du poste d'évacuation, soit sur les supports du poste de chargement, eventuellement après passage par le poste d'attente.
Il est alors possible, si cela est souhaité, qu'après la première rotation de goe sur elle-même de chaque surface de réception, et avant son abaissement, chaque surface de réception revienne dans le poste de cerclage, où au moins un second cerclage est posé autour de la charge correpondante dans un plan vertical perpendiculaire aux plans verticaux des premiers cerclages. Cette variante du procédé selon l'invention permet de préparer des unités ou parties d'unités cerclées selon des plans perpendiculaires, afin d'assurer une bonne cohésion des différents objets constituant cette unité ou partie d'unité.
Mais, selon l'invention, il est également possible que la première rotation de 900 sur elle-même de chaque surface de réception s'effectue directement après son soulèvement au-dessus des supports du poste de chargement et avant son déplacement vers le poste de cerclage. Ceci permet d'orienter convenablement les charges transportées par les surfaces de réception par rapport à la cercleuse, selon que les cerclages doivent être posés dans des plans perpendiculaires à l'une ou l'autre des deux directions principales de la surface de réception, par exemple à sa longueur et à sa largeur, si cette dernière est rectangulaire.
Dans une variante destinée à la préparation et au transfert de charges qui ne sont pas initialement constituées par des unités complètes, le procédé selon l'invention est tel qu'avant l'abaissement de chaque surface de réception et la dépose d'une unité complète sur les supports du poste d'évacuation, la surface de réception est arrêtée dans le poste de cerclage, au cours de son déplacement du poste de chargement au poste d'évacuation, de sorte qu'au moins un cerclage hori zontal- soit posé autour des objets de la partie supérieure de l'unité . Le cerclage horizontal ainsi posé permet d'éviter la chute des objets qui constituent la partie supérieure de l'unité, lors des manipulations ultérieures de cette dernière.
Avantageusement, la dépose d'une charge sur les deux supports du poste d'évacuation est assurée par l'abaissement de la surface de réception correspondante dans le poste d'évacuation jusqu'a' un niveau inférieur au plan défini par les deux supports de ce dernier, et son passage entre ces deux supports, de sorte que la charge repose sur ces supports par es parties qui débordent de la surface de réception.
Ce procédé présente donc l'avantage qu'il peut etre mis en oeuvre par un dispositif très simple et peu encombrant, puisqu'aucune pince de déchargement ni aucun autre outil particulier adapté à cet usage n'est nécessaire pour retirer une charge d'une surface de réception.
Selon un premier exemple avantageux de réalisation du procédé selon l'invention, chaque surface de réception est amenée en position d'attente sur les deux supports du poste d'attente par un déplacement vers ce dernier en passant sous les supports du poste de chargement, après la première rotation de 900 sur elle-même et l'abaissement de la surface de réception, puis par un soulèvement de cette dernière au-dessus du niveau défini par les deux supports du poste d'attente en passant entre ces derniers, suivi de la seconde rotation de 900 sur elle-même de la surface de réception et de son abais-sement jusqu'à ce qu'elle repose sur les deux supports du poste d'attente
Dans une variante de cet exemple de réaLisation, destinée à la préparation et au transfert de charges qui ne sont pas initialement constituées par des unités complètes, lorsqu'une surface de réception est amenée en position d'attente alors qu'elle porte une charge qui nest pas une unité complète, les supports-du poste d'attente sont écartés latéralement l'un de l'autre lors du soulèvement de la surface de réception et de sa'charge entre ces supports, afin d'autoriser le passage de la charge, puis les supports sont rapprochés latéralement l'un de l'autre jusqu'à leur position initiale sous la surface de réception, afin de supporter cette dernière et sa charge après la seconde rotation et l'abaissement consécutif de ces dernières.
Dans un second exemple particulier de réalisation du procédé selon l'invention, chaque surface de réception est amenée en position d'attente sur les deux supports du poste d'attente à la suite de la seconde rotation de 900 sur ellemême de la surface de réception après la première rotation et l'abaissement de la surface de réception, puis d'un déplace ment de la surface de réception jusqu'au poste d'attente en passant sous les supports du poste de chargement, suivi d'une élévation des deux supports du poste d'attente dont l'écartement est tel que la surface de réception est soulevée par les deux supports du poste d'attente Jusqu'au niveau des deux supports du poste de chargement.
Pour permettre la mise en oeuvre des différentes variantes du procédé qui vient d'être présenté, l'invention a également pour objet un poste de préparation et de transfert d'unités de stockage, de transport et/ou de manutention d'objets parallélépipédiques, telles que des piles ou palettes de parpaings, briques, blocs, etc., qui caractérisé en ce qu'il comprend
- un chemin de roulement sur lequel sont commandés les déplacements d'un chariot équipé d'un dispositif d'élévation d'une table porteuse horizontale montée rotative sur ellemême autour d'un axe vertical et commandée dans ses rotations,
- au moins une palette dont la face supérieure constitue une surface de réception qui présente au moins un passage pour un feuillard de cerclage parallèlement à l'une au moins de ses deux directions principales selon lesquelles la palette présente des dimensions différentes,
- un poste de chargement comprenant deux supports 14 horizontaux dont l'écartement est inférieur à la plus grande des dimensions mesurees selon les deux directions principales de chaque palette, et qui sont fixés sous un dispositif de chargement, tel qu'un palettiseur automatique,
- un poste de cerclage, équipé d'une cercleuse,
- un poste d'évacuation, comprenant deux supports horizontaux et dont l'écartement est légèrement supérieur à la plus petite des dimensions mesurées selon les deux directions principales de chaque palette,
de sorte que chaque palette, amenée en position de chargement sur les supports du poste de chargement, et sur laquelle le dispositif de chargement est destiné à déposer une charge constituée par au moins une partie d'unité qui déborde des deux côtés opposés de la palette dans la direction principale de sa plus petite dimension, peut être soulevée par la table porteuse, entrainée en rotation sur cette dernière, et déplacée sur cette dernière avec le chariot, dans le poste de cerclage, où au moins un cerclage est posé autour d'une portion au moins de la charge, dans le poste d'évacuation, où la charge est dépose sur les supports du poste d'évacuation par un abaissement de la table porteuse après une éventuelle rotation, afin que la palette puisse passer entre ces supports et être descendue à un niveau inférieur à ces derniers, et dans le poste de chargement, où la palette est disposée sur les supports du poste de chargement, à la suite d'une rotation et d'un mouvement vertical relatif de la table porteuse et des supports du.
poste de chargement, afin de recevoir une nouvelle charge ou un complément de charge.
Afin de permettre la mise en oeuvre du procédé à cadence plus élevée de transfert5 faisant intervenir deux palettes, le poste comprend avantageusement :
- un poste d'attente, adjacent au poste de ch-argementS et comprenant deux supports horizontaux destinés à supporter chaque palette dans une position d'attente, sensiblement au niveau des supports du poste de chargement, et dans lequ-el l'écartement des deux supports est légèrement supérieur à la plus petite et inférieur à la plus grande des dimensions mesurées selon les deux directions principales de chaque palette, et,
- un mécanisme de déplacement des palettes du poste d'attente au poste de chargement, de sorte que chaque palette est déposée sur les supports du poste d'attente à la suite de la rotation et d'un mouvement vertical relatif de la table porteuse et des supports du poste d'attente, et mise en position d'attente, et enfin déplacée par le mécanisme de déplacement de la position d'attente à la position de chargement, dès que le poste de chargement est libért par le chariot dont la table porteuse emporte une autre palette chargée entre-temps dans le postede chargement.
De préférence, le poste selon l'invention comprend de plus un poste d'alignement équipé de deux plateaux verticaux et parallèles, rapprochés et écartés l'un de l'autre par un mécanisme de manoeuvre, et destinés à être appliqués contre deux faces opposées de toute charge portée par une palette,au cours de son déplacement entre le poste de chargement et le poste de cerclage, afin que les objets parallélépipédiques constituant ia charge soient resserrés et alignés avant tout cerclage.
Dans un exemple de réalisation du poste selon l'invention, les deux supports du poste d'attente sont des rampes éclipsables latéralement, destinées à être écartées l'une de l'autre afin de permettre le passage entre elles d'une palette portant éventuellement une charge et soulevée par la table porteuse, les deux rampes éclipsables étant rappelées l'une vers l'autre dans une position d'écartement initiale sous la palette, afin que cette dernière puisse etre reposée sur les rampes par l'abaissement de la table porteuse.
Dans un autre exemple préféré de réalisation du poste selon l'invention, les deux supports du poste d'attente sont des rampes déplacées simultanément et verticalement par un dispositif ascenseur qui positionne les rampes à un niveau inférieur à celui des palettes avant que ces dernières ne pénètrent dans le poste d'attente, et qui lève ces rampes lorsque les palettes se trouvent dans le poste d'attente, de manière à soulever les palettes de la table porteuse et à les amener en position d'attente, au niveau des supports du poste de chargement.
Dans une forme de réalisation du poste selon l'invention, destinée à être associée à une machine à grande cadence de fabrication des objets parallélépipédiques à empiler, les supports du poste d'évacuation sont diposés sous la cercleuse de sorte que les postes d'évacuation et de cerclage sont confondus, et le poste comprend de plus un chariot d'enlèvement équipé d'un mécanisme de levage et destiné à se placer entre les supports du poste d'évacuation afin de soulever toute charge reposant sur ces derniers et de l'emporter.Lorsque, de plus, les supports du poste d'attente sont constitués par des rampes déplacées par un dispositif ascenseur, comme précisé ci-dessus, on obtient que les déplacements du chariot équipé de la table porteuse sont limités au maximum, de sorte qu'il est possible de transférer les palettes à une cadence élevée, ce qui permet de préparer et de transférer les unités constituées par empilement d'objets sans provoquer d'embouteillage à la sortie de la machine de fabrication à grande cadence desdits objets.
Dans une forme particulièrement simple de réalisation, le mécanisme de déplacement des palettes comprend un cliquet qui pousse chaque pa-lette de la position d'attente à la position de chargement, et ce mécanisme de déplacement est avantageusement un~mécanisme à double course, destiné sur une première course à déplacer les palettes d'un poste d'alimentation en palettes, adjacent au poste d4attente, jusqu'à ce dernier, et, sur une seconde course, à déplacer les
s palettes du poste d'attente au poste de chargement. On obtient ainsi un poste de préparation t de transfert d'unités grâce auquel il est également possible de préparer, de transférer et de livrer ces unités sur des palettes qui ne sont plus attachées au poste selon l'invention.
L'invention sera mieux comprise à l'aide d-'exemples particuliers de réalisation, décrits ci-après à titre non limitatif en référence aux figures annexées dans lesquelles
- les figures 1 à 7 sont des vues schématiques en élévation longitudinale d'un premier exemple de poste de préparation et de transfert selon l'invention, dans les différentes étapes d'un premier exemple de procédé mis.en oeuvre,
- les figures 8 et 9 sont des coupes transversales de ce premier exemple de poste respectivement au niveau de l'axe III dans .na configuvration représentée sur la figure 1 et au niveau de l'axe VI dans la configuration représentée sur la figure 5
- les figures 10 à 16 sont des vues analogues aux figures 1 à 7 pour un second exemple des poste selon l'invention, dans les différentes étapes d'un second exemple de procédé mis en oeuvre,
- les figures 17 et 18 sont des coupes transversales de ce second exemple de poste au niveau de l'axe II respectivement dans les configurations représentées sur les
figures 15 et 16,
- les figures 19 à 28 sont des vues analogues aux figures 1 à 7 pour un troisième exemple de poste, dans les différentes étapes d'un troisième exemple de procédé mis en oeuvre, et
- les figures 29 à 31 sont des coupes transversales de ce troisième -exemple de poste, au niveau de l'axe II, dans la configuration représentée sur la figure 24, et dans trois positions successives des supports du poste d'attente par rapport à une palette et à un chariot du poste.
En référence aux figures 1 à 9, le poste comprend deux rails longitudinaux parallèles 1, sensiblement horizontaux, sur lesquels se déplacent les galets 3 d'un chariot de transfert 2, dbnt le châssis 4 porte un dispositif d'élévation 5, par exemple à vérin hydraulique, commandant les élévations, les blocages en position et les abaissements d'un plateau supérieur 6 par rapport au chassis 4. Le plateau supérieur 6 est guidé dans ses déplacements verticaux par rapport au châssis 4 et maintenu horizontal par un jeu de croisillons 7 pivotant par leurs extrémités, d'une part sur le chassis 4 et, d'autre part sur le plateau supérieur 6, et une table porteuse 8 horizontale est montée en rotation sur elle-même au-dessus du plateau supérieur 6 autour d'un axe vertical qui est celui du dispositif d'élévation 5.Les déplacements longitudinaux du chariot 2 sur les rails 1 et ses différents arrêts successifs dans différentes positions privilégiées précisées ci-après sont commandés par un dispositif d'entrainement longitudinal (non représenté) comprenant par exemple un vérin linéaire à longue course. De même, les rotations de la table 8 sur elle-meme et ses arrêts dans différentes positions privilégiées précisées ci-après sont commandés par un dispositif d'entrainement en rotation (également non représenté) monté sur le plateau supérieur 6 du chariot 2 et comportant par exemple un vérin rotatif.
Le poste de préparation et de transfert comprend également, de la gauche vers la droite sur les figures 1 à 7, un poste d'alimentation en palettes, d'axe I, un poste d'attente d'axe II, un poste de chargement ou d'empilage d'axe III, un poste d'alignement d'axe IV, un poste de cerclage d'axe V, et un poste d'évacuation d'axe VI.
Le poste d'alimentation en palettes-comprend un distributeur vertical 5 (représenté uniquement sur les figures 1 et 5) ouvert à ses extrémités supérieure et inférieure et dans lequel sont initialement empilées au moins deux palettes telles que 10 et 11 décrites ci-après.A la base du distributeur 9, un mécanisme de- déplaemént par exemple un poussoir à vérin linéaire à double course 12, dont l'extrémité libre de la tige porte un cliquet 13, permet, par une première course de la gauche vers la droite sur la figure 1, de sortir la palette inférieure du distributeur 9 ou première palette 10, en la poussant par le cliquet 13 jusque dans le poste d'attente sur deux glissières 14 sensiblement rectilignes, horizontales, parallèles l'une à l'autre. et -aux rails longidinaux 1, et symétriquement disposées de part et d'autre du chemin de roulement défini par ces rails 1.Ces glissières 14, qui constituent des supports pour des palettes telles que 10 et 11 dans le poste d'attente, se prolongent dans le poste de chargement où elles constituent également des supports pour ces palettes, et par une seconde course du mécanisme de déplacement de la gauche vers la droite sur la figure 1, ces palettes peuvent etre déplacées du poste d'attente vers le poste de chargement.Puis, lors du déplacement en sens contraire, de la droite vers la gauche sur la figure 1, le cliquet 13 s'incline sensiblement à lthorizontale au passage sous la palette qui se trouve à présent en position inférieure dans le distributeur 9, ou seconde palette 11, et se redresse au-delà de l'extrémité de gauche de cette dernière, de sorte que par un nouveau déplacement vers la droite, le cliquet 13 peut pousser cette seconde palette 11 sur les glissières 14 dans le poste d'attente, comme cela est représenté sur la figure 1.
Les palettes 10 et lu sont de forme parallélépipé dique, et leur face supérieure constitue une surface de réception rectangulaire, dont la largeur est légèrement inférieure à l'écartement des glissières 14 et dont la longueur est supérieure à l'écartement de ces dernières. Ces palettes sont donc convenablement empilées et guidées dans le- distri-
buteur 9 et sur les glissières 14 de sorte qu'elles présentent
leur largeur dans le plan de la figure 1. Ces palettes 10 et
li présentent de plus, parallèlement à leur longueur et au
travers de toute leur face supérieure, deux passages 15 pour
une aiguille de cerclage d'une cercleuse.
Dans le poste de chargement., les supports constitués
par les glissières 14 sont disposés sous un dispositif de
chargement automatique, tel qu'un palettiseur (non représenté)
de tout type convenable connu, qui chevauche par ailleurs
une table d'un poste de reprise sur laquelle deux rangées
successives d'objets par exemple sont transférées simultané
nénent par un groupe poussoir devant lequel défilent successi
vement des planchettes déplacées l'une derrière l'autre par
un transporteur et sur lesquelles les objets se présentent
en rangée de cinq par exemple, alignés côte-à-côte dans le
sens de la longueur, à la sortie d'une channe de fabrication
de ces objets, tels que des agglomérés en béton par exemple.
Dans ces installations bien connues, la table du poste de
reprise est munie de plateaux séparateurs ainsi que d'un
dispositif écarteur permettant respectivement d'isoler vers
l'extrémité de cette table du poste de reprise le nombre
exact d'objets destinés à constituer une couche ou épaisseur
d'une unité ou pile d'objets, et d'écarter les uns des autres ces objets si l'on veut obtenir des espaces vides dans l'unité,
de façon à ce que celle-ci puisse être transportée par un
chariot manipulateur à fourches.
On rappelle que les dispositifs de chargement
automatique communément désignés par les termes de palettiseur
automatique sont généralement constitués :
- d'une charpente supportant un chemin de roule
ment, le plus souvent horizontal, et qui chevauche à la fois
la table du poste de reprise et le poste de chargement ou
d'empilage,
- d'un chariot déplaçable sur le chemin de
roulement par des moyens de translation reliant le chariot à
la charpente, entre une première position à l'aplomb de la
table du poste de reprise et une seconde position à l'aplomb d'une surface de réception par exemp-le celle de la palette 10, disposée sur les glissières 14 dans le poste de chargement,
- d'une pince suspendue sous le chariot par l'intermédiaire d'un bâti monté en translation verticale le long de colonnes portées par le chariot, grâce à des moyens de translation verticale du bâti, la pince étant montée tourillonnante autour d'un axe vertical sous le bâti et sa rotation étant commandée par des moyens de manoeuvre interposés entre le bâti et la pince, qui comprend au moins deux machoires en regard l'une de l'autre, portées par une armature et susceptibles d'être rapprochées l'une de l'autre par des moyens de serrage reliant les mâchoires à l'armature.
De la sorte, la pince du palettiseur peut successivement saisir sur la table du poste de reprise un ensemble d'objets constitutifs d'une couche d'une unité, puis transporter ces objets à d'aplomb du poste de chargement et les déposer sur la surface de réception d'une palette supportée par les glissières 14 et donc en position de chargement.
Mais le palettiseur automatique peut également être équipé d'une pince de stockage, grâce à laquelle il est possible de déposer sur une palette en position de chargement une partie d'unité constituée de plusieurs couches d'objets présentant éventuellement des orientations différentes.
Le poste d'alignement comprend deux plateaux verticaux (non représentés) parallèles entre eux et aux rails 1, et disposés symétriquement de part et d'autre de ces derniers. Ces deux plateaux sont manoeuvrés par un mécanisme à vérin qui peut rapprocher puis écarter ces deux plateaux l'un de l'autre en les déplaçant parallèlement à eux mêmes.
Le poste de cerclage est équipé d'une cercleuse verticale (non représentée) de tout type convenable connu, munie par exemple d'une seule aiguille de cerclage, et le poste d'évacuation comprend deux supports constitués par des glissières 16 dans le prolongement des glissières 14 des postes d'attente et de chargement.
Le poste de préparation et de transfert qui vient d'être décrit permet de mettre en oeuvre un premier procédé de constitution et de transfert d'unités ou piles d'objets parallélépipédiques constituées chacune par l'empilage de plusieurs couches, par exemple sept, comprenant chacune deux rangées de cinq objets parallélepipediques ou blocs 17, ayant par exemple 50 cm de longueur, 20 cm de largeur et 20 cm de hauteur, disposés côte-à-côte le long de leur longueur, dont au moins une couche différente de la couche supérieure et de preférence également de la couche inférieure, par exemple la couche 18 directement adjacente au-dessus de la couche inférieure 19, présente des espaces vides 20 (visibles sur la figure 4) obtenus par l'omission d'au moins deux objets par rangée dans la constitution de cette couche, de sorte que les blocs de chaque rangée soient séparés l'un de l'autre d'une distance égale à la largeur d'un bloc, pour permettre l'introduction de fourches de chariot de manutention, et au moins la couche adjacente 21, directement au-dessus de la couche 18 présentant des espaces vides 20, est croisée par rapport à cette dernière, c'est-à-dire que la longueur des blocs qui la constitue est perpendiculaire à celle des blocs des couches adjacentes, quatre liens 22 constitués chacun par un ruban de feuillard de cerclage entourant la pile sensiblement dans des plans verticaux parallèles afin d'assurer une bonne cohésion des blocs.
Mais cette pile peut également être du type comportant au moins un autre lien ou feuillard de cerclage entourant les couches de la pile dans un plan sensiblement vertical et perpendiculaire aux plans verticaux des quatre premiers liens, et ne passant pas en regard des espaces vides 20 sur les faces correspondantes de la pile.
Selon ce procédé, et comme mentionné ci-dessus, les deux palettes 10 et 11 sont tout d'abord successivement sorties du distributeur 9 et poussées par le cliquet 13 de manière à être respectivement disposées en position de chargement et en position d'attente sur les glissières 14, et le chariot 2 est immobilisé dans le poste de chargement, avec sa table 8 abaissée sous les glissières 14, comme cela est représenté sur la figure 1. Puis le palettiseur automatique effectue l'empilage des sept couches de bloc 17, en constituant une première pile directement sur la surface de réception de la palette 10, avec une phase de rotation de 900 de la pince du palettiseur dans un plan horizontal, avant le dépôt de la seule couche croisée 21 de la pile.
Comme cela apparat sur la figure i, la largeur des palettes est choisie pour que les piles de blocs qu'elles sont destinées à supporter débordent en largeur des deux côtés des palettes.
Lorsque la préparation - de la première pile 23 est achevée sur la palette 19, centrée sur l'axe III du poste d'empilage ou de chargement, sous le palettiseur automatique, la table porteuse 8 est relevée verticalement par rapport au châssis 4 entre les glissières 14,de manière à-soulever la palette 10- et la première pile 23 au-dessus des glissières 14, comme cela est indiqué sur la figure 1 par la flèche F1.
Puis, comme représenté sur la figure 2, le chariot 2 est déplacé sur les rails 1 de manière à amener la pile 23 en position centrée sur l'axe IV dans le poste d'alignement, comme indiqué par la flèche F2. Les deux plateaux verticaux de ce poste sont ensuite serrés contre les deux faces verticales opposées de la pile 23 afin de resserrer et d'aligner convenablement les blocs 17 les uns par rapport aux autres, comme cela est indiqué par les flèches F3, puis écartés de la pile selon les flèches F4. Pendant cette opération, qui vise à rendre la pile'23 bien compacte, le poussoir 12 à cliquet 13 fait glisser la seconde palette 11 de la position d'attente à la position de chargement sur les glissières 14, comme indiqué par la flèche F5.
Après l'écartement des plateaux du poste d'alignement, le chariot 2 est déplacé de ce dernier jusqu l'entrée du poste de cerclage, selon la flèche F6, de façon à centrer sur l'axe V le plan vertical de la pile 23 dans lequel est posé le feuillard de cerclage 22 le plus à droite sur la figure 3, puis le chariot 2 traverse le poste de cerclage pa-r trois déplacements successifs, indiqués par les flèches F'6, F"6 et F"'6, de manière à centrer successivement sur l'axe - les plans verticaux de la pile 23 dan-s lesquels sont posés les trois autres feuillards de cerclage 22 représentés de la droite vers la gauche sur la figure 3.Les deux feuillards externes par rapport au plan médian de la pile 23 entourent les portions de cette dernière qui débordent en largeur de part et d'autre de la palette 10, alors que les deux feuillards internes sont bien entendus posés dans des plans verticaux qui passent par les passages 15 présentés par la palette 10 et destinés à être traversés par l'aiguille de cerclage de la cercleuse.
Pendant ces opérations de cerclage, et comme représenté également sur la figure 3, le cliquet 13 est ramené en arrière au-delà de la position d'attente, comme indiqué par la flèche F7, et une seconde pile 24 est en cours de constitution sur la seconde palette 11 en position de chargement.
A la fin des opérations de cerclage, le chariot 2 est pratiquement sorti du poste de cerclage, et la pile cerclée 23 est suffisamment dégagée de la cercleuse pour qu'il soit possible de commander une rotation de 900 de la table 8 sur elle-même, dans son plan horizontal, comme indiqué par la flèche R1 sur la figure 4, de sorte que la palette 10 présente sa longueur dans le plan de cette figure.
Si l'on souhaite poser autour de la pile 23 au moins un feuillard de cerclage supplémentaire dans un plan perpendiculaire aux plans des feuillards de cerclage 22 déjà posés, il est alors possible de déplacer le chariot 2 en sens contraire de manière à centrer sur l'axe V du poste de cerclage le plan choisi pour la pose de ce cerclage supplémentaire, puis après cette opération, on déplace le chariot 2 jusqu'au poste d'évacuation~, en centrant le plan médian de la pile 23 sur l'axe VI.
Si aucun cerclage supplémentaire n'est nécessaire, le chariot 2 est directement amené dans le poste d'évacuation entre les deux glissières 16, comme représenté sur la figure 5 et indiqué par la flèche F8.
On commande ensuite l'abaissement du plateau supérieur 6 et de la table 8 par rapport au châssis 4 du chariot 2. Comme la largeur de la palette 10 est légèrement inférieure à l'écartement des glissières 16, la palette 10 reposant sur la table 8 est abaissée avec cette dernière sous les glissières 16, en passant librement entre elles, comme indiqué par la flèche Fg sur la figure 5, alors que la pile 23 est déposée sur les glissières 16 par ses portions qui débordent en largeur de part et d'autre de la palette 10.
Pendant ce temps, la constitution de la seconde pile 24 sur la seconde palette 11 se poursuit.
Comme représenté sur la figure 6 et indiqué par la flèche F10, le chariot 2 est ensuite déplacé du poste d'évacuation jusqu'au poste attente, de telle sorte que la palette 10 portée sur la table 8 passe sous les glissières 14 du poste de chargement et du poste d'attente, alors que la première pile 23 reste dans le poste d'évacuation, où elle peut être prise en charge par tout dispositif approprié tel qu'un chariot à fourches, pour être amenée sur une aire de stockage ou embarquée sur un véhicule de transport, cette prise en charge étant facilitée par l'orientation des trous de passage 20 destinés à recevoir les dents de la fourche et orientés transversalement.
Au besoin, la pile 23 peut être tout d'abord translatée sur les glissières 16 vers la droite sur la figure 5, afin de dégager le plus rapidement possible le poste d'évacuation.
Dans le poste d'attente, et comme indiqué par la flèche F11 sur la figure 6, la palette 10 et la table 8 sont élevées par rapport au châssis 4 du chariot 2, au-dessus des glissières 14 et en passant entre elles puisque la largeur de la palette 10 est légèrement inférieure à l'écartement de ces glissières 14. Puis, comme indiqué par la flèche R2 sur la figure 7, on commande ensuite une seconde rotation de 900 de la table 8 sur elle-même dans son plan horizontal, de sorte que la palette 10 présente sa largeur dans le plan de cette figure 7, et ensuite la table 8 est à nouveau abaissée, comme indiqué par la flèche F12, de sorte que la palette 10 est déposée sur'les glissières 14 en position d'attente dans le poste d'attente.
Puis 1-e chariot 2 est déplacé du poste d'attente au poste adjacent de chargement, comme indiqué par la flèche
F13 sur la figure 1, afin de soulever avec la table 8 la seconde palette 11 et la seconde- pile 24 entre-temps achevée dans.ce poste, et ensuite de déplacer cette seconde palette 11 dans les mêmes conditions que la premiere palette 10. Cette dernière, en position d'attente, revient ensuite dans le poste de chargement sous la poussée du cliquet 13 pour y recevoir une nouvelle charge et ainsi de suite.
Il est à noter que 1' installation qui vient d'être décrite permet de préparer et de transférer également des piles destinées à être livrées sur palettes. Dans ce cas, toutes les palettes sont sorties du distributeur 9 par le poussoir 12 à cliquet 13 qui les amène directement en position de chargement. La rotation indiquée par la flèche
R1 sur la figure 4 n'est plus necessaire sauf si des cerclages supplémentaires dans des plans perpendiculaires au premier cerclage sont souhaités. Dans ce dernier cas, la pose de cerclages supplémentaires est immédiatement suivie d'une autre rotation de 900 sur elle-même de la table 8 dans son plan horizontal, de sorte que par l'abaissement de cette dernière, la palette soit déposée avec sa pile sur les glissières 16 du poste d'évacuation. Puis le chariot 2 est ramené directement au poste de chargement, sous une nouvelle pile constituée sur une nouvelle palette.
Le poste de préparation et de transfert représenté sur les figures 10 à 18 est analogue à celui précédemment décrit, et destiné à la préparation et au transfert du même type de piles, au sein d' une installation qui comprend cependant une machine de fabrication de blocs 17 à une cadence plus élevée que celle en aval de laquelle le poste selon les figures 1 à 9 peut être utilisé.
Les éléments identiques des deux postes et les axes correspondants sont repérés par les mêmes références.
Les différences essentielles de ce second exemple de réalisation par rapport au premier sont d'une part que le poste d'évacuation est confondu avec le poste de cerclage d'axe V, et que les glissières 16 sont en conséquence disposées sous la cercleuse. D'autre part, les supports du poste d'attente ne sont plus constitués par une partie des glissières 14 qui servent de support du poste de chargemént, mais par des rampes 14', qui sont portées par un dispositif ascenseur et déplacées simultanément par ce dernier par rapport aux glissières 14 du poste de chargement, entre une position haute, dans le plan de ces glissières 14, et une position basse.
Comme représenté sur les figures 10, 17 et 18, ce dispositif ascenseur comprend par exemple quatre colonnes 25, disposées aux quatre coins d'un rectangle, et le long desquelles sont déplacés en synchronisme par tout mécanisme approprié, des coulisseaux 26 auxquels sont solidarises les rampes 14'.
En ce qui concerne le procédé mis en -oeuvre par ce second exemple de réalisation, les rampes 14'- étant initialement en position haute, la mise en p-lace des palettes 10 et 11 à partir du distributeur 9 respectivement en position de chargement et en position d'attente, par le cliquet 13, la constitution de la première pile 23 sur la première palette 10,~le déplacement de ces dernières dans le poste d'alignement puis dans le poste de cerclage, ainsi que le déplacement de la seconde palette 11 de la position d'attente à la position de chargement s'effectuent comme décrit dans l'exemple precédent.
Cependant, comme les glissières 16 du poste d'évacuation sont centrées sur l'axe V du poste de cerclage le chariot 2 doit, à la fin de la pose des quatre cerclages 22 (et en supposant qu'aucun cerclage supplémentaire n'est nécessaire) être déplacé selon la flèche F'8 représentée sur la figure 13 (en sens inverse du déplacement selon la flèche F8 sur 1a figure 5) afin de replacer la pile 23 en position centrée au-dessus des glissières 16.Puis on commande la première rotation de 900 de la table 8 suivie de l'abaissement de cette dernière par rapport au châssis 4 du chariot 2, de sorte que la table 8 et la première palette 10 sont abaissées sous les glissières 16 entre ces dernières, alors que la pile 23 est déposée sur ces glissières 16, comme cela est respectivement indiqué par les flèches R1 et Fg sur la figure 13, dans les mêmes conditions que dans l'exemple précédent, mais, simultanément, les rampes 14i sont descendues en position basse par le dispositif ascenseur, comme cela est indiqué par la flèche F14 sur cette même figure 13.
Comme représenté sur la figure 14, le chariot 2 est ensuite déplacé selon la flèche F15 du poste d'évacuation au poste d'alignement, dans lequel s'effectue une seconde rotation de 90 de la table 8, selon la flèche R'2, puis le chariot 2 est déplacé selon la flèche F16 du poste d'alignement au poste d'attente, dans lequel les rampes 14' sont en posi
tion basse à un niveau inférieur à celui de la palette 10 portée sur la table 8 abaissée.
Pendant ce temps, un chariot d'enlèvement 27 équipé dtun mécanisme de levage vient se placer selon la flèche
F17 entre les glissières 16 du poste d'évacuation. Puis, à partir de la position représentée sur la figure 15, les rampes 14' sont relevées par le dispositif ascenseur selon la fleche
F18 sur la figure 15, de sorte que la palette 10 est soulevée de la table 8 par les rampes 14' et amenée en position d'attente au niveau des glissières 14 du poste de chargement, comme cela est représenté sur les figures 16 à 18, tandis que le mécanisme de levage du chariot d'enlèvement 27 soulève la pile 23 des glissières 16 selon la flèche Fol9.
Puis, comme représenté sur la figure 16, le chariot 27 emporte la pile 23 selon la flèche F20 tandis que le chariot 2 revient se placer dans le poste de chargement selon la flèche F13, afin de soulever par sa table â la seconde palette îl et de transférer la pile 24,qui s'est entre-temps constituée sur cette dernière,dans les mêmes conditions que la première pile 23, et selon un nouveau cycle,répété autant de fois qu'il est nécessaire pour évacuer toutes les piles souhaitées.
On constate que ce second exemple de réalisation permet de mettre en oeuvre un procédé dans lequel on évite tout déplacement superflu du chariot de transfert 2, ainsi que tout déplacement vertical superflu de la table 8 par rapport au chassis 4 du chariot 2, de sorte que ce poste peut être installé en aval d'une installation de fabrication de blocs comprenant une machine à grande cadence de fabrication.
Le troisième exemple de réalisation de poste de préparation et de transfert, représenté sur les figures 19 à 31, est destiné à la mise en oeuvre d'un procédé. de constitution d'unités ou piles d'objets par pa-rties de piles.
En effet, il est connu d'utiliser comme unité de stockage, transfert et/ou de manutention, des piles dont la partie inférieure est constituée d'un empilement de plusieurs couches, par exemple deux, (dont chacune comprend deux rangées de cinq blocs disposés côte-à-côte le long de leur longueur) qui sont croisées et cerclées de plusieurs feuillards, par exemple six. Ces deux couches sont par exemple simultanément déposées sur une surface de réception par une pince de stockage d'un palettiseur automatique qui, pendant les opérations de cerclage de la partie inférieure ainsi constituée, empile et stocke une autre partie de pile, constituée par exemple de cinq autres couches comprenant chacune un même nombre de rangées et de blocs et qui sont alternativement croisées.
Puis, cette partie supérieure de cinq couches est déposée en une ou deux opérations sur la partie inférieure de deux couches cerclées afin de compléter la pile. La partie inférieure constitue donc une fausse-palette, car il est possible de laisser dans la couche inférieure par exemple, ou dans la couche médiane de la partie inférieure, si cette partie inférieure comporte trois couches, des espaces vides pour le passage des dents de fourches de chariots manipulateurs. ~
Dans le cas de piles constituées par la superposition de deux parties de piles dont chacune comprend plusieurs couches d'objets, il est de plus préférable de poser un feuillard de cerclage horizontal autour de la couche supérieure de la pile, afin d'éviter la chute des blocs qui la compose.
Le troisième exemple de réalisation de poste est analogue au premier exemple, de sorte que les mêmes éléments sont désignés par les mêmes références, et il ne s'en différencie que par un faible nombre de modifications.
On constate que lors du transport des parties de pile, puis des piles constituées chacune par la superposition de leurs parties, par exemple au nombre de deux, l'opera- tion de resserrement et d'alignement des blocs dans le poste d'alignement ne présente que peu d'intérêt, car cet alignement est déjà réalisé pour chaque partie dans la pince de stockage du palettiseur automatique, de sorte qu'il n'est pas nécessaire de répéter cette opération dans le poste d'alignement d'axe IV. Ce poste d'alignement peut donc être supprimé, afin de diminuer la durée d'un cycle de préparation et de transfert.
De plus, les glissières de support 14 du poste de chargement d'axe III sont surélevées par rapport aux glissières de support 16 du poste d'évacuation d'axe VI. En conséquence, le chariot 2 est équipé d'un dispositif d!élévation à plus grande course verticale et le plateau supérieur 6 est maintenu horizontal pendant ses déplacements verticaux par un jeu de croisillons à deux étages 7'.
Enfin, les supports 14" du poste d'attente d'axe II ne sont pas constitués par des prolongements dans ce poste d'attente des glissières 14 du poste de chargement, mais par des rampes éclipsables latéralement vers l'extérieur. Comme représenté sur les figures 29 à 31, les rampes horizontales 14" sont portées à l'extrémité supérieure de bras 29 montés pivotants par leur extrémité inférieure autour d'axes horizontaux parallèles aux rails 1 sur des piliers verticaux 28. Ces bras 29 sont rappelés élastiquement en position de repos (représentée sur la figure 30) dans -laquelle les bras 29 sont inclinés vers le haut et l'un vers l'autre, en direction du plan longitudinal médian du chemin de roulement défini par les rails 1.Dans cette position de repos, les rampes 14" présentent un écartement qui est celui des glissières 14 et sont situées dans le prolongement de ces dernières. A partir de cette position de repos, les rampes 14" peuvent être éclipsées chacune latéralement vers l'extérieur, en s'écartant l'une de l'autre, à l'encontre de noyens élastiques de rappel appropriés (non représentés).
La mise en place des palettes 10' et 11' (qui ne diffèrent dans cet exemple des palettes 10 et 11 que par le fait qu'elles présentent six passages parallèles- à leur largeur pour recevoir l'aiguille de la cercleuse) respectivement en position de chargement sur les glissières 14 du poste de chargement et en position d'attente sur les ranpes 14" en position de repos du poste d'attente s'effectue à partir du distributeur 9, à l'aide du cliquet 13 et du poussoir 12, comme expliqué ci-dessus.
Après la dépose de l~a première partie 23' de la première pile (deux couches inférieures) sur la palette 10', cette dernière est soulevée des glissières 14 par la table 8 du chariot 2 en position dans le poste de chargement, comme indiqué par la flèche H1. Puis on- commande une première rotation indiquée par la flèche S1 de la table 8, de la palette, 10' et de la partie inférieure 23' de pile qu'elle porte. Puis le chariot 2 est déplacé du poste de chargement jusqu'au poste de cerclage, comme indiqué par la flèche H2 sur la figure 20, afin de centrer sur l'axe V du poste de cerclage le plan vertical dans lequel doit être posé le cerclage 22 entourant la partie inférieure 23' de pile dans sa partie située la plus.
à droite sur la figure 20. Puis les cinq autres cerclages 22 sont successivement posés à la suite de petits déplacements indiqués par les flèches H'2, H2, H'''2, etc. sur la figure 20, dans les mêmes conditions que cela a été décrit en référence à la figure 3 du premier exemple. Pendant ces opérations de cerclage, la palette lî" est déplacée de la position d'attente sur les rampes 14" jusqu'à la position de chargement sur les glissières 14 du poste de chargement, à l'aide du cliquet 13 vt du poussoir 12, comme cela est indiqué par la flèche H3 sur la figure 20.La première partie 23' de pile étant cerclée, elle est ensuite abaissée sur sa palette îÔ-' et avec la table porteuse 8, comme cela est indiqué sur la figure 20 par la fLèche H4, et dès que la première partie de pile 23' a été suffisamment abaissée, le chariot 2 est déplacé dè la sortie du poste de cerclage jusqu'au poste d'attente, selon la flèche H5 de la figure 21, de sorte que l'ensemble constitué par le chariot 2 et la palette 10' ainsi que la première partie de pile 23' portées sur la table 8 abaissée puisse passer sous les glissières 14 du poste de chargement et sous les rampes éclipsables 14" du poste d'attente, en position de repos.
Pendant ce temps, et comme indiqué par la flèche H6 sur la figure 21, le cliquet 13 a été rappelé en direction du distributeur 9 afin de dégager l'accès aux rampes 14" du poste d'attente. Pendant ce temps également, une nouvelle première partie de pile 24' a été déposée sur la palette 11' en position de chargement. On commande ensuite, comme indiqué par la flèche H7 sur la figure 21, le levage de la table 8 et de la palette 10' qu'elle porte entre les rampes 14" en position de repos.Comme la première partie de charge 23' déborde en largeur de part et d'autre de la palette. 10', ainsi que cela apparait clairement sur la figure 19, lors de l'élévation de cette première partie de pile 23' sur la palette 10', ses parties qui débordent de la palette 10' viennent heurter les bras inclinés 29 supportant les rampes éclipsables 14" de sorte que ces dernières sont basculees vers l'extérieur et écartées l'une de l'autre par pivotement des bras 29 pendant le passage de'la première partie de charge 23' et de la palette 10'. Puis, lorsque 15 palette 10' a été suffisamment élevée par la table 8, les rampes éclipsables 14" sont rappelées élastiquement dans leur position initiale sous la palette 10' comme cela est représenté sur les figures 29 et 30.On commande ensuite- ia rotation de la table 8 selon la flèche S2 de la figure 21, puis l'abaissement de la table 8 selon la flèche
H8 de la figure 22, ce qui a pour effet de déposer la palette 10' et la première partie de charge 23' que cette dernière supporte sur les rampes 14", en position d'attente. Le chariot 2 est ensuite déplacé selon la flèche H9 du poste d'attente au poste de chargement dans lequel la table 8 est à nouveau élevée pour soulever des glissières 14 de ce poste de chargement, la palette 11' qui supporte la première partie 24' d'une seconde pile, comme indiqué par la flèche Halo. A la suite d'une rotation indiquée par la flèche S3 sur la figure 22, cette première partie 24' d'une seconde pile est transférée par le chariot 2 vers le poste de cerclage où, dans les mêmes conditions que pour la première partie 23' de la première pile, la partie 24' est cerclée de six feuil lards de cerclage 22, comme cela est schématiquement indiqué par les flèches Hall, H'11, H''ll, etc.Comme indiqué sur la figure 23 par la flèche H12, la première partie cerclée 23' de la première pile est ensuite déplacée par le cliquet 13 de la position d'attente-à la position de chargement. Après son cerclage, et dans les mêmes conditions que la première partie 23' de pile, la partie 2X' de pile est abaissee avec sa palette 11' et la table 8, comme cela est indiqué par la flèche H13 sur la figure 23, puis le chariot 2 est déplacé de la sortie du poste de cerclage jusqu'au poste d'attente, selon la flèche H14 de la figure 24, et de sorte que la partie 24' de pile passe sous les glissières 14 du poste de chargement et sous les rampes 14" en position de repos du poste d'attente.Pendant ce temps, le cliquet 13 a été rappelé en direction du distributeur 9 de façon à dégager l'accès aux rampes 14" du poste d'attente, comme indiqué par la flèche H15 sur la figure 24, et la première partie 23' de pile reposant sur la palette 10' en position de chargement, a été partiellement complétée par la dépose de trois nouvelles couches d'objets, comme cela apparalt clairement sur la figure 24.Puis, comme cela est également indiqué sur cette figure 24 par les flèches H16 et S4, on commande successivement lélé- vation de la table 8, de la palette B1' et de la première partie 24' de charge qu'elle porte, en provoquant comme précédemment l'écartement l'une de l'autre des deux rampes éclipsables 14" du poste d'attente, puis leur retour en position de repos sous la palette 11',lorsque cette dernière a été suffisamment élevée, puis enfin la rotation de la table 8, ce qui a pour effet que la palette 11' présente sa largeur dans le plan de la figure 25.Puis on commande, comme indiqué par la flèche H17 sur la figure 25, l'abaissement de la table 8, ce qui provoque la dépose de la palette 11' et de la première partie de charge 24' que cette dernière porte sur les rampes éclipsables 14" revenues en position de repos , dans le poste d'attente. Puis le chariot 2 est déplacé du poste d'attente au poste de chargement, selon la flèche H18, et la table 8 est à nouveau relevée, pour soulever entre les glissières 14 la palette 10' sur laquelle la pile 23 a entre-temps été complétée par la dépose en deux temps de cinq nouvelles couches sur les deux couches inférieures cerclées.A la suite de cette élévation, indiquée par la flèche H19 on commande une rotation de l'ensemble constitué par la table 8, la palette 10' et la pile complète 23, comme indiqué par la flèche S,, puis, comme indiqué par la flèche H2, le chariot 20 transfère la pile 23 du poste de chargement au poste d'évacuation d'axe 82I, où la table 8 est abaissée comme indiqué par la flèche H21 sur la figure 26.Par cette opération d'abaissement, comme la largeur de la palette 10' est légèrement inférieure à l'écartement des glissières 16 du poste d'évacuation, la table 8 et la palette 10' peuvent passer sous les glissières 16 et entre elles, en déposant la pile complète 23' sur les glissières 16 grâce aux parties de cette pile 23 qui débordent en largeur de part et d'autre de la palette 10'. Entre-temps, et comme indique par la flèche H22, le cliquet 13 a poussé la palette 11' et la partie de pile 24' que cette dernière supporte de la position d'attente à la position de chargement.La pile complète 23 déposée sur le poste d'évacuation peut ensuite être emportée- par tout dispositif convenable à cet effet, par exemple par un chariot transporteur à fourches vers une aire de stockage ou de chargement, tandis que, comme indiqué par la flèche H23 sur la figure 27, le chariot 2 est déplacé du poste d'évacuation jusqu'au poste d'attente, la table 8 du chariot ne portant plus que la palette 10'.Cette dernière est ensuite élevée avec la table 8 au-dessus des rampes 14" qui ne sont pas écartées l'une de l'autre en raison des caractéristiques dimensionnelles de la palette 10', comme cela est indiqué par la flèche H25 sur la figure 27, puis, au-dessus des rampes 14" en position de repos, la palette 10' est tournée de 900 avec la table 8, comme indiqué par la flèche 56 puis enfin, comme indiqué par la flèche H26 sur la figure 28, on commande l'abaissement de la table 8 ce qui a pour effet de déposer la palette 10' déchargée sur les rampes 14" en position de repos, de sorte que la palette 10' se trouve en position d'attente.Il faut noter qu'avant l'élévation de la palette 10' entre les rampes 14" du poste d'attente, puis la dépose de cette palette 10' sur ces dernières, le cliquet 13 a été déplacé en direction du distributeur 9, comme indiqué par la flèche H24 sur la figure 27. Puis, comme indiqué sur la figure 28, le chariot 2 est déplacé du poste d'attente au poste de chargement, selon la flèche H27, afin d'y soulever avec sa table 8 la palette 1l' sur laquelle la seconde pile 24 a entre-temps été complétée par la dépose, en deux opérations successives, de cinq nouvelles couches sur les deux couches inférieures cerclées.Cette pile complète 24 est ensuite transférée au poste d'évacuation dans les mêmes conditions que la pile précédente 23, alors que la palette 10' est mise en position sur le poste de chargement pour recevoir une nouvelle première partie constituée de deux couches inférieures d'une nouvelle pile. Puis le cycle reprend- dans les mêmes conditions qu'il vient d'être décrit en référence aux figures 19 à 28, afin de préparer et de transférer par un cycle qui est doublé pour chaque pile par rapport au cycle décrit en référence aux deux premiers exemples de réalisation2 autant de piles complètes qu'il est souhaité.
La séquence de fonctionnement, par exemple de nature mécano-hydraulique, de ces postes est obtenue par tous moyens connus en eux-memes a cet effet, tels que des moyens électro-mécaniques, électroniques, éventuellement avec memoire (microprocesseur) Les signaux de commande des différentes phases des cycles peuvent être donnés par des détecteurs de fin de course ob de proximité convenablement disposés sur l'ensemble des différentes parties mobiles des postes, et ces dernières sont avantageusement synchronisées avec le fonctionnement du palettiseur automatique qui assure le chargement des piles ou parties de piles sur le poste de chargemment.
Les exemples de réalisation des postes qui viennent d'être décrits permettent de constater qu'à partir d'un premier exemple, et moyennant quelques modifications mineures, il est possible d'adapter le poste au traitement de pratiquement tous les types de piles de parpaings ou d'agglomérés que l'on connalt. De plus, ce poste n'est constitué que de moyens relativement simples, donc peu couteux, et l'encombrement de ces
postes est relativement limité.
En particulier, dans le troisième exemple de poste et de procédé qui sont décrits ci-dessus, en référence aux figures 19 à 31, si un cerclage horizontal doit être posé autour des blocs de la couche supérieure des cinq couches qui sont superposées aux trois couches inférieures cerclées d'une pile, afin que les blocs de cette- couche supérieure ne tombent pas de la pile au cours des manipulations ultérieures de cette dernière, une pile complétée telle que 23 sur la figure 26 est arrêtée dans le poste de cerclage d'axe V si ce dernier est également équipé d'une tête de cerclage horizontale, ou dans un second poste de cerclage adjacent, uniquement équipé d'une cercleuse à tête de cerclage horizontale, afin de recevoir ce cerclage horizontal, au cours de son déplacement du poste de chargement au poste d'évacuation, et avant l'abaissement de la palette qui la porte et la dépose de cette pile sur les supports du poste d'évacuation.
Les exemples décrits ci-dessus ont été limités au cas de postes rectilignes, dans lesquels les rails 1 du chemin de roulement du chariot 2 et les supports 14, 14', 14" et 16 des différents postes sont rectilignes et parallèles entre eux. Mais il est bien clair que les postes selon l'invention peuvent être installés en carrousel, auquel cas les rails 1 sont par exemple circulaires et les supports des postes de chargement d'évacuation et d'attente sont, pour chacun d'entre eux, constitués par des arcs de cercle concentriques.
Enfin, la cercleuse du poste de cerclage peut ne pas être équipée d'une aiguille de cerclage, et les palettes sont alors équipées, d'une manière bien connue en soi, de passe-fil ou de guide-feuillards qui, en position de cerclage de la palette, sont par exemple dans le prolongement de passefil ou guide-feuillards fixes de l'installation de cerclage.

Claims (22)

REVENDICATIONS
1. Procédé de préparation et de transfert d'unités de stockage, transport et/ou-ma-nutention d'objets parallélépipédiques, telles que des piles ou palettes (23, 24) de parpaings, briques, blocs (17), etc., caractérisé en ce qu'il consiste
- à déposer ou à constituer sur une première surface de réception (10), disposée dans une position de chargement en appui sur au moins deux supports (14) d'un poste de chargement, une première charge (23,23') qui déborde de deux parties opposées de la première surf-ace de réception (10) et qui constitue au moins une partie d'une première unité,
- à soulever a première surface de réception (10) au-dessus des supports (14) du poste de chargement et à la déplacer de ces derniers à un poste de cerclage, dans lequel au moins une portion de la première charge (23,23') est cerclée avec au moins un feuillard (22),
- à abaisser la première surface de réception (10) et à déposer la première charge (23, 23') après au moins une -première rotation préalable de 900 de la première surface de réception (10) sur elle-même autpur d'un axe vertical, soit directement sur au moins deux supports (16) d'un poste d'évacuation, si la première charge (23) est une unité complète, soit avec la première surface de réception (10) en position de chargement sur les supports (14) du poste de chargement9 si la première charge (23s) n'est qu'une partie d'unité, et, si la première charge (23) est une unité complète, le procédé consiste de plus
- à amener la première surface de réception (10) en position de'chargement sur les supports (14) du poste de chargement, après au moins une seconde rotation de 900 de cette première surface de rotation (10) sur elle-même autour de l'axe vertical, afin que soit déposée ou constituée sur la première surface de rotation (10) une éventuelle nouvelle charge, qui est ensuite transférée dans les mêmes conditions que la première charge (23), tandis que si la première charge (23') n'est qu'une partie d'unité, le procédé consiste également
- à déposer ou à constituer au moins une seconde partie d'unité sur la première dans le poste de chargement, afin de constituer une unité complète,
- à soulever la première surface de réception (10) et la première charge (23) ainsi complétée au-dessus des supports (14) du poste de chargement et à la déplacer de ce dernier au poste d'évacuation,
- à abaisser la premiere surface de réception (10) et à déposer la première charge (23) complétée sur les supports du poste d'évacuation (16),
- à amener ensuite la première surface de réception (10), qui ne supporte plus aucune charge, en position de chargement, afin que soit déposée ou constituée sur la première surface de réception (10) une éventuelle nouvelle charge, constituée par au moins une partie d'unité, qui est ensuite transférée selon le cycle des opérations précitées, et ainsi de suite jusqu'à l'évacuation de toutes les unités voulues.
- à amener ensuite la première surface de réception (10) qui ne supporte plus aucune charge, en position d'attente, puis à soulever la seconde surface de réception (11) portant une unité complète (24) au-dessus des supports (14) du poste de chargement et à la déplacer de ce dernier jusqu'au poste d'évacuation, où la seconde charge (24) est déposée dans les memes conditions que la première, cependant que la première surface de réception (10) est déplacée de la position d'attente à la position de chargement, afin de recevoir une éventuelle charge, transférée selon le cycle des opérations précitées, et ainsi de suite jusqu'à l'évacuation de toutes les unités voulues.
- à abaisser la première surface de réception (10) et à déposer la première charge (23,23') soit sur les supports (16) du poste d'évacuation, soit sur les supports (14,14',14") du poste d'attente, selon que la première charge est ou n'est pas une unité complète, cependant qu'au moins une seconde partie d'unité est ajoutée à la première (24') sur le postelde chargement afin de constituer la seconde charge (24), qui est transférée dans les mêmes conditions que la première, jusqu'à ce que cette dernière soit déposée sur le poste d 'évacuation et que la seconde charge soit une unité complète (24),
- a soulever la première surface de réception (10) et la première charge (23) ainsi obtenue au-dessus des supports (14) du poste de chargement et à la déplacer du poste de chargement jusqu au poste d'évacuation, si la première charge- ainsi obtenue est une unité complète (23) ou jusqu'au poste d'attente si la première charge n'est pas encore une unité complète, afin de reprendre le cycle ci-dessus jusqu'à avoir une unité complète, cependant que la seconde surface de réception (11) portant une seule partie d'unité (24t) est déplacée de la position d'attente à la position de chargement,
- à abaisser la seconde surface de réception (11) et à la déposer avec la seconde charge (24'), dans les mêmes- conditions que la première surface -de :-éception (10) supportant la.première charge (23'), en position d'attente sur les supports (14,14' ,l4") du poste d'attente, cependant qu'au moins une seconde partie d'unité est ajoutée à la première sur la première surface de réception (10) dans le poste de chargement, afin de constituer la première charge (23),
- à soulever la seconde surface de réception (11) et la seconde charge (24') qu'elle porte au-dessus des supports (14) du poste de chargement puis à la déplacer de ce dernier au poste de cerclage, dans lequel au moins une portion de la seconde charge (24') est cerclée avec au moins un feuillard (22), dans les memes conditions que la première charge (23'), cependant que la première surface de réception (10), sur laquelle repose une partie d'unité (23'), est déplacée de la position d'.attente à laposition de chargement,
- à déposer la première charge (23') avec la première surface de réception (10) en position d'attente sur les supports (14,l4',14") du poste d'attente, après la première rotation préalable de 900 de la première surface de réception (10) et avant la disposition de cette dernière et de la première charge (23') en position de chargement,
- puis à déplacer la première surface de réception (10) de la position d'attente à celle de chargement après que la seconde surface de réception (11), manoeuvrée comme la première (10), a quitté le poste de chargement afin d'être déplacée dans le poste de cerclage où au moins une portion de la seconde charge (24) est cerclée dans les mêmes conditions que la première charge (23) avec au moins un feuillard (22), cependant qu'une nouvell.e charge est déposée ou constituée sur la première surface de réception (10) puis est transférée comme la seconde charge (24), elle-même transférée comme la première charge (23) et entre-temps déposée sur les supports (16) du poste dXévacuation dans les mêmes conditions que la première charge (23), tandis que si la première charge (23') n'est qu'une partie d'unité, le procédé consiste également
- à amener la première surface de réception (10) en position d'attente sur les supports (14,14',14") du poste d'attente à la suite de la dépose de la première charge (23) sur les supports (16) du poste d'évacuation,
- à déplacer une seconde surface de réception (11), identique à la première (10) et préalablement disposée sur au moins deux supports (14, 14', 14") d'un poste d'attente, dans une position d'attente adjacente à la position de chargement, de cette position d'attente à la position de chargement, en appui sur les supports (14) du poste de chargement, et à déposer ou constituer une seconde charge (24, 24'), identique à la première et constituant au moins une partie d'une seconde unité, sur la seconde surface de réception (11), tandis que la première surface de réception (10), supportant la première charge (23,23') est déplacée du poste de chargement au poste de cerclage et cerclée dans ce dernier, et, si 1 première charge (23) est une unité complète,
2.Procedé selon la revendication 1, caractérisé en ce qu'il consiste de plus
3. Procédé selon l'une des revendications 1 et 2, caractérisé en ce que dans son déplacement entre le poste de chargement et le poste de cerclage, chaque surface de réception (10,11) est arrêtée dans un poste d'alignement, entre deux plateaux qui sont déplacés l'un vers l'autre contre la charge (23,23' ,24,24'), de manière à resserrer et aligner les objets parallélepipédiques (17) de l'unité (23,24) ou de la partie (23',24') d'unité parallélépipédique qui constitue la charge, sur toute la hauteur de cette dernière, puis écartés de la charge pour autoriser la poursuite de son déplacement vers le poste de cerclage.
4. Procédé selon l'une 'des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que la première rotation de 900 sur elle-meme de chaque surface de réception (10,11), s'effectue après un premier passage de cette dernière dans le poste de cerclage, où plusieurs premiers cerclages (22) sont posés autour de la charge correspondante dans des plans verticaux parallèles les uns aux autres, et avant l'abaissement de la surface de réception (10,11) et la dépose de la charge (23, 23',24, 24t) soit sur les supports (16) du poste diévacuation soit sur les supports (14) du poste de chargement, éventuellement après passage par le poste d'attente.
5. Procédé selon la revendication 4, caractérisé en ce qu'après la première rotation de 900 sur elle-même de.
chaque surface de réception (10,11), et avant son abaissement, chaque surface de réception (îO,ll) revient dans le poste de cerclage où au moins un second cerclage est posé autour de la charge correspondante (23,23s,24,24") dans un plan vertical perpendiculaire aux plans verticaux des premiers cerclages (22).
6. Procédé selon l'une des revendications 1 à 3, caractérisé en ce que la première rotation de 900 sur ellemême de chaque surface de réception (10,11) s'effectue après son soulèvement au-dessus des supports (14) du poste de chargement et avant son déplacement vers le poste de cerclage.
7. Procédé selon l'une des revendications 1 à 4 et ó, destiné à la préparation et au transfert de charges (23',24') qui ne sont pas initialement constituées par des unités complètes (23,24), caractérisé en ce qu'avant l'abaissement de chaque surface de réception- (101 s112) et la dépose d'une unité complète (23,24) sur les supports (16) du poste d'évacuation, la surface de réception (10',11') est arrêtée dans le poste de cerclage au cours de son déplacement du poste de chargement au poste d'évacuation, de sorte qu'au moins un cerclage horizontal soit posé autour des objets de la partie supérieure de l'unité.
8. Procédé selon l'une des revendications 1 à 7, caractérisé en ce que la décose d'une charge (23, 24) 'sur' les deux supports (16) du poste d'évacuation est assurée par l'abaissement de la surface de réception (10, 10', 11, 11') cor-re5pondante dans -le poste d'évacuation jus qui'à un niveau inférieur au plan défini par les deux supports (16) de ce ce dernier, et son passage entre ces deux supports (16) de sorte que la charge (23,24) repose sur ces supports par ses parties qui débordent de la surface de réception (1D,10',11,11').
9. Procédé selon l'une des revendications 3 à 8, telle que rattachée à la revendication 2, caractérisé en ce que chaque surface de réception (10,10', 11,11') est amenée en position d'attente sur les deux supports (14,14',14") du poste d'attente en passant sous les supports (14) du poste de chargement, après la première rotation à 900 sur elle-.
mme et l'abaissement de la surface de réception (10,10', 11,11') puis par un soulèvement de la surface de réception (10,10',11,11') au-dessus du niveau défini par les deux supports (14,14' ,14") du poste d'attente en passant entre ces derniers, suivi de la seconde rotation de 900 sur ellemême de la surface de réception (1Q,10',11,11') et de son abaissement jusqu'à ce qu'elle repose sur les deux supports (14,14',14") du poste d'attente.
10. Procédé selon la revendication 8, telle que rattachée à la revendication 2, et destiné à la préparation et au transfert de charges (23',24') qui ne sont pas initialement constituées par des unités complètes (23,24), caracté risé en ce que lorsqu'une surface de réception (10',11') est amenée en position d'attente a-lors qu'elle porte une charge (23',24') qui n'est pas une unité complète, les supports (14") du poste d'attente sont écartés latéralement l'un de l'autre lors du soulèvement de la surface de réception (10',11') et de sa-charge (23'fol24') entre ces supports (14") afin d-'autoriser le passage de la charge, puis les supports (14) sont rapprochés latéralement l'un de l'autre jusqu'à leur position initiale sous la surface de réception (10',11') afin de supporter cette dernière et sa charge, après la seconde rotation et l'abaissement consécutif de ces dernières.
11. Procédé selon l'une des revendications 3 à 8, telle que rattachée à la revendication 2,caractéri-sé en ce que chaque surface de réception (10,10',11,11') est amenée en position d'attente sur les deux supports (14') du poste d'attente à la suite de la seconde rotation de 900 sur ellemême de la surface de reception, après la première rotation de 900 et l'abaissement de cette dernière puis d'un déplacement de la surface de réception jusqu'au poste d'attente en passant sous les supports (14) du poste de chargement, suivi d'une éîevation.de supports (14') du poste d'attente dont l'écartement est tel que la surface de réception est soulevée par les deux supports (14') du poste d'attente jusqu'au niveau des deux supports (14) du poste de chargement.
12. Poste de préparation et de transfert d'unités de stockage, transport et/ou manutention d'objets parallélépipédiques, telles que des piles ou palettes de parpaings, briques, blocs, etc., caractérisé en ce qu'il comprend
- un chemin de roulement (1) sur lequel sont commandés les déplacements d'un chariot (2) équipé d'un dispositif d'élévation (5) d'une table porteuse horizontale (8) montée rotative sur elle-meme autour d'un axe vertical et commandée dans ses rotations,
- au moins une palette (10,10',11,11') dont la face supérieure constitue une surface de réception qui présente au moins un passage (15) pour un feuillard de cerclage, parallèlement à l'une au moins de ses deux directions principales selon lesquelles la palette présente des dimensions différentes,
- un poste de chargement comprenant deux supports (14) horizontaux dont l'écartement est inférieur à la plus grande des dimensions mesurées selon les deux directions principales de chaque palette, et qui sont fixés sous un dispositif de chargement tel, qu'un palettiseur automatique,
- un poste de cerclage, équipé d'une cercleuse,
- un poste d'évacuation, comprenant deux supports horizontaux (16), et dont I'écartement est légèrement supérieur à la plus petite des dimensions.mesurées selon les deux directions principales de chaque palette, de sorte que chaque palette, amenée en position de chargement sur les supports (14) du poste de chargement, et sur laquelle le dispositif de chargement est destiné à déposer une charge constituée par au moins une partie d'unité (23,23',24,24') qui déborde des deux côtés opposés de la palette (10,10', 11,11') dans la direction principale de sa plus petite dimension, peut être soulevée par la table porteuse (8), entrainée en rotation sur cette dernière, et déplacée sur cette dernière avec le chariot (2) dans le poste de cerclage, ou au moins un cerclage (22) est posé autour d'une portion au moins de la charge, dans le poste d'évacuation, où la charge est déposée sur les supports (16).du poste d'évacuation par un abaissement de la table porteuse (8) après une éventuelle rotation, afin que la palette (10,10',11,11') puisse passer entre ces supports (16) et être descendue à un niveau inférieur à ces derniers, et dans le poste de chargement, où la palette (10,10',11,11') est disposée sur le support < 14) du poste de chargement, à la suite d'une rotation et d'un mouvement vertical relatif de la table porteuse (8) et des supports (14) du poste de chargement, afin de recevoir une nouvelle charge ou un complément de charge.
13. Poste selon la revendication 12, caractérisé en ce qu'il comprend également :
- un poste d'attente, adjacent au poste de chargement, et comprenant deux supports (14,14',14") horizon taux destinés à supporter chaque palette dans une position d'attente sensiblement au niveau des supports (14) du poste de chargement, et dans lequel l'écartement des deux supports (14,14',14") est légèrement supérieur à la plus petite et inférieur à la plus grande des dimensions mesurées selon les deux directions principales de chaque palette, et
- un mécanisme de déplacement des palettes du poste d'attente au poste de chargement, de sorte que chaque palette (10,10',11,11') est déposée sur les supports (14,14',14") du poste d'attente à la suite de la rotation et d'un mouvement vertical relatif de la table porteuse (8) et des supports du poste d'attente, et mise en position d'attente, et enfin déplacée par le mécanisme de déplacement (12,13) de la position d'attente à la position de chargement, dès que le poste de chargement est libéré par le chariot (2) dont la table porteuse (8) emporte une autre palette chargée entre-temps dans le poste de chargement.
14. Poste selon la revendication 13, caractérisé en ce que les deux supports pub4) du poste d'attente sont des rampes éclipsables latéralement, destinées à être écartées l'une de l'autre afin de permettre le passage entre elles d'une palette (10',lui') portant éventuellement une charge (23',24') et soulevée par la table porteuse (8), les deux rampes éclipsables (14") étant rappelées l'une vers l'autre dans une position d'écartement initiale, sous la palette (10'S11') afin que cette dernière puisse être reposée sur les rampes (14") par l'abaissement de la table porteuse (8).
15. Poste selon la revendication 13, caractérisé en ce que les deux supports (14S) du poste d'attente sont des rampes déplacées simultanément et verticalement par un dispositif ascenseur (25,26) qui positionne les rampes (14') à un niveau inférieur à celui des palettes (10,11) avant que ces dernières ne pénètrent dans le poste d'attente, qui lève
les rampes (14') lorsque les palettes (10,11) se trouvent
dans le poste d'attente, de manière à soulever les palettes
(10,11) de la table porteuse (8) et à les amener en. position
d'attente, au niveau des supports (14) du poste de chargement.
16. Poste selon l'une des revendications 13 à 15, caractérisé en ce que le mécanisme de déplacement des palettes (10,10',11,11') comprend un cliquet (13) qui pousse chaque palette de la position d'attente à la position de chargement.
17. Poste selon l'une des revendications 13 à 16, caractérisé en ce que le mécanisme de déplacement des palettes (10,10',11,11') est un mécanisme à double course, destiné par une première course, à déplacer les palettes d'un poste d'alimentation (9) en palettes, adjacent au poste d'attente, JUS9U jusqu'à ce dernier, et par une seconde course, à déplacer les palettes du poste d'attente au poste de chargement.
18. Poste selon l'une des revendications 12 à 17, caractérisé en ce qu'il comprend de plus un poste d'alignement comprenant deux plateaux verticaux et parallèles rapprochés et écartés l'un de i'autre par un mécanisme de manoeuvre, et destinés à être appliqués contre deux faces opposées de toute charge (23,23',24,24') portée par une palette (10,10',11,11') au cours de son déplacement entre le poste de chargement et le poste de cerclage, afin que les objets parallélépipédiques (17) qui constituent la charge (23,23',24,24') soient resserrés et alignés avant la pose de tout cerclage (22).
19. Poste selon l'une des revendications 12 à 17, caractérisé en ce que les supports (16) du poste d'évacuation sont disposés sous la cercleuse, de sorte que les postes d'évacuation et de cerclage sont confondus.
20. Poste selon l'une des revendications 12 à 19, caractérisé en ce qu'il comprend de plus un chariot d'enlèvement (27) équipé d'un mécanisme de levage, et destiné à se placer entre les supports (16) du poste d'évacuation afin de soulever toute charge (23,24) reposant sur ces derniers et de l'emporter.
21. Poste selon 1-' une des revendications 12 à 20, caractérisé en ce que chaque palette (10,10',11,11') présente une surface de réception rectangulaire, dont la longueur est supérieure à l'écartement des supports (14) du poste de chargement et, le cas échéant, des supports (14,14',14") du poste d'attente, et dont la largeur est légèrement inférieure à l'écartement des supports (16) du poste d'évacuation et, le cas échéant, des supports (14, 14',14") du poste d'attente, les charges (23,23',24,24') de chaque palette (10,10',11,11') autant disposées de manière à déborder en largeur des deux côtés des palettes.
22. Poste selon l'une des revendications 12 à 2, caractérisé en ce que dans chacun des postes d.e chargement, d'évacuation et, le cas échéant d'attente, les supports (14,14',14",16) sont rectilignes et parallèles si le poste de préparation et de transfert d'unités est rectiligne, ou en arcs de cercle'concentriques si le poste de préparation et de transfert est en forme de carrousel.
FR8216043A 1982-09-23 1982-09-23 Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention Granted FR2533542A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR8216043A FR2533542A1 (fr) 1982-09-23 1982-09-23 Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR8216043A FR2533542A1 (fr) 1982-09-23 1982-09-23 Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR2533542A1 true FR2533542A1 (fr) 1984-03-30
FR2533542B1 FR2533542B1 (fr) 1985-01-04

Family

ID=9277680

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR8216043A Granted FR2533542A1 (fr) 1982-09-23 1982-09-23 Procedes et postes de preparation et de transfert d'unites de stockage, transport, et/ou manutention

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR2533542A1 (fr)

Cited By (7)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR2695923A1 (fr) * 1992-09-18 1994-03-25 Newtec Int Palettiseur présentant un faible encombrement et son procédé de mise en Óoeuvre.
DE102012019326A1 (de) * 2012-10-02 2014-04-03 Ralf Schröder Vorrichtung und Verfahren zum Umreifen von Packstücken
CN105480726A (zh) * 2016-01-29 2016-04-13 广西亿品投资有限公司 砖码垛机系统
CN105540246A (zh) * 2016-01-29 2016-05-04 广西亿品投资有限公司 推砖机构及使用该推砖机构的砖码垛机系统
CN105668247A (zh) * 2016-01-29 2016-06-15 广西亿品投资有限公司 升降式旋转平台及使用升降式旋转平台的砖码垛机
CN109095108A (zh) * 2018-09-17 2018-12-28 宁波诗兰姆汽车零部件有限公司 扎带上料机构
CN114802921A (zh) * 2020-08-31 2022-07-29 青岛梵荣达科技有限公司 码砖包装系统

Citations (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE1257652B (de) * 1966-11-10 1967-12-28 Keller & Co C Stapeleinrichtung fuer als Latten ausgebildete Formlingstraeger in der Ziegelindustrie
FR2207076A1 (fr) * 1972-11-21 1974-06-14 Ribes Rene
FR2491444A1 (fr) * 1980-10-08 1982-04-09 Brenckmann Ittel Ets Chariot porteur, notamment pour postes de transfert de charges telles que des piles ou palettes d'objets

Patent Citations (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE1257652B (de) * 1966-11-10 1967-12-28 Keller & Co C Stapeleinrichtung fuer als Latten ausgebildete Formlingstraeger in der Ziegelindustrie
FR2207076A1 (fr) * 1972-11-21 1974-06-14 Ribes Rene
FR2491444A1 (fr) * 1980-10-08 1982-04-09 Brenckmann Ittel Ets Chariot porteur, notamment pour postes de transfert de charges telles que des piles ou palettes d'objets

Cited By (11)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR2695923A1 (fr) * 1992-09-18 1994-03-25 Newtec Int Palettiseur présentant un faible encombrement et son procédé de mise en Óoeuvre.
DE102012019326A1 (de) * 2012-10-02 2014-04-03 Ralf Schröder Vorrichtung und Verfahren zum Umreifen von Packstücken
CN105480726A (zh) * 2016-01-29 2016-04-13 广西亿品投资有限公司 砖码垛机系统
CN105540246A (zh) * 2016-01-29 2016-05-04 广西亿品投资有限公司 推砖机构及使用该推砖机构的砖码垛机系统
CN105668247A (zh) * 2016-01-29 2016-06-15 广西亿品投资有限公司 升降式旋转平台及使用升降式旋转平台的砖码垛机
CN105668247B (zh) * 2016-01-29 2017-08-25 广西亿品投资有限公司 升降式旋转平台及使用升降式旋转平台的砖码垛机
CN105480726B (zh) * 2016-01-29 2017-08-25 广西亿品投资有限公司 砖码垛机系统
CN109095108A (zh) * 2018-09-17 2018-12-28 宁波诗兰姆汽车零部件有限公司 扎带上料机构
CN109095108B (zh) * 2018-09-17 2023-09-19 宁波诗兰姆汽车零部件有限公司 扎带上料机构
CN114802921A (zh) * 2020-08-31 2022-07-29 青岛梵荣达科技有限公司 码砖包装系统
CN114802921B (zh) * 2020-08-31 2024-03-08 青岛梵荣达科技有限公司 码砖包装系统

Also Published As

Publication number Publication date
FR2533542B1 (fr) 1985-01-04

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP2758327B1 (fr) Dispositif de transfert de couches pré-conformées d&#39;objets sur le dessus d&#39;une palette.
EP2411308B1 (fr) Palettiseur avec preparation de couches de caisses
BE1006857A3 (fr) Installation pour garnir d&#39;une maconnerie de briques une paroi interieure d&#39;une enceinte.
FR2533542A1 (fr) Procedes et postes de preparation et de transfert d&#39;unites de stockage, transport, et/ou manutention
EP0080063B1 (fr) Procédé et installation de mise en paquets de tuyaux en fonte à emboîtement
EP0617691B1 (fr) Procede et dispositif pour vehiculer des objets le long d&#39;un circuit, et utilisation de ce dispositif
FR2539117A1 (fr) Installation pour l&#39;empilage et le transport de palettes
EP0384869B1 (fr) Procédé et appareil pour empiler des articles cylindriques couches sur un support plat, notamment sur une palette
EP0018286A1 (fr) Procédé et dispositif de fabrication de produits en béton
FR2491445A1 (fr) Dispositif et procede de manutention et d&#39;empilage d&#39;objets parallelepipediques
FR2587311A1 (fr) Procede et installation de manutention automatique et stockage temporaire de paquets empiles de produits semi-finis en feuilles.
FR2926287A1 (fr) Dispositif d&#39;emballage
FR2629046A1 (fr) Machine de chargement et de dechargement d&#39;articles disposes en couches
FR2522628A1 (fr) Procede et poste de transfert de charges, telles que des piles ou palettes d&#39;objets parallelepipediques, et ensemble de chariots pour l&#39;equipement de tels postes
FR2754803A1 (fr) Dispositif d&#39;empilage et de depilage de supports de pieces
WO2000044654A1 (fr) Palettiseur de cahiers imprimes empiles
FR2623472A1 (fr) Chaine de palettisation automatique d&#39;emballages en piles
FR2473021A1 (fr) Chargeur de palettes concu pour des marchandises en colis, et tout specialement des paquets, sacs ou equivalent, groupees en differentes couches correspondant aux dimensions des palettes
FR2491444A1 (fr) Chariot porteur, notamment pour postes de transfert de charges telles que des piles ou palettes d&#39;objets
EP1663826B1 (fr) Dispositif de manutention de caisses et analogues
EP0671327B1 (fr) Procédé et installation pour manipuler des barquettes en forme de tronc de pyramide et les mettre en place dans un emballage
EP0369838B1 (fr) Procédé et dispositif de conditionnement de bouteilles en position verticale
CH343290A (fr) Procédé de chargement et de déchargement de palettes de manutention et appareil pour la mise en oeuvre de ce procédé
FR2665147A1 (fr) Procede et installation de regroupement et de separation de produits notamment pour la palettisation de produits en beton.
FR2695923A1 (fr) Palettiseur présentant un faible encombrement et son procédé de mise en Óoeuvre.

Legal Events

Date Code Title Description
ST Notification of lapse