FR2889219A1 - Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants - Google Patents

Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants Download PDF

Info

Publication number
FR2889219A1
FR2889219A1 FR0508216A FR0508216A FR2889219A1 FR 2889219 A1 FR2889219 A1 FR 2889219A1 FR 0508216 A FR0508216 A FR 0508216A FR 0508216 A FR0508216 A FR 0508216A FR 2889219 A1 FR2889219 A1 FR 2889219A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
tongue
panel
groove
characterized
assembly according
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Withdrawn
Application number
FR0508216A
Other languages
English (en)
Inventor
Valerie Roy
Alain Roy
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
ROYSAL SA SA
Original Assignee
ROYSAL SA SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by ROYSAL SA SA filed Critical ROYSAL SA SA
Priority to FR0508216A priority Critical patent/FR2889219A1/fr
Publication of FR2889219A1 publication Critical patent/FR2889219A1/fr
Application status is Withdrawn legal-status Critical

Links

Classifications

    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E04BUILDING
    • E04FFINISHING WORK ON BUILDINGS, e.g. STAIRS, FLOORS
    • E04F15/00Flooring
    • E04F15/02Flooring or floor layers composed of a number of similar elements
    • E04F15/04Flooring or floor layers composed of a number of similar elements only of wood or with a top layer of wood, e.g. with wooden or metal connecting members
    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E04BUILDING
    • E04FFINISHING WORK ON BUILDINGS, e.g. STAIRS, FLOORS
    • E04F13/00Coverings or linings, e.g. for walls or ceilings
    • E04F13/07Coverings or linings, e.g. for walls or ceilings composed of covering or lining elements; Sub-structures therefor; Fastening means therefor
    • E04F13/08Coverings or linings, e.g. for walls or ceilings composed of covering or lining elements; Sub-structures therefor; Fastening means therefor composed of a plurality of similar covering or lining elements
    • E04F13/10Coverings or linings, e.g. for walls or ceilings composed of covering or lining elements; Sub-structures therefor; Fastening means therefor composed of a plurality of similar covering or lining elements of wood or with an outer layer of wood
    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E04BUILDING
    • E04FFINISHING WORK ON BUILDINGS, e.g. STAIRS, FLOORS
    • E04F2201/00Joining sheets or plates or panels
    • E04F2201/01Joining sheets, plates or panels with edges in abutting relationship
    • E04F2201/0153Joining sheets, plates or panels with edges in abutting relationship by rotating the sheets, plates or panels around an axis which is parallel to the abutting edges, possibly combined with a sliding movement

Abstract

Il s'agit d'assembler deux panneaux de recouvrement d'une surface, chaque panneau ayant une languette (4) adaptée pour pouvoir s'engager dans une rainure (5) ménagée sur au moins un bord latéral d'un deuxième panneau adjacent et définie entre une lèvre supérieure et une lèvre inférieure (7). La languette (4) du premier panneau et la rainure (5) du second panneau (10) s'engagent mutuellement, par rotation d'un panneau par rapport à l'autre, le second flanc (23) dressé d'appui du premier panneau étant alors en appui au-dessus de la languette contre un premier flanc (6a) bordant ledit second panneau. En outre, la face inférieure de la languette (4) est globalement arrondie et la face supérieure (7b) de la lèvre inférieure (7) présente, vers l'extrémité avant de cette lèvre, un bourrelet (17) dressé s'engageant, lors de la rotation, avec un creux arrière (19) situé derrière la languette (4) du premier panneau.

Description

L'invention est relative à l'assemblage de panneaux de revêtement de sols,

murs ou plafonds.

Il s'agit donc de panneaux de recouvrement d'une surface.

Les panneaux concernés sont a priori des panneaux ayant un corps en bois ou en matière à base de bois, voire en matière à base cellulosique autre que du bois ou contenant du bois.

S'il s'agit de matières agglomérées, tel qu'un agglomérat de bois, on utilise un agent de liaison, appelé liant ou colle, qui peut être une résine.

En tant que matériau constituant en particulier le corps des panneaux ici concernés, on cite le HDF (fibres de bois haute densité) ou le MDF (fibres de bois moyenne densité).

De préférence, non seulement le corps mais également les éléments d'assemblage entre les panneaux, ci-après dénommés languette et rainure, seront constitués dans l'une des matières précitées et seront avantageusement monoblocs avec le corps des panneaux alors avantageusement constitués dans le même matériau.

Il existe de nombreux panneaux de ce type.

A partir de EP-A-843 763 ou de WO-A-02/055 810 on connaît un assemblage de deux tels panneaux comprenant un corps à base cellulosique, tel que du bois ou un aggloméré de bois, y compris du HDF ou du MDF, une face supérieure ayant un décor, une face inférieure, des bords ou flancs latéraux sur au moins un desquels fait saillie une languette présentant une extrémité avant et qui est adaptée pour pouvoir s'engager dans une rainure. Une telle rainure est ménagée sur au moins un bord ou flanc latéral d'un deuxième panneau adjacent et est définie entre une lèvre supérieure et une lèvre inférieure. La lèvre supérieure s'étend jusqu'à un second flanc avant, dressé, d'appui situé dans un plan transversal à la face supérieure dudit panneau, la lèvre inférieure s'étendant au-delà, de sorte qu'elle est proéminente.

Un problème ici traité est de concevoir un tel assemblage de panneaux qui soient différents de ceux de EP-A-843 763, WO-A-02/055810 et EP-A-1 367 194, en particulier, et qui procure tout ou partie des avantages suivants: panneaux faciles à poser, peu chers à fabriquer/usiner, performants dans la retenue des panneaux entre eux, lorsqu'ils sont interverrouillés.

Dans ce(s) but(s) il est proposé que: - la languette considérée du premier panneau et la rainure du second panneau soient adaptées pour pouvoir s'engager mutuellement, par rotation d'un panneau par rapport à l'autre, ledit second flanc dressé d'appui du premier panneau étant alors en appui contre un premier flanc avant situé au-dessus de la languette, - la face inférieure de la languette est globalement arrondie, - et la face supérieure de la lèvre inférieure présente, vers l'extrémité avant de cette lèvre, un bourrelet dressé vers le haut s'engageant dans un creux arrière situé derrière la languette du premier panneau, lors de ladite rotation.

Les panneaux peuvent en particulier avoir une structure composite à haute ou moyenne densité (MDF / HDF), à base de fibres de bois, et présenter des dimensions standardisées, par exemple une épaisseur de l'ordre de 5 mm à 20 mm.

Les caractéristiques suivantes sont par ailleurs conseillées: a)-en direction de l'extrémité avant de la languette, la face supérieure de cette, ou de chaque, languette descend globalement de biais, vers, un plan contenant la face inférieure du panneau, - et l'extrémité avant de la languette est, entre les faces supérieure et inférieure de cette languette, continûment convexe et/ou le fond de la rainure qui s'engage avec cette languette est continûment convexe.

Ainsi, on facilitera en outre le guidage de la languette ou de la rainure qui sont de formes sensiblement complémentaires, lors de leur interengagement; b)- le creux, ou chaque creux, du premier panneau, qui s'étend globalement vers le haut, se raccorde derrière à une paroi: * qui s'étend jusqu'à la face inférieure dudit panneau, sans venir en contact avec la lèvre inférieure 20 du second panneau, * et/ou qui s'interrompt, en tout point, avant l'extrémité avant de cette lèvre inférieure proéminente.

Le premier panneau sera donc dépourvu de bec inférieur saillant sur lequel s'appuierait, sinon, la face inférieure de la lèvre inférieure du second panneau, en fin de ladite rotation d'engagement entre les panneaux, comme avec la paroi (ou bec) de soutien 50 prévue dans WO-A-02/055 810, sans nuire au verrouillage entre les deux panneaux; c)- l'engagement par rotation entre la languette et la rainure s'opère sensiblement sans contrainte de tension des panneaux, de sorte que la lèvre inférieure proéminente est sensiblement dépourvue de telles contraintes, dans cet état engagé en fin de ladite rotation, - et, dans cet état engagé, il n'y a pas de jeu 5 entre la/une desdites languette(s) et la rainure correspondante du panneau adjacent.

Ainsi, le verrouillage obtenu par la flexibilité élastique de la lèvre inférieure de EP 843 763 ne sera pas nécessaire; En particulier dans ce cas, on prévoit en outre que: d)- dans ledit état engagé, l'extrémité avant de la languette considérée vient sensiblement au contact du fond de la rainure.

Encore plus généralement, on conseille que: e)- toujours dans cet état engagé languette dans rainure, ces languette et rainure sont essentiellement en contact continu, ou sans espace significatif entre elles, en face inférieure de la languette, entre des zones immédiatement proches de l'extrémité avant de la languette et de la limite entre ledit creux arrière et cette face inférieure globalement arrondie de la languette, respectivement, - et/ou, dans le même état, les languette et 25 rainure sont essentiellement en contact continu, ou sans espace jeu significatif entre elles, en face supérieure de la languette, entre des zones immédiatement proches de l'extrémité avant de cette languette et du raccordement entre ladite face supérieure de la languette et le corps 30 du panneau.

On peut ainsi se dispenser de chambre à poussière telle que repérée S ou 81 dans EP-A-843 763.

A la différence de ce qui est prévu dans EP-A-1 367 194, on conseille par ailleurs: f)- qu'en face inférieure, la languette soit exclusivement convexe, de sorte qu'elle est dépourvue de portion plane, entre son extrémité avant et ledit creux arrière, voire, g)- qu'en face inférieure, la languette présente une première portion avant et une seconde portion arrière, de préférence convexes, entre lesquelles peut être interposée une excroissance de positionnement, ou une forme en creux de positionnement, s'appuyant, dans l'état engagé précité languette dans rainure, respectivement sur et contre une forme en creux coopérante, ou une excroissance coopérante, ménagée en face supérieure de la lèvre inférieure proéminente du second panneau, h)- voire qu'entre ces deux zones de raccordement à la première portion avant et à la deuxième portion arrière, respectivement, l'excroissance présente une forme convexe arrondie où présente une arête.

On envisage toutefois également de pouvoir, si nécessaire, se dispenser de cette excroissance et de la forme en creux correspondante de positionnement, en particulier pour réduire les coûts et si les tolérances de fabrication sont précises et les poses propres. Dans ce cas, on prévoit qu'avantageusement la languette considérée, en face inférieure, et, en correspondance, la rainure (ou plus exactement la face supérieure de la lèvre inférieure), comprennent, l'une, une première portion avant convexe raccordée à une seconde portion arrière convexe, l'autre, une première portion avant concave raccordée à une seconde portion arrière concave, le raccordement entre lesdites première portion avant et seconde portion arrière définissant une arête ou un arrondi.

Toutefois, si l'on a prévu l'excroissance et la forme en creux complémentaires de positionnement, on aidera encore mieux à la mise en place relative des panneaux lors de leur interverrouillage. Toutefois, dans tous les cas, on pourra assurer un positionnement à au moins deux composantes: l'une horizontale, l'autre verticale.

En référence aux dessins annexés donnés uniquement à titre d'exemples, on va maintenant présenter notamment un mode préféré de réalisation des panneaux précités.

- la figure 1 montre la coupe III-III des figures 3 et suivantes et illustre schématiquement, comme la figure 2, une vue de dessus de plusieurs panneaux prêts à être assemblés; - les figures 3,4,5 montrent, suivant la coupe III-III une première réalisation privilégiée de deux tels 20 panneaux, dans trois états successifs; - et les figures 6,7,8,9, et 10 montre, toujours suivant le même plan de coupe, des variantes du profil d'assemblage de l'invention.

Dans le mode de réalisation présenté aux figures, le panneau 1 de recouvrement pour parquet, lambris ou analogue comporte, sur au moins deux de ses bords 2, 22, ici deux bords opposés: sur le bord 2 une languette longitudinale 4 et sur l'autre bord 22 une rainure longitudinale 5 s'étendant entre une lèvre supérieure 6 et une lèvre inférieure 7.

Figure 1, les deux panneaux rectangulaires, identiques 1,10 à assembler comprennent une languette 4 sur le bord longitudinal (le plus long) 2 et sur le bord longitudinal opposé 22 une rainure 5 complémentaire. Les deux autres bords transversaux (les plus courts) 3,33 sont dépourvus de languette et rainure. Ils sont ici verticaux, dans l'état supposé posé à plat, horizontalement, des panneaux. Ils pourraient avoir une autre inclinaison, de biais par exemple avec des pentes complémentaires pour que l'une passe sous l'autre.

En particulier pour des panneaux rectangulaires, le mode d'assemblage entre ces panneaux pourrait être différent entre les côtés transversaux et les côtés longitudinaux.

Ainsi, les côtés longitudinaux pourraient être assemblés par un interengagement par rotation, entre les profils complémentaires des figures 3 et suivantes.

Les côtés transversaux pourraient quant à eux être assemblés par un engagement sensiblement vertical, comme par exemple celui décrit dans WOA-01 88 306 ou encore dans EP-A-1 277 896.

On prévoit toutefois que tous les côtés des panneaux puissent présenter soit le profil à languette 4, soit le profil à rainure 5. Ainsi, dans la variante de la figure 2, sur deux bords perpendiculaires adjacents 2,3 les panneaux la,10a de recouvrement présentent une telle languette 4 et sur les deux autres bords perpendiculaires adjacents 22,33, chaque panneau présente une telle rainure 5.

Favorablement, dans les deux versions et comme illustré fig.3, chaque languette 4 et rainure 5 est ménagée dans, et intégrée à, l'épaisseur du panneau considéré, à l'endroit du corps 11 ici à base d'un agglomérat de bois et d'un liant (HDF ou MDF). Elles ont, suivant la section droite illustrée, des conformations respectives essentiellement complémentaires l'une de l'autre, de telle sorte que la languette 4 d'un panneau 1 est adaptée à être introduite dans la rainure 5 d'un panneau 10 adjacent, par rotation d'un panneau par rapport à l'autre, comme schématisé par la flèche F à la figure 4.

L'agglomérat 11 est interposé entre deux plus fines couches: une couche supérieure d'usure 13, avec un décor en face supérieure 8, et une couche inférieure de contre-balancement 15, toutes deux typiquement en bois plein, le décor pouvant être une feuille. On peut toutefois également prévoir que ces deux couches n'existent pas et que le tout soit en plastique plutôt rigide. D'autres sous-couches pourraient aussi être adjointes.

Figure 5, les conformations de la languette 4 viennent ainsi étroitement en prise avec les conformations de la rainure 5 pour s'opposer à un retrait d'un panneau par rapport à l'autre dans une direction Dl perpendiculaire aux côtés 2, 22 et parallèle aux faces supérieure et inférieure planes 8, 9 des couches respectivement 13 et 15 des panneaux 1, 10 assemblés. Seulement sur les figs.3 et 5 on a représenté les couches, ici 11,13,15 de constitution des panneaux. Il peut en être de même sur les autres figures.

On suppose ici que les panneaux sont disposés sensiblement horizontalement pour former un revêtement de sol du type parquet. C'est pourquoi on parle de face supérieure, la face apparente, et de face inférieure, la face cachée, d'un panneau. Par similitude, on va parler de face supérieure et/ou de face inférieure de la languette 4 ou des lèvres supérieure 6 et/ou de la lèvre inférieure 7. Ceci n'empêche pas que les panneaux présentés puissent être disposés verticalement pour former un lambris, ou horizontalement pour former un plafond, avec la face apparente tournée vers le bas.

Quant à l'expression "section droite", elle indique donc une coupe verticale, suivant la ligne III-III de la figure 1 (plan 300), faite perpendiculairement aux côtés, ici 2,22. Le même plan de coupe se retrouve sur les autres figures.

Figure 3, la rainure 5 est donc délimitée, dessus et dessous, par la lèvre supérieure 6 et la lèvre inférieure 7, respectivement.

La lèvre inférieure 7 est plus longue que la lèvre supérieure 6. Dans le plan de coupe 300, elle est donc proéminente et s'étend ainsi au-delà du plan vertical terminal 31a où se termine la lèvre supérieure 6, à l'endroit de son flanc à appui 6a.

La face supérieure 7b de la lèvre inférieure 7 présente, à proximité de son extrémité avant 7a, un bourrelet 17 dressé vers le haut (au moins dans l'état à plat illustré).

En correspondance, la face inférieure 4c de la languette 4 se prolonge à l'arrière, vers le corps 11, 25 par un creux arrière 19.

Ce creux 19 concave, de forme arrondie, est situé dans la continuité de la/des forme(s) convexe(s) de la face inférieure 4c de la languette.

Figure 3, le repère 21 marque ce raccordement qui constitue également celui entre le bourrelet 17, essentiellement convexe, et la partie essentiellement concave de la face supérieure 7b de la lèvre inférieure 7.

Avec les profils d'assemblage de panneaux ici illustrés, l'engagement par rotation entre la rainure 5 et la languette 4, et donc entre le bourrelet 17 et le creux 19, s'opérera sans effet de verrouillage élastique ( snap action ou elastic stress ) en particulier de la lèvre inférieure 7 qui n'est pas prévue pour plier élastiquement afin d'assurer un verrouillage élastique entre les panneaux, comme dans EP-A-843 763.

Ici, les formes s'épousent assez étroitement, et ceci assure le blocage relatif en position engagée comme sur la figure 5, en conjugaison avec les profils retenus.

En fin de rotation, dans cet état engagé, il n'y a pas de jeu entre les panneaux assemblés, en particulier suivant Dl, ni d'ailleurs verticalement.

Figure 3 par exemple, on voit que la face supérieure 4b de la languette 4 est plane ou à peine convexe, entre les environs de son extrémité avant 4a, laquelle est avantageusement arrondie, convexe, et son raccordement arrière 40 au corps 11, à proximité de la paroi dressée d'appui 23 qui s'engage en butée avec la paroi correspondante 6a précitée, lors du mouvement d'assemblage par rotation entre les panneaux et qui demeure d'ailleurs au contact avec elle dans l'état assemblé, comme on le voit figures 4 puis 5.

La verticalité, dans l'état assemblé, et le contact entre les deux parois d'appui 6a et 23, favorisent l'inter-engagement languette/rainure. Cela évite aussi la pénétration et l'accumulation d'impuretés, notamment à l'endroit de la poche 25 qui existe, dans cet état assemblé, juste sous les parois 6a, 23, à l'endroit où la face inférieure 6c de la lèvre supérieure 6 (qui est également la face supérieure de la rainure 5) se raccorde à la paroi dressée 6a par l'intermédiaire du tronçon de raccordement évasé 27.

Le tronçon 27 est donc plus pentu que le tronçon 6c et présente en outre un profil convexe dont la cambrure peut toutefois être moins marquée que celle du tronçon concave 29 de raccordement entre la zone 40 et la paroi dressée 23, comme montré fig.6.

Panneau 1 à plat sur une surface horizontale à revêtir, la paroi 23 est de préférence verticale et le tronçon de face supérieure 4b de la languette 4 descend alors de biais en direction de son extrémité avant 4a (angle a de 20 à 60 ) ; figs.4 et 5.

En correspondance, dans une même position à plat, le tronçon 6c de la face supérieure de la rainure présente une paroi sensiblement plane ou peu concave, de la même manière qu'avantageusement l'extrémité 4a de la languette et le fond 5a de la rainure 5 sont respectivement convexe et concave, de façon sensiblement complémentaire, afin qu'il y ait sensiblement un contact permanent, ou du moins une absence d'espace notable susceptible de constituer une chambre à poussière; voir fig.5.

On notera sur les figures 5 à 7 que cette caractéristique de contact continu/absence de chambre à poussière existe par ailleurs entre la face inférieure 4c de la languette et la face supérieure 7b de la lèvre inférieure 7, ce contact se poursuivant même de préférence jusqu'aux environs, voire légèrement au-delà, du sommet 17a du bourrelet terminal 17 de la lèvre 7, après quoi les deux parois s'écartent légèrement l'une de l'autre, et ce de préférence de façon définitive, comme le montre ces figures. On y note d'ailleurs un léger espace 310 entre la paroi d'extrémité avant 7a de la lèvre 7 et la portion de paroi 19a en regard du panneau 10 qui tombe, après le creux 19, jusqu'en face inférieure 9 de ce panneau.

Revenant à la rainure 5, celle-ci s'évase donc vers l'avant, à partir de la zone 51, à l'endroit de son ouverture d'accès, par ladite paroi 27 plus pentue que la portion 6c, comme montré figure 3.

Sous son extrémité avant, ici favorablement continûment convexe, la face inférieure de la languette 4 est majoritairement, et de préférence continûment, non plane, sauf à l'endroit d'une excroissance 30, ou d'un creux 32,330 ou 35 local de positionnement, comme sur les figures 6, 9 et 10.

Figure 6, l'excroissance 30 comprend deux surfaces planes 30a, 30b raccordées, entre elles, par une arête 30c et respectivement à un premier tronçon convexe avant 34, par une arête avant, et à un second tronçon convexe arrière 36 par une arête arrière.

Les deux surfaces planes 30a, 30b sont ici perpendiculaires entre elles et définissent respectivement une première surface verticale et une seconde surface horizontale, panneau à plat, comme illustré figure 6.

En correspondance, le creux 31 de la face supérieure 7b de la lèvre inférieure 7 du second panneau est situé entre des tronçons concaves, respectivement avant et arrière de profil complémentaires de ceux 34,36. Le creux 31 présente également deux parois planes orientées identiquement à celles de l'excroissance 30.

Dans l'état engagé montré, l'excroissance 30 et son creux coopérant formé dans la face supérieure de la lèvre inférieure 7 du second panneau s'appuient l'un contre l'autre et les parois planes servent à positionner mutuellement les deux panneaux suivant deux composantes: l'une verticale, l'autre horizontale.

Ces parois planes sont situees en partie intermédiaire, plutôt un peu vers l'avant, de la longueur L cumulée des tronçons avant et arrière 34, 36.

En conjugaison avec en particulier la forme des tronçons arrière respectivement convexe (36) et concave de la languette et de la lèvre inférieure, la coopération étroite, favorablement uniquement par appui, sans contrainte résiduelle de pression via un rappel élastique d'une portion des éléments de verrouillage, ni engagement à force, cette excroissance et ce creux favorisent la précision de l'emboîtement et le blocage par rotation, par simple coopération étroite de formes.

Dans la variante de la figure 9, c'est la face supérieure 7b de la lèvre inférieure 7 qui présente l'excroissance 330a d'appui en forme de marche et la face inférieure 4c de la languette qui présente le creux complémentaire de positionnement 330.

En figure 10, les premier et second tronçons convexes 34, 36 en face inférieure de la languette sont raccordées par un tronçon plan 44, orienté de biais, de sorte qu'est défini le creux de positionnement 35 où s'engage l'excroissance complémentaire 48 de la face supérieure de la lèvre 7 du panneau adjacent.

On peut obtenir ainsi un appui calé.

La variante de la figure 8 est à celle de la figure 7, ce que la variante de la figure 9 est à la figure 6.

Figure 7, l'excroissance 50 de la languette est bombée, convexe et raccordée par deux arêtes respectivement aux premier et deuxième tronçons 34, 36 de la face inférieure de cette languette.

Figure 8, le creux 540 côté languette est à fond arrondi et l'excroissance 510 de la lèvre inférieure est bombée arrondie en correspondance pour recevoir de façon ajustée le creux 540.

Figures 3 à 5, il y a un raccordement direct entre les tronçons correspondants 34, 36, par l'arête 32 où est défini un creux, cette arête venant s'appuyer sur la pointe 320 côté lèvre supérieure du panneau adjacent; voir figs4 et 5.

Figures 3 et 4, on voit que le premier tronçon convexe avant 34 peut présenter un plus grand rayon de courbure que le tronçon arrière 36, du moins dans sa portion avant et même surtout dans sa portion arrière, vers son raccordement en 21 au creux arrière 19, là où sa courbure est la plus marquée et où il présente le talon de verrouillage 33a qui s'appuie sur la forme complémentaire de la lèvre inférieure, alors que favorablement l'appui est par ailleurs réalisé entre 6a et 23 et que le contact est établi entre le bout 4a de la languette et le fond 5a de la rainure (comme fig.5).

Ainsi, au moins entre l'amorce de la paroi 4b et la zone 21, et même de préférence 19a, il y a favorablement contact continu, ou du moins absence d'espace fonctionnellement significatif entre la languette 4 et la paroi correspondante de la rainure, face 7b de la lèvre 7 en particulier, dans l'état engagé entre les panneaux 1 et 10, comme figure 5 par exemple, ceci donc en fin de leur rotation relative d'assemblage.

Au-delà, on trouve donc de préférence l'espace 310 jusqu'au plan inférieur d'appui 37 des deux panneaux sur le sol à recouvrir.

Même figure, plus bas, les deux tronçons de paroi s'écartent encore davantage, de sorte que l'espace 310 est largement ouvert vers le bas, à l'endroit de la couche 15 et de ce plan inférieur d'appui 37.

L'absence favorable d'espace intermédiaire notable, à l'échelle du produit (épaisseur typique entre 4cm et 20 cm), entre les faces correspondantes de la languette 4 et de la rainure 5, impose un positionnement précis.

La remontée, jusqu'à proximité de la verticale, de l'arrondi arrière 33a du second tronçon convexe de la languette définit en outre là un talon d'appui et de coincement efficace, en conjugaison étroite de forme avec la concavité de la face supérieure de la lèvre inférieure 7 à cet endroit.

Eventuellement, ce contact continu, ou absence d'espace significatif entre ces parois, dans toute cette zone peut se prolonger, au-delà du sommet 19, jusqu'à l'amorce de l'extrémité libre 7a de la lèvre inférieure 7.

Comme indiqué ci-avant, l'assemblage entre deux panneaux tels que 1, 10 s'effectue par rotation. Tenter de les assembler sensiblement à plat, comme cela est prévu dans EP-B-843 763 conduit à endommager, voire à casser, les profils d'assemblage, ce qui n'est pas admissible au moins pour les panneaux à corps 11 en aggloméré de bois, tel que MDF (...) d'une épaisseur de 5 à 15 cm. Le produit ne conserve plus alors son intégrité.

Un assemblage vertical, ou sensiblement vertical, par translation n'est pas non plus prévu, dès lors que cette action peut conduire à nouveau à un endommagement l'un et/ou l'autre des profils, et en particulier l'extrémité de la languette, avec risque d'accumulation de débris dans la rainure 5, ce qui est incompatible avec un assemblage par les formes étroitement coopérantes prévues, et donc avec l'absence de chambre à poussière susceptible de recevoir ces débris et autres déchets. En outre, un engagement vertical ou sensiblement vertical n'amène pas à un positionnement correct des panneaux, sans reprise pour placer de niveau la face supérieure 8 des deux panneaux 1, 10, dans leur état correctement assemblé, comme sur les figures 5 à 7.

Dans ces conditions, l'assemblage entre les panneaux 1, 10 avec ces profils de languette 4 et rainure 5 est prévu comme sur les figures 4 et 5: on place l'un des deux panneaux 1, 10 de biais par rapport à l'autre alors a priori posé sur le sol, à l'horizontale (fig.4). Favorablement, on amène en appui l'arête supérieure 23a de la paroi d'appui 23 contre la surface en regard 6a. L'angle d'inclinaison R est alors d'environ 20 à 60 .On fait alors tourner, dans le sens de la flèche F, ici le panneau 1 en le laissant descendre vers le sol jusqu'à ce que les faces décoratives supérieures 8 des deux panneaux deviennent horizontalement de niveau et que le contact étroit entre la languette et la rainure considérées de ces panneaux se réalise (fig.5). L'état engagé de cette figure 5 est alors atteint et les deux panneaux sont joints. Leur désengagement n'est censé alors s'opérer que par la rotation inverse, à contresens de la flèche F. Figures 6 et 7, on a fourni des valeurs (en cm) pour la fabrication des panneaux qui pourront être 5 réalisés comme déjà décrit dans l'art antérieur.

Claims (1)

18 REVENDICATIONS
1. Assemblage de deux panneaux de recouvrement d'une surface, chaque panneau ayant un corps à base cellulosique, de bois ou d'aggloméré de bois, y compris du HDF ou du MDF, une face supérieure (8) ayant un décor, une face inférieure (9) et des bords latéraux, sur au moins un desquels fait saillie une languette (4) présentant une extrémité avant (4a) et adaptée pour pouvoir s'engager dans une rainure (5) ménagée sur au moins un bord latéral d'un deuxième panneau adjacent et définie entre une lèvre supérieure et une lèvre inférieure, la lèvre supérieure (6) s'étendent jusqu'à un second flanc avant (6a) dressé d'appui situé dans un plan transversal à la face supérieure (8) dudit panneau, la lèvre inférieure (7) s'étendant au-delà, caractérisé en ce que: - la languette (4) du premier panneau et la rainure (5) du second panneau (10) sont adaptées pour pouvoir s'engager mutuellement, par rotation d'un panneau par rapport à l'autre, ledit second flanc (23) dressé d'appui du premier panneau étant alors en appui au-dessus de la languette contre un premier flanc (6a) bordant ledit premier panneau, - la languette (4) présente une face supérieure (4b) et une face inférieure (4c), et la face inférieure de la languette est globalement arrondie, - la face supérieure (7b) de la lèvre inférieure (7) présente, vers l'extrémité avant de cette lèvre, un 30 bourrelet (17) dressé vers le haut s'engageant, lors de ladite rotation, avec un creux arrière (19) situé derrière la languette (4) du premier panneau.
2. Assemblage selon la revendication 1, caractérisé en ce que, en direction de l'extrémité avant (4a) de la languette, la face supérieure (4b) de cette, 5 ou de chaque, languette (4) descend globalement de biais, vers un plan (37) contenant la face inférieure du panneau.
3. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que le creux (19), ou chaque creux, du premier panneau, qui s'étend globalement vers le haut, se raccorde derrière à une paroi (19a) qui s'étend jusqu'à la face inférieure (9) dudit panneau, sans venir en contact avec la lèvre inférieure (7) du second panneau, et/ou qui s'interrompt, en tout point, avant l'extrémité avant (7a) de cette lèvre inférieure proéminente, de sorte que le premier panneau est dépourvu de bec inférieur saillant sur lequel s'appuierait la face inférieure de la lèvre inférieure du second panneau, en fin de ladite rotation d'engagement entre les panneaux.
4. Assemblage selon l'une quelconque des
revendications précédentes, caractérisé en ce que
l'extrémité avant (4a) de la languette est, entre les faces supérieure (4b) et inférieure (4c) de cette languette, continûment convexe et/ou le fond (5a) de la rainure qui s'engage avec cette languette est continûment convexe.
5. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'en fin de ladite rotation, dans un état engagé de la languette (4) du premier panneau avec la rainure (5) du second panneau, l'extrémité avant (4a) de la languette vient sensiblement au contact du fond (5a) de la rainure.
6. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que: - la face (4b) supérieure inclinée de la languette est sensiblement plane, - et, au moins localement, la face supérieure (6c) de la rainure (5) présente une zone correspondante inclinée, sensiblement plane.
7. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'en face inférieure (4c), la languette (4) présente une première portion avant convexe (34) et une seconde portion arrière convexe (36) entre lesquelles est interposée une excroissance de positionnement (50, 30) ou une forme en creux de positionnement (32,35, 330,540) s'appuyant, dans l'état engagé entre ladite languette et ladite rainure, en fin de ladite rotation, respectivement sur et contre une forme en creux coopérante (31) ou une excroissance coopérante (48, 330a) ménagée en face supérieure (7b) de la lèvre inférieure proéminente (7) du second panneau.
8. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en qu'en face inférieure (4c), la languette (4) est exclusivement convexe, de sorte qu'elle est dépourvue de portion plane, entre son extrémité avant (4a) et ledit creux arrière (19).
9. Assemblage selon la revendication 7, caractérisé en ce qu'entre ses deux zones de raccordement à la première portion avant et à la deuxième portion arrière, respectivement, l'excroissance ou le creux de positionnement présente une forme convexe arrondie (50, 540) où présente au moins une arête (30c).
10. Assemblage selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisé en ce que la languette en face inférieure (4c), et, en correspondance, la face supérieure de la lèvre inférieure (7) avec la laquelle elle s'engage, comprennent, l'une, une première portion avant convexe raccordée à une seconde portion arrière convexe, l'autre, une première portion avant concave raccordée à une seconde portion arrière concave, le raccordement entre lesdites première portion avant et seconde portion arrière définissant une arête ou un arrondi.
11. Assemblage selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que: - l'engagement par rotation entre la languette (4) et la rainure (5) s'opère sensiblement sans contrainte de tension des panneaux, de sorte que la lèvre inférieure proéminente (7) est sensiblement dépourvue de telles contraintes dans cet état engagé en fin de ladite rotation, - et, dans cet état engagé entre la/une desdites 30 languette(s) et la rainure correspondante du panneau adjacent, l'engagement est sans jeu.
12. Assemblage selon l'une quelconques des revendications précédentes, caractérisé en ce qu' en fin de ladite rotation, dans l'état engagé entre la languette (4) et la rainure (5), lesdites languette et rainure sont essentiellement en contact continu, ou sans espace significatif entre elles, au moins en face inférieure (4c) de la languette, entre des zones immédiatement proches de l'extrémité avant (4a) de la languette et de la limite (21) entre ledit creux arrière (19) et cette face inférieure globalement arrondie de la languette, respectivement.
13. Assemblage selon l'une quelconque des revendications 5 et 12, caractérisé en ce qu'en fin de ladite rotation, dans l'état engagé entre la languette (4) et la rainure (5), lesdites languette et rainure sont essentiellement en contact continu, ou sans espace significatif entre elles, en face supérieure (4b) de la languette, entre des zones immédiatement proches respectivement de l'extrémité avant (4a) de cette languette et d'une limite supérieure de la rainure à partir de laquelle elle présente une pente (27) plus raide.
14. Assemblage selon l'une quelconque des
revendications précédentes, caractérisé en ce que:
- qu'il comprend une série de dits premiers et deuxièmes panneaux (1,10), - ces premiers et deuxièmes panneaux de la série 30 sont rectangulaires, et lesdits premiers et deuxièmes panneaux de la série présentent une dite languette (4) au moins sur un des bords longitudinaux et une dite rainure (5) au moins sur le bord longitudinal opposé.
FR0508216A 2005-08-01 2005-08-01 Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants Withdrawn FR2889219A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR0508216A FR2889219A1 (fr) 2005-08-01 2005-08-01 Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants

Applications Claiming Priority (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR0508216A FR2889219A1 (fr) 2005-08-01 2005-08-01 Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants
PCT/FR2006/001726 WO2007014988A1 (fr) 2005-08-01 2006-07-13 Panneaux à assembler par rotation et profils correspondants

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR2889219A1 true FR2889219A1 (fr) 2007-02-02

Family

ID=35871211

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR0508216A Withdrawn FR2889219A1 (fr) 2005-08-01 2005-08-01 Panneaux a assembler par rotation et profils correspondants

Country Status (2)

Country Link
FR (1) FR2889219A1 (fr)
WO (1) WO2007014988A1 (fr)

Cited By (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
GB2536873B (en) * 2015-03-11 2019-02-06 Bushboard Ltd Wall panel system

Families Citing this family (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CN102535797A (zh) * 2012-04-01 2012-07-04 诸嘉隆 背面卡入式装饰板的拼接方法

Citations (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE2238660A1 (de) * 1972-08-05 1974-02-07 Heinrich Hebgen Formschluessige fugenverbindung von plattenfoermigen bauelementen ohne gesonderte verbindungselemente
EP1380710A2 (fr) * 2002-07-08 2004-01-14 Kronotec Ag Panneau de plancher et méthode d'installation d'un panneau de plancher
DE10252864A1 (de) * 2002-05-31 2004-05-27 Kronotec Ag Fussbodenpaneel
US20040187423A1 (en) * 2003-01-23 2004-09-30 Jurgen Weber Interconnectable panel for use primarily as flooring

Patent Citations (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE2238660A1 (de) * 1972-08-05 1974-02-07 Heinrich Hebgen Formschluessige fugenverbindung von plattenfoermigen bauelementen ohne gesonderte verbindungselemente
DE10252864A1 (de) * 2002-05-31 2004-05-27 Kronotec Ag Fussbodenpaneel
EP1380710A2 (fr) * 2002-07-08 2004-01-14 Kronotec Ag Panneau de plancher et méthode d'installation d'un panneau de plancher
US20040187423A1 (en) * 2003-01-23 2004-09-30 Jurgen Weber Interconnectable panel for use primarily as flooring

Cited By (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
GB2536873B (en) * 2015-03-11 2019-02-06 Bushboard Ltd Wall panel system

Also Published As

Publication number Publication date
WO2007014988A1 (fr) 2007-02-08

Similar Documents

Publication Publication Date Title
US7634887B2 (en) Floor panels with edge connectors
US10221576B2 (en) Mechanical locking system for floor panels
US7677005B2 (en) Mechanical locking system for floorboards
EP1292744B1 (fr) Revetement de sol
US9464443B2 (en) Flooring material comprising flooring elements which are assembled by means of separate flooring elements
US10180005B2 (en) Mechanical locking system for floor panels
EP1215352B1 (fr) Planche de plancher rectangulaire
US6918220B2 (en) Locking systems for floorboards
EP2749710B1 (fr) Panneau de plancher et système de plancher
US8341914B2 (en) Mechanical locking of floor panels with a flexible bristle tongue
DE60224499T3 (de) Fussbodensystem umfassend mehrere mechanisch verbindbaren Fussbodenplatten
CA2339342C (fr) Systeme servant a assembler des panneaux de construction
AU750078B2 (en) Locking system, floorboard comprising such a locking system, as well as method for making floorboards
ES2270017T3 (es) Panel, asi como sistema de inmovilizacion para paneles.
EP2449189B1 (fr) Panneau, et plus particulièrement panneau de plancher
CA2380303C (fr) Plaque de revetement de sol
US6769218B2 (en) Floorboard and locking system therefor
US8689512B2 (en) Mechanical locking of floor panels with vertical folding
US7386963B2 (en) Locking system and flooring board
DE202004021960U1 (de) Paneele
CN101910528B (zh) 通过竖直卡合折叠实现的地板镶板的机械锁定和连接这种镶板的安装方法
US20030196405A1 (en) System for joining building panels
US8833029B2 (en) Floor panel
US20020178682A1 (en) System for joining building panels
DE10302727B4 (de) Paneel, insbesondere Fußbodenpaneel

Legal Events

Date Code Title Description
ST Notification of lapse

Effective date: 20080430