FR2764088A1 - Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film - Google Patents

Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film Download PDF

Info

Publication number
FR2764088A1
FR2764088A1 FR9706825A FR9706825A FR2764088A1 FR 2764088 A1 FR2764088 A1 FR 2764088A1 FR 9706825 A FR9706825 A FR 9706825A FR 9706825 A FR9706825 A FR 9706825A FR 2764088 A1 FR2764088 A1 FR 2764088A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
window
waveform
characterized
system according
audio
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Granted
Application number
FR9706825A
Other languages
English (en)
Other versions
FR2764088B1 (fr
Inventor
Jean Pierre Beauviala
Frederic Mangeat
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Aaton SA
Original Assignee
Aaton SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Aaton SA filed Critical Aaton SA
Priority to FR9706825A priority Critical patent/FR2764088B1/fr
Publication of FR2764088A1 publication Critical patent/FR2764088A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of FR2764088B1 publication Critical patent/FR2764088B1/fr
Anticipated expiration legal-status Critical
Expired - Fee Related legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • GPHYSICS
    • G03PHOTOGRAPHY; CINEMATOGRAPHY; ANALOGOUS TECHNIQUES USING WAVES OTHER THAN OPTICAL WAVES; ELECTROGRAPHY; HOLOGRAPHY
    • G03BAPPARATUS OR ARRANGEMENTS FOR TAKING PHOTOGRAPHS OR FOR PROJECTING OR VIEWING THEM; APPARATUS OR ARRANGEMENTS EMPLOYING ANALOGOUS TECHNIQUES USING WAVES OTHER THAN OPTICAL WAVES; ACCESSORIES THEREFOR
    • G03B31/00Associated working of cameras or projectors with sound-recording or sound-reproducing means
    • G03B31/04Associated working of cameras or projectors with sound-recording or sound-reproducing means in which sound track is not on, but is synchronised with, a moving-picture film
    • GPHYSICS
    • G06COMPUTING; CALCULATING; COUNTING
    • G06FELECTRIC DIGITAL DATA PROCESSING
    • G06F16/00Information retrieval; Database structures therefor; File system structures therefor
    • G06F16/40Information retrieval; Database structures therefor; File system structures therefor of multimedia data, e.g. slideshows comprising image and additional audio data
    • G06F16/44Browsing; Visualisation therefor
    • G06F16/447Temporal browsing, e.g. timeline

Abstract

L'invention concerne un système de détection et de marquage de repères sur des séquences audio, comportant un écran (3) d'affichage, dans une première fenêtre (10) ayant la forme d'une page de plusieurs lignes non défilantes, d'au moins une première forme d'onde d'une piste d'une séquence audio numérisée; un moyen (4, 5) de restitution sonore d'au moins une plage d'échantillons audio de la séquence; et au moins un premier moyen (1, 8, 13) de sélection, dans la forme d'onde de la première fenêtre, d'une première plage (a-b) de taille fixée, faible devant la longueur d'une ligne de la première fenêtre, ladite première plage étant affichée, avec restitution du son qu'elle contient et dans une deuxième fenêtre (11) ayant la forme d'une ligne non défilante, sous la forme d'au moins une deuxième forme d'onde de résolution plus précise que la première forme d'onde.

Description

SYSTèME DE DETTE'ION ET DE MMwLGE DE REPERES SONORES DE
SYNQ IISATICIN ENTRE UNE BANDE SON ET UN FILM
La présente invention concerne le domaine du montage de films pour lesquels les images et le son sont enregistrés séparément. L'invention concerne plus particulièrement la synchronisation de séquences audio sur des scènes d'images. Une application particulière de la présente invention est le transfert de scènes d'images filmées sur pellicule et de séquences sonores enregistrées séparément, vers un support audio/vidéo, par exemple, magnétique ou optique.

Le montage d'un film consiste à assembler bout à bout de courtes scènes d'images (généralement d'une durée comprise entre 1 et 3 minutes) filmées individuellement, et à y associer les séquences audio correspondantes. Il est alors nécessaire de disposer de repères de synchronisation sur les séquences audio et sur les scènes d'images. Pour ce faire, on utilise généralement, lors du tournage, une planchette articulée sur laquelle on inscrit le numéro du plan et de la prise à tourner. Au début de chaque prise, on filme la plaquette en même temps qu'un opérateur annonce la prise, puis on provoque un bruit sec en cognant les deux parties articulées. L'annonce et le claquement (appelé "clap") se retrouvent donc enregistrés au début d'une séquence audio et filmé au début de la scène d'images correspondante.

Les prises étant de courtes durées, plusieurs séquences audio se trouvent enregistrées à la suite les unes des autres. De même, plusieurs prises peuvent se trouver imprimées sur une bobine de film qui contient généralement environ 10 minutes de pellicule.

Un problème qui se pose alors est d'identifier, dans les séquences audio, les claps successifs correspondants aux différentes scènes afin de pouvoir superposer, lors du montage, les images et le son de façon synchrone. L'annonce précédant le clap sur la séquence audio permet de déterminer les numéros de scène et de prise sur la bande son.

Pour un transfert sur un support vidéo, on utilise un appareil dit de télécinéma qui a pour rôle de transférer, par projection, les images de la pellicule sur le support vidéo, par exemple, une bande magnétique. Lors de la projection de montage, on arrête le défilement de la pellicule à chaque début de prise retenue, c' est-à-dire à l'apparition de la planchette sur l'image. On recherche alors, sur les bandes son, la sequence audio correspondante. Puis, on enregistre, sur le support vidéo, à la fois les images et le son de façon synchrone en superposant les claps audio et image.

Pour faciliter la recherche des séquences audio, les prises sonores sont numérisées et prétraitées par un système informatique afin que les références (numéro de plan ou scène et numéro de prise) des séquences audio soient associées à des fichiers ou à des portions de fichiers informatiques. Lors du montage, les séquences audio désormais identifiées sont alors transférées sur le support magnétique, sous forme numérique ou analogique, en étant rechercnées beaucoup plus facilement.

L'identification des séquences audio requiert de détecter et de marquer comme tels les repères de synchronisation (claps) sur les fichiers de données audio.

Le prétraitement des séquences audionumériques peut également comprendre des adaptations du son selon différentes pistes enregistrées. En effet, les séquences audio sont, le plus souvent, enregistrées sur plusieurs pistes à partir de plusieurs micros. Par exemple, pour un dialogue entre deux personnages, chaque personnage porte un microphone (généralement dissimulé), par exemple, un microphone à liaison haute fréquence vers un magnétophone multipistes. Généralement, une troisième voie est enregistrée au moyen d'un microphone d'ambiance, par exemple, suspendu au bout d'une perche. Ces différentes pistes permettent à l'ingénieur du son de sélectionner une piste particulière ou de mélanger les différentes pistes pour obtenir une restitution optimale. Cependant, corne les prises de son des différentes pistes sont distantes les unes des autres, les signaux audio sont déphasés les uns par rapport aux autres. Si un léger déphasage entre les pistes est inaudible, même en cas de mélange de plusieurs pistes, il peut se produire que deux signaux audio sont, pendant certaines périodes, en opposition de phase, auquel cas leur mélange conduit à un "blanc" sonore. I1 serait donc souhaitable de détecter les déphasages entre les signaux audio pour permettre leur correction ultérieure éventuelle.

Dans certains cas, le magnétophone enregistre également, sur une piste supplémentaire, une référence temporelle ou base de temps (généralement désignée par son appellation anglosaxonne "Time-Code"). Cette base de temps permet de régler la vitesse de restitution des signaux audio pour qu'elle corresponde à la vitesse de défilement des images. Toutefois, le plus souvent, les images sont enregistrées sans référence de temps, de sorte qu' il reste nécessaire de disposer d'un moyen (le clap) pour repérer, lors du montage, un même événement sur le film et sur les séquences audio.

La présente invention concerne plus particulièrement l'identification et le marquage de repères, en particulier de synchronisation, sur les fichiers numériques contenant les séquences audio.

Classiquement, on utilise une représentation graphique des séquences sonores sur un écran pour repérer et marquer les claps de synchronisation. Cette représentation graphique est généralement la forme d'onde de chaque piste audio. Sur la forme d'onde, un clap se repère corne une brusque saturation sonore qui suit un blanc précédant la prise.

Les systèmes classiques affichent les formes d'ondes des différentes pistes sonores numérisées sous la forme d'une succession de lignes sur lesquels ces formes d'ondes défilent, chaque ligne correspondant à une piste. L'opérateur surveille les formes d'ondes et arrête le défilement quand il croit avoir détecté un repère de synchronisation. I1 est cependant nécessaire de s'assurer qu'il s'agit bien d'un repère de synchronisation et non d'un bruit sec suivant une période de silence dans une prise.

Pour ce faire, le système de traitement permet généralement de déclencher une restitution sonore à partir d'un instant correspondant à un endroit choisi par 1'opérateur sur la forme d'onde.

Lorsqu un repère est détecté de facon certaine par l'opérateur, on utilise le clavier du système informatique pour saisir l'identificateur de la séquence qui se trouve alors enregistré sur le support informatique en étant associé à la séquence audio concernée.

Un inconvénient des systèmes classiques est qu' ils requièrent de faire défiler les formes d'ondes dans des fenêtres (lignes). Outre le fait que cela entraîne une fatigue visuelle de l'opérateur, le temps de réaction de celui-ci peut conduire à laisser passer un repère dans le défilement. L'opérateur est donc contraint de faire défiler la forme d'onde en avant, puis en arrière, généralement plusieurs fois, avant d'arrêter ce défilement au bon endroit et d'associer un identificateur au repère de synchronisation.

De plus, la recherche s'effectue généralement en commençant avec une faible résolution de la forme d'onde. Une fois que 1'opérateur croit avoir trouvé un repère de synchronisation, il poque un changement de la résolution de la ligne pour effectuer un repérage plus précis. Cependant, comme la forme d'onde défile, le repère supposé peut disparaître de la fenêtre d'affichage (ligne) lors du changement de résolution, ce qui oblige l'opérateur à réitérer l'opération de recherche dans les deux sens.

Un autre inconvénient des systèmes classiques est qu'ils ne permettent pas à l'opérateur de détecter, autrement que par 1 'écoute des signaux mélangés, un déphasage entre les pistes, ce qui est particulièrement long et fastidieux.

La présente invention vise à pallier les inconvénients des systèmes classiques de détection et de marquage de repères de synchronisation, sur des séquences audio destines à être associées à des scènes d'images.

La présente invention vise, en particulier, à proposer un système qui facilite la tâche de 1 'opérateur, et dans lequel des repères, en particulier des repères de synchronisation, peuvent être détectés de façon très précise.

La présente invention vise également à proposer un tel système qui permette une détection autanatique des déphasages entre les différentes pistes audio.

La présente invention vise, en outre, à minimiser le délai d'attente à la restitution sonore et à l'affichage des formes d'ondes.

Pour atteindre ces objets, la présente invention prévoit un système de détection et de marquage de repères sur des séquences audio, comportant
un écran d'affichage, dans une première fenêtre ayant la forme d'une page de plusieurs lignes principales non défilantes, d'au moins une première forme d'onde d'une piste d'une séquence audio numérisée
un moyen de restitution sonore d'au moins une plage d'échantillons audio de la séquence ; et
au moins un premier moyen de sélection, dans la forme d'onde de la première fenêtre, d'une première plage de taille fixée, faible devant la longueur d'une ligne de la première fenêtre, ladite première plage étant affichée, avec restitution du son qu'elle contient et dans une deuxième fenêtre ayant la forme d'une ligne non défilante, sous la forme d'au moins une deuxième forme d'onde de résolution plus précise que la première forme d'onde.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le premier moyen de sélection est propre à sélectionner, dans la deuxième forme d'onde de la deuxième fenêtre, une deuxième plage de taille fixée, faible devant la longueur de la ligne de la deuxième fenêtre, ladite deuxième plage étant affichée, avec restitution du son qu'elle contient et dans une troisième fenêtre ayant la forme d'une ligne non défilante, sous la forme d'une troisième forme d' onde de résolution plus précise que la deuxième forme d'onde.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, la taille d'une plage sélectionnée dans une fenêtre est fixée automatiquement en fonction de la taille de la fenêtre suivante et du rapport de résolutions entre cette fenêtre suivante et la fenêtre de sélection.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte un deuxième moyen de sélection d'une position donnée dans la forme d'onde de la dernière fenêtre, pour associer, à un échantillon audio, un marqueur de position d'un repère.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte
des moyens de sélection d'un type de repères parmi plusieurs types correspondants à des événements sonores de natures différentes ; et
des mayens pour afficher, dans au moins une ligne secondaire associée à chaque ligne principale de la première fenêtre, un symbole représentatif du type de repère.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, la première forme d'onde est extraite, sous forme graphique, d'un fichier ou d'une zone d'un fichier, distinct d'un fichier ou d'une zone d'un fichier contenant la séquence audio numérisée.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le type de repère et sa position sont enregistrés dans le fichier ou dans la zone du fichier contenant la première forme d'onde sous forme graphique.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte des moyens pour rechercher automatiquement un événement suivant ou précédent de même type dans la forme d'onde de la première fenêtre.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, la deuxième forme d'onde est calculée à partir de la lecture sonore de la plage correspondante de la séquence audio numérisée.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte un moyen de pagination de la première forme d'onde, un changement de page éventuel s'effectuant de façon non déroulante.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte un moyen de génération d'un curseur indicateur, au moins dans la forme d'onde de la première fenêtre, de la position d'un échantillon audio en cours de restitution.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, au moins chaque ligne principale de la première fenêtre comprend plusieurs formes d'ondes superposées qui correspondent chacune à une piste audio.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte au moins un corrélateur de phase numérique, propre à détecter d'éventuels déphasages entre plusieurs pistes d'une même séquence audio.

Selon un mode de réalisation de la présente invention, le système comporte un moyen pour associer automatiquement, au moins à des plages des premières formes d'ondes, un symbole d'identification d'un déphasage entre deux pistes qui excède un seuil de déphasage prédéterminé.

Ces objets, caractéristiques et avantages, ainsi que d'autres de la présente invention seront exposés en détail dans la description suivante de modes de réalisation particuliers faite à titre non-limitatif en relation avec les figures jointes parmi lesquelles
la figure 1 représente, sous forme de schéma-bloc, un mode de réalisation d'un système de détection et de marquage de repères selon la présente invention
la figure 2 est une photographie d'écran illustrant une variante du système représenté à la figure 1
la figure 3 illustre un mode de génération d'un curseur de sélection du système selon la présente invention
la figure 4 illustre un mode de mise en page de formes d'ondes dans une première fenêtre d'écran d'un système selon la présente invention ; et
la figure 5 est un schéma simplifié d'un mode de réalisation d'un corrélateur de phase du système selon la présente invention.

Les mimes éléments ont été désignés par les mêmes références aux différentes figures. Pour des raisons de clarté, seuls les éléments nécessaires à la compréhension de l'invention ont été représentés aux figures et seront décrits par la suite.

La figure 1 représente, sous forme de blocs, un mode de réalisation d'un système de détection et de marquage de repères selon la présente invention. Ce système est constitué d'un outil informatique, par exemple, un micro-ordinateur. Le microordinateur comprend, à tout le moins, une unité centrale 1 de traitement (UC) associée à une unité 2 de mémoire vive (RAM), un écran de visualisation (DISP) 3, une carte son (SI) 4 associée à un ou plusieurs haut-parleurs 5, un clavier (KB) 6, une unité de stockage 7, par exemple, un disque dur (HD), et de préférence, un organe de pointage 8, comnuniment appelé souris (M), commandant les déplacements d mentis d'un pointeur affiché sur 1 'écran.

Des séquences sonores enregistrées lors de prises de vues cinématographiques sont numérisées au moyen de la carte son 4 et stockées sous forme de fichiers informatiques, ou sont introduites dans le disque dur 7, par exemple à partir d'un lecteur (non représenté), sous forme de fichiers informatiques aprés avoir été numérisées par d'autres moyens.

La détection des repères de synchronisation (claps) s'effectue, comme précédemment, en affichant sur l'écran 3, des formes d'ondes représentant graphiquement les différentes pistes audio. Toutefois, selon la présente invention, une première forme d'onde, ou un premier jeu de formes d'ondes en cas de plusieurs pistes, est affiché, avec une première résolution, dans une première fenêtre 10 de l'écran 3, sous la forme d'une page figée de plusieurs lignes 17 non défilantes. Au moins une deuxième fenêtre 11, de taille plus réduite que la première, est destinée à contenir, sous la forme d'une ligne figée, une deuxième forme d'onde (ou jeu de formes d'ondes) avec une deuxième résolution plus précise que la première. Le cas échéant, une troisième fenêtre 12 (figure 2) de taille sensiblement identique à celle de la fenêtre 11 est destinée à contenir, sous la forme d'une ligne figée, une troisième forme d'onde (ou jeu de formes d'ondes) avec une troisième résolution plus précise que la deuxième. Pour des raisons de clarté, les formes d'ondes n'ont pas été représentées dans la fenêtre 10 de la figure 1.

Une caractéristique de la présente invention est de permettre la sélection, dans la fenêtre 10, d'une portion de taille fixée des premières formes d'ondes. La taille de cette portion correspond, en nombre d'échantillons audio, à la longueur de la fenêtre 11. Par exemple, en appuyant sur un premier bouton 13 de l'organe de pointage 8 alors que le pointeur 14 (figure 2) se trouve dans la fenêtre 10, on génère un double curseur a-b définissant la portion de taille prédéterminée. Le contenu de l'affichage de la fenêtre 11 correspond aux formes d'ondes contenues dans le double curseur.

Lors de la sélection d'une plage au moyen du double curseur, l'unité centrale 1 commande l'extraction des données audio de la plage correspondante et la restitution, au moyen de la carte 4 et du haut-parleur 5, du son correspondant. Canine les formes d'ondes sont immobiles dans la fenêtre 11, l'opérateur peut repérer le bruit du clap et affecter, à l'échantillon audio correspondant, un identificateur.

Dans le mode de réalisation de la figure 1, la sélection de l'échantillon dans la fenêtre 11 est effectuée, de préférence, au moyen du bouton 13 de l'organe de pointage 8. Quand le pointeur est situé dans la fenêtre 11, une pression sur le bouton 13 marque (trait a) l'échantillon sélectionné. On identifie alors cet échantillon comme étant un repère de synchronisation. Par exemple, on saisit les numéros de scène et de prise au moyen du clavier 6. La marque S est reportée automatiquement à 1'endroit correspondant des formes d'ondes de la fenêtre 10.

Dans la variante illustrée par la figure 2 où une troi siême fenêtre 12 est utilisée, la fenêtre 11 sert de fenêtre de sélection intermédiaire dans laquelle on sélectionne, au moyen du premier bouton 13, une plage a'-b' de taille fixée. Cette plage est reproduite (graphique et son) dans la fenêtre 12 avec une résolution plus précise. La sélection de l'échantillon représentatif d'un repère de synchronisation est effectuée dans la fenêtre 12 au moyen du premier bouton 13. Une fois la marque s en place, on saisit les numéros de scène et de prise correspondants dans une ou plusieurs zones 15 dédiées à cet t effet. Puis, on valide cette saisie pour provoquer l'enregistrement de cette identification, par exemple, en appuyant sur le bouton 13 alors que le pointeur 14 est sur un bouton virtuel (V) 16.

Ainsi, la fonction du bouton 13 est différente selon la fenêtre dans laquelle se trouve le pointeur 14.

Quand le pointeur 14 est dans la dernière fenêtre (11 ou 12) de résolution la plus précise, une pression sur le bouton 13 place une marque Q à l'endroit du pointeur 14, et cette marque est reportée sur la ou les fenêtre(s) précédente(s). Dans la fenêtre 10, les repères de synchronisation sont, de préférence, également marqués sur les formes d'ondes et associés à un symbole rl (figure 2) hors des formes d'ondes.

Quand le pointeur 14 est dans la première fenêtre 10 ou dans la ou les éventuelles fenêtres intermédiaires, une pression sur le bouton 13 sélectionne une plage a-b, a'-b' de taille prédéterminée dans cette fenêtre et déclenche l'affichage de cette plage dans la fenêtre suivante ainsi que la restitution sonore correspondante. On notera que la taille d'une plage a-b, a'-b' dans une fenêtre est fonction du rapport de résolutions entre cette fenêtre et la fenêtre suivante pour correspondre, en nombre d'échantillons audio, à la taille de la fenêtre suivante.

Quand le pointeur 14 est hors des fenêtres, le bouton 13 a une fonction classique de positionnement d'un curseur simple dans une zone de saisie (par exemple, 15) ou d'actionnement d'un bouton virtuel (par exemple, 16).

On notera que si l'organe de pointage 8 constitue un moyen préféré pour sélectionner les plages et pour marquer les repères de synchronisation, on pourra également utiliser des tou ches du clavier 6 programmes à cet t effet, ou n' importe quel organe de comme adapté, par exemple, une manette de déplacement du pointeur 14.

Selon la présente invention, chaque ligne principale 17 non défilante de formes d'ondes est associée, au moins dans la fenêtre 10, à au moins une ligne secondaire 33 (figure 2) d'affichage, hors des formes d'ondes, de symboles d'identification de repères détectés sur les formes d'ondes. Ces symboles servent à identifier le type d'événement détecté. Par exemple, un symbole rl indique un repère de synchronisation (clap). Un symbole r2 indique un repère de début de prise. Un symbole r3 représente un commentaire, saisit par l'opérateur et affiché sous forme alphanumérique dans une ligne secondaire.

La détection d'un début de prise s ' effectue de la même manière que la détection d'un repère de synchronisation en sélectionnant, dans les fenêtres 10 et 11, des régions potentielles de début de prise. De même, pour l'introduction d'un commentaire, l'opérateur sélectionne dans la fenêtre 10, puis dans les fenêtres 11 et 12, l'endroit de saisie de ce commentaire.

La sélection du type d'événement s'effectue, de préférence, préalablement à la sélection de 1'échantillon dans la fenêtre 12, par exemple, en actionnant un bouton virtuel 34, 34', 34" (N1, N2, N3) selon le type de l'événement à enregistrer.

D'autres symboles sont, de préférence, utilisés pour marquer d'autres types d'événements détectés, de préférence automatiquement. I1 s'agit, en particulier, d'identifier (r4) des plages des formes d'ondes dans lesquelles les déphasages entre les différentes pistes audio dépassent un seuil prédéterminé corne on le verra par la suite, et/ou des plages des formes d'ondes dans lesquelles au moins une piste dépasse un seuil de saturation.

Bien que cela n'ait pas été représenté à la figure 2, autant de lignes secondaires que de types d'événements sont, de préférence, prévues pour chaque ligne principale. Cela facilite le repérage quand plusieurs événements différents sont simultanés dans une même plage des formes d'ondes.

De même, bien que seuls trois boutons 34 aient été représentés, le nombre de boutons virtuels 34 (ou de commandes correspondantes au moyen du clavier 6) est adapté au nombre de types d'événements détectés manuellement ou automatiquement. Cela permet, corne on le verra par la suite, de faciliter les recherches automatiques des événements de même type.

La figure 3 illustre, sous forme d'organigramme fonctionnel, un exemple de réalisation d'une génération du double curseur de sélection d'une plage a-b dans la fenêtre 10.

Lorsque 1 'opérateur enclenche le bouton 13 alors que le pointeur 14 est dans la fenêtre 10, on mémorise (bloc 35) la position du pointeur, puis (bloc 36) le numéro a de l'échantillon courant (en pratique, le numéro du premier échantillon du jeu d'échantillons représenté à la position du pointeur). On calcule (bloc 37) la position b de la fin du double curseur en ajoutant au numéro a, un nombre n prédéterminé d'échantillons (fonction de la taille et de la résolution de la fenêtre 11). Enfin (bloc 38), on lit les échantillons de a à b, on calcule les formes d'ondes correspondantes avec la résolution prévue pour la fenêtre 11, et au fur et à mesure du calcul, on affiche les formes d'ondes et on restitue le son correspondant.

A titre de variante, le numéro a est calculé en amont de la position du pointeur de sorte que la plage a-b soit approximativement centrée sur la position du pointeur 14.

Dans 1'exemple de la figure 2, la même succession d'étapes est mise en oeuvre pour la sélection d'une plage a'-b' dans la fenêtre 11. On notera que le nombre n doit alors être adapté en fonction de la fenêtre 10, 11 dans laquelle s'effectue la sélection pour respecter l'égalité (en nombre d'échantillons) entre la longueur de la fenêtre de destination 11, 12 et la longueur de la plage a-b, a'-b'.

Un avantage de la présente invention est que, comme les formes d'ondes ne bougent pas sur l'écran 3, il est beaucoup plus facile pour l'opérateur de détecter un potentiel repère de synchronisation. De plus, grâce à l'affichage d'une page entière de formes d'ondes, une portion très importante de la séquence audio est affichée. Selon la résolution de la première fenêtre, plusieurs séquences peuvent même être affichées en même temps.

Un autre avantage de la présente invention est qu'elle permet d'affiner la détection sans perdre l'affichage des formes d'ondes de moindre résolution sur lesquelles la position d'un repère éventuel a été estimée. On notera que les limites des plages a-b et a'-b' restent affichées dans les fenêtres 10, 11 tant que le repère n'est pas validé ou tant qu'une autre plage n'est pas sélectionnée dans ces fenêtres.

Selon l'invention, un deuxième bouton 18 de l'organe de pointage 8 sert, alors que le pointeur 14 est dans une fenêtre 10, 11, 12, à placer un deuxième type de curseur à l'endroit du pointeur.

Une pression non maintenue sur le bouton 18 sert à déclencher la lecture des données audio depuis la position du pointeur 14 dans n'importe quelle fenêtre. En l'absence de commande d'arrêt où d'un autre déclenchement par un des boutons 13, 18, un curseur simple Ç (figure 2) défile jusqu'à la fin de la fenêtre s'il est déclenché dans une fenêtre 11, 12, autre que la première. Si le pointeur 14 est situé dans la première fenêtre 10, le curseur a défile ligne à ligne jusqu'à la fin de la page.

Lorsqu' il atteint l'extrémité de la dernière ligne affichée (coin inférieur droit de la page), la page suivante de formes d' ondes s' affiche dans la fenêtre 10, et le curseur Ç reprend le défilement depuis le coin supérieur gauche, c'est-à-dire depuis le début de la première ligne affichée de la page suivante. Ainsi, dans la fenêtre 10, les pages sont affichées successivement par page entière.

On notera que le double curseur a-b peut être à cheval sur deux lignes d'une même page.

On notera également que si le bouton 13 est pressé alors que le pointeur 14 se situe vers la fin de la dernière ligne d ' une page et que la longueur de la plage a-b est supérieure à la durée restante jusqu'à la fin de la page, la plage sélectionnée est à cheval sur deux pages et la fenêtre 11 affiche quand même son contenu. Ainsi, tout en tirant profit d'un affichage sans défilement des pages ni des lignes, on préserve la possibilité de détecter un repère facilement et avec une bonne précision à n'importe quel endroit du fichier de données audio.

Une pression maintenue sur le bouton 18 emmène le curseur simple a avec le pointeur. Les extrémités supérieure gauche et inférieure droite de la fenêtre 10 comportent chacune un bouton virtuel, respectivement 19, 20, qui permet, en emmenant le curseur Ç sur la zone de 1 'écran correspondant à un de ces boutons, de passer à la page précédente ou suivante. Lorsqu'une telle zone est atteinte, la page précédente ou suivante s'affiche et le pointeur 14 accompagné du curseur a sautent au coin opposé de la fenêtre 10, de façon à respecter le déplacement choisi dans le fichier audio. Si on relâche la pression du bouton 18, le curseur Ç se met à défiler seul, en même temps que les sons sont restitués, comme cela a été décrit précédemment.

Comme pour le bouton 13, les fonctions remplies par le bouton 18 pourront, le cas échéant, être obtenues à partir du clavier 6 ou d'un autre organe de commande. De même, le bouton 18 pourra remplir d'autres fonctions classiques lorsque le pointeur est situé hors des fenêtres 10, 11, 12.

La figure 4 illustre, sous forme d'organigramme fonctionnel, un exemple de mise en oeuvre d'un changement de page dans la fenêtre 10 lorsque le curseur Ç défile.

Avant chaque déplacement du curseur , on identifie (bloc 40) le numéro N de 1'échantillon suivant qui est fonction de la résolution dans la fenêtre 10. Ce numéro d'échantillon est divisé (bloc 41) par la longu curseur a-b ou a'-b' (l'écart entre les échantillons a et k, ou a' et b') est automatiquement adaptée dans la fenêtre précédente.

Par exemple, le programme détermine, à partir de la taille de la fenêtre 11 (ou 12) et de la résolution choisie, le nombre d'échantillons audio que peut contenir cette fenêtre, puis fixe la taille de la plage de sélection a-b (ou a'-b') dans la fenêtre précédente dente 10 (ou 11) à ce nombre d'échantillons.

D'autres boutons virtuels (figure 2) sont prévus dans le système selon l'invention. Par exemple, un bouton 21 (D) permet de supprimer le marquage et l'identification d'un repère pré cédemment mémorisé. Deux boutons 22, 23 permettent une recherche automatique du repère suivant ou précédent (déjà identifié) de même type. Le repère et son environnement sont alors affichés dans les fenêtres 11 et 12 et, si ce repère n'est pas contenu dans la page en cours d'affichage dans la fenêtre 10, la page qui le contient s'affiche. En outre, un clavier virtuel classique 24 d'une carte son facilite la commande de la carte 4. Ce clavier 24 comporte, notamment et à titre d'exemple, des boutons 25, 26 de oa(Knnde de chargement des fichiers audio précédent ou suivant, des boutons 27, 28 de commande de la restitution sonore en avant ou en arrière, un bouton 29 d'arrêt de la restitution sonore, un bouton 30 de pause et un bouton 31 d'enregistrement d'une nouvelle séquence.

Par ailleurs, d'autres indications peuvent être affichées sur l'écran hors des fenêtres 10, 11, 12. Par exemple, le numéro de la page du fichier en cours d'affichage dans la fenêtre 10 peut s'inscrire dans les boutons 19 et 20 ou dans une autre zone dédiée (non représentée). Un cartouche 32 indique différents renseignements sur le fichier, susceptibles d'être utiles à l'opérateur, par exemple, le nom du fichier, la fréquence d'échantillonnage, le nombre de bits de codage, le mode stéréo ou mono du fichier, le numéro de l'échantillon correspondant à la position du curseur Ç ou de la marque Q, etc.

Les différentes pistes pourront, le cas échéant, être affichées par groupes successifs de lignes principales dans la fenêtre 10 et par groupe de lignes dans les fenêtres 11 et 12.

Dans ce cas les curseurs (a-b, c) et les marques (s) s'détendent sur toutes les pistes d'un même groupe de lignes. De même, un seul Jeu de lignes secondaires 33 est associé à chaque groupe de lignes. Toutefois, selon le mode de réalisation préféré illustré par la figure 2, les formes d'ondes des différentes pistes sont superposées sur les lignes principales, par exemple, avec des couleurs différentes, de sorte qu'une seule ligne 17 est utilisée pour afficher toutes les pistes. Ainsi, une page affichée dans la fenêtre 10 peut contenir une plus grande portion du fichier audio et les formes d'ondes des fenêtres 10, 11, 12 peuvent être plus grandes pour une taille d'écran donnée. De plus, les formes d'ondes sont, de préférence, calculées en valeur absolue de manière à réduire de moitié l'encombrement d'une ligne par rapport à un système classique.

A titre d'exemple particulier de réalisation, pour des données audio échantillonnées à 48 kbits/s, les résolutions respectives des fenêtres 10, 11 et 12 sont de 1024, 256 et 32 échantillons par pixels. Le marquage d'un repère dans la fenêtre 12 s'effectue alors avec une précision de l'ordre de 5 millièmes de seconde, ce qui est parfaitement compatible avec la vitesse de défilement des images filmées sur pellicule et garantie une synchronisation optimale lors du montage.

De préférence, les séquences audio numériques subissent un traitement préalable, soit lors de la numérisation, soit lors d'une étape préliminaire du processus de repérage. Ce traitement consiste à générer, pour tout le fichier de données audio, une ou plusieurs premières formes d'ondes représentant, sous forme graphique, la ou les pistes audio (une forme d'onde par piste audio). Ces formes d'ondes sont générées avec une résolution minimale prédéterminée (paramétrable au moyen de 1 'unité centrale 1). Les formes d'ondes sont alors mémorisées séparément des don nees audio, par exemple, dans un fichier informatique distinct, ou dans une portion du fichier audionumérique distincte de celle contenant les données audio proprement dites.

Une caractéristique d'un mode de réalisation préféré de la présente invention est que les formes d'ondes affichées dans la fenêtre 10 sont extraites de ce fichier séparé alors que les formes d'ondes affichées dans les fenêtres 11 et 12 sont calculées, lors de leur affichage, à partir des échantillons audio correspondants. Ainsi, l'affichage des formes d'ondes dans la fenêtre 10 est très rapide lors de la sélection d'un nouveau fichier ou lors d'un changement de page, même si la mémoire vive 2 est de capacité relativement faible. En effet, quelques octets suffisent pour définir des formes d'ondes de la fenêtre 10 qui correspondent à plusieurs kilo-octets de données audio. Par exemple, pour 1024 échantillons d'une piste dans la fenêtre 10, un octet d'informations graphiques suffit pour l'affichage de la forme d'onde de cette piste avec une résolution de 1024 échantillons par pixel. Selon l'invention, deux octets d'informations (repères, commentaires, etc.) y sont associés. I1 est alors possible de charger en mémoire vive 1'ensemble du fichier graphique (formes d'ondes et informations) ce qui permet un affichage sans délai d'extraction depuis le disque dur 7.

Le cas échéant, cette préparation graphique peut être effectuée lors de la sélection du fichier audio, les formes d'ondes de résolution minimale étant calculées à chaque sélection d'un nouveau fichier. Toutefois, cela introduit un léger retard à chaque sélection d'un nouveau fichier.

En actionnant un des boutons 18, 13 dans la fenêtre 10, on condande la lecture du fichier audio à partir de l'échantillon correspondant à la position du curseur a ou à la position a du double curseur. Connaissant la résolution des formes d'ondes dans le fichier graphique et les coordonnées (numéro de page, numéro de ligne et position dans la ligne) du curseur, l'unité centrale 1 peut déduire le numéro de l'échantillon correspondant et 1 'ex- traire du fichier audio associé. Bien entendu, l'échantillon audio sélectionné correspond en fait à un des échantillons réels (par exemple, le premier) de l'ensemble d'échantillons (par exemple, 1024) représenté par un pixel dans la fenêtre 10.

De préférccce, les informations relatives aux repères identifiés au moyen du système de l'invention sont enregistrées dans un fichier distinct ou dans une portion du fichier audio distincte de la portion contenant les données audio proprement dites. Il s'agit, de préférence, du fichier contenant les formes d'ondes de résolution minimale. Ainsi, le traitement effectué au moyen du système selon 1'invention préserve 1' intégrité des données audio. De préférence, une marque Q d'un repère de synchroni- sation ou d'un repere de début de prise précédemment enregistrée est superposée aux données graphiques à partir des informations relatives à ce repère qui sont associées à l'échantillon graphique correspondant. Ainsi, l'intégrité des données graphiques des formes d'ondes est elle aussi préservée.

De préférence, le système selon l'invention examine, lors de la restitution sonore, les déphasages éventuels entre les différentes pistes pour détecter des déphasages dépassant un seuil prédéterminé. Pour ce faire, on utilise des corrélateurs de phase numériques dont un mode de réalisation est illustré par la figure 4.

Un corrélateur de phase comprend essentiellement deux sécréteurs 50, 51 re recevant chacun les échantillons d'une piste audio. Chaque écrêteur délivre une valeur -1, +1 ou 0 selon que le niveau de 1 'échantillon courant est inférieur, supérieur ou compris dans une plage de niveaux pour laquelle les échantillons ne sont pas considérés. Les sorties El, E2 des sécréteurs 50, 51 sont envoyées sur un multiplieur 52 qui délivre un signal binaire (-1, +1). Si un des signaux El, E2 est égal à 0, l'échantillon n'est pas pris en compte. La sortie du multiplieur 52 est envoyée sur un intégrateur 53 dont la sortie représente la tendance du déphasage entre les pistes sur une plage d'échantillons. Si les signaux sont en phases, la sortie de l'intégrateur 53 est positive (+1). Si les signaux sont en opposition de phase, la sortie de l'intégrateur 53 est négative (-1). Si les signaux sont en quadrature de phase, la sortie de l'intégrateur 53 est nulle (0).

Il n'est pas nécessaire de comparer tous les échantillons. Par exemple, pour des échantillons à une fréquence de 48 kHz, on a pu constater que l'examen d'un échantillon tous les 80 à 160 échantillons suffisait pour détecter le déphasage éventuel. On soulage ainsi l'unité centrale 1 d'un grand nombre de calculs.

De préférence, l'intégrateur 53 possède deux sorties présentant des constantes de temps différentes. Une première sortie S1, correspondant à une constante de temps plus faible, indique la valeur du déphasage entre les pistes à la position repérée par le curseur dans la fenêtre 10. Une deuxième sortie S2, correspondant à une constante de temps plus élevée, indique la tendance globale du déphasage sur plusieurs mesures.

Les déphasages entre les différentes pistes des formes d'ondes sont affichés sur l'écran 3 dans une région 55 (PI, figure 1). Comme l'illustre la figure 2, cet t affichage comprend des cadrans 58, 58' indicateurs des déphasages mesurés des pistes les unes par rapport aux autres. Dans chaque cadran 58, 58', une aiguille 59 indique le déphasage courant (sortie S1) et un point 60 indique l'allure globale du déphasage (sortie S2) sur plusieurs mesures. A chaque nouvelle mesure de déphasage, l'aiguille 59 se déplace vers la droite ou vers la gauche selon le signe de la sortie S1 de l'intégrateur 53. De même, le point 60 se déplace selon le signe de la sortie S2. Pour faciliter la détection des déphasages par l'opérateur, la couleur des cadrans 58 change quand le déphasage devient supérieur à une valeur seuil prédéterminée (cadran 58' à la figure 2), par exemple, de +/- 90 . De plus, les plages éventuelles des signaux audio dans lesquelles le déphasage entre deux pistes excède la valeur seuil prédéterminée sont identifiées sur les formes d'ondes de la fenêtre 10. Par exemple, ces s plages sont marquées par un trait r4 dans une ligne secondaire 33 ou par un changement de couleur de fond de la ligne 17 dans la plage correspondante.

De préférence, 1'affichage comprend autant de cadrans que de pistes, le cadran 58" de la piste par rapport à laquelle sont mesurés les déphasages servant de cadran de référence. Cela permet que la piste (ici, 1) par rapport à laquelle sont mesurés les déphasages soit aisément repérée par l'opérateur.

Une caractéristique de la présente invention est que les symboles r4 indicateurs de plages de déphasages importants sont enregistrés avec les informations autres que les données audio proprement dites. Ainsi, ils font ensuite partie du fichier de représentation graphique des formes d'ondes de la fenêtre 10, ce qui permet, sans intervenir sur les données audio proprement dites, de faciliter le repérage de ces s zones pour l'ingénieur du son. Le nombre de cadrans 58, 58' est paramétrable.

De préférence, on affiche également des indicateurs 56 de gain de chaque piste (ici, quatre) par rapport à un niveau de saturation 57 réglable. D'éventuelles plages (non représentées) pendant lesquelles le niveau d'au moins une piste dépasse le seuil 57 sont, de préférence, également détectées automatiquement et affichées, au moins dans la première fenêtre 10. Le nombre d'indicateurs de gain 56 est également paramétrable.

Les fonctionnalités décrites ci-dessus sont mises en oeuvre, de façon préférée, par un ou plusieurs programmes exécutés par l'unité centrale 1. En particulier, le ou les corrélateurs de phase sont réalisés sous la forme d'un programme d'analyse des échantillons audio en cours de lecture. La réalisation pratique du ou des programmes est à la portée de l'homme du métier à partir des indications fonctionnelles exposées cidessus.

Bien entendu, la présente invention est sus susceptible de diverses variantes et modifications qui apparaîtront à 1 'homme de l'art. En particulier, le nombre de fenêtres intermédiaires (11) entre la fenêtre d'affichage par page (10) et la fenêtre de marquage (12) des repères pourra être modifié en fonction du rapport entre les résolutions maximale et minimale du système. De plus, bien que par soucis de clarté on ait fait référence à des boutons virtuels de commande dans la description qui précéde, ces boutons pourront être remplacés par des commandes au clavier ou tout autre moyen adapté.

Claims (14)

REVENDICATIONS
1. Système de détection et de marquage de repères sur des séquences audio, caractérisé en ce qu'il comporte
un écran (3) d'affichage, dans une première fenêtre (10) ayant la forme d'une page de plusieurs lignes principales (17) non défilantes, d'au moins une première forme d'onde d'une piste d'une séquence audio numérisée
un moyen (4, 5) de restitution sonore d'au moins une plage d'échantillons audio de la séquence ; et
au moins un premier moyen (1, 8, 13) de sélection, dans la forme d'onde de la première fenêtre, d'une première plage (ab) de taille fixée, faible devant la longueur d'une ligne de la première fenêtre, ladite première plage étant affichée, avec restitution du son qu'elle contient et dans une deuxième fenêtre (11) ayant la forme d'une ligne non défilante, sous la forme d'au moins une deuxième forme d'onde de résolution plus précise que la première forme d'onde.
2. Système selon la revendication 1, caractérisé en ce que le premier moyen de sélection est propre à sélectionner, dans la deuxième forme d'onde de la deuxième fenêtre (11), une deuxième plage (a'-b') de taille fixée, faible devant la longueur de la ligne de la deuxième fenêtre, ladite deuxième plage étant affichée, avec restitution du son qu'elle contient et dans une troisième fenêtre (12) ayant la forme d'une ligne non défilante, sous la forme d'une troisième forme d'onde de résolution plus précise que la deuxième forme d'onde.
3. Système selon la revendication 1 ou 2, caractérisé en ce que la taille d'une plage (a-b, a'-b') sélectionnée dans une fenêtre (10, 11) est fixée automatiquement en fonction de la taille de la fenêtre suivante (11, 12) et du rapport de résolutions entre cette fenêtre suivante et la fenêtre de sélection.
4. Système selon 1 'une quelconque des revendications 1 à 3, caractérisé en ce qu'il comporte un deuxième moyen (1, 8, 13) de sélection d'une position donnée dans la forme d 'onde de la dernière fenêtre (11, 12), pour associer, à un échantillon audio, un marqueur (s) de position d'un repère.
5. Système selon 1 'une quelconque des revendications 1 à 4, caractérisé en ce qu'il comporte
des moyens (34, 34', 34") de sélection d'un type de repères parmi plusieurs types correspondants à des évincements sonores de natures différentes ; et
des moyens pour afficher, dans au moins une ligne secondaire (33) associée à chaque ligne principale (17) de la première fenêtre (10), un symbole (rl, r2, r3, r4) représentatif du type de repère.
6. Système selon 1 'une quelconque des revendications 1 à 5, caractérisé en ce que la première forme d'onde est extraite, sous forme graphique, d'un fichier ou d'une zone d'un fichier, distinct d'un fichier ou d'une zone d'un fichier contenant la séquence audio numérise.
7. Système selon les revendications 5 et 6, caractérisé en ce que le type de repère et sa position sont enregistrés dans le fichier ou dans la zone du fichier contenant la première forme d'onde sous forme graphique.
8. Système selon 1 'une quelconque des revendications 5 à 7, caractérisé en ce qu'il comporte des moyens (22, 23) pour rechercher automatiquement un événement (rl, r2, r3, r4) suivant ou précédent de même type dans la forme d'onde de la première fenêtre (10).
9. Système selon 1 'une quelconque des revendications 1 à 8, caractérisé en ce que la deuxième forme d'onde est calculée à partir de la lecture sonore de la plage correspondante de la séquence audio numérisée.
10. Système selon l'une quelconque des revendications 1 à 9, caractérisé en ce qu'il comporte un moyen de pagination de la première forme d'onde, un changement de page éventuel s'effectuant de façon non déroulante.
11. Système selon l'une quelconque des revendications 1 à 10, caractérisé en ce qu'il comporte un moyen de génération d'un curseur (c) indicateur, au moins dans la forme d'onde de la première fenêtre (10), de la position d'un échantillon audio en cours de restitution.
12. Système selon 1 'une quelconque des revendications 1 à 11, caractérisé en ce que au moins chaque ligne principale (17) de la première fenêtre (10) comprend plusieurs formes d'ondes superposées qui correspondent chacune à une piste audio.
13. Système selon la revendication 12, caractérisé en ce qu'il comporte au moins un corrélateur de phase numérique, propre à détecter d'éventuels déphasages entre plusieurs pistes d'une même séquence audio.
14. Système selon la revendication 13, caractérisé en ce qu'il comporte un moyen pour associer automatiquement, au moins à des plages des premières formes d'ondes, un symbole (r4) d' iden- tification d'un déphasage entre deux pistes qui excède un seuil de déphasage prédéterminé.
FR9706825A 1997-05-28 1997-05-28 Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film Expired - Fee Related FR2764088B1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9706825A FR2764088B1 (fr) 1997-05-28 1997-05-28 Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9706825A FR2764088B1 (fr) 1997-05-28 1997-05-28 Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR2764088A1 true FR2764088A1 (fr) 1998-12-04
FR2764088B1 FR2764088B1 (fr) 1999-09-03

Family

ID=9507540

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR9706825A Expired - Fee Related FR2764088B1 (fr) 1997-05-28 1997-05-28 Systeme de detection et de marquage de reperes sonores de synchronisation entre une bande son et un film

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR2764088B1 (fr)

Cited By (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR2907935A1 (fr) * 2006-10-26 2008-05-02 Aaton Sa Systeme de detection de reperes sonores de synchronisation entre prise de vues et prise de sons
EP2765573A1 (fr) * 2013-02-08 2014-08-13 Native Instruments GmbH Controle de lecture de stockage multimedia par position, vitesse, direction du doigt sur un écran tactile affichant deux axes des temps avec zoom pour effet scratch.
WO2018024974A1 (fr) 2016-08-01 2018-02-08 Aaton Digital Dispositif d'etalonnage de microphones

Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US4491879A (en) * 1979-04-27 1985-01-01 Fine Clarence R Method of post production sound recording for video taped programs
EP0322100A2 (fr) * 1987-12-21 1989-06-28 International Business Machines Corporation Système et méthode pour le traitement des signaux audio numérisés
EP0484070A2 (fr) * 1990-10-30 1992-05-06 International Business Machines Corporation Préparation d'une information vocale comprimée
US5204969A (en) * 1988-12-30 1993-04-20 Macromedia, Inc. Sound editing system using visually displayed control line for altering specified characteristic of adjacent segment of stored waveform
US5227892A (en) * 1990-07-06 1993-07-13 Sony Broadcast & Communications Ltd. Method and apparatus for identifying and selecting edit paints in digital audio signals recorded on a record medium
US5237648A (en) * 1990-06-08 1993-08-17 Apple Computer, Inc. Apparatus and method for editing a video recording by selecting and displaying video clips
EP0564247A1 (fr) * 1992-04-03 1993-10-06 Adobe Systems Inc. Méthode et appareil d'édition vidéo
WO1994024817A1 (fr) * 1993-04-16 1994-10-27 Avid Technology, Inc. Procede de synchronisation d'un flux de donnees video avec un flux de donnees audio, et appareil associe

Patent Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US4491879A (en) * 1979-04-27 1985-01-01 Fine Clarence R Method of post production sound recording for video taped programs
EP0322100A2 (fr) * 1987-12-21 1989-06-28 International Business Machines Corporation Système et méthode pour le traitement des signaux audio numérisés
US5204969A (en) * 1988-12-30 1993-04-20 Macromedia, Inc. Sound editing system using visually displayed control line for altering specified characteristic of adjacent segment of stored waveform
US5237648A (en) * 1990-06-08 1993-08-17 Apple Computer, Inc. Apparatus and method for editing a video recording by selecting and displaying video clips
US5227892A (en) * 1990-07-06 1993-07-13 Sony Broadcast & Communications Ltd. Method and apparatus for identifying and selecting edit paints in digital audio signals recorded on a record medium
EP0484070A2 (fr) * 1990-10-30 1992-05-06 International Business Machines Corporation Préparation d'une information vocale comprimée
EP0564247A1 (fr) * 1992-04-03 1993-10-06 Adobe Systems Inc. Méthode et appareil d'édition vidéo
WO1994024817A1 (fr) * 1993-04-16 1994-10-27 Avid Technology, Inc. Procede de synchronisation d'un flux de donnees video avec un flux de donnees audio, et appareil associe

Cited By (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR2907935A1 (fr) * 2006-10-26 2008-05-02 Aaton Sa Systeme de detection de reperes sonores de synchronisation entre prise de vues et prise de sons
EP2765573A1 (fr) * 2013-02-08 2014-08-13 Native Instruments GmbH Controle de lecture de stockage multimedia par position, vitesse, direction du doigt sur un écran tactile affichant deux axes des temps avec zoom pour effet scratch.
US10496199B2 (en) 2013-02-08 2019-12-03 Native Instruments Gmbh Device and method for controlling playback of digital multimedia data as well as a corresponding computer-readable storage medium and a corresponding computer program
WO2018024974A1 (fr) 2016-08-01 2018-02-08 Aaton Digital Dispositif d'etalonnage de microphones

Also Published As

Publication number Publication date
FR2764088B1 (fr) 1999-09-03

Similar Documents

Publication Publication Date Title
US10200766B2 (en) Audio and/or video generation apparatus and method of generating audio and/or video signals
US9449647B2 (en) Temporal alignment of video recordings
CN1152335C (zh) 用于创建多媒体文件的创作设备和创作方法
JP3270892B2 (ja) 編集方法及び編集装置
JP3067801B2 (ja) ビデオ情報のデジタル記憶及び表示を提供するデジタル・オーディオ・ワークステーション
US4375083A (en) Signal sequence editing method and apparatus with automatic time fitting of edited segments
US5576844A (en) Computer controlled video interactive learning system
KR100432258B1 (ko) 프로그램기록방법및장치,데이터기록매체,및프로그램재생방법및장치
US7457532B2 (en) Systems and methods for retrieving, viewing and navigating DVD-based content
US5930445A (en) Electronic film editing system using both film and videotape format
US5782692A (en) Time-segmented multimedia game playing and authoring system
EP0811290B1 (fr) Systemes combines de montage et d'enregistrement cinematographique numerique
US5640320A (en) Method and apparatus for video editing and realtime processing
US7398002B2 (en) Video editing method and device for editing a video project
US4249218A (en) Method and apparatus for editing digitally recorded audio signals
EP0381807B1 (fr) Méthode et appareil d'enregistrement et de reproduction d'information, comportant des signaux audio à plusieurs canaux
JP4803544B2 (ja) オーディオ/ビデオ再生装置及び方法
US6336093B2 (en) Apparatus and method using speech recognition and scripts to capture author and playback synchronized audio and video
US7483624B2 (en) System and method for indexing a video sequence
US7221852B2 (en) Motion picture playback apparatus and motion picture playback method
JP4794740B2 (ja) オーディオ/ビデオ信号生成装置、及びオーディオ/ビデオ信号生成方法
JP2593927B2 (ja) オ−ディオデ−タ処理装置
EP0691635B1 (fr) Méthode et dispositif pour fournir une indication graphique en synchronisme avec un signal audio
CN104239392B (zh) 与显示内容关联地记录音频
US5999906A (en) Sample accurate audio state update

Legal Events

Date Code Title Description
ST Notification of lapse

Effective date: 20110131