FR2700355A1 - Dispositif de fermeture. - Google Patents

Dispositif de fermeture. Download PDF

Info

Publication number
FR2700355A1
FR2700355A1 FR9300190A FR9300190A FR2700355A1 FR 2700355 A1 FR2700355 A1 FR 2700355A1 FR 9300190 A FR9300190 A FR 9300190A FR 9300190 A FR9300190 A FR 9300190A FR 2700355 A1 FR2700355 A1 FR 2700355A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
bolt
closure device
return means
nut
wheel
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Granted
Application number
FR9300190A
Other languages
English (en)
Other versions
FR2700355B1 (fr
Inventor
Talpe Joseph Jr
Talpe Stefaan
Original Assignee
Talpe Joseph
Talpe Stefaan
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Family has litigation
Application filed by Talpe Joseph, Talpe Stefaan filed Critical Talpe Joseph
Priority to FR9300190A priority Critical patent/FR2700355B1/fr
Publication of FR2700355A1 publication Critical patent/FR2700355A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of FR2700355B1 publication Critical patent/FR2700355B1/fr
First worldwide family litigation filed litigation Critical https://patents.darts-ip.com/?family=9442952&utm_source=google_patent&utm_medium=platform_link&utm_campaign=public_patent_search&patent=FR2700355(A1) "Global patent litigation dataset” by Darts-ip is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License.
Anticipated expiration legal-status Critical
Expired - Lifetime legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E05LOCKS; KEYS; WINDOW OR DOOR FITTINGS; SAFES
    • E05BLOCKS; ACCESSORIES THEREFOR; HANDCUFFS
    • E05B59/00Locks with latches separate from the lock-bolts or with a plurality of latches or lock-bolts
    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E05LOCKS; KEYS; WINDOW OR DOOR FITTINGS; SAFES
    • E05BLOCKS; ACCESSORIES THEREFOR; HANDCUFFS
    • E05B63/00Locks or fastenings with special structural characteristics
    • E05B63/06Locks or fastenings with special structural characteristics with lengthwise-adjustable bolts ; with adjustable backset, i.e. distance from door edge

Abstract

Dispositif de fermeture, en particulier pour porte, comprenant au moins une poignée coopérant avec une noix, au moins un pêne demi-tour et/ou dormant agencé à coulissement longitudinal. L'invention est remarquable en ce qu'un organe de commande (50) est prévu lequel est agencé pour coopérer intimement avec la noix (3) de manière à agir sur le pêne demi-tour, et en ce que le pêne (5) est pourvu d'au moins un premier moyen (58) agencé pour coopérer avec au moins un deuxième moyen (51), qui est prévu sur l'organe de commande (50), sous l'action de la ou de l'une des poignées (101, 102) précitées de manière à déplacer le pêne (5). L'invention est utilisée pour tout type d'ouvrant tel que portail, barrière pourvu sur son chant d'un profil de support tubulaire (4).

Description

Dispositif de fermeture La présente invention se rapporte à un dispositif
de
fermeture, en particulier pour porte.
Les dispositifs de fermeture connus comprennent généralement un boîtier comportant un palâtre, auquel se rattache une têtière, et un mécanisme de fermeture, le tout étant fermé par un couvercle qui est vissé sur le palâtre Le boîtier est prévu pour loger une serrure de sûreté agencée pour actionner un pêne dormant, un pêne demi-tour actionné par une ou des poignées par l'intermédiaire d'une noix étant également prévu En
outre, des moyens de rappel pour ramener le pêne demi-
tour dans sa position d'origine après libération des poignées et pour fixer le pêne dormant dans sa position
voulue sont connus.
Par ailleurs, il est également connu de monter un dispositif de fermeture sur un tube de support A cette fin, des ouvertures sont prévues dans le tube de support pour permettre le passage, vers la têtière, de moyens de fixation du dispositif de fermeture Dans ce type de dispositif, d'autres ouvertures sont également prévues dans le tube de support pour permettre le passage des
pênes dormant et demi-tour.
Les dispositifs de fermeture connus présentent cependant des inconvénients En effet, un premier inconvénient réside dans l'emplacement des moyens de rappel Ceux-ci sont généralement situés de manière à occuper un certain espace propre dont il faut tenir compte pour le dimensionnement du boîtier C'est notamment le cas lorsque les moyens de rappel sont enroulés autour du pêne demi-tour Cette disposition des moyens de rappel peut également exposer ceux-ci à une perturbation extérieure. Un autre inconvénient réside dans le fait que des trous de fixation sont prévus dans le tube de support pour permettre le passage des moyens de fixation du boîtier de serrure, en plus des ouvertures nécessaires au passage des pênes demi-tour et dormant La présence des trous précités dans une portion relativement réduite du tube de support affecte la résistance et la tenue de celui-ci Cet affaiblissement du tube de support peut s'avérer particulièrement gênant en cas de tentative d'effraction du dispositif de fermeture dans la mesure o le forcement du tube de support par des personnes non
autorisées s'en trouve considérablement facilité.
Un inconvénient supplémentaire réside dans le fait que la fixation du couvercle sur le palâtre permet un accès indésiré au contenu du boîtier, c'est-à-dire au mécanisme de fermeture, qui est rendu possible par le démontage du couvercle du palâtre Ceci est gênant du
point de vue de la sécurité du dispositif de fermeture.
Le dispositif de fermeture suivant la présente invention a pour but de proposer une commande de chaque pêne qui soit fiable et efficace et de remédier aux inconvénients précités Le dispositif de fermeture comprend au moins une poignée coopérant avec une noix et au moins un pêne
demi-tour et/ou dormant agencé à coulissement axial.
Suivant l'invention, un organe de commande est prévu lequel est agencé pour coopérer intimement avec la noix de manière à agir sur le pêne demi-tour et le pêne est pourvu d'au moins un premier moyen agencé pour coopérer, sous l'action de la ou de l'une des poignées précitées, avec au moins un deuxième moyen, qui est prévu sur l'organe de commande de manière à déplacer le pêne L'organe de commande précité assure une commande
de pêne fiable et efficace.
Selon un mode de réalisation avantageux du dispositif de fermeture suivant l'invention, les premiers et deuxièmes moyens précités sont complémentaires et consistent en un nombre prédéterminé d'entailles d'une part et en un nombre prédéterminé de dents d'autre part, ces dernières étant agencées pour s'engager dans les entailles précitées Plus particulièrement, les entailles sont alignées axialement et s'étendent transversalement par rapport à l'axe du pêne La construction des premiers et deuxièmes moyens du mécanisme de fermeture s'avère donc simple et peu coûteuse. Afin de ramener le pêne en position de repos après la sollicitation de celui-ci par l'organe de commande, le dispositif de fermeture suivant l'invention comprend de préférence un premier moyen de rappel lequel est agencé
pour coopérer avec la noix.
Avantageusement, l'organe de commande précité comporte une roue comprenant un profil extérieur cylindrique délimité par deux côtés pratiquement parallèles Ladite roue se rattache par l'un des côtés précités à la noix formant moyeu de manière à former une gorge annulaire dans laquelle est logée le premier moyen de rappel Les dents précitées sont réparties radialement sur une partie du pourtour extérieur du profil cylindrique précité Le premier moyen de rappel consiste en un ressort spiral enroulé concentriquement autour de la noix de manière à ramener le pêne demi-tour en position de repos Cette construction permet de réduire considérablement l'encombrement latéral du mécanisme de fermeture suivant la direction des axes de rotation des poignées Par ailleurs, l'encombrement dû au moyen de rappel du pêne demi-tour est éliminé, puisqu'il est logé dans l'organe de commande de celui-ci En outre, cette disposition assure une protection efficace du moyen de
rappel contre une perturbation extérieure.
Selon un autre mode de réalisation avantageux du dispositif de fermeture suivant l'invention comprenant un deuxième moyen de rappel agencé pour agir sur le pêne et un organe de verrouillage du pêne, le pêne dormant présente au moins deux entailles qui sont alignées axialement et qui s'étendent transversalement par rapport à l'axe du pêne, lesdites entailles étant
agencées pour coopérer avec l'organe de verrouillage.
Le deuxième moyen de rappel consiste en un ressort en forme d'épingle à cheveux à deux branches agencé pour agir sur l'organe de verrouillage du pêne de manière à ramener l'organe précité en position de blocage Ainsi, on obtient un dispositif de fermeture, dont le pêne dormant est réglable en fonction des dimensions transversales du tube de support sur lequel le dispositif de fermeture est destiné à être monté Le nombre de possibilités de réglage dépend directement du
nombre de rainures dans le pêne dormant.
Une possibilité de réglage analogue pour le pêne demi-
tour est prévue par l'adaptation adéquate suivant l'invention du nombre d'entailles dans le pêne demi-tour et du nombre de dents sur le pourtour de la roue Ceci permet un décalage initial et un réglage des positions de repos respectives du pêne demi-tour et de la roue en fonction des dimensions transversales du tube de support. Suivant un mode de réalisation particulier du dispositif selon l'invention, l'organe de verrouillage comprend une plaquette pourvue d'une languette qui fait saillie par rapport à la plaquette en se rattachant à la plaquette en une zone intérieure de celle-ci, la languette étant agencée pour s'engager dans l'une des entailles du pêne sous l'action du deuxième moyen de rappel Plus particulièrement, la languette s'étend de manière sensiblement linéaire de manière à former un angle prédéterminé avec la plaquette L'organe de verrouillage précité est de construction très simple tout en assurant
un verrouillage efficace du pêne dormant.
Les premier et deuxième moyens de rappel sont avantageusement rattachés l'un à l'autre, de manière à former un moyen de rappel unique, l'une des branches du deuxième moyen de rappel se rattachant à l'une des extrémités du premier moyen de rappel et la zone d'extrémité libre de l'autre branche agissant sur la languette précitée Cela permet de réunir les premier et deuxième moyen de rappel en un seul moyen possédant deux fonctions. Suivant un mode de réalisation plus avantageux encore, le dispositif de fermeture est monté sur un tube de support lequel présente un profil déterminé et est percé d'un nombre de paires d'ouvertures respectivement opposées, qui sont en alignement avec des ouvertures prévues dans la têtière précitée pour chaque pêne et qui sont agencées pour permettre le passage de chaque pêne au travers du tube de support Suivant l'invention, la têtière précitée est fixée au tube de support par des douilles de fixation qui sont serrées dans chaque ouverture précitée de la têtière par l'intermédiaire des ouvertures opposées du tube de support La réduction du nombre de trous dans le tube de support procure une augmentation sensible de la résistance et de la tenue de celui-ci La sécurité du dispositif de fermeture s'en
trouve renforcée.
Suivant un mode de réalisation particulièrement avantageux du dispositif de fermeture suivant l'invention, chaque douille présente à son extrémité libre au moins un identificateur destiné à coopérer avec une clef de serrage extérieure qui est pourvue d'un identificateur correspondant Ainsi, pour desserrer les douilles qui se trouvent cachées dans le tube de support, il est nécessaire de disposer d'une clef de serrage appropriée, détenue uniquement par des personnes autorisées En personnalisant les systèmes clef/douille, il est possible suivant la présente invention, en conférant une configuration d'identificateurs unique et personnelle, d'obtenir un dispositif de fermeture qui, une fois monté, présente une fiabilité considérable Ainsi, en particulier, les premiers et deuxièmes identificateurs précités sont chacun formés par une encoche et une saillie
complémentaire permettant de former une liaison tenon-
mortaise.
Suivant un mode de réalisation préféré du dispositif suivant l'invention, celui-ci comprend un boîtier, une serrure, et une têtière, le boîtier présentant une forme d'étui aplati pourvu sur l'une des faces latérales d'une ouverture agencée pour recevoir la têtière de manière que le boîtier entoure l'organe de commande et la noix, ainsi que la serrure Grâce à la structure intégrée du boîtier de serrure, dans laquelle le couvercle et le palâtre font intégralement corps l'un avec l'autre, le boîtier de serrure est pratiquement inviolable et la sûreté du dispositif de fermeture s'en trouve
considérablement renforcée.
Des modes de réalisation supplémentaires du dispositif de fermeture suivant l'invention sont définis dans les
autres sous-revendications.
D'autres avantages et particularités du dispositif de fermeture suivant l'invention ressortiront de la
description plus détaillée donnée ci-après d'un exemple
de réalisation illustré au moyen des dessins annexés.
La figure 1 représente une vue en perspective partiellement éclatée d'un dispositif de fermeture
suivant l'invention.
La figure 2 représente une vue en perspective éclatée
d'un dispositif de fermeture suivant l'invention.
La figure 3 représente une vue en élévation d'un
ensemble formé par une têtière et une plaque de support.
La figure 4 représente une vue latérale de l'ensemble
illustré sur la figure 3.
Les figures 5 et 6 représentent chacune des vues analogues à celles illustrées à la figure 3 montrant le mécanisme de fermeture en positions de fonctionnement successives. De manière générale, la présente invention se rapporte à un dispositif de fermeture, en particulier pour porte. Le dispositif de fermeture suivant l'invention s'applique à tout type d'ouvrant tel que portail, barrière, porte pivotante pourvu d'un profil tubulaire de section ronde, rectangulaire ou carrée comme dans l'exemple décrit ci-après et de dimension généralement
quelconque se montant sur celui-ci.
Classiquement, le dispositif de fermeture comprend un palâtre sur lequel est fixé un couvercle Le boîtier de serrure suivant l'invention est représenté sur la figure 1 et se présente sous la forme d'un étui 1 à six faces 11, 12, 13, 14, 15, 16 intégrant couvercle et palâtre en un corps monobloc Le boîtier formant étui 1 présente sur l'une des faces 16 une ouverture 18 destinée à recevoir, une têtière 2 qui est indépendante du boîtier proprement dit Le boîtier 1 présente en outre deux paires de faces latérales opposées de plus grande et de plus faible dimension 15, 16 respectivement 11, 12 Le boîtier illustré est de type vertical, c'est-à-dire les faces latérales de plus grande dimension 15, 16 s'étendent parallèlement au profil tubulaire 4 Il est entendu qu'un boîtier de type horizontal tombe également dans le cadre de la présente invention Il suffit simplement à cet égard de prévoir l'ouverture 18 destinée à la têtière 2 sur une face latérale adjacente
de plus faible dimension 11, 12.
Grâce à la structure monobloc du boîtier, on obtient un dispositif de fermeture dont la sûreté est considérablement renforcée car la serrure 103 est logée dans le boîtier 1 installé dans la porte En effet, le seul accès à la serrure 103 se situe dans l'ouverture latérale 18 laquelle est couverte par la têtière qui est bloquée devant le profil tubulaire 4 sur lequel le dispositif de fermeture est monté L'ouverture latérale 18 est ainsi parfaitement inaccessible, ce qui enlève toute possibilité d'accès au mécanisme de serrure logé dans le boîtier 1 En outre, ladite structure monobloc du boîtier 1 offre l'avantage de faciliter le montage de celui-ci dans la porte et de réduire ainsi considérablement le temps de montage L'encombrement de l'ensemble formé par le boîtier et la têtière en est réduit. Avantageusement, les bords 17 de la face ouverte 16 du boîtier 1, ainsi que ceux de la têtière 2 présentent un profil biseauté permettant un emboîtement rapide et sûr
de l'une dans l'autre.
Le boîtier suivant l'invention est prévu pour loger un mécanisme de serrure permettant de commander au moins un pêne Dans l'exemple ci- après, un mécanisme de commande d'un pêne demi-tour 5 et d'un pêne dormant 6 sera décrit, comme illustré sur les figures 1 et 2 En particulier, la structure exemplaire du mécanisme décrit ci-après permet la transformation d'un mouvement de rotation d'un organe de commande 50 qui est entraîné par une poignée 101,102, en un mouvement de translation du pêne 5 Chaque pêne 5, 6 est destiné à s'engager dans le profil tubulaire 4 précité sous l'action d'un organe d'actionnement respectif Classiquement, l'organe d'actionnement du pêne demi-tour 5 est constitué par une poignée 101, 102 prévue de part et d'autre de la porte et l'organe d'actionnement du pêne dormant 6 par une clef 104, par exemple introduite dans une serrure de sûreté 103 pourvue d'un taquet d'entraînement ou paneton Le taquet d'entraînement 105 de la serrure de sûreté 103 est destiné à agir directement sur le pêne
dormant 6.
Chaque pêne 5, 6 présente une forme allongée de longueur prédéterminée. Suivant un autre aspect de l'invention on obtient une course réglable tant pour le pêne demi-tour 5 que pour le pêne dormant 6 A cette fin, le pêne dormant 6 présente plusieurs rainures 61, qui sont alignées suivant l'axe longitudinal du pêne 6 tout en s'étendant pratiquement transversalement par rapport à celui-ci et qui sont destinées à coopérer chacune avec le taquet d'entraînement 105 de la serrure de sûreté 103 Suivant que le taquet d'entraînement 105 s'engage dans l'une des rainures 61, 62, 63 du pêne dormant 6, celui-ci aura une course raccourcie ou rallongée par rapport à la têtière 2 Cette possibilité de réglage de la course du pêne dormant 6 permet d'adapter la serrure à des profils tubulaires 4 de dimension et de forme différentes Ceci constitue un avantage appréciable de l'invention car il permet l'adaptation d'une seule serrure à différents types de profils tubulaires, ce qui facilite considérablement la gestion de stocks de telles serrures. Comme il est exposé ci-après, une mesure analogue pour le pêne demi-tour 5 procure le même avantage De manière à assurer une sûreté convenable au dispositif de fermeture, chaque pêne 5,6 présente une longueur importante Les pênes 5,6 sont montés à coulissement axial dans le dispositif de fermeture Pour permettre le coulissement des pênes, des passages sont prévus dans la il têtière 2, ainsi que dans le profil tubulaire 4 Les passages 41, 42 et 43,44 qui sont prévus respectivement pour permettre le passage des pênes demi-tour 5 et dormant 6 à travers le tube 4 sont disposés de manière opposée sur le pourtour du tube 4 et en alignement avec le passage correspondant 21, 23 respectif dans la têtière 2 Une plaque de support 20 se rattache perpendiculairement à la têtière 2 à un bord longitudinal de celle-ci La forme de la plaque 20 est avantageusement adaptée à l'intérieur du boîtier 1 Des éléments de guidage 22, 24 des pênes 5,6, par exemple un oeillet de guidage se rattachant à la plaque de support , sont agencés dans l'alignement des passages de pêne précités 21, 23 Etant donné la longueur relativement prononcée de chacun des pênes 5,6 il est important d'assurer une excellente stabilité de guidage de ceux-ci dans leur coulissement axial A cette fin, les éléments de guidage 22, 24 sont rattachés au bord de la plaque 20 qui est opposé à celui auquel se rattache la têtière 2, assurant ainsi un écart maximum entre les deux emplacements de guidage de chaque pêne 5, 6 Comme visible sur les figures 3, 5 et 6, un oeillet de guidage supplémentaire 25, 26 est prévu pour chaque pêne dans le prolongement de chaque passage de pêne 21, 23 augmentant ainsi la surface de support de chaque pêne et donc sa stabilité. Des moyens de fixation sont prévus pour fixer la têtière 2 au tube 4 Suivant un aspect supplémentaire du dispositif de fermeture selon l'invention, les moyens de fixation précités sont formés par des douilles 111, 112 destinées à entrer en prise avec les passages de pêne précités 21, 23 par l'une de leurs extrémités respectives 114 Lesdites extrémités 114 des douilles 111, 112 sont avantageusement filetées et les passages de pênes 21, 23 taraudés en correspondance sur une profondeur suffisante de manière à assurer une liaison solide entre le tube de support de support 4 et le
dispositif de fermeture.
Les douilles 111, 112 sont engagées dans les passages 21, 23 par les ouvertures précitées 41, 42 et 43, 44 respectivement Afin d'assurer un serrage commode des douilles 111, 112 dans les passages 21, 23, les douilles 111, 112 sont pourvues à leurs extrémités opposées respectives, sur leur pourtour, d'au moins un identificateur tel une encoche 113 Le serrage des douilles 111, 112 dans les passages 21, 23 s'effectue alors par une clef appropriée 107, de forme cylindrique ou prismatique et dont la longueur est sensiblement supérieure à l'épaisseur du tube de manière à permettre la manipulation de la clef de l'extérieur Le diamètre de la clef de serrage 107 correspond sensiblement au diamètre du pourtour de l'extrémité de la douille qui comporte l'encoche 113 La clef de serrage 107 présente à au moins une extrémité une saillie 108 destinée à
coopérer avec l'encoche 113.
Comme visible sur les figures 1 et 2, les douilles présentent dans la zone non filetée une portion de tête élargie 115 formant un épaulement et permettant de retenir le tube 4 contre la têtière La fixation de l'ensemble têtière 2 et plaque de support 20 au tube 4 par les douilles 111, 112 en faisant usage des ouvertures 41, 42 et 43, 44 destinée au passage des pênes 5 et 6 permet de limiter le nombre d'ouvertures dans le tube, aucune ouverture supplémentaire uniquement
destinée aux organes de fixation n'étant plus requise.
Cela renforce la solidité du tube 4 De plus, la surface de prise entre les douilles et les passages taraudés relativement importante augmente la stabilité de
liaison entre le tube 4 et le dispositif de fermeture.
En outre, on peut avantageusement prévoir un agencement périphérique particulier d'encoches 113 dans les douilles 111, 112 présentant chacune un profil particulier Dans l'exemple illustré, deux encoches diamétralement opposées sont prévues, présentant chacune un profil rectangulaire L'avantage réside dans le fait que, outre une accessibilité aux douilles rendue plus difficile après placement à l'intérieur du tube 4 de celles-ci, le desserrage des douilles 111, 112 requiert une clef 107 pourvue d'une extrémité au profil correspondant Cela renforce ainsi la sécurité du dispositif de fermeture et donc la fiabilité de celle-ci car on peut ainsi personnaliser les douilles et rendre le desserrage de celles-ci uniquement possible pour les
personnes autorisées.
Un autre avantage encore de ces douilles résulte du fait de leur longueur Etant disposées suivant l'axe de coulissement des pênes, les douilles forment en effet un guidage supplémentaire pour les pênes, contribuant ainsi à leur stabilité, surtout lorsqu'ils sont en position de
fermeture.
Dans le dispositif de fermeture suivant l'invention, l'organe de commande 50 consiste avantageusement en une roue qui est dentée sur au moins une partie de son pourtour, les dents 51 de celle-ci étant agencées pour entrer en prise avec les entailles 58 du pêne demi-tour Le nombre d'entailles 58 est prévu de manière à permettre le réglage de la course du pêne demi-tour 5 en fonction des dimensions du tube 4 conformément à ce qui a été décrit ci-dessus La roue partiellement dentée 50 est agencée de manière sensiblement concentrique autour de la noix 3 La roue 50 présente en outre sur son pourtour un ergot d'arrêt 57 destiné à limiter la course de la roue A cette fin, la plaque de support 20 présente sur son bord d'attaque une butée 52 destinée à limiter la course de l'ergot d'arrêt 57 de la roue La roue est rendue solidaire en se rattachant au fond à la plaque de support 20, de manière à former une gorge
annulaire 53.
Un moyen de rappel 56 est prévu lequel est destiné à
ramener le pêne demi-tour 5 dans sa position de repos.
Le moyen de rappel suivant l'invention est réalisé sous la forme d'un ressort spiral 59 s'enroulant autour de la noix 3 dans la gorge annulaire 53 précitée De manière à assurer un bon maintien du ressort, une encoche 54 est prévue sur le pourtour de la roue, de préférence dans la zone non utile de celle-ci, c'est-à-dire en dehors de la zone dentée et de la zone d'ergot L'encoche de roue 54 sert alors de logement à une extrémité d'amorce 55 du ressort De préférence, l'ensemble noix et roue dentée est agencé entre les pênes demi-tour 5 et dormant 6 Par ailleurs, l'épaisseur de la roue 50 est inférieure au diamètre du pêne demi-tour 5 Le ressort spiral 59 quant à lui est entièrement logé dans la gorge annulaire 53 Cet agencement de ressort et de roue dentée rend ce dispositif de fermeture plus compact et il offre donc l'avantage de réduire considérablement l'encombrement de celui-ci. Le pêne dormant 6 quant à lui présente un double alignement axial d'entailles 68 et respectivement de rainures 61,62,63, lesdites entailles et rainures s'étendant chacune transversalement par rapport à l'axe du pêne 6 Dans chaque alignement le profil des rainures et respectivement des entailles est pratiquement identique Un premier alignement d'entailles est tourné vers le pêne demi-tour 5 En regard du premier alignement d'entailles 68, un organe de verrouillage 30 qui sert de loqueteau, est agencée à coulissement transversal par rapport à la direction de coulissement du pêne dormant 6, entre celui-ci et la plaque de support 20 Ainsi, l'organe de verrouillage est formé par exemple par une plaquette coulissante 34 Sur la plaque de support 20 est prévu un guidage 36 permettant le coulissement transversal de la plaquette 34 La plaquette 34, de préférence de forme sensiblement rectangulaire, présente ainsi un bord d'attaque 32 et un bord de fuite 33 et elle est pourvue à son bord d'attaque 32 d'une languette 35 faisant saillie par rapport à la plaquette suivant une pente a prédéterminée, en partant de l'intérieur de la plaquette comme visible sur les figures 2,5 et 6 La plaquette 34 est logée dans le guidage précité 36, la languette 35 étant tournée vers l'extérieur de manière à coopérer de manière sensiblement tangentielle avec les entailles 68
du pêne dormant.
Un deuxième moyen de rappel 39 est prévu en regard de la languette 35 de manière à ramener la plaquette 34 dans sa position de repos Celui- ci est formé par exemple par un ressort à deux branches 31,32 en forme d'épingle à cheveux Les branches 31,32 du ressort présentent une longueur élevée de manière à assurer un retour efficace de la plaquette dans sa position de repos tout en ne
nécessitant pas de pression trop élevée sur celle-ci.
Suivant l'invention, les premier et deuxième moyens de rappel précités sont avantageusement réunis en un seul ressort 56 Ainsi, le ressort en épingle à cheveux 39 se rattache par l'une de ses branches 32 au ressort spiral 59, à l'extrémité libre de celui-ci Le ressort 39 s'étend en dehors de la gorge annulaire 53, l'enveloppe cylindrique 49 de la roue 50 étant avantageusement interrompue sur une partie de son pourtour, de manière à permettre un passage commode des moyens de rappel comme visible sur les figures 2, 5 et 6 La zone d'interruption est par exemple formée par un évidement périphérique délimité latéralement par deux épaulements 45,46 permettant une rotation de la roue 50, le moyen de rappel 56 restant pratiquement en place La rotation
précitée est ainsi limitée par les épaulements 45, 46.
Ainsi, le ressort 56 suivant l'invention possède une double fonction par son action sur le pêne demi-tour et sur la plaquette Le nombre de pièces s'en trouve réduit et la vitesse de montage du dispositif de fermeture augmentée. De préférence, la languette 35 est agencée sur un axe médian de la plaquette 34 de manière à assurer un
meilleur équilibre des forces agissant sur celle-ci.
Avantageusement, la languette est estampée à partir de la plaquette sans enlèvement de matière Cela favorise considérablement la solidité et la tenue de la languette à la plaquette Le deuxième alignement axial des rainures transversales 61,62,63 est tourné du côté opposé par rapport au pêne demi-tour ainsi qu'il ressort des figures 2, 5 et 6 et vers l'entrée 106 de la serrure. Les rainures 61,62,63 sont agencées pour coopérer avec le paneton 105 de la serrure de sûreté 103 Grâce à la présence de plusieurs rainures, il est possible de régler la course du pêne dormant 6 en fonction du tube 4 Le nombre d'entailles 68 dans le pêne dormant 6 est
fonction du nombre de rainures 61,62,63 dans celui-ci.
On prévoit par exemple pour chaque rainure, c'est-à-dire pour chaque réglage de course du pêne, au moins une entaille 68 correspondant à la position de fermeture du pêne dormant, c'est-à-dire lorsque celui- ci est en saillie par rapport au tube 4, et une entaille 68 correspondant à la position d'ouverture de celui-ci, c'est-à-dire lorsqu'il est position de retrait par rapport au tube 4 On pourrait cependant également prévoir des gorges supplémentaires correspondant à des serrures à double tour ou, de manière plus générale,
à tour multiple.
Dans la têtière 2, deux ouvertures 71,72 sont prévues pour le passage de vis de fixation 73,74 Une première vis de fixation 73 sert à fixer solidement la têtière 2 avec la plaque de support 20 au boîtier 1 Par ailleurs, le pêne dormant 6 présente à une certaine hauteur un épaulement 79 laissant le pêne 6 tronqué longitudinalement sur une zone rétrécie du pêne 6 la zone tronquée s'étend longitudinalement à partir de l'extrémité intérieure du pêne laquelle est tournée vers
le boîtier de serrure jusqu'à l'épaulement 79 précité.
La deuxième vis de fixation 74 est destinée à fixer le carter 108 de laserrure de sûreté 103 au dispositif de fermeture A cette fin, le carter 108 est percé transversalement d'une ouverture taraudée 75 à hauteur du paneton 105 qui est placée en regard d'un pilier percé taraudé 76 En amenant la deuxième vis de fixation 74 par la têtière 2 on obtient ainsi une liaison entre la serrure de sûreté 103 et la têtière 2 qui est d'autant plus solide que la surface de prise entre la vis de fixation 74 d'une part et le pilier percé 76 et le perçage transversal 75 de la serrure d'autre part est grande Afin d'assurer un montage plus aisé de la serrure dans le dispositif de fermeture, il est prévu une patte de retenue 77 s'étendant suivant le contour inférieur de l'entrée de serrure 106 en se rattachant au pilier percé 76 comme illustré sur la figure 3. L'évidement longitudinal 78 du pêne dormant 6 permet un alignement à la verticale du pêne demi-tour 5 et du pêne dormant 6 tout en assurant un espace suffisant au coulissement transversal précité de la plaquette ou du loqueteau 30 entre le pêne dormant 6 et la plaque de support 20 Ainsi, le dispositif de fermeture est plus compact. De préférence, une nervure d'arrêt 79 ' est prévue sur la face intérieure de la têtière 2, pratiquement en regard du centre de la noix 3 La nervure d'arrêt s'étend perpendiculairement à l'axe longitudinal de la têtière 2 Elle est destinée à limiter la course de la roue
dentée 50 dans le sens de fermeture du pêne demi-tour 5.
Afin d'assurer un arrêt en douceur, le profil de la nervure d'arrêt 79 ' est adapté à celui des dents 51 de
la roue ainsi qu'il ressort des figures 3, 5 et 6.
Quant au profil des entailles 68 du pêne dormant 6, il est adapté à la languette 35 de l'organe de verrouillage formant loqueteau 30, en particulier à la pente a précitée et à la largeur de celle-ci Avantageusement, les entailles 68 sont légèrement évasées de manière à assurer un déplacement de la languette 35 dans
l'entaille 68 en douceur et sans à-coups.
Le fonctionnement du dispositif de fermeture suivant l'invention est décrit ci-après, à l'aide des figures 5 et 6 Le pêne demi-tour 5 est actionné par l'une des poignées 101, 102 et le pêne dormant 6 par l'introduction d'une clef de sûreté 104 dans l'entrée de clef profilée 109 de l'un des cylindres rotatifs de la serrure de sûreté 103 Lors du montage du dispositif de fermeture, il faut sélectionner la position initiale de chaque pêne 5,6 en fonction des dimensions transversales du tube de support 4 Le pêne demi-tour 5 se règle en positionnant celui-ci dans la position de recul voulue par rapport à la roue dentée 50 Il suffit de retirer la roue dentée 50, de choisir la position du pêne demi-tour 5 toujours en fonction du tube de support 4 et de replacer la roue dentée 50 A cet égard, il est possible de réutiliser le dispositif de fermeture pour des tubes de support présentant des dimensions transversales différentes Il faut alors simplement repositionner le pêne demi-tour comme décrit ci-dessus afin d'obtenir la
saillie appropriée de celui-ci.
Après libération de la poignée, le pêne demi-tour 5 est ramené automatiquement dans sa position de repos en saillie sous l'effet du ressort spiral 59 qui est enroulé autour de la noix 3 En effet, on tourne la poignée suivant le sens de la flèche indiqué par la référence F pour ouvrir la porte, la noix 3 et la roue solidaire de celle-ci sont amenées à tourner également dans le même sens, le mouvement de rotation de la roue
étant transmis au pêne demi-tour 5 de manière que celui-
ci soit amené à effectuer un coulissement axial de retrait suivant la flèche indiquée par la référence G et amener le pêne demi-tour 5 en position de retrait Le
ressort, en particulier la partie enroulée 59 de celui-
ci, se retrouve ainsi comprimé Lorsque la poignée est relâchée, le ressort 56 qui est à l'état comprimé, se détend amenant ainsi la roue 50 à sa position de départ suivant un sens de rotation opposé La portion d'amorce 55 située à l'extrémité libre de la portion enroulée 59 du ressort 56 sert d'élément d'application à la roue La roue 50 présente à cette hauteur un profil interrompu formant encoche autour duquel la portion d'amorce 55 du
ressort s'enroule.
Le mécanisme de mise en mouvement du pêne dormant 6 est illustré en deux états sur les figures 5 et 6 Le pêne dormant 6 coulisse axialement suivant le sens de rotation donné à la clef de sûreté 104, imprimant à son tour un mouvement de rotation suivant la flèche indiquée par la référence H au paneton 105 de la serrure de sûreté 103 Préalablement, le pêne dormant 6 est réglé en fonction des dimensions transversales du tube de support 4 en conformité avec le pêne demi-tour 5 Le réglage du pêne dormant 6 se fait en positionnant sélectivement l'une des rainures 61 du pêne dormant 6 face à l'entrée de serrure 106 de sorte que lors de
l'introduction de la serrure de sûreté 103 dans celle-
ci, le paneton 105 de la serrure se trouve face à la rainure appropriée 61 en regard des dimensions du tube de support 4 Comme pour le pêne demi-tour 5, un avantage supplémentaire vient se greffer ici, outre la possibilité de réglage du pêne dormant 6 d'après le tube de support 4, à savoir la possibilité de réutiliser le même dispositif de fermeture avec d'autres tubes de support présentant des dimensions transversales différentes Il suffit pour ce faire, de repositionner le pêne dormant 6 par rapport à la serrure de sûreté 103. Lors de sa rotation, le paneton 105 entre en contact avec le bord de fuite 33 de la plaquette suivant l'invention servant de loqueteau, puis soulève celle-ci, laquelle jusqu'à cet instant, à l'état de repos, se trouve engagée par sa languette saillante 35 dans l'une des entailles 68 du pêne dormant, le pêne dormant 6 restant, à ce stade du mouvement, immobile Le soulèvement de la plaquette 34 formant organe de
verrouillage par rapport au pêne dormant 6 amène celle-
ci à libérer le pêne dormant 6 Ainsi, en poursuivant la rotation de la clef 104, le paneton poursuit son mouvement de rotation et amène ainsi le pêne dormant 6, à présent libéré, à coulisser axialement suivant le sens de la flèche indiqué par la référence E, comme visible sur les figures 1 et 6 Lorsque le paneton 105 est complètement sorti de la rainure 61 du pêne 6, l'une des entailles 68 se trouve face à la languette saillante 35 de la plaquette Sous l'action de la partie en boucle 39 du ressort 56, la languette saillante 35 est ramenée
dans l'entaille 68 qui est située en face de celle-ci.
En effectuant un mouvement de retour à la position initiale, la plaquette 34 verrouille ainsi le pêne dormant 6 dans la position dans laquelle il a été amené par la rotation de la clef, à savoir d'ouverture ou de
fermeture, le cas échéant à double tour.
Il découle de ce qui précède que la position des entailles 68 le long du pêne dormant 6 est déterminée
par la position de la ou des rainures 61 dans celui-ci.
En outre, à chaque rainure 61, correspondent au moins deux entailles 68, l'une pour le verrouillage du pêne 6 par le loqueteau formant organe de verrouillage 30 en position d'ouverture et l'autre pour le verrouillage du pêne en position de fermeture Pour des serrures à multiples tours, on prévoit des entailles 68 supplémentaires, de préférence une entaille supplémentaire par rainure 61 Par ailleurs, la largeur des rainures 61 mesurée suivant l'axe du pêne 6 par rapport à la largeur du paneton 105 est telle qu'il y a un jeu entre le paneton et chaque rainure permettant le
mouvement du paneton 105 dans celle-ci comme décrit ci-
dessus. Afin d'éviter un gauchissement ou un déplacement latéral non désiré de la portion en boucle 39 du ressort 56, l'oeillet de guidage 16 du pêne dormant 6 est pourvu d'une saillie 70 agencée de manière à servir de guidage à la branche libre 32 de la portion en boucle 39 du
ressort 56.

Claims (20)

REVEND ICATIONS
1 Dispositif de fermeture, en particulier pour porte, comprenant au moins une poignée coopérant avec une noix, au moins un pêne demi- tour et/ou dormant agencé à coulissement longitudinal, caractérisé en ce qu'un organe de commande ( 50) est prévu lequel est agencé pour coopérer intimement avec la noix ( 3) de manière à agir sur le pêne demi- tour, et en ce que le pêne ( 5) est pourvu d'au moins un premier moyen ( 58) agencé pour coopérer avec au moins un deuxième moyen ( 51), qui est prévu sur l'organe de commande ( 50), sous l'action de la ou de l'une des poignées ( 101,102) précitées de manière
à déplacer le pêne ( 5).
2 Dispositif de fermeture suivant la revendication 1, comprenant un premier moyen de rappel ( 59) destiné à agir sur le pêne ( 5), caractérisé en ce que le premier moyen de rappel est agencé pour coopérer avec la noix ( 3).
3 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions 1 et 2, caractérisé en ce que les premiers et deuxièmes moyens précités sont complémentaires et en ce qu'ils consistent en un nombre prédéterminé d'entailles ( 58) d'une part et en un nombre prédéterminé de dents ( 51) d'autre part, ces dernières étant agencées pour
s'engager dans les entailles ( 58) précitées.
4 Dispositif suivant la revendication 3, caractérisé en ce que les entailles ( 58) sont alignées suivant l'axe longitudinal du pêne ( 5) et en ce qu'elles s'étendent
transversalement par rapport à celui-ci.
Dispositif suivant l'une des revendication 3 et 4, caractérisé en ce que l'organe de commande précité ( 50) est formé par une roue comprenant un profil extérieur cylindrique ( 49) délimité par deux côtés pratiquement parallèles, ladite roue se rattachant par l'un des côtés précités à la noix ( 3) formant moyeu de manière à former une gorge annulaire ( 53) dans laquelle est logée le premier moyen de rappel ( 59), et en ce que les dents ( 51) précitées sont réparties radialement sur une partie du pourtour extérieur du profil cylindrique ( 49) précité.
6 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions 2 à 5, caractérisé en ce que le premier moyen de rappel ( 59) consiste en un ressort spiral qui est enroulé concentriquement autour de la noix ( 3) dans la gorge annulaire ( 53) précitée, de manière à ramener le
pêne ( 5) en position de repos.
7 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions 1 à 6 comprenant un deuxième moyen de rappel ( 39) agencé pour agir sur le pêne ( 6) et un organe de verrouillage ( 30) du pêne ( 6), caractérisé en ce que le pêne ( 6) présente un nombre prédéterminé d'entailles ( 68) qui sont alignées axialement et qui s'étendent transversalement par rapport à l'axe du pêne ( 6), lesdites entailles ( 68) étant agencées pour coopérer avec l'organe de verrouillage ( 30), et en ce que le deuxième moyen de rappel ( 3) consiste en un ressort en forme d'épingle à cheveux à deux branches ( 31, 32) agencé pour coopérer avec l'organe de verrouillage ( 30) du pêne
( 6).
8 Dispositif de fermeture suivant la revendication 7, caractérisé en ce que l'organe de verrouillage ( 30) comprend une plaquette ( 34) pourvue d'une languette ( 35) qui fait saillie par rapport à la plaquette ( 34) en se rattachant à la plaquette ( 34) en une zone intérieure de celle-ci, la languette ( 35) étant agencée pour s'engager dans l'une des entailles ( 68) du pêne ( 6) sous l'action
du deuxième moyen de rappel ( 39).
9 Dispositif de fermeture suivant la revendication 8, caractérisé en ce que la languette ( 35) s'étend de manière sensiblement linéaire de manière à former un
angle (î) prédéterminé avec la plaquette ( 34).
10 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions 7 à 9, caractérisé en ce que les premier et deuxième moyens de rappel ( 59, 39) sont rattachés l'un à l'autre de manière à former un moyen de rappel unique, l'une des branches ( 32) du deuxième moyen de rappel ( 39) se rattachant à l'une des extrémités du premier moyen de rappel ( 59) et la zone d'extrémité libre de l'autre
branche ( 31) agissant sur la languette précitée ( 35).
11 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions précédentes, prévu pour une serrure de sûreté ( 103) pourvue d'un paneton ( 105), caractérisé en ce que le pêne ( 6) présente au moins deux rainures ( 61, 62) qui sont alignées axialement et qui s'étendent transversalement par rapport à l'axe du pêne ( 6) de
manière à coopérer avec le paneton ( 105).
12 Dispositif de fermeture suivant l'une des revendica-
tions précédentes, caractérisé en ce qu'il est monté sur un tube de support ( 4) lequel présente un profil déterminé et est percé d'au moins une paire d'ouvertures opposées ( 41,42;43,44), chaque paire étant en alignement avec une ouverture respective ( 21; 23) prévue dans la têtière ( 2) précitée pour chaque pêne et étant agencée pour permettre le passage de chaque pêne ( 5,6) au travers du tube de support ( 4), la têtière précitée ( 2) étant fixée au tube de support ( 4) par au moins une douille de fixation ( 111,112) qui est serrée dans chaque ouverture ( 21,23) précitée de la têtière ( 2) en passant par la ou les paires d'ouvertures opposées ( 41, 42;
43,44) du tube de support ( 4).
13 Dispositif de fermeture suivant la revendication 12, caractérisé en ce que chaque douille ( 111,112) présente à son extrémité libre au moins un premier identificateur ( 113) destiné à coopérer avec une clef de serrage extérieure ( 107) pourvue d'au moins un deuxième
identificateur correspondant ( 108).
14 Dispositif de fermeture suivant la revendication 13, caractérisé en ce que les premiers et deuxièmes identificateurs ( 113, 108) précités sont chacun formés par une encoche et une saillie complémentaire de manière
à former une liaison tenon-mortaise.
15 Dispositif de fermeture suivant l'une quelconque des
revendications 1 à 14, caractérisé en ce qu'il comprend
un boîtier intégré, ( 1), une serrure ( 103) et une têtière ( 2), le boîtier ( 1) présentant une forme d'étui aplati pourvu sur l'une des faces latérales ( 16) d'une ouverture ( 19) agencée pour recevoir la têtière ( 2) de manière que le boîtier ( 1) entoure l'organe de commande
( 50) et la noix ( 3), ainsi que la serrure ( 103).
16 Boîtier à utiliser dans un dispositif de fermeture
suivant l'une des revendications 1 à 15, caractérisé en
ce que le boîtier présente pratiquement l'allure d'une pyramide tronquée à forte pente qui est aplatie latéralement et dont la base est ouverte et est destinée
à recevoir la têtière ( 2).
17 Roue dentée à utiliser dans un dispositif de
fermeture suivant l'une des revendications 1 à 15,
caractérisée en ce qu'elle est garnie sur son pourtour d'un nombre prédéterminé de dents ( 5) de manière à former une zone dentée, et d'un organe d'arrêt ( 57), qui est situé à une certaine distance de la zone dentée et qui fait saillie vers l'extérieur de la roue ( 50), et en ce que la roue ( 50) est montée de manière rigide sur la noix ( 3) de manière à former une gorge annulaire ( 53)
entre le pourtour de la roue ( 50) et la noix ( 3).
18 Moyen de rappel à utiliser dans un dispositif de
fermeture suivant l'une des revendications 1 à 15,
caractérisé en ce qu'il est formé par un ressort spiral ( 59) auquel se rattache un élément élastique en forme d'épingle à cheveux ( 3) à deux branches ( 31,32), par
l'intermédiaire d'une des branches ( 32) de celui-ci.
19 Organe de verrouillage formant loqueteau à utiliser dans un dispositif de fermeture suivant l'une des
revendications 1 à 15, caractérisé en ce qu'il est
constitué d'une plaquette ( 34) pourvue d'une languette
( 35) faisant saillie par rapport à celle-ci.
20 Procédé de fabrication d'un organe de verrouillage suivant la revendication 19, caractérisé en ce que la languette ( 35) est estampée à partir de la plaquette
( 34).
21 Douille à utiliser dans un dispositif de fermeture
suivant l'une des revendications 1 à 15, caractérisé en
ce qu'elle est creuse axialement et en ce qu'elle présente une zone d'extrémité filetée ( 114) et une portion de tête ( 115) qui est élargie par rapport à la zone d'extrémité filetée ( 114) de manière à former butée, l'extrémité libre de celle-ci étant pourvue d'un moyen de prise ( 113) destiné à entrer en prise avec une
clef de serrage ( 107).
FR9300190A 1993-01-08 1993-01-08 Dispositif de fermeture. Expired - Lifetime FR2700355B1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9300190A FR2700355B1 (fr) 1993-01-08 1993-01-08 Dispositif de fermeture.

Applications Claiming Priority (3)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9300190A FR2700355B1 (fr) 1993-01-08 1993-01-08 Dispositif de fermeture.
DE69417457T DE69417457D1 (de) 1993-01-08 1994-01-10 Schliessvorrichtung
EP94870003A EP0606196B1 (fr) 1993-01-08 1994-01-10 Dispositif de fermeture

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR2700355A1 true FR2700355A1 (fr) 1994-07-13
FR2700355B1 FR2700355B1 (fr) 1995-07-07

Family

ID=9442952

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR9300190A Expired - Lifetime FR2700355B1 (fr) 1993-01-08 1993-01-08 Dispositif de fermeture.

Country Status (3)

Country Link
EP (1) EP0606196B1 (fr)
DE (1) DE69417457D1 (fr)
FR (1) FR2700355B1 (fr)

Families Citing this family (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
WO1998037295A1 (fr) * 1997-02-19 1998-08-27 Joseph Talpe Dispositif de fermeture pour porte
EP1367198B1 (fr) * 2002-05-27 2005-08-03 Joseph Talpe, Jr. Serrure
EP1367197A1 (fr) 2002-05-27 2003-12-03 Joseph Talpe, Jr. Serrure
DE10309946B4 (de) * 2003-03-07 2006-02-09 Andreas Maier Gmbh & Co. Schloß
DE10309947B4 (de) * 2003-03-07 2006-02-16 Andreas Maier Gmbh & Co. Schloß

Citations (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE277590C (fr) *
FR1096042A (fr) * 1953-03-21 1955-06-08 Giacomo Cerruti Sola & Figli Serrure
EP0030984A1 (fr) * 1979-12-20 1981-07-01 Willi Eigemeier Serrure de porte avec clenche et pêne
FR2632340A1 (fr) * 1988-06-07 1989-12-08 Chauvat & Sofranq Reunis Serrure a surete rapportee, munie d'une gorge incrochetable

Family Cites Families (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR45307E (fr) * 1934-03-26 1935-07-22 Petit Freres Perfectionnements aux serrures, notamment aux verrous de sûreté
FR1359270A (fr) * 1963-03-13 1964-04-24 Laperche Sa Serrure
NZ238473A (en) * 1990-06-19 1993-11-25 Keith James Ross Lever lock having levers protected by an internal lever housing
FR2671828B1 (fr) * 1991-01-18 1993-04-16 Drevet & Cie Serrure, du type destinee a etre encastree dans le chant d'une porte et comportant un pene dormant.

Patent Citations (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE277590C (fr) *
FR1096042A (fr) * 1953-03-21 1955-06-08 Giacomo Cerruti Sola & Figli Serrure
EP0030984A1 (fr) * 1979-12-20 1981-07-01 Willi Eigemeier Serrure de porte avec clenche et pêne
FR2632340A1 (fr) * 1988-06-07 1989-12-08 Chauvat & Sofranq Reunis Serrure a surete rapportee, munie d'une gorge incrochetable

Also Published As

Publication number Publication date
FR2700355B1 (fr) 1995-07-07
DE69417457D1 (de) 1999-05-06
EP0606196A1 (fr) 1994-07-13
EP0606196B1 (fr) 1999-03-31

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP0963498B2 (fr) Dispositif de fermeture pour porte
EP1593780B1 (fr) Dispositif de verouillage et déverrouillage avec clé d'un tampon sur un cadre
FR2504180A1 (fr) Serrure a pene dormant
FR2849088A1 (fr) Cadenas
FR2727152A1 (fr) Dispositif de verrouillage commande par carte magnetique servant de cle
FR2700355A1 (fr) Dispositif de fermeture.
FR2849083A1 (fr) Serrure securisee a deverrouillage mecanique et electrique
EP0151081B1 (fr) Serrure à bloc de sûreté rapporté, agencée pour empêcher son ouverture frauduleuse
FR2484002A1 (fr) Serrure encastrable a poignee tournante
EP1808560B1 (fr) Dispositif de fermeture de coffret
BE1010936A3 (fr) Dispositif de fermeture pour porte.
EP1808557B1 (fr) Ferrure de verrouillage
BE1011694A7 (fr) Dispositif de fermeture pour porte.
FR2545139A1 (fr) Dispositif de securite a action automatique contre les fausses manoeuvres d'une tige de verrouillage equipant un battant de fenetre ou autre
FR2554858A1 (fr) Dispositif d'actionnement d'une serrure de surete
FR2772819A1 (fr) Semelle de reglage d'une gache de serrure de vehicule automobile
FR2583452A1 (fr) Boitier de cremone a plaquer avec condamnation.
EP3708747B1 (fr) Serrure d'urgence adaptée pour être déverrouillée de l'intérieur
FR2821381A1 (fr) Serrure a pene multiples, en particulier pour porte d'entree, porte-fenetre et similaire
FR2666369A1 (fr) Ferrure pour une fenetre, une porte, ou similaire.
FR2757557A1 (fr) Serrure de surete
FR2893063A1 (fr) Serrure a pompe avec goupille et clef associee.
FR2644826A1 (fr) Mecanisme de manoeuvre pour serrure
FR2540171A1 (fr) Cadenas a elements separables par coulissement axial
EP0940529A1 (fr) Cylindre de sûreté à barillet double