FR2686926A1 - Support d'outillage portable pour travaux de couverture. - Google Patents

Support d'outillage portable pour travaux de couverture. Download PDF

Info

Publication number
FR2686926A1
FR2686926A1 FR9201031A FR9201031A FR2686926A1 FR 2686926 A1 FR2686926 A1 FR 2686926A1 FR 9201031 A FR9201031 A FR 9201031A FR 9201031 A FR9201031 A FR 9201031A FR 2686926 A1 FR2686926 A1 FR 2686926A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
support
receiving
bottle
axis
feet
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Withdrawn
Application number
FR9201031A
Other languages
English (en)
Inventor
Moumaneix Francis
Le Marchand Alain
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Guilbert Express
Original Assignee
Guilbert Express
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Guilbert Express filed Critical Guilbert Express
Priority to FR9201031A priority Critical patent/FR2686926A1/fr
Publication of FR2686926A1 publication Critical patent/FR2686926A1/fr
Withdrawn legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B23MACHINE TOOLS; METAL-WORKING NOT OTHERWISE PROVIDED FOR
    • B23KSOLDERING OR UNSOLDERING; WELDING; CLADDING OR PLATING BY SOLDERING OR WELDING; CUTTING BY APPLYING HEAT LOCALLY, e.g. FLAME CUTTING; WORKING BY LASER BEAM
    • B23K3/00Tools, devices, or special appurtenances for soldering, e.g. brazing, or unsoldering, not specially adapted for particular methods
    • B23K3/08Auxiliary devices therefor
    • EFIXED CONSTRUCTIONS
    • E04BUILDING
    • E04DROOF COVERINGS; SKY-LIGHTS; GUTTERS; ROOF-WORKING TOOLS
    • E04D15/00Apparatus or tools for roof working

Abstract

Le support comprend des moyens d'appui (13, 19, 20) permettant de le poser de façon stable sur une toiture, des moyens de réception (23) pour des outils et accessoires de couverture, et une poignée de préhension (37) permettant de le porter d'une seule main.

Description

Support d'outillage portable pour travaux de couverture
L'invention concerne les travaux de couverture.
Ces travaux nécessitent divers outils et accessoires, par exemple : un fer à souder, une bouteille de gaz, un tuyau souple de liaison entre la bouteille et le fer, un flacon de flux et un pain d'ammoniac pour le nettoyage et le décapage de la panne du fer, un pinceau pour étaler le flux, une baguette de soudure ou targette en alliage étain-plomb, une pince à border, une cisaille, un marteau, une griffe, une lime, un trusquin.
Lorsque le couvreur se rend sur un chantier, il doit transférer son outillage de son atelier dans son véhicule, puis de la sur le toit. Les opérations inverses sont à exécuter en fin de travail.
Il est souhaitable que le couvreur puisse transporter ses outils en une seule fois, sans risquer d'en oublier.
Il est également souhaitable que le couvreur, au cours de son travail, ait son matériel constamment sous la main, sans que celui-ci risque de glisser le long du toit ou de tomber entre les liteaux non encore recouverts, et ceci le cas échéant dans un rayon d'action autour de la bouteille de gaz correspondant à la longueur du tuyau, habituellement de l'ordre de 4,75 m.
Le couvreur doit en outre pouvoir poser son fer de façon que ses parties chaudes ne risquent pas d'endommager les autres outils et accessoires ou la toiture.
L'axe de la bouteille ne doit pas être incliné de plus de 45" environ par rapport à la verticale de façon que la phase liquide n'atteigne pas son orifice de sortie.
Le but de l'invention est de fournir un moyen pour remplir tout ou partie des conditions ci-dessus.
L'invention propose un support d'outillage portable pour travaux de couverture, comprenant des moyens d'appui permettant de le poser sur un pan de toiture, des premiers moyens de réception propres à maintenir divers outils et accessoires de couverture de telle façon que ceux-ci ne puissent tomber du support quelle que soit la pente du pan de toiture, des seconds moyens de réception propres à supporter un fer à souder de façon à maintenir ses parties chaudes hors de contact avec la toiture et avec les autres outils et accessoires maintenus par les seconds moyens de réception, et des moyens de préhension permettant de porter le support d'une seule main lorsqu'il est garni des outils et accessoires, ce support comportant un emplacement prévu pour une bouteille de gaz.
Des caractéristiques optionnelles avantageuses de l'invention sont énoncées ci-apres - Les moyens d'appui comprennent des pieds définissant un plan d'appui, et au moins deux barres d'appui s'étendant selon une direction longitudinale du support, à une distance d'au moins 3 cm au-dessus du plan d'appui et sur une longueur d'au moins 30 cm environ, les pieds étant disposés en deux groupes de part et d'autre de ladite longueur. Le support peut ainsi reposer par ses pieds sur une toiture formée par exemple de tuiles, sans que les barres d'appui viennent en contact avec les bords convexes de celles-ci et risquent ainsi de glisser. Il peut également reposer par ses barres d'appui sur deux liteaux consécutifs non recouverts, la distance entre les deux groupes de pieds permettant à ces derniers de passer respectivement au-dessus du liteau supérieur et au-dessous du liteau inférieur, dans la direction de la pente du toit.
- Deux pieds appartenant à l'un des deux groupes sont munis de crochets permettant l'arrimage direct du support sur un liteau.
- Les moyens de réception sont propres à fixer la bouteille de gaz dans une position où son axe fait un angle d'environ 60 avec ladite direction longitudinale et avec le plan d'appui. Le support peut ainsi s'appuyer, par ses pieds ou par ses barres d'appui, sur un toit dont l'inclinaison par rapport à un plan horizontal peut atteindre 75" environ, sans que l'inclinaison de l'axe de la bouteille par rapport à la verticale excède 45".
- Les premiers moyens de réception permettent de fixer la bouteille dans différentes orientations autour de son axe, en fonction de la direction dans laquelle part le tuyau pour aller vers le poste de travail.
- Les premiers moyens de réception sont propres à loger au moins en partie un tuyau d'alimentation en gaz enroulé autour de la bouteille.
- Les premiers moyens de réception comprennent une caisse propre à contenir des outils, notamment pour le travail mécanique du métal en feuilles de couverture.
- Les premiers moyens de réception sont propres à loger un pain d'ammoniac en laissant une face de celui-ci accessible à la panne du fer à souder.
- Les premiers moyens de réception définissent un logement pour au moins un tronçon de baguette de soudure ou targette adjacent au pain d'ammoniac et en affleurement de la face exposée de celui-ci. Ceci permet au couvreur de nettoyer la panne de son fer et de la garnir de soudure en la déplaçant d'un seul mouvement et d'une seule main sur la surface du pain et de la targette.
- Les premiers moyens de réception comprennent une boîte dont le fond présente une ouverture correspondant au contour du pain d'ammoniac, traverse par celui-ci qui repose sur une butée audessous du fond, le tronçon de targette s'appuyant sur ce dernier a côté de l'ouverture.
- Le fond de la boîte présente deux ouvertures propres à être traversées par deux pains juxtaposés et écartés l'un de l'autre et peut recevoir un tronçon de targette disposé entre les deux pains et quatre autres tronçons disposés autour de l'ensemble de ceux-ci. Le couvreur peut ainsi travailler pendant un temps suffisant sans avoir à remplacer le pain d'ammoniac, malgré la taille relativement faible des pains disponibles dans le commerce.
- Les premiers moyens de réception comprennent un logement propre à maintenir en place un flacon de liquide de nettoyage ou flux d'une dimension transversale d'environ 83 mm. Le couvreur peut ainsi utiliser directement des flacons de flux de ce diamètre, disponibles dans le commerce, ou des flacons d'acide récupérés, comme le font certains professionnels.
- Le logement pour le flacon de flux est monté pivotant autour d'un axe qui est sensiblement horizontal dans les première et seconde orientations du support de façon à maintenir sensiblement vertical l'axe du flacon.
- Le logement du flacon de flux présente des moyens s'opposant à une rotation de celui-ci autour de son axe, ce qui permet au couvreur de dévisser et de visser le bouchon du flacon d'une seule main.
- Les premiers moyens de réception sont propres à loger une réserve de targettes.
- Le support comprend deux éléments séparables munis de moyens d'immobilisation mutuelle et comportant chacun des moyens d'appui, des moyens de réception et des moyens de préhension, à savoir un support primaire et une desserte pouvant être posée successivement en différentes endroits autour du support primaire lors de la progression du travail de couverture, les moyens de fixation de la bouteille et de logement du tuyau et la caisse à outils appartenant le cas échéant au support primaire et les logements pour le pain d'ammoniac, pour le tronçon de targette et pour le flacon de flux appartenant le cas échéant à la desserte.
- Les deux éléments comprennent chacun des pieds et des barres d'appui et des seconds moyens de réception.
- Les moyens d'appui du support primaire permettent un appui latéral de celui-ci sur un pan de toiture faisant un angle inférieur à 15 environ avec la verticale, ce support étant suspendu à un cordage. Dans cette position, le plan longitudinal médian du support primaire, contenant l'axe de la bouteille de gaz, est sensiblement parallèle au plan du pan de toiture, et l'axe fait un angle inférieur à 45" avec la verticale, ce qui ne serait pas le cas si le support s'appuyait sur le pan de toiture par ses premiers moyens d'appui.
- L'écartement des crochets de la desserte permet de les loger entre les montants d'une échelle.
D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à l'examen de la description détaillée ci-après, et des dessins annexés, sur lesquels - la figure 1 est une vue en perspective d'un support primaire selon l'invention; - la figure 2 est une vue analogue à la figure 1, montrant le support equipé d'une bouteille et d'un tuyau d'alimentation en gaz; - la figure 3 est une vue de côté du support, en coupe; - la figure 4 est une vue en perspective de la caisse à outils appartenant au support; - la figure 5 est une vue partielle analogue à la figure 3 montrant une variante du crochet de maintien de la bouteille; - la figure 6 est une vue en perspective d'une desserte pouvant être montée sur le support primaire de la figure 1; - la figure 7 est une vue de dessus de la desserte légèrement modifiée; - la figure 8 est une vue partielle en perspective montrant le support primaire sur lequel sont montées la bouteille et une variante de la desserte; - les figures 9 à 12 montrent différentes modes de mise en place du support primaire sur une toiture; et - la figure 13 est une vue partielle analogue à la figure 3, montrant la partie avant d'une variante de l'ensemble de la figure 8.
Le support illustré aux figures i à 6 est composé d'un support primaire 1 et d'une desserte 2 qui peuvent être mutuellement assemblés et désassemblés, et qui sont réalisés en acier inoxydable à l'exception des éléments indiqués comme étant en une matière différente.
Dans la description qui suit, les termes "vertical", "haut", "bas", etc., s'entendent lorsque le support primaire ou la desserte repose par ses pieds sur un plan horizontal.
Le support primaire 1, symétrique par rapport à un plan vertical longitudinal, comprend un bâti formé d'une structure en profilé tubulaire de section circulaire 3 et de trois traverses identiques 4, 5 et 6. La structure tubulaire 3 comprend une anse 7 formée de deux tubes dont des portions d'extrémités rectilignes 36 et 37 accolées sont soudées côte à côte et s'étendent de part et d'autre du plan de symétrie. Ces portions sont raccordées respectivement à deux autres portions 38 et 39 alignées dans la direction transversale. Ces deux portions 38 et 39 constituent le fond d'un U inversé dont les branches 9 et 10 sont parallèles au plan de symétrie et orientées vers l'arrière selon un angle d'environ 30 avec la verticale. Les portions 36 et 37 forment une poignée de préhension et peuvent être entourées d'un manchon en caoutchouc. Deux autres tubes 11 et 12 sont soudés respecti vement aux branches 9 et 10 et s'étendent sensiblement dans des plans verticaux définissant les flancs latéraux du support. Chacun de ces tubes comprend une branche inférieure sensiblement rectiligne 13 et une branche supérieure sensiblement rectiligne 14, formant entre elles un angle aigu et mutuellement raccordées par une région arrondie 15 située à une extrémité longitudinale du support dite avant, destinée à être tournée vers le haut par rapport à la pente du toit. A l'opposé de la région de raccordement 15, l'extrémité libre 16 de la branche 14 est soudée à une région médiane de la branche correspondante de l'anse 7, et la branche 13 est soudée à l'extrémité inférieure 17 de la branche 9 ou 10 et se raccorde au-delà de celle-ci, vers l'arrière, à une région 18 incurvée vers le bas garnie à son extrémité libre d'un pied arrière en caoutchouc 19. Un pied avant 20 est fixé à l'extrémité avant de la branche 13 de façon à s'étendre vers le bas. Une distance libre de 43 cm environ est disponible dans la direction longitudinale entre les pieds 19 et 20, ces deux pieds pouvant ainsi être introduits respectivement au-dessous d'un premier liteau et au-dessus d'un second liteau suivant immédiatement le premier en direction du faîte de la toiture pour amener les branches 13 en appui sur ces deux liteaux, les pieds 20 venant s'accrocher sur le liteau supérieur, conférant ainsi au support un appui stable. Les pieds 20 ont une hauteur d'au moins 3 cm, et les barres d'appui 13 s'élèvent obliquement vers l'arrière d'un angle ne dépassant pas 10O environ par rapport au plan d'appui défini par les quatre pieds 19 et 20, de façon à s'étendre à peu près parallèlement à la face supérieure de tuiles mécaniques sur lesquelles reposent les pieds, comme on le voit à la figure 10.
Chacune des traverses 4, 5 et 6 a la forme d'une bande transversale présentant un élargissement médian 21 percé d'un trou 22.
Cette bande est soudée sur l'une de ses faces à la structure tubulaire 3, dans ses deux ailes d'extrémités 87 qui sont pliés selon des dièdres obtus d'un même côté du plan d'une région centrale 86 de la bande. Plus particulièrement, les traverses 4 et 5 sont soudées aux branches 9 et 10 de l'anse 7, du côté avant de celui-ci, respectivement au voisinage des extrémités supérieures de ces branches et entre les branches 13 et 14 des tubes 11 et 12, et la traverse 6 est soudée sur le dessus des branches 13, au voisinage de leurs extrémités avant.
Le bâti supporte une caisse à outils 23 représentée séparément à la figure 4, formée de deux feuilles de tôle convenablement découpées, pliées et soudées entre elles. Une première feuille 24 est pliée à angle droit selon une ligne horizontale 25 pour former une paroi avant 26 dont les zones marginales latérales s'appuient à l'arrière des branches 9 et 10 et sont soudées sur celles-ci, et un fond 27 . La seconde feuille 28 est découpée et pliée pour former une paroi arrière 29 et deux parois latérales 30 s'écartant l'une de l'autre vers l'avant, dont les régions marginales avant sont soudées aux branches 9 et 10. Le fond 27 se prolonge vers l'arrière au-delà de la paroi 29 et se raccorde par une seconde ligne de pliage 31 parallèle à la ligne 25 à un rebord 32 qui remonte sur quelques centimètres, toujours en se rétrécissant et en s'écartant de la paroi arrière 29. Le prolongement du fond 27 et les parois 32 et 29 forment une gouttière pouvant recevoir une partie du tuyau d'alimentation en gaz 70 illustrée à la figure 2.
Deux tiges 33 incurvées en forme de cavalier sont soudées dans les régions d'angles supérieures arrière de la caisse 23 et s'é- lèvent au-dessus des bords supérieurs des parois latérales 30.
Le fer à souder chaud peut ainsi être disposé transversalement en reposant sur ces bords supérieurs et en étant maintenu entre les branches 9 et 10 d'une part et les tiges 33 d'autre part.
La saillie latérale 21 de la traverse 5 est tournée vers le haut de façon à retenir radialement la jupe inférieure 71 d'une bouteille de gaz 72 reposant sur le bord de la traverse de part et d'autre de la saillie 21. Un crochet imperdable 34 traverse le trou 22 de la traverse 4 de façon à passer par dessus la collerette supérieure 73 de la bouteille et à se rabattre à l'intérieur de cette collerette qu'il immobilise radialement entre le crochet et la traverse, la coopération des traverses 4 et 5 et du crochet 34 assurant un maintien stable de la bouteille, qui peut être fixée ainsi dans une orientation réglable autour de son axe. Le crochet 34 a une forme générale en U inversé dont la branche avant 74 porte sur sa face arrière, à son extrémité inférieure, une tige transversale 75, tandis que sa branche arrière 76 présente un trou fileté traversé par une vis 77. Le vissage de cette vis amène son extrémité en appui sur la face arrière de la traverse 4 et fait pénétrer la tige 75 sous le rebord supérieur 78, roulé vers l'intérieur, de la collerette 73. Pour retirer la bouteille, on dévisse la vis 77 suffisamment pour dégager la tige 75, et on fait pivoter le crochet vers le haut, ce qui permet d'éloigner la collerette 73 de l'entretoise 4.
Dans la variante illustrée à la figure 5, la tige 75 est supprimée, et la branche arrière 76 du crochet est prolongée vers le bas et recourbée vers l'avant pour s'appuyer sur la face extérieure de la collerette 73, au-dessous de la traverse 4. L'axe de la vis 77 est situé plus haut que le bord supérieur de la collerette, de sorte que le vissage de la vis entraîne à la fois le pincement du rebord 78 entre la branche avant 74 et la traverse 4 et l'application de l'extrémité inférieure 79 de la branche 76 sur la collerette. Pour retirer la bouteille, après desserrage de la vis, il faut la faire pivoter jusqu'à ce que le crochet arrive dans l'interruption 80 de la collerette (figure 2), prévue pour le passage du détendeur 81 et du tuyau 70.
Deux anneaux 35 sont soudés aux branches 9 et 10 respectivement et/ou à la paroi 26 de la caisse à outils, de façon que leurs axes soient à peu près parallèles à ces mêmes branches. Ces anneaux servent à la fixation de la desserte 2 sur le support primaire 1 , comme il sera exposé ci-après.
Un cordage de retenue 130 peut être attaché à la poignée 36, 37, comme montré à la figure 11, pour éviter le glissement ou le basculement vers le bas du support sur un pan de toiture incliné de 30 à 75" par rapport au plan horizontal. Alternativement, le trou 22 de la traverse 6 peut être utilisé pour attacher un cordage de retenue de faible longueur, par exemple par l'inter médiaire d'un anneau ou d'un mousqueton. Le support 1 peut également s'appuyer latéralement sur un pan de toiture incliné à plus de 75" par rapport à l'horizontale, par exemple du type
Mansart, par l'un des deux flancs de son bâti définis respectivement par la branche 9 et le tube 11 et par la branche 10 et le tube 12, en étant suspendu par un cordage attaché à la barre transversale 38, 39.
La desserte 2 comprend un bâti tubulaire formé de deux longerons latéraux 41 et 42 et de deux traverses 43 et 44. Ces dernières sont rectilignes et soudées par leurs deux extrémités respect il vement aux deux longerons. Chaque longeron forme une barre d'appui rectiligne sensiblement horizontale 45 s'étendant vers l'avant jusqu'à la traverse avant 43 et vers l'arrière au-delà de la traverse arrière 44. Au-delà de l'extrémité avant de la barre 45, le longeron tubulaire présente une région 46 recourbée en U vers le bas puis vers l'arrière, terminée par un pied en caoutchouc 47 présentant un axe de révolution horizontal. A son extrémité arrière, le longeron comporte une région 48 recourbée vers le bas et terminée par un pied en caoutchouc 49 présentant un axe de révolution vertical.
Tout comme le support 1, la desserte 2 peut être posée par ses quatre pieds sur des éléments de toiture tels que des tuiles ou des ardoises, ou par les parties rectilignes 45 de ses longerons sur deux liteaux voisins, en étant accrochées par les régions incurvées 46 sur le liteau supérieur. De plus, elle peut être suspendue par ces mêmes régions 46 à un barreau d'une échelle plate posée sur le toit.
Une tige médiane 50 disposée dans le plan vertical longitudinal médian de la desserte comprend une région horizontale 51 soudée aux deux traverses, se raccordant à l'avant à une région 52 qui remonte sensiblement verticalement jusqu'à une région 83 dirigée vers l'arrière et recourbée pour former une poignée.
Une boîte en tôle 53 repose sur les traverses 43 et 44 et sur le longeron 45 et s'étend à partir de cette dernière sur une partie de la largeur de la desserte. Cette boîte a une section rectangulaire et est formée d'un fond 54, de deux parois latérales verticales 55 et 56, d'une paroi avant 57 et d'une paroi arrière 58 également verticales. Le fond 54 est percé de deux ouvertures rectangulaires égales 59 et 60 dont les côtés sont parallèles à ceux du fond et qui laissent subsister de celui-ci cinq bandes d'une largeur de 10 mm environ, à savoir quatre bandes 61, 62, 63 et 64 s'étendant respectivement le long des parois 55 à 58, et une bande 65 séparant les ouvertures 59 et 60 et reliant les bandes 61 et 62, parallèlement aux bandes 63 et 64. Les bandes 61, 63 et 64 sont soudées respectivement au longeron 41 et aux traverses 43 et 44.
Une tige 85 est pliée de façon à former deux barreaux rectilignes longitudinaux 66 et 67 qui sont soudés sur le dessous des traverses 43 et 44 de façon à s'étendre au-dessous des ouvertures 59 et 60, à une distance de 11 mm environ sous le fond 54.
A partir de l'extrémité avant de chaque barreau 66, 67, la tige 85 remonte selon une portion verticale 68 à l'extrémité supérieure de laquelle se raccorde une portion oblique 69 orientée vers l'avant et vers le bas, les extrémités avant des deux portions 69 étant reliées par une portion transversale médiane 70. Les régions supérieures des portions 68 et les portions 69 et 70 forment un crochet permettant d'accrocher un fer à souder par son pied lorsque la desserte est elle-même suspendue par les régions 46 de ses longerons, les portions 69 étant alors dirigées vers le haut à partir des portions 68. Les dimensions des ouvertures 59 et 60 sont juste suffisantes pour y glisser les pains d'ammoniac disponibles dans le commerce, ceux-ci reposant sur les barreaux 66 et 67 et faisant saillie au-dessus du fond 54 d'une hauteur de 30 mm environ, qui correspond à la largeur des targettes de soudure qu'on trouve couramment dans le commerce. L'épaisseur de ces dernières est de 10 mm environ, c'est-à-dire la largeur des bandes résiduelles du fond 54. Cinq tronçons de targettes peuvent donc être posés sur ces bandes entre les pains et les parois verticales de la boîte, ou entre les deux pains. L'ensemble est rendu monobloc par fusion lors de l'utilisation. Les parois 55, 57 et 58 ont une hauteur inférieure à la largeur des targettes, permettant de faire passer la panne du fer à souder sur la surface supérieure des pains et des targettes.
Une tige coudée 91 est soudée par ses régions d'extrémité avant 92 et arrière 93 à la barre 45 et forme dans sa région médiane un coude de faible rayon 94 sur lequel est soudée une rondelle 95 d'axe transversal. Le trou de cette rondelle est aligné avec un trou ménagé dans la paroi 56, à un niveau plus haut que la hauteur des trois autres parois de la boîte 53, ces deux trous formant des paliers pour une nacelle pivotante 96 destinée à recevoir un flacon de flux de section circulaire. La nacelle est formée d'un fil courbé et plié dont les deux portions d'extrémités 97 et 98, alignées, pénètrent respectivement dans les trous de la rondelle 95 et de la paroi 56 et constituent l'axe de pivotement. Aux portions 97 et 98 sont adjacentes respectivement deux régions 99 et 100 du fil formant deux arcs opposés d'un cercle destiné à entourer le flacon, qui sont à leur tour raccordés aux extrémités d'une région diamétrale 101, destinée à soutenir le fond du flacon, par des régions respectives 102 et 103 s'étendant le long de génératrices du flacon. Un second fil 104 est soudé sur la région 99, tournée vers l'avant, par deux régions verticales 105 qui se raccordent par deux régions horizontales 106 tournées vers l'avant à une région médiane en forme d'anse 107 tournée vers le haut. Ce second fil sert à poser le bouchon du flacon de flux lorsqu'il est dévissé. En variante il peut être remplacé par un dispositif de réception du bouchon placé dans l'espace libre entre la barre 45 et la tige 91. La figure 2 montre un tronçon de tube en caoutchouc 108 enfilé sur la région 99 de la nacelle. Un tronçon semblable peut être enfilé sur la région 100, ces deux tronçons venant en contact avec la surface cylindrique du flacon et retenant celui-ci par frottement lors du dévissage et du vissage du bouchon. Alternativement, la nacelle peut présenter un profil carré pour interdire la rotation d'un flacon de section carrée correspondante.
Un tronçon de tube de section rectangulaire de dimensions intérieures 18 x 38 mm environ est soudé par l'un de ses petits côtés au-dessus de la région oblique 110 de la tige 91 reliant les régions 93 et 94, de façon que son extrémité ouverte inférieure 110, coupée à angle droit, repose sur la barre d'appui 45. L'extrémité supérieure 111 du tronçon 109 est coupée obliquement, sensiblement dans un plan horizontal. Ce tronçon de tube peut recevoir une targette de soudure de réserve. Sur sa face tournée vers l'extérieur de la desserte est soudée une pince élastique 112 en acier ressort destinée à recevoir un pinceau pour étaler le flux, dans le cas où il n'existe pas de pinceau monté à l'intérieur du bouchon, ou que le couvreur ne souhaite pas l'utiliser. En variante, une telle pince élastique pourrait etre fixée sur la face supérieure du tube 109.
La desserte 2 peut etre montée sur le support 1, les régions coudées arrière 48 de ses longerons 41 et 42 s'engageant dans les anneaux 35, et les pieds 47 reposant sur la traverse 6, pour le transport de l'ensemble au moyen de la poignée 37 et pour les travaux sur toiture sur un petit rayon autour du support primaire. La desserte est alors logée entre les deux tubes latéraux 11 et 12 du support primaire. Un espace libre est formé entre les longerons de la desserte, en arrière de la traverse arrière 44, pour le passage de la bouteille 72. La desserte peut également être retirée et posée ou accrochée indépendamment du support primaire, pour travailler sur un plus grand rayon sans avoir à déplacer celui-ci, dans la limite permise par la longueur du tuyau de gaz.
La figure 8 montre une desserte simplifiée 120 montée à la place de la desserte 2 sur le support primaire 1. La desserte 102 comporte un plateau réalisé à partir d'une feuille de tôle découpée et pliée pour former un fond horizontal 121 à partir duquel s'élèvent quatre bords verticaux 122, 123, 124 et 125.
Les bords latéraux opposés 124 et 125 se raccordent à des rebords horizontaux 126 et 127 qui viennent reposer sur les branches 14 du support 1 lorsque la desserte est montée sur celui-ci, les bords 124 et 125 étant alors en appui latéral sur les côtés intérieurs de ces memes branches. Une seconde feuille de tôle rectangulaire 128, soudée par ses tranches sur la face supérieure du fond 121 et sur les faces intérieures des bords 122 et 123, s'élève plus haut que ces derniers et forme une cloison verticale séparant le plateau en deux compartiments dans lesquels le couvreur peut poser comme il le souhaite ses outils et accessoires. Sur le dessus des branches 14, à la partie avant de celles-ci, sont soudés des crochets en fil 129 sous lesquels s'engagent les extrémités avant des rebords 126 et 127 et qui maintiennent celles-ci appliquées sur les branches. La desserte 120 peut etre retirée du support 1 par un mouvement de translation-rotation dans lequel les extrémités avant des rebords 126 et 127 glissent vers l'arrière sur les branches 14 pour se dégager des crochets 129, tandis que le bord arrière 123 remonte le long de la bouteille 72. La mise en place de la desserte sur le support 1 se fait par le mouvement inverse. Lorsqu'elle est posée, son déplacement est limité vers l'avant par les crochets 129 et vers l'arrière par la bouteille 72. Bien entendu, les crochets 129 peuvent etre réalisés sous forme de plaquettes plates et non de fils. Ils peuvent également être remplacés par d'autres moyens permettant de plaquer les rebords 126 et 127 sur les branches 14 à la suite d'un mouvement vers l'avant, ces moyens pouvant comprendre des découpes appropriées ménagées dans ces rebords.
Toutes solutions intermédiaires sont possibles entre la desserte élaborée illustrée aux figures 6 et 7 et la desserte simplifiée représentée à la figure 8.
Les figures 9, 11 et 12 montrent l'appui du support primaire sur les liteaux d'un pan de toiture dont l'inclinaison par rapport à l'horizontale est respectivement inférieur à 30 , comprise entre 30 et 75" et supérieure à 75". Un cordage de retenue 130 est utilisé dans les deux derniers cas. Les memes dispositions sont possibles sur un toit revêtu, la figure 10 montrant par exemple une position analogue à celle de la figure 9, dans laquelle les pieds du support reposent sur des tuiles.
La figure 13 montre une variante de la partie avant du support primaire 1, dans laquelle chacun des tubes latéraux 11 et 12 du bâti est remplacé par deux tubes 140 et 141 soudés entre eux. Le tube 141 forme une barre oblique 142 semblable à la barre 14 précédemment décrite, qui se raccorde à son extrémité avant à une courte portion sensiblement verticale 143, dont l'extrémité libre porte un pied en caoutchouc 144 d'axe vertical. Le tube 140 est soudé par son extrémité avant 145 à la région 143 du tube 141, et s'étend vers l'arrière en formant une barre horizontale 146, pour se terminer de la meme façon que la barre 13. À la région 143 est également soudé un fil 147, recourbé vers l'arrière à une distance verticale de 36 mm environ audessous de la barre 146, permettant le passage d'un liteau. Le support ainsi modifié, lorsqu'il repose sur deux liteaux voisins, peut donc s'accrocher sur le liteau supérieur, évitant tout risque de basculement vers l'arrière et éliminant la nécessité d'un cordage de retenue. Une traverse 6 semblable à celle des figures 1 à 3 est soudée par les faces extérieures de ses ailes 87 sur le dessus des barres 142, à l'avant de cellesci. Cette traverse sert de butée avant pour la desserte 120, indiquée en trait interrompu.
L'invention vise no

Claims (19)

Revendications
1. Support d'outillage portable pour travaux de couverture, comprenant des moyens d'appui (13,19,20) permettant de le poser sur un pan de toiture, des premiers moyens de réception (4,5,23,34) propres à maintenir divers outils et accessoires de couverture de telle façon que ceux-ci ne puissent tomber du support quelle que soit la pente du pan de toiture, des seconds moyens de réception (9,10,30,33) propres à supporter un fer à souder de façon à maintenir ses parties chaudes hors de contact avec la toiture et avec les autres outils et accessoires maintenus par les seconds moyens de réception, et des moyens de préhension (36,37) permettant de porter le support d'une seule main lorsqu'il est garni des outils et accessoires, ce support comportant un emplacement prévu pour une bouteille de gaz.
2. Support selon la revendication 1, caractérisé en ce que les moyens d'appui comprennent des pieds (19,20) définissant un plan d'appui, et au moins deux barres d'appui (13) s'étendant selon une direction longitudinale du support, à une distance d'au moins 3 cm au-dessus du plan d'appui et sur une longueur d'au moins 30 cm environ, les pieds étant disposés en deux groupes de part et d'autre de ladite longueur.
3. Support selon la revendication 2, caractérisé en ce que deux pieds (144) appartenant à l'un des deux groupes sont munis de crochets (147) permettant l'arrimage direct du support sur un liteau.
4. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception (4,5,34) sont propres à fixer la bouteille de gaz (72) dans une position où son axe fait un angle d'environ 60O avec ladite direction longitudinale et avec le plan d'appui.
5. Support selon la revendication 4, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception permettent de fixer la bouteille dans différentes orientations autour de son axe.
6. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception sont propres à loger au moins en partie un tuyau d'alimentation en gaz enroulé autour de la bouteille.
7. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception comprennent une caisse (23) propre à contenir des outils, notamment pour le travail mécanique du métal en feuilles de couverture.
8. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception (53) sont propres à loger un pain d'ammoniac en laissant une face de celui-ci accessible à la panne du fer à souder.
9. Support selon la revendication 8, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception définissent un logement pour au moins un tronçon de baguette de soudure ou targette adjacent au pain d'ammoniac et en affleurement de la face exposée de celuici.
10. Support selon la revendication 9, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception comprennent une bote (53) dont le fond (54) présente une ouverture (59,60) correspondant au contour du pain d'ammoniac, traversé par celui-ci qui repose sur une butée (66,67) au-dessous du fond, le tronçon de targette s'appuyant sur ce dernier à côté de l'ouverture.
11. Support selon la revendication 10, caractérisé en ce que le fond de la boîte présente deux ouvertures (59,60) propres à etre traversées par deux pains juxtaposés et écartés l'un de l'autre et peut recevoir un tronçon de targette disposé entre les deux pains et quatre autres tronçons disposés autour de l'ensemble de ceux-ci.
12. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception comprennent un logement (96) propre à maintenir en place un flacon de liquide de nettoyage ou flux d'une dimension transversale d'environ 83 mm.
13. Support selon la revendication 12, caractérisé en ce que le logement (96) pour le flacon de flux est monté pivotant autour d'un axe (97,98) qui est sensiblement horizontal dans les première et seconde orientations du support de façon à maintenir sensiblement vertical l'axe du flacon.
14. Support selon l'une des revendications 12 et 13, caractérisé en ce que le logement du flacon de flux présente des moyens (108) s'opposant à une rotation de celui-ci autour de son axe.
15. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens de réception (109) sont propres à loger une réserve de targettes.
16. Support selon l'une des revendications précédentes, caractérisé en ce qu'il comprend deux éléments séparables ((1,2) munis de moyens d'immobilisation mutuelle et comportant chacun des moyens d'appui, des moyens de réception et des moyens de préhension, à savoir un support primaire (1) et une desserte (2) pouvant etre posée successivement en différents endroits autour du support primaire lors de la progression du travail de couverture, les moyens (4,5,34) de fixation de la bouteille et de logement du tuyau et la caisse à outils (23) appartenant le cas échéant au support primaire et les logements (53,96) pour le pain d'ammoniac, pour le tronçon de targette et pour le flacon de flux appartenant le cas échéant à la desserte.
17. Support selon la revendication 16, caractérisé en ce que les deux éléments comprennent chacun des pieds et des barres d'appui et des seconds moyens de réception.
18. Support selon l'une des revendications 16 et 17, caractérisé en ce que les moyens d'appui (9,12) du support primaire permettent un appui latéral de celui-ci sur un pan de toiture faisant un angle inférieur à 15 environ avec la verticale, ce support étant suspendu à un cordage.
19. Support selon l'une des revendications 16 à 18, rattachées à la revendication 2, caractérisé en ce que l'écartement des crochets (46) de la desserte permet de les loger entre les montants d'une échelle.
FR9201031A 1992-01-30 1992-01-30 Support d'outillage portable pour travaux de couverture. Withdrawn FR2686926A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9201031A FR2686926A1 (fr) 1992-01-30 1992-01-30 Support d'outillage portable pour travaux de couverture.

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR9201031A FR2686926A1 (fr) 1992-01-30 1992-01-30 Support d'outillage portable pour travaux de couverture.

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR2686926A1 true FR2686926A1 (fr) 1993-08-06

Family

ID=9426166

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR9201031A Withdrawn FR2686926A1 (fr) 1992-01-30 1992-01-30 Support d'outillage portable pour travaux de couverture.

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR2686926A1 (fr)

Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US2355883A (en) * 1943-06-02 1944-08-15 Edwin S Mathews Soldering iron rest
US3494713A (en) * 1968-06-18 1970-02-10 Dow Chemical Co Fuel gas supply and dispensing kit
FR2028959A1 (fr) * 1969-01-23 1970-10-16 Rothenberger Edwin
CH626418A5 (en) * 1978-11-06 1981-11-13 Edgar Savioz Fitting device, particularly for roofing tiles or panels
US4345789A (en) * 1980-10-30 1982-08-24 Enpoco Limited Carrying device for cylindrical tanks
US4519565A (en) * 1982-11-22 1985-05-28 Whitmore Richard L Paint-bucket holder
FR2597380A1 (fr) * 1986-04-17 1987-10-23 Parize Albert Appareil combine pour le soudage au gaz
US4770272A (en) * 1987-08-06 1988-09-13 Riley Jon D Safety attachment for ladder

Patent Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US2355883A (en) * 1943-06-02 1944-08-15 Edwin S Mathews Soldering iron rest
US3494713A (en) * 1968-06-18 1970-02-10 Dow Chemical Co Fuel gas supply and dispensing kit
FR2028959A1 (fr) * 1969-01-23 1970-10-16 Rothenberger Edwin
CH626418A5 (en) * 1978-11-06 1981-11-13 Edgar Savioz Fitting device, particularly for roofing tiles or panels
US4345789A (en) * 1980-10-30 1982-08-24 Enpoco Limited Carrying device for cylindrical tanks
US4519565A (en) * 1982-11-22 1985-05-28 Whitmore Richard L Paint-bucket holder
FR2597380A1 (fr) * 1986-04-17 1987-10-23 Parize Albert Appareil combine pour le soudage au gaz
US4770272A (en) * 1987-08-06 1988-09-13 Riley Jon D Safety attachment for ladder

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP0816202B1 (fr) Dispositif de porte-outil destiné à être adapté sur une brouette
FR2587889A3 (fr) Siege transportable pour enfant
FR2645449A1 (fr) Chariot de golf telescopique et repliable
EP1109987B1 (fr) Structure support portable et repliable utilisable en tant qu'echelle ou escabeau
FR2686926A1 (fr) Support d'outillage portable pour travaux de couverture.
EP1257458B1 (fr) Panier pour chariot de magasin en libre service
FR2544681A1 (fr) Brouette a benne basculante
FR2610270A1 (fr) Support de calage et de transport pour recipients cylindriques, notamment bouteilles domestiques de gaz
FR2596718A1 (fr) Socle pour chariot de manutention
EP1013214A1 (fr) Seau de nettoyage pourvu d'anses de forme particulière
EP1865124A1 (fr) Banche pourvue d'un étai télescopique et d'un bracon d'étai
EP0088363B1 (fr) Dispositif d'accrochage d'un panneau de tubes d'échange de chaleur
FR2890677A1 (fr) Plateforme individuelle de travail
EP0873947B1 (fr) Conteneur pour le conditionnement de produits liquides ou pâteux, comportant une structure rigide
EP0984843B1 (fr) Dispositif de support combine pour extincteur et chalumeau
FR2517352A1 (fr) Appareil de support
FR2713132A1 (fr) Dispositif de support pour le tronçonnage de bois de chauffage disposé en tas.
FR2919596A1 (fr) Outil de positionnement d'un recipient de grandes dimensions tel qu'un conteneur de poubelles d'immeuble
FR2515127A1 (fr) Chariot a main
FR2653093A1 (fr) Dispositif pour le support et le maintien en position d'ouverture de sacs, en particulier de sacs postaux.
FR2653476A1 (fr) Element d'echafaudage metallique a assemblage par emboitement, griffe de support s'accrochant a un tel element, et collier forme par deux de ces griffes.
FR2551529A1 (en) Multi-functional and transformable apparatus with multiple uses, especially for use out of doors
FR3107249A1 (fr) Poste de stockage pour trottinette, unités le comportant et ensemble les comportant
FR2613182A1 (fr) Support receptacle pour cages de pre-gavage ou gavage de palmipedes
EP1375408A1 (fr) Dispositif comportant une membrane élastique pour la préhension et la manipulation d'objets fragiles et lourds en milieu industriel

Legal Events

Date Code Title Description
ST Notification of lapse