CH430549A - Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé - Google Patents

Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé

Info

Publication number
CH430549A
CH430549A CH944865A CH944865A CH430549A CH 430549 A CH430549 A CH 430549A CH 944865 A CH944865 A CH 944865A CH 944865 A CH944865 A CH 944865A CH 430549 A CH430549 A CH 430549A
Authority
CH
Switzerland
Prior art keywords
plaster
chamber
turbine
shaft
water
Prior art date
Application number
CH944865A
Other languages
English (en)
Inventor
Pornin Henri
Siguret Paul
Original Assignee
Pornin Henri
Siguret Paul
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Pornin Henri, Siguret Paul filed Critical Pornin Henri
Priority to CH944865A priority Critical patent/CH430549A/fr
Publication of CH430549A publication Critical patent/CH430549A/fr

Links

Classifications

    • BPERFORMING OPERATIONS; TRANSPORTING
    • B28WORKING CEMENT, CLAY, OR STONE
    • B28CPREPARING CLAY; PRODUCING MIXTURES CONTAINING CLAY OR CEMENTITIOUS MATERIAL, e.g. PLASTER
    • B28C5/00Apparatus or methods for producing mixtures of cement with other substances, e.g. slurries, mortars, porous or fibrous compositions
    • B28C5/08Apparatus or methods for producing mixtures of cement with other substances, e.g. slurries, mortars, porous or fibrous compositions using driven mechanical means affecting the mixing
    • B28C5/0875Mixing in separate stages involving different containers for each stage

Description


  <B>Procédé pour la</B>     préparation   <B>automatique</B>     continue   <B>de plâtre</B>     destiné     à     être    utilisé     immédiatement,    et     machin    pour la     mise    en     aeuvre    de ce procédé    La présente invention concerne tout d'abord un nou  veau procédé     permettant    d'assurer, de façon continue et  automatique, la préparation d'un plâtre ayant une  consistance convenable pouvant d'ailleurs être réglée  aisément pour rendre son     utilisation    facile et immédiate,  sans qu'aucune opération manuelle soit à effectuer.  



  Conformément à l'invention, le procédé pour la pré  paration automatique et     continue    de plâtre destiné à être  utilisé immédiatement est caractérisé en ce que l'on met  en suspension du plâtre sec pulvérulent dans une     veine     d'air à l'intérieur d'une première chambre dans laquelle  ledit plâtre sec est     soumis    à l'action d'aubes tournantes  projetant ledit plâtre     axialement    dans une seconde cham  bre, dans laquelle le plâtre est déplacé dans un mouve  ment     hélico-centrifuge    en même temps qu'il est soumis  à un mouillage assuré par de l'eau pulvérisée dans ladite  seconde chambre,

   en ce que l'on bat en même temps ce  plâtre mouillé par au moins un jeu d'aubes d'une tur  bine tournant à grande vitesse, et en ce que l'on pro  jette ensuite ce plâtre mouillé et battu sur un jeu d'aubes  soumettant les particules de plâtre mouillé à une action  de centrifugation agglomérant     ces    particules et les homo  généisant avant de projeter la masse de plâtre aggloméré  mouillé à l'extérieur de cette seconde chambre, présen  tant un évent d'éjection.  



  L'invention s'étend en outre à une machine pour la       mise    en     oeuvre    du     procédé    ci-dessus, cette machine étant  de     réalisation    simple et robuste, peu     coûteuse    d'entretien  et ne risquant pas de s'encrasser, ce qui permet de  l'utiliser sans précaution particulière et indifféremment  pour la préparation de petites ou grandes quantités de  plâtre.  



  Conformément à l'invention, la machine, pour la  mise en     oeuvre    du procédé, est caractérisée en ce qu'elle  comporte au moins deux tronçons tubulaires délimitant  deux chambres distinctes séparées par une cloison par-         tielle    annulaire, un arbre moteur s'étendant à     l'intérieur     desdites deux chambres,     coaxialement    à celles-ci, cet  arbre supportant au moins une turbine à action axiale  placée dans la première chambre présentant une ouver  ture pour l'admission du plâtre sec et, au moins, deux       turbines    ou hélices placées dans la seconde chambre,

    celle desdites turbines ou hélices placée le plus près de  la cloison de séparation desdites deux chambres étant  contiguë à des buses de projection d'eau et la seconde  turbine comportant au moins deux aubes planes à action  centrifuge, vers lesquelles le plâtre, mouillé et battu par  la première turbine ou     hélice,    est projeté pour être  aggloméré, homogénéisé et projeté par cette seconde tur  bine à travers une ouverture prévue dans la paroi de  cette     seconde    chambre.  



       Des    formes d'exécution de l'invention sont représen  tées à titre d'exemple non     limitatif    au dessin     annexé.     



  La     fig.    1 est une coupe-élévation     schématqiue,    d'une       première    forme d'exécution de la machine.  



  La     fig.    2 est une élévation schématique montrant  cette même machine associée à un dispositif doseur  particulier.  



  La     fig.    3 est une coupe-élévation d'une variante du  dispositif doseur.  



  La     fig.    4 est une coupe-élévation partielle analogue  à la     fig.    1 d'une première variante.  



  La     fig.    5 est un schéma en élévation illustrant     la.     façon dont est     utilisée        la.        machine    suivant     la        fig.    4.  



  La     fig.    6 est une coupe-élévation montrant un mode  d'exécution simplifié de la machine.  



  La     fig.    7 est une coupe-élévation d'une autre variante  de cette machine.  



  Pour doser, mouiller, gâcher puis distribuer de façon  continue du plâtre devant être utilisé     immédiatement,     notamment dans des travaux de construction, on pro-      cède tout d'abord, en fonction de la quantité de plâtre  devant être utilisée, à un dosage du plâtre pulvérulent  sec en mettant en     ceuvre    des moyens     mécaniques    ou des  moyens pneumatiques ou encore, en combinant une  action     mécanique    et une action pneumatique pour ren  dre plus facile un dosage précis, le plâtre pulvérulent  est ensuite déplacé en     continu    à     l'intérieur    d'au moins  une enceinte close,

   dans laquelle il est     maintenu    en agi  tation permanente, puis mis en présence d'eau pulvérisée.  



  La pulvérisation de cette eau est de préférence assu  rée de façon que le plâtre se trouvant à la périphérie de  l'enceinte, dans     laquelle    on fait tourner des organes  mécaniques pour assurer l'avancement de ce plâtre et  le     maintenir    dans un état finement divisé, soit mouillé  davantage que les     fractions    de plâtre se trouvant au  voisinage du centre de la     veine,    ceci pour tenir compte  de     la.        différence    de vitesse linéaire des organes mécani  ques qui assurent le gâchage à     l'intérieur    de l'enceinte.  



  Ce plâtre mouillé par l'eau pulvérisée est, près de  l'extrémité de sortie de l'enceinte,     soumis    à un brassage  final et à une centrifugation     faisant    que le     mouillage    de  toutes les     fractions    du plâtre est ainsi homogénéisé. En  outre, on utilise cette centrifugation pour assurer l'éva  cuation du plâtre en dehors de l'enceinte, par un évent  tangentiel que celle-ci présente à cet effet.  



  Selon la     fig.    1, la machine pour mettre en     aeuvre    le  procédé ci-dessus comporte une enceinte qui est déli  mitée par deux tronçons tubulaires principaux 1 et 2,  pouvant être de même diamètre, mais de préférence  comme représenté, le tronçon 1 est de plus petit dia  mètre que le tronçon 2. Les deux tronçons 1 et 2 sont       reliés    ensemble par un distributeur d'eau 3 qui     délimite     un collecteur     annulaire    4 pour l'eau amenée par un  conduit 5, ce     collecteur    débouchant par des buses de  pulvérisation multiples 6 formées dans sa paroi laté  rale, dirigées vers la chambre 7 que     délimite    intérieure  ment le tronçon 2.

    



  Le distributeur 3 qui est de forme annulaire, déli  mite intérieurement un fourreau 8 faisant     saillie    à l'inté  rieur de la chambre 7, notablement     au-delà    du plan  dans lequel débouchent les buses de pulvérisation 6 afin  d'empêcher toute pénétration accidentelle d'eau dans la  chambre 9 que délimite le tronçon 1.  



  La liaison entre les deux tronçons     tubulaires    peut  être assurée par     différents    moyens mécaniques.     Il        est     avantageux toutefois que     cette    liaison, de même que  celle des flasques de fermeture 10 et 11 qui sont prévus  aux deux extrémités de l'enceinte, soit assurée par des  brides 12 et des boulons ou vis de serrage 13, afin que  toute l'enceinte soit     délimitée    par des     éléments    facilement       démontables,    assemblés à la manière d'un empilage.  



  Le dessin montre que le tronçon 2 présente une par  tie 2a de diamètre légèrement plus grand, qui est déli  mitée par un fourreau, dans lequel est pratiquée une  ouverture 14 constituant l'évent de sortie de l'enceinte.  Les     flasques    de     fermeture    10, 11 servent de support à  des paliers 15 et à des joints d'étanchéité 16 interposés  entre ces paliers et les chambres 7 et 9.

   Un arbre axial  17 s'étend entre les paliers 15 dans lesquels     il        tourillonne     et fait     saillie        au-delà    du     flasque    10 pour supporter une       poulie        d'entraînement   <B>18</B> ou, éventuellement, être relié       directement    à un moteur.  



  De     la    même     façon    que l'enceinte décrite ci-dessus,  qui est constituée par l'empilage de plusieurs éléments,  on     réalise    les organes     mécaniques    devant être entraînés    par l'arbre 17 de façon     qu'ils    soient aussi empilés les  uns par rapport aux autres sur ledit arbre 17, ce qui  rend ainsi leur remplacement éventuel facile.

   A cette fin,  l'arbre 17 présente sur sa partie s'étendant à l'intérieur  des chambres 7 et 9 en 17a, une section par exemple  polygonale et les organes qu'il supporte et entraîne pré  sentent des moyeux de forme correspondante, ces orga  nes étant séparés les uns des autres par des entretoises  constituées, par exemple, par des fourreaux tubulaires 19  qui sont simplement enfilés sur l'arbre puis serrés par un  écrou 20 vissé sur une partie filetée 17b dudit arbre.  



  Les organes mécaniques comprennent tout d'abord  une roue 21 disposée dans la chambre 9, cette roue       coMportant    deux ou trois aubes 21a dont le bord péri  phérique externe 21b est conformé pour     délimiter    les  génératrices d'une sphère, afin que ces aubes balayent  toute la surface interne du tronçon 1, délimitant la cham  bre cylindrique 9 qui constitue la chambre d'entrée du  plâtre qui pénètre dans cette chambre par une ouver  ture 22. Les aubes 21a sont par ailleurs galbées à la  façon des aubes d'un compresseur du type axial, afin  que le plâtre amené suivant la flèche     f1    soit dévié et pulsé  dans l'alésage 8a délimité par le fourreau 8 que forme la  couronne distributrice 3.  



  Une seconde roue 23, conformée de manière     analo-          gue,à    la roue 21, est disposée en aval de cette dernière,  de façon que ces aubes 23a balayent tout l'alésage 8a ;  lesdites aubes 23 sont conformées pour tendre à accélé  rer le mouvement d'avance axial du plâtre qui a été  amorcé par les aubes 21a de la roue 21.  



  Une troisième roue 24, disposée immédiatement en  aval du fourreau 8 présente, par exemple, deux bran  ches 24a relativement longues qui sont prolongées par  des palettes 24b, dont les bords sont aussi près que  possible tant de la paroi interne de l'élément tubulaire 2  que de la paroi latérale de la couronne de distribution 3.

    Les palettes 24b sont     conformées    en forme d'aubes à  action     hélico-centrifuge,    de cette façon, l'eau qui est déjà  pulvérisée à la sortie des buses 6, est encore pulvérisée  par lesdites palettes 24b, cette eau étant projetée à la  fois suivant la flèche     f2    et suivant la flèche f3 Le plâ  tre, étant amené par la roue 23 dans le sens figuré par  la flèche f4, est ainsi partiellement dévié suivant la flè  che f5, la plus grande partie de la veine de plâtre pulvé  rulent tendant à être concentrée vers la partie périphé  rique du tronçon tubulaire 2, qui est la partie recevant  la plus grande quantité d'eau pulvérisée.  



  En aval de la roue 23 on dispose une     hélice    25 à  pales multiples, auxquelles on a conféré un pas faisant  que cette hélice a une action du type axial, de cette  façon, toute l'eau pulvérisée et tout le plâtre sont     obligés     de passer à travers l'hélice 25, qui constitue un organe  mélangeur gâcheur, soumettant les particules de plâtre  déjà mouillées à un brassage intense qui assure un tra  vail très efficace. De plus, l'hélice 25 projette le plâtre  mouillé et gâché suivant la     flèche        f6,    dans la section de  la chambre 7     délimitée    par le fourreau 2a.

   Cette section  est occupée par une roue 26 comportant à sa périphé  rie deux ou, au plus, trois aubes planes 26a qui s'éten  dent depuis une zone comprise entre deux pales de       l'hélice    24     jusqu'au    voisinage du flasque de ferme  ture 11.  



  Les aubes 26a étant planes ont seulement une action  centrifuge et par conséquent le plâtre mouillé et gâché  est soumis par ces aubes, à une action centrifuge éner  gique qui a pour effet d'agglomérer toutes les particules      de plâtre en assurant leur homogénéisation et la pro  jection de la masse ainsi agglomérée, par l'ouverture 14,  par laquelle lesdites aubes planes 26a font légèrement  saillie.  



  Un couteau racleur 127 est de plus prévu éventuel  lement à l'extrémité de l'arbre 17 pour assurer le net  toyage du flasque 11.  



  L'amenée et le dosage du plâtre sec pulvérulent jus  qu'à l'ouverture d'entrée 22 du tronçon tubulaire 1 peu  vent être assurés de différentes façons.  



  La     fig.    2 montre que le tronçon tubulaire 1 peut  supporter directement une trémie 27 dans laquelle le  plâtre pulvérulent est contenu. Cette trémie contient  intérieurement un arbre 28 sur lequel on a monté un  agitateur 29 pour     empêcher    que le plâtre puisse colma  ter la trémie. De plus, l'extrémité inférieure de l'arbre  28 supporte un distributeur 30, par exemple à vis, placé  juste à l'entrée de l'ouverture d'admission 22.

   Cette  disposition simple     permet        d'utiliser    pour la     mise    en mou  vement des     différents    organes du dispositif un seul  moteur d'entraînement 31, par exemple électrique, dont  une poulie 32     entraîne,    par des courroies 33 la poulie  multiplicatrice 18, calée sur l'extrémité de l'arbre 17.

   Il  est en effet important que les différentes roues que con  tient le dispositif     tournent    à grande vitesse, par exemple  de l'ordre de 6000     tours/minute.    Un second jeu de  poulies 34, démultiplicatrices cette fois, commande un  second réducteur et un renvoi d'angle 35 qui assure       l'entraînement    de l'arbre 28 à petite vitesse ; on peut  évidemment agir sur la quantité de plâtre introduit dans  le dispositif en modifiant le pas de la vis 30 ou encore  la vitesse de rotation de l'arbre 28, ce qui peut être  assuré simplement par des poulies étagées prévues en  lieu et place du jeu de poulies 34.  



  Un autre mode d'alimentation de la machine est  représenté à la     fig.    3 suivant laquelle le plâtre pulvéru  lent sec est contenu dans un tambour 36 muni d'un  couvercle de chargement 37. Ce tambour, supporté par  des paliers 38, 38a et     entraîné    par des poulies motri  ces 39, elles-mêmes actionnées par un moteur 40, con  tient intérieurement des aubes distributrices 41 qui assu  rent le remplissage permanent d'une cuillère 42, montée  à l'intérieur du tambour à l'extrémité du tube 43, dis  posé concentriquement à un second tube 44 faisant  saillie, de même que le tube 43, à l'extérieur du tam  bour 36 en passant à l'intérieur du palier 38a.

   La par  tie saillante du tube 44 est fermée et communique avec  un conduit 45 dans lequel est monté un robinet de  réglage 46, ou un papillon destiné à permettre le réglage  de la quantité d'air pouvant être admise dans le tube 44  Pr pénétrer par celui-ci à l'intérieur du tambour.  



  L'extrémité du tube 43 se trouvant à l'intérieur du  tambour est ouverte au niveau de la cuillère 42 et pré  sente en outre, éventuellement, un trou supplémentaire  47 le faisant communiquer avec l'intérieur du tube 44.  L'autre extrémité du tube 43 débouche, de préférence  tangentiellement, dans une chambre 48 d'un dispositif  aspirateur     pulseur    désigné dans son ensemble par la  référence 49, qui contient, dans une seconde chambre 50  séparée de la chambre 48 par une cloison 51 ouverte en  son centre une turbine centrifuge 51 entraînée par un  moteur 52, cette seconde chambre 50 débouchant dans  un conduit 53 menant à l'ouverture 22 du tronçon  d'admission 1 du dispositif selon la     fig.    1.  



  Comme cela ressort de ce qui précède, le tambour  36 tournant en continu, cela a pour effet de maintenir    la cuillère 42 constamment remplie et, par conséquent,  la dépression engendrée dans la chambre 48 de l'aspira  teur     pulseur    49 est appliquée à l'intérieur du tube 43,  ce qui a pour effet d'aspirer du plâtre depuis la cuillère  42. Le trou 47 est destiné à permettre le passage d'une  certaine quantité d'air afin que des fragments impor  tants de plâtre aggloméré ne puissent pas être aspirés,  mais qu'au contraire le plâtre aspiré soit supporté dans  une veine d'air. La quantité de plâtre aspiré peut aisé  ment être réglée en agissant sur le papillon 46 qui limite  la quantité d'air pouvant entrer dans le tube 44.  



  Le tube 43 débouchant, de préférence, tangentielle  ment dans la chambre 48 du dispositif 49, il s'ensuit que  le plâtre et l'air aspirés dans cette chambre doivent sui  vre un mouvement tourbillonnaire pour pouvoir passer  par l'ouverture centrale de la cloison 51, ce qui assure  l'homogénéisation du plâtre dans la veine d'air qui le  transporte. La turbine 50 pulse ensuite cet air par le  conduit 53 et par conséquent le plâtre est, de cette  manière, amené dans un état finement pulvérisé et con  venablement réparti dans le tronçon     d'admission    1 du  dispositif où il est     ensuiïe    traité comme expliqué pré  cédemment.  



  La     machine    décrite     ci=dessus    en référence à la     fig.    1  permet, par sa constitution, de préparer des     quantités    de  plâtre très     importantes    et elle trouve une application  plus particulière dans les travaux où de grandes quan  tités de plâtre doivent être     préparées    rapidement. Dans  certains cas, une machine plus simple peut présenter  des avantages notamment pour l'exécution de travaux  particuliers.  



  Les     fig.    4 et 5 illustrent une telle machine qui peut  être de dimension très petite et qui     comporte    avanta  geusement une     platine    54 permettant d'étendre directe  ment le plâtre sur un mur     comme    cela est représenté à  la     fig.    5. Dans cette machine, on amène     comme        précé-          demment,    par l'ouverture 22, le plâtre dans le     tronçon     tubulaire 1 et celui-ci qui contient la roue 21 calée sur  l'arbre 17,     communique    directement avec le tronçon 2.

    Dans ce tronçon, on prévoit une turbine 55 à aubes à  action radiale, inclinées et respectivement disposées sui  vant une hélice par rapport à l'arbre 17. En outre,  l'arbre 17 porte, au niveau des deux extrémités de la  chambre 7, des couteaux racleurs 56 pour nettoyer les  parois latérales de cette chambre.  



       Comme    le montre le dessin, la chambre 7 est sépa  rée de la partie qui contient la roue 26, à aubes planes  26a et à action centrifuge homogénéisant le plâtre  mouillé et gâché et le projetant par l'ouverture 14, par  une cloison 57, dans laquelle est prévu un trou de pas  sage 57a situé sensiblement à l'opposé de l'ouverture 14.  Dans cette partie aussi de la chambre 7, on prévoit des  couteaux latéraux 56 pour assurer le nettoyage par  raclage de façon permanente des parois latérales.  



  Le dessin montre encore que la. machine selon la       fig.    4, présente une différence de réalisation vis-à-vis de  celle de la     fig.    1. En effet, l'arbre 17 est creux, sur une  partie de sa longueur, pour délimiter un canal axial 58  communiquant par des passages radiaux 59 avec une  chambre de distribution 60 qui est délimitée par la paroi  extérieure de l'arbre 17 et le moyeu 55a de la     turbine    55,  moyeu qui constitue l'une des entretoises 19 et qui est  percé de trous 60a formant buse de pulvérisation pour  l'eau devant mouiller le plâtre.

   Cette eau est amenée par  un conduit 61 disposé dans le prolongement de l'arbre  17 et ce conduit comporte un obturateur réglable 62      pour permettre d'obtenir, à la demande, la quantité d'eau  devant être amenée dans le dispositif, dont le fonctionne  ment est semblable à celui du dispositif de la     fig.    1.  



  Dans la     réalisation    décrite ci-dessus, en référence à  la     fig.    4, il est tout particulièrement avantageux d'utili  ser pour doser le plâtre, le dispositif selon la     fig.    3,     car          il    devient possible à ce moment de constituer le conduit  53,     reliant    la chambre 50 de la turbine 51 à l'ouver  ture 22 d'admission, au moyen d'un tuyau flexible, tan  dis que le conduit d'amenée d'eau 61 est également  constitué par un tuyau flexible. De façon analogue,  l'arbre 17 est dans ce cas aussi     entraîné    par une trans  mission souple 163 au moyen d'un moteur qui peut être  celui d'entraînement de la turbine 51.

   Cette disposition  permet de disposer d'un appareil léger, facilement       manoeuvrable,    rendant possible     l'utilisation    immédiate du  plâtre gâché.  



  Dans certains cas, il est utile de pouvoir disposer  d'un appareil de petite     dimension    qui soit complètement  autonome et qui puisse     indifféremment    être     utilisé     comme celui des     fig.    4 et 5, par exemple pour étendre  directement du plâtre.  



  La     fig.    6 montre une telle réalisation dans laquelle  le tronçon tubulaire 1 délimitant la chambre d'admis  sion 9 est séparé du tronçon 2 délimitant la chambre de  gâchage et d'éjection 7 par une cloison annulaire 21a  de la roue 21 dont la périphérie constitue des racleurs  pour l'alésage délimité par la cloison 63. La roue 26 à  palettes     planes    26a occupe dans cette réalisation toute     la     largeur de la chambre 7 et ces palettes 26a sont prolon  gées en 26b pour constituer des racleurs de nettoyage de  la paroi latérale de la cloison 63. En outre, la paroi  d'extrémité, opposée à la cloison 63, est maintenue pro  pre par les branches de support des palettes planes 26a,  lesdites branches formant ainsi racleurs.  



  Le dessin montre donc que la roue 26 balaie un  volume de     forme    correspondant à celle de la chambre 7  et on     dispose,    pour assurer le gâchage proprement dit  du plâtre, à     l'intérieur    du volume     délimité    par la roue 26,  des     hélices    64 contre les pales     desquelles    le plâtre sec  est projeté par les     aubes    21a de la roue 21.

   On retrouve  donc dans     cette        construction    les mêmes organes que       ceux    décrits précédemment     dans    les modes d'exécution  selon les     fig.    3 et 4. Dans cette     réalisation,    l'eau est  amenée entre les     hélices    64 par des canaux radiaux 65  pratiqués dans l'arbre 17 pour communiquer avec un  alésage axial 66 de cet arbre, alésage dont l'embouchure  est contrôlée par une vis pointeau 67, vissée dans un  embout protecteur 68 solidaire du     flasque    d'extrémité 10  Au tronçon tubulaire 1 et à l'intérieur duquel l'eau est  amenée par un     conduit    69.

   Pour que l'eau ne     risque    pas  d'entrer dans     la,    chambre 9     d'admission    du plâtre     sec,     on prévoit un joint d'étanchéité 70 entre l'arbre 7 et le       casque    de     fermeture    10.  



  L'appareil devant être autonome, il doit comporter  son propre moteur et celui-ci, désigné par 71, est dis  posé dans un     boitier    72     placé    dans     l'alignement    du tron  çon tubulaire 2. Le moteur 71 qui     entraîne    déjà l'arbre  17,     entraîne    aussi, par le prolongement 171 de     cet    arbre,  une turbine 51a     disposée    dans un carter 49a, cette tur  bine et ce carter étant analogues à celui selon le mode  d'exécution de     la.        fig..3    qui porte les mêmes références,  mais sans     l'indice    a.

   Le conduit de     sortie    du     carter    49a,  qui     est    désigné par la référence 53a, conduit directement  à     l'ouverture        d'admission    22 du tronçon tubulaire 1, de    sorte que le plâtre pulsé arrive     dans    la chambre 9 de ce  tronçon tubulaire de la même manière que décrit pré  cédemment.

   Pour amener le plâtre jusqu'au carter 49a,  on prévoit un conduit axial 73 débouchant sensiblement  au centre de la turbine 51a, ce conduit d'amenée étant  de préférence muni d'une valve 74 permettant la mise  en communication du carter 49a avec un     récipient    conte  nant le plâtre pour que celui-ci soit aspiré par la tur  bine 51a ou permettant de mettre le carter de     cette    tur  bine en liaison avec l'atmosphère afin que seul de l'air  soit aspiré, lorsqu'on procède aux opérations de net  toyage comme cela est décrit dans ce qui suit.  



  On peut encore simplifier l'appareil lorsqu'il doit  être     utilisé    seulement pour des travaux     artisanaux.    Cela  est montré par la     fig.    7, suivant     laquelle    la turbine  d'aspiration 51a est supprimée et,     dans    ce cas, le moteur  71 pour     l'entraînement    de l'arbre 17 est disposé contre le  tronçon tubulaire 1 dans la chambre 9, dans laquelle  ledit arbre 17     entraîne    une roue 211 à action axiale, ana  logue à celle des roues 21 décrites précédemment, cette  roue 21a constituant, en outre,

   un broyeur pour le plâ  tre amené dans l'ouverture 22 suivant     @la    flèche     f7.     



       Comme    à la     fig.    6, la chambre 9 est séparée de la  chambre 7 par une cloison 63 et, de manière analogue  à ce qui a été décrit en référence à la     fig.    1, cette cloi  son forme un distributeur pour l'eau     amenée    par le con  duit 5 et pulvérisée dans la chambre 7 par au moins une  buse 6 faisant saillie à l'intérieur de cette dernière.  



  Pour faciliter la circulation du plâtre depuis la cham  bre 9 jusqu'à la chambre 7, on prévoit,     comme    à la       fig.    1, une roue 23a,     entraînée    par l'arbre 17, qui cons  titue, en outre, un racleur pour maintenir propre l'alé  sage interne délimité par la cloison 63. Le mouillage du  plâtre ayant lieu comme précédemment dans la cham  bre 7, pour activer le travail de ce plâtre, on prévoit  dans cette chambre deux turbines centrifuges concentri  ques, de diamètre     différent,    celle de plus petit diamètre  étant désignée par la référence 75 et comportant des  aubes 75a qui sont au     moins    au nombre de deux.

   La  plus grande des turbines est désignée     dans    son ensem  ble     par        la        référecne    76 et elle est     conformée    pour que  les bras 76a qui la relie à l'arbre 17 constituent des  couteaux racleurs pour     la,    paroi extrême du     tronçon     tubulaire 2,

       tandis    que     la    partie     plane    76b de     ces        aubes     forme couteau racleur pour la partie de révolution dudit  tronçon tubulaire 2 et qu'enfin des segments radiaux  76c     forment    des couteaux racleurs pour la paroi de     la     cloison 63.  



  Pour que l'effet de malaxage du plâtre et que     l'effet     d'évacuation de celui-ci soient séparés, les deux turbines  75 et 76 qui sont     entraînées    à la même vitesse par  l'arbre 17, comportent chacune au moins deux aubes,  et celles-ci sont décalées     angulairement    de sorte que le  plâtre qui échappe à cette     prise,    par action centrifuge des  aubes 75a est ensuite repris par les aubes 76b qui en  assurent l'homogénéisation finale et     la    projection par  l'ouverture 14.  



  Dans     la    disposition selon     la        fig.    7, le plâtre peut être  contenu seulement dans une trémie en     forme    de boîte 77  et, de même l'eau peut être amenée au conduit 5 depuis  un     réservoir    78 pouvant être disposé à un     emplacement     quelconque, pourvu qu'il soit en charge, ou, que des  moyens divers soient prévus pour faire circuler l'eau  depuis le réservoir jusqu'au conduit 5.  



       Il    y a     lieu    de remarquer que le nettoyage des dispo  sitifs selon les     différents    modes     d'exécution        décrits    de      l'invention, peut toujours être assuré de façon extrême  ment simple, en effet, dans chacun de ces dispositifs il  suffit d'interrompre l'amenée de plâtre, tandis que de  l'eau continue à être amenée, ce qui a pour effet de  diluer les fractions de plâtre pouvant encore être conte  nues dans le dispositif, cette dilution ne présentant pas  de difficultés, étant     donné    que le plâtre n'a pas le temps  de prendre pendant son passage dans l'appareil.

   Par  ailleurs, comme cela ressort de la description détaillée  qui précède dans tous les modes d'exécution, les diffé  rents organes de travail du plâtre qui sont     entrainés    par  l'arbre 17 sont     conformés    pour constituer des éléments  racleurs des parois internes du dispositif ou des cou  teaux racleurs sont rapportés     supplémentairement    pour  être entraînés par ledit arbre 17, de     sorte    qu'aucune  agglomération de plâtre ne peut être produite à l'inté  rieur du dispositif.

Claims (1)

  1. REVENDICATION I Procédé pour la préparation automatique et conti nue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, caractérisé en ce que l'on met en suspension du plâtre sec pulvérulent dans une veine d'air à l'intérieur d'une première chambre dans laquelle ledit plâtre sec est sou mis à l'action d'aubes tournantes projetant ledit plâtre axialement dans une seconde chambre, dans laquelle le plâtre est déplacé dans un mouvement hélico-centrifuge en même temps qu'il est soumis à un mouillage assuré par de l'eau pulvérisée dans ladite seconde chambre, en ce que l'on bat en même temps ce plâtre mouillé par au moins un jeu d'aubes d'une turbine tournant à grande vitesse,
    et en ce que l'on projette ensuite ce plâtre mouillé et battu sur un jeu d'aubes soumettant les particules de plâtre mouillé à une action de centrifugation agglomé rant ces particules et les homogénéisant avant de pro jeter la masse de plâtre aggloméré mouillé à l'extérieur de cette seconde chambre, présentant un évent d'éjection.
    REVENDICATION II Machine pour la mise en oeuvre du procédé selon la revendication I, caractérisée en ce qu'elle comporte au moins deux tronçons tubulaires (1, 2 ou 2a) délimitant deux chambres distinctes (9, 7) séparées par une cloison partielle annulaire (3 ou 57), un arbre moteur (17) s'étendant à l'intérieur desdites deux chambres (9, 7), coaxialement à celles-ci, cet arbre supportant au moins une turbine (21, 55, 21a) à action axiale placée dans la première chambre (9) présentant une ouverture (22) pour l'admission du plâtre sec et, au moins, deux tur bines (23, 24 ou 55, 26 ou 64, 26a) ou hélices placées dans la seconde chambre (7)
    , celle desdites turbines ou hélices placée le plus près de la cloison de séparation desdites deux chambres étant contiguë à des buses de projection d'eau (6, 60a, 65) et la seconde turbine com portant au moins deux aubes planes (26a, 76b), à action centrifuge, vers lesquelles le plâtre mouillé et battu par la première turbine ou hélice, est projeté pour être agglo méré, homogénéisé et projeté par cette seconde turbine à travers une ouverture (14) prévue dans la paroi de cette seconde chambre. SOUS-REVENDICATIONS 1. Procédé suivant la revendication I, caractérisé en ce que l'on distribue l'eau pulvérisée en excès dans la partie périphérique de la seconde chambre et en quantité insuffisante dans la zone centrale de cette chambre. 2.
    Machine suivant la revendication II, caractérisée en ce que toutes les parois internes des éléments fixes faisant saillie dans les deux chambres délimitées par les tronçons tubulaires (1, 2, 2a) sont soit planes, soit de révolution et les turbines portées par l'arbre (17) concen trique à ces chambres, ainsi que des couteaux racleurs (56) également portés par cet arbre, présentent des bords contigus auxdites parois, de façon que toutes les parois soient nettoyées pendant le fonctionnement. 3.
    Machine suivant la revendication II et la sous- revendication 2, caractérisée en ce que le plâtre sec est amené à l'ouverture d'entrée (22) de la première cham bre (9), à l'intérieur de laquelle tourne la turbine à action axiale (21, 21a, 211), par un distributeur du type à vis (30), monté à l'extrémité d'une trémie (27) conte nant le plâtre, cette trémie contenant aussi un agita teur (29) pour empêcher le plâtre de s'agglomérer, ledit plâtre distribué à la sortie de la trémie étant mis en sus pension dans l'air par ladite turbine (21, 21a, 211) tra vaillant dans la première chambre. 4.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 et 3, caractérisée en ce que le plâtre amené à l'ouverture d'admission (22) de la première chambre (9) est transporté en suspension dans une veine d'air pulsé par une turbine auxiliaire (50) dont l'admis sion est reliée à un tube (43) dans lequel cette turbine auxiliaire crée une dépression pour l'aspiration du plâtre depuis un récipient (36) qui le contient. 5.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 4, caractérisée en ce que le récipient (36) contenant le plâtre est constitué par un tambour tournant à l'intérieur duquel sont disposées des plaques déflectrices (41) pour le remplissage d'une cuillère fixe (42), placée également à l'intérieur dudit tambour à l'extrémité du tube (43) menant à l'aspiration de la tur bine auxiliaire, un second tube (44) étant prévu pour l'entrée d'air atmosphérique dans le tambour (36) et ce second tube est muni d'un régulateur de débit (46) per mettant de régler la dépression engendrée dans ledit tambour. 6.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 5, caractérisée en ce que la seconde chambre (7) du dispositif, dans laquelle le plâtre est mouillé, contient un distributeur d'eau (46) projetant l'eau dans une direction axiale sur les aubes (24b) d'une turbine (24) à action hélico-centrifuge disposée au voisi nage des buses (6) de projection d'eau, une seconde tur bine (25) à action axiale et à grand nombre de pales, étant disposée immédiatement en aval de la turbine (24) à action hélico-centrifuge et cette deuxième turbine (25) étant placée immédiatement en amont de la turbine (26) comportant au moins deux aubes radiales (26a)
    assurant la centrifugation et l'éjection du plâtre. 7. Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 6, caractérisée en ce que les buses (6) pour projeter l'eau axialement contre la première turbine (24) à action hélico-centrifuge sont prévues dans la cloison (3) séparant les deux chambres (9, 7), ces buses (6) étant reliées à un collecteur (4) de distribu tion unique également formé dans ladite cloison. 8.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 6, caractérisée en ce que la seconde chambre (7), dans laquelle le plâtre est mouillé, battu, homogénéisé puis projeté à l'extérieur du dispositif, con tient deux hélices (64) disposées parallèlement de part et d'autre de canaux (65) percés radialement dans l'arbre (17) qui les entraîne et dans lequel l'eau est ame née par un alésage axial (66) prévu dans cet arbre, ces deux hélices étant disposées à l'intérieur du volume déli mité par les aubes (26a) d'une turbine centrifuge (26), également entraînée par l'arbre (17)
    et conformée de manière que certaines parties des aubes et des bras qui les supportent épousent le contour de ladite seconde chambre (7) dans laquelle le plâtre sec est amené par une turbine à action axiale (21a), entraînée par l'arbre (17) et disposée en partie dans la première chambre (9) et dans l'espace circulaire ménagé par l'ouverture cen trale de la cloison (63) séparant les deux chambres, un moteur (71) d'entraînement de l'arbre des turbines ci-dessus étant disposé contre la paroi d'extrémité de la seconde chambre (7), ce moteur (71) entraînant une seconde turbine (51a) disposée dans une chambre annexe délimitée de l'autre côté du moteur (71), pour constituer la chambre d'aspiration du plâtre contenu dans un réci pient,
    cette seconde turbine refoulant ensuite directement le plâtre dans ladite première chambre. 9. Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 8, caractérisée en ce que l'alésage axial (66) prévu pour l'amenée de l'eau à l'intérieur de l'arbre d'entraînement (17) des turbines a son embou chure contrôlée par un élément obturateur réglable (67). 10.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 5, caractérisée en ce que la seconde chambre (7) dans laquelle le plâtre est mouillé, battu, homogénéisé puis éjecté contient deux turbines (75, 76) à action centrifuge de diamètre différent, calées sur le même arbre (17), ces deux turbines n'ayant qu'un faible nombre d'aubes, et les aubes (75a, 76a) des deux tur bines étant décalées angulairement, les buses (6) de pro jection d'eau dans cette chambre (7)
    étant disposées pour projeter l'eau axialement suivant une couronne de rayon plus petit que le plus petit rayon des aubes de la plus petite turbine. 11. Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 10, caractérisée en ce qu'elle est soli daire d'une platine (54) dans laquelle est pratiquée l'ouverture (14) d'éjection de la seconde chambre, et en ce que l'arbre d'entraînement des turbines de cette machine est mû indifféremment par un moteur incorporé à la machine ou par un flexible reliant ladite machine à un moteur fixe tandis que l'eau et le plâtre sont amenés à ladite machine par des conduits souples (53, 163). 12.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 11, caractérisée en ce que les tron çons tubulaires délimitant les deux chambres de travail de la machine sont constitués par l'empilage de carters et flasques de fermeture reliés entre eux par des moyens de serrage amovibles. 13.
    Machine suivant la revendication II et les sous- revendications 2 à 10, caractérisée en ce que les tur bines entraînées par l'arbre (17) sont engagées sur celui-ci par coulissement et sont maintenues écartées les unes des autres par des entretoises tubulaires (19) égale ment empilées sur l'arbre qui présente une partie pour le vissage d'un écrou (17b) de serrage des différentes entretoises et des différents moyeux des turbines.
CH944865A 1965-07-06 1965-07-06 Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé CH430549A (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
CH944865A CH430549A (fr) 1965-07-06 1965-07-06 Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
CH944865A CH430549A (fr) 1965-07-06 1965-07-06 Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé

Publications (1)

Publication Number Publication Date
CH430549A true CH430549A (fr) 1967-02-15

Family

ID=4352106

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
CH944865A CH430549A (fr) 1965-07-06 1965-07-06 Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé

Country Status (1)

Country Link
CH (1) CH430549A (fr)

Cited By (2)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CN104960091A (zh) * 2015-05-27 2015-10-07 成都绿迪科技有限公司 一种砂浆搅拌机的混合仓结构
CN107520965A (zh) * 2017-09-18 2017-12-29 郑州大学 一种石膏砂浆喷浆机

Cited By (2)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CN104960091A (zh) * 2015-05-27 2015-10-07 成都绿迪科技有限公司 一种砂浆搅拌机的混合仓结构
CN107520965A (zh) * 2017-09-18 2017-12-29 郑州大学 一种石膏砂浆喷浆机

Similar Documents

Publication Publication Date Title
FR3037826B1 (fr) Unite de pulverisation, module de pulverisation compact comprenant une telle unite et systeme de pulverisation et de pilotage comprenant une pluralite de tels modules
CA1037443A (fr) Dispositif d&#39;aspiration et de depoussierage humide
CH628252A5 (fr) Dispositif pour le melange continu de produits solides a l&#39;etat divise et de produits liquides.
FR2586206A1 (fr) Tete d&#39;atomiseur centrifuge et cet atomiseur
FR2645184A1 (fr) Appareil de fluidisation, de degazage et de pompage d&#39;une suspension d&#39;une matiere cellulosique fibreuse
FR2617517A1 (fr) Appareil de repartition et d&#39;epuration d&#39;une pate cellulosique fibreuse
FR2644367A1 (fr) Pulverisateur manuel a brosses rotatives
FR2460701A1 (fr) Dispositif de separation de matieres solides dans un courant de liquide
CH430549A (fr) Procédé pour la préparation automatique continue de plâtre destiné à être utilisé immédiatement, et machine pour la mise en oeuvre de ce procédé
BE666430A (fr)
EP0653157A1 (fr) Dispositif pour produire un courant d&#39;air ayant une forme aplatie en section transversale
FR2924322A1 (fr) Aspirateur a filtration a eau
FR2630348A1 (fr) Dispositif permettant de pieger dans un appareil de separation centrifuge la phase lourde
EP0537328B1 (fr) Extracteur centrifuge multi-etages
FR2971531A1 (fr) Procede de production et de projection en continu d&#39;un mortier ou beton de faible densite et dispositif convenant a la mise en œuvre dudit procede
FR2883704A1 (fr) Dispositif de melange en continu d&#39;une pate alimentaire comprenant deux types d&#39;outils de melange superposes et evacuation laterale
FR2598705A1 (fr) Dispositif de realisation de compost
FR2460725A1 (fr) Appareil de separation a air pour separer des materiaux constitues de petites particules de materiaux constitues de grosses particules en utilisant un courant d&#39;air
FR2662573A1 (fr) Turbine de distribution pour machine agricole telle qu&#39;une desileuse.
EP0049912A2 (fr) Procédé et dispositif de formation d&#39;un courant pneumatique uniforme de matières pulvérulentes
FR2563909A1 (fr) Dispositif volumetrique de distribution de poudres par gravite utilisant un courant d&#39;air pour l&#39;epandage et appareil de traitement agricole utilisant ce dispositif
WO2021214398A1 (fr) Dispositif de machine de projection
FR2473275A1 (fr) Appareil a rotor pour l&#39;extraction du jus des fruits
FR2540400A1 (fr) Procede et installation de melange de produits fibreux et de produits se presentant a l&#39;etat divise, et application dans le domaine agricole pour l&#39;orientation d&#39;un melange pour l&#39;alimentation d&#39;animaux herbivores
FR2776642A1 (fr) Installation pour la preparation et la distribution de matieres pulverulentes