FR3037730A1 - Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite - Google Patents

Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite Download PDF

Info

Publication number
FR3037730A1
FR3037730A1 FR1555682A FR1555682A FR3037730A1 FR 3037730 A1 FR3037730 A1 FR 3037730A1 FR 1555682 A FR1555682 A FR 1555682A FR 1555682 A FR1555682 A FR 1555682A FR 3037730 A1 FR3037730 A1 FR 3037730A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
electrical
light device
wall
coating
according
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Pending
Application number
FR1555682A
Other languages
English (en)
Inventor
Erwan Faoucher
Francois Gratecap
Michel Juton
Michel Hermitte
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Valeo Vision SA
Original Assignee
Valeo Vision SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Valeo Vision SA filed Critical Valeo Vision SA
Priority to FR1555682A priority Critical patent/FR3037730A1/fr
Publication of FR3037730A1 publication Critical patent/FR3037730A1/fr
Application status is Pending legal-status Critical

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21SNON-PORTABLE LIGHTING DEVICES; SYSTEMS THEREOF; VEHICLE LIGHTING DEVICES SPECIALLY ADAPTED FOR VEHICLE EXTERIORS
    • F21S45/00Arrangements within vehicle lighting devices specially adapted for vehicle exteriors, for purposes other than emission or distribution of light
    • F21S45/10Protection of lighting devices
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21SNON-PORTABLE LIGHTING DEVICES; SYSTEMS THEREOF; VEHICLE LIGHTING DEVICES SPECIALLY ADAPTED FOR VEHICLE EXTERIORS
    • F21S45/00Arrangements within vehicle lighting devices specially adapted for vehicle exteriors, for purposes other than emission or distribution of light

Abstract

Ce dispositif lumineux (2) de véhicule automobile, comprenant au moins un organe électrique et au moins une première paroi délimitant une zone sur laquelle ou dans laquelle est rapporté ledit organe électrique, cette première paroi étant au moins partiellement recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité formant un blindage électromagnétique.

Description

-1 - Dispositif lumineux de véhicule automobile à rayonnement électromagnétique limité La présente invention concerne le domaine technique des dispositifs lumineux de véhicule automobile. Plus particulièrement, l'invention concerne un dispositif lumineux 5 de véhicule automobile muni d'un blindage électromagnétique. Un véhicule automobile comprend généralement des dispositifs lumineux formant divers feux d'éclairage ou de signalisation. Un dispositif lumineux comporte notamment une source de lumière, émettant un faisceau lumineux, et divers éléments optiques. Afin de connecter cette source de lumière à des moyens d'alimentation électrique et/ou 10 à des moyens de commande, le dispositif lumineux comporte à cet effet généralement plusieurs conducteurs électriques, notamment des câbles électriques. Toutefois, le courant passant dans les câbles électriques engendre le rayonnement d'un champ électromagnétique qui se propage dans le dispositif lumineux et vers l'extérieur de celui-ci. Ce champ électromagnétique est susceptible de perturber les 15 dispositifs électriques, notamment électroniques, équipant généralement le véhicule automobile. Afin de réduire la puissance du champ électromagnétique rayonné hors du dispositif lumineux, il est connu d'optimiser l'agencement des câbles électriques dans le dispositif lumineux afin de minimiser la puissance du champ électromagnétique rayonné hors du 20 dispositif lumineux. Cependant la puissance du champ électromagnétique rayonné dans et hors du dispositif lumineux peut rester inconvenablement élevée. Pour pallier ce problème, une solution connue est de munir les câbles électriques de gaines métalliques pour former des câbles dits blindés. En effet, les gaines métalliques forment un blindage électromagnétique apte à limiter, voire empêcher la propagation 25 des champs électromagnétiques émis par les câbles électriques vers l'extérieur du blindage. En d'autres termes, les gaines métalliques forment des cages de Faraday dans lesquelles sont confinés les champs électromagnétiques émis par les câbles électriques. Toutefois, la fabrication et la mise en place de telles gaines métalliques sont coûteuses. 30 Un but de l'invention est de limiter les champs électromagnétiques émis par les câbles dans et à l'extérieur des dispositifs lumineux, ceci avec des moyens bon marché et simples à mettre en place. A cet effet, on prévoit selon l'invention un dispositif lumineux de véhicule automobile, comprenant au moins un organe électrique et au moins une première paroi délimitant 35 une zone sur laquelle ou dans laquelle est maintenu ledit organe électrique, cette 3037730 - 2 - première paroi étant au moins partiellement recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité formant un blindage électromagnétique. On entend par blindage électromagnétique la fonction de réflexion et/ou d'absorption des champs électromagnétiques. En d'autres termes, le revêtement conducteur 5 d'électricité est apte à réfléchir et/ou à absorber les champs magnétiques émis en direction de ce revêtement. Ainsi, la première paroi du dispositif lumineux étant recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité, les champs électromagnétiques émis par l'organe électrique rencontrant la première paroi sont réfléchis et ne traversent pas ladite première paroi. 10 De la sorte, on limite les champs magnétiques diffusés par l'organe électrique à l'extérieur du dispositif lumineux. De plus, étant donné qu'il suffit de munir une paroi du dispositif lumineux d'un revêtement conducteur d'électricité, on comprend que l'invention est plus simple à mettre en oeuvre et moins onéreuse que les solutions de l'art antérieur énoncées plus haut. 15 Avantageusement, l'organe électrique comprend un conducteur électrique. Dans la présente invention, on entend par « conducteur électrique » un ou plusieurs élément(s) électriquement conducteur(s) allongé(s) entouré(s) par au moins une couche électriquement isolante, la couche électriquement isolante pouvant être directement en contact physique avec le ou les éléments électriquement conducteur(s) 20 allongé(s). Le conducteur électrique comprend classiquement un axe longitudinal. L'élément électriquement conducteur allongé constitutif du conducteur électrique de l'invention est classiquement destiné à distribuer le courant électrique entre différents dispositifs électriques, notamment à distribuer le courant électrique à au moins un 25 dispositif lumineux du véhicule automobile. Plus particulièrement, le conducteur électrique de l'invention est destiné à être connecté, ou est connecté, à au moins un dispositif lumineux du véhicule automobile. L'élément électriquement conducteur allongé du conducteur électrique peut être typiquement un fil métallique ou une pluralité de fils métalliques, torsadé(s) ou non, 30 notamment en cuivre et/ou en aluminium (au degré d'oxydation zéro), ou un de leurs alliages. De préférence, l'élément électriquement conducteur allongé du câble électrique est en cuivre (au degré d'oxydation zéro). A titre d'exemple de réalisation, le conducteur électrique peut comprendre un ou plusieurs fil(s) électrique(s) isolé(s), entouré(s) ou non par une gaine de protection. 35 Avantageusement, le revêtement est transparent à la lumière visible. On considère que la lumière visible correspond aux champs électromagnétiques dont la longueur d'onde est comprise entre 380 et 750 nm. 3037730 - 3 - Ainsi, on peut indifféremment revêtir les moyens optiques du dispositif lumineux sans gêner la propagation de la lumière dans le dispositif lumineux, ce qui pourra faciliter le procédé de dépôt du revêtement dans certains cas. Avantageusement, le revêtement comprend au moins un oxyde métallique.

De préférence, le revêtement comprend au moins un liant organique d'agglomération de l'oxyde. Cette composition du revêtement permet à ce dernier de présenter une conductivité électrique satisfaisante permettant le blindage électromagnétique et d'être peu onéreux. Avantageusement, le revêtement a une épaisseur inférieure à 10 pm.

Le revêtement n'est ainsi pas trop épais, ce qui réduirait sa tenue mécanique. On assure de la sorte la longévité mécanique du revêtement. Avantageusement, la première paroi est réalisée dans un polymère recouvert par le revêtement. La première paroi est ainsi légère et bon marché.

Selon un premier mode de réalisation de l'invention, le dispositif lumineux comprend un boîtier, ladite première paroi étant au moins une partie dudit boîtier. Ainsi, la paroi du boîtier recouverte du revêtement permet la réflexion des champs électromagnétiques émis par l'organe électrique. De plus, il n'est pas nécessaire de prévoir une pièce uniquement destinée à former la première paroi, ce qui augmenterait l'encombrement dans le dispositif lumineux et engendrerait un surcoût lié à la fabrication de cette pièce. Selon une variante du premier mode de réalisation de l'invention, le dispositif lumineux comprend un substrat de connexion électrique apte à être connecté à l'organe électrique, la première paroi étant formée par ce substrat de connexion électrique.

Un substrat de connexion électrique peut être une carte de circuit imprimé, notamment du type PCB (« Printed Circuit Board » ou plaque de circuit imprimé), et/ou une carte de circuit imprimé flexible, notamment du type FPCB (« Flexible Printed Circuit Board » ou plaque de circuit imprimé flexible), et/ou un dispositif d'interconnexion à géométrie variable, notamment du type MID (« Molded In Device» ou dispositif moulé in situ). Le substrat de connexion électrique portant l'organe électrique dont sont émis les champs électromagnétiques, le substrat est situé à proximité immédiate de l'organe électrique. Cette proximité lui permet ainsi de réfléchir et ou d'absorber les champs électromagnétiques efficacement. De plus, il n'est ici, encore une fois, pas nécessaire de prévoir une pièce uniquement destinée à former la première paroi. Avantageusement, la conductivité électrique du revêtement est supérieure ou égale à 1.10-3 S.m-1, de préférence supérieure ou égale à 0,1 S.m-1, de façon préférée 3037730 - 4 - supérieure ou égale à 1,0 S.m-1 et de façon particulièrement préférée supérieure ou égale à 1.103 S.m-1. Ainsi, on diminue les risques de court-circuit qui pourraient avoir lieu si le revêtement entrait accidentellement en contact avec un élément du dispositif lumineux qui soit 5 conducteur d'électricité, tel que l'organe électrique. Selon un deuxième mode de réalisation de l'invention, l'organe électrique comprend au moins un conducteur électrique et est maintenu au moins en partie sur un organe de guidage du trajet du conducteur électrique, la première paroi étant au moins en partie formée par ledit organe de guidage.

10 L'organe de guidage permet de guider le conducteur électrique dans le dispositif lumineux et de le circonscrire dans une zone définie du dispositif lumineux, de sorte qu'il se déplace peu ou pas lorsque le véhicule roule. Une paroi de l'organe de guidage étant recouverte du revêtement, et l'organe de guidage étant situé à proximité du conducteur électrique, la première paroi réfléchit et/ou absorbe efficacement les 15 champs électromagnétiques émis par le conducteur électrique. De préférence, le dispositif lumineux comprend une deuxième paroi au moins partiellement recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité, la première paroi appartenant à l'organe de guidage et la deuxième paroi appartenant à une partie d'un boîtier du dispositif lumineux, ces première et deuxième parois délimitant un logement 20 de confinement dans lequel est maintenu le conducteur électrique. Ainsi, le blindage électromagnétique est assuré à l'égard des champs électromagnétiques émis par l'organe électrique situé dans le logement de confinement dans toutes les directions. Avantageusement, le bloc optique comprend plusieurs organes électriques formant 25 conducteurs électriques, la première paroi étant commune à ces conducteurs électriques. La forme du blindage électromagnétique est ainsi indépendante du nombre d'organes électriques logés dans le dispositif lumineux, ce qui offre une souplesse dans la conception du dispositif lumineux.

30 Avantageusement, l'organe électrique est au moins partiellement recouvert d'un revêtement conducteur d'électricité. Ainsi, on confine davantage les champs électromagnétiques émis par l'organe électrique, puisque les champs électromagnétiques sont absorbés et/ou réfléchis par le revêtement conducteur d'électricité recouvrant à la fois la première paroi mais aussi 35 l'organe électrique. Par ailleurs, à titre de variante de réalisation, on pourrait ne pas recouvrir la première paroi du revêtement conducteur d'électricité et seulement en recouvrir l'organe 3037730 - 5 - électrique. Dans ce cas, on diminue la quantité de revêtement nécessaire, sans pour autant fortement diminuer l'efficacité du blindage électromagnétique, car le blindage est situé à proximité immédiate de l'organe électrique qui émet les champs magnétiques. L'invention sera mieux comprise à la lecture de la description qui va suivre donnée 5 uniquement à titre d'exemple et faite en référence aux dessins dans lesquels : - la figure 1 est une vue en perspective d'un dispositif lumineux d'un véhicule automobile selon un premier mode de réalisation de l'invention, - la figure 2 est une vue schématique en coupe dans un plan perpendiculaire à la direction de marche du véhicule du dispositif lumineux de la figure 1, 10 - la figure 3 est une vue schématique en coupe dans un plan perpendiculaire à la direction de marche du véhicule d'un dispositif lumineux selon une variante du premier mode de réalisation de l'invention, - la figure 4 est une vue en perspective d'un dispositif lumineux d'un véhicule automobile selon un deuxième mode de réalisation de l'invention, 15 - la figure 5 est une vue schématique en coupe dans un plan perpendiculaire à la direction de marche du véhicule du dispositif lumineux de la figure 4, - la figure 6 est une vue en perspective à échelle agrandie d'un organe de guidage du dispositif lumineux de la figure 4, - la figure 7 est une vue en perspective d'un dispositif lumineux d'un véhicule 20 automobile selon une variante de réalisation de l'invention, applicable aux premier et deuxième modes de réalisation de l'invention, et - la figure 8 est une vue en perspective à échelle agrandie d'un organe électrique du dispositif lumineux de la figure 7. On utilise dans la suite un repère orthogonal XYZ illustré en figures 2, 3 et 5 dans 25 lequel les axes horizontaux X et Y sont respectivement parallèle et perpendiculaire à la direction de marche du véhicule et l'axe Z est vertical. Un dispositif lumineux 2 de véhicule automobile selon un premier mode de réalisation de l'invention est illustré en figures 1 et 2. Ce dispositif lumineux 2 comprend un boîtier ouvert 4 réalisé dans un matériau polymère.

30 Au moins un organe électrique 6 et des moyens optiques 8 aptes à former un faisceau lumineux sont maintenus dans le boîtier 4 du dispositif lumineux 2. L'organe électrique 6 comprend au moins un conducteur électrique. Les moyens optiques 8 comprennent notamment au moins une source de lumière, plusieurs sources de lumière en général. L'organe électrique 6 est destiné à relier les sources de lumière à 35 des moyens électriques d'alimentation et/ou de commande 9 généralement situés dans le véhicule hors du dispositif lumineux 2. Dans le cas présent, l'organe électrique 6 comprend plusieurs conducteurs électriques. On pourra toutefois prévoir qu'il s'agisse 3037730 - 6 - d'un tout autre organe électrique. Le dispositif lumineux 2 comprend également une glace de protection (non représentée) fermant le boîtier 4. Cette glace de protection est transparente à la lumière visible émise par les moyens optiques 8. Le faisceau lumineux traverse la glace 5 de protection pour éclairer la route devant le véhicule. En fonctionnement, les conducteurs électriques 6 émettent un champ électromagnétique dans toutes les directions de l'espace. Ce champ est généré par le courant électrique qui traverse les conducteurs électriques 6. En référence à la figure 2, une première paroi du boîtier 4 délimitant une surface 10 interne 10 de ce boîtier 4 est partiellement munie d'un revêtement conducteur de l'électricité 12. Il est possible de recouvrir la totalité de la surface interne 10 avec le revêtement 12. Le revêtement 12 est transparent à la lumière visible, c'est-à-dire aux champs électromagnétiques dont la longueur d'onde est comprise entre 380 nm et 750 nm. Le 15 revêtement 12 comprend au moins un oxyde métallique. Le revêtement comprend également au moins un liant organique d'agglomération de l'oxyde. La transparence du revêtement 12 permet de faire en sorte que si le une partie du revêtement 12 déborde sur la glace de protection lors de son dépôt sur la surface interne 10, cette partie débordante ne fasse pas obstacle à la propagation du faisceau lumineux vers 20 l'extérieur du dispositif lumineux 2. La présence de l'oxyde métallique permet de rendre le revêtement 12 conducteur d'électricité. La conductivité électrique du revêtement 12 est supérieure ou égale à 1.10-3 S.m-1 (Siemens par mètre), de préférence supérieure ou égale à 0,1 S.m-1, de façon préférée supérieure ou égale à 1,0 S.m-1 et de façon particulièrement préférée supérieure ou 25 égale à 1.103 S.m-1. L'oxyde métallique est par exemple de l'oxyde de titane, mais on pourra prévoir tout autre oxyde métallique ou oxyde conducteur transparent, communément désigné par le sigle TCO. On pourra choisir tout liant organique permettant d'agglomérer l'oxyde, tant que le revêtement 12 présente les caractéristiques de transparence et de conductivité 30 énoncées plus haut. Le revêtement 12 ici décrit est connu et classiquement employé afin de revêtir la surface d'un écran tactile, équipant par exemple les tablettes tactiles. Réciproquement, l'homme du métier pourra utiliser un tel revêtement connu, classiquement employé pour revêtir un écran tactile, pour le déposer sur la première paroi du dispositif lumineux 2.

35 Le revêtement 12 a une épaisseur inférieure à 10 pm et préférentiellement supérieure à 100 nm. Cet ordre de grandeur de l'épaisseur du revêtement 12 permet d'obtenir un bon compromis entre l'efficacité du blindage électromagnétique, dont 3037730 - 7 - l'efficacité augmente avec l'épaisseur du revêtement 12, et la tenue mécanique du revêtement 12, dont la longévité augmente lorsque l'épaisseur de revêtement 12 diminue. Le revêtement 12 peut être déposé sur la première paroi par tout procédé connu de 5 dépôt de couche mince, tel que le trempage, la pulvérisation ou la centrifugation. Ces procédés étant connus, on ne les décrira pas davantage dans ce qui suit. Du fait que le revêtement 12 est conducteur d'électricité, le dispositif lumineux 2 comprend au moins une première paroi délimitant une zone sur laquelle ou dans laquelle est maintenu l'organe électrique 6. Cette première paroi, formée par une paroi 10 du boîtier 4, est au moins partiellement recouverte du revêtement conducteur d'électricité 12 formant un blindage électromagnétique limitant le champ magnétique diffusé par l'organe électrique 6 à l'extérieur du dispositif lumineux 2. En effet, les matériaux conducteurs d'électricité possèdent la propriété de réfléchir les champs électromagnétiques qui rencontrent ces matériaux. Ainsi, tout rayon électromagnétique 15 émis par les conducteurs électriques 6 rencontrant le revêtement 12 est réfléchi, ce qui permet d'éviter d'irradier et de perturber les dispositifs électriques équipant généralement le véhicule et situés en dehors du dispositif lumineux 2. Selon une variante de réalisation de ce premier mode de réalisation de l'invention, illustrée en figure 3, l'organe électrique 6 est maintenu sur un substrat de connexion 20 électrique 13 logé dans le boîtier 4. Ce substrat de connexion électrique 13 est par exemple formé par une plaque de circuit imprimé. La première paroi, c'est-à-dire la surface du dispositif lumineux 2 recouverte du revêtement 12, est alors formée par au moins une partie de ce substrat de connexion électrique 13, et non pas par la surface interne 10 du boîtier 4. Ce substrat de connexion électrique 13 porte les sources de 25 lumières des moyens optiques 8 et forme une interface entre les sources de lumière et les conducteurs électriques 6. Le substrat de connexion électrique 13 recouvert du revêtement 12 est donc situé à proximité des conducteurs électriques 6. Par ailleurs, le substrat de connexion électrique 13 émet lui-même des rayons électromagnétiques, qui sont confinés par le revêtement 12. Le substrat de connexion électrique 13 recouvert 30 du revêtement conducteur d'électricité 12 assure ainsi un blindage électromagnétique efficace du dispositif lumineux 2. On a illustré en figures 4 à 6 le dispositif lumineux 2 selon un deuxième mode de réalisation de l'invention. Ce deuxième mode de réalisation diffère du premier mode en ce que le boîtier 4 contient en outre un organe de guidage 14 du trajet des conducteurs 35 électriques 6 dans le boîtier 4. Cet organe de guidage 14 permet de former un logement de confinement 16 dans le boîtier 4 dans lequel s'étendent partiellement les conducteurs électriques 6. Une partie des conducteurs 6 ne peut donc s'étendre que 3037730 - 8 - dans une zone restreinte du boîtier 4, comme cela est notamment visible sur la figure 5. Cela constitue le guidage des conducteurs électriques 6 dans le boîtier 4. L'organe de guidage 14 est destiné à être associé à au moins une partie du boîtier 4 du dispositif lumineux 2, afin de former un ensemble fermé à l'intérieur duquel les 5 conducteurs électriques sont positionnés. L'organe de guidage 14 forme ainsi avec la partie du boîtier 4 avec laquelle il est associé un élément de protection entourant complètement dans sa section transversale au moins une portion longitudinale des conducteurs électriques 6. L'organe de guidage 14 peut être fixé sur la surface interne 10 du boîtier 4 du 10 dispositif lumineux 2, par tous moyens de maintien bien connus de l'homme du métier. De préférence, l'organe de guidage 14 peut être du type exosquelette. On entend par le terme « exosquelette » un élément extérieur, c'est-à-dire structurellement indépendant, audit(s) conducteur(s) électrique(s) de l'invention. L'exosquelette permet au moins en partie de supporter et de protéger mécaniquement 15 ledit ou lesdits conducteur(s) électrique(s) de l'invention. L'exosquelette peut avoir une épaisseur sensiblement constante autour du ou des conducteur(s) électrique(s) qu'elle entoure en partie. A titre d'exemple, l'épaisseur de l'exosquelette est comprise entre 1 mm et 3,5 mm. L'organe de guidage 14 peut comprendre en outre au moins une première ouverture 20 destinée à laisser passer au moins un connecteur électrique. L'organe de guidage 14 peut comprendre en outre au moins une deuxième ouverture destinée à permettre la fixation dudit organe de guidage 14 sur la surface interne 10 du boîtier 4 du dispositif lumineux 2. Comme cela est visible sur la figure 6, l'organe de guidage 14 comporte de telles ouvertures 18. Ces ouvertures 18 sont aptes 25 à coopérer avec des moyens de fixation (non représentés) bien connus de l'homme du métier destinés à fixer l'organe de guidage 14 au boîtier 4 du dispositif lumineux 1. En d'autres termes, l'organe de guidage 14 est rapporté sur le boîtier 4, à l'intérieur du boîtier 4. La fixation peut par exemple se faire par vissage, collage ou bouterollage. On peut prévoir que l'organe de guidage 14 est une enveloppe entourant 30 complétement au moins une portion longitudinale du ou des conducteurs électriques. En d'autres termes, l'organe de guidage 14 est une enveloppe longitudinalement fermée sur la portion du ou des conducteurs électriques 6 à protéger. Plus particulièrement, l'organe de guidage 14 a une surface fermée en section transversale. On peut parler d'enveloppe de protection fermée.

35 De préférence, l'organe de guidage 14 peut être du type cylindrique, et peut avoir une épaisseur sensiblement constante tout autour du ou des conducteurs électriques 6. A titre d'exemple, l'épaisseur de l'organe de guidage est comprise entre 0,3 mm et 1,0 3037730 - 9 - mm. L'enveloppe de protection peut ainsi être du type gaine de protection. On peut également prévoir de combiner l'organe de guidage du type exosquelette avec l'organe de guidage du type gaine de protection. Dans ce cas, la gaine de protection est située à l'intérieur de l'exosquelette.

5 Le deuxième mode de réalisation diffère du premier mode en outre par le fait que la première paroi est formée par une paroi de l'organe de guidage 14, et non pas par une partie de la surface interne 10 du boîtier 4. Comme cela est visible sur la figure 5, les conducteurs 6 sont situés à proximité de la paroi de l'organe de guidage 14 recouvert du revêtement 12, du fait du guidage des conducteurs 6. C'est le côté de la paroi de 10 l'organe de guidage 14 qui est orientée vers le logement de confinement 16 qui est muni du revêtement 12. Le revêtement 12 est par conséquent efficace pour réfléchir les rayons électromagnétiques émis par les conducteurs 6. A titre de variante de ce deuxième mode de réalisation, on peut prévoir que le dispositif lumineux 2 comprenne en outre une deuxième paroi au moins partiellement 15 recouverte du revêtement 14, la première paroi appartenant à l'organe de guidage 14 et la deuxième paroi appartenant à une partie du boîtier 4 du dispositif lumineux. Ces première et deuxième parois délimitent le logement de confinement 16 dans lequel sont maintenus les conducteurs 6. En d'autres termes, toutes les parois qui forment le logement de confinement 16 sont revêtues. De cette manière, tout champ 20 électromagnétique émis par les conducteurs électriques 6 dans le logement de confinement 16 rencontre le revêtement 12 et est réfléchi. Les champs électromagnétiques sont ainsi confinés dans le logement de confinement 16, qui forme alors une cage de Faraday. On a illustré en figures 7 et 8 le dispositif lumineux 2 selon une variante de 25 réalisation de l'invention applicable aux premier et deuxième modes de réalisation décrits dans ce qui précède. Selon cette variante de réalisation, l'organe électrique 6 comprend des conducteurs électriques 6 partiellement enveloppés dans une gaine isolante recouverte du revêtement 12. Le revêtement 12 est déposé sur la surface externe de la gaine isolante afin d'éviter des courts-circuits avec les conducteurs 30 électriques 6. Cette gaine est notamment visible sur la figure 8. Etant donné que la gaine est située à proximité des conducteurs électriques 6, la gaine assure un blindage électromagnétique efficace. La variante de réalisation illustrée en figures 7 et 8 est applicable avec les premier et deuxième modes de réalisation décrits dans ce qui précède. Cela signifie que les 35 dispositifs lumineux 2 de ces premier et deuxième modes, respectivement illustrés en figures 1 et 4, peuvent comprendre des conducteurs électriques 6 au moins partiellement enveloppés dans une gaine isolante recouverte du revêtement 12. 3037730 -10- Bien entendu, on pourra apporter à l'invention de nombreuses modifications sans sortir du cadre de celle-ci. On pourra prévoir que la répartition du revêtement sur la ou les parois soit différente de celles qui sont présentées plus haut et illustrées dans les dessins.

5 On pourra prévoir que le dispositif lumineux soit d'une architecture différente de sorte que l'organe de guidage porte directement ou indirectement une source de lumière disposée en dehors du logement de confinement. De cette manière, la partie des connecteurs alimentant la ou les sources de lumière en énergie électrique qui entre dans le boitier du bloc optique s'étend intégralement dans le logement de confinement.

10 En munissant les parois formant le logement de confinement du revêtement conducteur de l'électricité, on s'assure que les rayons électromagnétiques émis par les connecteurs sont confinés dans le logement. Dans chacun des modes de réalisation présentés, on pourra prévoir que le dispositif lumineux comprenne plusieurs organes électriques formant conducteurs électriques, la 15 paroi blindée étant commune à ces conducteurs. On pourra également prévoir que la surface interne du boîtier du dispositif lumineux soit intégralement revêtue du revêtement conducteur d'électricité.

Claims (14)

  1. REVENDICATIONS1. Dispositif lumineux (2) de véhicule automobile, comprenant au moins un organe électrique (6) et au moins une première paroi délimitant une zone sur laquelle ou dans laquelle est maintenu ledit organe électrique (6), cette première paroi étant au moins partiellement recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité (12) formant un blindage électromagnétique.
  2. 2. Dispositif lumineux (2) selon la revendication précédente, dans lequel l'organe électrique (6) comprend un conducteur électrique.
  3. 3. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le revêtement (12) est transparent à la lumière visible.
  4. 4. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le revêtement (12) comprend au moins un oxyde métallique.
  5. 5. Dispositif lumineux (2) selon la revendication précédente, dans lequel le revêtement (12) comprend au moins un liant organique d'agglomération de l'oxyde.
  6. 6. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la conductivité électrique du revêtement (12) est supérieure ou égale à 1.10-3 S.m-1, de préférence supérieure ou égale à 0,1 S.m-1, de façon préférée supérieure ou égale à 1,0 S.rn-1 et de façon particulièrement préférée supérieure ou égale à 1.103 S.m-1.
  7. 7. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le revêtement (12) a une épaisseur inférieure à 10 pm.
  8. 8. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel la première paroi est réalisée dans un polymère recouvert par le 30 revêtement (12).
  9. 9. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel ledit dispositif lumineux (2) comprend un boitier (4), ladite première paroi étant au moins une partie dudit boitier (4). 35 3037730 -12-
  10. 10. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel ledit dispositif lumineux (2) comprend un substrat de connexion électrique (13) apte à être connecté à l'organe électrique (6), la première paroi étant formée par ce substrat de connexion électrique. 5
  11. 11. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans lequel l'organe électrique comprend au moins un conducteur électrique et est maintenu au moins en partie sur un organe de guidage (14) du trajet du conducteur électrique, la première paroi étant au moins en partie formée par ledit organe de guidage (14). 10
  12. 12. Dispositif lumineux (2) selon la revendication précédente, comprenant une deuxième paroi au moins partiellement recouverte d'un revêtement conducteur d'électricité, la première paroi appartenant à l'organe de guidage (14) et la deuxième paroi appartenant à une partie d'un boîtier (4) du dispositif lumineux (2), ces première 15 et deuxième parois délimitant un logement de confinement (16) dans lequel est maintenu le conducteur électrique.
  13. 13. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, comprenant plusieurs organes électriques (6) formant conducteurs électriques, la 20 première paroi étant commune à ces conducteurs électriques.
  14. 14. Dispositif lumineux (2) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'organe électrique (6) est au moins partiellement recouvert d'un revêtement conducteur d'électricité.
FR1555682A 2015-06-22 2015-06-22 Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite Pending FR3037730A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1555682A FR3037730A1 (fr) 2015-06-22 2015-06-22 Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite

Applications Claiming Priority (3)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1555682A FR3037730A1 (fr) 2015-06-22 2015-06-22 Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite
EP16174865.2A EP3109538A1 (fr) 2015-06-22 2016-06-16 Dispositif lumineux de véhicule automobile à rayonnement électromagnétique limité
US15/187,955 US20160369970A1 (en) 2015-06-22 2016-06-21 Limited electromagnetic radiation motor vehicle lighting device

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR3037730A1 true FR3037730A1 (fr) 2016-12-23

Family

ID=54015038

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1555682A Pending FR3037730A1 (fr) 2015-06-22 2015-06-22 Dispositif lumineux de vehicule automobile a rayonnement electromagnetique limite

Country Status (3)

Country Link
US (1) US20160369970A1 (fr)
EP (1) EP3109538A1 (fr)
FR (1) FR3037730A1 (fr)

Families Citing this family (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US10100998B2 (en) * 2015-05-26 2018-10-16 The Boeing Company Electrically shielded lighting apparatus

Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US5882108A (en) * 1995-10-12 1999-03-16 Valeo Sylvania L.L.C. Lighting with EMI shielding
EP1770793A2 (fr) * 2005-09-30 2007-04-04 Osram Opto Semiconductors GmbH Boîtier pour un dispositif optoélectronique émettant de rayonnement electromagnetique, dispositif et procédé pour la fabrication d'un tel boîtier ou dispositif
DE102007037822A1 (de) * 2007-08-10 2009-02-12 Osram Gesellschaft mit beschränkter Haftung Beleuchtungsvorrichtung
DE102009047765A1 (de) * 2009-12-10 2011-06-16 Ifm Electronic Gmbh Beleuchtung
EP2848860A1 (fr) * 2013-09-13 2015-03-18 Automotive Lighting Reutlingen GmbH Module d'éclairage pour un dispositif d'éclairage et dispositif d'éclairage doté d'un tel module d'éclairage

Family Cites Families (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US6550943B2 (en) * 2001-05-25 2003-04-22 Illume, L.L.C. Lamp masking method and apparatus

Patent Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US5882108A (en) * 1995-10-12 1999-03-16 Valeo Sylvania L.L.C. Lighting with EMI shielding
EP1770793A2 (fr) * 2005-09-30 2007-04-04 Osram Opto Semiconductors GmbH Boîtier pour un dispositif optoélectronique émettant de rayonnement electromagnetique, dispositif et procédé pour la fabrication d'un tel boîtier ou dispositif
DE102007037822A1 (de) * 2007-08-10 2009-02-12 Osram Gesellschaft mit beschränkter Haftung Beleuchtungsvorrichtung
DE102009047765A1 (de) * 2009-12-10 2011-06-16 Ifm Electronic Gmbh Beleuchtung
EP2848860A1 (fr) * 2013-09-13 2015-03-18 Automotive Lighting Reutlingen GmbH Module d'éclairage pour un dispositif d'éclairage et dispositif d'éclairage doté d'un tel module d'éclairage

Also Published As

Publication number Publication date
EP3109538A1 (fr) 2016-12-28
US20160369970A1 (en) 2016-12-22

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP0087371A2 (fr) Câble protégé contre les I.E.M. avec une atténuation commandée d'une manière symétrique/asymétrique
JP4309121B2 (ja) シールドケーブルのノイズ抑制構造
JP3110086U6 (ja) 電気的干渉を遮蔽できるトランジスタの構造
JP2009164338A (ja) プラガブル光送受信モジュール実装装置と実装方法
US4818820A (en) Transmission system
EP2179217B1 (fr) Dispositif d'éclairage
CN101490412A (zh) 包括形成为法拉第笼的封闭结构的风轮机
DE102007027858B4 (de) Kraftfahrzeugenergiekabel
CN101627511A (zh) 屏蔽外壳
EP0843512A3 (fr) Blindage électromagnétique haute fréquence avec aération pour l'enveloppe d'un dispositif électronique
JP2005033413A (ja) ループアンテナ及び非接触icカード読取/書込装置
JP2006080215A (ja) 車両用パワー・エレクトロニクス・システムとそのノイズ抑制方法
JP2011134667A (ja) ワイヤーハーネス
KR101678234B1 (ko) 동축 케이블 하네스
US7465196B2 (en) Wiring harness end connector
JP4813726B2 (ja) 自動車レーダシステム
ES2572164T3 (es) Cable con cinta de apantallamiento
EP2034491A3 (fr) Ligne de données électrique, très flexible et blindée
JP2002286976A (ja) 光コネクタ装置及び光コネクタ
EP2397022A1 (fr) Dispositif de raccordement de câble, traversée équipée d'un tel dispositif et utilisation dudit dispositif
JP4787535B2 (ja) シールド導電体の取付け構造
CN101470235A (zh) 光收发模块
KR101153446B1 (ko) 유연 전기 컨트롤 케이블
JP2004111178A (ja) 電気ブレーキ用ノイズ対策ケーブル
CN104637577B (zh) 具有照明的通信电缆

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 2

PLSC Search report ready

Effective date: 20161223

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 3