WO2013079824A1 - Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur - Google Patents

Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur Download PDF

Info

Publication number
WO2013079824A1
WO2013079824A1 PCT/FR2012/000494 FR2012000494W WO2013079824A1 WO 2013079824 A1 WO2013079824 A1 WO 2013079824A1 FR 2012000494 W FR2012000494 W FR 2012000494W WO 2013079824 A1 WO2013079824 A1 WO 2013079824A1
Authority
WO
WIPO (PCT)
Prior art keywords
rotation
mirror
axis
heliostat
transmission
Prior art date
Application number
PCT/FR2012/000494
Other languages
English (en)
Inventor
Joël GILBERT
Original Assignee
Sunpartner
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Priority to FR1103659 priority Critical
Priority to FR1103659A priority patent/FR2983569B1/fr
Application filed by Sunpartner filed Critical Sunpartner
Publication of WO2013079824A1 publication Critical patent/WO2013079824A1/fr

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S30/40Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules for rotary movement
    • F24S30/45Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules for rotary movement with two rotation axes
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S23/00Arrangements for concentrating solar-rays for solar heat collectors
    • F24S23/70Arrangements for concentrating solar-rays for solar heat collectors with reflectors
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H25/00Gearings comprising primarily only cams, cam-followers and screw-and-nut mechanisms
    • F16H25/18Gearings comprising primarily only cams, cam-followers and screw-and-nut mechanisms for conveying or interconverting oscillating or reciprocating motions
    • F16H25/20Screw mechanisms
    • F16H2025/2062Arrangements for driving the actuator
    • F16H2025/209Arrangements for driving the actuator using worm gears
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H25/00Gearings comprising primarily only cams, cam-followers and screw-and-nut mechanisms
    • F16H25/18Gearings comprising primarily only cams, cam-followers and screw-and-nut mechanisms for conveying or interconverting oscillating or reciprocating motions
    • F16H25/20Screw mechanisms
    • F16H25/2018Screw mechanisms with both screw and nut being driven, i.e. screw and nut are both rotating
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S2030/10Special components
    • F24S2030/13Transmissions
    • F24S2030/131Transmissions in the form of articulated bars
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S2030/10Special components
    • F24S2030/13Transmissions
    • F24S2030/134Transmissions in the form of gearings or rack-and-pinion transmissions
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S2030/10Special components
    • F24S2030/13Transmissions
    • F24S2030/135Transmissions in the form of threaded elements
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S2030/10Special components
    • F24S2030/13Transmissions
    • F24S2030/136Transmissions for moving several solar collectors by common transmission elements
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F24HEATING; RANGES; VENTILATING
    • F24SSOLAR HEAT COLLECTORS; SOLAR HEAT SYSTEMS
    • F24S30/00Arrangements for moving or orienting solar heat collector modules
    • F24S2030/10Special components
    • F24S2030/16Hinged elements; Pin connections
    • YGENERAL TAGGING OF NEW TECHNOLOGICAL DEVELOPMENTS; GENERAL TAGGING OF CROSS-SECTIONAL TECHNOLOGIES SPANNING OVER SEVERAL SECTIONS OF THE IPC; TECHNICAL SUBJECTS COVERED BY FORMER USPC CROSS-REFERENCE ART COLLECTIONS [XRACs] AND DIGESTS
    • Y02TECHNOLOGIES OR APPLICATIONS FOR MITIGATION OR ADAPTATION AGAINST CLIMATE CHANGE
    • Y02EREDUCTION OF GREENHOUSE GAS [GHG] EMISSIONS, RELATED TO ENERGY GENERATION, TRANSMISSION OR DISTRIBUTION
    • Y02E10/00Energy generation through renewable energy sources
    • Y02E10/40Solar thermal energy, e.g. solar towers
    • Y02E10/47Mountings or tracking

Abstract

L'invention concerne un héliostat (H) comportant un miroir (1) orienté vers le soleil et actionné en rotation par un premier moyen d'actionnement (3) autour d'un premier axe de rotation (4), et apte à pivoter sous l'effet d'un second moyen d'actionnement (18,19,20) autour d'un second axe de rotation (2) perpendiculaire audit premier axe de rotation (4), caractérisé en ce que lesdits premier et second moyens d'actionnement sont commandés sélectivement par une transmission (13) entraînée par un moteur unique. Les premiers et seconds moyens d'actionnement sont agencés de manière à ce que lorsqu'ils sont couplés ensemble au moteur unique par ladite transmission (13), ledit miroir (1) est entraîné en rotation autour dudit premier axe de rotation (4), et ledit miroir est maintenu fixe par rapport audit second axe de rotation (2).

Description

Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur
La présente invention concerne les dispositifs d'entraînement mécanique des héliostats. En général un champ d'héliostats a pour fonction de diriger les rayons du soleil reçus par chaque héliostat vers une cible unique. L'accumulation de tous les rayonnements réfléchis vers la cible produit alors une concentration du rayonnement solaire sur la cible. La cible peut être un capteur solaire photovoltaïque ou thermique ou chimique.
ETAT DE LA TECHNIQUE
Chaque héliostat connu dans l'état actuel de la technique comprend un miroir mobile qui pivote autour de deux axes de rotation pour suivre la position du soleil dans son déplacement diurne et dans son déplacement saisonnier. Comme les positions relatives de la cible et du soleil sont différentes pour chaque héliostat d'un champ d'héliostats, chaque héliostat doit positionner angulairement ses deux axes de rotation d'une manière différente d'un héliostat à l'autre.
La solution la plus courante consiste à rendre tous les héliostats totalement indépendants les uns des autres d'un point de vue mécanique, chacun d'entre eux recevant des consignes différentes de positionnement et de rotation en fonction de sa position par rapport à la cible. Cette solution connue nécessite alors d'utiliser deux moteurs par héliostat et un calculateur astronomique pour déterminer la position idéale du miroir mobile de chaque héliostat en fonction de la position du soleil et de la cible. Cette pluralité de moteurs et de dispositifs de commande entraine un coût important et des problèmes de maintenance qui pèsent sur l'exploitation d'un champ d'héliostats.
Au-delà de la solution la plus courante, on connaît également quelques dispositifs particuliers de couplage mécanique des héliostats entre eux. Ces dispositifs permettent à plusieurs axes de rotation correspondant à plusieurs héliostats d'être entraînés en même temps et de la même manière, ce qui limite le nombre de moteurs, simplifie les calculs de positionnement et diminue donc le coût global de l'investissement initial.
Mais les procédés mécaniques connus ne résolvent que partiellement le problème posé, et ils peuvent encore être à la fois améliorés en ce qui concerne le positionnement de chaque miroir, tout en étant simplifiés, ce qui paraît contradictoire.
BUT DE L'INVENTION
Un but de l'invention est de remédier aux inconvénients précités des héliostats selon l'état de la technique, et donc de simplifier encore les transmissions mécaniques et de réduire le nombre de moteurs et de liaisons mécaniques nécessaires au fonctionnement d'un groupe d'héliostats, afin de réduire le coût d'exploitation global d'un champ d'héliostats et d'augmenter la fiabilité de l'ensemble.
Un autre but particulier de l'invention est de proposer un dispositif permettant la mise en rotation simultanée ou alternative des deux axes de rotation d'un héliostat avec un seul moteur.
Un autre but de l'invention est de permettre un positionnement plus fiable de chaque miroir d'héliostat, malgré la simplification apportée aux mécanismes de motorisation et d'actionnement des miroirs.
RESUME DE L'INVENTION
Les buts visés sont atteints par un héliostat ou un groupe d'héliostats selon l'invention.
L'objet de l'invention consiste donc en un héliostat comportant un miroir mobile ayant sa face avant orientée vers le soleil et étant actionné en rotation par un premier moyen d'actionnement autour d'un premier axe de rotation, tout en étant apte à pivoter sous l'effet d'un second moyen d'actionnement autour d'un second axe de rotation perpendiculaire audit premier axe de rotation. Lesdits premier et second moyens d'actionnement sont commandés sélectivement par une transmission entraînée par un moteur unique. Par commande sélective des moyens d'actionnement, on entend le fait que ladite transmission est configurée de manière à pouvoir être couplée soit alternativement aux premiers moyens d'actionnement et aux seconds moyens d'actionnement, soit simultanément aux premiers et seconds moyens d'actionnement.
Ceci permet de faire en sorte que les premier et second axe de rotation soient entraînés soit alternativement, soit simultanément, avec une même transmission entraînée par un moteur unique.
Selon une caractéristique avantageuse de l'invention, les premiers et seconds moyens d'actionnement sont agencés de manière à ce que lorsqu'ils sont couplés ensemble au moteur unique par ladite transmission, le miroir est entraîné en rotation autour dudit premier axe de rotation, mais est maintenu fixe par rapport audit second axe de rotation.
En outre, les premiers et seconds moyens d'actionnement sont agencés de manière à ce que lorsqu'ils sont couplés séparément au moteur unique par ladite transmission, le miroir pivote dans un sens ou dans l'autre autour du second axe de rotation.
De cette manière, pour autant que le premier axe de rotation soit parallèle à l'axe de rotation de la terre, tant que la transmission reste engagée pour activer simultanément les premiers et seconds moyens d'actionnement, le miroir tourne autour du premier axe de rotation en maintenant constante l'inclinaison du plan du miroir par rapport à l'axe de rotation de la terre, ce qui correspond au mouvement normal du miroir pendant une journée.
En outre, afin de tenir compte de la variation saisonnière de hauteur du soleil d'un jour à l'autre, il suffit de désengager la transmission par rapport aux premiers moyens d'actionnement tout en laissant la transmission engagée par rapport aux seconds moyens d'actionnement, pour faire varier l'inclinaison du miroir par rapport au premier axe de rotation. Cette phase de fonctionnement est typiquement de courte durée et correspond au réglage, par exemple journalier, de l'inclinaison du miroir par rapport à l'axe de rotation principal correspondant à l'axe de rotation terrestre.
Afin d'obtenir cette cinématique particulière, l'invention propose une configuration avantageuse des premiers et seconds moyens d'actionnement du miroir.
Ainsi, selon l'invention, les premiers moyens d'actionnement comportent un tube creux dont une première extrémité est reliée de façon pivotante à la face arrière du miroir, et dont l'autre extrémité est solidaire d'une roue dentée susceptible d'être actionnée en rotation par la transmission, et les seconds moyens d'actionnement comportent une tige filetée montée mobile en rotation à l'intérieur dudit tube creux et coaxiale avec lui, cette tige filetée étant pourvue d'un écrou maintenu fixe en rotation et relié au miroir par une biellette. La tige filetée est susceptible d'être actionnée en rotation par la transmission, de sorte que le déplacement longitudinal de l'écrou le long de la tige filetée provoque l'inclinaison du miroir autour du second axe de rotation.
Afin de bloquer la rotation de l'écrou lorsque la tige filetée tourne, le tube creux comporte une fente longitudinale à travers laquelle s'étend un flasque solidaire de l'écrou et connecté à ladite biellette. Ainsi les extrémités de la fente font office de butées pour le déplacement longitudinal de l'écrou sur la tige filetëe, et par conséquent pour le déplacement angulaire du miroir autour du second axe de rotation.
En outre, afin d'annuler le déplacement longitudinal de l'écrou dans le tube creux et le long de la tige filetée, la rotation du tube creux et de la tige filetée se font dans le même sens et à la même vitesse. Lorsque seul le tube creux ou la tige filetée est actionnée en rotation, le différentiel de vitesse de rotation se transpose au niveau de l'écrou en un déplacement longitudinal le long de la tige filetée, ce qui a pour effet d'actionner la biellette et d'incliner le miroir autour de son axe de rotation secondaire.
De préférence, afin d'obtenir ce mode de fonctionnement, la tige filetée et le tube creux sont coaxiaux.
Selon un mode de réalisation simple, la transmission actionnant en rotation le tube creux et la tige filetée comporte d'une part deux roues dentées respectives coaxiales et solidaires en rotation avec les extrémités du tube creux et de la tige filetée qui sont opposées au miroir, et d'autre part, deux vis sans fin qui s'engrènent chacune avec une des deux roues dentées, et qui sont susceptibles de s'engrener d'autre part, séparément ou ensemble, avec une roue dentée motrice reliée à l'axe du moteur, sous l'action d'un moyen de commande d'engrenage de la transmission.
Le premier axe de rotation du miroir va permettre de suivre la position du soleil en azimut et le second en hauteur.
Les deux roues dentées menées sont parallèles entre elles et leurs axes de rotation sont concentriques, ce qui fait que lorsque leurs vitesses de rotation sont identiques et dans le même sens, l'écrou reste fixe et le miroir tourne seulement autour de son premier axe de rotation qui est celui du mouvement en azimut.
Lorsque la deuxième roue dentée tourne plus vite ou moins vite que la première roue dentée, l'écrou se déplace respectivement dans un sens ou dans l'autre et provoque le pivotement du miroir dans un sens ou dans l'autre suivant son deuxième axe de rotation, ceci afin de suivre le mouvement du soleil dans son mouvement en hauteur.
DESCRIPTION DETAILLEE DE L'INVENTION
Les figures 1 à 5 illustrent l'invention.
La figure 1 est un schéma en coupe d'un héliostat pourvu des ses moyens d 'action nement.
La figure 2 est un schéma de principe montrant l'actionnement simultané d'une pluralité d'héliostats.
Les figures 3A, 3B et 3C représentent l'engrenage sélectif de la transmission, dans ses trois modes de fonctionnement.
La figure 4 est un schéma de principe en coupe d'un héliostat suivant l'invention, associé à un miroir fixe et à une cible.
La figure 5 est une vue schématique en perspective associant plusieurs héliostats et miroirs fixes selon la figure 4 et illustrant le phénomène de concentration solaire lorsque des héliostats selon la figure 4 sont alignés.
On se réfère à la figure 1. Un héliostat H comprend un miroir (1) qui est mobile autour de deux axes de rotation (4,2) qui sont perpendiculaires entre eux, à savoir de préférence un premier axe ou axe principal (4) parallèle à l'axe de rotation de la terre et matérialisé par un tube (3), et un second axe (2) dans un plan perpendiculaire au premier axe.
La mise en rotation du tube (3) autour du premier axe de rotation (4) se fait par un dispositif d'entraînement qui comprend une transmission mécanique (13) couplée à un moteur (non représenté). La transmission (13) comporte une première vis sans fin (15) qui entraine une roue dentée (17) solidaire du tube (3) et perpendiculaire à lui. La rotation de la roue dentée (17) entraine donc la rotation du tube (3) et du miroir (1) qui en est solidaire. Le tube (3) est creux, et une ouverture en forme de fente longiligne y est pratiquée.
La mise en rotation du miroir autour du deuxième axe (2) de rotation se fait également par l'intermédiaire d'un dispositif d'entraînement comprenant la transmission (13) et une seconde vis sans fin (14) qui entraine une roue dentée (16) qui est solidaire et perpendiculaire à une tige filetée (19), cette tige filetée (19) prenant place à l'intérieur et le long du tube (3).
Autour de la tige filetée (19) est vissé un écrou coulissant (18) dont une partie en forme de flasque, de préférence plate, se prolonge au travers de la fente pratiquée dans le tube creux (3), ceci afin d'interdire la rotation de l'écrou (18) et de provoquer son déplacement le long de la tige filetée (19) lorsque cette dernière est en rotation.
Le flasque de l'écrou (18) est relié au dos du miroir par une biellette (20) rigide de sorte que le déplacement de l'écrou (18) coulissant le long de la fente provoque le pivotement du miroir (1) autour de son deuxième axe (2) de rotation.
Les deux roues dentées (16,17) de la transmission (13) sont parallèles entre elles et leurs axes de rotation sont concentriques et coïncident avec l'axe de rotation (4) du tube creux (3), ce qui fait que lorsque leurs vitesses de rotation sont identiques, l'écrou (18) reste fixe et le miroir (1) tourne seulement autour de son premier axe (4) de rotation qui est celui du mouvement en azimut.
Par contre, lorsque la deuxième roue dentée (16) tourne plus vite ou moins vite que la première roue dentée (17), l'écrou (18) se déplace respectivement dans un sens ou dans l'autre le long de la tige filetée (19) et provoque le pivotement du miroir (1) dans un sens ou dans l'autre suivant son deuxième axe (2) de rotation, ceci afin de suivre le mouvement du soleil dans son mouvement en hauteur.
En plus des deux roues dentées (16,17), la transmission (13) comporte par exemple une vis sans fin (14,15) pour chaque roue dentée (16,17). Une des extrémités de chaque vis sans fin est mise en rotation par un engrenage sélectif comportant une roue dentée motrice (2) comme représenté en Figures 3A,3B,3C.
Les figures 3A,3B,3C montrent, dans trois positions différentes, cet engrenage sélectif (21) qui est constitué d'une roue dentée principale (22) actionnée par un moteur (non représenté) et de deux roues dentées menées ( 1, 2) dont chacune est solidaire d'une des deux vis sans fin (14,15). La roue dentée principale ou motrice (22) est montée de façon à pouvoir être déplacée par un système de commande (non représenté), soit pour se coupler à la première roue dentée (RI), soit pour se coupler à la deuxième roue dentée (R2), soit pour se coupler au deux roues dentées (R1,R2) en même temps.
La roue dentée principale (22) ainsi que les deux autres roues dentées
(R1,R2) de l'engrenage sélectif (21) tournent toujours dans le même sens mais une logique de commande ordonne la mise en couplage et donc la rotation d'une roue (RI) (figure 3A) et/ou de l'autre roue (R2) (figure 3B).
La rotation de la roue dentée (RI) entraine celle de la vis sans fin (15) et de la roue dentée (17) qui actionne en rotation le tube creux (3) et le miroir (1). Il en résulte que le miroir (1) suive bien le déplacement continu du soleil en azimut.
La différence du nombre de tours de rotation d'une roue (RI) par rapport à l'autre (R2) provoque bien soit l'avance soit le recul de l'écrou (18) sur la tige filetée (19), ce qui actionne le miroir (1) autour du second axe (2) et donc le suivi du soleil dans sa hauteur.
La différence du nombre de tours parcourus entre les deux roues (R1,R2) est soit positive soit négative, c'est-à-dire qu'une des deux roues peut prendre de l'avance sur l'autre ce qui entraine alors l'avance ou le recul de l'écrou (18). L'écrou (18) peut aussi rester immobile simplement en imposant aux deux roues (R1,R2) de tourner à la même vitesse.
Dans un mode de réalisation préféré, le premier axe de rotation (4) est parallèle à l'axe de rotation de la Terre, c'est-à-dire dirigé vers l'étoile polaire (5). Le principe peut être étendu à une pluralité d'héliostats selon l'invention comme schématisée en figure 2. Ces multiples d'héliostats ont tous leurs premiers axes de rotation (4) parallèles entre eux et tous ces héliostats sont de préférence disposés suivant une rangée orientée Est/Ouest.
Dans cette configuration particulière, toutes les roues dentées (16,17) qui sont couplées aux premiers et aux deuxièmes axes de rotations de chaque héliostat sont reliées entre elles par seulement deux vis sans fin (14,15) de grande longueur.
Ces deux vis sans fin (14,15) de grande longueur sont de préférence commandées par un seul engrenage sélectif (21) et un seul moteur (non représenté), ce qui permet la mise en rotation simultanée et d'une manière identique de tous les héliostats. Cela permet un positionnement précis et identique de tous les héliostats, en minimisant la mécanique d'actionnement et la motorisation de l'ensemble.
Dans ce mode particulier de réalisation, tous les héliostats redirigent les rayonnements solaires suivant l'axe de rotation de la Terre (4), c'est-à-dire suivant la direction de l'étoile polaire (5). La rotation des différents tubes creux (3) des différents héliostats se fera alors à vitesse constante autour de l'axe (4), et sera égale à un tour par jour, soit un tour en 23h56mn.
De même, la rotation de chaque miroir autour du deuxième axe de rotation (2) servira à suivre le soleil dans son mouvement saisonnier, soit 12 degrés au dessus et 12 degrés au dessous de l'équateur céleste, ce qui correspond à une vitesse moyenne de 4 degrés par mois autour de l'axe saisonnier (2).
Ainsi l'engrenage sélectif (21) fonctionne la plupart du temps avec des vitesses de rotation égales (figure 3C) pour les deux vis sans fin (14,15), et ne fonctionne avec des vitesses différentes (Figures 3A,3B) que pendant des périodes courtes correspondant au rattrapage du mouvement saisonnier du soleil.
Cette caractéristique permet de réduire de façon drastique le temps de fonctionnement de l'engrenage sélectif (21) et ainsi de réduire d'autant l'usure des pièces et l'énergie dépensée pour cette opération.
Une variante (non illustrée) du mode de réalisation illustré en figure 2 consiste à actionner chaque héliostat autour de son second axe (2) par un mécanisme local, sans transmission mécanique distante, donc sans la vis sans fin de grande longueur (14). Cela peut être réalisé aisément en stockant dans une pile ou un super condensateur l'énergie électrique produite par une cellule photovoltaïque attachée à chaque héliostat, puis en utilisant cette énergie électrique pour actionner un moteur local pour mettre en rotation la roue dentée (16) de chaque héliostat, ce qui provoquera le déplacement de l'écrou (18) et le pivotement du miroir (1) autour de son second axe (2).
Comme la nécessité de provoquer ce mouvement de rattrapage est très ponctuel (environ 1 degré par semaine), le moteur pourra être constitué de deux électro-aimants qui, sous l'effet de quelques impulsions électriques, mettront en mouvement la roue dentée (16), soit dans un sens, soit dans l'autre sens, suivant l'électro-aimant qui sera choisi.
Les consignes de mise en marche du moteur localisé sur l'héliostat ou des électro-aimants pourront se faire de préférence par des télécommandes distantes qui utiliseront par exemples des ondes hertziennes.
Une deuxième variante à ce mode de réalisation consiste à positionner le moteur ou les électro-aimants directement au niveau de la biellette (20) de positionnement du miroir (1) de manière à allonger ou à raccourcir sa longueur, ce qui provoquera le basculement voulu du miroir (1) autour de son deuxième axe de rotation (2).
Comme représenté en figures 4 et 5, chaque héliostat peut utilement être associé à un miroir fixe (12) disposé de manière à réfléchir le rayonnement solaire (7) toujours vers une même cible (10). Chaque héliostat comprend dans ce cas deux miroirs (1,12), à savoir un premier miroir (1) mobile autour d'un premier axe de rotation (4) qui est orienté Nord / Sud et incliné d'un angle h par rapport à l'horizontale. Cet angle h équivaut à la latitude du lieu géographique de l'installation. Plus précisément cet axe de rotation (4) est parallèle à l'axe de rotation de la Terre (4) et est donc dirigé approximativement vers l'étoile polaire (5).
Le deuxième axe de rotation (2) du premier miroir (1) est perpendiculaire au premier axe de rotation (4). Ce premier miroir (1) est réglé de manière à ce que les rayons solaires incidents (7) soient réfléchis dans la même direction que son premier axe de rotation (4), c'est-à-dire vers l'étoile polaire (5).
On peut alors montrer que le faisceau solaire réfléchi (8) par le premier miroir (1) conserve son orientation pendant le déplacement journalier du soleil (6), simplement en faisant tourner le premier miroir (1) autour de son premier axe de rotation (4) avec une vitesse constante d'un tour par jour, ce qui correspond à la vitesse de rotation apparente du soleil autour de la Terre.
Pour corriger le déplacement saisonnier du soleil, qui est de 46° par an, c'est-à-dire de plus ou moins 23° au dessus et en dessous de sa position aux équinoxes, le deuxième axe de rotation (2) de ce premier miroir (1) pivote en un an d'un angle de plus ou moins 12° autour de sa position médiane réglée pour l'équinoxe. En effet la déviation totale d'un rayon par réflexion sur un miroir est le double de son angle d'incidence mesuré par rapport à la perpendiculaire du miroir. La vitesse de rotation du miroir (1) autour de ce deuxième axe (2) n'est pas constante, elle suit une progression sinusoïdale connue de l'homme de métier.
Le deuxième miroir (12) est positionné de manière à recevoir le rayonnement solaire réfléchi (8) par le premier miroir (1). Ce deuxième miroir (12) est fixe et orienté définitivement de manière à réfléchir le rayonnement solaire (9) vers la cible (10). L'orientation du miroir (12) peut se faire par exemple grâce à deux axes de rotation perpendiculaires entre eux ou bien grâce à une rotule de réglage (11).
Comme représenté en Figure 5, afin de créer un effet de concentration solaire sur la cible (10), une pluralité d'héliostats selon la figure 4 sont alignés, de préférence suivant un axe Est/Ouest et de sorte que tous les premiers miroirs (1), tous les premiers axes (4) et tous les deuxièmes axes (2) soient parallèles entre eux.
La rotation des miroirs mobiles (1) autour de leurs axes principaux (4) et axes secondaires (2) respectifs se fait à l'aide de transmissions (13) actionnées par un moteur, comme expliqué en relation avec la figure 1. Le moteur utilisé est de n'importe quel type approprié choisi par l'homme du métier, électrique ou non, à commandes filaires ou non filaires, ou encore par un moteur à énergie potentielle, gravitationnelle ou mécanique. L'effet de concentration est augmenté en augmentant le nombre d'héliostats, ce qui est rendu possible, par exemple, en mettant plusieurs lignes d'héliostats en parallèle. Dans cette configuration les rotations de tous les premiers miroirs (1) sont identiques et sont transmises d'une rangée à l'autre par un dispositif de transmission mécanique (non illustré) comme par exemple des roues dentées, des poulies, et/ou des courroies.
Dans un autre mode particulier de réalisation une lentille de Fresnel est positionnée soit entre le miroir fixe (12) et la cible (10), soit entre le premier miroir (1) et le deuxième miroir (12), ce qui permet d'obtenir de fortes concentrations solaires sur la cible (10) avec un seul héliostat. Dans ce cas la cible (10) est fixe et se situe près de la focale de la lentille de Fresnel, ce qui est idéal par exemple pour concevoir un cuiseur solaire bien sécurisé.
EXEMPLE DE REALISATION
Un héliostat est composé d'un miroir plan (1) de 1,50 m de longueur par 1,0 m de largeur et de deux axes de rotation perpendiculaires. Le premier axe de rotation (4) est matérialisé par un tube creux (3) de 1,60 m de long et de 4 cm de diamètre orienté vers l'étoile polaire (5). Le deuxième axe de rotation (2) est matérialisé par un tube creux de 3 cm de diamètre soudé à angle droit avec le premier tube creux (3). Le dos du miroir (1) possède deux équerres en opposition percées de deux trous circulaires de 3 cm de diamètre à l'intérieur desquels prennent position les extrémités du deuxième axe de rotation permettant ainsi la rotation du miroir autour de cet axe. A l'intérieur du premier tube creux (3) est disposée une tige filetée (19) de 10 mm de diamètre qui vient en butée à l'extrémité fermée du tube (3). Ce tube (3) est percé en son centre d'une fente de 3 mm de large et de 40 cm de longueur. Un écrou (18) de diamètre intérieur de 10 mm surmonté d'un flasque de 2 mm d'épaisseur est enfilé dans la tige filetée coaxiale (19) de sorte que le flasque dépasse du tube (3) à travers la fente. Ce flasque est relié par une biellette (20) à une des extrémités du miroir. L'extrémité de la tige filetée coaxiale (19) et l'extrémité du tube (3) sont fixées chacune au centre de deux roues dentées de 11 cm de diamètre et de 120 dents. Ces deux roues dentées (16,17) sont concentriques et parallèles entre elles. Deux vis sans fin (14 et 15) permettent la mise en rotation des deux roues dentées (16,17). Un engrenage sélectif (21) contient les deux vis sans fin (14,15) qui se terminent par deux roues dentées (R1,R2) séparées par une troisième roue de sélection (22). Cette roue de sélection (22) est mise en rotation grâce à un moteur électrique rotatif et une démultiplication de sa vitesse de manière à atteindre des vitesses de rotation proches d'un quart de tours par minute. Cette vitesse est calculée pour permettre au premier tube (3) d'effectuer un tour complet en 23h56mn et donc de suivre le soleil dans son mouvement journalier, ce qui est le cas lorsque la roue de sélection (22) se positionne contre les deux roues dentées (R1,R2) et les entraine à la même vitesse (configuration de la Figure 3C), ce qui provoque la rotation du miroir autour du premier axe (4) mais annihile sa rotation autour du deuxième axe (2). Une fois par semaine la roue de sélection (22) se positionne uniquement sur la roue RI ou sur la roue R2 de manière à provoquer la rotation du miroir autour de son deuxième axe (2) d'un angle d'environ 1 degré ce qui permet ainsi de suivre le soleil dans son mouvement saisonnier.
AVANTAGES DE L'INVENTION En définitive l'invention répond aux buts fixés. Elle propose un héliostat pourvu de moyens d'actionnement du miroir autour de deux axes, à l'aide d'un moteur unique. Ce principe est aisément applicable à une centrale solaire comprenant une pluralité d'héliostats et actionnés par un seul moteur et des couplages mécaniques simples mais innovants, ce qui va réduire le coût global de l'installation, tout en augmentant la précision et la fiabilité du positionnement des miroirs.
NOMENCLATURE DES FIGURES
1. Miroir mobile
2. Axe de pivotement saisonnier des miroirs
3. Tube 4. Axe de rotation journalière des miroirs
5. Etoile polaire
6. Soleil
7. Rayon solaire incident
8. Rayon solaire réfléchi
9. Rayon solaire concentré
10. Cible
11. Rotule de réglage du miroir fixe
12. Miroir fixe
13. Transmission
14. Vis sans fin
15. Vis sans fin
16. Roue dentée menée
17. Roue dentée menée
18. Ecrou
19. Tige filetée
20. Biellette
21. Engrenage sélectif
22. Roue dentée motrice
20

Claims

REVENDICATIONS
1 - Héliostat (H) comportant un miroir (1) orienté vers le soleil et actionné en rotation par un premier moyen d'actionnement (3) autour d'un premier axe de rotation (4), et apte à pivoter sous l'effet d'un second moyen d'actionnement (18,19,20) autour d'un second axe de rotation (2) perpendiculaire audit premier axe de rotation (4), lesdits premier et second moyens d'actionnement étant commandés sélectivement par une transmission (13) entraînée par un moteur unique, caractérisé en ce que ladite transmission (13) est configurée de manière à pouvoir être couplée soit alternativement aux premiers moyens d'actionnement (3) et aux seconds moyens d'actionnement (18,19,20), soit simultanément aux premiers et seconds moyens d'actionnement. 2 - Héliostat (H) selon la revendication 1, caractérisé en ce que les premiers et seconds moyens d'actionnement sont agencés de manière à ce que lorsqu'ils sont couplés ensemble au moteur unique par ladite transmission (13), ledit miroir (1) est entraîné en rotation autour dudit premier axe de rotation (4), et ledit miroir est maintenu fixe par rapport audit second axe de rotation (2).
3 - Héliostat (H) selon la revendication 1, caractérisé en ce que les premiers et seconds moyens d'actionnement sont agencés de manière à ce que lorsqu'ils sont couplés séparément au moteur unique par ladite transmission, ledit miroir (1) est actionné pour pivoter dans un sens ou dans l'autre autour du second axe de rotation (2).
4 - Héliostat (H) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que les premiers moyens d'actionnement comportent un tube creux (3) dont une première extrémité est reliée de façon pivotante à la face arrière du miroir (1), et dont l'extrémité opposée au miroir est connectée à la transmission (13), et en ce que les seconds moyens d'actionnement comportent une tige filetée (19) montée mobile en rotation à l'intérieur dudit tube creux (3) et dont l'extrémité opposée au miroir est connectée à la transmission (13), cette tige filetée (19) étant pourvue d'un écrou (18) maintenu fixe en rotation et relié au miroir (1) par une biellette (20), de sorte que le déplacement longitudinal de l'écrou (18) le long de la tige filetée (19) provoque l'inclinaison du miroir (1) autour du second axe de rotation (2).
5 - Héliostat (H) selon la revendication 4, caractérisé en ce que ledit tube creux (3) comporte une fente longitudinale à travers laquelle s'étend un flasque solidaire de l'écrou (18) et connecté à ladite biellette (20), les extrémités de la fente faisant office de butées pour le déplacement longitudinal de l'écrou (18) sur la tige (19) et pour le déplacement angulaire du miroir (1) autour du second axe de rotation (2).
6 - Héliostat (H) selon la revendication 5, caractérisé en ce que la tige filetée (19) et le tube creux (3) sont coaxiaux.
7 - Héliostat (H) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la transmission (13) comporte une première roue dentée menée (17) solidaire en rotation du tube creux (3) et entraînée en rotation par une première vis sans fin (15), une seconde roue dentée menée (16) solidaire en rotation de la tige filetée (19) et entraînée en rotation par une seconde vis sans fin (14), et une roue dentée motrice (22) entraînée en rotation par l'axe du moteur et susceptible de s'engager de façon sélective avec la première vis sans fin (15) et/ou avec la seconde vis sans fin (14) sous l'action d'un moyen de commande de la transmission (13).
8 - Héliostat (H) selon la revendication 7, caractérisé en ce que la transmission (13) est agencée de manière que lorsqu'elle entraine simultanément en rotation le tube creux (3) portant le miroir (1) et la tige filetée (19) portant l'écrou (18), le tube creux (3) et la tige filetée (19) tournent dans le même sens et à la même vitesse, de sorte que l'écrou (18) garde une position longitudinale fixe sur la tige filetée (19). 9 - Héliostat (H) selon la revendication 7, caractérisé en ce que la transmission (13) est agencée de manière que lorsqu'elle entraine en rotation uniquement le tube creux (3) portant le miroir (1) ou uniquement la tige filetée (19) portant l'écrou (18), l'écrou (18) se déplace longitudinalement sur la tige filetée (19) et entraine le pivotement du miroir (1) autour du second axe de rotation (2) par l'intermédiaire de la biellette (20).
10 - Héliostat (H) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que la transmission (13) pour la mise en rotation du tube creux (3) autour du premier axe de rotation (4) et de la tige filetée coaxiale (19), comporte deux roues dentées concentriques (16,17) solidaires en rotation l'une avec la tige filetée (19) et l'autre avec le tube creux (3) et couplées chacune à une vis sans fin (14,15) actionnée par une roue dentée motrice (22) entraînée par un moteur.
11 - Centrale solaire comprenant une pluralité d'héliostats (H) suivant l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisée en ce que tous les premiers axes de rotation (4) sont parallèles entre eux et orientés vers l'étoile polaire, et en ce que les transmissions (13) de la pluralité d'héliostats (H) sont connectées ensemble par deux liaisons mécaniques (14,15) reliées à un engrenage sélectif (21) actionné par un seul moteur, de façon à entraîner la rotation à l'identique de tous les miroirs (1) de la pluralité d'héliostats.
PCT/FR2012/000494 2011-12-01 2012-11-30 Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur WO2013079824A1 (fr)

Priority Applications (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1103659 2011-12-01
FR1103659A FR2983569B1 (fr) 2011-12-01 2011-12-01 Heliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur

Publications (1)

Publication Number Publication Date
WO2013079824A1 true WO2013079824A1 (fr) 2013-06-06

Family

ID=47553249

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
PCT/FR2012/000494 WO2013079824A1 (fr) 2011-12-01 2012-11-30 Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur

Country Status (2)

Country Link
FR (1) FR2983569B1 (fr)
WO (1) WO2013079824A1 (fr)

Cited By (4)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CN104714290A (zh) * 2013-12-11 2015-06-17 长沙理工大学 一种碟式太阳能聚光器反射面组件的安装结构
US10151512B1 (en) 2017-10-17 2018-12-11 King Saud University Solar heating apparatus
US10190802B1 (en) 2017-10-17 2019-01-29 King Saud University Solar heating apparatus
US10190801B1 (en) 2017-10-17 2019-01-29 King Saud University Solar heating apparatus

Citations (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US5159854A (en) * 1990-07-31 1992-11-03 Zexel Corporation Gear drive unit
US6484608B1 (en) * 2000-06-20 2002-11-26 Hughes Electronics Corporation Method and apparatus for providing two axis motion with a single drive device
WO2009087252A1 (fr) * 2008-01-08 2009-07-16 Solartiva Mediterranea S.L. Suiveur solaire

Patent Citations (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US5159854A (en) * 1990-07-31 1992-11-03 Zexel Corporation Gear drive unit
US6484608B1 (en) * 2000-06-20 2002-11-26 Hughes Electronics Corporation Method and apparatus for providing two axis motion with a single drive device
WO2009087252A1 (fr) * 2008-01-08 2009-07-16 Solartiva Mediterranea S.L. Suiveur solaire

Cited By (6)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CN104714290A (zh) * 2013-12-11 2015-06-17 长沙理工大学 一种碟式太阳能聚光器反射面组件的安装结构
US10151512B1 (en) 2017-10-17 2018-12-11 King Saud University Solar heating apparatus
US10190802B1 (en) 2017-10-17 2019-01-29 King Saud University Solar heating apparatus
US10190801B1 (en) 2017-10-17 2019-01-29 King Saud University Solar heating apparatus
US10955170B2 (en) 2017-10-17 2021-03-23 King Saud University Solar heating apparatus
US10955171B2 (en) 2017-10-17 2021-03-23 King Saud University Solar heating apparatus

Also Published As

Publication number Publication date
FR2983569B1 (fr) 2016-08-19
FR2983569A1 (fr) 2013-06-07

Similar Documents

Publication Publication Date Title
WO2013079824A1 (fr) Héliostat pourvu d'un dispositif pour l'actionner selon deux axes avec un seul moteur
EP2977832B1 (fr) Pièce d'horlogerie pouvant indiquer le lever ou le coucher du soleil en tout point du globe
FR2530789A1 (fr) Systeme pour l'utilisation de l'energie solaire
EP2534430B1 (fr) Capteur solaire à miroirs de fresnel
EP3007012B1 (fr) Piece d'horlogerie pouvant indiquer le lever ou le coucher du soleil en tout point du globe
EP1615085A1 (fr) Mécanisme de correction d'assiette d'un dispositif réglant balancier-spiral
EP2786214B1 (fr) Piece d'horlogerie
WO2013001177A2 (fr) Concentrateur solaire comprenant un heliostat et une lentille de fresnel
EP3055212B1 (fr) Radiateur à ensoleillement réduit pour satellite et satellite muni d'un tel radiateur
EP2031465A1 (fr) Pièce d'horlogerie
WO2018189259A1 (fr) Dispositif de déploiement
WO2012172206A1 (fr) Dispositif et procédé d'arrosage pivotant héliotrope
WO2013079823A1 (fr) Héliostat à deux miroirs
FR2505463A1 (fr) Dispositif de poursuite pour l'orientation continue de collecteurs solaires
FR2460502A1 (fr) Dispositif astronomique porteur d'instruments pour le suivi de la course d'un astre ou d'un satellite
EP3339971A1 (fr) Piece d'horlogerie comportant un affichage jour/nuit tenant compte des variations saisonnieres
AU2007219704A1 (en) Apparatus for tracking solar radiation
FR2991288A1 (fr) Dispositif limiteur de course angulaire d'un levier de commande d'un dispositif de pilotage d'aeronef
FR2976057A1 (fr) Support de capteurs solaires orientable
EP0468890B1 (fr) Dispositif d'obturation d'un faisceau devant frapper par intermittence un point déterminé
FR3049572A1 (fr) Systeme de commande de pas d'helice
WO2019066634A1 (fr) Traqueur à un seul axe polaire avec plusieurs points d'action pour concentreur thermo solaire
EP0567545B1 (fr) Dispositif d'orientation et d'ajustement selon au moins l'une des trois directions de l'espace, de la position d'une piece notamment d'une antenne d'emission ou de reception d'ondes electromagnetiques
EP2886972A1 (fr) Dispositif de positionnement d'une paroi solaire et système de captation de l'énergie solaire comprenant un tel dispositif
EP3237817A1 (fr) Dispositif de réflexion pour centrale solaire thermique

Legal Events

Date Code Title Description
121 Ep: the epo has been informed by wipo that ep was designated in this application

Ref document number: 12813407

Country of ref document: EP

Kind code of ref document: A1

NENP Non-entry into the national phase in:

Ref country code: DE

122 Ep: pct application non-entry in european phase

Ref document number: 12813407

Country of ref document: EP

Kind code of ref document: A1