OA3486A - Procédé et dispositif de suppression de recul pour armes à feu permettant en outre le tir sans exposer le tireur. - Google Patents

Procédé et dispositif de suppression de recul pour armes à feu permettant en outre le tir sans exposer le tireur. Download PDF

Info

Publication number
OA3486A
OA3486A OA54035A OA54035A OA3486A OA 3486 A OA3486 A OA 3486A OA 54035 A OA54035 A OA 54035A OA 54035 A OA54035 A OA 54035A OA 3486 A OA3486 A OA 3486A
Authority
OA
OAPI
Prior art keywords
thunder
gases
recoil
conduit
duct
Prior art date
Application number
OA54035A
Other languages
English (en)
Other versions
OA03486A (fr
Original Assignee
Georges Vigneron
Desire Vigneron
Ghislain Vigneron
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Priority to BE738604 priority Critical
Application filed by Georges Vigneron, Desire Vigneron, Ghislain Vigneron filed Critical Georges Vigneron
Publication of OA3486A publication Critical patent/OA3486A/fr
Publication of OA03486A publication Critical patent/OA03486A/fr

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F41WEAPONS
    • F41AFUNCTIONAL FEATURES OR DETAILS COMMON TO BOTH SMALLARMS AND ORDNANCE, e.g. CANNONS; MOUNTINGS FOR SMALLARMS OR ORDNANCE
    • F41A21/00Barrels; Gun tubes; Muzzle attachments; Barrel mounting means
    • F41A21/28Gas-expansion chambers; Barrels provided with gas-relieving ports

Description

BREVET D’INVENTION

OFFICE AFRICAIN ET MALGACHEDE LA PROPRIETE INDUSTRIELLE B. P. 887 YAOUNDE (Cameroun)

Classification internationale : F 07 ( F 41 ) N° 03486 DEMANDE LE 15 Septembre 1970 à 10 h 15 mnà ΙΌ.Α.Μ.Ρ.Ι. (P.V. N° 54 035 ) par Georges, Désiré

Ghislain VIGNERON résidant en Belgique. DELIVRE LE 30 Mars 1971 PUBLIE AU BULLETIN OFFICIEL N’ 4 de 1971

Procédé et dispositif de suppression du recul pour armesà feu permettant en outre le tir sans exposer le tireur. la présente invention a pour 1*objet un procédé et un dispositifde suppression du recul pour toutes armes, agissant par diminution de laforce tendant à rejeter vers l’arrière les pièces mobiles d’une armeà feu, principalement d’une mitraillette. 2 5 A ce jour en effet, une cause importante 4e l’imprécision des mitraillettes lors du tir en rafales est le recul oui, du fait de lapoussée de la culasse mobile sur le fond de la "boîte de culasse aprèschaque halle tirée, tend à provoquer le pivotement de l’arme, et ainsi lerelèvement du canon. 10 Lors du tir d’une cartouche, il faut en effet que la force explosi- ve de la poudre soit suffisante pour assurer à la halle une portée satisfai-sante. Toutefois, cette force explosive agit également pour renvoyer laculasse mobile vers l’arrière, et dans ce sens la force provoquée parl’explosion de la poudre est surabondante, la culasse est projetée 15 violemment vers le fond de la boîte de culasse,, engendrant le recul.

Divers dispositifs ont été prévus en vue d’amortir le recul, maistous proposent des moyens d'absorber la foroe surabondante, et de provoquerainsi un amortissement du choc dû au recul de la culasse mobile, sanss’attaquer à la source même de la force. De cette manière, les divers 20 dispositifs existant à ce jour ne donnent que des résultats relativementminimes, et le recul de l'arme subsiste pour une part importante.

La présente invention a pour but d’obvier à ces inconvénients etprévoit un moyen de s'attaquer à la force même provoquant le recul, envue de la diminuer. 25 Le procédé d’amortissement de recul suivant l'invention se caracté rise principalement en ce qu’au moins une partie des gaz résultant de l’ex-plosion de la poudre est prélevée dans le tonnerre et acheminée vers l’airlibre à un moment où la force nropulsi/de la balle a atteint une valeursuffisante pour que la portée du projectile ne soit pas modifiée alors que 30 la· force provoquant le reaul de la culasse mobile est réduite à une impul- 3 sion, ries moyens étant prévus au moins en vue d’acheminer les gazprélevés vers l’air libre.

Au dessin annexé est représenté, à titre d’exemple, un modede réalisation de l’invention.

Un canon 1 d’une mitraillette se termine par un tonnerre 2 engagédans une boîte de culasse 3· On a également représenté une cartouche 4engagée dans le tonnerre 2. La dite cartouche 4 se compose d’une douille5 et d’une balle 6.

Dans la paroi latérale du tonnerre est percé un conduit 7. Unebague 8, prévue sur la boîte de culasse 3 à hauteur du conduit 7 contientun plongeur 9 Qui pénètre par une ouverture 10 dans la boîte de culasseet vient s’appliquer, sous la force d’un ressort 11 contre la paroi dutonnerre 2 au droit du conduit 7· θ® plongeur 9 est lui-même percé d’unconduit d’évacuation 12, alors que le logement 13 du plongeur se prolongeen un conduit d’échappement 14 vers l’extérieur. Un tube 15 est prevu pourfaire fonction de pare-flamme à la sortie des gaz.

Lorsque la culasse mobile vient percuter l’amorce de la cartouche,la poudre contenue dans la douille 5 fait explosion provoquant un brutaldégagement de gaz sous forte pression. La pression engendrée propulse la bal-le 6 vers l’avant du canon, de manière à l’éjecter avec force de l’arme,la culasse mobile est projetée vers l’arrière en même temps que la douille5, également sous l’action de la pression des gaz. Toutefois, le recul dela douille 5 ®t de la culasse vers l’arrière s’opère beaucoup plus lentementque la projection de la balle 4 vers l’avant, du fait de la différenced’inertie considérable entre la balle et la culasse. Ainsi, la balle aura,déjà parcouru un trajet important dans le canon et atteint une grande vites-se de propulsion lorsque le recul de la culasse ne sera qu’à son début.

Afin d’éviter que la culasse ne soit projetée trop violemment vers l’ar-rière, il importe donc de diminuer la force exercée sur celle-ci parl’intermédiaire de la douille 5 sous l’action de la pression des gaz dèsque la balle a atteint une énergie suffisante pour que sa portée réponde 4 à l’usage que l’on attend, de l’aime. Laisser la pression continuer às’exercer à partir de ce moment-là contribue à augmenter la force derecul de la culasse et donc le recul de l’arme, sans apporter d’avantagesupplémentaire à l’efficacité de l’arme.

Le dispositif suivant l’invention fonctionne dès lors comme suit :

Lors de la mise à feu de l’amorce, la poudre contenue dans ladouille 5 explose et la balle 6 est projétée avec la force vers l’avantdu canon 1. Lorsqu’elle a atteint une énergie suffisante et est engagéeassez loin dans le canon pour que sa trajectoire soit assurée, et alorsque, par la réaction des gaz sur la dûuille 5> la culasse a entamé sonmouvement de recul, au moins une partie des gaz résultant de l’explosionde la poudre s’échappe par le conduit 7 prévu dans la paroi du tonnerre,le conduit d’évacuation 9 du plongeur, le logement 11 et le conduitd’échappement 14 pour aboutir par le pare-flamme 15 à l’air libre.

Ainsi l’action des gaz sur la douille 5 ne s’est exercée que pendant untemps très court, et l’impulsion cpmmuniquée à la culasse est suffisantepour provoquer le ré-armement de l’arme, sans être surabondante, et de nefait le recul est supprimé.

Suivant un mode de réalisation préféré de l’inventeur, le conduit7 est percé dans le tonnerre 2 à hauteur du logement de la douille. Cecipermet aux gaz de développer pleinement leur action sur la balle pour luicommuniquer une énergie suffisante, et ce tant que le conduit 7 n’est pasdémasqué par le recul de la douille.

Au cours des essais, il a été remarqué que les meilleurs résultatsétaient obtenus en prévoyant l’ouverture du conduit 7 à hauteur du loge-ment de la douille 5, tagente à l’extrémité de la douille 5 du côté de laballe 4· 5

On a décrit un dispositif d’évacuation des gaz à plongeur,mais il est bien évident que d’autres dispositifs peuvent également êtreutilisés, l’essentiel étant d’assurer l’évacuation des gaz prélevés dansle tonnerre, sur toute sa circonférence. De même on pourrait prévoir 5 dans le dispositif d’évacuation un moyen de réglage de la quantité degaz évacués, par exemple à l’aide d’une virole.

De par l’exposé qui précède, il est à remarquer l’immenseavantage que présente cette invention. En effet, la disparition du reculpermet au tireur d’utiliser son arme sans s’exposer, la visée pouvant 10 se faire par prisme. L’invention a été décrite et illustrée uniquement à titred’exemple nullement limitatif et il de soi que de nombreuses modificationspeuvent être apportées à sa réalisation sans s’écarter de son esprit.

Claims (7)

  1. 6
    1. Procédé d’amortissement de recul, caractérisé en ce qu’aumoins une partie des gaz résultant de l’explosion de la poudre estprélevée dans le tonnerre et acheminée vers l’air libre à un momentoù la force de propulsion de la balle a atteint une valeur suffisantepour que la portée du projectile ne soit pas modifiée, alors que laforce provoquant le recul de la culasse mobile est réduite à uneimpulsion, des moyens étant prévus au moins en vue d’acheminer les gazprélevés vers l’air libre.
  2. 2. Procédé suivant 1, caractérisé en ce que les gaz ne sontprélevés dans le tonnerre que pendant le recul de la douille, et doncde la culasse mobile.
  3. 3. Procédé suivant 1 et 2, caractérisé en ce que les gazcommencent à être prélevés dans le tonnerre au moment où la douille,et donc la culasse mobile, commence à reculer. 4e Dispositif d’amortissement de recul pour la réalisationdu procédé suivant 1 à 3» caractérisé en ce qjt’un conduit est percédans la paroi du tonnerre, le dit conduit aboutissant d’une part à lachambre d’explosion et d’autre part à la surface latérale du tonnerre,des moyens étant prévus au moins pour reprendre les gaz s’échappantpar le dit conduit et les amener vers l’extérieur de l’arme à l’airlibre. 5· Dispositif suivant 4j caractérisé en ce qu’un conduit estpercé dans la paroi du tonnerre, le dit conduit aboutissant d’une partà la chambre d’explosion et d’autre part à la surface latérale dutonnerre, alors qu’une bague contenant un plongeur percé d’un conduitd’évacuation, entoure la boîte de culasse à hauteur du dit conduit, ledit plongeur étant appliqué, par une ouverture de la boîte de culasse 7 contre la surface latérale du tonnerre, de manière à faire communiquerle conduit du tonnerre avec le conduit d’évacuation du dit plongeur,les gaz arrivant ainsi dans la "bague étant amenés à l’air libre parun conduit d’échappement prévu dans la dite bague.
  4. 6. Dispositif suivant 4 et 5» caractérisé en ce que le conduit percé dans la paroi du tonnerre aboutit dans la chambred’explosion à hauteur du logement de la douille.
  5. 7. Dispositif suivant 4 à 6, caractérisé en ce que le conduitpercé dans la paroi du tonnerre aboutit dans la chambre d’explosion 10 à hauteur du logement de la douille, de manière que l’ouverture du conduit soit tangente à l’extrémité de la douille du côté de la balle.
  6. 8. Dispositif suivant 4 s 7> caractérisé en ce qu’une viroleplacée dans le trajet d’évacuation des gaz permet de régler laquantité de gaz prélevés dans le tonnerre.
  7. 9. Dispositif suivant 4 à 8, caractérisé en ce qu’un pare- flamme coiffe la sortie des gaz à l’air libre. Cabinet CAZENAVE
OA54035A 1969-09-09 1970-09-15 Procédé et dispositif de suppression de recul pour armes à feu permettant en outre le tir sans exposer le tireur. OA3486A (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
BE738604 1969-09-09

Publications (2)

Publication Number Publication Date
OA3486A true OA3486A (fr) 1971-03-30
OA03486A OA03486A (fr) 1971-03-30

Family

ID=3855318

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
OA54035A OA3486A (fr) 1969-09-09 1970-09-15 Procédé et dispositif de suppression de recul pour armes à feu permettant en outre le tir sans exposer le tireur.

Country Status (6)

Country Link
BE (1) BE738604A (fr)
DE (1) DE2044176A1 (fr)
FR (1) FR2061111A5 (fr)
IL (1) IL35263D0 (fr)
NL (1) NL7013177A (fr)
OA (1) OA3486A (fr)

Also Published As

Publication number Publication date
BE738604A (fr) 1970-03-09
NL7013177A (fr) 1971-03-11
FR2061111A5 (fr) 1971-06-18
IL35263D0 (en) 1970-12-24
OA03486A (fr) 1971-03-30
DE2044176A1 (fr) 1971-03-11

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP0054088B1 (fr) Armes à feu automatiques ou semi-automatiques fonctionnant par action des gaz
US7165496B2 (en) Piston head cartridge for a firearm
US5726377A (en) Gas operated firearm
US8191480B2 (en) Method and apparatus for propelling a pellet or BB using a shock-sensitive explosive cap
US4058922A (en) Rifle adapter assembly
US5448940A (en) Gas-operated M16 pistol
US6901689B1 (en) Firearm pneumatic counter-recoil modulator and airgun thrust-adjustor
RU2134399C1 (ru) Газовый патрон
US5359937A (en) Reduced energy cartridge
EP0728289B1 (fr) Canons d'armes a feu performants
US6679150B1 (en) Method of constructing a gun cartridge
US6308609B1 (en) Suppressor
US9121614B2 (en) Cartridges and modifications for M16/AR15 rifle
US5123329A (en) Self-actuating blow forward firearm
US2674923A (en) Instruction device
US5492063A (en) Reduced energy cartridge
US5677505A (en) Reduced energy cartridge
US4019423A (en) Automatic or semi-automatic firearm
US7530299B1 (en) Firearm muzzle brake
RU2267732C2 (ru) Механизм контроля отдачи для оружия
US3405470A (en) Pneumatic recoil buffer attachment for a firearm
US5740626A (en) Modified firearms for firing simulated ammunition
US6722283B1 (en) Controlled terminal kinetic energy projectile
US4545285A (en) Matched expansion muzzle brake
AU608826B2 (en) Recoil system for weapons with a reciprocating breech block