FR3085456A1 - Oil gutter for transmission - Google Patents

Oil gutter for transmission Download PDF

Info

Publication number
FR3085456A1
FR3085456A1 FR1909557A FR1909557A FR3085456A1 FR 3085456 A1 FR3085456 A1 FR 3085456A1 FR 1909557 A FR1909557 A FR 1909557A FR 1909557 A FR1909557 A FR 1909557A FR 3085456 A1 FR3085456 A1 FR 3085456A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
oil
transmission
gear
shaft
gutter
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Granted
Application number
FR1909557A
Other languages
English (en)
Other versions
FR3085456B1 (fr
Inventor
Toshihiro Mori
Tomoyuki Higashiyama
Yuichi Sato
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Suzuki Motor Co Ltd
Original Assignee
Suzuki Motor Co Ltd
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Priority to JP2018162574A priority Critical patent/JP2020034127A/ja
Priority to JP2018-162574 priority
Application filed by Suzuki Motor Co Ltd filed Critical Suzuki Motor Co Ltd
Publication of FR3085456A1 publication Critical patent/FR3085456A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of FR3085456B1 publication Critical patent/FR3085456B1/fr
Active legal-status Critical Current
Anticipated expiration legal-status Critical

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • F16H57/0409Features relating to lubrication or cooling or heating characterised by the problem to increase efficiency, e.g. by reducing splash losses
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • F16H57/042Guidance of lubricant
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • F16H57/042Guidance of lubricant
    • F16H57/0421Guidance of lubricant on or within the casing, e.g. shields or baffles for collecting lubricant, tubes, pipes, grooves, channels or the like
    • F16H57/0423Lubricant guiding means mounted or supported on the casing, e.g. shields or baffles for collecting lubricant, tubes or pipes
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • F16H57/045Lubricant storage reservoirs, e.g. reservoirs in addition to a gear sump for collecting lubricant in the upper part of a gear case
    • F16H57/0452Oil pans
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F16ENGINEERING ELEMENTS AND UNITS; GENERAL MEASURES FOR PRODUCING AND MAINTAINING EFFECTIVE FUNCTIONING OF MACHINES OR INSTALLATIONS; THERMAL INSULATION IN GENERAL
    • F16HGEARING
    • F16H57/00General details of gearing
    • F16H57/04Features relating to lubrication or cooling or heating
    • F16H57/0457Splash lubrication

Abstract

La gouttière d'huile (9) pour une transmission présente un passage d'huile délimité par un fond et des parois latérales faisant saillie vers le haut à partir du fond. Il comprend également : une partie de collecte (90) où l'huile de lubrification relevée depuis une partie inférieure d'une transmission peut circuler ; et une partie d'extrémité d'alimentation (95) pour fournir de l'huile de lubrification à une extrémité d'un arbre de transmission supportant un pignon de transmission. Entre ces parties (90, 95), une partie de stockage intermédiaire (93a, 91) est prévue, munie d'une paroi de fond qui est située plus bas qu’une première partie de paroi de fond (90a) prévue au niveau de la partie de collecte et une deuxième partie de paroi de fond (95a) prévu au niveau de la partie d'extrémité d'alimentation. En outre, la gouttière d'huile comprend une partie de pénétration (96) pénétrant dans la direction haut-bas, une partie d'un dispositif de changement de vitesse qui transmet la manœuvre de changement de vitesse de la transmission étant situé dans la partie de pénétration. Figure pour l’abrégé : Figure 14

Description

Description
Titre de l’invention : GOUTTIERE D’HUILE POUR TRANSMISSION [0001] La présente invention concerne une gouttière d'huile constituant une structure de lubrification d'une transmission.
[0002] Dans une transmission prévue dans un véhicule ou similaire, on connaît une structure de lubrification dans laquelle de l'huile de lubrification stockée dans une partie inférieure d'un carter de transmission est relevée par l'actionnement d'un pignon ou similaire, et de l'huile de lubrification dispersée et circulant dans le carter de transmission est collectée et fournie à une partie cible de lubrification par une gouttière d'huile. La gouttière d'huile présente un passage d'huile en forme de gouttière qui est disposé d’un côté supérieur d’un intérieur de la transmission et qui guide l'huile de lubrification jusqu’à la partie cible de lubrification.
[0003] Dans une transmission, un pignon qui est immergé dans de l'huile de lubrification stockée d’un côté inférieur (un réservoir d'huile) est mis en rotation, relevant ainsi l'huile de lubrification. Dans un état d'arrêt ou un état de non-déplacement d'un moteur, puisque le pignon ne tourne pas, l'huile de lubrification s’accumule du côté inférieur et une quantité de l'huile de lubrification augmente dans le réservoir d'huile. En déplacement ou lorsque le moteur est entraîné pour faire tourner le pignon, l'huile de lubrification circule dans la transmission, la quantité d'huile de lubrification dans le réservoir d'huile diminue, et un niveau de liquide de l'huile de lubrification est abaissé. La quantité d'huile de lubrification dans la transmission est définie pour être relativement importante de sorte qu'au moins une partie nécessitant une lubrification se trouve sous le niveau de liquide de l'huile de lubrification, compte tenu de la lubrification initiale immédiatement après le démarrage du moteur, c’est-à-dire à un moment de démarrage du déplacement à partir de l'état d’arrêt. Cependant, avec cette quantité d'huile de lubrification, l'huile de lubrification peut se répartir et se trouver en excès pendant son déplacement dans la transmission, auquel cas une résistance au brassage lors de la rotation du pignon devient inutilement grande en raison de la viscosité de l'huile de lubrification ou analogue. Par conséquent, l'efficacité d'entraînement peut être abaissée et la consommation de carburant peut se dégrader.
[0004] On connaît par ailleurs une technologie (voir JP-A-2011-137493, par exemple), dans laquelle, afin d'obtenir une quantité appropriée d'huile de lubrification tout en prévenant une résistance au brassage, un réservoir de capture capable de stocker de l'huile de lubrification est prévu séparément d'un réservoir d'huile inférieur dans une transmission. Le réservoir de capture reçoit et stocke temporairement une huile de lu brification en excès dispersée ou circulant dans un carter de transmission lors de l'entraînement du moteur ou du déplacement, et ajuste une quantité d'huile de lubrification en contact avec (en étant brassée par) un pignon ou analogue jusqu’à une quantité appropriée.
[0005] Dans une structure de lubrification de transmission actuelle, le réservoir de capture tel que décrit ci-dessus est prévu indépendamment. Cependant, la présence du réservoir de capture indépendant est limitée en termes d'espace d'installation et de coût. En particulier, de même que la gouttière d'huile, le réservoir de capture collecte l'huile de lubrification au-dessus de la partie de couche inférieure de la transmission, et afin de garantir une capacité pour stocker temporairement l'huile de lubrification, il peut être difficile d'ajouter un réservoir de capture dans une structure de lubrification comprenant une gouttière d'huile en fonction de la disposition à l'intérieur de la transmission.
[0006] En outre, la structure de la transmission est compliquée, et avec des gouttières d'huile telles qu’actuellement connues, il peut être difficile de fournir de l'huile de lubrification à une partie cible de lubrification particulière. En particulier, dans une transmission du type à transmission manuelle, un dispositif de changement de vitesse qui transmet la manœuvre de changement de vitesse d'un occupant à un mécanisme d'engrenage de transmission est prévu au niveau d'une partie supérieure de la transmission. Par conséquent, étant donné que le dispositif de changement de vitesse occupe partiellement un espace supérieur dans la transmission, un degré de liberté dans la disposition et la forme de la gouttière d'huile peut être limité.
[0007] La présente invention a été réalisée compte tenu des problèmes ci-dessus, et il est prévu une gouttière d'huile pour une transmission capable d'optimiser un état d'écoulement d'huile de lubrification et d'améliorer la performance de lubrification avec une configuration simple et peu encombrante.
[0008] La présente invention concerne une gouttière d'huile pour une transmission dans laquelle un passage d'huile entouré par une paroi de fond et des parois latérales faisant saillies vers le haut depuis la paroi de fond est formé, et la gouttière d'huile pour une transmission comprend : une partie de collecte dans laquelle de l'huile de lubrification relevée depuis une partie inférieure d'une transmission peut/doit circuler ; et une partie d'extrémité d'alimentation configurée pour alimenter en huile de lubrification une extrémité d'arbre d'un arbre de transmission qui supporte un engrenage de transmission, sachant qu’une partie de stockage intermédiaire, au niveau de laquelle la paroi de fond est située plus bas qu’une première partie de paroi de fond qui est la paroi de fond au niveau de la partie de collecte et qu’une deuxième partie de paroi de fond qui est la paroi de fond au niveau de la partie d'extrémité d'alimentation, est prévue entre la partie de collecte et la partie d'extrémité d'alimentation. Option nellement, une troisième partie de paroi de fond, qui est/forme la paroi de fond au niveau de la partie de stockage intermédiaire, est bombée vers le bas par rapport à la paroi de fond adjacente à un côté amont et à un côté aval de la partie de stockage intermédiaire. Une pluralité de parties de stockage intermédiaires peut être prévue, de telles parties ayant des positions différentes dans la direction haut-bas de la paroi de fond.
[0009] En outre, la présente invention concerne une gouttière d'huile pour une transmission dans laquelle un passage d'huile entouré d'une paroi de fond et de parois latérales faisant saillie vers le haut depuis la paroi de fond est formé, et la gouttière d'huile pour une transmission comprend : une partie de collecte dans laquelle l'huile de lubrification relevée depuis une partie inférieure d'une transmission peut/doit circuler ; et une partie d'extrémité d'alimentation configurée pour alimenter en huile de lubrification une extrémité d'arbre d'un arbre de transmission qui supporte un engrenage de transmission, sachant que la gouttière d'huile comprend une partie de pénétration pénétrant dans la direction haut-bas, et une partie d'un dispositif de changement de vitesse qui transmet la manœuvre de changement de vitesse de la transmission est située dans la partie de pénétration.
[0010] Selon la présente invention, il est possible d'obtenir une gouttière d'huile pour une transmission capable d'optimiser un état de cycle de l'huile de lubrification et d’améliorer les performances de lubrification avec une configuration simple et peu encombrante.
[0011] Des modes de réalisation de la structure de gouttière d’huile incluent une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :
- le passage d'huile depuis la partie de collecte jusqu’à la partie d'extrémité d'alimentation comprend un premier passage d'huile et un deuxième passage d'huile qui sont ramifiés avec la partie de pénétration interposée entre eux.
- l’huile de lubrification circule entre le premier passage d'huile et le deuxième passage d'huile à travers une encoche formée sur les parois latérales.
- le premier passage d'huile et le deuxième passage d'huile ont des positions de la paroi de fond différentes dans la direction haut-bas, et l'huile de lubrification circule à travers l'encoche depuis un premier côté (côté de la partie d'admission ou côté amont) jusqu’à un deuxième côté situé en dessous du côté amont et formé par l'un entre le premier passage d'huile et le deuxième passage d’huile.
- la transmission comprend un attelage de changement de vitesse supporté par un arbre de sélecteur situé au-dessus de l'arbre de transmission, et une fourchette de changement de vitesse supportée par l’attelage de changement de vitesse et configuré pour commuter une relation de mise en prise d'une pluralité de pignons de transmission par mouvement axial de l'arbre de sélecteur.
- le passage d'huile passe en dessous de l’attelage de changement de vitesse et au- dessus du pignon de transmission.
- les parois latérales comprennent une surface inclinée qui est inclinée par rapport à une direction axiale de l'arbre de sélecteur et capable d'entrer en contact avec une extrémité distale de l'arbre de sélecteur lorsque la transmission est assemblée.
- au moins une partie de passage d'huile est située au-dessus du pignon de transmission
- une partie de la paroi de fond située au-dessus du pignon de transmission est munie d'un orifice d’égouttement configuré pour faire goutter de l'huile de lubrification depuis le passage d'huile jusqu’au pignon de transmission.
- la gouttière d'huile comprend une pluralité d’orifices d’égouttement configurés pour faire goutter de l'huile de lubrification respectivement jusqu’à une pluralité de pignons de transmission.
- la paroi de fond munie des orifices d'égouttement est située plus bas à mesure que le pignon de transmission jusqu’auquel l'huile de lubrification goutte se rapproche d’un côté de vitesse inférieure.
- la partie de la paroi de fond située au-dessus du pignon de transmission présente une partie d'arc ayant une forme en arc le long d'une périphérie extérieure du pignon de transmission, et l’orifice d’égouttement est formé sur la portion d'arc.
Brève description des dessins [0012] D’autres caractéristiques, détails et avantages de l’invention apparaîtront à la lecture de la description détaillée ci-après, et à l’analyse des dessins annexés, sur lesquels :
[fig.l] est une vue de dessus d'une transmission selon un présent mode de réalisation [fig.2] est une vue de côté d'une transmission, en vue depuis le côté gauche, un carter gauche de celle-ci étant retiré ;
[fig.3] est une vue de côté d'une transmission, en vue depuis le côté droit, un carter droit de celle-ci étant retiré ;
[fig.4] est une vue de côté, en vue depuis la gauche, du carter droit et d’une gouttière d'huile ;
[fig.5] est une vue de côté, en vue depuis la droite, du carter gauche et de la gouttière d'huile ;
[fig.6] est une vue de côté, en vue depuis la droite, du carter gauche ;
[fig.7] est une vue en coupe selon la ligne A-A de la figure 1 ;
[fig.8] est une vue en coupe selon la ligne B-B de la figure 1 ;
[fig.9] est une vue en coupe selon la ligne C-C de la figure 1 ;
[fig. 10] est une vue en coupe selon la ligne D-D de la figure 2 ;
[fig.l 1] est une vue d'un mécanisme de changement de vitesse interne, d’un mécanisme d'engrenage de transmission, et de la gouttière d'huile en vue de dessus ; [fig. 12] est une vue du mécanisme d'engrenage de transmission et de la gouttière d'huile en vue de dessus ;
[fig. 13] est une vue du mécanisme d'engrenage de transmission et de la gouttière d'huile en vue de dessous ;
[fig. 14] est une vue en perspective avant de la gouttière d'huile ; [fig. 15] est une vue en perspective arrière de la gouttière d'huile ; [fig. 16] est une vue de l’avant de la gouttière d'huile.
Description de modes de réalisation [0013] Ci-après, des modes de réalisation de la présente invention sont décrits en détail en référence aux dessins joints. Dans les dessins et la description joints, les directions haut, bas, avant, arrière, gauche et droite sont des directions de l'avant, l’arrière, la gauche, la droite, le haut et le bas dans un état dans lequel une transmission est montée sur un véhicule (non illustré). La direction gauche-droite du véhicule est également exprimée comme étant une direction de la largeur du véhicule. Dans les dessins suivants, certaines configurations sont omises pour des raisons de commodité d'explication.
[0014] Une configuration schématique d'une transmission manuelle pour véhicule selon le présent mode de réalisation est décrite en référence aux dessins. Le véhicule selon le présent mode de réalisation est un véhicule à quatre roues dit de type LL dont les roues avant sont entraînées par un moteur monté sur une partie avant d’un corps de véhicule. Comme le montre la figure 1, un moteur 1 et une transmission 2 sont disposés dans la direction gauche-droite sur la partie avant du corps de véhicule, où le moteur 1 est situé d’un côté droit, et la transmission 2 est située d’un côté gauche du moteur 1.
[0015] Le moteur 1 est, par exemple, un moteur à combustion interne tel qu'un moteur à essence, et divers composants tels qu'un vilebrequin (non représentés) sont logés dans un carter moteur (non représenté). Une direction axiale du vilebrequin est dirigée dans la direction de la largeur du véhicule (la direction gauche-droite). Le moteur 1 ne se limite pas à un moteur à essence, et peut-être un autre type de moteur tel qu'un moteur diesel.
[0016] La figure 2 est une transmission dite transmission manuelle étagée dont les changements de vitesse sont effectués par une manœuvre manuelle d'un occupant. La transmission manuelle étagée peut également être une transmission étagée dans lequel la manœuvre de changement de vitesse est effectuée en utilisant un actionneur au lieu d'une manœuvre manuelle de l'occupant. La transmission 2 change (décélère) pas à pas la rotation du vilebrequin et la transmet à une roue motrice (non représenté) avec le mécanisme d'engrenage de transmission 10. La transmission 2 est configurée par assemblage de divers composants dans un carter de transmission 20. Des exemples des divers composants comprennent un crabot (non illustré), divers arbres et une pluralité de pignons de transmission constituant un mécanisme d’engrenage de transmission 10, un dispositif de changement de vitesse 7, un mécanisme de changement de vitesse interne 8, etc.
[0017] Comme le montre la figure 1, le carter de transmission 20 est divisé entre gauche et droite dans la direction gauche-droite, et présente un carter droit 21 et un carter gauche 22. Le carter droit 21 forme un espace droit (un espace d’agencement pour un embrayage) du carter de transmission 20, le carter gauche 22 forme un espace gauche (un espace d'agencement pour le mécanisme d'engrenage de transmission 10) du carter de transmission 20 avec le carter droit 21. Le carter droit 21 présente une paroi de séparation 23 qui sépare un espace dans le carter de transmission 20 entre gauche et droite (l’espace gauche et l'espace droit) (voir Lig. 4, 8 et 10). Le carter gauche 22 présente une paroi d'extrémité gauche 25 qui ferme un côté d'extrémité gauche et une paroi périphérique 24 s’étendant vers la droite à partir d'un bord périphérique de la paroi d'extrémité gauche 25 en direction de la paroi de séparation 23 (voir Lig. 10). L'espace gauche est entouré et défini par la paroi périphérique 24 et la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22 et la paroi de séparation 23 du carter droit 21.
[0018] Comme le montre la figure 3, la paroi périphérique 24 du carter gauche 22 présente une partie de paroi supérieure 24a située sur une partie avant supérieure, une partie de paroi avant 24b s’étendant vers le bas depuis une partie d'extrémité avant de la partie de paroi supérieure 24a, une partie de paroi arrière 24c s’étendant vers le bas à partir d'une partie d'extrémité arrière de la partie de paroi supérieure 24a, et une partie de paroi de fond 24d reliant les parties inférieures de la partie de paroi avant 24b et de la partie de paroi arrière 24c.
[0019] Le carter droit 21 et le carter gauche 22 constituent le carter de transmission 20 par fixation d'une surface d’accouplement 21a et d’une surface d'accouplement 22a de ceux-ci avec une pluralité de boulons (non représentés). Dans le carter gauche 22, une surface d'extrémité de la paroi périphérique 24 forme la surface d’accouplement 22a. Un carter de moteur (carter de vilebrequin) est fixé sur un côté droit du carter droit 21.
[0020] Comme le montre la Lig. 10, le carter droit 21 présente une paroi périphérique faisant saillie vers la gauche à partir d'un bord périphérique de la paroi de séparation 23, et une face d'extrémité de la paroi périphérique forme la face d'accouplement 21a. Dans un état où le carter droit 21 et le carter gauche 22 sont combinés, la paroi périphérique du carter droit 21 et la paroi périphérique 24 du carter gauche 22 sont continues pour former une paroi périphérique de l'espace d'agencement pour le mécanisme d'engrenage de transmission 10. Pour simplifier la description, la paroi périphérique 24 ci-après comprend la paroi périphérique du carter droit 21 et la paroi périphérique 24 du carter gauche 22. Par conséquent, en Fig. 2, 4 et 8, la paroi périphérique (une paroi périphérique, une partie de paroi supérieure, une partie de paroi avant, une partie de paroi arrière, et une partie de paroi de fond) du carter droit 21 sont désignées par les mêmes références numériques (24, 24a, 24b, 24c, 24d) comme étant la paroi périphérique 24 du carter gauche 22.
[0021] Un crabot (non représenté) disposé coaxialement au vilebrequin est prévu dans le carter droit 21 (l'espace droit) à droite de la paroi de séparation 23. Dans le carter gauche 22 (l'espace gauche) à gauche de la paroi de séparation 23, un arbre d'entrée 3, un contre-arbre 4, et un arbre de marche arrière 5 sont agencés en tant qu’arbres de transmission constituant le mécanisme d'engrenage de transmission 10 (voir figures 2, 3 et 11 à 13). Ces arbres de transmission sont disposés de sorte que leur direction axiale respective est dans la direction de la largeur du véhicule, de même que pour le vilebrequin.
[0022] L'arbre d'entrée 3 est un arbre par l’intermédiaire duquel de la puissance du moteur 1 est délivrée en entrée via un crabot. L'arbre d'entrée 3 est disposé coaxialement au vilebrequin. Comme le montrent les Fig. 2 et 3, l'arbre d'entrée 3 est prévu en une position légèrement en avant et au-dessus d'un centre du carter de transmission 20 en vue de côté. Comme le montrent les Fig. 12 et 13, un palier 3a et un palier 3b sont attachés à l'arbre d'entrée 3. L'arbre d'entrée 3 est supporté par le palier 3a et le palier 3b de manière à être mobile en rotation autour d'un axe par rapport à la paroi de séparation 23 du carter droit 21 et la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22. Un évidement de support 110 qui maintient le palier 3a est formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit 21 (voir Fig. 4), et un évidement de support 111 qui maintient le palier 3b est formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22 (voir Fig. 5 et 6). Un orifice traversant 110a pénétrant dans la paroi de séparation 23 est formé au niveau d'un centre de l'évidement de support 110. L'arbre d'entrée 3 est inséré dans l'orifice traversant 110a, et une partie d'extrémité du côté droit de l'arbre d'entrée 3 passe à travers l’orifice traversant 110a et fait saillie dans le carter droit 21 (l'espace droit) (voir Fig. 10). Le crabot (non représenté) est attaché à l'extrémité droite de l'arbre d'entrée 3.
[0023] Sur l'arbre d'entrée 3, séquentiellement depuis le côté droit, un premier pignon d'entrée 30, un deuxième pignon d'entrée 31, un troisième pignon d'entrée 32, un quatrième pignon d'entrée 33, et un cinquième pignon d’entrée 34 sont supportés (voir Fig. 11 à 13). Parmi ces pignons d'entrée, un diamètre du premier pignon d'entrée est le plus petit, et le deuxième pignon d'entrée 31, le troisième pignon d'entrée 32, le quatrième pignon d'entrée 33, et le cinquième pignon d'entrée 34 ont des diamètres croissants graduellement. Notez que les pignons d'entrée peuvent être appelés pignons d’entraînement. Un pignon d'entrée de marche arrière 35 est en outre supporté sur l'arbre d'entrée 3, entre le premier pignon d'entrée 30 et le deuxième pignon d'entrée 31.
[0024] Le premier pignon d'entrée 30, le deuxième pignon d'entrée 31, et le pignon d’entrée de marche arrière 35 sont des pignons qui tournent solidairement avec l'arbre d'entrée 3. Le troisième pignon d'entrée 32, le quatrième pignon d'entrée 33, et le cinquième pignon d’entrée 34 sont des pignons fous qui sont supportés de manière mobile en rotation par rapport à l'arbre d'entrée 3, et tournent ensemble avec l'arbre d'entrée 3 lorsque des manchons de changement de vitesse décrits plus loin (un deuxième manchon de changement de vitesse 36 et un troisième manchon de changement de vitesse 37) sont en prise.
[0025] Comme le montrent les Fig. 2 et 3, le contre-arbre 4 est disposé derrière et légèrement en dessous de l'arbre d'entrée 3. Comme le montrent les Fig. 12 et 13, un palier 4a et un palier 4b sont attachés au contre-arbre 4. Le contre-arbre 4 est supporté par le palier 4a et le palier 4b de manière à être mobile en rotation autour d'un axe par rapport à la paroi de séparation 23 du carter droit 21 et la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22. Un évidement de support 112 qui maintient le palier 4a est formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit 21 (voir Fig. 4), et un évidement de support 113 qui maintient le palier 4b est formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22 (voir Fig. 5 et 6).
[0026] Sur le contre-arbre 4, séquentiellement depuis le côté droit, un premier contre-pignon 40, un deuxième contre-pignon 41, un troisième contre-pignon 42, un quatrième contre-pignon 43, et un cinquième contre-pignon 44 sont supportés (voir figures 11 à 13). Parmi ces contre-pignons, un diamètre du premier contre-pignon 40 est le plus grand, et le deuxième contre-pignon 41, le troisième contre-pignon 42, le quatrième contre-pignon 43, et le cinquième contre-pignon 44 ont des diamètres décroissants graduellement. Les contre-pignons peuvent être appelés pignons menés. Le premier contre-pignon 40 et le premier pignon d'entrée 30, le deuxième contre-pignon 41 et le deuxième pignon d'entrée 31, le troisième contre-pignon 42 et le troisième pignon d'entrée 32, le quatrième contre-pignon 43 et la quatrième pignon d’entrée 33, le cinquième contre-pignon 44 et le cinquième pignon d'entrée 34 sont en prise respectivement entre eux, et constituent respectivement des étages de changement de vitesse comprenant un premier rapport, un deuxième rapport, un troisième rapport, un quatrième rapport et un cinquième rapport. Un pignon d’entraînement final 45, qui engrène avec un pignon mené final 60 du côté droit du premier contre-pignon 40, est supporté par le contre-arbre 4.
[0027] Le troisième contre-pignon 42, le quatrième contre-pignon 43, le cinquième contrepignon 44, et le pignon d’entraînement final 45 sont des pignons qui tournent solidairement avec le contre-arbre 4. Le premier contre-pignon 40 et le deuxième contre pignon 41 sont des pignons fous qui sont supportés de manière à être mobiles en rotation par rapport au contre-arbre 4, et tournent ensemble avec le contre-arbre 4 lorsqu’un manchon de changement de vitesse décrit plus loin (un premier manchon de changement de vitesse 46) est en prise.
[0028] Comme le montrent les Fig. 2 et 3, un arbre de marche arrière 5 est disposé légèrement en avant et en dessous de l'arbre d'entrée 3. Une partie d'extrémité droite de l'arbre de marche arrière 5 est insérée dans un évidement de support 114 (voir Fig. 4) formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit 21. Un alésage fileté 5a (voir Fig. 13) dirigée dans une direction radiale est formé au niveau d'une partie d'extrémité gauche de l'arbre de marche arrière 5, et une vis 115 (voir Fig. 5 et 6) destinée à être fixée depuis un extérieur du carter gauche 22 est serré par rapport à l’alésage fileté 5a. En vissant l’alésage fileté 5a et la vis 115, l'arbre de marche arrière 5 est fixé au carter gauche 22, et son mouvement est restreint dans une direction axiale et à une rotation autour d'un axe. Un pignon fou de marche arrière 50 est supporté sur l'arbre de marche arrière 5 (voir Fig. 13). Le pignon fou de marche arrière 50 est un pignon fou qui est supporté de manière mobile en rotation par rapport à l'arbre de marche arrière 5, et est capable de se déplacer dans la direction axiale de l'arbre de marche arrière 5.
[0029] Un levier d'entraînement de marche arrière 51 qui déplace le pignon fou de marche arrière 50 le long de l'arbre de marche arrière 5 est prévu (voir Fig. 11 à 13). Le levier d'entraînement de marche arrière 51 est supporté de manière pivotante par un support 52 fixé dans le carter de transmission 20, et présente deux bras ramifiés depuis cette partie supportée de manière pivotante. Une extrémité (extrémité distale) d’un bras du levier d’entraînement de marche arrière 51 est en prise avec une rainure formée sur le pignon fou de marche arrière 50, et un orifice de liaison 51a est formé sur l'autre bras du levier d'entraînement de marche arrière 51. Le pignon fou de marche arrière 50 se déplace dans la direction axiale de l'arbre de marche arrière 5 conformément à la rotation (pivotement) du levier d'entraînement de marche arrière 51. Lorsque le pignon fou de marche arrière 50 se déplace dans la direction axiale de l'arbre de marche arrière 5, le pignon fou de marche arrière 50 engrène avec le pignon d'entrée de marche arrière 35 de l'arbre d'entrée 3 et un contre-pignon de marche arrière 47 formé sur le premier manchon de changement de vitesse 46 décrit plus loin, et le pignon fou de marche arrière 50 inverse la rotation de l'arbre d'entrée 3 et transmet la rotation au contre-arbre 4. Une extrémité distale d’un bras de commande de marche arrière 83d décrit plus loin est insérée dans l’orifice de liaison 51a de l’autre bras du levier d’entraînement de marche arrière 51.
[0030] Comme le montrent les figures 11 à 13, des synchroniseurs (comprenant les manchons de changement de vitesse) sont disposés respectivement en des positions prédéterminées sur l'arbre d'entrée 3 et le contre-arbre 4. Le premier manchon de changement de vitesse 46 est disposé sur le contre-arbre 4, entre le premier contrepignon 40 et le deuxième contre-pignon 41. Le contre-pignon de marche arrière 47 intégré au premier manchon de changement de vitesse 46 est prévu sur une partie latérale du premier manchon de changement de vitesse 46. Sur l'arbre d'entrée 3, le deuxième manchon de changement de vitesse 36 est disposé entre le troisième pignon d'entrée 32 et le quatrième pignon d’entrée 33, et le troisième manchon de changement de vitesse 37 est disposé du côté gauche du cinquième pignon d’entrée 34.
[0031] Le premier manchon de changement de vitesse 46 est fixé au contre-arbre 4 via un moyeu (non représenté) tourne solidairement avec le contre-arbre 4, et est supporté de manière mobile en translation dans la direction axiale du contre-arbre 4. Chacun du deuxième manchon de changement de vitesse 36 et du troisième manchon de changement de vitesse 37 est attaché à l'arbre d'entrée 3 via un moyeu (non représenté), tourne solidairement avec l’arbre d'entrée 3, et est supporté de manière mobile en translation dans la direction axiale de l’arbre d’entrée 3.
[0032] Lorsqu’un manchon de changement de vitesse 36, 37, 46 ou le pignon fou de marche arrière 50 est déplacé en translation dans la direction axiale conformément à la manœuvre de changement de vitesse de l'occupant, une paire de pignons formée par le pignon d'entrée et le contre-pignon qui transmettent la rotation entre l'arbre d’entrée 3 et le contre-arbre 4 sont commutés pour effectuer un changement de vitesse dont les détails seront décrits plus loin.
[0033] Un dispositif différentiel 6, qui est un dispositif d'engrenage différentiel qui transmet une force d'entraînement depuis le contre-arbre 4 aux deux roues (roues motrices), est prévu au-dessous du contre-arbre 4 (voir les figures 2, 3, 11 à 13). Le dispositif différentiel 6 comprend un carter de différentiel 61 dans lequel est incorporé un engrenage différentiel, et le pignon mené final 60 fixé dans le carter de différentiel 61. Un axe de rotation du pignon mené final 60 est agencé selon la direction de la largeur du véhicule. Le pignon mené final 60 a un diamètre plus grand que les pignons supportés par l'arbre d'entrée 3, le contre-arbre 4, et l'arbre de marche arrière 5, et est disposé du côté arrière d'une partie inférieure dans le carter de transmission 20 en vue de côté. Dans la direction de la largeur du véhicule, le pignon mené final 60 est disposé en une position proche d'une surface gauche de la paroi de séparation 23 (voir Fig. 10).
[0034] Comme le montre la figure 1, le carter de transmission 20 est plus petit en direction de la gauche. Par conséquent, une forme en section transversale de la paroi périphérique 24 dans le carter de transmission 20 varie en fonction d'une position dans la direction gauche-droite. Par exemple, comme illustré en Fig. 3 à 6, dans une partie proche de la paroi de séparation 23, la partie de paroi arrière 24c et la partie de paroi de fond 24d est bombée vers l'arrière et vers le bas pour former un espace pour loger le pignon mené final 60. D'autre part, en une position éloignée de la paroi de séparation à gauche (Fig. 7), la paroi périphérique 24 ne comporte pas de partie bombée d’un côté inférieur arrière qui stocke le pignon mené final 60.
[0035] Le mécanisme de changement de vitesse interne 8 est disposé au-dessus du mécanisme d'engrenage de transmission 10 du côté gauche de la paroi de séparation 23 (voir figures 2 et 3). Le dispositif de changement de vitesse 7 est disposé derrière le mécanisme de changement de vitesse interne 8. Autrement dit, le dispositif de changement de vitesse 7 est disposé derrière l'arbre d'entrée 3 et le contre-arbre 4 dans la direction avant-arrière. Une manœuvre de changement de vitesse par l'occupant est transmise au dispositif de changement de vitesse 7, et le mécanisme de changement de vitesse interne 8 opère via le dispositif de changement de vitesse 7 pour modifier le couple de pignons du mécanisme d'engrenage de transmission 10 qui transmet la force d'entraînement entre l'arbre d'entrée 3 et le contre-arbre 4.
[0036] Le dispositif de changement de vitesses 7 comprend un arbre de changement et de sélection de vitesse 70 inséré dans le carter gauche 22, une direction axiale de celui-ci étant dirigée dans la direction haut-bas, et un carter de changement de vitesse 71 qui supporte l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. Une ouverture 26 (Fig. 7) pénétrant la partie de paroi supérieure 24a de la paroi périphérique 24 dans la direction haut-bas est formée sur le carter gauche 22. Le carter de changement de vitesse 71 comprend une partie de couvercle 71a qui est située d’un côté de surface supérieure du carter gauche 22 pour recouvrir l'ouverture 26, une partie supérieure en saillie 71b faisant saillie vers le haut depuis la partie de couvercle 71a, et une partie de suspension 71c faisant saillie vers le bas depuis la partie de couvercle 71a destinée à être insérée dans le carter gauche 22.
[0037] Comme le montre la figure 7, l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est inséré dans un alésage d'arbre formé dans le carter de changement de vitesse 71 avec son axe dirigé dans la direction haut-bas, et est supporté par le carter de changement de vitesse 71 de manière à être mobile dans la direction axiale (une direction de sélection) et pouvant tourner autour de l'axe (une direction de changement de vitesse). Une partie d'extrémité supérieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 fait saillie vers le haut depuis la partie en saillie supérieure 71b, et une partie d’extrémité de base 72a d'un levier extérieur de changement de vitesse 72 est fixé à la partie en saillie. Comme le montre la Fig. 7, la partie d'extrémité de base 72a présente une partie tubulaire dans laquelle la partie d'extrémité supérieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est insérée et fixée, et une paire de parties en forme de plaques supportées par la partie tubulaire à un intervalle direction haut-bas. Le levier extérieur de changement de vitesse 72, ainsi que l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, pivotent autour de l'axe de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. Une partie de mise en prise 73a du levier extérieur de sélection 73 est en prise avec la partie d'extrémité de base 72a du levier extérieur de changement de vitesse 72. Le levier extérieur de sélection 73 est supporté de manière pivotante par le carter de changement de vitesse 71 pour être capable de pivoter autour d'un axe 73b perpendiculaire à la direction haut-bas. La partie de mise en prise 73a est prévue de manière excentrée depuis l'arbre 73b, et la partie de mise en prise 73a est insérée entre la paire de parties en forme de plaques de la partie d'extrémité de base 72a. Lorsque le levier extérieur de sélection 73 pivote autour de l'arbre 73b, la partie de mise en prise 73a se déplace dans la direction haut-bas, le mouvement de la partie de mise en prise 73a est transmis à la partie d'extrémité de base 72a, et le levier extérieur de changement de vitesse 72 et l’arbre de changement et de sélection de vitesse 70 se déplacent dans la direction hautbas. Une partie inférieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est insérée dans le carter gauche 22 à travers l'ouverture 26.
[0038] Dans le carter gauche 22, une partie de support d'arbre 29 est prévue devant la partie de paroi arrière 24c (voir figures 6 et 7). La partie de support d'arbre 29 présente un orifice s’étendant dans la direction haut-bas, dans lequel une partie d'extrémité inférieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est inséré dans l’orifice, et supporte la partie d'extrémité inférieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. La partie de support d'arbre 29 permet un déplacement dans la direction axiale (la direction de sélection) et une rotation autour de l'axe (la direction de changement de vitesse) de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70.
[0039] Une extrémité d'un câble de changement de vitesse (non représenté) est reliée à un côté d'extrémité distale du levier extérieur de changement de vitesse 72 éloigné de la partie d'extrémité de base 72a. L'autre extrémité du câble de changement de vitesse est reliée à un levier de changement de vitesse (non représenté) manœuvré par un occupant. Une extrémité d'un câble de sélection (non représenté) est reliée à un côté d'extrémité distale du levier extérieur de sélection 73 éloignée de la partie de mise en prise 73a et de l'arbre 73b. L'autre extrémité du câble de sélection est reliée au levier de changement de vitesse.
[0040] Lorsque le levier de changement de vitesse est actionné par l'occupant dans la direction de sélection, le levier extérieur de sélection 73 déplace l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 dans la direction axiale (la direction de sélection) via le levier extérieur de changement de vitesse 72. Par ailleurs, lorsque le levier de changement de vitesse est actionné dans la direction de changement de vitesse par l'occupant, le levier extérieur de changement de vitesse 72 pivote pour faire tourner l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 autour de l'axe (dans la direction de changement de vitesse). La manœuvre du levier de changement de vitesse dans la direction de sélection par l'occupant est appelée manœuvre de sélection, et la manœuvre dans la direction de changement de vitesse est appelée manœuvre de changement de vitesse.
[0041] Comme décrit ci-dessus, le dispositif de changement de vitesses 7 selon le présent mode de réalisation présente, par exemple, un dispositif dit de changement de vitesse du type à commande à distance qui transmet une force d'actionnement au levier extérieur de changement de vitesse 72 et le levier extérieur de sélection 73 via un câble, mais ne se limite pas à celui-ci, et peut être modifié de manière appropriée. Par exemple, le dispositif de changement de vitesses 7 peut être un dispositif dit de changement de vitesse du type à commande directe dans lequel le levier de changement de vitesse est directement attaché à l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70.
[0042] Un élément de came 74 est prévu sur une partie de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, inséré dans le carter gauche 22 (voir Fig. 7). L'élément de came 74 est fixé à l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, et l'élément de came 74 se déplace dans la direction axiale ou tourne autour de l'axe ensemble avec l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 conformément à la manœuvre de changement de vitesse ou à la manœuvre de sélection par l'occupant. Une partie de doigt 74a est prévue sur une partie périphérique extérieure de l'élément de came 74.
[0043] De plus, comme le montre la figure 7, une plaque d’interverrouillage 77 est prévue sur l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 de manière à recouvrir des côtés supérieur, inférieur et avant de l'élément de came 74. La plaque d’interverrouillage 77 comprend : une plaque supérieure 77a qui est située au-dessus de l'élément de came 74 et présente une extrémité avant courbée vers le bas ; et une plaque inférieure 77b qui est située en dessous de l'élément de came 74 et présente une extrémité avant courbée vers le haut. Les extrémités distales des parties courbées de la plaque supérieure 77a et de la plaque inférieure 77b sont espacées l'une de l'autre dans la direction haut-bas pour former une fente 77c. La partie de doigt 74a de l'élément de came 74 fait saillie en avant de la plaque d’interverrouillage 77 à travers la fente 77c.
[0044] Le mouvement de la plaque d’interverrouillage 77 est restreint dans la direction axiale par rapport à l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 par un circlip (non représenté), la plaque d’interverrouillage 77 se déplace dans la direction haut-bas en même temps que l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. En outre, la plaque d’interverrouillage 77 est mise en correspondance dans un évidement formé sur la partie de suspension 71c du carter de changement de vitesse 71, et est restreinte en rotation autour de l'axe de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 (voir figure 10). La plaque d’interverrouillage 77 est formée avec un orifice traversant à travers lequel l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est inséré de manière à être mobile en rotation relativement à celle-ci. Autrement dit, la plaque d’interverrouillage 77 se déplace en même temps que l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 dans la direction axiale (la direction de sélection), sans suivre la rotation de l'arbre de changement de vitesse et de sélection 70 dans la direction axiale (direction de changement de vitesse).
[0045] Un guide de changement de vitesse 78 est prévu au-dessus de la plaque d’interverrouillage 77 (voir figures 2 et 7). Le guide de changement de vitesse 78 est fixé à l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, et se déplace dans la direction haut-bas (la direction de sélection) et autour de l’axe (la direction de changement de vitesse) avec l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70.
[0046] Une rainure de guidage (non représentée), qui a une forme selon un motif de manœuvre de changement de vitesse, est formée sur une surface périphérique extérieure du guide de changement de vitesse 78. La rainure de guidage comprend trois rainures horizontales disposées au-dessus ou en dessous les uns des autres, et une rainure verticale s’étendant verticalement à travers les centres des rainures horizontales. Une extrémité distale d'un pion de guidage (non représenté) prévu sur la partie de suspension 71c du carter de changement de vitesse 71 est insérée dans la rainure de guidage. Lorsque l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 se déplace dans la direction haut-bas (la direction de sélection) et tourne dans la direction de changement de vitesse, le pion de guidage se déplace le long de la ramure de guidage. Les rainures horizontales de la ramure de guidage correspondent à la direction de changement de vitesse, et la ramure verticale correspond à la direction de sélection. Puisque le pion de guidage est en contact avec les surfaces de paroi de la ramure de guidage, une plage de mouvement et une amplitude de mouvement de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 sont limitées, et un tremblement de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est empêché.
[0047] Une surface de came (non représentée) est formée en une position différente de la partie de doigt 74a sur la partie périphérique extérieure de l'élément de came 74. Un piston 75 (voir figure 10) est prévu en une position faisant face à la surface de came de l'élément de came 74. Le piston 75 comprend une partie de correspondance, mobile dans la partie tubulaire supportée par la plaque d’interverrouillage 77 dans une direction orthogonale à la direction axiale de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, et la partie de correspondance est contrainte dans un sens en contact avec la surface de came. Puisque la partie de correspondance du piston 75 est mise en correspondance avec la surface de came de l'élément de came 74, lorsque l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est manœuvré, une résistance prédéterminée est appliquée, et une position de l'élément de came 74 dans la direction de changement de vitesse peut être maintenue.
[0048] Le mécanisme de changement de vitesse interne 8 déplace un manchon de changement de vitesse prédéterminé dans la direction axiale conformément à la manœuvre (rotation) de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 dans la direction de changement de vitesse. Le mécanisme de changement de vitesse interne 8 comporte une première unité de changement de vitesse 81, une deuxième unité de changement de vitesse 82 et une troisième unité de changement de vitesse 83 (voir figures 10 et 11).
[0049] La première unité de changement de vitesse 81 déplace le premier manchon de changement de vitesse 46 dans la direction axiale du contre-arbre 4. La première unité de changement de vitesse 81 comprend un premier arbre de sélecteur 81a s’étendant dans la direction gauche-droite au-dessus du contre-arbre 4, un premier attelage de changement de vitesse 81b capable de venir en prise avec la partie de doigt 74a de l'élément de came 74, et une première fourchette de changement de vitesse 81c en prise avec le premier manchon de changement de vitesse 46.
[0050] Une direction axiale du premier arbre de sélecteur 81a est parallèle aux directions axiales de l'arbre d'entrée 3, du contre-arbre 4, et de l'arbre de marche arrière 5. Les deux extrémités du premier arbre de sélecteur 81a sont supportées par un orifice de guidage d'arbre 120 (voir figure 4) formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit 21 et un orifice de guidage d'arbre 121 (voir figures 5 et 6) formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22 de manière mobile en translation dans la direction axiale (la direction gauche-droite).
[0051] Le premier attelage de changement de vitesse 81b est un corps en forme de plaque s’étendant dans une direction horizontale, et présente une partie d'extrémité avant reliée au premier arbre de sélecteur 81a (voir figures 2, 3 et 7). Une partie d'extrémité arrière du premier attelage de changement de vitesse 81b est formée avec un évidement qui s’ouvre vers l'arrière. La partie de doigt 74a de l'élément de came 74 ou de l'extrémité distale de la partie courbée de la plaque supérieure 77a est disposée dans l'évidement. Lorsque la position de la partie de doigt 74a dans la direction haut-bas coïncide avec une position en hauteur du premier attelage de changement de vitesse 81b, la partie de doigt 74a est située dans, et est capable de venir en prise avec, l'évidement du premier attelage de changement de vitesse 81b.
[0052] La première fourchette de changement de vitesse 81c est un corps en forme de plaque ayant une forme en C en vue de côté, dont la partie d'extrémité distale est ramifiée en deux. Une partie d'extrémité de base de la première fourchette de changement de vitesse 81c est reliée au premier arbre de sélecteur 81a, et une partie d'extrémité distale de la première fourchette de changement de vitesse 81c est en prise avec une ramure formée sur le premier manchon de changement de vitesse 46.
[0053] La première unité de changement de vitesse 81 est une structure intégrée dans laquelle le premier arbre de sélecteur 81a, le premier attelage de changement de vitesse 81b, et la première fourchette de changement de vitesse 81c sont couplés entre eux, et lorsque le mouvement de la partie de doigt 74a dans la direction de changement de vitesse est transmise au premier attelage de changement de vitesse 81b, le premier arbre de sélecteur 81a coulisse dans la direction axiale. En raison de la translation du premier arbre de sélecteur 81a, la première fourchette de changement de vitesse déplace le premier manchon de changement de vitesse 46 dans la direction axiale du contre-arbre 4, et la relation de mise en prise entre le premier contre-pignon 40 et le deuxième contre-pignon 41, qui sont adjacents au premier manchon de changement de vitesse 46, est basculée. Plus précisément, la première unité de changement de vitesse 81a une position neutre au niveau de laquelle ni le premier contre-pignon 40, ni le deuxième contre-pignon 41 ne sont en prise avec le premier manchon de changement de vitesse 46. Lorsque la première unité de changement de vitesse 81 coulisse vers la droite depuis la position neutre, le premier manchon de changement de vitesse 46 est en prise avec le premier contre-pignon 40, et lorsque la première unité de changement de vitesse 81 coulisse vers la gauche 5 depuis la position neutre, le premier manchon de changement de vitesse 46 est en prise avec le deuxième contre-pignon 41.
[0054] Lorsque le premier manchon de changement de vitesse 46 est en prise avec le premier contre-pignon 40, le premier contre-pignon 40 tourne solidairement avec le contre-arbre 4. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise depuis le premier pignon d'entrée 30 au contre-arbre 4 via le premier contre-pignon 40. Cet état est un rapport d'engrenage du premier rapport dans le mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0055] Lorsque le premier manchon de changement de vitesse 46 est en prise avec le deuxième contre-pignon 41, le deuxième contre-pignon 41 tourne solidairement avec le contre-arbre 4. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise depuis le deuxième pignon d'entrée 31 au contre-arbre 4 via le deuxième contre-pignon 41. Cet état est un rapport d'engrenage du deuxième rapport dans le mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0056] La deuxième unité de changement de vitesse 82 déplace le deuxième manchon de changement de vitesse 36 dans la direction axiale de l’arbre d’entrée 3. La deuxième unité de changement de vitesse 82 comprend un deuxième arbre de sélecteur 82a s’étendant dans la direction gauche-droite devant le premier arbre de sélecteur 81a, un deuxième attelage de changement de vitesse 82b capable de venir en prise avec la partie de doigt 74a de l'élément de came 74, et une deuxième fourchette de changement de vitesse 82c en prise avec le deuxième manchon de changement de vitesse 36.
[0057] Une direction axiale du deuxième arbre de sélecteur 82a est parallèle aux directions axiales de l'arbre d'entrée 3, du contre-arbre 4, et de l'arbre de marche arrière 5. Les deux extrémités du deuxième arbre de sélecteur 82a sont supportées par un orifice de guidage d'arbre 122 (voir figure 4) formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit et un orifice de guidage d'arbre 123 (voir figures 5 et 6) formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 25 de manière mobile en translation dans la direction axiale (la direction gauche-droite).
[0058] Le deuxième attelage de changement de vitesse 82b est un corps en forme de plaque s’étendant dans une direction horizontale, et présente une partie d'extrémité avant reliée au deuxième arbre de sélecteur 82a (voir figures 2, 3 et 7). Une partie d'extrémité arrière du deuxième attelage de changement de vitesse 82b est formée avec un évidement qui s’ouvre vers l'arrière, et la partie de doigt 74a de l'élément de came 74, l'extrémité distale de la partie courbée de la plaque supérieure 77a, ou l'extrémité distale de la partie courbée de la plaque inférieure 77b est disposée dans l'évidement. Lorsque la position de la partie de doigt 74a dans la direction haut-bas coïncide avec une position en hauteur du deuxième attelage de changement de vitesse 82b, la partie de doigt 74a est située dans, et peut venir en prise avec, l'évidement du deuxième attelage de changement de vitesse 82b.
[0059] La deuxième fourchette de changement de vitesse 82c est un corps en forme de plaque ayant une forme en C en vue de côté, dont la partie d'extrémité distale est ramifiée en deux. Une partie d'extrémité de base de la deuxième fourchette de changement de vitesse 82c est reliée au deuxième arbre de sélecteur 82a, et une partie d'extrémité distale de la deuxième fourchette de changement de vitesse 82c est en prise avec une rainure formée sur le deuxième manchon de changement de vitesse 36.
[0060] La deuxième unité de changement de vitesse 82 est une structure intégrée dans laquelle le deuxième arbre de sélecteur 82a, le deuxième attelage de changement de vitesse 82b, et la deuxième fourchette de changement de vitesse 82c sont couplés entre eux, et lorsque le mouvement de la partie de doigt 74a dans la direction de changement de vitesse est transmise au deuxième attelage de changement de vitesse 82b, le deuxième arbre de sélecteur 82a coulisse dans la direction axiale. En raison de la translation du deuxième arbre de sélecteur 82a, la deuxième fourchette de changement de vitesse 82c déplace le deuxième manchon de changement de vitesse 36 dans la direction axiale de l’arbre d’entrée 3, et la relation de mise en prise entre le troisième pignon d’entrée 32 et le quatrième pignon d’entrée 33, qui sont adjacents au deuxième manchon de changement de vitesse 36, est basculée. Plus précisément, la deuxième unité de changement de vitesse 82 a une position neutre au niveau de laquelle ni le troisième pignon d’entrée 32, ni le quatrième pignon d’entrée 33 ne sont en prise avec le deuxième manchon de changement de vitesse 36. Lorsque la deuxième unité de changement de vitesse 82 coulisse vers la droite depuis la position neutre, le deuxième manchon de changement de vitesse 36 est en prise avec le troisième pignon d’entrée 32, et lorsque la deuxième unité de changement de vitesse 82 coulisse vers la gauche depuis la position neutre, le deuxième manchon de changement de vitesse 36 est en prise avec le quatrième pignon d’entrée 33.
[0061] Lorsque le deuxième manchon de changement de vitesse 36 est en prise avec le troisième pignon d'entrée 32, le troisième pignon d'entrée 32 tourne solidairement avec l'arbre d'entrée 3. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise depuis le troisième pignon d'entrée 32 au contre-arbre 4 via le troisième contre-pignon 42. Cet état est un rapport d'engrenage du troisième rapport dans le mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0062] Lorsque le deuxième manchon de changement de vitesse 36 est en prise avec le quatrième pignon d'entrée 33, le quatrième pignon d'entrée 33 tourne solidairement avec l'arbre d'entrée 3. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise depuis le quatrième pignon d'entrée 33 au contre-arbre 4 via le quatrième contre-pignon 43. Cet état est un rapport d'engrenage du quatrième rapport dans le mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0063] La troisième unité de changement de vitesse 83 déplace le troisième manchon de changement de vitesse 37 dans la direction axiale de l'arbre d'entrée 3, et déplace le pignon fou de marche arrière 50 dans la direction axiale de l'arbre de marche arrière 5 via le levier d'entraînement de marche arrière 51. La troisième unité de changement de vitesse 83 comprend un troisième arbre de sélecteur 83a s’étendant dans la direction gauche-droite au-dessus de, et devant le, deuxième arbre de sélecteur 82a, un troisième attelage de changement de vitesse 83b capable de venir en prise avec la partie de doigt 74a de l'élément de came 74, une troisième fourchette de changement de vitesse 83d en prise avec le troisième manchon de changement de vitesse 37, et le bras de commande de marche arrière 83d relié au levier d'entraînement de marche arrière 51.
[0064] Une direction axiale du troisième arbre de sélecteur 83a est parallèle aux directions axiales de l'arbre d'entrée 3, du contre-arbre 4, et de l'arbre de marche arrière 5. Les deux extrémités du troisième arbre de sélecteur 83a sont supportées par un orifice de guidage d'arbre 124 (voir figure 4) formé sur la paroi de séparation 23 du carter droit 21 et un orifice de guidage d'arbre 125 (voir figures 5 et 6) formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 25 de manière mobile en translation dans la direction axiale (la direction gauche-droite).
[0065] Le troisième attelage de changement de vitesse 83b est un corps en forme de plaque s’étendant dans la direction horizontale, la partie d'extrémité avant est reliée au troisième arbre de sélecteur 83a (voir figures 2, 3 et 7). Une partie d'extrémité arrière du troisième attelage de changement de vitesse 83b est formée avec un évidement qui s’ouvre vers l'arrière, et la partie de doigt 74a de l'élément de came 74 ou l'extrémité distale de la partie courbée de la plaque inférieure 77b est disposée dans l'évidement. De ce fait, lorsque la position de la partie de doigt 74a dans la direction haut-bas coïncide avec une position en hauteur du troisième attelage de changement de vitesse
83b, la partie de doigt 74a est située dans, et est capable de venir en prise avec, l'évidement du troisième attelage de changement de vitesse 83b.
[0066] La troisième fourchette de changement de vitesse 83c est un corps en forme de plaque ayant une forme en C en vue de côté, dont la partie d'extrémité distale est ramifiée en deux. Une partie d'extrémité de base de la troisième fourchette de changement de vitesse 83c est reliée au troisième arbre de sélecteur 83a, et une partie d'extrémité distale de la troisième fourchette de changement de vitesse 83c est en prise avec une rainure formée sur le troisième manchon de changement de vitesse 37. La troisième fourchette de changement de vitesse 83c est reliée au troisième arbre de sélecteur 83a en une position à gauche du troisième attelage de changement de vitesse 83b (voir figures 10 et 11).
[0067] Le bras de commande de marche arrière 83d est relié au troisième arbre de sélecteur 83a en une position à droite du troisième attelage de changement de vitesse 83b (voir Fig. 10 et 11). La partie d’extrémité distale du bras de commande de marche arrière 83d est insérée dans l’orifice de liaison 51a du levier d’entraînement de marche arrière 51 (voir figures 11 et 13).
[0068] La troisième unité de changement de vitesse 83 est une structure intégrée dans laquelle le troisième arbre de sélecteur 83a, le troisième attelage de changement de vitesse 83b, la troisième fourchette de changement de vitesse 83c et le bras de commande de marche arrière 83d sont couplés entre eux, et lorsque le mouvement de la partie de doigt 74a dans la direction de changement de vitesse est transmise au troisième attelage de changement de vitesse 83b, le troisième arbre de sélecteur 83a coulisse dans la direction axiale. En raison de la translation du troisième arbre de sélecteur 83a, la troisième fourchette de changement de vitesse 83c déplace le troisième manchon de changement de vitesse 37 dans la direction axiale de l’arbre d’entrée 3, et la relation de mise en prise du cinquième pignon d’entrée 34, qui est adjacent au troisième manchon de changement de vitesse 37, est basculée. En raison du coulissement du troisième arbre de sélecteur 83a, le bras de commande de marche arrière 83d appuie sur une surface intérieure de l’orifice de liaison 51a pour faire tourner le levier d'entraînement de marche arrière 51, et le levier d'entraînement de marche arrière 51 déplace le pignon fou de marche arrière 50 dans la direction axiale de l’arbre de marche arrière 5 (le sens vers la gauche). Ensuite, le pignon fou de marche arrière 50 est à la même position que le pignon d'entrée de marche arrière 35 et que le contre-pignon de marche arrière 47 dans la direction axiale de l'arbre de marche arrière 5, et le pignon fou de marche arrière 50 engrène avec le pignon d'entrée de marche arrière 35 et le contre-pignon de marche arrière 47.
[0069] Plus précisément, dans la position neutre de la troisième unité de changement de vitesse 83, le troisième manchon de changement de vitesse 37 est espacé vers la gauche depuis le cinquième pignon d’entrée 34 sans être en prise avec celui-ci. En outre, le pignon fou de marche arrière 50 est espacé vers la droite depuis le pignon d'entrée de marche arrière 35 et depuis le contre-pignon de marche arrière 47 sans engrener avec ceux-ci.
[0070] Lorsque la troisième unité de changement de vitesse 83 coulisse vers la droite depuis la position neutre, le troisième manchon de changement de vitesse 37 est en prise avec le cinquième pignon d'entrée 34. Lorsque le troisième manchon de changement de vitesse 37 est en prise avec le cinquième pignon d'entrée 34, le cinquième pignon d'entrée 34 tourne solidairement avec l'arbre d'entrée 3. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise depuis le cinquième pignon d'entrée 34 au contre-arbre 4 via le cinquième contre-pignon 44. Cet état est un rapport d'engrenage du cinquième rapport dans le mécanisme d'engrenage de transmission 10. Lorsque la troisième unité de changement de vitesse 83 coulisse vers la droite depuis la position neutre, l'extrémité distale du bras de commande de marche arrière 83d est mobile dans l’orifice de liaison 51a sans faire tourner le levier d'entraînement de marche arrière 51, et une force qui fait tourner le levier d'entraînement de marche arrière 51 n’est pas appliquée depuis le bras de commande de marche arrière 83d.
[0071] Lorsque la troisième unité de changement de vitesse 83 coulisse vers la gauche depuis la position neutre, l'extrémité distale du bras de commande de marche arrière 83d appuie sur la surface intérieure de l’orifice de liaison 51a pour faire tourner le levier d'entraînement de marche arrière 51. Le levier d'entraînement de marche arrière 51 appuie sur le pignon fou de marche arrière 50, et le pignon fou de marche arrière 50 se déplace vers la gauche sur l'arbre de marche arrière 5 et engrène avec le pignon d'entrée de marche arrière 35 et le contre-pignon de marche arrière 47. Ensuite, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise au contre-arbre 4 par l'intermédiaire du pignon d'entrée de marche arrière 35, le pignon fou de marche arrière 50 et le contrepignon de marche arrière 47. Puisque le pignon fou de marche arrière 50 est interposé, une direction de rotation du contre-arbre 4 est inversée en transmission de puissance du premier rapport jusqu’au cinquième rapport, comme décrit ci-dessus. Autrement dit, les roues motrices sont entraînées en rotation dans une direction de marche arrière (vers l'arrière) par le mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0072] Le premier attelage de changement de vitesse 81b, le deuxième attelage de changement de vitesse 82b, et le troisième attelage de changement de vitesse 83b, chacun ayant une forme de plaque, sont disposés de manière à se superposer l’un l’autre dans la direction haut-bas (voir figure 7). Les évidements du premier attelage de changement de vitesse 81b, l'évidement du deuxième attelage de changement de vitesse 82b, et l'évidement du troisième attelage de changement de vitesse 83b sont disposés en une ligne droite. Plis précisément, ils sont spécialement agencés depuis le bas dans l'ordre depuis le premier attelage de changement de vitesse 81b, le deuxième attelage de changement de vitesse 82b et le troisième attelage de changement de vitesse 83b. La partie de doigt 74a de l'élément de came 74 se déplace dans les évidements des trois attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b disposés en ligne droite en fonction du déplacement de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 dans la direction haut-bas en raison de la manœuvre de sélection par l'occupant. Ensuite, la partie de doigt 74a est en prise sélectivement avec l'évidement dans lequel la partie de doigt 74a est située pour déplacer l'unité de changement de vitesse dans la direction axiale conformément à la rotation de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 en raison de la manœuvre de changement de vitesse de l'occupant. Parmi les trois attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b, les parties courbées (la partie d'extrémité avant) de la plaque supérieure 77a et de la plaque inférieure 77b de la plaque d’interverrouillage 77 sont respectivement disposées par rapport aux deux évidements restants dans lesquels la partie de doigt 74a est absente. L'attelage de changement de vitesse dans l’évidement duquel la plaque d’interverrouillage 77 est présente est en prise avec la plaque d’interverrouillage 77 et son mouvement est restreint dans la direction gauche-droite (mouvement dans la direction de changement de vitesse). Par conséquent, lorsque l’arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est manœuvré dans la direction de changement de vitesse, un seul des trois attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b se déplace avec la partie de doigt 74a, les deux autres sont restreints dans leur déplacement et sont respectivement tenus dans les positions neutres, comme décrit ci-dessus.
[0073] Lorsque le levier de changement de vitesse manœuvré par l'occupant est en une position neutre à la fois dans la direction de sélection et la direction de changement de vitesse, chacune de la première unité de changement de vitesse 81, la deuxième unité de changement de vitesse 82, et la troisième unité de changement de vitesse 83 est en position neutre dans la direction de changement de vitesse et la rotation de l'arbre d'entrée 3 n’est pas transmise au contre-arbre 4. Autrement dit, la force d’entraînement n’est pas transmise au pignon mené final 60. Dans la position neutre du levier de changement de vitesse, la partie de doigt 74a de l'élément de came 74 est contrainte par un ressort de manière à être en une position correspondant à l'évidement du deuxième attelage de changement de vitesse 82b dans la direction haut-bas (la direction de sélection). Par conséquent, lorsque le levier de changement de vitesse est directement déplacé depuis la position neutre, la deuxième unité de changement de vitesse 82 se déplace dans la direction de changement de vitesse pour sélectionner le troisième rapport ou le quatrième rapport.
[0074] Lorsque le levier de changement de vitesse est actionné à partir de la position neutre jusqu’à un côté dans la direction de sélection, l’arbre de changement et de sélection de vitesse 70 se déplace vers le bas, et la partie de doigt 74a de l'élément de came 74 vient en une position correspondant à l'évidement du premier attelage de changement de vitesse 81b dans la direction haut-bas (la direction de sélection). Lorsque le levier de changement de vitesse est déplacé dans cet état, la première unité de changement de vitesse 81 se déplace dans la direction de changement de vitesse pour sélectionner le premier rapport ou le deuxième rapport.
[0075] Lorsque le levier de changement de vitesse est actionné à partir de la position neutre jusqu’à l’autre côté dans la direction de sélection, l’arbre de changement et de sélection de vitesse 70 se déplace vers le haut, et la partie de doigt 74a de l'élément de came 74 vient en une position correspondant à l'évidement du troisième attelage de changement de vitesse 83b dans la direction haut-bas (la direction de sélection). Lorsque le levier de changement de vitesse est déplacé dans cet état, la troisième unité de changement de vitesse 83 se déplace dans la direction de changement de vitesse pour sélectionner le cinquième rapport ou la marche arrière (déplacement vers l’arrière).
[0076] Comme décrit ci-dessus, lorsque l'étage de changement de vitesse du mécanisme d'engrenage de transmission 10 est sélectionné, en utilisant le dispositif de changement de vitesse 7 et le mécanisme de changement de vitesse interne 8, et lorsque le contrearbre 4 est mis en rotation par la force d'entraînement de l'arbre d'entrée 3, une rotation est transmise depuis le pignon d’entraînement final 45 sur le contre-arbre 4 au pignon mené final 60, et l'arbre d'entraînement est entraîné en rotation. Lors du déplacement vers l'avant dans l’un des rapports du premier rapport au cinquième rapport, le pignon mené final 60 tourne dans un sens avant illustré par les flèches LW sur les figures 2 et 3.
[0077] La transmission 2 a une structure de lubrification qui fait circuler de l'huile de lubrification et fournit l'huile de lubrification à chaque partie dans le carter de transmission 20. Comme le montrent les figures 2 et 3, à l'intérieur du carter de transmission 20 (carter gauche 22), le mécanisme d'engrenage de transmission 10 et le mécanisme de changement de vitesse interne 8 sont disposés en une partie supérieure sur le côté avant, et le dispositif différentiel 6 (le pignon mené final 60) est disposé au niveau d'une partie inférieure sur le côté arrière. Une entrée d'huile de lubrification 22b (voir figures 1, 5 et 6) qui s’ouvre vers la gauche est prévue sur le côté arrière du carter gauche 22, et de l'huile de lubrification est injectée dans le carter de transmission 20 de telle sorte qu'une position de surface du liquide lorsque le moteur est arrêté se trouve proche de l'entrée d'huile de lubrification 22b. Autrement dit, un réservoir d'huile est formé au niveau d'une partie inférieure du carter de transmission 20. Dans cet état, une partie de chacun du mécanisme d'engrenage de transmission 10 et du dispositif différentiel 6 est immergé dans l'huile de lubrification stockée dans la partie inférieure du carter de transmission 20.
[0078] Dans un état de déplacement ou d'un état dans lequel le moteur 1 est démarré et le mécanisme d'engrenage de transmission 10 est entraîné en rotation, l'huile de lubrification est mise en circulation dans le carter de transmission 20 en raison de la manœuvre des engrenages ou analogues dans la transmission 20. En particulier, l'huile de lubrification stockée dans la partie inférieure du carter de transmission 20 est recueillie/relevée et déplacée vers le haut en raison de la rotation du pignon mené final de grand diamètre 60 situé à la partie inférieure arrière du carter de transmission 20. La partie de paroi arrière 24c de la paroi périphérique 24 s’étend vers le haut en oblique au-dessus du pignon mené final 60 (voir figure 8). L'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 en rotation dans le sens vers l'avant FW frappe la partie de paroi arrière 24c, et est ainsi dispersée autour ou coule le long de la partie de paroi arrière 24c. L'huile de lubrification dispersée ou circulant dans le carter de transmission 20 lubrifie le mécanisme d'engrenage de transmission 10 et le mécanisme de changement de vitesse interne 8, et tombe vers le bas et retourne à la partie inférieure du carter de transmission 20.
[0079] Par ailleurs, une position dans laquelle le pignon mené final 60 est disposé dans le carter de transmission 20 est une position arrière droite dans l'espace gauche et sur le côté d'extrémité droite dans le carter gauche 22 proche de la paroi de séparation 23, et l’essentiel du mécanisme d'engrenage de transmission 10 est situé à gauche du pignon mené final 60. Par conséquent, la structure de lubrification de la transmission 2 du présent mode de réalisation comprend une gouttière d'huile 9 qui collecte de l'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 et fournit l'huile de lubrification à chaque partie du mécanisme d'engrenage de transmission 10 à lubrifier. Une forme de la gouttière d'huile 9, prise séparément, est illustrée sur les figures 14 à 16.
[0080] La gouttière d'huile 9 est située au niveau de la partie supérieure proche de la partie de paroi supérieure 24a dans le carter de transmission 20 (voir Fig. 2 à 5). La gouttière d'huile 9 forme un passage d'huile traversant transversalement le carter gauche 22 depuis une partie de collecte 90 située au-dessus du pignon mené final 60 jusqu’à une partie d'extrémité d'alimentation 95 adjacente à la paroi d'extrémité gauche 25 (voir figures 10 à 13). Dans la gouttière d'huile 9, l'huile de lubrification circule depuis la partie de collecte 90 en direction de la partie d'extrémité d'alimentation 95, où le côté droit au niveau duquel la partie de collecte 90 est située est un côté amont, et le côté gauche, où la partie d'extrémité d'alimentation 95 est située est un côté aval. Chaque partie de la gouttière d'huile 9 présente une forme en coupe transversale en forme de gouttière entourée par une paroi de fond et des parois latérales faisant saillie vers le haut à partir de bords de la paroi de fond, et un côté de surface supérieure (parties supérieures des parois latérales) de la gouttière d'huile 9 est ouvert.
[0081] Comme le montrent les figures 14 et 15, la gouttière d'huile 9 présente la partie de collecte 90 située du côté le plus en amont, une partie d’admission 91 continue à la partie de collecte 90, un premier passage d'huile 92 s’étendant en continu avec la partie d’admission 91, un deuxième passage d'huile 93 ramifié depuis la partie d’admission 91, une partie de fusion 94 qui fusionne le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93, et la partie d'extrémité d'alimentation 95 qui est une partie d'extrémité du côté aval continue à la partie de fusion 94. Une partie de pénétration pénétrant 96 dans la direction haut-bas est formée dans une zone entourée par le premier passage d'huile 92, le deuxième passage d'huile 93 et la partie de fusion 94. En d'autres termes, le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 sont ramifiés avec la partie de pénétration 96 interposée entre eux. Autrement dit, la gouttière d'huile 9 a la partie de pénétration 96 prévue entre le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93, et la partie de pénétration 96 sert d’orifice traversant communiquant avec un côté supérieur et un côté inférieur de la gouttière d'huile 9.
[0082] La partie de collecte 90 fait saillie vers l'arrière par rapport à la partie d’admission 91 et au premier passage d'huile 92, et présente une partie de paroi de fond plane 90a et une partie de paroi latérale droite 90b et une partie de paroi latérale gauche 90c qui font saillie vers le haut depuis les bords gauche et droit de la partie de paroi de fond 90a. Une extrémité arrière de la partie de collecte 90 est une ouverture de collecte 90d ouverte entre la partie de paroi latérale droite 90b et la partie de paroi latérale gauche 90c. La partie de paroi de fond 90a est en une position proche d'une partie périphérique extérieure du pignon mené final 60. Autrement dit, comme le montre la figure 8, la partie de paroi de fond 90a est disposée en une position au-dessus du pignon mené final 60 et proche de la partie périphérique extérieure de celui-ci, et comme illustré en figure 12, au moins une partie de la partie de paroi de fond 90a est disposée à la même position que le pignon mené final 60 dans la direction gauche-droite. Ensuite, l'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 en rotation dans le sens vers l'avant FW se déverse dans la partie de collecte 90 à partir d'une partie ouverte du côté supérieur de l’ouverture de collecte 90d et de la partie de collecte 90.
[0083] La partie d'admission 91 s’étend vers la gauche depuis le côté avant de la partie de collecte 90. La paroi de fond de la partie d’admission 91 présente une partie de paroi de fond incurvée 91a située devant la partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90, une partie de paroi de fond plate 91b s’étendant vers la gauche depuis la partie de paroi de fond incurvée 91a, une partie de paroi de fond incurvée 91c située au niveau d’une partie de bord avant de la partie de paroi de fond plate 91b, et une partie de paroi de fond inclinée 91d continue à un côté gauche de la partie de paroi de fond plate 91b.
[0084] La partie de paroi de fond incurvée 91a est formée de manière continue à la partie de paroi de fond 90a, et présente une forme d'arc dont l’importance de la saillie vers le bas augmente en direction du côté avant (voir figures 5 et 8). La forme en arc de la partie de paroi de fond incurvée 91a est située le long de la forme périphérique extérieure du pignon mené final 60 situé directement en dessous de la partie de paroi de fond incurvée 91a. En d'autres termes, la partie de paroi de fond incurvée 91a est une partie de dégagement qui dispose la gouttière d'huile 9 proche du pignon mené final 60 sans interférence, et un espace en dessous de la partie de paroi de fond incurvée 91a sert d'espace d'agencement du pignon mené final 60.
[0085] La partie de paroi de fond plate 91b est continue à une zone la plus profonde de la partie de paroi de fond incurvée 91a, et est située plus bas que la partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90 et que la partie de paroi de fond incurvée 91a (voir figures 5 et 14). Un orifice d’égouttement 100 est formé à travers la partie de paroi de fond plate 91b. L’orifice d’égouttement 100 est formé en une position proche d'une extrémité avant droite de la partie de paroi de fond plate 91b, et le premier contrepignon 40 est situé proche d'une position au-dessous de l’orifice d’égouttement 100 (voir figures 12 et 13). La partie de paroi de fond plate 91b est située plus haut que l'entrée d'huile de lubrification 22b. Par conséquent, l'ensemble de l'huile de lubrification sur la partie de paroi de fond plate 91b peut goutter vers le bas à travers l’orifice d’égouttement 100.
[0086] La partie de paroi de fond incurvée 91c est formée continue à la partie avant de la partie de paroi de fond plate 91b, et présente une forme d'arc vers le haut en direction du côté avant (voir figures 5 et 15). La forme d'arc de la partie de paroi de fond incurvée 91c est située le long de la forme périphérique extérieure du premier contrepignon 40 et du premier manchon de changement de vitesse 46 (incluant le contrepignon de marche arrière 47) situés directement en dessous de la partie de paroi de fond incurvée 91c. En d'autres termes, la partie de paroi de fond incurvée 91c est une partie de dégagement qui dispose la gouttière d'huile 9 proche du premier contrepignon 40 et du premier manchon de changement de vitesse 46 sans interférence, et un espace en dessous de la partie de paroi de fond incurvée 91c sert d'espace d’agencement du premier contre-pignon 40 et du premier manchon de changement de vitesse 46. La partie de paroi de fond inclinée 91d, qui est formée continue à l'extrémité gauche de la partie de paroi de fond plate 91b, présente une forme inclinée, qui devient progressivement moins profonde (fait saillie vers le haut) à gauche depuis la partie de paroi de fond plate 91b et est continue au premier passage d'huile 92. La partie de paroi de fond inclinée 91d est située sur le côté droit de la partie de support d'arbre 29 du carter gauche 22, et atteint une position plus élevée que la partie de support d'arbre 29. Autrement dit, la partie d’admission 91 (la partie de paroi de fond plate 91b) est située du côté droit de la partie de support d'arbre 29 dans la direction gauche-droite, et est bombée vers le bas dans la direction haut-bas jusqu’à un côté de la partie de support d'arbre 29. Par conséquent, la partie d’admission 91 présente une partie plus basse que la partie de collecte 90 et que le premier passage d'huile 92, et fonctionne comme réservoir de capture qui stocke l'huile de lubrification.
[0087] Les parois latérales de la partie d’admission 91 comprennent une partie de paroi latérale droite 91e s’étendant vers l'avant continue à la partie de paroi latérale droite 90b de la partie de collecte 90, une partie de paroi latérale avant 9If s’étendant vers la gauche à partir d'une extrémité avant de la partie de paroi latérale droite 91e, une partie de paroi de séparation 91g continue à un côté gauche de la partie de paroi latérale avant 9If, et une partie de paroi latérale arrière 91h s’étendant vers la gauche à partir de la partie de paroi latérale gauche 90c de la partie de collecte 90. Les extrémités supérieures de la partie de paroi latérale droite 90b, de la partie de paroi de séparation 91g, de la partie de paroi latérale gauche 90c et de la partie de paroi latérale arrière 91h sont formées sensiblement à la même hauteur. D’autre part, comme le montre la Lig. 8, les extrémités supérieures de la partie de paroi latérale droite 91e et de la partie de paroi latérale avant 9If sont formées plus haut le long de la surface interne de la paroi périphérique 24.
[0088] En outre, une nervure de redressement 9li est prévue par extension d'une partie de paroi latérale gauche 90c de la partie de collecte 90 vers l'avant. L’huile de lubrification se déversant dans la partie de collecte 90 peut être guidée de manière régulière dans la partie d’admission 91 par la nervure de régulation de flux 9li et par la partie de paroi latérale droite 91e. En particulier, en raison de la nervure de redressement 9li, un flux de l'huile de lubrification peut être dirigé pour guider de manière fiable l'huile de lubrification jusqu’au voisinage de l'orifice d’égouttement 100, et un flux en sens inverse depuis la partie d'admission 91 jusqu’à la partie de collecte 90 est empêché pour former un flux vers le premier passage d'huile 92.
[0089] La partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90 est située en une position 5 proche de la périphérie extérieure du pignon mené final 60 et capture aisément l'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 (voir figure 8). La partie de paroi de fond incurvée 91a de la partie d’admission 91 présente une quantité en saillie vers le bas croissante en direction du côté avant le long de la forme périphérique extérieure du pignon mené final 60 (voir figure 8). La partie de paroi latérale droite 90b et la partie de paroi latérale droite 91e sont configurées pour avoir des hauteurs dans la direction haut-bas augmentant progressivement et pour être plus proches de la surface intérieure de la paroi périphérique 24 du côté arrière vers le côté avant, et, parmi celles-ci, une partie d'extrémité avant est reliée à la partie de paroi latérale avant 9If est la plus haute (voir figures 5 et 8). Par conséquent, la partie la plus en amont de la gouttière d'huile 9 depuis l’ouverture de collecte 90d jusqu’à la partie de paroi latérale avant 9If présente une forme triangulaire s’étendant à partir du côté arrière jusqu’au côté avant en vue de côté. Un espace ayant une forme sensiblement triangulaire en vue de côté, qui est entouré par la partie de paroi supérieure 24a, la partie de paroi arrière 24c, et le pignon mené final 60, est présente sur un côté supérieur d'une partie arrière du carter gauche 22, et la partie la plus en amont de la gouttière d'huile 9 est disposée dans cet espace avec une bonne efficacité spatiale (voir figure 8).
[0090] Un intervalle entre la partie de paroi latérale avant 9If et la partie de paroi latérale arrière 91h dans la direction avant-arrière est élargie dans la partie d’admission 91. D'autre part, la partie de paroi de séparation 91g est située plus près de la partie de paroi arrière 91h que la partie de paroi avant 9If, et rétrécit un espace avant-arrière de la partie d’admission 91. La partie de paroi de séparation 91g présente une partie inclinée plus proche de la partie de paroi latérale arrière 91h en direction du côté gauche, et une encoche 9 Ij est formée sur la partie inclinée. Autrement dit, comme il est visible depuis le côté de la partie d’admission 91, l'encoche 9Ij est ouverte en direction d’un côté avant gauche-oblique. L'encoche 9Ij est une ouverture rectangulaire taillée vers le bas depuis l'extrémité supérieure de la partie de paroi de séparation 91g.
[0091] La partie de paroi de séparation 91g forme une frontière entre la partie d’admission et le deuxième passage d'huile 93 décrit plus loin. L'huile de lubrification dans la partie d’admission 91 est divisée en un flux qui circule vers le premier passage d'huile sans passer par l'encoche 9Ij, et un flux qui passe à travers l'encoche 9Ij et circule vers le deuxième passage d'huile 93. Parmi ces deux passages d'huile, le premier passage d'huile 92 sera décrit en premier.
[0092] Le premier passage d'huile 92 a une partie de passage d'huile arrière 92a s’étendant vers la gauche de manière continue à la partie d’admission 91, et une partie de passage d'huile gauche 92b s’étendant vers l'avant depuis une partie d'extrémité gauche de la partie de passage d'huile arrière 92a et atteignant la partie de fusion 94. La partie de passage d'huile arrière 92a est située derrière la partie de pénétration 96, la partie de passage d'huile gauche 92b est située à gauche de la partie de pénétration 96.
[0093] La partie de paroi de fond 92c constituant la paroi de fond du premier passage d'huile 92 est continue à la partie d'extrémité gauche, qui est la plus élevée de la partie de paroi de fond inclinée 91d de la partie d’admission 91, et est située plus haut que la partie de paroi de fond plate 91b. En outre, la partie de paroi de fond 92c est située plus haut que la partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90. Ensuite, comme le montre la figure 7, la partie de paroi de fond 92c est située plus haut que la partie de support d'arbre 29 du carter gauche 22, et le premier passage d'huile 92 est disposé de manière à passer au-dessus de la partie de support d'arbre 29. La partie de paroi de fond 92c présente une forme régulière, sans marche entre la partie de passage d'huile arrière 92a et la partie de passage d'huile gauche 92b.
[0094] Les parois latérales du deuxième passage d'huile 92 présentent une partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d située d’un côté périphérique intérieur entourant la partie de pénétration 96, et une partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e constituant une partie de bord extérieur (un bord avant) du deuxième passage d'huile 92. Dans la partie de passage d'huile arrière 92a, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d est érigée vers le haut depuis une extrémité avant de la partie de paroi de fond 92c, et s’étend dans la direction gauche-droite continue à la partie de paroi de séparation 91g de la partie d’admission 91. Une position en hauteur d'une extrémité supérieure de la partie de paroi intérieure 92d est sensiblement la même que celle de l'extrémité supérieure de la partie de paroi de séparation 91g, et est sensiblement la même que celle d’une extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e. Comme le montre la Fig. 7, une extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d est séparée de la partie de paroi arrière 24c du carter gauche 22, et l'huile de lubrification circulant à travers un espace entre l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi arrière 24c peut être acceptée par le passage d'huile arrière 92a. Dans la partie de passage d'huile arrière 92a, la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est érigée vers le haut depuis une extrémité arrière de la partie de paroi de fond 92c, et s’étend dans la direction gauche-droite continue à la partie de paroi latérale gauche 91h de la partie d’admission 91. Une position en hauteur d'une extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est sensiblement la même que celle de l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale arrière 91h, et est sensiblement la même que celle de l’extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d. Comme le montre la figure 7, l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est disposée proche de la partie de paroi arrière 24c du carter gauche 22, et est capable de réduire une quantité de l'huile de lubrification qui passe à travers un espace supérieur de la partie de passage d'huile arrière 92a et d'accepter plus d'huile de lubrification dans la partie de passage d'huile arrière 92a, et de réduire une quantité d'huile de lubrification qui passe au-dessus de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e depuis la partie de passage d'huile arrière 92a et les fuites vers le côté arrière. En outre, en définissant les directions d'extension de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e, il est possible de faire circuler l'huile de lubrification de manière régulière depuis la partie d'admission 91 jusqu’à la partie de passage d'huile arrière 92a. Puisque la partie de paroi latérale arrière 91h et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e sont proche de la partie de paroi arrière 24c du carter gauche 22 et sont disposées le long de la partie de paroi arrière 24c, la partie d’admission 91 et le premier passage d'huile 92 sont disposés en une position la plus en arrière (une limite d'installation) dans le carter gauche 22 (voir figures 7 et 10). La portion de passage d'huile arrière 92a est disposée au-dessus de la partie de support d'arbre 29 d'une manière passant entre le dispositif de changement de vitesse 7 et la partie de paroi arrière 24c.
[0095] Dans la partie de passage d'huile gauche 92b, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e s’étendent respectivement depuis la partie de passage d'huile arrière 92a en diagonale jusqu’au côté avant gauche-oblique. Dans la partie de passage d'huile gauche 92b, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d est érigée vers le haut depuis une extrémité droite de la partie de paroi de fond 92c, et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est érigée vers le haut depuis l'extrémité gauche de la partie paroi de fond 92c. A proximité d'une extrémité gauche du carter gauche 22, la partie de paroi arrière 24c est inclinée de manière à faire saillie vers l'avant (en direction de la partie de paroi avant 24b) en direction du côté gauche, et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e de la partie de passage d'huile gauche 92b présente une forme correspondant à l'inclinaison de la partie de paroi arrière 24c (voir figure 10). Autrement dit, le carter gauche 22 est effilée en direction de l'extrémité gauche, et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e de la partie de passage d'huile gauche 92b est courbée depuis la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e de la partie de passage d'huile arrière 92a en une forme le long d’une surface intérieure de la partie de paroi arrière 24c. De plus, comme le montrent les Fig. 2 et 16, la position en hauteur de l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e de la partie de passage d'huile gauche 92b est plus basse qu’un côté avant (côté gauche) de celle-ci. Dans la partie de passage d'huile gauche 92b, un intervalle des parties de parois latérales périphériques intérieures 92d par rapport à la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e augmente en direction du côté avant. La partie de passage d'huile gauche 92b est courbée par rapport à la partie de passage d'huile arrière 92a, mais puisqu’un angle de courbure de celle-ci est maintenu faible, et que l'intervalle entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e augmente progressivement, l'huile de lubrification peut circuler de manière régulière depuis la partie de passage d'huile arrière 92a jusqu’à la partie de passage d'huile gauche 92b.
[0096] Comme le montrent les figures 14 et 16, une nervure de redressement en forme de plaque faisant saillie vers le haut depuis la partie de paroi de fond 92c est prévue en une partie d'extrémité avant de la partie de passage d'huile côté gauche 92b. La nervure de redressement 92f s’étend dans la direction gauche-droite et ferme partiellement entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e. Une position en hauteur d'une extrémité supérieure de la nervure de redressement 92f est une position en hauteur plus basse que l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d, mais sensiblement la même que l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e, et sert de barrage destiné à stocker l'huile de lubrification dans la partie de collecte 90, la partie d’admission 91 et le premier passage d'huile 92. La position en hauteur de l'extrémité supérieure de la nervure de redressement 92f est définie comme étant plus élevée qu’une hauteur d'une partie d'extrémité inférieure de l'encoche 9Ij (voir figure 16). Des intervalles sont prévus respectivement entre les deux parties d'extrémité de la nervure de redressement 92f, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e. L'huile de lubrification circule depuis le premier passage d'huile 92 jusqu’à la partie de fusion 94 à travers ces intervalles. En particulier, un intervalle 24 entre la nervure de redressement 92f et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est défini plus grand de sorte que l'huile de lubrification circule facilement depuis une partie le long de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e jusqu’au côté de la partie de fusion 94 situé vers la partie d'extrémité d'alimentation 95 (un côté gauche de la partie de fusion 94).
[0097] Ci-après, le deuxième passage d'huile 93 est décrit. Le deuxième passage d'huile 93 est un passage d'huile reliant la partie d’admission 91 et la partie de fusion 94, et l'huile de lubrification se déverse dans le deuxième passage d'huile 93 à partir de la partie d'admission 91 à travers l'encoche 9Ij formée sur la partie de paroi de séparation 91g. Comme le montre la figure 12, lorsque la gouttière d'huile 9 est vue de dessus, le deuxième passage d'huile 93 s’étend depuis la partie d'admission 91 jusqu’au côté avant sensiblement gauche-oblique d’un côté opposé à un côté où la partie de collecte 90 est disposée. L'encoche 9Ij, qui est une partie de liaison du deuxième passage d'huile 93 et de la partie d’admission 91 et qui est située à une partie d'extrémité de départ du deuxième passage d'huile 93, est ouverte vers une direction d'extension du deuxième passage d'huile 93. Autrement dit, puisque la partie de paroi de séparation 91g, sur laquelle l'encoche 9 Ij est formée, est formée sensiblement perpendiculaire à la direction d'extension du deuxième passage d'huile 93, puisque le deuxième passage d'huile 93 s’étend dans une direction de circulation (traitement) de l’huile de lubrification circulant à travers l'encoche 9Ij, l'huile de lubrification peut circuler de manière régulière dans le deuxième passage d'huile 93.
[0098] Le deuxième passage d'huile 93 présente une partie de réservoir de capture d'huile 93a du côté amont, qui est située du côté avant de la partie de paroi de séparation 91g de la partie d’admission 91, et une partie de passage d'huile avant 93b située du côté aval relie la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie de fusion 94. La partie de réservoir de capture d'huile 93a est située à droite de la partie de pénétration 96, et la partie de passage d'huile avant 93b est située en face de la partie de pénétration 96.
[0099] Une paroi de fond du deuxième passage d'huile 93 comprend : une partie de paroi de fond inférieure 93c située adjacente au côté avant de la partie de paroi de séparation 91g ; une partie de paroi de fond incurvée 93d située devant la partie de paroi de fond inférieure 93c ; une partie de paroi de fond supérieure 93e située vers la gauche et en face de la partie de paroi de fond incurvée 93d ; et une partie de paroi de fond de transition 93f reliant la partie de paroi de fond incurvée 93d et la partie de paroi de fond supérieure 93e. La partie de paroi de fond inférieure 93c et la partie de paroi de fond incurvée 93d constituent la paroi de fond de la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie de paroi de fond supérieure 93e constitue la paroi de fond de la partie de passage d'huile avant 93b. La partie de paroi de fond de transition 93f constitue une paroi de fond d'une partie frontière entre la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie de passage d'huile avant 93b.
[0100] La partie de paroi de fond inférieure 93c présente une forme plate. La partie de paroi de fond inférieure 93c est située en une position la plus basse de la paroi de fond de la gouttière d'huile 9 (voir figures 4, 5 et 16). La partie de paroi de fond supérieure 93e présente une forme d'arc qui s’incurve progressivement vers le bas depuis un côté de bord avant en direction d’un côté de bord arrière (voir figure 7). La partie de paroi de fond supérieure 93e est située plus haut que la partie de paroi de fond inférieure 93c, et plus bas que la partie de paroi de fond 92c du premier passage d'huile 92 (voir figure 16).
[0101] La partie de paroi de fond incurvée 93d est une partie d'arc ayant une forme qui a une importance de saillie vers le haut qui augmente depuis la partie de paroi de fond inférieure 93c en direction du côté avant (voir figures 4 et 5). La forme d'arc de la partie de paroi de fond incurvée 93d est située le long des formes périphériques extérieures du contre-pignon de marche arrière 47, du deuxième contre-pignon 41, et du troisième contre-pignon 42. En d'autres termes, la partie de paroi de fond incurvée 93d est une partie de dégagement qui dispose la gouttière d'huile 9 proche du contre-pignon de marche arrière 47, du deuxième contre-pignon 41 et du troisième contre-pignon 42, sans interférence, et un espace au-dessous de la partie de paroi de fond incurvée 93d sert d'espace d'agencement du contre-pignon de marche arrière 47, du deuxième contre-pignon 41, et du troisième contre-pignon 42. La partie de paroi de fond de transition 93f est une partie d'arc basée sur la même forme d'arc que la partie de paroi de fond incurvée 93d, et est une partie qui passe progressivement de la forme d'arc de la partie de paroi de fond supérieure 93e à la forme d'arc de la partie de paroi de fond incurvée 93d. La forme d'arc de la partie de paroi de fond supérieure 93e et la forme d'arc de la partie de paroi de fond incurvée 93d sont formées de manière concentrique avec un axe du contre-arbre 4 comme axe central, et la forme d'arc de la partie de paroi de fond supérieure 93e est formée avec un diamètre plus petit.
[0102] Un orifice d’égouttement 101 est formé à travers la partie de paroi de fond incurvée 93d, et un orifice d’égouttement 102 est formé à travers la partie de paroi de fond de transition 93f. L’orifice d’égouttement 101 est formé proche d'un centre de la partie de paroi de fond incurvée 93d, et le deuxième contre-pignon 41 est situé en dessous de l’orifice d’égouttement 101 (voir figures 12 et 13). L’orifice d’égouttement 102 est situé sur le côté avant gauche de l’orifice d’égouttement 101, et le troisième contrepignon 42 est situé en dessous de l’orifice d’égouttement 102 (voir figures 12 et 13). Un orifice de drainage 105 est formé à travers la partie de paroi de fond inférieure 93c. Aucun pignon ou analogue constituant le mécanisme d'engrenage de transmission 10 n’est situé au-dessous de l’orifice de drainage 105. Une zone, entre le troisième contrepignon 42 et le quatrième contre-pignon 43 sur le contre-arbre 4, est située en dessous de la partie de paroi de fond supérieure 93e.
[0103] Les parois latérales du deuxième passage d'huile 93 comprennent une partie de paroi latérale périphérique interne 93g située d’un côté périphérique interne entourant la partie de pénétration 96, et une partie de paroi latérale périphérique externe 93h constituant une partie de bord extérieur (un bord avant) du deuxième passage d'huile 93. Dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g présente une forme dressée vers le haut depuis un bord d'extrémité du côté de la partie de pénétration 96 (un bord d'extrémité gauche) de la partie de paroi de fond inférieure 93c, s’étend vers l'avant depuis une partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d, et est courbée vers la gauche dans la partie de passage d'huile avant 93b. Dans la partie de passage d'huile avant 93b, la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g présente une forme dressée vers le haut depuis un bord d'extrémité du côté de la partie de pénétration 96 (un bord d'extrémité arrière) de la partie de paroi de fond supérieure 93e, et s’étend dans la direction gauche-droite. Une hauteur d'une partie d'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g est située plus bas que la partie de paroi de fond 92c du premier passage d'huile 92. La partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h présente une forme dressée vers le haut à partir de bords avant de la partie de paroi de fond incurvée 93d et de la partie de paroi de fond supérieure 93e dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a et dans la portion de passage d'huile avant 93b. Une partie de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h forme une partie inclinée 93i qui est inclinée de manière à être située à gauche en direction du côté avant. La partie inclinée 93i s’étend en direction du côté avant gauche-oblique depuis une partie avant de la partie de réservoir de capture d'huile 93a jusqu’à une partie avant de la partie de passage d'huile avant 93b, et en raison d’une forme de la partie inclinée 93i, un intervalle entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h augmente en direction du côté gauche dans la partie de passage d'huile avant 93b.
[0104] Une nervure de redressement en forme de plaque 93j faisant saillie vers le haut depuis la partie de paroi de fond supérieure 93e est prévue en une partie d'extrémité gauche de la partie de passage d'huile avant 93b. La nervure de redressement 93j s’étend dans la direction avant-arrière et ferme partiellement entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h. Une quantité en saillie vers le haut de la nervure de redressement 93j est plus petite (plus basse) que la partie de paroi latérale périphérique intérieure adjacente 93g et que la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h. Un intervalle est prévu entre la nervure de redressement 93j et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h. L'huile de lubrification circule depuis le deuxième passage d'huile 93 jusqu’à la partie de fusion 94 à travers l'intervalle et une partie supérieure de la nervure de redressement 93j. La nervure de redressement 93j empêche un écoulement de l'huile de lubrification depuis la partie de fusion 94 jusqu’au deuxième passage d'huile 93.
[0105] La partie de fusion 94 est située en face de la partie de passage d'huile gauche 92b du premier passage d'huile 92 et à gauche de la partie de passage d'huile avant 93b du deuxième passage d'huile 93. La paroi de fond de la partie de fusion 94 a une partie de paroi de fond supérieure 94a située adjacente à un côté gauche de la partie de paroi de fond supérieure 93e du deuxième passage d'huile 93 (avec la nervure de rectification 93j entre celles-ci) et une partie de paroi de fond inférieure 94b située du côté gauche de la partie de paroi de fond supérieure 94a.
[0106] La partie de paroi de fond supérieure 94a est située à une hauteur légèrement supérieure à une extrémité avant de la partie de paroi de fond supérieure 93e du deuxième passage d'huile 93, et est située plus bas que la partie de paroi de fond 92c du premier passage d'huile 92 (voir Lig. 16). Un orifice d’égouttement 103 et un orifice d’égouttement 104 sont formés à travers la partie de paroi de fond supérieure 94a. L’orifice d’égouttement 103 est formé en une position du côté droit de la partie de paroi de fond supérieure 94a, et le quatrième contre-pignon 43 est situé en dessous de l’orifice d’égouttement 103 (voir figures 12 et 13). L’orifice d’égouttement 104 est formé du côté gauche de l’orifice d’égouttement 103, et le cinquième contre-pignon 44 est situé en dessous de l’orifice d’égouttement 104 (voir figures 12 et 13). La partie de paroi de fond supérieure 94a est une surface plate inclinée de manière à avoir un côté avant bas.
[0107] La partie de paroi de fond inférieure 94b est formée en une position plus basse que la partie de paroi de fond supérieure 94a. De même, comme la partie de paroi de fond supérieure 94a, la partie de paroi de fond inférieure 94b est inclinée de manière à avoir une un côté avant bas. Autrement dit, la partie de paroi de fond inférieure 94b est située plus bas que la partie de paroi de fond supérieure 94a et la partie de paroi de fond 92c, de sorte que l'huile de lubrification se déverse facilement dans celle-ci, et l'huile de lubrification se déversant peut être fournie de manière régulière à la partie d'extrémité d'alimentation 95. Une zone entre le cinquième contre-pignon 44 et le palier 4b sur le contre-arbre 4 est située en dessous de la partie de paroi de fond supérieure 4b.
[0108] Les parois latérales de la partie de fusion 94 comprennent : une partie de paroi latérale gauche 94c érigée vers le haut depuis un bord d'extrémité gauche de la partie de paroi de fond inférieure 94b, reliée à une extrémité avant de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e du premier passage d’huile 92, et s’étendant vers l'avant ; une partie de paroi latérale avant 94d érigée vers le haut depuis un bord d'extrémité avant de la partie de paroi de fond supérieure 94a ou le bord d'extrémité avant de la partie de paroi de fond inférieure 94b, reliée à une extrémité gauche de la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h du deuxième passage d’huile 93, et s’étendant vers la gauche ; et une partie de paroi latérale périphérique intérieure 94e érigée vers le haut depuis un bord d'extrémité arrière de la partie de paroi de fond supérieure 94a, et reliant la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g. Les positions en hauteur des extrémités supérieures des parois latérales de la partie de fusion 94 sont la même position en hauteur que les extrémités supérieures des parois latérales du deuxième passage d'huile 93.
[0109] Une nervure de redressement 94f est prévue sur la partie de paroi de fond inférieure 94b de la partie de fusion 94. La nervure de redressement 94f s’étend vers l'avant depuis le voisinage d'une partie d'extrémité gauche de la nervure de régulation de flux 92f prévue dans la partie de passage d'huile gauche 92b. Une extrémité avant de la nervure de redressement 94f est située proche de la partie de paroi latérale avant 94d tout en assurant un intervalle depuis la partie de paroi latérale avant 94d pour permettre à l'huile de lubrification de circuler. L'huile de lubrification, qui est passée entre la partie d'extrémité gauche de la nervure de redressement 92f et la partie de paroi latérale périphérique externe 92e dans le premier passage d'huile 92 et s’est déversée dans la partie de fusion 94, passe entre la nervure de redressement 94f et la partie de paroi latérale gauche 94c et circule en direction de la partie d'extrémité d'alimentation 95. D'autre part, l'huile de lubrification entrant dans la partie de fusion 94 depuis le deuxième passage d'huile 93 passe entre l'extrémité avant de la nervure de redressement 94f et la partie de paroi avant 94d et circule en direction de la partie d'extrémité d'alimentation 95. La nervure de redressement 94f est érigée de manière à avoir un intervalle diminuant progressivement depuis la partie de paroi latérale gauche 94c en direction du côté avant (voir figures 12 et 14), et permet à l'huile de lubri fication de circuler de manière régulière depuis soit le premier passage d'huile 92, soit le deuxième passage d'huile 93 jusqu’au côté où se trouve la partie d'extrémité d'alimentation 95. Comme décrit ci-dessus, en raison de la nervure de redressement 94f qui sépare un intérieur de la partie de fusion 94, l'huile de lubrification passant à travers le premier passage d'huile 92 et l'huile de lubrification passant à travers le deuxième passage d'huile 93 sont guidées de manière régulière jusqu’à la partie d'extrémité d'alimentation 95 sans interférence entre elles. La nervure de redressement 94f est définie à une hauteur inférieure à celle de la partie de paroi latérale gauche 94c, et dans un cas où une grande quantité de l’huile de lubrification se déverse dans la partie de fusion 94, l'huile de lubrification peut passer au-dessus de la nervure de redressement 94f.
[0110] La partie d'extrémité d'alimentation 95 fait saillie vers la gauche depuis une partie de bord gauche de la partie avant de la partie de fusion 94. Une partie de paroi de fond 95a constituant une paroi de fond de la partie d'extrémité d'alimentation 95 présente une hauteur telle qu'une partie d'extrémité arrière de celle-ci est continue à la partie de paroi de fond inférieure 94b, et présente une forme inclinée qui est plus basse en direction du côté avant.
[0111] Les parois latérales de la partie d'extrémité d'alimentation 95 comprennent : une partie de paroi latérale arrière 95b s’étendant vers la gauche depuis une extrémité avant de la partie de paroi latérale gauche 94c ; une partie de paroi latérale avant 95c dressée vers le haut depuis un bord avant de la partie de paroi de fond 95a ; une partie de paroi d'extrémité 95d courbée vers l'avant depuis une extrémité gauche de la partie de paroi latérale arrière 95b ; et une partie de paroi d'extrémité 95e courbée vers l’avant depuis une extrémité gauche de la partie de paroi latérale avant 95c. Une ouverture de partie d'extrémité 95f qui est ouvert vers la gauche est formée entre la partie de paroi d'extrémité 95d et la partie de paroi d'extrémité 95e (entre la partie de paroi d'extrémité 95d et la partie de paroi latérale avant 95c). La partie de paroi d'extrémité 95e présente une forme inclinée faisant saillie vers le bas en direction du côté avant le long de l'inclinaison de la partie de paroi de fond 95a (voir figure 4). La partie de paroi d’extrémité 95d fait légèrement saillie à gauche de la partie de paroi d'extrémité 95e.
[0112] La partie de pénétration 96 est un orifice formée de manière à pénétrer dans la gouttière d'huile 9 dans la direction haut-bas, et est un espace ouvert verticalement entouré par la partie de paroi latérale périphérique interne 92d du premier passage d'huile 92, la partie de paroi latérale périphérique interne 93g du deuxième passage d'huile 93, et la partie de paroi latérale périphérique interne 94e de la partie de fusion 94 dans la vue de dessus de la gouttière d'huile 9 illustrée en figure 12 et autres. Le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 ont des positions différentes dans la direction haut-bas, et le premier passage d’huile 92 est situé au-dessus et le deuxième passage d'huile 93 est situé en dessous (voir figures 7 et 16). En conséquence, les positions de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g sont également déplacés verticalement l’une de l’autre, et une plage/tronçon de la partie de pénétration 96 dans la direction haut-bas s’étend depuis l'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d du premier passage d'huile 92 à une extrémité inférieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g du deuxième passage d'huile 93.
[0113] Comme illustré en Fig. 11, une saillie de support 96a faisant saillie en direction d'un intérieur de la partie de pénétration 96 est prévue proche d'une frontière entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 94e et la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d. La saillie de support 96a est une saillie de type porte-à-faux ayant une extrémité distale formant extrémité libre, et est élastiquement déformable dans la direction avant-arrière avec une extrémité de base de celle-ci formant point d'appui.
[0114] Comme illustré en figure 11, la gouttière d'huile 9 comprend en outre une partie formant crochet 97 et une partie formant crochet 98. La partie formant crochet 97 est une partie de paroi latérale gauche en forme de crochet faisant saillie vers la gauche à partir de la partie de paroi latérale gauche 90c de la partie de collecte 90. La partie formant crochet 98 est une partie en forme de crochet faisant saillie vers la gauche depuis une partie de paroi s’étendant vers l'avant depuis la partie de paroi latérale droite 91e de la partie d’admission 91.
[0115] Comme illustré en figure 6, dans le carter gauche 22, des surfaces parallèles à la surface d’accouplement 22a sont disposées respectivement en des positions proches de la surface d’accouplement 22a, et une partie de mise en prise 27 avec laquelle la partie formant crochet 97 est en prise et une partie de mise en prise 28 dans laquelle la partie formant crochet 98 est en prise sont formées respectivement sur ces surfaces parallèles. Les parties de mise en prise 27 et 28 sont des orifices formés sur le carter gauche 22 et sont ouvertes vers la droite. Lorsque les parties formant crochets 97 et 98 sont insérées dans les parties de mise en prise 27 et 28, des formes de crochets de celles-ci sont déformées élastiquement et les parties formant crochets 97 et 98 sont en prise avec les parties de mise en prise 27 et 28, de sorte que la gouttière d'huile 9 est maintenue dans le carter gauche 22. Dans un état dans lequel la gouttière d'huile 9 est attachée au carter gauche 22, la partie de pénétration 96 de la gouttière d'huile 9 est située en dessous de l'ouverture 26 formée sur la partie de paroi supérieure 24a. En outre, la saillie de support 96a faisant saillie en direction d’un intérieur de la partie de pénétration 96 vient en contact avec une surface extérieure de la partie de support d'arbre 29 dans le carter gauche 22 pour stabiliser la gouttière d'huile 9, et comme décrit plus loin, la partie de paroi d'extrémité 95d d’un côté d'extrémité gauche de la partie d'extrémité d'alimentation 95 est insérée dans un évidement communiquant 116 de la paroi d'extrémité gauche 25 pour stabiliser la gouttière d'huile 9. Les surfaces sur lesquelles les parties de mise en prise 27 et 28 sont formées sont respectivement disposées en des positions proches de la surface d’accouplement 22a dans la direction gauche-droite, et après que le carter gauche 22 et le carter droit 21 aient été couplés, la gouttière d'huile 9 est restreinte dans son déplacement vers la droite par le carter droit 21, et les parties formant crochets 97 et 98 ne peuvent pas sortir des parties de mise en prise 27 et 28.
[0116] L'évidement communiquant 116 communiquant avec l'évidement de support 111 qui supporte le palier 3b est formé sur la paroi d'extrémité gauche 25 du carter gauche 22 (voir figures 6 et 9). L'évidement communiquant 116 est un évidement s’étendant vers l'arrière et vers le haut depuis l'évidement de support 111, et présente une forme de rainure ouverte vers la droite. Lorsque les parties formant crochets 97 et 98 sont en prise avec les parties de mise en prise 27 et 28 pour attacher la gouttière d'huile 9 dans le carter gauche 22, la partie de paroi d'extrémité 95d et la partie de paroi d'extrémité 95e du côté d'extrémité gauche de la partie d'extrémité d'alimentation 95 sont insérées dans l'évidement communiquant 116. Puisque la partie de paroi d'extrémité 95E coïncide avec une forme de l'évidement communiquant 116 et ferme l'ouverture du côté droit de l'évidement communiquant 116, et puisque la partie de paroi d'extrémité 95d du côté arrière fait saillie vers la gauche de la partie de paroi d'extrémité 95e du côté avant (la partie de paroi d'extrémité 95E présente un intervalle plus large à partir d'une paroi arrière intérieure de l'évidement communiquant 116), l'huile de lubrification sortant de l’ouverture de partie d'extrémité 95f circule facilement en direction du côté de l’évidement de support 111 à travers l'intervalle entre la partie de paroi d'extrémité 95e et l'évidement communiquant 116.
[0117] Un orifice axial 3c (voir figure 2) s’étendant dans la direction axiale et des orifices radiaux (non représentés) s’étendant radialement à partir de l’orifice axial 3c et communiquant respectivement avec les positions de support des pignons et des manchons de changement de vitesse sur l'arbre d'entrée 3 sont formés dans l'arbre d'entrée 3 supporté par le palier 3b. L’orifice axial 3c s’ouvre à une extrémité gauche de l'arbre d'entrée 3 (voir figure 2), et dans un état où le carter gauche 22 est assemblé, une ouverture d'extrémité d'arbre de l’orifice axial 3c fait face à un intérieur de l'évidement de support 111 (voir figure 9). Autrement dit, l’orifice axial 3c communique avec l'évidement de support 111 et l'évidement communiquant 116. Par conséquent, l'huile de lubrification circulant depuis la partie d'extrémité d'ouverture 95f de la gouttière d'huile 9 dans l'évidement communiquant 116 est guidée dans l’orifice axial 3c de l'arbre d’entrée 3, et est fournie aux pignons de changement de vitesse et aux manchons de changement de vitesse sur l'arbre d’entrée 3 à travers les orifices radiaux. L'huile de lubrification fournie dans l'évidement de support 111 lubrifie et passe par le palier 3b et sort de l'espace gauche du carter de transmission 20, mais la quantité d'huile de lubrification passant par le palier 3b est limitée par un élément d'introduction d'huile de lubrification 117 disposé dans l'évidement de support 111 (voir figure 9). L'élément d'introduction d'huile de lubrification 117 comprend une partie de disque qui couvre une partie d'une surface latérale du palier 3b et une partie tubulaire qui fait saillie depuis la partie de disque et qui est insérée dans l’orifice axial 3c, et est un élément qui restreint un débit d'écoulement jusqu’au palier 3b avec la partie de disque et qui guide l'huile de lubrification dans l’orifice axial 3c avec la partie tubulaire.
[0118] Un orifice axial 4c (voir figures 2, 3, 7, 8 et 9) s’étendant dans la direction axiale et des orifices radiaux (non représentés) s’étendant radialement à partir de l’orifice axial 4c et communiquant respectivement avec des positions de support des pignons et le manchon de changement de vitesse sur le contre-arbre 4 sont aussi formés dans le contre-arbre 4. L’orifice axial 4c s’ouvre aux deux extrémités du contre-arbre 4. L'huile de lubrification est fournie aux pignons de changement de vitesse et au manchon de changement de vitesse sur le contre-arbre 4 à travers les orifices radiaux. [0119] Lorsque la transmission 2 est assemblée, le mécanisme d'engrenage de transmission 10 et le mécanisme de changement de vitesse interne 8 sont au préalable assemblés sur le côté du carter droit 21 avec le côté gauche orienté vers le haut. Puis, dans un état dans lequel la gouttière d'huile 9 est assemblée dans le carter gauche 22, le carter gauche 22 est assemblé pour couvrir le carter droit 21 depuis le haut.
[0120] Lorsque le carter gauche 22 est assemblé, la gouttière d'huile 9 dans le carter gauche 22 ne peut pas être identifiée visuellement. Par conséquent, si le carter gauche 22 est assemblé dans un état déplacé à partir d'une position prédéterminée par rapport au carter droit 21, la gouttière d'huile 9 peut être en contact avec la structure attachée au carter droit 21. En particulier, puisqu'une partie de la gouttière d'huile 9 depuis la partie de passage d'huile avant 93b jusqu’à la partie de fusion 94 et la partie d'extrémité d'alimentation 95 entre dans un espace étroit entre le premier arbre de sélecteur 81a, le deuxième arbre de sélecteur 82a, et le contre-arbre 4, un contact et une collision sont susceptibles de survenir au niveau de cette partie. Plus précisément, les extrémités distales du premier arbre de sélecteur 81a et du deuxième arbre de sélecteur 82a sont susceptibles de venir en contact avec le voisinage de la partie de passage d'huile avant 93b.
[0121] La partie de passage d'huile avant 93b de la gouttière d'huile 9 comprend la partie inclinée 93i sur la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h. La partie inclinée 93i présente une forme inclinée par rapport aux directions axiales du premier arbre de sélecteur 81a et du deuxième arbre de sélecteur 82a (la direction gauchedroite). Par conséquent, lorsque l’extrémité distale du premier arbre de sélecteur 81a ou du deuxième arbre de sélecteur 82a est en contact avec la partie inclinée 93i, la partie inclinée 93i fonctionne comme une partie de guidage qui guide l'assemblage du carter gauche 22 sans difficulté pendant l'assemblage. En particulier, puisque l'inclinaison de la partie inclinée 93i augmente une importance de saillie avant en direction du côté gauche, lorsque le carter gauche 22 se déplace en direction du carter droit 21 dans un état dans lequel l'extrémité avant du premier arbre de sélecteur 81a ou le deuxième arbre de sélecteur 82a est en contact avec la partie inclinée 93i, une composante de force de déplacement vers l'arrière est générée par rapport à la gouttière d'huile 9. Ensuite, la gouttière d'huile 9 et le carter gauche 22 sont guidés vers les positions appropriées dans la direction avant-arrière. En conséquence, il est possible d'empêcher les composants d'être endommagés et d'améliorer la praticité d’assemblage. Autrement dit, la force peut être libérée par la partie inclinée 93i, et il est possible d'éviter une collision ou un accrochage de la gouttière d'huile 9 faite d'un matériau en résine, ce qui empêche la gouttière d'huile 9 d'être endommagée.
[0122] Lorsque l'assemblage du carter gauche 22 jusqu’au carter droit 21 est terminé, la gouttière d'huile 9 est stockée dans un espace périphérique du mécanisme d'engrenage de transmission 10 et du mécanisme de changement de vitesse interne 8. Comme illustré en figure 2, figure 3 et figure 7, la partie de la gouttière d'huile 9 depuis la partie de passage d'huile avant 93b de la partie de fusion 94 et la partie d'extrémité d'alimentation 95, qui est disposée devant la partie de pénétration 96, est située audessus du contre-arbre 4 et en dessous du premier arbre de sélecteur 81a et du deuxième de changement 82a. En particulier, la partie de passage d'huile avant 93b est disposée entre la deuxième fourchette de changement de vitesse 82c et la partie de support d'arbre 29 dans la direction avant-arrière, disposée entre les attelages de changement de vitesse 81b, 82b, 83b et le contre-arbre 4 dans la direction haut-bas, et située directement en dessous des attelages de changement de vitesse 81b, 82b, et 83b (voir figures 7 et 11).
[0123] Après couplage du carter droit 21 et du carter gauche 22, le dispositif de changement de vitesse 7 est attaché au carter gauche 22. Le dispositif de changement de vitesse 7 est constitué au préalable, et une partie du dispositif de changement de vitesse 7 faisant saillie plus loin vers le bas que la partie de couvercle 71a est insérée dans le carter gauche 22 à travers une ouverture 26 formée sur la partie de paroi supérieure 24a. La partie insérée du dispositif de changement de vitesses 7 comprend une partie de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, la partie de suspension 71c du carter de changement de vitesse 71, l'élément de came 74, le piston 75, la plaque d’interverrouillage 77, et le guide de changement de vitesse 78. La partie d'extrémité inférieure de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est insérée dans l’orifice de la partie de support d'arbre 29 dans le carter gauche 22 et est supportée de manière coulissante par la partie de support d'arbre 29 (voir figure 7).
[0124] Lorsque la partie de couvercle 71a du carter de changement de vitesse 71 est su perposée à la surface supérieure de la partie de paroi supérieure 24a et fixée par boulonnage ou analogue, la fixation du dispositif de changement de vitesse 7 est terminée. Dans cet état, la partie de doigt 74a de l'élément de came 74 est située dans l'un des évidements du premier attelage de changement de vitesse 81b, du deuxième attelage de changement de vitesse 82b et du troisième attelage de changement de vitesse 83b, et est capable de transmettre une force d'actionnement à partir du dispositif de changement de vitesse 7 au mécanisme de changement de vitesse interne 8. Dans l'état dans lequel l’attachement du dispositif de changement de vitesse 7 est achevé, la partie de passage d'huile avant 93b est située directement en dessous de la partie de doigt 74a et la plaque d’interverrouillage 77, et est superposée à la partie de doigt 74a en vue de dessus. La partie de passage d'huile arrière 92a disposée derrière la partie de pénétration 96 est disposée d'une manière au-dessus de la partie de support d'arbre 29 et passant entre l'élément de came 74 et la partie de paroi arrière 24c.
[0125] Comme décrit ci-dessus, la partie de pénétration 96 de la gouttière d'huile 9 est située en dessous de l'ouverture 26 du carter gauche 22. Une partie du dispositif de changement de vitesse 7 insérée dans le carter gauche 22 de l'ouverture 26 est située à l'intérieur de la portion de pénétration 96. Autrement dit, la gouttière d'huile 9 forme un passage d'huile ramifié qui entoure la partie insérée du dispositif de changement de vitesse 7 insérée dans le carter gauche 22, le premier passage d'huile 92 (la partie de passage d'huile arrière 92a) passe derrière la partie insérée du dispositif de changement de vitesse 7, et le deuxième passage d'huile 93 (la partie de passage d'huile avant 93b) passe devant la partie insérée du dispositif de changement de vitesse 7 (voir figure 7).
[0126] Le fonctionnement de la gouttière d'huile 9 assemblée dans le carter de transmission 20 tel que décrit ci-dessus est maintenant décrit. Lorsque le moteur 1 est entraîné, la rotation de l'arbre d'entrée 3 est transmise à travers le contre-arbre 4, et le pignon mené final 60 tourne dans le sens avant LW, l'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 depuis le réservoir d'huile en partie inférieure du carter de transmission 20 se déverse dans la partie de collecte 90 de la gouttière d'huile 9. L'huile de lubrification entrant dans la partie de collecte 90 poursuit dans la partie d’admission 91 tout en étant guidée par la nervure de régulation de flux 9li ou analogue. La partie de paroi latérale droite 91e et la partie de paroi latérale avant 9If située en face de la partie de collecte 90 sont disposées de sorte que leurs extrémités supérieures soient proches de la partie de paroi supérieure 24a pour fermer sensiblement un espace s’étendant du pignon mené final 60 à la partie de paroi supérieure 24a (voir figure 8). Par conséquent, l'huile de lubrification qui circule le long de la partie de paroi supérieure 24a et doit être dispersée vigoureusement vers l'avant au-delà de la partie de collecte 90 peut être menée de manière fiable dans la partie d’admission 91.
[0127] Lorsqu’une quantité prédéterminée d'huile de lubrification est accumulée dans la partie d’admission 91, l'huile de lubrification est divisée entre le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 et circule vers l’aval. Un flux depuis la partie d’admission 91 vers le premier passage d'huile 92 survient lorsqu'une position de surface du liquide dans la partie d’admission 91 atteint la partie de paroi de fond 92c du premier passage d'huile 92. Un flux depuis la partie d’admission 91 jusqu’au deuxième passage d'huile 93 survient lorsque la position de surface du liquide dans la partie d’admission 91 atteint la partie d'extrémité inférieure de l'encoche 91j. En définissant de manière appropriée les positions en hauteur de la partie de paroi de fond 92c et de la partie d'extrémité inférieure de l'encoche 9Ij, il est possible d'ajuster un moment auquel l'huile de lubrification circule depuis la partie d'admission 91 jusqu’au premier passage d'huile 92 et un moment auquel l'huile de lubrification circule depuis la partie d'admission 91 jusqu’au deuxième passage d'huile 93.
[0128] L'huile de lubrification se déversant dans le premier passage d'huile 92 circule depuis la partie de passage d'huile arrière 92a à travers la partie de passage d'huile gauche 92b jusqu’à un espace vers l'arrière et vers la gauche de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. Une fois que l'huile de lubrification atteint la nervure de redressement 92f, l'huile de lubrification est temporairement stoppée, et circule autour de la nervure de redressement 92f de la partie de fusion 94. A ce moment, l'huile de lubrification entre dans la partie de fusion 94 depuis l'intervalle entre la nervure de redressement 92f et la partie de paroi latérale périphérique externe 92e, et en raison du guidage de la nervure de redressement 94f, un flux vers l'avant devient dominant.
[0129] D'autre part, l'huile de lubrification circulant dans le deuxième passage d'huile 93 s’accumule dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a adjacente à la partie d’admission 91. Uorsque la quantité d’huile de lubrification dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a excède une quantité prédéterminée, l'huile de lubrification se déverse au-delà de la partie de paroi de fond incurvée 93d et de la partie de paroi de fond de transition 93f dans la partie de passage d'huile avant 93b.
[0130] L'huile de lubrification se déversant dans la partie de passage d'huile avant 93b circule jusqu’à un espace à l’avant de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. Une fois que l'huile de lubrification atteint la nervure de redressement 93j, l'huile de lubrification est temporairement stoppée, et passe à travers l'intervalle entre la nervure de redressement 93j et la partie de paroi latérale périphérique externe 93h ou circule au-delà de la nervure de redressement 93j jusqu’à la partie de fusion 94. L'huile de lubrification entrant dans la partie de fusion 94 via le deuxième passage d'huile 93 est guidée vers l'avant par la nervure de redressement 94f.
[0131] L'huile de lubrification passant à travers le premier passage d'huile 92 et l'huile de lubrification passant à travers le deuxième passage d'huile 93 sont guidées le long de la nervure de redressement 94f et fusionnées dans la partie de fusion 94, et atteignent la partie d'extrémité d'alimentation 95. L'huile de lubrification atteignant la partie d'extrémité d'alimentation 95 est refoulée depuis l’ouverture de partie d'extrémité 95f jusqu’à l'extérieur de la gouttière d'huile 9. La partie d'extrémité d'ouverture 95f s’ouvre dans l'évidement communiquant 116 du carter gauche 22, et l'huile de lubrification refoulée depuis l’ouverture de partie d'extrémité 95f entre dans l'évidement communiquant 116 et entre dans l’orifice axial 3c de l'arbre d'entrée 3 par l'intermédiaire de l'évidement communiquant 116 et de l'évidement de support 111 (voir figure 9). Ici, la quantité de l'huile de lubrification passant à travers le palier 3b est ajustée par l'élément d'introduction d'huile de lubrification 117 (figure. 9) dans l'évidement de support 111, et l'huile de lubrification est guidée dans l’orifice axial 3c. L'huile de lubrification passe à travers l’orifice axial 3c et les orifices radiaux de l'arbre d'entrée 3 et est fournie aux positions de support des pignons de transmission (30, 31, 32, 33, 34, 35) et aux manchons de changement de vitesse (36, 37) supportés par l'arbre d'entrée 3 pour lubrifier ces portions.
[0132] Ainsi, la gouttière d'huile 9 sert de gouttière qui guide l'huile de lubrification relevée par le pignon mené final 60 jusqu’à une extrémité d'arbre de l'arbre d'entrée 3 située du côté de la paroi d'extrémité gauche du carter gauche 22 opposée à la paroi de séparation 23. La gouttière d'huile 9 présente le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 qui sont ramifiés et passent respectivement en avant et en arrière du dispositif de changement de vitesse 7, et peut ainsi être disposée dans un espace limité autour du dispositif de changement de vitesse 7 sans interférer avec du dispositif de changement de vitesse 7 tout en assurant un débit suffisant d'huile de lubrification.
[0133] En outre, l'huile de lubrification gouttant depuis les orifices d’égouttement prévus sur la paroi de fond de la gouttière d'huile 9 peut être fournie aux pignons de transmission (40, 41, 42, 43, 44) et le manchon de changement de vitesse (46) sur le contre-arbre 4. La gouttière d'huile 9 comprend l’orifice d’égouttement 100 sur la paroi de fond de la partie d'admission 91, comprend les orifices d’égouttement 101 et 102 sur la paroi de fond du deuxième passage d'huile 93, et comprend les orifices d’égouttement 103 et 104 en des positions adjacentes au deuxième passage d'huile 93 de la partie de fusion 94. A travers ces orifices d’égouttement, l'huile de lubrification peut être directement fournie à des surfaces de dents de pignons des pignons de transmission sur le contrearbre 4, y compris le premier contre-pignon 40 jusqu’au cinquième contre-pignon 44.
[0134] En particulier, sur le contre-arbre 4, en direction d’un étage de changement de vitesse plus élevé, le diamètre du pignon de transmission diminue et la position de l’orifice d’égouttement doit être prévue vers l’avant. Par conséquent, en fournissant le deuxième passage d'huile 93 passant à travers l’avant du dispositif de changement de vitesse 7, il est possible de guider de manière fiable l'huile de lubrification directement au-dessus des pignons des étages de changement de vitesse qui ne sont pas situés audessous du premier passage d'huile 92 passant derrière le dispositif de changement de vitesse 7. En conséquence, il est possible de conférer d'excellentes performances de lubrification à tous les pignons sur le contre-arbre 4.
[0135] Comme illustré en Fig. 16, dans la gouttière d'huile 9, les positions dans la direction haut-bas de la paroi de fond sur laquelle les orifices d’égouttement sont formés sont différentes. Plus précisément, la partie de paroi de fond inférieure 93c sur laquelle est formé l’orifice de drainage 105 est située en une position la plus basse. La partie de paroi de fond plate 91b, sur laquelle l’orifice d’égouttement 100 qui fait goutter l'huile de lubrification jusqu’au premier contre-pignon 40 pour le premier rapport est formé, est en une deuxième position la plus basse. La partie de paroi de fond incurvée 93d, sur laquelle l’orifice d’égouttement 101 qui fait goutter l'huile de lubrification jusqu’au deuxième contre-pignon 41 pour le deuxième rapport est formé, est en une troisième position la plus basse. La partie de paroi de fond de transition 93f, sur laquelle l’orifice d’égouttement 102 qui fait goutter l'huile de lubrification jusqu’au troisième contrepignon 42 pour le troisième rapport est formé, est en une quatrième position la plus basse. La partie de paroi de fond supérieure 94a, sur laquelle les orifices d’égouttement 103, 104 qui font goutter l'huile de lubrification jusqu’au quatrième contre-pignon 43 pour le quatrième rapport et le cinquième contre-pignon 44 pour le cinquième rapport sont formés, est en une position la plus haute. Autrement dit, une paroi de fond ayant un orifice d’égouttement pour un étage de changement de vitesse inférieur est formée en une position inférieure.
[0136] Par conséquent, lorsque le moteur 1 est entraîné pour commencer le déplacement depuis un état dans lequel aucune huile de lubrification n’est stockée dans la gouttière d'huile 9, le flux d'huile de lubrification se déverse dans la partie d’admission 91 de la partie de collecte 90, et l’huile de lubrification commence à goutter depuis l’orifice d’égouttement 100 situé le plus en amont et le plus bas. Lorsqu'une surface d'huile de rétention de la gouttière d'huile 9 est dressée et que l'huile de lubrification circule depuis la partie d’admission 91 jusqu’au deuxième passage d'huile 93, l'huile de lubrification goutte depuis l’orifice d’égouttement 101 situé le deuxième le plus en amont et le deuxième le plus bas. Ensuite, lorsque l'huile de lubrification remplit la partie de réservoir de capture d'huile 93a dans laquelle l’orifice d’égouttement 101 est prévu, l'huile de lubrification goutte depuis l’orifice d’égouttement 102 situé le troisième le plus en amont et le troisième le plus bas. En outre, lorsque l'huile de lubrification remplit la partie de fusion 94 continue au deuxième passage d'huile 93, l'huile de lubrification goutte séquentiellement depuis les orifices d’égouttement 103 et 104 situés en aval de l'orifice d’égouttement 102 et au-dessus de l'orifice d’égouttement 102. Lorsque le flux d'huile de lubrification se déverse dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a du deuxième passage d'huile 93, une quantité prédéterminée de l'huile de lubrification goutte vers le bas depuis l’orifice de drainage 105 situé plus bas que tous les orifices d’égouttement 100, 101, 102, 103 et 104.
[0137] Comme décrit ci-dessus, la gouttière d'huile 9 est configurée pour faire goutter l'huile de lubrification depuis un pignon pour la phase à faible rapport parmi les pignons de transmission sur le contre-arbre 4, et de faire goutter de manière séquentielle l'huile de lubrification jusqu’à des pignons des étages de rapport élevé à mesure que la vitesse du véhicule augmente, qu’une vitesse de rotation du pignon mené final 60 augmente, et qu’un débit d'écoulement de l'huile de lubrification retenue dans la gouttière d'huile 9 augmente. Pour cette raison, un pignon pour la phase à faible rapport est de préférence lubrifié pendant le déplacement à faible vitesse, et conformément à la transition depuis le déplacement à faible vitesse jusqu’au déplacement à vitesse élevée, l'huile de lubrification peut être efficacement fournie à l'étage de pignon de changement de vitesse utilisé.
[0138] L'orifice d’égouttement 101 et l'orifice d’égouttement 102 sont formés respectivement sur la partie de paroi de fond incurvée 93d en forme d'arc et sur la partie de paroi de fond de transition 93f le long des formes périphériques extérieures du deuxième contre-pignon 41 et du troisième contre-pignon 42, et les orifices d’égouttement 101 et 102 sont respectivement proche des pignons 41 et 42. Ainsi, l'huile de lubrification gouttant depuis les orifices d’égouttement 101 et 102 peut atteindre de manière fiable et efficace le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42.
[0139] L'huile de lubrification qui tourne avec le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42 peut être raclée par la partie de paroi latérale périphérique extérieure 93h (incluant la partie inclinée 93i) dressée vers le haut de manière continue à des côtés avant de la partie de paroi de fond incurvée 93d et de la partie de paroi de fond de transition 93f. Ainsi, il est possible de limiter une quantité d'huile de lubrification qui tourne avec le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42, réduisant ainsi la résistance en rotation due à la viscosité de l'huile de lubrification.
[0140] L’orifice d’égouttement 103 et l’orifice d’égouttement 104 sont respectivement formés sur la partie de paroi de fond supérieure en forme d'arc 94a le long des formes périphériques extérieures du quatrième contre-pignon 43 et du cinquième contrepignon 44, et les orifices d’égouttement 103 et 104 sont respectivement proche des pignons 43 et 44. Ainsi, l'huile de lubrification gouttant depuis les orifices d’égouttement 103 et 104 peut atteindre de manière fiable et efficace le quatrième contre-pignon 43 et le cinquième contre-pignon 44.
[0141] L'huile de lubrification qui tourne avec le quatrième contre-pignon 43 et le cinquième contre-pignon 44 peut être raclée par la partie de paroi latérale avant 94d dressée vers le haut continue à un côté avant de la partie de paroi de fond supérieure 94a. Ainsi, il est possible de limiter une quantité d'huile de lubrification qui tourne avec le quatrième contre-pignon 43 et le cinquième contre-pignon 44, réduisant ainsi la résistance en rotation due à la viscosité de l'huile de lubrification.
[0142] Bien que l'orifice d’égouttement 100 soit formé sur la partie de paroi de fond plate 91b dans le présent mode de réalisation, l'orifice d’égouttement 100 peut également être formé sur la partie de paroi de fond incurvée 91c située devant la partie de paroi de fond plate 91b. Puisque la partie de paroi de fond incurvée 91c présente une forme d'arc le long de la forme périphérique extérieure du premier contre-pignon 40, et l'orifice d’égouttement 100 est prévu sur la partie de paroi de fond incurvée 91c, l'huile de lubrification peut goutter depuis une position plus proche du premier contre-pignon 40.
[0143] L'huile de lubrification qui tourne avec le premier contre-pignon 40 et le cinquième manchon de changement de vitesse 46 (incluant le contre-pignon de marche arrière 47) peut être raclée par la partie de paroi latérale avant 9If dressée vers le haut continue à un côté avant de la partie de paroi de fond incurvée 91c. Ainsi, il est possible de limiter une quantité d'huile de lubrification qui tourne avec le premier contre-pignon 40 et le cinquième manchon de changement de vitesse 46, réduisant ainsi la résistance en rotation due à la viscosité de l'huile de lubrification.
[0144] Dans le carter de transmission 20, l'huile de lubrification est non seulement distribuée au mécanisme d'engrenage de transmission 10 en étant acheminée par la gouttière d'huile 9, mais est également dispersée jusqu’à différents endroits de manière à lubrifier le mécanisme de changement de vitesse interne 8 et analogues. Dans le mécanisme de changement de vitesse interne 8, les attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b ont des formes de plaques s’étendant dans la direction horizontale, et peuvent donc facilement recevoir l'huile de lubrification dispersée depuis les pignons de transmission du mécanisme d'engrenage de transmission 10. En conséquence, l'huile de lubrification est facilement accumulée sur et goutte des attelages de changement de vitesse 81b, 82b, et 83b.
[0145] Ici, la partie de passage d'huile avant 93b de la gouttière d'huile 9 passe en dessous des attelages de changement de vitesse 81b, 82b, 83b empilés dans la direction hautbas (voir figures 7 et 10). Par conséquent, l'huile de lubrification qui tombe vers le bas depuis les attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b est collectée par la gouttière d'huile 9 et est empêchée d'atteindre le côté du contre-arbre 4 en dessous de la gouttière d'huile 9. Comme décrit ci-dessus, un contrôle est effectué de sorte qu'une quantité appropriée d'huile de lubrification soit fournie à chaque pignon de transmission sur le contre-arbre 4 en gouttant depuis la gouttière d'huile 9 et, lorsque l'huile de lubrification qui tombe des attelages de changement de vitesse 81b, 82b, et
83b est affectée à chaque pignon de transmission, une résistance visqueuse supplémentaire peut être appliquée. La gouttière d'huile 9 est disposée en une position entre le mécanisme de changement de vitesse interne 8 et le mécanisme d'engrenage de transmission 10 dans la direction haut-bas, empêchant ainsi une adhérence excessive de l'huile de lubrification au mécanisme d'engrenage de transmission 10.
[0146] Puisque la gouttière d'huile 9 constitue un passage d'huile de manière à entourer l'avant, arrière, la gauche et la droite du dispositif de changement de vitesse 7, l'huile de lubrification dispersée depuis la gouttière d'huile 9 jusqu’à l'intérieur de la partie de pénétration 96 peut être utilisée pour la lubrification du dispositif de changement de vitesse 7 inséré dans la partie de pénétration 96. En particulier, en réduisant la résistance au coulissement de l’arbre de changement et de sélection de vitesse 70 reçu directement par la partie de support d'arbre 29 dans le carter gauche 22 et en améliorant le pouvoir lubrifiant pendant la manœuvre de l'élément de came 74, il est possible d'améliorer la performance de changement de vitesse et la manœuvre de sélection. Comme illustré en figure 7, une position d'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 93g du deuxième passage d'huile 93 est sensiblement à la même position en hauteur qu'une surface supérieure de la partie support de l'arbre 29, une position d'extrémité supérieure de la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d du premier passage d'huile 92 est sensiblement à la même position en hauteur que la plaque supérieure 77a de la plaque d’interverrouillage 77, et l'huile de lubrification qui passe au-delà des parties de paroi latérale périphérique intérieures 93g et 92d est fournie à la partie de support d'arbre 29 et à l'élément de came 74.
[0147] La gouttière d'huile 9 présentant des passages d'huile ramifiés de manière à entourer le dispositif de changement de vitesse 7 présente une excellente rigidité par rapport à une gouttière d'huile allongée s’étendant dans la direction gauche-droite sans être ramifiée. En particulier, la partie de paroi de séparation 91g séparant la partie d’admission 91 et le deuxième passage d'huile 93 est haute dans la direction haut-bas et contribue grandement à l'amélioration de la résistance transversale d'une partie de ramification de passage d'huile de la gouttière d'huile 9. En outre, la nervure de redressement 9li permet une circulation régulière de l'huile de lubrification depuis la partie de collecte 90 jusqu’à la partie d’admission 91, et contribue à l'amélioration de la rigidité au voisinage de la frontière entre la partie de collecte 90 et la partie d’admission 91. La nervure de redressement 92f et la nervure de redressement 93j contrôlent de manière appropriée le flux de l'huile de lubrification depuis le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 jusqu’à la partie de fusion 94, et contribuent à l'amélioration de la rigidité de la proximité des extrémités aval du premier passage d'huile 92 et du deuxième passage d'huile 93. En outre, la gouttière d'huile 9 peut également assurer la rigidité avec une profondeur et une forme de la paroi de fond modifiées partiellement.
[0148] Sur la face avant de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, afin d'être disposées dans un espace étroit dans la direction haut-bas entre le mécanisme de changement de vitesse interne 8 et le mécanisme d'engrenage de transmission 10, la partie de passage d'huile avant 93b et la partie de fusion 94 de la gouttière d'huile 9 ont une forme dont la taille est petite dans la direction haut-bas (dont les parois latérales sont basses). D'autre part, du côté avant de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, les arbres du mécanisme d'engrenage de transmission 10 et du mécanisme de changement de vitesse interne 8 sont agencés en parallèle dans la direction avantarrière, et les attelages de changement de vitesse 81b, 82b et 83b s’étendent dans la direction avant-arrière, de sorte qu'un espace ayant une certaine dimension dans la direction avant-arrière est obtenu. Par conséquent, une surface en coupe transversale d’un passage (une capacité) de la partie de passage d'huile avant 93b et de la partie de fusion 94 est garantie en définissant une longueur dans la direction avant-arrière (une largeur) plus importante qu'une hauteur (une profondeur) dans la direction haut-bas (voir figures 2, 4, 5 et 7).
[0149] L'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est disposé du côté arrière du carter gauche 22. Par conséquent, derrière l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, afin d’être disposée dans un espace étroit dans la direction avant-arrière entre l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 et la partie de paroi arrière 24c du carter gauche 22, la partie de passage d'huile arrière 92a de la gouttière d'huile 9 présente une forme dont la taille est petite dans la direction avant-arrière (dont l'intervalle entre la partie de paroi latérale périphérique intérieure 92d et la partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e est étroite) (voir figure 7). D'autre part, du côté arrière de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70, puisque l'espace n’est pas restreint par le mécanisme de changement de vitesse interne 8 et le mécanisme d'engrenage de transmission 10, Faire de la section transversale de passage (capacité) de la partie de passage d'huile arrière 92a est assurée en définissant une hauteur dans la direction haut-bas (une profondeur de la partie de passage d'huile arrière 92a) plus importante qu'une longueur dans la direction haut-bas (une largeur de la partie de passage d'huile arrière 92a). Plus précisément, la partie de passage d'huile arrière 92a est disposée dans un espace dans la direction haut-bas obtenue entre la partie de paroi supérieure 24a et la partie de support d'arbre 29. La partie de paroi latérale périphérique extérieure 92e du premier passage d'huile 92 est dressée dans la direction haut-bas le long de la partie de paroi arrière 24c, et l'extrémité supérieure de celle-ci est disposée proche de la partie de paroi supérieure 24a.
[0150] Comme décrit ci-dessus, dans la gouttière d'huile 9, le premier passage d'huile 92 et le deuxième passage d'huile 93 ramifiés sont disposés avec une bonne efficacité spatiale sans interférer avec les éléments environnants, permettant d’atteindre ainsi à la fois une réduction de la taille de la transmission 2 et une haute performance de lubrification.
[0151] La gouttière d'huile 9 comprend une partie, servant de partie de stockage intermédiaire, qui stocke l'huile de lubrification, dans une zone vers la droite de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 et vers la gauche du pignon mené final 60. Cette zone se situe entre le dispositif différentiel 6 (le pignon mené final 60) et le dispositif de changement de vitesse 7 (l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70) et occupe une plage importante dans la direction haut-bas, et peut ainsi facilement garantir un espace la direction haut-bas. Par conséquent, la gouttière d'huile 9 présente un haut degré de liberté dans la définition de sa forme. Plus précisément, la partie d’admission 91 et la partie de réservoir de capture d'huile 93a du deuxième passage d'huile 93 sont prévues en tant que partie de stockage intermédiaire ayant une profondeur capable de stocker l'huile de lubrification.
[0152] La partie de réservoir de capture d'huile 93a est située adjacente à la partie droite de la partie de pénétration 96 à travers laquelle l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est inséré. A cette position dans le carter gauche 22, puisque la partie de support d'arbre 29 qui supporte l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70 est absente du côté droit de la partie de support d'arbre 29 à la position dans le carter gauche 22, la restriction d'espace vers le bas est moindre qu'un espace arrière de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. Par conséquent, la partie de paroi de fond inférieure 93c de la partie de réservoir de capture d'huile 93a peut être bombée plus loin vers le bas que la partie de paroi de fond 92c de la partie de passage d'huile arrière 92a, la partie de paroi de fond supérieure 93e ou analogue (voir figure 7). Autrement dit, la partie de réservoir de capture d'huile 93a est disposé dans une zone vers la droite de la partie de support d'arbre 29 et vers la gauche de la première fourchette de changement de vitesse 81c, et la paroi de fond de la partie de réservoir de capture d'huile 93a (la partie de paroi de fond inférieure 93c) entre dans un espace situé derrière le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42 et entre le deuxième contre-pignon 41, le troisième contre-pignon 42, et la partie de paroi arrière 24c. .
[0153] Ceci est basé sur le fait que, contrairement à la partie de passage d'huile avant 93b et à la partie de fusion 94, qui sont directement au-dessus du contre-arbre 4, la partie de paroi de fond inférieure 93c de la partie de réservoir de capture d'huile 93a est située derrière le contre-arbre 4 et n’est donc pas sujette à une restriction de l'espace vers le bas en raison du mécanisme d'engrenage de transmission 10. Par conséquent, la partie de paroi de fond inférieure 93c de la partie de réservoir de capture d'huile 93a peut être bombée plus loin vers le bas que la partie de paroi de fond supérieure 93e de la partie de passage d'huile avant 93b et la partie de paroi de fond supérieure 94a de la partie de fusion 94 (voir figure 7).
[0154] La partie de paroi de fond inférieure 93c est bombée plus loin vers le bas que la partie de paroi de fond plate 91b de la partie d’admission 91 située du côté amont de la partie de réservoir de capture d'huile 93a. La partie de paroi de fond plate 91b est formée au niveau de la deuxième position la plus basse parmi la paroi de fond de la gouttière d'huile 9, outre la partie de paroi de fond inférieure 93c (voir figure 16). De la sorte, la partie de paroi de fond inférieure 93c est formée le plus bas au sein de la paroi de fond de la gouttière d'huile 9, et la capacité de la partie de réservoir de capture d'huile 93a est assurée par la profondeur de la partie de paroi de fond inférieure 93c.
[0155] Cependant, la partie de réservoir de capture d'huile 93a fait saillie vers l'avant de manière à être reliée à la partie de passage d'huile avant 93b passant à l’avant de l'arbre de changement et de sélection de vitesse 70. La partie en saillie vers l'avant de la partie de réservoir de capture d'huile 93a est superposée au deuxième contre-pignon 41 et au troisième contre-pignon 42 dans la direction haut-bas, et serait ainsi susceptible d’interférer avec le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42 si elle reste à la position en hauteur de la partie de paroi de fond inférieure 93c. Par conséquent, dans la partie en saillie vers l'avant de la partie de réservoir de capture d'huile 93a, la paroi de fond est formée par la partie de paroi de fond incurvée 93d qui devient progressivement moins profonde en direction du côté avant, empêchant ainsi une interférence avec le deuxième contre-pignon 41 et le troisième contre-pignon 42.
[0156] La partie de paroi de fond de transition 93f qui relie de manière régulière la partie de paroi de fond incurvée 93d et la partie de paroi de fond supérieure 93e, qui ont des courbures différentes, est prévue sur la partie frontière entre la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie de passage d'huile avant 93b. En conséquence, la partie de paroi de fond inférieure 93c et la partie de paroi de fond supérieure 93e, qui sont espacées l'une de l'autre dans la direction haut-bas avec une marche entre celles-ci, sont connectées de manière régulière par la partie de paroi de fond incurvée 93d et la partie de paroi de fond de transition 93f, et l'huile de lubrification peut être distribuée de manière régulière depuis la partie de réservoir de capture d'huile 93a jusqu’à la partie de passage d'huile avant 93b.
[0157] La partie d’admission 91 est située à droite et à l'arrière de la partie de réservoir de capture d'huile 93a. La partie d’admission 91 est disposée dans une zone à droite de la zone de la partie de support d'arbre 29 et à gauche du pignon mené final 60, et la paroi de fond de la partie d’admission 91 (la partie de paroi de fond plate 91b et la partie de paroi de fond incurvée 91c) entre dans un espace situé derrière le premier contrepignon 40 et la première fourchette de changement de vitesse 81c et entre le premier contre-pignon 40, la première fourchette de changement de vitesse 81c et la partie de paroi arrière 24c. .
[0158] De la sorte, puisque la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie d’admission 91, qui sont la partie de stockage intermédiaire dont la paroi de fond est située plus bas que la partie de paroi de fond 90a (la première partie de paroi de fond) de la partie de collecte 90 et la partie de paroi de fond 95a (la deuxième partie de paroi de fond) de la partie d'extrémité d'alimentation 95, sont prévues, la gouttière d'huile 9 a pour fonction non seulement de permettre à l'huile de lubrification de circuler mais également de stocker l'huile de lubrification (une fonction d’ajustement de la quantité d'huile pendant le déplacement ou le fonctionnement du moteur). Puisque la gouttière d'huile 9 retient une quantité prédéterminée de l'huile de lubrification, le moteur 1 est entraîné ou le véhicule se déplace et l'huile de lubrification est mise en circulation, la quantité de l'huile de lubrification stockée dans la partie inférieure du carter de transmission 20 est relativement réduite. Par conséquent, même dans un cas où la quantité d'huile de lubrification dans le carter de transmission 20 est définie plus importante eu égard à la lubrification initiale à partir de l'état d'arrêt du moteur, dans un état dans lequel le moteur 1 est entraîné ou en déplacement, la quantité d’huile de lubrification (la hauteur de la surface du liquide) dans laquelle les pignons sont immergés dans le carter de transmission 20 est supprimée, et la résistance d’agitation générée par l'agitation de l'huile de lubrification lors de la rotation des pignons peut être réduite. Autrement dit, la résistance de manœuvre de la transmission 2 peut être réduite, et l'efficacité énergétique peut être améliorée grâce à une transmission de puissance efficace.
[0159] En plus de la partie de stockage intermédiaire, telle que la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie d’admission 91, la gouttière d'huile 9 dispose d’une quantité d'huile de lubrification retenue augmentée en raison de la structure ramifiée décrite ci-dessus du passage d'huile, et a une fonction d’ajustement de la quantité d'huile plus avancée.
[0160] Puisque la gouttière d'huile 9 elle-même a pour fonction de stocker l'huile de lubrification, il n’est pas nécessaire de prévoir de grand réservoir de capture autre que la gouttière d'huile 9. En omettant le réservoir de capture existant en raison de la gouttière d'huile 9, une structure de lubrification peu encombrante peut être obtenue avec un petit nombre de composants. Alternativement, même si un réservoir de capture était fourni, un petit serait suffisant. Ainsi, le degré de liberté dans l’agencement est amélioré. En outre, la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie d’admission 91 sont disposées en utilisant efficacement un espace mort dans la direction de la largeur du véhicule entre le pignon mené final 60, qui présente un grand diamètre, et le dispositif de changement de vitesse 7, qui est long dans la direction haut-bas, parvenant ainsi à une excellente efficacité spatiale. Compte tenu de ces éléments, il est possible de réduire la taille de l’ensemble de la transmission.
[0161] En outre, la configuration dans laquelle la gouttière d'huile 9 a pour fonction de stocker l'huile de lubrification est également excellente parce que le stockage et la fourniture de l'huile de lubrification à chaque partie peuvent être reliés de manière régulière, et l'état de circulation et la quantité d'alimentation de l'huile de lubrification peut être facilement contrôlé avec une grande précision en comparaison avec une configuration incluant un réservoir de capture indépendant. Autrement dit, puisque la partie de réservoir de capture d'huile 93a et la partie d’admission 91 sont présentes sur le passage d'huile de manière continue à l’ouverture de partie d'extrémité 95f qui fournit de l'huile de lubrification à l'extrémité d'arbre de l'arbre d'entrée 3 et aux orifices d’égouttement 100, 101, 102, 103 et 104 qui font goutter l'huile de lubrification jusqu’aux pignons sur le contre-arbre 4, une quantité appropriée d'huile de lubrification peut être fournie sans délai à ces parties d'alimentation en huile de lubrification.
[0162] Dans un état dans lequel le moteur 1 est arrêté et la circulation de l'huile de lubrification dans le carter de transmission 20 est arrêté, l'huile de lubrification tombe vers le bas depuis l'orifice de drainage 105 ou l'orifice d’égouttement 100 prévu sur la paroi de fond la partie de stockage intermédiaire (la partie de paroi de fond inférieure 93c et la partie de paroi de fond plate 91b), de sorte que la gouttière d'huile 9 ne continue pas à retenir une quantité excessive de l'huile de lubrification. En particulier, puisque l’orifice de drainage 105 est formé sur la partie de paroi de fond inférieure 93c, qui est située à la position la plus basse dans la gouttière d'huile 9, l'huile de lubrification peut être drainée de manière fiable depuis la partie de réservoir de capture d'huile 93a. Les pignons ou analogues constituant le mécanisme d'engrenage de transmission ne sont pas disposés en dessous de l’orifice de drainage 105, et l'huile de lubrification qui tombe depuis l’orifice de drainage 105 retourne au réservoir d'huile dans la partie inférieure du carter de transmission 20 sans être affectée aux pignons de transmission ou analogues. Ainsi, à l’état d’arrêt du moteur, une quantité suffisante de l'huile de lubrification est en réserve dans le réservoir d'huile en dessous, et il n'y a aucun risque d'insuffisance en huile de lubrification au moment du démarrage du moteur.
[0163] La partie d'admission 91 adjacente à la partie de réservoir de capture d'huile 93a avec la partie de paroi de séparation 91g interposée entre celles-ci présente la partie de paroi de fond plate 91b bombée en dessous de la partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90 et de la partie de paroi de fond 92c du premier passage d'huile 92. La profondeur de la partie de paroi de fond plate 91b assure la capacité de la partie d'admission 91. Dans la partie d’admission 91, l'huile de lubrification peut être stockée dans une plage en hauteur depuis la partie de paroi de fond plate 91b jusqu’à l'extrémité inférieure de l'encoche 9Ij. Autrement dit, la partie d’admission 91 adjacente au côté amont de la partie de réservoir de capture d'huile 93a fonctionne également comme partie de stockage intermédiaire auxiliaire capable de stocker une quantité prédéterminée de l'huile de lubrification.
[0164] La partie de paroi de fond inclinée 91d reliant de manière régulière la partie de paroi de fond plate 91b à la partie de paroi de fond 92c est prévue à la partie frontière entre la partie d’admission 91 et le premier passage d'huile 92. La partie de paroi de fond inclinée 91d permet à l'huile de lubrification stockée dans la partie d'admission 91 de circuler de manière régulière jusqu’au premier passage d'huile 92.
[0165] Bien que la partie d’admission 91 ait une importance de saillie vers l'avant plus petite que la partie de réservoir de capture d'huile 93a, une partie du côté avant de la partie d'admission 91 est superposée avec le premier contre-pignon 40 et le premier manchon de changement de vitesse 46 dans direction haut-bas, et interfère donc avec le premier contre-pignon 40 et le premier manchon de changement de vitesse 46 si elle reste à la position en hauteur de la partie de paroi de fond plate 91b. Par conséquent, dans la partie de bord avant de la partie d’admission 91, la paroi de fond est formée par la partie de paroi de fond incurvée 91c qui devient progressivement moins profonde en direction du côté avant, empêchant ainsi une interférence avec le premier contrepignon 40 et le premier manchon de changement de vitesse 46.
[0166] Lorsque l'huile de lubrification s’accumule à la position d'extrémité inférieure de l'encoche 9Ij dans la partie d’admission 91, l'huile de lubrification se déverse vers le bas dans la partie de réservoir de capture d'huile 93a à travers la partie d'encoche 9Ij. Puisque la marche dans la direction haut-bas depuis l'extrémité inférieure de l'encoche 9Ij jusqu’à la partie de paroi de fond inférieure 93c est importante (voir Fig. 16), l'huile de lubrification peut vigoureusement circuler depuis la partie d’admission 91 jusqu’au deuxième passage d'huile 93. Le débit et la force de l'huile de lubrification depuis la partie d'admission 91 jusqu’au deuxième passage d'huile 93 peuvent être ajustés de manière appropriée en changeant la forme et la position de l'encoche 9Ij. Autrement dit, la quantité de l'huile de lubrification passant à travers l’encoche 9Ij peut être limitée par la dimension de la largeur de l'encoche 91j, et l'huile de lubrification peut être stockée dans la partie d'admission 91 en une position supérieure à la position d'extrémité inférieure de l'encoche 9 Ij en raison de la relation entre la quantité d’admission jusqu’à la partie de collecte 90 et la quantité d'écoulement de sortie jusqu’au premier passage d'huile 92.
[0167] En outre, comme décrit ci-dessus, lorsque la gouttière d'huile 9 est vue de dessus (voir figure 12), le deuxième passage d'huile 93 s’étend sur une extension de l'ouverture de l'encoche 9 Ij (en direction du côté avant gauche-oblique en vue du côté de la portion d'admission 91). Par conséquent, l'huile de lubrification peut circuler de manière régulière depuis l'encoche 9Ij en direction du deuxième passage d'huile 93. En outre, la paroi de fond du deuxième passage d'huile 93 relie la partie de paroi de fond inférieure profonde 93c et la partie de paroi de fond supérieur moins profonde 93e avec la partie de paroi de fond incurvée 93d et la partie de paroi de fond de transition 93f, qui ont des formes régulières, et cette forme de paroi de fond contribue également à un flux régulier de l'huile de lubrification.
[0168] Comme décrit ci-dessus, la structure de lubrification de la transmission selon le présent mode de réalisation comprend la gouttière d'huile 9 dont la capacité de rétention d'huile de lubrification est augmentée en raison de l'installation de la partie de stockage intermédiaire et de la structure ramifiée du passage d'huile. Par conséquent, il est possible de définir de manière appropriée la quantité d'huile de lubrification dans la partie inférieure du carter de transmission 20 dans un état d'entraînement du moteur, pour réduire la résistance d'agitation de l'huile de lubrification compte tenu de la rotation des pignons, et d'améliorer l'efficacité d’entraînement et la consommation de carburant. Puisque la gouttière d'huile 9 elle-même stocke l'huile de lubrification, il est possible de réduire les coûts et la main-d'œuvre permettant de fournir séparément un grand réservoir de capture, et de réduire également la taille de la transmission et d'améliorer l'efficacité spatiale dans le carter de transmission 20.
[0169] Dans la structure de lubrification de la transmission selon le présent mode de réalisation, la gouttière d'huile 9 comprend la partie de pénétration 96 pénétrant dans la direction haut-bas, et une partie du dispositif de changement de vitesse 7 est située dans la partie de pénétration 96. Cette configuration est capable d'améliorer les performances de lubrification (le débit et le degré de liberté de la position d'alimentation en huile de lubrification) dans la gouttière d'huile 9 sans interférence avec le dispositif de changement de vitesse 7. En outre, grâce à la structure de passage d'huile ramifiée, avec la portion de pénétration 96 entre celles-ci, il est possible d'obtenir un effet d'amélioration de la rigidité de la gouttière d'huile 9 et analogues.
[0170] La présente invention ne se limite pas au mode de réalisation ci-dessus, et diverses modifications peuvent y être apportées. La taille, la forme et analogues illustrées sur les dessins ne limitent pas le mode de réalisation ci-dessus, et peuvent être modifiées de manière appropriée dans une plage dans laquelle l'effet de la présente invention se manifeste. Diverses modifications peuvent y être apportées sans sortir de la portée de l'objet de la présente invention.
[0171] Par exemple, dans le mode de réalisation ci-dessus, l'huile de lubrification se déverse dans le deuxième passage d'huile 93 à travers l'encoche 9 Ij formée sur la partie de paroi de séparation 91g, qui est la paroi latérale de la partie d'admission 91, tandis que la position en hauteur du premier passage d'huile 92 et de la partie d'admission 91 est différente de la position en hauteur du deuxième passage d'huile 93. Contrairement à cette configuration, il est également possible d'utiliser une gouttière d'huile d’une forme dans laquelle les deux passages d'huile sont ramifiés par la paroi de séparation tandis que les hauteurs des deux passages d'huile sont égales au niveau de la partie de ramification.
[0172] Bien que l'encoche 9Ij du mode de réalisation ci-dessus ait une forme rectangulaire dont l'extrémité supérieure est ouverte, il est également possible de guider l'huile de lubrification jusqu’au passage d'huile de ramification avec une encoche ayant une forme autre qu'un rectangle ou avec un alésage traversant ayant une forme fermée dont le bord périphérique n’est pas ouvert.
[0173] Bien que la partie de réservoir de capture d'huile 93a soit prévue sur la partie amont du deuxième passage d'huile 93 passant à travers le côté avant du dispositif de changement de vitesse 7 dans le mode de réalisation ci-dessus, il est également possible de prévoir la partie de stockage intermédiaire en une autre position dans le deuxième passage d'huile 93 ou sur le premier passage d'huile 92.
[0174] La quantité de partie(s) de stockage intermédiaire(s) prévue(s) sur la gouttière d'huile peut être une, soit plusieurs, et la capacité, la relation en position et analogues, de chacune d’elles lorsqu’une pluralité de parties de stockage intermédiaires sont prévues peuvent être fixé arbitrairement. Par exemple, dans la gouttière d'huile 9 du mode de réalisation ci-dessus, la partie de stockage intermédiaire satisfait à l'exigence selon laquelle la paroi de fond de celle-ci est située plus bas que la partie de paroi de fond 90a de la partie de collecte 90 et la partie de paroi de fond 95a de la partie d'extrémité d'alimentation 95 est la partie de réservoir de capture d'huile 93a (la partie de paroi de fond inférieure 93c) et la partie d'admission 91 (la partie de paroi de fond plate 91b). Contrairement à cette configuration, il est également possible d'élever la position de paroi de fond de la partie d’admission 91 et d'utiliser seulement la partie de réservoir de capture d'huile 93a comme partie de stockage intermédiaire. Alternativement, un réservoir intermédiaire peut être prévu séparément sur le premier passage d'huile 92.
[0175] La configuration du mécanisme d'engrenage de transmission et analogues dans la transmission ne se limite pas au mode de réalisation ci-dessus. Par exemple, le mécanisme d'engrenage de transmission 10 du mode de réalisation ci-dessus comprend l'arbre d'entrée 3, le contre-arbre 4, et l'arbre de marche arrière 5 en tant qu’arbres de transmission, mais peut également être appliqué à une transmission d'un type ayant un nombre différent d’arbres de transmission ou des arbres de transmission ayant des fonctions différentes. La gouttière d'huile 9 du mode de réalisation guide l'huile de lubrification jusqu’à l’orifice axial 3c à l'extrémité d'arbre de l'arbre d'entrée 3, et fait goutter l'huile de lubrification sur les pignons de transmission sur le contre-arbre 4, mais en fonction de la configuration de la transmission, la gouttière d'huile peut également être configurée pour guider l'huile de lubrification dans l’orifice axial 4c à l'extrémité d'arbre du contre-arbre 4, et faire goutter l'huile de lubrification jusqu’aux pignons de transmission sur l'arbre d'entrée 3.
[0176] Comme décrit ci-dessus, la présente invention présente l’effet d'optimiser un état d'écoulement d'huile de lubrification dans une transmission et d'améliorer les performances de lubrification d’une partie cible de lubrification avec une configuration simple et peu encombrante, et est particulièrement utile dans une transmission souhaitée de taille réduite et à faible coût.
Liste des signes de référence [0177] - 1 moteur
- 2 transmission
- 3 arbre d'entrée (arbre de transmission)
- 4 contre-arbre (arbre de transmission)
- 5 arbre de marche arrière (arbre de transmission)
- 6 dispositif différentiel
- 7 dispositif de changement de vitesse
- 8 mécanisme de changement de vitesse interne
- 9 gouttière d'huile
- 10 mécanisme d'engrenage de transmission
- 20 carter de transmission
- 30 premier pignon d'entrée (pignons de transmission)
- 31 deuxième pignon d'entrée (pignons de transmission)
- 32 troisième pignon d'entrée (pignons de transmission)
- 33 quatrième pignon d'entrée (pignons de transmission)
- 34 cinquième pignon d'entrée (pignons de transmission)
- 35 pignon d'entrée de marche arrière (pignons de transmission)
- 36 deuxième manchon de changement de vitesse
- 37 troisième manchon de changement de vitesse
- 40 premier contre-pignon (pignons de transmission)
- 41 deuxième contre-pignon (pignons de transmission)
- 42 troisième contre-pignon (pignons de transmission)
- 43 quatrième contre-pignon (pignons de transmission)
- 44 cinquième contre-pignon (pignons de transmission)
- 45 pignon d’entraînement final
- 46 premier manchon de changement de vitesse
- 47 contre-pignon de marche arrière (pignons de transmission)
- 50 pignon fou de marche arrière (pignons de transmission)
- 60 pignon mené final
- 70 arbre de changement et de sélection de vitesse
-81 première unité de changement de vitesse
-81a premier arbre de sélecteur
-81b premier attelage de changement de vitesse
-81c première fourchette de changement de vitesse
- 82 deuxième unité de changement de vitesse
- 82a deuxième arbre de sélecteur
- 82b deuxième attelage de changement de vitesse
- 82c deuxième fourchette de changement de vitesse
- 83 troisième unité de changement de vitesse
- 83a troisième arbre de sélecteur
- 83b troisième attelage de changement de vitesse
- 83c troisième fourchette de changement de vitesse
- 90 portion de collecte
- 90a partie de paroi de fond (première partie de paroi de fond)
-91 partie d'admission (partie de stockage intermédiaire)
- 91j encoche
- 92 premier passage d'huile
- 93 deuxième passage d'huile
- 93a partie de réservoir de capture d'huile (partie de stockage intermédiaire)
- 93b partie de passage d'huile avant
- 93c paroi de fond inférieure (troisième partie de paroi de fond)
- 93d partie de fond incurvée (partie en arc)
- 93f partie de paroi de fond de transition (partie en arc)
- 93i partie inclinée (surface inclinée)
- 94 partie de fusion
- 95 partie d'extrémité d’alimentation
-95a partie de paroi de fond (deuxième partie de paroi de fond)
- 96 partie de pénétration
-100 orifice d’égouttement
-101 orifice d’égouttement
-102 orifice d’égouttement
-103 orifice d’égouttement
-104 orifice d’égouttement
-105 orifice de drainage.

Claims (1)

  1. Revendications [Revendication 1] Gouttière d’huile (9) pour une transmission (2) dans laquelle un passage d'huile entouré d'une paroi de fond et de parois latérales faisant saillie vers le haut depuis la paroi de fond est formé, la gouttière d'huile pour une transmission comprenant : une partie de collecte (90) dans laquelle l'huile de lubrification relevée depuis une partie inférieure d'une transmission (2) doit se déverser ; et une partie d'extrémité d'alimentation (95) configurée pour fournir de l’huile de lubrification à une extrémité d'arbre d'un arbre de transmission (3, 4, 5) qui supporte un pignon de transmission, dans laquelle une partie de stockage intermédiaire (93a, 91), au niveau de laquelle la paroi de fond est située plus bas qu’une première partie de paroi de fond (90a) qui est la paroi de fond au niveau de la partie de collecte (90) et qu’une deuxième partie de paroi de fond (95a) qui est la paroi de fond au niveau de la partie d'extrémité d'alimentation (95), est prévue entre la partie de collecte (90) et la partie d'extrémité d'alimentation (95). [Revendication 2] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 1, dans laquelle une troisième partie de paroi de fond (93c) qui est la paroi de fond au niveau de la partie de stockage intermédiaire (93a, 91) est bombée vers le bas par rapport à la paroi de fond adjacente à un côté amont et à un côté aval de la partie de stockage intermédiaire (93a, 91). [Revendication 3] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 1 ou 2, comprenant : une pluralité de parties de stockage intermédiaires (93a, 91) ayant des positions différentes dans la direction haut-bas de la paroi de fond. [Revendication 4] Gouttière d’huile (9) pour une transmission (2) dans laquelle un passage d'huile entouré d'une paroi de fond et de parois latérales faisant saillie vers le haut depuis la paroi de fond est formé, la gouttière d'huile pour une transmission comprenant : une partie de collecte (90) dans laquelle l'huile de lubrification relevée depuis une partie inférieure d'une transmission (2) doit se déverser ; et une partie d'extrémité d'alimentation (95) configurée pour fournir de l’huile de lubrification à une extrémité d'arbre d'un arbre de transmission (3, 4, 5) qui supporte un pignon de transmission, dans laquelle la gouttière d'huile (9) comprend une partie de pénétration (96) pénétrant dans la direction haut-bas, une partie d'un dispositif de
    changement de vitesse (7) qui transmet une manœuvre de changement de vitesse de la transmission étant située dans la partie de pénétration. [Revendication 5] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 4, dans laquelle le passage d'huile depuis la partie de collecte jusqu’à la partie d'extrémité d'alimentation présente un premier passage d'huile (92) et un deuxième passage d'huile (93) qui sont ramifiés avec la partie de pénétration (96) interposée entre eux, et dans laquelle de l'huile de lubrification circule entre le premier passage d'huile (92) et le deuxième passage d'huile (93) à travers une encoche (9Ij) formés sur les parois latérales. [Revendication 6] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 5, dans laquelle le premier passage d'huile (92) et le deuxième passage d'huile (93) ont des positions de la paroi de fond différentes dans la direction haut-bas, et de l'huile de lubrification circule à travers l'encoche (9Ij) depuis un côté amont jusqu’à un côté situé en dessous du côté amont et formé par l'un d'entre le premier passage d'huile et le deuxième passage d'huile. [Revendication 7] Gouttière d'huile pour une transmission selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, dans laquelle la transmission (2) comprend : un attelage de changement de vitesse (81b, 82b, 83b) supporté par un arbre de sélecteur (81a, 82a, 83a) situé au-dessus de l'arbre de transmission (3, 4, 5), et une fourchette de changement de vitesse (81c, 82c, 83c) supportée par l’attelage de changement de vitesse et configurée pour commuter une relation de mise en prise d'une pluralité de pignons de transmission par mouvement axial de l'arbre de sélecteur (3, 4, 5), et dans laquelle le passage d'huile passe en dessous de l’attelage de changement de vitesse (81b, 82b, 83b) au-dessus du pignon de transmission. 20 [Revendication 8] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 7, dans laquelle les parois latérales comprennent une surface inclinée (93i) qui est inclinée par rapport à une direction axiale de l'arbre de sélecteur (81a) et capable d'entrer en contact avec une extrémité distale de l'arbre de sélecteur (81a) lorsque la transmission est assemblée. [Revendication 9] Gouttière d'huile pour une transmission selon l'une quelconque des revendications 1 à 8, dans laquelle au moins une partie du passage d'huile est située au-dessus
    du pignon de transmission, et dans laquelle une partie de la paroi de fond située au-dessus du pignon de transmission est munie d'un orifice d’égouttement (101, 102) configuré pour faire goutter de l'huile de lubrification depuis le passage d'huile jusqu’au pignon de transmission.
    [Revendication 10] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 9, comprenant :
    une pluralité d’orifices d’égouttement (101, 102) configurés pour faire goutter de l'huile de lubrification respectivement jusqu’à une pluralité de pignons de transmission, dans laquelle la paroi de fond munie des orifices d'égouttement (101, 102) est située plus bas à mesure que le pignon de transmission jusqu’auquel l'huile de lubrification goutte se rapproche d’un côté de vitesse inférieure.
    [Revendication 11] Gouttière d'huile pour une transmission selon la revendication 9 ou 10, dans laquelle la partie de la paroi de fond située au-dessus du pignon de transmission présente une partie d'arc (93d, 93f) ayant une forme en arc le long d'une périphérie extérieure du pignon de transmission, et l’orifice d’égouttement (101, 102) est formé sur la partie d'arc (93d, 93f).
FR1909557A 2018-08-31 2019-08-30 Gouttière d'huile pour transmission Active FR3085456B1 (fr)

Priority Applications (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
JP2018162574A JP2020034127A (ja) 2018-08-31 2018-08-31 変速機のオイルガター
JP2018-162574 2018-08-31

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR3085456A1 true FR3085456A1 (fr) 2020-03-06
FR3085456B1 FR3085456B1 (fr) 2021-05-21

Family

ID=69157983

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1909557A Active FR3085456B1 (fr) 2018-08-31 2019-08-30 Gouttière d'huile pour transmission

Country Status (4)

Country Link
JP (1) JP2020034127A (fr)
CN (1) CN211231537U (fr)
DE (1) DE102019006118A1 (fr)
FR (1) FR3085456B1 (fr)

Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
JPH09226394A (ja) * 1995-12-21 1997-09-02 Aisin Aw Co Ltd 電気自動車用駆動装置
JP2011137493A (ja) 2009-12-28 2011-07-14 Suzuki Motor Corp 変速機の潤滑構造
CN101463896B (zh) * 2009-01-05 2011-08-03 上海汽车集团股份有限公司 一种变速器润滑装置
JP2013108595A (ja) * 2011-11-22 2013-06-06 Honda Motor Co Ltd 変速機のオイルガタープレート、及びそれを備えた変速機
US8899381B2 (en) * 2011-01-24 2014-12-02 Kanzaki Kokyukoki Mfg. Co., Ltd. Electric transaxle

Patent Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
JPH09226394A (ja) * 1995-12-21 1997-09-02 Aisin Aw Co Ltd 電気自動車用駆動装置
CN101463896B (zh) * 2009-01-05 2011-08-03 上海汽车集团股份有限公司 一种变速器润滑装置
JP2011137493A (ja) 2009-12-28 2011-07-14 Suzuki Motor Corp 変速機の潤滑構造
US8899381B2 (en) * 2011-01-24 2014-12-02 Kanzaki Kokyukoki Mfg. Co., Ltd. Electric transaxle
JP2013108595A (ja) * 2011-11-22 2013-06-06 Honda Motor Co Ltd 変速機のオイルガタープレート、及びそれを備えた変速機

Also Published As

Publication number Publication date
JP2020034127A (ja) 2020-03-05
CN211231537U (zh) 2020-08-11
DE102019006118A1 (de) 2020-03-05
FR3085456B1 (fr) 2021-05-21

Similar Documents

Publication Publication Date Title
FR2877309A1 (fr) Motocyclette a compartiment de rangement de volume augmente
FR3008464A1 (fr) Transmission de moteur hors-bord
FR2727487A1 (fr) Transmission de vehicule equipee d'un systeme de lubrification
US7690466B2 (en) Motorcycle
FR3008467A1 (fr) Transmission de moteur hors-bord
FR2732746A1 (fr) Systeme d'alimentation en huile pour la commande de composants de vehicule de travail
FR2868246A1 (fr) Tondeuse a gazon comprenant des roues avant et arriere motrices
FR2617446A1 (fr) Systeme de transmission de puissance dans un tracteur
US8079445B2 (en) Transmission
FR3085456A1 (fr) Oil gutter for transmission
US20070272196A1 (en) Lubricating system for a vehicle power unit
JP2013113303A (ja) 車両用変速機
JP5616667B2 (ja) 動力伝達機構のオイル供給構造
FR2946722A1 (fr) Dispositif de changement de vitesse
WO2007048979A1 (fr) Moteur hydraulique a pistons radiaux avec refroidissement du bloc-cylindres
JP4437726B2 (ja) エンジン
FR2942285A1 (fr) Groupe de transmission et vehicule comportant un tel groupe de transmission.
FR3083584A1 (fr) Transmission automatique
FR2872099A1 (fr) "vehicule de chantier ou vehicule agricole, notamment tondeuse autoporteuse, dont le carter de transmission est divise par une surface verticale"
US7565891B2 (en) Engine for vehicle
WO2012049402A1 (fr) Boite de vitesses compacte a six pignons et double embrayage
US7281598B2 (en) Snowmobile
JP4205027B2 (ja) マニュアルトランスミッションの潤滑装置
FR3091737A1 (fr) Structure de lubrification d'un dispositif d'entrainement de véhicule hybride
FR3091736A1 (fr) Structure de lubrification d'un dispositif d'entraînement de véhicule hybride

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 2

PLSC Search report ready

Effective date: 20200828