FR3049754A1 - Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants. - Google Patents

Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants. Download PDF

Info

Publication number
FR3049754A1
FR3049754A1 FR1652796A FR1652796A FR3049754A1 FR 3049754 A1 FR3049754 A1 FR 3049754A1 FR 1652796 A FR1652796 A FR 1652796A FR 1652796 A FR1652796 A FR 1652796A FR 3049754 A1 FR3049754 A1 FR 3049754A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
sound level
sound
source
level
restitution
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Pending
Application number
FR1652796A
Other languages
English (en)
Inventor
Fabrice Fontaine
Herve Marchand
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Orange SA
Original Assignee
Orange SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Orange SA filed Critical Orange SA
Priority to FR1652796A priority Critical patent/FR3049754A1/fr
Publication of FR3049754A1 publication Critical patent/FR3049754A1/fr
Pending legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/41Structure of client; Structure of client peripherals
    • H04N21/422Input-only peripherals, i.e. input devices connected to specially adapted client devices, e.g. global positioning system [GPS]
    • H04N21/42203Input-only peripherals, i.e. input devices connected to specially adapted client devices, e.g. global positioning system [GPS] sound input device, e.g. microphone
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04LTRANSMISSION OF DIGITAL INFORMATION, e.g. TELEGRAPHIC COMMUNICATION
    • H04L12/00Data switching networks
    • H04L12/28Data switching networks characterised by path configuration, e.g. local area networks [LAN], wide area networks [WAN]
    • H04L12/46Interconnection of networks
    • H04L12/4604LAN interconnection over a backbone network, e.g. Internet, Frame Relay
    • H04L12/462LAN interconnection over a bridge based backbone
    • H04L12/4625Single bridge functionality, e.g. connection of two networks over a single bridge
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/43Processing of content or additional data, e.g. demultiplexing additional data from a digital video stream; Elementary client operations, e.g. monitoring of home network or synchronising decoder's clock; Client middleware
    • H04N21/436Interfacing a local distribution network, e.g. communicating with another STB or one or more peripheral devices inside the home
    • H04N21/43615Interfacing a Home Network, e.g. for connecting the client to a plurality of peripherals
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/43Processing of content or additional data, e.g. demultiplexing additional data from a digital video stream; Elementary client operations, e.g. monitoring of home network or synchronising decoder's clock; Client middleware
    • H04N21/439Processing of audio elementary streams
    • H04N21/4394Processing of audio elementary streams involving operations for analysing the audio stream, e.g. detecting features or characteristics in audio streams
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/43Processing of content or additional data, e.g. demultiplexing additional data from a digital video stream; Elementary client operations, e.g. monitoring of home network or synchronising decoder's clock; Client middleware
    • H04N21/442Monitoring of processes or resources, e.g. detecting the failure of a recording device, monitoring the downstream bandwidth, the number of times a movie has been viewed, the storage space available from the internal hard disk
    • H04N21/44204Monitoring of content usage, e.g. the number of times a movie has been viewed, copied or the amount which has been watched
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/43Processing of content or additional data, e.g. demultiplexing additional data from a digital video stream; Elementary client operations, e.g. monitoring of home network or synchronising decoder's clock; Client middleware
    • H04N21/442Monitoring of processes or resources, e.g. detecting the failure of a recording device, monitoring the downstream bandwidth, the number of times a movie has been viewed, the storage space available from the internal hard disk
    • H04N21/44227Monitoring of local network, e.g. connection or bandwidth variations; Detecting new devices in the local network
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/45Management operations performed by the client for facilitating the reception of or the interaction with the content or administrating data related to the end-user or to the client device itself, e.g. learning user preferences for recommending movies, resolving scheduling conflicts
    • H04N21/466Learning process for intelligent management, e.g. learning user preferences for recommending movies
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N21/00Selective content distribution, e.g. interactive television or video on demand [VOD]
    • H04N21/40Client devices specifically adapted for the reception of or interaction with content, e.g. set-top-box [STB]; Operations thereof
    • H04N21/47End-user applications
    • H04N21/485End-user interface for client configuration
    • H04N21/4852End-user interface for client configuration for modifying audio parameters, e.g. switching between mono and stereo
    • HELECTRICITY
    • H04ELECTRIC COMMUNICATION TECHNIQUE
    • H04NPICTORIAL COMMUNICATION, e.g. TELEVISION
    • H04N5/00Details of television systems
    • H04N5/44Receiver circuitry for the reception of television signals according to analogue transmission standards
    • H04N5/60Receiver circuitry for the reception of television signals according to analogue transmission standards for the sound signals

Abstract

Dans un réseau de communication multimédia domestique, une unité de contrôle de niveau sonore, par exemple intégrée dans une passerelle résidentielle (HGW), met en œuvre un procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution, par un équipement de restitution (X), d'un contenu en provenance d'un dispositif source parmi au moins deux dispositifs sources (Z1, Z2, Z3) du réseau. Un tel procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution comprend des étapes de : - détection d'un changement de dispositif source de contenu à restituer par l'équipement de restitution ; - émission, vers l'équipement de restitution, d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution. Un tel procédé permet une adaptation dynamique et intelligente du niveau sonore de restitution d'un équipement de restitution, lors d'une détection de changement de source.

Description

Procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle résidentielle correspondants. 1. Domaine de l'invention
Le domaine de l'invention est celui des réseaux de communication multimédia domestiques. Plus précisément, l'invention concerne le contrôle du niveau sonore de restitution de contenus dans de tels réseaux de communication multimédia domestiques. 2. Art antérieur et ses inconvénients
Les réseaux de communication résidentiels, ou domestiques, comprennent classiquement une passerelle résidentielle, ou en anglais Home Gateway, permettant l'accès au réseau Internet à une pluralité d'équipements de communication qui lui sont connectés (ordinateurs personnels, tablettes, smartphones, etc.).
Outre ce réseau de communication résidentiel, le domicile est de plus en plus fréquemment équipé d'un ensemble d'équipements audiovisuels, tels qu'un téléviseur, un décodeur TV (ou en anglais set-top-box), une console de jeu, un lecteur de DVD ou de Blu-Ray® par exemple. Ces équipements, ainsi que d'autres équipements communicants tels que des stations météo, des enceintes connectées,... peuvent être intégrés au sein du réseau de communication domestique, que l'on peut alors qualifier de réseau de communication multimédia domestique.
En matière d'équipement multimédia, il est fréquent qu'un équipement de restitution de contenu principal, le plus souvent le téléviseur, restitue à l'utilisateur le contenu audiovisuel en provenance de plusieurs dispositifs sources distincts, comme la set top box, le lecteur Blu-Ray®, et la console de jeu. Ces différents dispositifs source sont généralement connectés à l'équipement de restitution (téléviseur, ou amplificateur connecté à un vidéoprojecteur et des enceintes par exemple) par le biais des différentes entrées HDMI (pour « High Définition Multimedia Interface », en français Interface Multimédia Haute Définition) dont il est équipé.
Les dispositifs sources de contenus, ainsi que l'équipement de restitution principal, sont pilotables au moyen de télécommandes, qui permettent, pour certains de ces équipements, de régler le niveau sonore de restitution des contenus.
Lorsqu'un utilisateur est à son domicile et utilise son réseau multimédia domestique, il choisit le volume sonore de restitution des contenus qu'il écoute et/ou visualise le plus adapté au moment de la journée, ainsi qu'à son besoin, ou son humeur, et souhaite le plus souvent que ce volume sonore reste aussi constant que possible pendant une plage temporelle d'utilisation (par exemple, au cours de la soirée).
Cependant, il n'existe pas d'échelle de son harmonisé pour ces différents équipements multimédia, permettant de calibrer le niveau sonore de restitution de chaque équipement (dispositif source de contenu, ou équipement de restitution), ou de chaque contenu restitué. Par conséquent, il est possible que le volume sonore de restitution d'un équipement varie lors d'un changement de contenu restitué, par exemple parce que les publicités sont diffusées avec un niveau sonore plus élevé que les autres programmes télévisuels. De même, il est possible que le volume sonore restitué par l'équipement de restitution varie fortement lorsque l'utilisateur modifie la source du contenu restitué (par exemple, lorsque l'utilisateur, à la fin de son programme TV, bascule la source du téléviseur de la set-top-box vers sa console de jeu, pour débuter une partie de jeu vidéo).
Il est alors nécessaire pour l'utilisateur de régler le volume sonore du dispositif source de contenu actif au moyen de la télécommande associée. En outre, ce réglage peut s'avérer insuffisant, et il peut également être nécessaire pour l'utilisateur de régler également le volume sonore de restitution de l'équipement de restitution du contenu. L'utilisateur doit donc utiliser plusieurs télécommandes distinctes, ce qui peut s'avérer complexe et fastidieux, surtout quand cette opération doit être répétée à chaque changement de source de contenu.
Il n'existe donc pas de moyen simple, pour un utilisateur, de s'assurer que le volume sonore ambiant restitué par les équipements de son réseau multimédia reste constant, sans nécessiter d'action de contrôle de sa part.
Il existe donc un besoin d'une technique de contrôle du niveau sonore de restitution de contenus dans de tels réseaux de communication multimédia domestiques qui ne présente pas ces différents inconvénients de l'art antérieur. 3. Exposé de l'invention L'invention répond à ce besoin en proposant un procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution, par un équipement de restitution, d'un contenu en provenance d'un dispositif source parmi au moins deux dispositifs sources. Un tel procédé comprend des étapes, mises en oeuvre dans une unité de contrôle de niveau sonore apte à communiquer avec ledit équipement de restitution, de : détection d'un changement de dispositif source de contenu à restituer par ledit équipement de restitution ; émission, vers ledit équipement de restitution, d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution.
Ainsi, l'invention repose sur une approche nouvelle et inventive du contrôle du volume sonore de restitution dans un réseau multimédia domestique. La technique de l'invention repose sur l'utilisation astucieuse des ressources de traitement et de communication d'une unité de contrôle de niveau sonore, idéalement située dans une passerelle résidentielle ou couplée à celle-ci, pour confier à cette dernière le rôle de contrôle du niveau sonore de restitution au sein du réseau multimédia domestique. La passerelle résidentielle présente l'avantage, par rapport aux autres équipements multimédia du réseau de communication multimédia résidentiel, de rester en permanence dans un état « allumé » ou « on », et donc d'être toujours accessible et opérationnelle pour effectuer ce contrôle.
Plus précisément, la technique de l'invention s'inscrit dans un contexte de changement de dispositif source du contenu restitué par l'équipement de restitution, par exemple le téléviseur, ou un amplificateur connecté à une ou plusieurs enceintes. Le contenu peut être un contenu sonore (par exemple de la musique), ou un contenu audiovisuel (par exemple un programme TV ou un jeu vidéo). Il est fréquent qu'un tel changement de dispositif source de contenu génère un pic sonore, ou à l'inverse une baisse brutale du niveau sonore de restitution.
Ainsi, l'unité de contrôle de niveau sonore détecte dans un premier temps que le dispositif source du contenu restitué par l'équipement de restitution a changé : le téléviseur a par exemple commuté d'une entrée HDMIl, sur laquelle était connectée le décodeur TV, à une entrée HDMI2, sur laquelle est connectée une console de jeu.
Sur détection de ce changement de dispositif source, l'unité de contrôle de niveau sonore génère et envoie à l'équipement de restitution sonore de contenu (par exemple le téléviseur) une commande d'adaptation du niveau sonore de restitution, visant à contrôler le niveau sonore de restitution à l'occasion de ce changement de source. Cet envoi peut se faire via la passerelle résidentielle à laquelle l'unité de contrôle de niveau sonore est couplée, ou dans laquelle elle est Intégrée.
La détection du changement de dispositif source de contenu est aisée pour la passerelle résidentielle, grâce à ses capacités et fonctions de communication, et peut reposer sur l'implémentation, dans la passerelle, d'un protocole de communication de type AliJoyn®, UPnP (pour « Universal Plug and Play »), ou encore loTivity®. Si l'unité de contrôle de niveau sonore n'est pas intégrée dans la passerelle résidentielle, ces protocoles de communication peuvent être mis en oeuvre directement dans l'unité de contrôle.
Dans le cas où le changement de dispositif source de contenu génère un pic sonore désagréable pour l'utilisateur, l'unité de contrôle de niveau sonore peut donc rapidement, sur détection de ce changement, envoyer à l'équipement de restitution sonore une commande d'adaptation du niveau sonore de restitution, pour réduire le volume sonore ambiant, sans que l'utilisateur ait besoin d'actionner la télécommande du dispositif source de contenu ou de l'équipement de restitution. Le confort d'utilisation du réseau multimédia domestique est donc fortement accru.
Selon un premier mode de réalisation, un tel procédé comprend également, au cours d'une phase d'apprentissage, à l'issue de l'étape de détection : une étape de détermination d'un niveau sonore ambiant ; une étape de comparaison du niveau sonore ambiant déterminé et d'un niveau sonore ambiant précédant le changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore.
La commande d'adaptation de niveau sonore de restitution est alors une commande de réduction de la différence de niveau sonore.
Ainsi, le réseau multimédia domestique comprend un ou plusieurs équipements pourvus de micros ou de sonomètres, qui sont aptes à mesurer le niveau sonore ambiant. Il peut s'agir par exemple d'une station météo, d'une enceinte connectée, d'une télécommande, voire même de la passerelle résidentielle elle-même. Après détection d'un changement de dispositif source, l'unité de contrôle de niveau sonore détermine donc le niveau sonore ambiant, soit en le mesurant elle-même, soit en envoyant une requête à l'équipement de mesure, soit en consultant une notification reçue de l'équipement de mesure, auprès duquel elle s'est préalablement abonnée pour recevoir régulièrement des mesures du niveau sonore ambiant.
Sur la base de cette mesure du niveau sonore ambiant, l'unité de contrôle de niveau sonore détermine donc si le changement de dispositif source a induit une forte variation du niveau sonore ambiant, par comparaison avec un niveau sonore ambiant mesuré préalablement à ce changement. Elle peut alors immédiatement émettre une commande d'adaptation du niveau sonore de restitution à l'équipement de restitution, visant à atténuer cette forte variation. Ainsi, dans le cas où le changement de source a entraîné la génération d'un pic sonore, l'unité de contrôle de niveau sonore peut, sur détection de ce pic, envoyer à l'équipement de restitution une commande de réduction du niveau sonore de restitution.
Cette commande de réduction peut consister à baisser le niveau sonore de restitution d'une valeur fixe (par exemple, si le niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution est gradué sur une échelle de 10 degrés, l'unité de contrôle de niveau sonore peut décider d'opérer une baisse systématique de 4 degrés). Elle peut également consister à baisser le niveau sonore de restitution d'une valeur calculée en fonction de la différence de niveau sonore de restitution mesurée lors du changement de source (par exemple, l'unité de contrôle de niveau sonore peut commander une baisse en nombre de degrés proportionnelle au nombre de décibels de la différence de niveau sonore ambiant déterminée).
Bien sûr, la commande d'adaptation n'est pas limitée au cas de la baisse du niveau sonore de restitution et peut également, de façon symétrique, viser une augmentation du niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution.
Selon un aspect particulier, l'étape de détermination d'un niveau sonore ambiant comprend une réception d'un niveau sonore ambiant mesuré par un dispositif de mesure de niveau sonore. Ainsi, l'unité de contrôle de niveau sonore peut recevoir d'un équipement équipé d'un micro ou d'un sonomètre présent dans le réseau multimédia domestique une notification véhiculant le niveau sonore ambiant mesuré par cet équipement. Cet échange peut s'inscrire par exemple dans le contexte du protocole AliJoyn®.
Selon un mode de réalisation, un tel procédé comprend également, préalablement à l'étape de détection : au moins deux itérations d'une étape de détermination d'un niveau sonore ambiant ; une étape de calcul d'un niveau sonore ambiant moyen à partir des niveaux sonores ambiants déterminés ; une étape de mémorisation du niveau sonore ambiant moyen en tant que niveau sonore ambiant précédant le changement de dispositif source.
Ainsi, le niveau sonore ambiant est mesuré et communiqué à l'unité de contrôle de niveau sonore à intervalles de temps réguliers. L'unité de contrôle de niveau sonore mémorise ces niveaux sonores ambiants mesurés dans une base de données, et peut les utiliser pour calculer un niveau sonore ambiant moyen, qui est associé au dispositif source de contenu. Lors d'un changement de dispositif source de contenu, ce niveau sonore ambiant moyen sert de référence pour déterminer la différence de niveau sonore de restitution induite par le changement de source.
On notera que, plus le nombre de déterminations de niveaux sonores ambiants est élevé, plus la précision du calcul du niveau sonore ambiant moyen est grande. Cependant, il peut suffire de disposer de seulement deux mesures préalables au changement de source du niveau sonore ambiant.
Selon un deuxième mode de réalisation, la commande d'adaptation de niveau sonore de restitution est une commande de réglage du niveau sonore de restitution à un niveau sonore de restitution minimum prédéterminé, et à l'issue de l'étape d'émission de commande d'adaptation, un tel procédé comprend au moins une itération des étapes de : détermination d'un niveau sonore ambiant ; comparaison du niveau sonore ambiant déterminé et d'un niveau sonore ambiant précédant le changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; émission d'une commande de réduction de la différence de niveau sonore.
Ainsi, selon ce deuxième mode de réalisation, dès détection d'un changement de dispositif source, l'unité de contrôle de niveau sonore envoie à l'équipement de restitution sonore une commande de réduction du niveau sonore de restitution. Une telle commande a notamment pour objectif d'éviter toute apparition néfaste d'un pic sonore qui pourrait être induit par le changement de source. On règle par exemple le niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution à une valeur basse, par exemple 1/10 dans le cas d'une graduation du niveau sonore sur une échelle de 10 degrés.
Ensuite, l'unité de contrôle de niveau sonore surveille le volume sonore ambiant, le compare à sa valeur avant changement de source, et envoie une ou plusieurs commandes successives à l'équipement de restitution, pour retrouver un niveau sonore de restitution proche du niveau précédent le changement de source. A l'initialisation du procédé, plusieurs émissions de commandes d'adaptation successives pourront être nécessaires pour ajuster le niveau sonore de restitution à sa valeur précédente. Après une phase d'apprentissage, la convergence sera plus rapide, et l'unité de contrôle de niveau sonore sera en mesure d'émettre une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution permettant de retrouver rapidement le volume sonore ambiant avant changement de source, pour un plus grand confort de l'utilisateur. A nouveau, la détermination du volume sonore ambiant peut être effectuée par l'unité de contrôle de niveau sonore elle-même si elle est équipée d'un capteur adéquat, ou par un équipement connecté au réseau de communication multimédia domestique, qui envoie, spontanément ou sur requête de l'unité de contrôle de niveau sonore, une notification de volume sonore ambiant mesuré, par exemple conformément au protocole AliJoyn®.
Selon un mode de réalisation, un tel procédé d'adaptation de niveau sonore comprend également une étape d'émission d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution vers le dispositif source de contenu à restituer.
Ainsi, outre le niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution (téléviseur par exemple), l'unité de contrôle de niveau sonore peut également agir sur le niveau sonore de restitution des dispositifs sources qui lui sont connectés (décodeur TV, lecteur Blu-Ray®, ...)· Il est ainsi possible d'ajuster avec plus de finesse le volume sonore ambiant.
Selon un mode de réalisation, un tel procédé d'adaptation de niveau sonore comprend également une étape de réception d'une notification d'un changement de niveau sonore de restitution opéré par un utilisateur de l'équipement de restitution à l'issue de l'étape d'émission de commande et une étape de mémorisation du changement de niveau sonore de restitution opéré. En outre, à l'issue d'une étape ultérieure de détection d'un changement de dispositif source de contenu, l'étape d'émission d'une commande d'adaptation tient compte du changement opéré mémorisé.
Ainsi, l'unité de contrôle de niveau sonore peut mettre en oeuvre un algorithme d'apprentissage, qui lui permet d'adapter ses commandes d'adaptation de niveau sonore de restitution, en fonction des actions entreprises par l'utilisateur, à l'issue de l'ajustement qu'elle a effectué. Par exemple, si l'unité de contrôle de niveau sonore constate que l'utilisateur a tendance à systématiquement augmenter le niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution ou du dispositif source, après qu'elle a elle-même émis sa commande d'adaptation de niveau sonore de restitution, elle peut en déduire que le niveau sonore de restitution qu'elle a visé est insuffisant, et qu'elle devra viser un niveau sonore supérieur, lors d'une prochaine adaptation, pour un plus grand confort de l'utilisateur. Pour ce faire, l'unité de contrôle de niveau sonore peut s'abonner au service AliJoyn® AudioVolume, afin de recevoir de l'équipement de restitution et/ou du dispositif source une notification de changement de niveau sonore de restitution, à l'issue d'une action volontaire de l'utilisateur.
Ces notifications sont mémorisées dans une base de données, et prises en compte pour ajuster les commandes d'adaptation ultérieures émises par l'unité de contrôle de niveau sonore.
Selon un mode de réalisation, un tel procédé d'adaptation de niveau sonore comprend une étape de mémorisation, en association, du niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution et du niveau sonore ambiant déterminé, et la commande de réduction de la différence de niveau sonore est établie en fonction de cette association.
Ainsi, l'unité de contrôle de niveau sonore peut par exemple mémoriser un tableau à deux colonnes, à savoir une colonne correspondant au volume sonore ambiant en décibels mesuré par l'équipement du réseau doté d'un sonomètre, et une colonne correspondant au niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution, en degrés. Grâce à ce tableau, lors d'un changement de dispositif source, i'unité de contrôie de niveau sonore peut aisément déterminer quelle commande d'adaptation de niveau sonore de restitution doit être adressée à l'équipement de restitution pour atteindre un voiume sonore ambiant de référence (par exemple celui précédant ie changement de source).
Dans un mode de réalisation particulier, l'étape de mémorisation comprend une mémorisation, en association, du niveau sonore de restitution de l'équipement de restitution, d'un niveau sonore de restitution du dispositif source de contenu et du niveau sonore ambiant déterminé. En outre, pour au moins deux couples de niveaux sonores de restitution de i'équipement de restitution et du dispositif source de contenu associés à un même niveau sonore ambiant déterminé, ia commande d'adaptation de niveau sonore de restitution émise vise à adapter ie niveau sonore de restitution à un niveau sonore, parmi ces couples, proche d'une valeur moyenne de niveau sonore au sein d'une plage de niveaux sonores de restitution possibles.
Ainsi, ie tabieau évoqué précédemment, mémorisé par l'unité de contrôle de niveau sonore, peut contenir une colonne additionnelle, correspondant au niveau sonore de restitution du dispositif source de contenu, également exprimé en degrés. Si le changement de dispositif source de contenu entraîne l'apparition d'un pic sonore désagréable pour l'utilisateur, l'unité de contrôie de niveau sonore peut alors aisément identifier les niveaux sonores de restitution à viser pour i'équipement de restitution, et pour le dispositif source, qui permettent d'obtenir le bon volume sonore ambiant, i.e. celui qui correspond environ au volume sonore ambiant avant changement de dispositif source. En outre, si plusieurs couples de niveaux sonores de restitution sont associés à un même volume sonore ambiant (par exemple, un niveau sonore de restitution de 10/100 pour un téléviseur et de 8/10 pour le décodeur TV, ou un niveau sonore de restitution de 20/100 pour le téléviseur et de 5/10 pour le décodeur TV, tous deux associés à un même volume sonore ambiant réel de 50dB), ce tableau peut être utilisé par l'unité de contrôle de niveau sonore pour identifier les valeurs de niveaux sonores de restitution les plus proches de la moyenne (en l'espèce, le couple (20/100, 5/10) sera privilégié par rapport au couple (10/100, 8/10)). Il est en effet avantageux de privilégier les valeurs médianes des niveaux sonores de restitution des différents équipements, pour offrir à l'utilisateur une plage plus vaste d'adaptation du volume sonore à la hausse ou à la baisse, selon son envie. L'invention concerne également un produit programme d'ordinateur comprenant des instructions de code de programme pour la mise en oeuvre d'un procédé tel que décrit précédemment, lorsqu'il est exécuté par un processeur. L'invention concerne encore une unité de contrôle de niveau sonore d'un réseau de communication local, apte à communiquer avec un équipement de restitution d'un contenu en provenance d'un dispositif source parmi au moins deux dispositifs sources dudit réseau de communication local. Une telle unité de contrôle comprend : un récepteur d'une notification de changement de dispositif source de contenu à restituer par ledit équipement de restitution ; un émetteur d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution vers ledit équipement de restitution, activé sur réception de ladite notification.
Dans un mode de réalisation, une telle unité de contrôle comprend également : un récepteur d'une notification de niveau sonore ambiant mesuré ; un comparateur dudit niveau sonore ambiant mesuré et d'un niveau sonore ambiant précédant ledit changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; un générateur de commande de réduction de ladite différence de niveau sonore.
Plus généralement, une telle unité de contrôle comprend, en combinaison, l'ensemble des moyens nécessaires à la mise en œuvre du procédé d'adaptation de niveau sonore tel que décrit précédemment, selon toutes ses implémentations et modes de réalisation. L'invention concerne encore une passerelle résidentielle incluant l'unité de contrôle de niveau sonore définie ci-dessus. 4. Liste des figures D'autres buts, caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront plus clairement à la lecture de la description suivante, donnée à titre de simple exemple illustratif, et non limitatif, en relation avec les figures, parmi lesquelles : la figure 1 présente un schéma synoptique d'un réseau de communication multimédia domestique selon un mode de réalisation de l'invention ; la figure 2 propose un organigramme simplifié du procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution mis en œuvre dans la passerelle résidentielle de la figure 1 ; la figure 3 illustre les différentes étapes du procédé de la figure 2 selon un premier mode de réalisation de l'invention ; la figure 4 illustre les différentes étapes du procédé de la figure 2 selon un deuxième mode de réalisation de l'invention ; la figure 5 présente un exemple de diagramme de séquence des échanges entre la passerelle résidentielle et des équipements X et Y de la figure 1 selon un mode de réalisation de l'invention ; la figure 6 est un schéma synoptique de la structure d'une passerelle résidentielle selon un mode de réalisation de l'invention. 5. Description détaillée de modes de réalisation de l'invention
Le principe général de l'invention repose sur la mise en oeuvre d'un algorithme d'adaptation dynamique et intelligente, dans une unité de contrôle de niveau sonore d'un réseau de communication multimédia domestique, du niveau sonore de restitution d'un équipement de restitution d'un contenu multimédia. Une telle unité de contrôle de niveau sonore peut être avantageusement intégrée dans une passerelle résidentielle du réseau de communication multimédia domestique, ou couplée à celle-ci.
On présente désormais, en relation avec la figure 1, un exemple de réseau de communication multimédia domestique dans lequel la technique de l'invention peut avantageusement être mise en oeuvre. Un tel réseau multimédia comprend un équipement de restitution de contenus multimédias X, et une pluralité de dispositifs sources de contenus Zl, Z2 et Z3, respectivement connectés à l'équipement de restitution X par le biais d'entrées Inputl, InputZ, InputS. L'équipement X de restitution de contenus peut être un téléviseur, ou un amplificateur connecté à des enceintes par exemple, et est apte, a minima, à restituer un contenu sonore. Il peut également permettre la restitution de contenus visuels, tels que des images, de la vidéo ou du texte. Dans le cas d'un amplificateur, une telle restitution visuelle peut se faire par exemple par le biais d'un vidéoprojecteur.
Dans le cadre de modes de réalisation de l'invention, au moins deux dispositifs sources de contenus Zl et Z2 sont connectés à l'équipement X de restitution de contenu. Bien que seuls trois dispositifs sources de contenus Zl, Z2 et Z3 aient été illustrés sur la figure 1, il n'existe pas de limite, dans le cadre de la présente invention, au nombre de dispositifs sources Zi connectés à l'équipement X de restitution de contenu.
De tels dispositifs sources de contenus peuvent comprendre par exemple un décodeur TV Zl, un lecteur Blu-ray® Z2 et une console de jeux Z3. D'autres dispositifs sources, tels qu'une radio, un serveur de musique, un ordinateur, un smartphone, un lecteur MP3 (pour MPEG-1/2 Audio Layer 3),... peuvent également être connectés à l'équipement X de restitution de contenu.
Dans l'exemple de la figure 1, le réseau multimédia domestique comprend également une unité de contrôle de niveau sonore MOD couplée à une passerelle résidentielle HGW, permettant l'accès au réseau mondial Internet, ainsi qu'un équipement Y, permettant de mesurer le volume sonore ambiant. Un tel équipement Y est donc équipé d'un capteur de type micro ou sonomètre. Dans un mode de réalisation, l'équipement Y et la passerelle résidentielle HGW forment un seul et même équipement du réseau. Dans un autre mode de réalisation, l'équipement Y est une station météo netatmo®, une enceinte connectée Amazon® Echo®, une télécommande, ou encore le périphérique Kinect® d'une console de jeux Xbox®.
Une telle unité de contrôle MOD se présente par exemple sous la forme d'un accessoire de la passerelle résidentielle, apte à communiquer avec cette dernière. Dans ce cas, il est avantageux que cette unité de contrôle de niveau sonore MOD soit équipée d'un capteur de niveau sonore, et joue donc également le rôle de l'équipement Y. Ainsi, elle peut être vendue à un utilisateur de passerelle résidentielle sous une forme intégrant directement tous les moyens nécessaires à la mise en œuvre du procédé d'adaptation de niveau sonore de l'invention, à savoir les moyens propres à l'unité de contrôle de niveau sonore, et les moyens de mesure de volume sonore ambiant de l'équipement Y.
En variante, cette unité de contrôle de niveau sonore MOD est directement intégrée dans une passerelle résidentielle, dont elle fait partie.
Dans la suite de la description, en relation avec les figures 1 à 5, on s'attachera exclusivement à décrire le cas où l'unité de contrôle de niveau sonore MOD est intégrée dans la passerelle résidentielle HGW. L'Homme du Métier étendra sans difficulté cet enseignement au cas où l'unité de contrôle de niveau sonore MOD est un équipement distinct de la passerelle résidentielle, couplé à cette dernière.
Sur chaque équipement X, Zl, Z2, Z3 de la figure 1, un triangle rectangle, associé à une barre verticale formant curseur, illustre la possibilité de régler le niveau sonore de restitution de contenu. Il n'existe pas d'échelle de son harmonisé pour l'ensemble des équipements multimédia présents sur le marché, et chaque constructeur doit choisir une échelle de réglage du niveau sonore de restitution de l'équipement qu'il conçoit, le plus souvent graduée en degrés. Ainsi, un fabricant de téléviseur peut décider que le niveau sonore de restitution de son équipement peut varier sur une échelle graduée jusqu'à 100, entre un niveau sonore de restitution minimal de 1/100 et un niveau sonore de restitution maximal de 100/100, le degré 0/100 correspondant à la position « mute », ou « muet » du téléviseur. De même, un fabricant de lecteur de Blu-Ray® peut choisir de graduer le niveau sonore de restitution de son lecteur de 0 à 10, avec un niveau sonore de restitution médian de 5/10.
Cette diversité des échelles de graduation des niveaux sonores de restitution des équipements multimédia est illustrée schématiquement sur la figure 1 par la diversité des formes des triangles rectangles symbolisant la progression du volume de restitution de ces équipements.
Le même symbole, sur l'équipement Y, symbolise la capacité de ce dernier équipement à mesurer le volume sonore ambiant dans la pièce dans laquelle il se trouve.
Pour une mise en œuvre optimale de la technique de l'invention, il est préférable que l'équipement Y se trouve dans la même pièce, ou au voisinage, de l'équipement X de restitution de contenu. Cette localisation n'est cependant pas impérative, dès lors que le capteur de l'équipement Y est en mesure de percevoir les variations du niveau sonore de restitution de l'équipement X.
Comme symbolisé par les flèches de la figure 1, la passerelle résidentielle HGW est apte à communiquer avec les différents équipements du réseau de communication multimédia domestique, et notamment avec l'équipement X de restitution de contenu, l'équipement Y de mesure de volume sonore ambiant, et les différents dispositifs sources de contenu Zl, Z2 et Z3.
Le réseau de communication multimédia domestique peut également comprendre un grand nombre d'autres équipements, tels qu'un ou plusieurs ordinateurs, tablettes, ou smartphones, une station météo, divers objets connectés, etc. Par souci de simplification, ces équipements n'ont pas été illustrés sur la figure 1.
Sans perte de généralité, on s'attache dans la suite à décrire un mode de réalisation particulier de l'invention, dans lequel l'équipement X de restitution de contenu est un téléviseur, le dispositif source Zl est un décodeur TV, le dispositif source Z2 un lecteur de Blu-Ray®, le dispositif source Z3 une console de Jeux, et l'équipement Y une station météo dotée d'un sonomètre.
Un utilisateur rentre à son domicile après sa Journée de travail, et allume son téléviseur X, pour regarder les informations diffusées par le décodeur TV Zl. L'entrée du téléviseur X active est donc l'entrée Inputl, par exemple une entrée HDMI. L'utilisateur règle, au moyen de la télécommande du téléviseur X et/ou du décodeur Zl, le niveau de restitution sonore qui lui semble optimal, en fonction du bruit ambiant, de sa fatigue, et de son besoin.
Lorsque le Journal télévisé s'achève, l'utilisateur décide de se détendre en faisant une partie de Jeu vidéo, et allume donc sa console de Jeu Z3. L'entrée du téléviseur X active bascule donc de l'entrée Inputl vers l'entrée Input3 de manière automatique si les équipements X et Z3 supportent le protocole HDMI CEC (Consumer Electronics Control) ou par action de l'utilisateur dans le cas contraire. Dans la mesure où les échelles de niveau sonore de restitution du décodeur TV ZI et de la console de jeu Z3 ne sont pas identiques, et que les niveaux sonores de restitution de ces deux dispositifs sources peuvent avoir été réglés différemment par l'utilisateur, il est fréquent qu'un tel basculement de l'entrée Inputl vers l'entrée InputS s'accompagne d'une modification du volume sonore ambiant. Notamment, un tel changement de dispositif source de ZI vers Z3 peut générer un pic sonore, désagréable pour l'utilisateur.
Selon l'art antérieur, l'utilisateur doit alors réduire le niveau sonore de restitution du téléviseur X et/ou de la console de jeu Z3, par exemple en utilisant les télécommandes associées.
Selon un mode de réalisation décrit en relation avec la figure 2, en revanche, la passerelle résidentielle HGW détecte ce changement de dispositif source de ZI vers Z3 au cours d'une étape DETECT. CHG. SOURCE 210. Elle émet alors, au cours d'une étape CMD. ADAPT. 220, une commande d'adaptation du niveau sonore de restitution du téléviseur X, pour réduire les nuisances liées au changement de volume sonore ambiant dû au changement de dispositif source de contenu.
Dans un mode de réalisation de l'invention, le procédé de la figure 2 repose sur le protocole AliJoyn®, qui permet à un dispositif de communiquer avec d'autres dispositifs de son entourage, selon un modèle client-serveur. De manière alternative, un protocole de type UPnP, Open Interconnect Consortium/Open Connectivity Foundation ou loTivity® peut également être utilisé.
La passerelle résidentielle HGW, qui présente l'avantage de toujours être dans un état allumé, détecte tout d'abord l'équipement X de restitution de contenu, en utilisant le protocole AliJoyn®, comme illustré par le diagramme de séquence de la figure 5. On notera que, sur cette figure, le texte correspond à la syntaxe des commandes spécifiée par le protocole AliJoyn®, et n'est donc pas traduit.
Cette phase 50 de découverte repose sur un mécanisme NGNS (pour « Next-Generation Name Service »), fondé sur du mDNS (multicast DNS sur l'adresse 224.0.0.251 et le port 5353).
Ainsi, au cours d'une étape 51, la passerelle résidentielle HGW envoie une requête sur mDNS, pour rechercher les équipements dotés d'une interface de contrôle du niveau sonore de restitution (« AudioVolume ») et d'une interface de contrôle de source audio/vidéo (« AudioVideoInput ») : mDNS query (question: PTR, addl :sender-info, search org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.AudioVolume org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.AudioVideoInput) L'équipement X de restitution de contenu répond au cours d'une étape 52 par un message de réponse mDNS DNS-SD de type unicast : mDNS response (ans :PTR, TXT, SRV, addl :sender-info, advertise n O, n i TXT records). A l'issue de cette détection la passerelle résidentielle HGW demande à s'abonner auprès de l'équipement X de restitution au cours d'une étape 53 (loin session using sender's address and port), qui accepte cette connexion au cours d'une étape 54 (Accept Connection).
Ainsi, la passerelle résidentielle HGW est abonnée auprès de l'équipement X de restitution de contenu aux services AudioVideoInput et AudioVolume pour recevoir des notifications de ce téléviseur X lors d'un changement de source de contenu ou de volume.
La passerelle résidentielle HGW détecte également l'équipement Y de capture du volume sonore ambiant. Cette phase de détection peut également utiliser le protocole AliJoyn®, selon un de ses développements futurs, ou tout autre protocole permettant cette fonctionnalité.
Ainsi, au cours d'une étape 55, la passerelle résidentielle HGW envoie une requête mDNS query (question : PTR, addl :sender-info, search org. Alijoyn. SmartSpaces.Operation.RealVolume) pour détecter les équipements à proximité capables de mesure le volume sonore ambiant (« RealVolume »). Au cours d'une étape 56, la station météo Y répond par un message mDNS response (ans :PTR, TXT, SRV, addl :sender-info, advertise_n_0, n_l TXT records). A l'issue de cette détection la passerelle résidentielle HGW demande à s'abonner auprès de la station météo Y au cours d'une étape 57 (loin session using sender's address and port), qui accepte cette connexion au cours d'une étape 58 (Accept Connection).
La passerelle résidentielle HGW récupère alors régulièrement, par exemple toutes les t minutes, le volume sonore ambiant mesuré par la station météo Y, au cours d'une phase référencée 500.
Pour ce faire, la passerelle résidentielle HGW émet par exemple une requête 501 à destination de la station météo Y Call org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.RealVolume.GetVolume, et sauvegarde la réponse dans une base de données dédiée. Différentes fréquences de mesure du volume sonore ambiant peuvent être envisagées, pour obtenir le meilleur compromis entre la précision de la mesure du volume sonore ambiant moyen, et l'utilisation des ressources de communication et de traitement des équipements du réseau.
Les figures 3 et 4 illustrent plus en détail deux modes de réalisation particuliers du procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution de la figure 2.
Dans le mode de réalisation de la figure 3, l'étape référencée 200 MES.VOL. consiste en l'obtention, par la passerelle résidentielle HGW, du volume sonore mesuré par la station météo Y, en réponse à la requête 501 de la figure 5. Ce volume sonore est exprimé en décibels. Pour mémoire, les sons audibles à l'oreille humaine se situent entre 0 (seuil d'audition) et 140 dB. Le bruit du vent dans les arbres avoisine par exemple les 20dB, quand une conversation normale atteint plutôt les 60dB.
Lors d'une étape référencée 210 DETECT. CHG. SOURCE, la passerelle résidentielle reçoit du téléviseur X auprès duquel elle s'est abonnée un message Receive InputSourceld signal from org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.AudioVideoInput (étape 502 de la figure 5), indiquant un changement de dispositif source de contenu au niveau du téléviseur X, par exemple un basculement du décodeur TV ZI à la console de jeu Z3.
La passerelle résidentielle HGW interroge alors, au cours d'une étape référencée 211 MES. VOL. la station météo Y pour obtenir une mesure du volume sonore ambiant réel. Cette requête prend par exemple la forme du message Call org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.RealVolume.GetVolume de l'étape 503 de la figure 5. A réception du volume sonore ambiant mesuré par la station météo Y, la passerelle résidentielle HGW le compare, au cours d'une étape référencée 212 COMP. VOL, au volume sonore précédant le changement de dispositif source de contenu, qui a été obtenu au cours de l'étape 200 et mémorisé par la passerelle résidentielle HGW. Si ce volume sonore est par exemple supérieur de 3dB au volume sonore précédant le changement de source, ou s'il est supérieur à 80 dB, on peut considérer que ce changement de source a généré un pic sonore inconfortable pour l'utilisateur.
En réponse, la passerelle résidentielle envoie donc, au cours d'une étape référencée 220 CMD. ADAPT. une commande d'adaptation du niveau sonore de restitution du téléviseur X, qui peut prendre la forme du message Write the parameter org.alIjoyn.SmartSpaces.Operation.AudioVolume.Volume illustré par l'étape référencée 504 de la figure 5. Cette commande vise à réduire la différence de volume sonore ambiant mesuré avant et après le changement de source, pour un meilleur confort de l'utilisateur. Elle s'exprime par rapport à l'échelle de graduation du niveau sonore de restitution du téléviseur X (par exemple, passer à un niveau sonore de restitution de 20/100, ou incrémenter ou décrémenter le niveau sonore de 10/100).
Cet envoi de commande d'adaptation peut être conditionné à la différence de volume sonore ambiant mesurée au cours de l'étape référencée 212 : par exemple, si le volume sonore mesuré au cours de l'étape 211 est supérieur au volume sonore mesuré au cours de l'étape 200 d'un nombre de décibels alpha (qui peut être configurable par l'utilisateur par exemple), alors la passerelle résidentielle HGW envoie au téléviseur X une commande de diminution du niveau sonore de restitution du téléviseur X de oméga degrés (où oméga peut également être configurable, ou variable au cours de l'évolution de la mise en oeuvre de l'algorithme d'apprentissage du procédé d'adaptation dans le réseau de la figure 1). La valeur de oméga peut être fixe (par exemple une incrémentation ou décrémentation systématique d'un certain nombre de degrés sur l'échelle de graduation du niveau sonore de restitution du téléviseur X) ou être calculée par la passerelle résidentielle HGW en fonction de la différence de volume sonore ambiant calculée au cours de l'étape 212.
La passerelle résidentielle peut procéder à plusieurs itérations successives des étapes référencées 211 à 220, jusqu'à ce que le volume sonore ambiant mesuré par la station météo Y soit aussi proche que possible du volume sonore ambiant mesuré au cours de l'étape référencée 200, avant le changement de source 210. L'utilisateur retrouve alors le même volume sonore ambiant qu'avant le changement de dispositif source, sans avoir pour autant entrepris la moindre opération d'ajustement du niveau sonore de restitution des équipements du réseau.
Au cours d'une phase d'apprentissage, ce nombre d'itérations pourra être plus élevé qu'au cours d'une phase ultérieure de fonctionnement, lorsque la passerelle résidentielle HGW aura enrichi sa base de données de volumes sonores ambiants mesurés, en association avec les niveaux sonores de restitution des équipements X, Zl, Z2, Z3 du réseau.
En effet, on peut imaginer que la passerelle résidentielle mémorise, dans une base de données, un tableau de mise en correspondance des niveaux sonores de restitution des différents équipements du réseau, et des volumes sonores ambiants mesurés par la station météo Y. Le tableau 1 ci-dessous illustre un exemple d'un tel tableau de mise en correspondance :
Tableau 1
Dans une variante plus simple, ou dans le cas où le niveau sonore de restitution des dispositifs sources de contenus ZI à Z3 n'est pas ajustable (cas du dispositif Z3 dans le tableau), le tableau peut contenir seulement deux colonnes, à savoir une première colonne indiquant le niveau sonore de restitution du téléviseur Z, et une seconde colonne indiquant le volume sonore ambiant mesuré par l'équipement Y. Il est cependant nécessaire, pour la passerelle résidentielle HGW, de savoir quel dispositif source est activement connecté au téléviseur X lors de l'occurrence de la mesure du volume sonore ambiant par la station météo Y, et cette information doit donc être mémorisée dans le tableau. En variante, la passerelle résidentielle mémorise autant de tableaux que de dispositifs sources ZI à Z3.
Le tableau 1 permet donc de constater que, lorsque le niveau sonore de restitution du téléviseur X est réglé à 8/100 et que le niveau sonore de restitution du décodeur ZI est réglé à 10/10, le volume sonore ambiant mesuré par la station Y est de 50 dB. Le volume sonore ambiant est mesuré pour un niveau sonore de restitution du téléviseur X de 10/100, associé à un niveau sonore de restitution du décodeur ZI de 8/10, ou encore pour un couple de niveaux de restitution sonores du téléviseur X et du décodeur ZI de (20/100 ; 5/10).
Ce tableau s'enrichit au cours d'une phase d'apprentissage du procédé d'adaptation selon un mode de réalisation de l'invention, au fur et à mesure que de nouveaux niveaux sonores de restitution sont mémorisés par la passerelle résidentielle HGW, en association avec des volumes sonores mesurés par la station météo Y.
On considère le cas où le téléviseur X est réglé à un niveau sonore de restitution de 20/100 et où le dispositif source actif est le décodeur TV Zl, réglé à un niveau sonore de restitution de 5/10. Le volume sonore ambiant moyen mesuré par la station météo Y est alors, selon le tableau 1, de 50 dB (on notera que la dernière colonne du tableau peut indiquer un volume réel mesuré instantané, à l'occasion d'une unique mesure par la station météo Y, ou un volume sonore moyen, calculé par exemple par la passerelle résidentielle HGW, à partir des relevés de mesure fournis à intervalles de temps réguliers par la station météo Y).
Grâce à ce tableau, en cas de détection d'un pic sonore lors du basculement du décodeur TV Zl vers la console de jeu Z3, la passerelle résidentielle HGW peut directement déterminer qu'un volume sonore ambiant de 50 dB peut être obtenu en abaissant le niveau sonore de restitution du téléviseur X de 20/100 à 10/100, et envoyer une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution correspondante au téléviseur X.
Si le dispositif source considéré présente également un niveau sonore de restitution ajustable, la passerelle résidentielle HGW peut également utiliser le tableau 1 pour déterminer. d'une part la commande d'adaptation à envoyer au téléviseur X, et d'autre part la commande d'adaptation de niveau sonore de restitution à envoyer au dispositif source activement connecté au téléviseur X.
Ainsi, dans le cas décrit précédemment d'une configuration où le téléviseur X est réglé à un niveau sonore de restitution de 20/100 et où le dispositif source actif est le décodeur TV Zl, réglé à un niveau sonore de restitution de 5/10, et en cas de basculement du décodeur TV Zl vers le lecteur Blu-Ray® Z2, la passerelle résidentielle HGW lit dans le tableau 1 que le niveau sonore de restitution auquel doit être réglé lecteur Blu-Ray® Z2 est de 3/5, en ajustant le niveau sonore de restitution du téléviseur X à 15/100, pour retrouver un volume sonore ambiant de 50 dB.
Si la passerelle résidentielle HGW ne connaît pas le niveau sonore de restitution auquel est réglé le dispositif source, elle peut procéder par itérations successives en envoyant une commande d'adaptation de niveau sonore incrémentale ou décrémentale d'un degré par exemple, puis en faisant mesurer le volume sonore ambiant par la station météo Y, et en procédant ainsi jusqu'à obtenir le bon volume sonore ambiant.
Lors de l'envoi de ces commandes d'adaptation de niveau sonore au téléviseur X et aux dispositifs sources Zl à Z3, la passerelle résidentielle HGW privilégie, de préférence, les niveaux sonores de restitution en degrés de ces équipements proches de la moyenne, pour laisser une plus grande marge de manoeuvre à l'utilisateur pour adapter le volume sonore à la hausse ou à la baisse, selon son envie. Ainsi, pour atteindre un volume sonore ambiant de 50 dB lorsque le téléviseur X restitue un contenu en provenance du décodeur TV Zl, la passerelle résidentielle privilégie le couple de niveaux sonores de restitution (20/100; 5/10) par rapport aux couples (8/100 ; 10/10) et (10/100 ; 8/10). A l'issue d'une phase d'apprentissage au cours de laquelle de très nombreux volumes sonores ambiants ont été mesurés, et mémorisés dans le tableau 1, en association avec les niveaux de restitution des équipements X, Zl, Z2, Z3 du réseau, il devient possible pour la passerelle résidentielle HGW d'émettre (220) une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution adéquate, dès détection (210) d'un changement de dispositif source, et avant même l'apparition d'un éventuel pic sonore inconfortable pour l'utilisateur (figure 2).
La figure 4 illustre un autre mode de réalisation du procédé d'adaptation de niveau sonore de la figure 2. Les étapes identiques à celles de la figure 3 sont associées aux mêmes références numériques, et présentent les mêmes caractéristiques qu'exposé ci-dessus en relation avec cette figure.
Ainsi, au cours d'une étape référencée 200, la passerelle résidentielle HGW 200 obtient de l'équipement Y, une mesure du volume sonore ambiant, qu'elle mémorise dans une base de données. Bien qu'elle ne soit illustrée qu'une fois sur la figure 4, cette mesure peut être effectuée et transmise plusieurs fois à la passerelle HGW, notamment de manière périodique. Les mesures successives peuvent être toutes enregistrées dans la base de données. En variante, la passerelle HGW calcule, à chaque réception d'une nouvelle mesure, un volume sonore ambiant moyen résultant des différentes mesures successives, et ne mémorise que la valeur du volume sonore ambiant moyen calculé.
Au cours d'une étape référencée 210, la passerelle résidentielle HGW détecte un changement du dispositif source Zi connecté au téléviseur X, par exemple par réception, en provenance du téléviseur X auprès duquel elle s'est abonnée, d'un message AliJoyn® Receive InputSourceldsignalfrom org.alljoyn.SmartSpaces.Operation.AudioVideolnput.
Au cours d'une étape référencée 220, la passerelle résidentielle HGW émet alors, vers le téléviseur X, une commande visant à réduire son niveau sonore de restitution à un niveau seuil déterminé, par exemple un niveau sonore de restitution de 1/10. On cherche ainsi à éviter toute apparition de pic sonore inconfortable pour l'utilisateur.
La passerelle résidentielle HGW va ensuite faire le nécessaire pour augmenter progressivement le niveau sonore de restitution du téléviseur X pour revenir à un volume sonore ambiant mesuré proche du volume sonore ambiant avant le changement de dispositif source, tel que mémorisé par la passerelle.
Pour ce faire, la passerelle procède, au moins au cours d'une phase d'apprentissage, par itérations successives de : mesure 211 du volume sonore ambiant par la station météo Y ; comparaison 212 du volume sonore ambiant mesuré et du volume sonore ambiant moyen mémorisé avant changement de source ; émission 213 d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution, visant à réduire la différence de volume sonore ambiant avant et après changement de source.
Le tableau 1 décrit précédemment en relation avec la figure 3 peut être utilisé dans le mode de réalisation de la figure 4, et complété progressivement au cours d'une phase d'apprentissage. Au fur et à mesure que l'on avance dans cette phase d'apprentissage, le nombre d'itérations nécessaires pour les étapes 211 à 213 diminue.
Les algorithmes d'apprentissage des figures 3 et 4 peuvent encore être enrichis en prenant également en compte les actions de réglage de niveaux sonores de restitution opérées volontairement par l'utilisateur. En effet, l'utilisateur peut spontanément agir sur le niveau sonore de restitution du téléviseur X, ou d'un dispositif source Zi, par action sur la télécommande associée, pour ajuster, à la hausse ou à la baisse, le niveau sonore de restitution qui a été réglé par la passerelle résidentielle HGW.
Pour ce faire, la passerelle résidentielle HGW peut s'abonner au service AliJoyn® AudioVolume du téléviseur X et de tout ou partie des dispositifs sources Zi, pour recevoir des notifications en cas de modification du niveau de restitution sonore opérée par l'utilisateur.
Une colonne supplémentaire peut être ajoutée dans le tableau 1, pour mémoriser ces notifications en association avec les autres éléments du tableau.
On présente désormais, en relation avec la figure 6, la structure matérielle d'une passerelle résidentielle HGW selon un mode de réalisation de l'invention, dans lequel l'unité de contrôle de niveau sonore MOD est dans la passerelle.
Le terme unité peut correspondre aussi bien à un composant logiciel qu'à un composant matériel ou un ensemble de composants matériels et logiciels, un composant logiciel correspondant lui-même à un ou plusieurs programmes ou sous-programmes d'ordinateur ou de manière plus générale à tout élément d'un programme apte à mettre en oeuvre une fonction ou un ensemble de fonctions.
Une telle passerelle résidentielle HGW comprend un module d'émission/réception lui permettant de communiquer avec les autres équipements et dispositifs du réseau multimédia domestique, et notamment une unité de contrôle de niveau sonore incluant : un récepteur pour recevoir les notifications de changement de dispositif source de contenu à restituer par l'équipement de restitution, ou les notifications de changement de volume, ou encore les notifications des mesure de volume sonore ambiant mesuré ; un émetteur pour émettre des commandes d'adaptation de niveau sonore de restitution vers l'équipement de restitution, ou vers un dispositif source de contenu. L'unité de contrôle de niveau sonore comprend également : un comparateur du niveau sonore ambiant mesuré et d'un niveau sonore ambiant précédant un changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; un générateur de commande de réduction de la différence de niveau sonore.
Plus généralement, une telle passerelle résidentielle HGW comprend une mémoire vive 63 (par exemple une mémoire RAM), une unité de traitement 62 équipée par exemple d'un processeur, et pilotée par un programme d'ordinateur, représentatif de l'unité de contrôle de niveau sonore, stocké dans une mémoire morte 61 (par exemple une mémoire ROM ou un disque dur). A l'Initialisation, les instructions de code du programme d'ordinateur sont par exemple chargées dans la mémoire vive 63 avant d'être exécutées par le processeur de l'unité de traitement 62. La mémoire vive 63 contient notamment le tableau 1 décrit cl-avant en relation avec les modes de réalisation des figures 3 et 4. Le processeur de l'unité de traitement 62 pilote le comparateur de niveaux sonores ambiants, le générateur de commandes d'adaptation de niveaux sonores de restitution, ainsi que leurs émissions vers les équipements du réseau multimédia de la figure 1.
La figure 6 illustre seulement une manière particulière, parmi plusieurs possibles, de réaliser la passerelle résidentielle HGW, afin qu'elle effectue les étapes du procédé détaillé ci-dessus, en relation avec les figures 2 à 4 (dans l'un quelconque des différents modes de réalisation, ou dans une combinaison de ces modes de réalisation). En effet, ces étapes peuvent être réalisées indifféremment sur une machine de calcul reprogrammable (un ordinateur PC, un processeur DSP ou un microcontrôleur) exécutant un programme comprenant une séquence d'instructions, ou sur une machine de calcul dédiée (par exemple un ensemble de portes logiques comme un FPGA ou un ASIC, ou tout autre module matériel).
Dans le cas où la passerelle résidentielle HGW est réalisée avec une machine de calcul reprogrammable, le programme correspondant (c'est-à-dire la séquence d'instructions) pourra être stocké dans un médium de stockage amovible (tel que par exemple une disquette, un CD-ROM ou un DVD-ROM) ou non, ce médium de stockage étant lisible partiellement ou totalement par un ordinateur ou un processeur.
Les différents modes de réalisation ont été décrits ci-avant en relation avec une passerelle résidentielle de type Livebox®, mais peuvent plus généralement être mis en oeuvre dans toutes les passerelles ou routeurs implémentant un protocole de type AllJoyn®/AllSeen'® ou OIC/OCF (Open Interconnect Consortium/Open Connectivity Foundation).

Claims (14)

  1. REVENDICATIONS
    1. Procédé d'adaptation de niveau sonore de restitution, par un équipement de restitution (X), d'un contenu en provenance d'un dispositif source parmi au moins deux dispositifs sources [11, 12, 13), caractérisé en ce qu'il comprend des étapes, mises en oeuvre dans une unité de contrôle de niveau sonore apte à communiquer avec ledit équipement de restitution, de : détection (210) d'un changement de dispositif source de contenu à restituer par ledit équipement de restitution ; émission (220), vers ledit équipement de restitution, d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution.
  2. 2. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon la revendication 1, caractérisé en ce qu'il est mis en oeuvre sur une passerelle résidentielle (HGW) apte à communiquer avec ledit équipement de restitution.
  3. 3. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caractérisé en ce que, au cours d'une phase d'apprentissage, il comprend également, à l'issue de ladite étape de détection : une étape de détermination (211) d'un niveau sonore ambiant ; une étape de comparaison (212) dudit niveau sonore ambiant déterminé et d'un niveau sonore ambiant précédant ledit changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; et en ce que ladite commande d'adaptation (213) de niveau sonore de restitution est une commande de réduction de ladite différence de niveau sonore.
  4. 4. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon la revendication 3, caractérisé en ce que ladite étape de détermination (211) d'un niveau sonore ambiant comprend une réception d'un niveau sonore ambiant mesuré par un dispositif (Y) de mesure de niveau sonore.
  5. 5. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 3 et 4, caractérisé en ce qu'il comprend également, préalablement à ladite étape de détection : au moins deux itérations d'une étape de détermination (200) d'un niveau sonore ambiant ; une étape de calcul d'un niveau sonore ambiant moyen à partir desdits au moins deux niveaux sonores ambiants déterminés ; une étape de mémorisation dudit niveau sonore ambiant moyen en tant que niveau sonore ambiant précédant ledit changement de dispositif source.
  6. 6. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 1 et 2, caractérisé en ce que ladite commande d'adaptation de niveau sonore de restitution est une commande (220) de réglage dudit niveau sonore de restitution à un niveau sonore de restitution minimum prédéterminé, et en ce qu'à l'issue de ladite étape d'émission de commande d'adaptation, il comprend au moins une itération des étapes de : détermination (211) d'un niveau sonore ambiant ; comparaison (212) dudit niveau sonore ambiant déterminé et d'un niveau sonore ambiant précédant ledit changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; émission (213) d'une commande de réduction de ladite différence de niveau sonore.
  7. 7. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 1 à 6, caractérisé en ce qu'il comprend également une étape d'émission d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution vers ledit dispositif source (Zl, Z2, Z3) de contenu à restituer.
  8. 8. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 1 à 7, caractérisé en ce qu'il comprend également une étape de réception d'une notification d'un changement de niveau sonore de restitution opéré par un utilisateur dudit équipement de restitution à l'issue de ladite étape d'émission de commande et une étape de mémorisation dudit changement de niveau sonore de restitution opéré, et en ce que, à l'issue d'une étape ultérieure de détection d'un changement de dispositif source de contenu, ladite étape d'émission d'une commande d'adaptation tient compte dudit changement opéré mémorisé.
  9. 9. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon l'une quelconque des revendications 3 et 6, caractérisé en ce qu'il comprend une étape de mémorisation, en association, dudit niveau sonore de restitution dudit équipement de restitution et dudit niveau sonore ambiant déterminé et en ce que ladite commande de réduction de ladite différence de niveau sonore est établie en fonction de ladite association.
  10. 10. Procédé d'adaptation de niveau sonore selon la revendication 9, caractérisé en ce que ladite étape de mémorisation comprend une mémorisation, en association, dudit niveau sonore de restitution dudit équipement de restitution, d'un niveau sonore de restitution dudit dispositif source de contenu et dudit niveau sonore ambiant déterminé, et en ce que, pour au moins deux couples de niveaux sonores de restitution dudit équipement de restitution et dudit dispositif source de contenu associés à un même niveau sonore ambiant déterminé, ladite commande d'adaptation de niveau sonore de restitution émise vise à adapter ledit niveau sonore de restitution à un niveau sonore, parmi lesdits au moins deux couples, proche d'une valeur moyenne de niveau sonore au sein d'une plage de niveaux sonores de restitution possibles.
  11. 11. Produit programme d'ordinateur comprenant des instructions de code de programme pour la mise en œuvre d'un procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 10, lorsqu'il est exécuté par un processeur.
  12. 12. Unité de contrôle de niveau sonore (MOD) d'un réseau de communication local, apte à communiquer avec un équipement (X) de restitution d'un contenu en provenance d'un dispositif source (Zl, 12,13) parmi au moins deux dispositifs sources dudit réseau de communication local, caractérisée en ce qu'elle comprend : un récepteur d'une notification de changement de dispositif source de contenu à restituer par ledit équipement de restitution ; un émetteur d'une commande d'adaptation de niveau sonore de restitution vers ledit équipement de restitution, activé sur réception de ladite notification.
  13. 13. Unité de contrôle de niveau sonore (MOD) selon la revendication 12, caractérisée en ce qu'elle comprend également : un récepteur d'une notification de niveau sonore ambiant mesuré ; un comparateur dudit niveau sonore ambiant mesuré et d'un niveau sonore ambiant précédant ledit changement de dispositif source, délivrant une différence de niveau sonore ; un générateur de commande de réduction de ladite différence de niveau sonore.
  14. 14. Passerelle résidentielle (HGW), caractérisée en ce qu'elle comprend une unité de contrôle de niveau sonore (MOD) selon l'une quelconque des revendications 12 et 13.
FR1652796A 2016-03-31 2016-03-31 Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants. Pending FR3049754A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1652796A FR3049754A1 (fr) 2016-03-31 2016-03-31 Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants.

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1652796A FR3049754A1 (fr) 2016-03-31 2016-03-31 Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants.

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR3049754A1 true FR3049754A1 (fr) 2017-10-06

Family

ID=56101660

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1652796A Pending FR3049754A1 (fr) 2016-03-31 2016-03-31 Procede d'adaptation de niveau sonore de restitution d'un contenu, programme d'ordinateur et passerelle residentielle correspondants.

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR3049754A1 (fr)

Cited By (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
EP3490262A1 (fr) * 2017-11-22 2019-05-29 Samsung Electronics Co., Ltd. Appareil et procédé de commande de niveau de sortie multimédia

Citations (6)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US20090062943A1 (en) * 2007-08-27 2009-03-05 Sony Computer Entertainment Inc. Methods and apparatus for automatically controlling the sound level based on the content
US20090116667A1 (en) * 2007-11-01 2009-05-07 Avermedia Technologies, Inc. Method and Apparatus for Volume Adjustment
EP2362582A1 (fr) * 2010-02-19 2011-08-31 Alcatel Lucent Procédé et système domotique contextuel
WO2012072948A1 (fr) * 2010-12-02 2012-06-07 France Telecom Interaction entre un terminal telephonique fixe d'un reseau local et des equipements relies au reseau local
US20140162625A1 (en) * 2011-08-12 2014-06-12 Motorola Mobility Llc Method and apparatus for media property of characteristic control in a media system
US9059669B2 (en) * 2013-09-05 2015-06-16 Qualcomm Incorporated Sound control for network-connected devices

Patent Citations (6)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US20090062943A1 (en) * 2007-08-27 2009-03-05 Sony Computer Entertainment Inc. Methods and apparatus for automatically controlling the sound level based on the content
US20090116667A1 (en) * 2007-11-01 2009-05-07 Avermedia Technologies, Inc. Method and Apparatus for Volume Adjustment
EP2362582A1 (fr) * 2010-02-19 2011-08-31 Alcatel Lucent Procédé et système domotique contextuel
WO2012072948A1 (fr) * 2010-12-02 2012-06-07 France Telecom Interaction entre un terminal telephonique fixe d'un reseau local et des equipements relies au reseau local
US20140162625A1 (en) * 2011-08-12 2014-06-12 Motorola Mobility Llc Method and apparatus for media property of characteristic control in a media system
US9059669B2 (en) * 2013-09-05 2015-06-16 Qualcomm Incorporated Sound control for network-connected devices

Non-Patent Citations (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Title
ANONYMOUS: "AllSeen Alliance - An Open Source project building the framework for the Internet of Things (IoT)", 14 October 2015 (2015-10-14), XP055321991, Retrieved from the Internet <URL:https://allseenalliance.org/sites/default/files/pages/files/intro_to_alliance_10.14.15_0.pdf> [retrieved on 20161123] *

Cited By (2)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
EP3490262A1 (fr) * 2017-11-22 2019-05-29 Samsung Electronics Co., Ltd. Appareil et procédé de commande de niveau de sortie multimédia
US10602230B2 (en) 2017-11-22 2020-03-24 Samsung Electronics Co., Ltd. Apparatus and method for controlling media output level

Similar Documents

Publication Publication Date Title
US9189130B2 (en) Application shortcut user interface systems and methods
EP3488358A1 (fr) Systèmes et procédés permettant d&#39;utiliser des tables de recherche pour diffuser des éléments multimédia
AU2012371684B2 (en) Headset device and a device profile management system and method thereof
US10454443B2 (en) Facilitation of headphone audio enhancement
WO2013131341A1 (fr) Procédé et dispositif d&#39;affichage de vidéos pour terminal mobile
FR3049754A1 (fr) Procede d&#39;adaptation de niveau sonore de restitution d&#39;un contenu, programme d&#39;ordinateur et passerelle residentielle correspondants.
JP6039158B2 (ja) 性能予測を用いてディスプレイの色忠実度を最適化する方法および装置
US20210127216A1 (en) Method to acquire preferred dynamic range function for speech enhancement
TWI647954B (zh) 動態調整串流播放的系統及方法
KR20160006170A (ko) 원격 서버로부터 콘텐츠를 수신하기 위한 미디어 플레이어
FR3017757A1 (fr) Technique d&#39;aide au diagnostic a distance d&#39;une passerelle d&#39;acces
FR3074629A1 (fr) Procede de gestion de la consommation electrique d&#39;un dispositif electronique.
FR3027180A1 (fr) Procede de diffusion de contenus en streaming dans un reseau pair a pair
FR3035995A1 (fr) Procede de gestion d&#39;equipements domestiques
FR3090918A1 (fr) Calibration d’un système de restitution sonore distribué
FR3089739A1 (fr) Procédé de navigation optimisée dans un contenu multimédia, système de navigation, appareil de restitution et programme d’ordinateur correspondants.
WO2011124810A1 (fr) Gestion de service personnalisee dans un reseau ip
FR3088742A1 (fr) Procédé de communication entre un équipement portable comportant une surface tactile, et un équipement périphérique sélectionné par un glissement directif sur la surface tactile.
US20190373396A1 (en) Location based audio signal message processing
EP3393131A1 (fr) Procédé de commande d&#39;une passerelle multimédia et équipement pour la mise en oeuvre du procédé
FR3104734A1 (fr) Procédé d’équilibrage de voies audio utilisant la géolocalisation UWB
WO2017216474A1 (fr) Systeme d&#39;ecoute
FR3094596A1 (fr) Procédé de contrôle de la consommation énergétique d’un équipement pilotable au moyen d’une télécommande
FR3085572A1 (fr) Procede pour une restitution sonore spatialisee d&#39;un champ sonore audible en une position d&#39;un auditeur se deplacant et systeme mettant en oeuvre un tel procede
FR3062268A1 (fr) Procede d&#39;enregistrement adaptatif au taux d&#39;usure du support de stockage

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 2

PLSC Search report ready

Effective date: 20171006