FR3023603A1 - Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif - Google Patents

Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif Download PDF

Info

Publication number
FR3023603A1
FR3023603A1 FR1456695A FR1456695A FR3023603A1 FR 3023603 A1 FR3023603 A1 FR 3023603A1 FR 1456695 A FR1456695 A FR 1456695A FR 1456695 A FR1456695 A FR 1456695A FR 3023603 A1 FR3023603 A1 FR 3023603A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
proximal
distal
recess
frame
projecting
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Pending
Application number
FR1456695A
Other languages
English (en)
Inventor
Jean-Laurent Houot
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Lucibel SA
Original Assignee
Lucibel SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Lucibel SA filed Critical Lucibel SA
Priority to FR1456695A priority Critical patent/FR3023603A1/fr
Publication of FR3023603A1 publication Critical patent/FR3023603A1/fr
Pending legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21VFUNCTIONAL FEATURES OR DETAILS OF LIGHTING DEVICES OR SYSTEMS THEREOF; STRUCTURAL COMBINATIONS OF LIGHTING DEVICES WITH OTHER ARTICLES, NOT OTHERWISE PROVIDED FOR
    • F21V15/00Protecting lighting devices from damage
    • F21V15/01Housings, e.g. material or assembling of housing parts
    • F21V15/013Housings, e.g. material or assembling of housing parts the housing being an extrusion
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21VFUNCTIONAL FEATURES OR DETAILS OF LIGHTING DEVICES OR SYSTEMS THEREOF; STRUCTURAL COMBINATIONS OF LIGHTING DEVICES WITH OTHER ARTICLES, NOT OTHERWISE PROVIDED FOR
    • F21V33/00Structural combinations of lighting devices with other articles, not otherwise provided for
    • F21V33/006General building constructions or finishing work for buildings, e.g. roofs, gutters, stairs or floors; Garden equipment; Sunshades or parasols
    • GPHYSICS
    • G02OPTICS
    • G02BOPTICAL ELEMENTS, SYSTEMS, OR APPARATUS
    • G02B6/00Light guides
    • G02B6/0001Light guides specially adapted for lighting devices or systems
    • G02B6/0011Light guides specially adapted for lighting devices or systems the light guides being planar or of plate-like form
    • G02B6/0081Mechanical or electrical aspects of the light guide and light source in the lighting device peculiar to the adaptation to planar light guides, e.g. concerning packaging
    • G02B6/0086Positioning aspects
    • G02B6/0088Positioning aspects of the light guide or other optical sheets in the package
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21YINDEXING SCHEME ASSOCIATED WITH SUBCLASSES F21K, F21L, F21S and F21V, RELATING TO THE FORM OR THE KIND OF THE LIGHT SOURCES OR OF THE COLOUR OF THE LIGHT EMITTED
    • F21Y2105/00Planar light sources
    • F21Y2105/10Planar light sources comprising a two-dimensional array of point-like light-generating elements
    • FMECHANICAL ENGINEERING; LIGHTING; HEATING; WEAPONS; BLASTING
    • F21LIGHTING
    • F21YINDEXING SCHEME ASSOCIATED WITH SUBCLASSES F21K, F21L, F21S and F21V, RELATING TO THE FORM OR THE KIND OF THE LIGHT SOURCES OR OF THE COLOUR OF THE LIGHT EMITTED
    • F21Y2115/00Light-generating elements of semiconductor light sources
    • F21Y2115/10Light-emitting diodes [LED]
    • GPHYSICS
    • G02OPTICS
    • G02BOPTICAL ELEMENTS, SYSTEMS, OR APPARATUS
    • G02B6/00Light guides
    • G02B6/0001Light guides specially adapted for lighting devices or systems
    • G02B6/0011Light guides specially adapted for lighting devices or systems the light guides being planar or of plate-like form
    • G02B6/0033Means for improving the coupling-out of light from the light guide
    • G02B6/0035Means for improving the coupling-out of light from the light guide provided on the surface of the light guide or in the bulk of it
    • G02B6/00362-D arrangement of prisms, protrusions, indentations or roughened surfaces

Abstract

Ce dispositif (10) comprend un cadre périphérique (30) de forme générale rectangulaire et formant armature du panneau lumineux (12). Le cadre périphérique (30) est formé par assemblage d'une pluralité de profilés creux (32) définissant un évidement longitudinal (36) présentant une hauteur prédéfinie. En particulier, le cadre (30) comprend au moins un organe de liaison (42) de deux profilés (32) entre eux en forme générale d'équerre dont les branches (42A, 42B) sont destinées à être insérées en force dans les évidements (36) des profilés (32). En outre, chaque branche (42A, 42B) de l'équerre (42) comprend des moyens de positionnement d'une portion d'extrémité proximale de la branche (42A, 42B) dans l'évidement (36) et des moyens de plaquage de la branche (42A, 42B) contre la surface inférieure de l'évidement (36) lors du déplacement d'une portion d'extrémité distale de la branche (42A, 42B) à l'intérieur de l'évidement (36).

Description

La présente invention concerne un dispositif d'éclairage d'un panneau lumineux, un procédé de fabrication d'un organe de liaison pour l'assemblage du dispositif et un procédé d'assemblage du dispositif.
L'invention concerne plus particulièrement un dispositif comprenant un panneau lumineux mince ayant une épaisseur comprise par exemple entre un centimètre et deux centimètres avec une dimension en longueur ou en largeur pouvant dépasser un mètre. Ce type de panneau lumineux mince est également connu sous la terminologie anglo-saxonne « panel ».
De tels panneaux sont fréquemment utilisés pour être accrochés au mur ou installés dans un faux plafond, à la manière d'une dalle de plafond classique. Ces panneaux lumineux sont particulièrement adaptés pour éclairer une pièce, tels que des pièces de bureaux. De façon classique, le panneau lumineux comprend une plaque de guidage et/ou de diffusion de la lumière émise par des sources lumineuses, par exemple des diodes électroluminescentes. Ces sources lumineuses sont disposées par exemple sur une tranche du panneau et la lumière sort par une seule voire les deux faces opposées du panneau. Généralement, le panneau est inséré dans un cadre périphérique, ceci afin notamment de dissimuler les éléments électriques et optiques du panneau. Ce cadre a en général une forme rectangulaire et forme ainsi une armature du panneau lumineux. Le cadre périphérique a par exemple une forme générale polygonale, rectangulaire ou carrée. En général, le cadre périphérique est formé par assemblage d'une pluralité de profilés. Ces profilés sont généralement creux et délimitent des évidements s'étendant selon une direction longitudinale des profilés. Ces profilés sont souvent coupés d'onglet à 45° afin de venir en coïncidence à leurs extrémités deux à deux lors de l'assemblage du cadre. Ces profilés sont par exemple réalisés en aluminium.
Dans l'art antérieur, l'assemblage de deux profilés entre eux est réalisé au moyen d'éclisses qui sont introduites dans les évidements des deux profilés et qui sont par la suite vissées à l'intérieur de l'évidement. Pour pouvoir réaliser ces opérations de vissage, le profilé est généralement formé en plusieurs pièces pour permettre l'accès aux zones de vissage dans une position démontée du profilé.
Le problème du procédé d'assemblage de l'art antérieur est qu'il est particulièrement long à mettre en oeuvre du fait des nombreuses opérations de vissage à effectuer. Par ailleurs, il est difficile d'obtenir un cadre périphérique parfaitement plan car des jeux peuvent subsister entre les nombreuses pièces du cadre. Ceci entraîne une fragilité mécanique de l'ensemble posant des problèmes lors du montage de ce dispositif par exemple dans un plafond. Par ailleurs, ce défaut de planéité et les jeux qui peuvent subsister donnent une impression de qualité médiocre.
Aussi la présente invention vise à pallier tout ou partie de ces inconvénients. A cet effet, l'invention a pour objet un dispositif d'éclairage du type comprenant un panneau lumineux d'éclairage surfacique et un cadre périphérique formant armature du panneau lumineux et comprenant une pluralité de profilés délimitant chacun un évidement longitudinal de hauteur prédéfinie, caractérisé en ce que le cadre comprend au moins un organe de liaison de deux profilés entre eux comprenant deux branches destinées à être insérées en force dans les évidements des profilés et en ce que chaque branche de l'organe comprend des moyens de positionnement d'une portion d'extrémité proximale de la branche dans l'évidement et des moyens de plaquage de la branche contre la surface inférieure de l'évidement lors du déplacement d'une portion d'extrémité distale de la branche à l'intérieur de l'évidement. Un élément sera qualifié de proximal ou de distal selon qu'il est proche ou éloigné axialement de l'extrémité libre de la branche considérée de l'organe. La direction axiale est définie par la direction longitudinale des branches. Selon l'invention, le cadre est assemblé au moyen des organes de liaison. Ces organes permettent de garantir ainsi un positionnement des profilés entre eux et également un plaquage des organes contre les surfaces internes des profilés lors de l'introduction en force de chaque organe dans le profilé correspondant. Cette force de plaquage des organes de liaison dans les profilés permet d'assurer une planéité parfaite du cadre périphérique et donc du dispositif d'éclairage.
L'opération de positionnement des organes de liaison dans les profilés peut être aisément réalisée manuellement puis pour assurer une fixation solide des organes à l'intérieur des profilés, l'opération d'introduction en force des portions distales des équerres peut être mise en oeuvre préférentiellement au moyen d'une machine de sertissage. On notera également que la force exigée pour permettre l'insertion des organes à l'intérieur des profilés est parfois telle que, généralement, seule une machine de sertissage est capable de réaliser cet assemblage. En outre, un avantage de l'invention est de permettre de former des profilés extrudés en une seule pièce. Les évidements sont formés ultérieurement et peuvent s'étendre seulement au niveau des extrémités. Il en ressort que le cadre obtenu avec des profilés d'une seule pièce est plus solide. Dans un mode de réalisation préféré de l'invention, les moyens de positionnement comprennent au moins un élément en saillie verticale, dit « proximal », ménagé sur la portion d'extrémité proximale, ayant une hauteur effective proximale correspondant sensiblement à la hauteur prédéfinie de l'évidement. Par conséquent, la portion proximale peut être insérée à l'intérieur de l'évidement du profilé sans forcer. Cette introduction peut être ainsi effectuée manuellement. Dans un mode de réalisation préféré, les moyens de plaquage comprennent au moins un élément en saillie verticale, dit « distal », ménagé sur la portion d'extrémité distale, ayant une hauteur effective distale supérieure à la hauteur effective proximale. De ce fait, la portion distale est introduite en force pour forcer le passage de l'élément en saillie distal à l'intérieur de l'évidement. Comme la hauteur effective distale est supérieure à la hauteur de l'évidement, l'élément en saillie distal est déformé pour pouvoir pénétrer à l'intérieur de l'évidement.
Lors de l'introduction de la portion distale, le ou les éléments en saillie distaux sont déformés et exercent ainsi une pression contre la paroi supérieure de l'évidement ce qui a pour effet de plaquer l'organe de liaison contre la paroi inférieure. L'introduction en force de l'organe dans le profilé a pour effet de provoquer un sertissage de l'organe et ainsi une immobilisation de l'organe à l'intérieur de l'évidement du profilé correspondant.
Les éléments en saillie et plus spécifiquement les éléments en saillie distaux sont ainsi configurés pour assurer un sertissage de l'organe de liaison. Il s'agit donc d'une déformation par sertissage de ces éléments en saillie distaux permettant d'assurer l'immobilisation des branches de l'organe de liaison dans les profilés correspondants. Dans un mode de réalisation préféré, le ou les éléments en saillie forment des éléments de sertissage de l'organe de liaison à l'intérieur du cadre. Dans un mode de réalisation de l'invention, l'élément en saillie distal a une hauteur effective distale telle que le rapport de cette hauteur distale sur la hauteur de référence est compris dans une plage allant de 1.1 à 2. Ce rapport permet d'assurer un plaquage optimal et un sertissage efficace. De préférence, le rapport se situe dans la plage [1.5 ; 2] pour assurer un sertissage encore plus efficace.
Dans un mode de réalisation préféré de l'invention, le ou les éléments en saillie comprennent une patte en forme générale de griffe courbée axialement, c'est-à-dire selon la direction longitudinale de la branche de l'organe. De préférence, les moyens de positionnement comprennent au moins un élément en saillie d'extension essentiellement transversale dans un état déplié, ménagé sur la portion proximale, et dans lequel l'élément en saillie transversale est configuré pour adopter un état replié pour l'introduction de la portion proximale à l'intérieur de l'évidement et un état d'expansion à l'intérieur de l'évidement une fois la portion proximale introduite dans le profilé. De préférence, la branche comprend une largeur nominale inférieure à la largeur de l'évidement et la largeur de la branche au niveau de la saillie transversale dans son état déplié est supérieure à la largeur de l'évidement. Dans un mode de réalisation préféré de l'invention, le panneau d'éclairage surfacique comprend une pluralité de sources lumineuses telles que des diodes électroluminescentes, une plaque formant guide optique de la lumière émise par les sources et des moyens de diffusion de la lumière hors du guide optique.
Dans un mode de réalisation préféré de l'invention, l'organe de liaison a une forme générale d'équerre et le cadre périphérique a une forme générale rectangulaire. De préférence, chaque profilé comprend sur une paroi latérale interne au cadre une rainure longitudinale pour le logement d'un bord latéral du panneau. Par paroi latérale interne, on entend une paroi latérale du profilé qui, lorsque le cadre est monté, est orientée vers l'intérieur du cadre. Dans un mode de réalisation préféré, les moyens de positionnement comprennent au moins deux éléments proximaux distants axialement et décalés transversalement et/ou les moyens de plaquage comprennent au moins deux éléments distaux distants axialement et décalés transversalement. Ceci permet d'assurer un positionnement plus précis et un plaquage plus homogène en créant deux régions de positionnement et/ou deux régions de plaquage réparties de façon homogène sur la branche. De préférence, le ou les éléments en saillie forment des éléments de sertissage de l'organe à l'intérieur du cadre. L'invention a encore pour objet un procédé de fabrication d'un organe de liaison entre eux de deux profilés d'un cadre périphérique pour un dispositif d'éclairage selon l'invention, comprenant une première étape de découpage dans une pièce de tôle de l'organe, caractérisé en ce que, lors de l'étape de découpage, on forme au moins des première et deuxième encoches obliques ménagées dans un bord longitudinal respectivement de la portion d'extrémité proximale et de la portion d'extrémité distale d'une branche de l'organe pour délimiter des première et deuxième pointes biseautées proximale et distale, et en ce qu'il comprend une deuxième étape de courbure de chacune des pointes biseautées respectivement proximale et distale jusqu'à obtenir des éléments en saillie de hauteur effective prédéfinie proximale et distale, la hauteur effective distale étant supérieure à la hauteur effective proximale et la hauteur effective proximale étant sensiblement égale à la hauteur prédéfinie de l'évidement. De préférence, lors de l'étape de découpage, on forme deux éléments en saillie d'extension transversale sur un bord longitudinal de la portion d'extrémité proximale de chaque branche.
L'invention a enfin pour objet un procédé d'assemblage d'un dispositif d'éclairage selon l'invention, dans lequel on positionne les portions d'extrémité proximales des branches des équerres dans les profilés tout en insérant simultanément le panneau d'éclairage dans des rainures longitudinales ménagées dans des parois internes au cadre des profilés, on introduit en force la portion d'extrémité distale de chaque branche à l'intérieur. D'autres caractéristiques et avantages de l'invention apparaîtront à la lumière de la description qui suit, faite en référence aux dessins annexés dans lesquels : - la figure 1 représente une vue en perspective d'un dispositif d'éclairage selon l'invention ; - la figure 2 représente une vue éclatée d'un panneau lumineux d'éclairage surfacique du dispositif de la figure 1 ; - la figure 3 représente une vue en perspective d'un profilé formant une partie d'un cadre périphérique du dispositif d'éclairage de la figure 1 ; - la figure 4 représente une vue de dessus d'une équerre d'assemblage pour le dispositif d'éclairage selon l'invention ; - la figure 5 représente une vue de côté de l'équerre de la figure 4 selon le point de vue référencé 5 de la figure 4; - la figure 6 représente un plan de découpage de l'équerre de la figure 4; - les figures 7 et 8 représentent respectivement des première et deuxième étapes d'assemblage du dispositif d'éclairage de la figure 1. On a représenté sur la figure 1 un dispositif d'éclairage selon l'invention. Ce dispositif d'éclairage est désigné par la référence générale 10. Le dispositif d'éclairage 10 comprend un panneau lumineux 12 d'éclairage surfacique. Ce panneau lumineux 12 est illustré en détail sur la figure 2. Sur cette figure 2, on a représenté une vue éclatée du panneau lumineux 12. Le panneau lumineux 12 comprend un bord périphérique 14 de forme générale par exemple polygonale, carrée ou rectangulaire. Bien entendu, d'autres formes peuvent également être utilisées.
Ce panneau lumineux 12 comprend dans cet exemple une plaque 16 formant guide optique de la lumière émise par des sources de lumières 18. De préférence, les sources de lumière 18 comprennent une pluralité de diodes électroluminescentes 20, disposées par exemple sous forme d'une ou plusieurs barrettes de diodes. La barrette de diodes 18 peut être par exemple disposée sur une tranche du bord périphérique 14. La plaque de guidage 16 a pour fonction de guider la lumière émise par les sources lumineuses 18. Le panneau 12 comprend également dans l'exemple illustré une plaque de diffusion 22. Cette plaque 22 est par exemple formée dans un revêtement polymère flexible collé directement sur une des faces de la plaque de guidage 16. La plaque de diffusion 22 comprend toute une série de points 24 de sortie de lumière qui sont répartis sur une seule ou sur les deux faces de la plaque de guidage 16. Cette série de points présente par exemple une répartition sous forme d'un réseau. La lumière émise par une des tranches de la plaque de guidage 16 est guidée à l'intérieur du guide optique et apte à sortir de la plaque de guidage 16 au travers de ces points 24. Avantageusement, la répartition des points est telle que la lumière qui sort de la plaque de guide optique 16 présente une intensité sensiblement homogène sur la totalité de la surface du panneau 12. On peut par exemple prévoir des points qui sont plus petits à proximité des sources lumineuses 18 et plus grands à mesure que l'on s'en éloigne comme représenté sur la figure 2. En variante, on peut faire varier seulement la densité de points de sortie de lumière et non plus la dimension des points.
Ces points peuvent être par exemple formés par des ouvertures pratiquées dans la plaque de diffusion 22 ou par des rayures ou par n'importe quelles irrégularités permettant une sortie de lumière. Dans le mode de réalisation illustré sur la figure 2, le panneau 12 comprend une seule barrette de diodes électroluminescentes. Dans ce cas, en vis-à-vis de la barrette de diodes électroluminescentes, une bande réfléchissante 26 est apposée par exemple par collage sur la tranche opposée du panneau 12. Eventuellement, dans une variante non illustrée, le panneau 12 peut comporter plus d'une barrette de diodes électroluminescentes, par exemple deux barrettes disposées sur deux côtés opposés du panneau 12. Dans ce cas la répartition des points pourra être symétrique par rapport à un axe passant par le milieu du panneau 12, toujours pour assurer une répartition homogène de l'intensité lumineuse. De préférence, la plaque de diffusion 22 peut être réalisée en un matériau translucide permettant de diffuser la lumière. Ainsi, la lumière émise par les sources lumineuses 20 qui a été guidée dans la plaque de guide d'onde et qui est sortie de la plaque à travers les points de sortie de lumière 24 est diffusée de manière sensiblement ou parfaitement homogène par la plaque de diffusion. Visuellement, on a l'impression que la lumière est émise directement par la plaque de diffusion. La répartition est homogène si bien que tout éblouissement est avantageusement atténué. Dans le mode de réalisation illustré par les figures 1 et 2, le panneau 12 comprend une plaque opaque 28 disposée sur la face du panneau 12 opposée à la face portant la plaque de diffusion 22. Cette plaque opaque 28 peut par exemple comporter une face interne réfléchissante orientée en direction du guide 16 et une face externe opaque de sorte que le panneau lumineux 12 n'émet de la lumière que par une seule de ses faces. En variante, le panneau 12 peut comporter deux plaques de diffusion. Dans ce cas, le panneau lumineux 12 émet de la lumière à partir de ses deux faces opposées. Le dispositif 10 comprend en outre selon l'invention un cadre périphérique 30 formant armature du panneau lumineux 12. Ce cadre 30 est formé par assemblage d'une pluralité de profilés 32 dont l'un des profilés 32 est illustré en détail sur la figure 3. Ces profilés 32 sont par exemple réalisés en aluminium. Dans l'exemple illustré, la cadre 30 a une forme générale rectangulaire, et plus précisément carrée. On a représenté en détail un des profilés 32 sur la figure 3. Sur cette figure, le profilé 32 est coupé à ses deux extrémités d'un onglet 34. L'onglet 34 a dans l'exemple illustré une valeur de 45°. Les onglets 34 permettent de garantir une coïncidence parfaite des extrémités en correspondance des profilés 32 entre eux lors de l'assemblage du cadre 30. Le profilé 32 comprend en outre dans l'exemple un évidement longitudinal 36 présentant une hauteur prédéfinie, ci-après désignée hauteur de référence H.
Dans cet exemple, le profilé 32 est creux seulement sur une partie de sa longueur. Par exemple, le profilé 32 comprend uniquement des cavités borgnes ouvertes sur chacune de ses extrémités libres. Bien entendu, dans une variante de l'invention, le profilé 32 peut être creux sur toute sa longueur.
De préférence, le profilé 32 comprend également sur sa paroi latérale interne au cadre 30, c'est-à-dire orientée vers l'intérieur lorsque le cadre 30 est dans sa position assemblée, une rainure longitudinale 38 configurée pour recevoir un des bords latéraux du panneau lumineux 12. De préférence, sur sa partie latérale externe, le profilé 32 comprend également des ailettes de refroidissement 40 configurées pour dissiper la chaleur générée notamment par la barrette de diodes électroluminescentes 18. Dans ce mode de réalisation, le cadre 30 est formé par quatre profilés 32. Conformément à l'invention, ces profilés 32 sont assemblés deux à deux par un organe de liaison 42 représenté en détail sur les figures 4 et 5. Dans le mode de réalisation préféré de l'invention, l'organe de liaison 42 est en forme générale d'équerre dont les branches 42A et 42B sont destinées à être insérées en force dans les évidements 36 des profilés 32. Les deux branches 42A, 42B sont délimitées l'une de l'autre dans cet exemple par un axe de symétrie S de l'équerre 42. Pour la suite, un élément sera qualifié de proximal ou de distal selon qu'il est proche ou éloigné axialement de l'extrémité libre de chaque branche de l'équerre. On définit ainsi, pour chaque branche 42A ou 42B une portion d'extrémité proximale 44 et une portion d'extrémité distale 46. La portion distale de chaque branche 42A, 42B est définie en partant de l'axe de symétrie S de l'organe 42 alors que la portion proximale est définie en partant de l'extrémité libre de la branche 42A, 42B. Dans la suite de la description, on ne décrira que la branche 42A, la branche 42B étant sensiblement identique à la branche 42A. En particulier, on notera que dans le mode de réalisation illustré, l'équerre 42 présente un axe de symétrie. La définition de portions proximales et distales a principalement pour objet de définir une position relative des portions d'extrémité distale et proximale entre elles. Ainsi, ces deux portions 44 et 46 peuvent être adjacentes ou au contraire, la branche 42A peut comporter une portion centrale intermédiaire liant les deux portions d'extrémité de la branche entre elles. Chaque branche 42A de l'équerre 42 comprend des moyens 48 de positionnement de la portion d'extrémité proximale 44 de la branche 42A dans l'évidement 36. De préférence, les moyens de positionnement 48 permettent un positionnement vertical et transversal de la portion d'extrémité proximale 44 de la branche 42A dans l'évidement 36. Par exemple, les moyens de positionnement 48 comprennent au moins un élément en saillie verticale 50, dit élément saillant proximal, ménagé sur la portion proximale 44. Cet élément saillant proximal a une hauteur effective proximale H1 correspondant sensiblement à la hauteur de référence H. Par exemple, la hauteur de référence H et la hauteur H1 ont une valeur de 15 millimètres.
Dans la description, on entend par « hauteur effective », la hauteur de l'élément en saillie à partir d'une surface de référence formée par la face de dessous de l'organe de liaison. De préférence, les moyens de positionnement 48 comprennent au moins deux éléments en saillie verticale 50 distants axialement. Par exemple, les deux éléments saillants 50 sont décalés axialement et transversalement l'un par rapport à l'autre. Ceci permet d'augmenter la précision du positionnement comme cela va être décrit ci-après. En outre, dans un mode avantageux, les moyens de positionnement 48 comprennent au moins un élément d'extension 52 d'orientation principalement transversale dans un état déplié, ménagé sur la portion proximale 44. Cet élément en saillie transversale est configuré pour adopter un état replié pour l'introduction de la portion proximale 44 à l'intérieur de l'évidement 36 et un état d'expansion à l'intérieur de l'évidement 36 une fois la portion proximale introduite dans le profilé 32.
Cet élément d'extension 52 permet d'assurer un positionnement transversal de l'équerre 42 à l'intérieur de l'évidement 36 en exerçant une force de plaquage d'un bord longitudinal opposé à celui portant l'élément d'extension52 de la branche 42A de l'équerre 42 contre une paroi latérale de l'évidement 36 opposée à la paroi contre laquelle l'élément d'extension transversale 52 exerce une pression.
Par exemple, la branche 42 comprend une largeur nominale inférieure à la largeur de l'évidement 36 et la largeur de la branche 42 au niveau de la saillie transversale 52 dans son état déplié est supérieure à la largeur de l'évidement 36.
Lors de l'insertion de la portion d'extrémité proximale 44 à l'intérieur de l'évidement 36, les éléments saillants verticaux 50 permettent un positionnement vertical de la branche 42A. Par ailleurs, l'élément d'extension transversale 52 est initialement placé dans une position repliée vers l'intérieur de l'équerre 42 de manière à permettre l'introduction de cette dernière dans l'évidement 36, puis est configuré pour se déployer dans l'évidement 36 une fois la portion d'extrémité proximale 44 entièrement insérée. Ces éléments saillant verticaux 50 et transversal 52 permettent de garantir un positionnement précis, efficace et reproductible dans le profilé 32. Par ailleurs, conformément à l'invention, la branche 42A de l'équerre 32 comprend des moyens 54 de plaquage de la branche 42A contre la surface inférieure de l'évidement 36 lors du déplacement de la portion d'extrémité distale 46 de la branche 42A à l'intérieur de l'évidement 36. De préférence, les moyens de plaquage 54 comprennent au moins un élément en saillie verticale 56, dit « élément saillant distal », ménagé sur la portion d'extrémité distale 46 ayant une hauteur effective distale H2 supérieure à la hauteur effective proximale H1. Dans l'exemple décrit, l'élément en saillie distal 56 a une hauteur effective distale H2 telle que le rapport de cette hauteur distale H2 sur la hauteur de référence H est compris dans une plage allant de 1.1 à 2.
Par exemple, la hauteur H2 est de 25 mm et la hauteur H est de 15 millimètres. Le rapport est dans ce cas d'environ 1.7. De préférence, les moyens de plaquage 54 comprennent deux éléments en saillie distaux 56 distants axialement l'un par rapport à l'autre. Cela permet d'exercer une force de plaquage de l'équerre 42 contre la surface inférieure de l'évidement 36 sensiblement uniforme. Dans l'exemple décrit, les éléments en saillie 50 ou 56 comprennent une griffe en forme générale de languette courbée axialement. Sur la figure 5, on voit que la courbure est orientée en direction de l'extrémité libre de la branche correspondante 42A, c'est-à-dire que la face concave de la griffe est en regard de l'extrémité libre de la branche correspondante 42A.
De préférence, les éléments en saillie 50 ou 56 forment par ailleurs des éléments de sertissage de l'équerre 42 à l'intérieur du cadre périphérique. Dans l'exemple décrit, l'équerre 42 comprend des encoches obliques latérales 60 délimitant des pointes biseautées 62, ces biseaux étant courbés pour former les éléments en saillie. On va maintenant décrire les principales étapes d'un procédé d'assemblage du dispositif d'éclairage 10 selon l'invention. Lors d'une étape initiale, on découpe une forme générale d'équerre 42 avec deux branches 42A, 42B sensiblement perpendiculaires dans une pièce de tôle métallique, par exemple en acier. Dans cet exemple, le plan de découpage de l'équerre 42 est conforme à celui dessiné sur la figure 6. De préférence, lors de l'étape de découpage, on délimite dans le contour de découpage de l'organe 42 un élément en saillie d'extension transversale 52 sur un bord longitudinal de chacune des portions d'extrémité proximale 44. Dans cet exemple, cette protubérance a une forme générale arrondie en forme d'oreille. La branche 42A a une dimension transversale effective au niveau de cette protubérance lorsque la protubérance se trouve dans un état déployé supérieure à une largeur de l'évidement 36 du profilé 32.
Puis, on forme une pluralité d'encoches obliques 60 dans les bords longitudinaux de l'équerre 42 selon des lignes de découpe représentées en trait discontinu sur la figure 6. Ceci permet de définir des formes biseautées 62 au bord de ces encoches 60. Bien entendu, on peut former uniquement que deux encoches sur chaque branche 42A ou 42B, respectivement sur les portions proximale et distale de chaque branche. Dans ce cas, les encoches peuvent être formées sur le même bord longitudinal ou peuvent être disposées chacune sur des bords longitudinaux opposés de la branche. De préférence, l'étape de découpage est une étape d'emboutissage et les encoches et le découpage du contour général de l'équerre 42 sont réalisés au cours d'une seule et même étape. Au cours d'une étape ultérieure, on courbe les formes biseautées 62 pour obtenir les éléments en saillie 50 et 56 jusqu'à obtenir la hauteur désirée.
Par exemple, la courbure de la saillie proximale 50 sera plus faible que la courbure de la saillie distale 56 pour obtenir une hauteur distale H2 supérieure à la hauteur proximale H1. On obtient alors l'équerre 42 illustrée sur la figure 4.
Une fois l'équerre 42 fabriquée, on positionne les portions d'extrémité proximales 44 des branches 42A et 42B des équerres 42 dans les profilés 32 correspondants tout en insérant simultanément le panneau d'éclairage 12 dans les rainures longitudinales 38 ménagées dans les profilés 32 conformément à l'illustration de la figure 7.
Cette opération que l'on peut qualifier de pré-assemblage, permet un positionnement relatif optimal des pièces les unes par rapport aux autres. Cette opération de pré-assemblage peut être réalisée manuellement. Puis, on introduit en force la portion d'extrémité distale 46 de chaque branche 42A, 42B à l'intérieur des profilés 32. Par exemple, cette opération est réalisée au moyen d'équipements de sertissage permettant d'appliquer une force constante tout autour du cadre et avec une amplitude suffisante pour l'introduction en force des éléments en saillie distaux. Ainsi, les moyens de plaquage des équerres permettant de définir un plan de référence unique pour le dispositif. Ils permettent également une immobilisation des équerres à l'intérieur des profilés ce qui assure une excellente solidarisation de l'ensemble formant le cadre et le panneau. Bien entendu, d'autres modes de réalisation sont envisageables sans sortir du cadre de l'invention. Ainsi, diverses modifications peuvent être apportées par l'homme du métier à l'invention qui vient d'être décrite à titre d'exemple. Par exemple, dans une variante non illustrée, le cadre périphérique peut avoir une forme générale de cercle et l'organe de liaison peut avoir dans ce cas une forme générale d'arc définissant deux branches arrondies.

Claims (15)

  1. REVENDICATIONS1. Dispositif (10) d'éclairage du type comprenant un panneau lumineux (12) d'éclairage surfacique et un cadre périphérique (30) formant armature du panneau lumineux (12) et comprenant une pluralité de profilés (32) délimitant chacun un évidement longitudinal (36) de hauteur prédéfinie (H), caractérisé en ce que le cadre (30) comprend au moins un organe de liaison (42) de deux profilés (32) entre eux comprenant deux branches (42A, 42B) destinées à être insérées en force dans les évidements (36) des profilés (32) et en ce que chaque branche (42A, 42B) de l'organe (42) comprend des moyens (48) de positionnement d'une portion d'extrémité proximale (44) de la branche (42A, 42B) dans l'évidement (36) et des moyens (54) de plaquage de la branche (42A, 42B) contre la surface inférieure (361) de l'évidement (36) lors du déplacement d'une portion d'extrémité distale (46) de la branche (42A, 42B) à l'intérieur de l'évidement (36).
  2. 2. Dispositif (10) selon la revendication précédente, dans lequel les moyens de positionnement (48) comprennent au moins un élément en saillie verticale (50), dit « proximal », ménagé sur la portion d'extrémité proximale (44), ayant une hauteur effective proximale (H1) correspondant sensiblement à la hauteur prédéfinie (H) de l'évidement (36).
  3. 3. Dispositif (10) selon la revendication précédente, dans lequel les moyens de plaquage (54) comprennent au moins un élément en saillie verticale (56), dit « distal », ménagé sur la portion d'extrémité distale (46), ayant une hauteur effective distale (H2) supérieure à la hauteur effective proximale (H1).
  4. 4. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les moyens de plaquage (54) comprennent au moins un élément en saillie vertical (56), dit « distal », ménagé sur la portion d'extrémité distale (46) ayant une hauteur effective distale (H2) telle que le rapport de cette hauteur distale (H2) sur la hauteur de référence (H) est compris dans une plage allant de 1.1 à 2.
  5. 5. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications 2 à 4, dans lequel les moyens de positionnement (48) comprennent au moins deuxéléments proximaux (50) distants axialement et/ou les moyens de plaquage (54) comprennent au moins deux éléments distaux (56) distants axialement.
  6. 6. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications 2 à 5, dans lequel le ou les éléments en saillie (50, 56) forment des éléments de sertissage de l'organe (42) à l'intérieur du cadre (30).
  7. 7. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications 2 à 7, dans lequel le ou les éléments en saillie (50, 56) comprennent une patte en forme générale de griffe courbée axialement.
  8. 8. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel les moyens de positionnement (48) comprennent au moins un élément (52) en saillie d'extension essentiellement transversale dans un état déplié, ménagé sur la portion proximale, et dans lequel l'élément en saillie transversale est configuré pour adopter un état replié pour l'introduction de la portion proximale (44) à l'intérieur de l'évidement (36) et un état d'expansion à l'intérieur de l'évidement (36) une fois la portion proximale introduite dans le profilé.
  9. 9. Dispositif (10) selon la revendication précédente, dans lequel la branche (42) comprend une largeur nominale inférieure à la largeur de l'évidement (36) et dans lequel la largeur de la branche (42) au niveau de la saillie transversale dans son état déplié est supérieure à la largeur de l'évidement (36).
  10. 10. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel chaque profilé (32) comprend sur une paroi latérale interne au cadre (30) une rainure longitudinale (38) pour le logement d'un bord latéral (14) du panneau 12.
  11. 11. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel l'organe de liaison (42) a une forme générale d'équerre et le cadre périphérique a une forme générale rectangulaire.
  12. 12. Dispositif (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, dans lequel le panneau d'éclairage surfacique (12) comprend une pluralité de sources lumineuses (20) telles que des diodes électroluminescentes, une plaque (16) formant guide optique de la lumière émise par les sources (20) et des moyens (22) de diffusion de la lumière hors du guide optique (16).
  13. 13. Procédé d'assemblage d'un dispositif d'éclairage (10) selon l'une quelconque des revendications précédentes, caractérisé en ce que l'on positionne les portions d'extrémité proximales (44) des branches (42A, 42B) des organes (42) dans les profilés (32) tout en insérant simultanément des bords latéraux du panneau d'éclairage (12) dans des rainures longitudinales (38) ménagées dans des parois latérales internes au cadre (30) des profilés (32), on introduit en force la portion d'extrémité distale (46) de chaque branche (42A, 42B) à l'intérieur pour provoquer un sertissage des organes (42) dans chaque profilé (32).
  14. 14. Procédé de fabrication d'un organe de liaison (42) entre deux profilés (32) d'un cadre périphérique (30) pour un dispositif d'éclairage (10) selon l'une quelconque des revendications 1 à 12, du type comprenant une première étape de découpage de l'organe (42) dans une pièce de tôle, caractérisé en ce que, lors de l'étape de découpage, on forme au moins des première (60) et deuxième (60) encoches obliques ménagées dans un bord longitudinal respectivement de la portion d'extrémité proximale (44) et de la portion d'extrémité distale (46) d'une branche (42A, 42B) de l'organe (42) pour délimiter des première et deuxième pointes biseautées (62) proximale et distale, et en ce qu'il comprend une deuxième étape de courbure de chacune des pointes biseautées (62) proximale et distale jusqu'à obtenir des éléments en saillie (50, 56) de hauteur effective prédéfinie respectivement proximale et distale de manière à ce que la hauteur effective distale soit supérieure à la hauteur effective proximale et la hauteur effective proximale soit sensiblement égale à la hauteur prédéfinie de l'évidement.
  15. 15. Procédé de fabrication de l'équerre (42) selon la revendication précédente, dans lequel lors de l'étape de découpage, on forme deux éléments en saillie (52) d'extension transversale sur un bord longitudinal de la portion d'extrémité proximale (44) de chaque branche (42A, 42B).
FR1456695A 2014-07-11 2014-07-11 Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif Pending FR3023603A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1456695A FR3023603A1 (fr) 2014-07-11 2014-07-11 Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1456695A FR3023603A1 (fr) 2014-07-11 2014-07-11 Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR3023603A1 true FR3023603A1 (fr) 2016-01-15

Family

ID=51688248

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1456695A Pending FR3023603A1 (fr) 2014-07-11 2014-07-11 Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR3023603A1 (fr)

Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE3408600A1 (de) * 1984-03-09 1985-09-12 Max Kronenberg Verbinder fuer hohlprofile
GB2275061A (en) * 1992-08-26 1994-08-17 Thomas John Wood Mounting frame and coupling arrangement
US20060126330A1 (en) * 2004-12-15 2006-06-15 Star-Reach Corporation Luminous floor with a change of light sources
DE202009006967U1 (de) * 2009-05-14 2009-08-06 Frehe Ohg Profilverbinder, Profilrahmen und Insektenschutzgitter
US20100027255A1 (en) * 2008-07-29 2010-02-04 Advanced Optoelectronic Technology Inc. Light box apparatus
DE202008013005U1 (de) * 2008-10-04 2010-02-25 Kronenberg, Max Steckverbinder
EP2657595A2 (fr) * 2012-04-05 2013-10-30 Zumtobel Lighting GmbH Raccord d'angle pour un cadre d'un éclairage, cadre et éclairage
AT513712A1 (de) * 2012-11-21 2014-06-15 Conlux Gmbh Bodenpaneel

Patent Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
DE3408600A1 (de) * 1984-03-09 1985-09-12 Max Kronenberg Verbinder fuer hohlprofile
GB2275061A (en) * 1992-08-26 1994-08-17 Thomas John Wood Mounting frame and coupling arrangement
US20060126330A1 (en) * 2004-12-15 2006-06-15 Star-Reach Corporation Luminous floor with a change of light sources
US20100027255A1 (en) * 2008-07-29 2010-02-04 Advanced Optoelectronic Technology Inc. Light box apparatus
DE202008013005U1 (de) * 2008-10-04 2010-02-25 Kronenberg, Max Steckverbinder
DE202009006967U1 (de) * 2009-05-14 2009-08-06 Frehe Ohg Profilverbinder, Profilrahmen und Insektenschutzgitter
EP2657595A2 (fr) * 2012-04-05 2013-10-30 Zumtobel Lighting GmbH Raccord d'angle pour un cadre d'un éclairage, cadre et éclairage
AT513712A1 (de) * 2012-11-21 2014-06-15 Conlux Gmbh Bodenpaneel

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP2352925B1 (fr) Procede de montage d'une piece sur un cordon profile, dispositif de fixation intermediaire pour la fixation d'une piece sur un cordon profile, vitrage et utilisation dudit dispositif
EP2923009B1 (fr) Lisse éclairée pour une fausse paroi tendue, et fausse paroi tendue équipée d'une telle lisse
FR2893054A1 (fr) Procede de montage de lames sur une structure de support et organe de fixation.
FR2582769A1 (fr) Support d'une bague de synchronisation
FR2578625A1 (fr) Ensemble reflecteur de lumiere et procede pour ameliorer le pouvoir de reflexion de la lumiere d'un appareil d'eclairage
EP2690349A1 (fr) Guide de lumière pour un dispositif d'éclairage et/ou de signalisation de véhicule automobile
FR3023603A1 (fr) Dispositif d’eclairage du type panneau lumineux d’eclairage surfacique et procede d’assemblage du dispositif
EP1031787A1 (fr) Projecteur à occulteur aéré
WO2016034815A1 (fr) Lisse tubulaire lumineuse pour structure tridimensionnelle et structure tridimensionnelle en toile tendue comprenant une telle lisse
EP2650600A1 (fr) Guide optique pour dispositif d'émission de lumière de véhicule automobile
FR2606861A1 (fr) Procede de fabrication d'une lampe decorative, et lampe decorative obtenue
EP2216587A1 (fr) Feu pour véhicule avec système entretoise pour guide de lumière
FR2852156A1 (fr) Support de conduits en treillis.
FR2560913A1 (fr) Dispositif pour maintenir sur un element de coffrage une fourrure d'engravure et de support eventuel de fers en attente
FR2698647A1 (fr) Dispositif pour maintenir tendu par ses bords un panneau en matériau souple.
EP3382270A1 (fr) Guide de lumiere courbe propagateur de rayons lumineux
FR2734044A1 (fr) Grille de defilement pour eclairage de type fluorescent
EP1867918B1 (fr) Projecteur comportant un élément de support rapporté fixe sur lequel un réflecteur est monté pivotant
WO2009156684A2 (fr) Panneau lumineux et son procédé de fabrication
WO2016124858A1 (fr) Dispositif de fixation de panneau solaire
EP2765259A1 (fr) Système d'écran vertical
EP3514013A1 (fr) Système de décor comprenant un dispositif de décor tel qu'un décor lumineux ou un liseré, monté dans une structure de support tel qu'un agencement d'habillage notamment d'un véhicule automobile
FR3065902A1 (fr) Ensemble d’elements moulants pour moule de pneumatique
EP2711618A1 (fr) Dispositif d'éclairage et/ou de signalisation notamment pour véhicule automobile
FR2485691A1 (fr) Grille reflechissante pour luminaire

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 2

PLSC Search report ready

Effective date: 20160115

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 3

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 4

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 5