FR2988530A1 - Electric connection assembly for electric system installed in e.g. airplane, has backlash portion including walls whose slenderness is such that portion is adapted to be compressed axially by certain percent relative to its maximum height - Google Patents

Electric connection assembly for electric system installed in e.g. airplane, has backlash portion including walls whose slenderness is such that portion is adapted to be compressed axially by certain percent relative to its maximum height Download PDF

Info

Publication number
FR2988530A1
FR2988530A1 FR1252658A FR1252658A FR2988530A1 FR 2988530 A1 FR2988530 A1 FR 2988530A1 FR 1252658 A FR1252658 A FR 1252658A FR 1252658 A FR1252658 A FR 1252658A FR 2988530 A1 FR2988530 A1 FR 2988530A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
connector
chimney
seal
contact
connection
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Granted
Application number
FR1252658A
Other languages
French (fr)
Other versions
FR2988530B1 (en
Inventor
Eric Baron
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
ADDIX SA
Original Assignee
ADDIX SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by ADDIX SA filed Critical ADDIX SA
Priority to FR1252658A priority Critical patent/FR2988530B1/en
Publication of FR2988530A1 publication Critical patent/FR2988530A1/en
Application granted granted Critical
Publication of FR2988530B1 publication Critical patent/FR2988530B1/en
Active legal-status Critical Current
Anticipated expiration legal-status Critical

Links

Classifications

    • HELECTRICITY
    • H01BASIC ELECTRIC ELEMENTS
    • H01RELECTRICALLY-CONDUCTIVE CONNECTIONS; STRUCTURAL ASSOCIATIONS OF A PLURALITY OF MUTUALLY-INSULATED ELECTRICAL CONNECTING ELEMENTS; COUPLING DEVICES; CURRENT COLLECTORS
    • H01R13/00Details of coupling devices of the kinds covered by groups H01R12/70 or H01R24/00 - H01R33/00
    • H01R13/46Bases; Cases
    • H01R13/52Dustproof, splashproof, drip-proof, waterproof, or flameproof cases
    • H01R13/521Sealing between contact members and housing, e.g. sealing insert
    • HELECTRICITY
    • H01BASIC ELECTRIC ELEMENTS
    • H01RELECTRICALLY-CONDUCTIVE CONNECTIONS; STRUCTURAL ASSOCIATIONS OF A PLURALITY OF MUTUALLY-INSULATED ELECTRICAL CONNECTING ELEMENTS; COUPLING DEVICES; CURRENT COLLECTORS
    • H01R12/00Structural associations of a plurality of mutually-insulated electrical connecting elements, specially adapted for printed circuits, e.g. printed circuit boards [PCBs], flat or ribbon cables, or like generally planar structures, e.g. terminal strips, terminal blocks; Coupling devices specially adapted for printed circuits, flat or ribbon cables, or like generally planar structures; Terminals specially adapted for contact with, or insertion into, printed circuits, flat or ribbon cables, or like generally planar structures
    • H01R12/50Fixed connections
    • H01R12/51Fixed connections for rigid printed circuits or like structures
    • HELECTRICITY
    • H01BASIC ELECTRIC ELEMENTS
    • H01RELECTRICALLY-CONDUCTIVE CONNECTIONS; STRUCTURAL ASSOCIATIONS OF A PLURALITY OF MUTUALLY-INSULATED ELECTRICAL CONNECTING ELEMENTS; COUPLING DEVICES; CURRENT COLLECTORS
    • H01R12/00Structural associations of a plurality of mutually-insulated electrical connecting elements, specially adapted for printed circuits, e.g. printed circuit boards [PCBs], flat or ribbon cables, or like generally planar structures, e.g. terminal strips, terminal blocks; Coupling devices specially adapted for printed circuits, flat or ribbon cables, or like generally planar structures; Terminals specially adapted for contact with, or insertion into, printed circuits, flat or ribbon cables, or like generally planar structures
    • H01R12/70Coupling devices
    • H01R12/71Coupling devices for rigid printing circuits or like structures
    • H01R12/712Coupling devices for rigid printing circuits or like structures co-operating with the surface of the printed circuit or with a coupling device exclusively provided on the surface of the printed circuit
    • HELECTRICITY
    • H01BASIC ELECTRIC ELEMENTS
    • H01RELECTRICALLY-CONDUCTIVE CONNECTIONS; STRUCTURAL ASSOCIATIONS OF A PLURALITY OF MUTUALLY-INSULATED ELECTRICAL CONNECTING ELEMENTS; COUPLING DEVICES; CURRENT COLLECTORS
    • H01R13/00Details of coupling devices of the kinds covered by groups H01R12/70 or H01R24/00 - H01R33/00
    • H01R13/46Bases; Cases
    • H01R13/52Dustproof, splashproof, drip-proof, waterproof, or flameproof cases
    • H01R13/5219Sealing means between coupling parts, e.g. interfacial seal
    • HELECTRICITY
    • H01BASIC ELECTRIC ELEMENTS
    • H01RELECTRICALLY-CONDUCTIVE CONNECTIONS; STRUCTURAL ASSOCIATIONS OF A PLURALITY OF MUTUALLY-INSULATED ELECTRICAL CONNECTING ELEMENTS; COUPLING DEVICES; CURRENT COLLECTORS
    • H01R43/00Apparatus or processes specially adapted for manufacturing, assembling, maintaining, or repairing of line connectors or current collectors or for joining electric conductors
    • H01R43/005Apparatus or processes specially adapted for manufacturing, assembling, maintaining, or repairing of line connectors or current collectors or for joining electric conductors for making dustproof, splashproof, drip-proof, waterproof, or flameproof connection, coupling, or casing

Abstract

The assembly has a joint (60) including a sole extending in a plane parallel to a connection face. A chimney (64) is interdependent of the sole and traversed by an internal passage. A backlash portion of the chimney is adapted to be compressed between the sole and the connection face, so that an end of the chimney rests against a connector, and slenderness of walls of the backlash portion is such that the portion is adapted to be compressed axially by 25 percent relative to its maximum height while remaining in its field of elastic strain. An independent claim is also included for a method for constructing an electric connection assembly.

Description

L'invention concerne un ensemble de connexion électrique comportant un premier connecteur et un joint tels que : - un conduit d'accueil de contact apte à accueillir un contact électrique est aménagé dans le premier connecteur ; - le joint comprend une semelle sensiblement plane ; - un passage interne débouche de part et d'autre du joint ; - une première cheminée est formée ou fixée sur la semelle du joint, et est traversée par le passage interne du joint. En général naturellement dans de tels ensembles de connexion, le 10 premier connecteur et le joint sont prévus pour assurer la connexion non pas d'un seul contact, mais d'un certain nombre N (N>1) de contacts : Il y a donc N conduits d'accueil de contact, N passages et N premières cheminées dans le joint. Un tel ensemble a vocation à être connecté à un deuxième 15 connecteur complémentaire au premier connecteur (les deux connecteurs formant généralement un couple de connecteurs mâle/femelle). Chacun des premier et deuxième connecteurs est généralement fixé à l'extrémité d'un câble électrique ou sur une carte à circuit imprimé. Aussi, le raccordement des deux connecteurs l'un à l'autre permet de 20 relier ensemble deux éléments (chaque élément étant un câble électrique ou une carte à circuit imprimé), en assurant une continuité électrique entre différents conducteurs de ces deux éléments. L'agencement du joint avec un passage interne, et du connecteur avec un conduit d'accueil de contact permet que le premier connecteur 25 accueille et assure la connexion d'un premier contact (et en général simultanément, d'un nombre N de premiers contacts comme indiqué précédemment) avec un second contact. Pour cela, le premier contact traverse le joint via son passage interne, et pénètre au moins en partie dans le conduit interne du premier connecteur. La partie du premier 30 contact insérée dans le connecteur est mise en contact électrique avec un deuxième contact, disposé par exemple dans le conduit interne même du connecteur. La jonction électrique ainsi réalisée entre les premier et deuxième contacts permet le passage d'un courant, et/ou la transmission d'un signal, entre le premier contact et le second contact et participe ainsi 35 à la connexion électrique du connecteur. L'insertion d'un joint interfacial ou joint d'interface en regard d'un connecteur électrique est connue en soi. Un tel joint présente en général des passages dans lequel passent des contacts mâles qui assurent le passage du courant et/ou du signal vers le connecteur ou en provenance de celui-ci. Un tel joint interfacial a généralement pour fonction principale d'empêcher le passage de courants parasites entre les différents contacts qui le traversent (c'est-à-dire d'un contact à un autre). Il peut avoir également pour fonction de limiter et si possible d'empêcher l'entrée de particules polluantes dans le connecteur, tout en permettant la connexion de celui-ci à un deuxième connecteur. La fonction de protection contre la pollution est plus particulièrement visée par la présente invention. Cette fonction s'avère de plus en plus importante du fait d'une part, de l'accroissement regrettable de la pollution de l'air, et d'autre part, de l'exigence toujours accrue d'une continuité de fonctionnement des systèmes électriques, en particulier pour ceux qui sont installés dans des engins volants (avions, hélicoptères, fusées, etc.). Par suite, un nombre croissant de systèmes électriques utilisés à bord d'engins volants (et plus généralement de toute machine dont la continuité de fonctionnement est essentielle) comportent un joint interfacial en regard de chacun des connecteurs que comportent ces système électrique. Ces joints assurent l'étanchéité de connexion des connecteurs : Il permettent ainsi - en principe - d'éviter toutes les pannes que pourrait causer l'entrée de particules à travers les connecteurs. Un exemple de joint interfacial d'étanchéité a par exemple été proposé par le brevet US 5,015,192. Ce brevet divulgue un connecteur associé à un joint interfacial constitué par une semelle portant des cheminées perpendiculaires à celle-ci. Le joint est traversé par des passages internes qui servent à faire passer des contacts électriques vers le connecteur, les passages étant aménagés à l'intérieur des différentes cheminées.The invention relates to an electrical connection assembly comprising a first connector and a seal such that: - a contact reception conduit adapted to receive an electrical contact is arranged in the first connector; - The seal comprises a substantially flat sole; an internal passage opens on either side of the seal; - A first chimney is formed or fixed on the sole of the seal, and is traversed by the internal passage of the seal. Generally of course in such connection assemblies, the first connector and the seal are provided to provide for the connection not of a single contact, but of a number N (N> 1) of contacts: There is therefore N home contact conduits, N passages and N first chimneys in the joint. Such an assembly is intended to be connected to a second connector complementary to the first connector (the two connectors generally forming a pair of male / female connectors). Each of the first and second connectors is generally attached to the end of an electrical cable or on a printed circuit board. Also, the connection of the two connectors to one another makes it possible to connect together two elements (each element being an electric cable or a printed circuit board), ensuring electrical continuity between different conductors of these two elements. The arrangement of the seal with an internal passage, and the connector with a contact reception conduit allows the first connector 25 to receive and connect a first contact (and in general simultaneously, with a number N of first contacts as previously indicated) with a second contact. For this, the first contact crosses the seal via its internal passage, and penetrates at least partially into the inner conduit of the first connector. The portion of the first contact inserted into the connector is brought into electrical contact with a second contact, for example in the internal conduit of the connector. The electrical junction thus formed between the first and second contacts allows the passage of a current, and / or the transmission of a signal, between the first contact and the second contact and thus participates in the electrical connection of the connector. The insertion of an interfacial seal or interface seal facing an electrical connector is known per se. Such a seal generally has passages through which male contacts are passed which ensure the passage of current and / or signal to or from the connector. Such an interfacial seal generally has the main function of preventing the passage of parasitic currents between the various contacts that pass through it (that is to say from one contact to another). It may also have the function of limiting and if possible to prevent the entry of polluting particles into the connector, while allowing the connection thereof to a second connector. The function of protection against pollution is more particularly targeted by the present invention. This function is becoming more and more important because of the unfortunate increase in air pollution and because of the ever increasing demand for the continuity of systems operation. electric, especially for those who are installed in flying machines (planes, helicopters, rockets, etc.). As a result, an increasing number of electrical systems used on board flying gears (and more generally of any machine whose continuity of operation is essential) include an interfacial seal next to each of the connectors that comprise these electrical system. These seals ensure the connection sealing of the connectors: They thus make it possible, in principle, to avoid all the failures that could cause the entry of particles through the connectors. An example of interfacial sealing gasket has for example been proposed by US Patent 5,015,192. This patent discloses a connector associated with an interfacial seal constituted by a soleplate carrying chimneys perpendicular thereto. The seal is traversed by internal passages which serve to pass electrical contacts to the connector, the passages being arranged inside the various chimneys.
Lorsque le connecteur est en position de connexion en regard du joint, le joint est plaqué contre la face du connecteur, et les cheminées sont logées entièrement à l'intérieur des conduits internes aménagés dans le connecteur. Dans ces conduits, les cheminées sont comprimées axialement entre la semelle et le boîtier du connecteur, et radialement entre le contact mâle et le boîtier du connecteur femelle. Par conséquent, elles empêchent tout passage d'air d'une part entre le contact mâle et la cheminée, et d'autre part entre la cheminée et le conduit intérieur du connecteur. Une étanchéité est donc assurée à l'intérieur de ce dernier conduit. Cependant, ce joint inter-facial nécessite une connaissance précise de la conformation du connecteur sur lequel il est monté. En pratique, il ne peut absolument pas être employé dans différents connecteurs, car la conformation des cheminées du joint doit correspondre exactement à celle des conduits internes du connecteur. Or, il existe des besoins dits de 'retrofit', qui visent des cas dans lesquels des ensembles de connecteurs mâle/femelle doivent être adaptés de manière à présenter une résistance accrue à la pollution. Il ne s'agit pas alors si possible de modifier ou remplacer les connecteurs, mais plutôt d'équiper chacun d'une protection anti-pollution. Le joint interfacial cité précédemment assure une fonction antipollution (et va même au-delà de ce qui est souhaité, puisqu'il assure une étanchéité). Cependant, ce joint interfacial ne peut pas être utilisé pour assurer l'étanchéité de plusieurs types de connecteurs, du fait qu'il est spécifique à un seul modèle de connecteur. Il est donc apparu qu'il existe un besoin pour des joints interfaciaux aptes à empêcher l'entrée de particules polluantes via leurs faces de connexion dans des connecteurs, et qui soient susceptibles d'être utilisés avec différents connecteurs électriques. L'objectif de l'invention est donc de proposer un ensemble de connexion électrique, comportant : - un premier connecteur présentant une face de connexion perpendiculaire à un axe de connexion, dans laquelle débouche un conduit d'accueil de contact apte à accueillir un contact électrique; et - un joint comprenant une semelle s'étendant dans un plan parallèle à la face de connexion, un passage interne débouchant de part et d'autre du joint, et une première cheminée solidaire de la semelle et traversée par ledit passage interne ; une extrémité du passage à une extrémité de la première cheminée étant alignée avec un orifice du conduit dans la face de connexion ; ensemble dont le joint interfacial limite l'entrée de particules polluantes dans le connecteur, et puisse également être utilisé sur d'autres connecteurs de forme différente. Cet objectif est atteint grâce au fait que dans l'ensemble de connexion, une portion de la première cheminée, dite portion de rattrapage de jeu, est comprimée ou apte à être comprimée entre la semelle et la face de connexion, grâce à quoi ladite extrémité de la première cheminée est en appui sur le premier connecteur, et la minceur des parois de la portion de rattrapage de jeu est telle que celle-ci est apte à être comprimée axialement de 25%, et de préférence 40%, par rapport à sa hauteur maximale, tout en restant dans son domaine de déformation élastique. Dans la définition précédente Le terme 'cheminée' désigne une projection tubulaire, c'est-à-dire une protubérance percée par un passage interne. Une cheminée peut lo comporter des renforts latéraux ou raidisseurs. Lorsqu'il y a plusieurs cheminées, elles peuvent aussi par exemple être reliées les unes aux autres par des voiles ou toute structure de liaison. Les caractéristiques importantes des cheminées sont la présence du passage interne, et leur aptitude à être comprimées. 15 Le terme 'joint' est utilisé de manière très large et n'implique pas obligatoirement une fonction d'étanchéité. Le terme 'semelle' désigne une partie de pièce sensiblement plane. Le terme 'hauteur maximale' désigne la hauteur à l'état sans contrainte, c'est-à-dire en particulier sans compression axiale. La hauteur de la cheminée est son extension suivant 20 l'axe perpendiculaire à la semelle ; elle est comptée à partir de la surface de la semelle. Comme l'extrémité du passage est alignée avec l'orifice du conduit interne, un contact mâle peut passer par le passage interne du joint et par le conduit interne pour pénétrer dans le connecteur. 25 De plus, du fait que l'extrémité du passage est alignée avec l'orifice du conduit interne, et que l'extrémité de la première cheminée est en appui sur la face de connexion du connecteur, la cheminée empêche au moins partiellement l'orifice du conduit dans la face de connexion, ce qui avantageusement limite et le plus souvent empêche l'entrée de poussières 30 dans le conduit d'accueil. Comme indiqué précédemment, l'extrémité de la cheminée appuie sur le connecteur, et c'est ce qui entraîne la compression de la cheminée. Cette compression peut être minime ; elle doit être suffisante pour assurer le positionnement fixe et stable de l'extrémité de la cheminée au voisinage 35 de l'orifice du conduit du connecteur. L'extrémité de la cheminée, selon les modes de réalisation, peut être disposée soit en appui contre la face de connexion elle-même (et notamment contre des surfaces inclinées de celle-ci) ; elle peut aussi éventuellement pénétrer en plus ou moins grande partie dans le connecteur. Cette extrémité, suivant les cas, peut donc soit être disposée autour de l'orifice du conduit du connecteur, soit être au moins partiellement en recouvrement avec cet orifice, ou encore pénétrer dans celui-ci. Dans tous les cas, du fait de son élasticité et de sa capacité à être comprimée (de 25% de sa hauteur, ou davantage) entre la face de connexion et la semelle, la partie de rattrapage de jeu assure la compensation des différences de jeu axial pouvant exister entre le joint interfacial et la face de connexion du connecteur (par rapport à un jeu nominal théorique). Aussi avantageusement, le joint interfacial peut être utilisé pour différents connecteurs. Du fait de la position de la portion de rattrapage de jeu entre la face de connnexion et la semelle du joint, cette dernière n'est pas au contact de la face de connexion et un jeu est présent entre la face de connexion et la semelle du joint. Dans un mode de réalisation, l'épaisseur des parois de la portion de rattrapage de jeu est inférieure à la moitié voire au tiers de la hauteur de celle-ci. La hauteur désigne ici l'extension suivant la direction axiale (perpendiculaire à la semelle). La cheminée présente ainsi des parois élancées, ce qui lui permet d'être comprimée facilement. Ainsi, les risques de rupture des cheminées sont réduits, du fait de la grande souplesse et des grandes possibilités de flexion de celles-ci. De plus, avantageusement, la force nécessaire pour comprimer les cheminées est faible. Ainsi, la connexion du connecteur lorsqu'il est muni du joint interfacial peut être réalisée avec le même équipement que lorsqu'il n'est pas muni d'un joint interfacial. En pratique, l'épaisseur moyenne des parois de la portion de rattrapage de jeu peut être inférieure à 0,5 mm, voire 0,35 mm. Dans un mode de réalisation, l'extrémité de la première cheminée est en contact étanche avec la face de connexion. Ainsi, la première cheminée assure l'étanchéité avec le premier connecteur sur la face de connexion même, et ainsi il n'y a pas pénétration de la cheminée dans le connecteur. Cela permet que la forme de la cheminée soit très largement indépendante de la géométrie, du diamètre, etc. du conduit interne au connecteur. De plus dans ce cas, la cheminée ne passe pas dans le conduit du connecteur. Aussi, ce conduit peut avoir un diamètre voisin ou égal au diamètre extérieur du contact prévu pour passer dans le passage interne du joint. Aussi avantageusement, les dimensions transversales du connecteur (c'est-à-dire dans le plan du joint) peuvent être réduites. Cela permet d'éviter des problèmes d'encombrement dans certaines applications. Le contact étanche avec la face de connexion est généralement réalisé sur une face de connexion plane. Cependant, il peut aussi avoir lieu, comme l'extrémité de la cheminée appuie (avec une légère force correspondant à la compression de la partie de rattrapage de jeu) si la face de connexion n'est pas place. Ainsi celle-ci peut par exemple comporter une surface de guidage de contact, apte à guider un contact vers le conduit du premier connecteur ; l'extrémité de la première cheminée est en contact avec cette surface de guidage.When the connector is in the connection position facing the seal, the seal is pressed against the face of the connector, and the chimneys are housed entirely inside the internal conduits arranged in the connector. In these ducts, the chimneys are compressed axially between the sole and the housing of the connector, and radially between the male contact and the housing of the female connector. Consequently, they prevent any passage of air on the one hand between the male contact and the chimney, and on the other hand between the chimney and the inner conduit of the connector. A seal is thus provided inside the latter conduit. However, this inter-facial seal requires a precise knowledge of the conformation of the connector on which it is mounted. In practice, it can absolutely not be used in different connectors, because the conformation of the chimneys of the joint must correspond exactly to that of the internal conduits of the connector. However, there are so-called 'retrofit' needs, which target cases in which male / female connector assemblies must be adapted to have increased resistance to pollution. It is not then possible if possible to change or replace the connectors, but rather to equip each of a pollution protection. The interfacial seal cited above provides an antipollution function (and goes even beyond what is desired, since it provides a seal). However, this interfacial seal can not be used to seal several types of connectors, because it is specific to a single connector model. It has therefore become apparent that there is a need for interfacial joints capable of preventing the entry of polluting particles via their connection faces into connectors, and which may be used with different electrical connectors. The objective of the invention is therefore to propose an electrical connection assembly, comprising: a first connector having a connection face perpendicular to a connection axis, into which a contact reception conduit opens to accommodate a contact electric; and - a seal comprising a soleplate extending in a plane parallel to the connection face, an internal passage emerging on either side of the seal, and a first integral chimney of the soleplate and traversed by said internal passage; an end of the passage at one end of the first chimney being aligned with an orifice of the conduit in the connection face; together the interfacial seal limits the entry of polluting particles in the connector, and can also be used on other connectors of different shape. This objective is achieved by virtue of the fact that in the connection assembly, a portion of the first chimney, called the play-catching portion, is compressed or able to be compressed between the sole and the connecting face, whereby said end the first chimney is supported on the first connector, and the thinness of the walls of the play catching portion is such that it is capable of being axially compressed by 25%, and preferably 40%, relative to its maximum height, while remaining in its area of elastic deformation. In the previous definition The term 'chimney' means a tubular projection, that is to say a protuberance pierced by an internal passage. A chimney may comprise lateral reinforcements or stiffeners. When there are several chimneys, they can also for example be connected to each other by sails or any connecting structure. The important characteristics of the chimneys are the presence of the internal passage, and their ability to be compressed. The term 'seal' is used very broadly and does not necessarily imply a sealing function. The term 'sole' refers to a substantially planar workpiece portion. The term "maximum height" refers to the height in the unconstrained state, that is to say in particular without axial compression. The height of the chimney is its extension along the axis perpendicular to the sole; it is counted from the surface of the sole. Since the end of the passage is aligned with the orifice of the inner conduit, a male contact may pass through the inner passage of the seal and through the inner conduit to penetrate the connector. In addition, because the end of the passage is aligned with the orifice of the inner conduit, and the end of the first chimney is supported on the connection face of the connector, the chimney at least partially prevents the orifice of the duct in the connection face, which advantageously limits and most often prevents the entry of dust into the duct 30 home. As previously noted, the end of the chimney presses on the connector, and this causes the stack to compress. This compression can be minimal; it must be sufficient to ensure the fixed and stable positioning of the end of the chimney in the vicinity of the orifice of the conduit of the connector. The end of the chimney, according to the embodiments, may be arranged either in abutment against the connection face itself (and in particular against inclined surfaces thereof); it can also possibly penetrate more or less in the connector. This end, as the case may be, can either be arranged around the orifice of the conduit of the connector, or be at least partially overlapping with this orifice, or penetrate into it. In any case, because of its elasticity and its ability to be compressed (by 25% of its height, or more) between the connecting face and the sole, the play-catching part compensates for the differences of play. axial that may exist between the interfacial seal and the connection face of the connector (with respect to a nominal nominal game). Also advantageously, the interfacial seal can be used for different connectors. Due to the position of the play catching portion between the connecting face and the sole of the seal, the latter is not in contact with the connection face and a play is present between the connection face and the sole of the seal. In one embodiment, the thickness of the walls of the play catch-up portion is less than half or even a third of the height thereof. The height here refers to the extension in the axial direction (perpendicular to the sole). The chimney thus has slender walls, which allows it to be compressed easily. Thus, the risks of chimney breakage are reduced, because of the great flexibility and great flexibility of these. In addition, advantageously, the force required to compress the chimneys is low. Thus, the connection of the connector when provided with the interfacial seal can be performed with the same equipment as when it is not provided with an interfacial seal. In practice, the average thickness of the walls of the play catch-up portion may be less than 0.5 mm, or even 0.35 mm. In one embodiment, the end of the first chimney is in sealing contact with the connection face. Thus, the first chimney seals with the first connector on the connection side itself, and thus there is no penetration of the chimney in the connector. This allows the shape of the chimney to be largely independent of geometry, diameter, etc. from the internal conduit to the connector. Moreover in this case, the chimney does not pass in the conduit of the connector. Also, this duct may have a diameter close to or equal to the outside diameter of the contact provided to pass into the internal passage of the seal. Also advantageously, the transverse dimensions of the connector (that is to say in the plane of the joint) can be reduced. This avoids congestion problems in some applications. The sealing contact with the connection face is generally made on a plane connection face. However, it can also take place, as the end of the chimney presses (with a slight force corresponding to the compression of the play catch-up portion) if the connection face is not placed. Thus it may for example comprise a contact guiding surface, adapted to guide a contact to the conduit of the first connector; the end of the first chimney is in contact with this guide surface.
La surface de guidage de contact est habituellement une surface inclinée (par rapport à l'axe) qui sert à guider le contact pour sa pénétration dans le conduit du connecteur. Le contact étanche peut aussi avoir lieu à l'extérieur (radialement, par rapport à l'axe du conduit) de cette surface.The contact guiding surface is usually an inclined surface (with respect to the axis) which serves to guide the contact for its penetration into the conduit of the connector. The sealed contact can also take place outside (radially, with respect to the axis of the conduit) of this surface.
De préférence, pour assurer ou du moins améliorer l'étanchéité, les parties en contact de l'extrémité de la première cheminée et de la face de connexion présentent dans une section axiale (contenant l'axe) des contours parallèles ou similaires, de manière à permettre une coopération de formes.Preferably, to ensure or at least improve the seal, the parts in contact with the end of the first chimney and the connection face have in an axial section (containing the axis) parallel or similar contours, so that to allow a cooperation of forms.
Dans un mode de réalisation, l'extrémité de la première cheminée est en contact étanche avec le conduit d'accueil de contact du premier connecteur. En d'autres termes, dans ce cas la jonction étanche est formée à l'intérieur même du conduit d'accueil de contact. Cela se produit lorsque, que le joint est monté sur le connecteur, la cheminée pénètre en partie dans celui-ci. Dans un mode de réalisation, dans la portion de rattrapage de jeu, le passage présente une forme évasée vers le premier connecteur, ou encore une forme conique. Le plus souvent, les contacts qui sont passés dans le passage interne de la cheminée sont de section constante. Aussi, la forme évasée ou conique indiquée entraîne la présence d'un espace libre, du côté de la face de connexion, entre le contact et la surface intérieure du passage interne de la cheminée. Cet espace libre permet une déformation radiale de la cheminée vers l'intérieur du passage, et non pas seulement vers l'extérieur. Ainsi, grâce à cet espace libre, la compression de la cheminée est plus facile. Les dispositions suivantes peuvent de plus être éventuellement adoptées : - dans la portion de rattrapage de jeu, la première cheminée peut présenter une forme extérieure sensiblement cylindrique, ou encore conique avec l'angle du cône dirigé vers le premier connecteur ; et - la hauteur de la première cheminée ou même de la portion de rattrapage de jeu peut être au moins égale au double de l'épaisseur de la semelle. 10 Par ailleurs, dans un mode de réalisation, l'ensemble comporte en outre un premier contact électrique qui traverse le joint à travers le passage interne et s'étend en partie dans le conduit d'accueil de contact ; et une surface intérieure de la première cheminée, de préférence située axialement au niveau de la semelle et/ou de la portion de rattrapage de 15 jeu, est en contact étanche avec ce premier contact. L'étanchéité ainsi réalisée entre le premier contact et le passage interne évite avantageusement l'entrée de particules polluantes dans le conduit du connecteur via le passage interne. Le premier contact peut être un contact mâle ou femelle. La forme du contact peut être quelconque. 20 De préférence, le passage interne du joint comporte une partie de pincement, dans laquelle le contact est pincé par le joint c'est-à-dire ne passe qu'avec frottement dans le passage interne du joint ; cette partie de pincement assure ainsi une fonction d'étanchéité. Dans un mode de réalisation, un jeu intérieur est prévu entre le 25 premier contact passant dans le passage et la cheminée au niveau axialement de la portion de rattrapage de jeu, ce jeu étant suffisant pour que le premier contact puisse traverser la portion de rattrapage de jeu sans aucun contact avec la cheminée. La présence de ce jeu facilite la compression de la cheminée. 30 Dans un mode de réalisation, du côté de la semelle opposé au premier connecteur, le joint comporte une deuxième cheminée coaxiale avec ladite première cheminée. Cette deuxième cheminée peut avoir différentes fonctions, notamment : 35 - éviter des courants parasites circulant d'un contact à un autre contact ; - protéger le conduit interne du deuxième connecteur disposé du côté du joint opposé au premier connecteur. Dans ce dernier cas, la cheminée peut comporter tout ou partie de toutes les différentes caractéristiques de la première cheminée énoncées précédemment.In one embodiment, the end of the first chimney is in sealing contact with the contact home conduit of the first connector. In other words, in this case the watertight junction is formed inside the same of the contact home conduit. This occurs when the seal is mounted on the connector, the chimney penetrates part of it. In one embodiment, in the play catch-up portion, the passage has a flared shape towards the first connector, or a conical shape. Most often, the contacts that are passed in the internal passage of the chimney are of constant section. Also, the flared or conical shape indicated causes the presence of a free space, on the side of the connecting face, between the contact and the inner surface of the internal passage of the chimney. This free space allows a radial deformation of the chimney towards the interior of the passage, and not only towards the outside. Thus, thanks to this free space, the compression of the chimney is easier. The following provisions may furthermore be adopted: in the play-catching portion, the first chimney may have a substantially cylindrical outer shape, or conically with the angle of the cone directed towards the first connector; and the height of the first chimney or even of the play catching portion may be at least equal to twice the thickness of the soleplate. Furthermore, in one embodiment, the assembly further comprises a first electrical contact which passes through the seal through the internal passage and extends partly into the contact reception conduit; and an inner surface of the first chimney, preferably located axially at the sole and / or the play-back portion, is in sealing contact with this first contact. The seal thus produced between the first contact and the internal passage advantageously avoids the entry of polluting particles into the conduit of the connector via the internal passage. The first contact may be a male or a female contact. The form of the contact can be any. Preferably, the internal passage of the seal comprises a nip portion, wherein the contact is pinched by the seal that is to say only passes with friction in the internal passage of the seal; this nip portion thus provides a sealing function. In one embodiment, an interior clearance is provided between the first contact passing through the passage and the chimney axially of the play-back portion, this clearance being sufficient for the first contact to pass through the catch-up portion of the play. play without any contact with the chimney. The presence of this game facilitates the compression of the chimney. In one embodiment, on the side of the flange opposite the first connector, the seal has a second flue coaxial with said first flue. This second chimney may have various functions, in particular: avoiding parasitic currents flowing from one contact to another contact; - protect the inner conduit of the second connector disposed on the opposite side of the seal to the first connector. In the latter case, the chimney may comprise all or part of all the different characteristics of the first chimney previously stated.
Si le joint est prévu pour que le contact soit introduit dans son passage interne via deuxième cheminée, l'extrémité de la deuxième cheminée peut comporter une partie de guidage évasée pour faciliter l'introduction du contact dans le passage interne. Inversement, sur le deuxième côté (opposé au premier connecteur), au droit de la première cheminée, le joint peut présenter une surface plane, ou encore un simple bourrelet circulaire entourant l'orifice du passage interne. Dans un mode de réalisation, l'ensemble comporte en outre un 10 deuxième connecteur, des moyens de maintien aptes à maintenir le deuxième connecteur et le joint en position relative fixe par rapport au premier connecteur, et la minceur des parois de la portion de rattrapage de jeu est telle sorte que lorsque celle-ci est comprimée axialement de 25%, et de préférence 40%, par rapport à sa hauteur maximale, la force 15 axiale appliquée n'est pas supérieure de plus de 50%, à la force axiale nécessaire pour connecter le premier connecteur au deuxième connecteur en l'absence du joint. Grâce à cette propriété de la première cheminée du joint, la connexion du connecteur peut se faire avec le même équipement de 20 connexion, qu'un joint selon l'invention soit présent ou pas. Le montage de joints sur les connecteurs peut donc se faire sans qu'il soit nécessaire de modifier la méthode de connexion des connecteurs. Le joint interfacial peut être réalisé en une pièce intégralement (monobloc), ou en plusieurs parties. Par exemple, les cheminées peuvent 25 être rapportées sur la semelle, par exemple par collage. Les cheminées peuvent être en tout matériau suffisamment élastique, notamment un élastomère. Un deuxième objectif de l'invention est de proposer une méthode de réalisation d'un ensemble de connexion électrique qui permette 30 d'équiper un connecteur avec un joint interfacial qui assure une protection de la face de connexion du connecteur contre les particules polluantes, le joint étant apte à être utilisé sur une variété de connecteurs. Cet objectif est atteint grâce au fait que dans la méthode suivant l'invention : 35 a) on fournit un premier connecteur présentant une face de connexion perpendiculaire à un axe de connexion, dans laquelle est aménagé un conduit d'accueil de contact apte à accueillir un contact électrique ; b) on fournit un joint comprenant une semelle s'étendant dans un plan parallèle à la face de connexion, et une première cheminée solidaire de la semelle et traversée par un passage interne débouchant de part et d'autre du joint ; c) on dispose le joint en face de la face de connexion du premier connecteur, de telle sorte qu'une extrémité du passage à une extrémité de la première cheminée soit alignée avec un orifice du conduit dans la face de connexion ; d) on déplace le joint vers le premier connecteur de manière à comprimer entre la semelle et la face de connexion une portion élastique de la première cheminée dite portion de rattrapage de jeu, grâce à quoi ladite extrémité de la première cheminée est en appui sur le premier connecteur, la minceur des parois de la portion de rattrapage de jeu étant telle sorte que celle-ci est apte à être comprimée axialement de 25%, et de préférence 40%, par rapport à sa hauteur maximale (sans contrainte), tout en restant dans son domaine de déformation élastique. Naturellement, cette méthode peut être incluse dans un procédé plus général de raccordement du premier connecteur à un deuxième connecteur prévu pour lui être connecté. On notera que dans ce cas-là, le joint peut être positionné d'abord par rapport au premier connecteur et le deuxième connecteur est alors déplacé relativement à l'ensemble ainsi formé pour être connecté au premier connecteur ; ou inversement, le joint peut être positionné d'abord sur le deuxième connecteur, et cet ensemble est alors déplacé relativement par rapport au premier connecteur pour être connecté à celui-ci. L'invention sera bien comprise et ses avantages apparaîtront mieux à la lecture de la description détaillée qui suit, de modes de réalisation représentés à titre d'exemples non limitatifs. La description se réfère aux dessins annexés, sur lesquels : - les figures 1 à 3 sont des vues schématiques en perspective présentant le montage de deux connecteurs pour former un ensemble de connexion électrique selon l'invention (figure 1 : joint interfacial seul ; figure 2 : joint et deuxième connecteur ; figure 3 : joint, premier et deuxième connecteur) ; - la figure 2A est une coupe du joint et du deuxième connecteur dans la position assemblée de la figure 2 ; - la figure 3A est une coupe du joint, des premier et deuxième connecteur dans la position assemblée de la figure 3 ; - la figure 4 est une vue de détail montrant le joint monté sur le deuxième connecteur ; - la figure 5 est une coupe de détail du joint dans un plan axial ; - la figure 6 est une coupe de détail axiale de la connexion entre les premier et deuxième connecteur ; et - la figure 7 est une coupe de détail montrant un deuxième mode de réalisation de l'ensemble de connexion électrique selon l'invention.If the seal is provided for the contact to be introduced into its internal passage via the second chimney, the end of the second chimney may comprise a flared guide portion to facilitate the introduction of the contact into the internal passage. Conversely, on the second side (opposite to the first connector), to the right of the first chimney, the seal may have a flat surface, or a simple circular bead surrounding the orifice of the internal passage. In one embodiment, the assembly further comprises a second connector, holding means capable of holding the second connector and the joint in relative fixed position with respect to the first connector, and the thinness of the walls of the catch-up portion. When this is compressed axially by 25%, and preferably 40%, with respect to its maximum height, the axial force applied is not more than 50% greater than the axial force. necessary to connect the first connector to the second connector in the absence of the seal. Owing to this property of the first gasket of the gasket, the connection of the connector can be done with the same connection equipment, whether a gasket according to the invention is present or not. The assembly of joints on the connectors can therefore be done without the need to change the connection method connectors. The interfacial seal can be made in one piece integrally (monobloc), or in several parts. For example, the chimneys may be attached to the sole, for example by gluing. The chimneys may be of any sufficiently elastic material, in particular an elastomer. A second object of the invention is to propose a method of producing an electrical connection assembly which makes it possible to equip a connector with an interfacial seal which ensures protection of the connection face of the connector against the polluting particles, the seal being suitable for use on a variety of connectors. This objective is achieved by virtue of the fact that in the method according to the invention: a) a first connector having a connection face perpendicular to a connection axis is provided, in which a contact reception duct is arranged capable of accommodating an electrical contact; b) providing a seal comprising a soleplate extending in a plane parallel to the connecting face, and a first integral chimney of the soleplate and traversed by an internal passage emerging on either side of the seal; c) the seal is disposed facing the connection face of the first connector, so that one end of the passage at one end of the first chimney is aligned with an orifice of the conduit in the connection face; d) the gasket is moved towards the first connector so as to compress between the sole and the connecting face an elastic portion of the first chimney, said play-catching portion, whereby said end of the first chimney is supported on the first connector, the thinness of the walls of the play catching portion being such that it is capable of being compressed axially by 25%, and preferably 40%, relative to its maximum height (without stress), while remaining in its area of elastic deformation. Naturally, this method can be included in a more general method of connecting the first connector to a second connector intended to be connected to it. Note that in this case, the seal can be positioned first relative to the first connector and the second connector is then moved relative to the assembly thus formed to be connected to the first connector; or conversely, the seal can be positioned first on the second connector, and this assembly is then moved relatively relative to the first connector to be connected thereto. The invention will be better understood and its advantages will appear better on reading the detailed description which follows, of embodiments shown by way of non-limiting examples. The description refers to the accompanying drawings, in which: - Figures 1 to 3 are schematic perspective views showing the mounting of two connectors to form an electrical connection assembly according to the invention (Figure 1: interfacial joint alone; : seal and second connector, figure 3: seal, first and second connector); - Figure 2A is a section of the seal and the second connector in the assembled position of Figure 2; Figure 3A is a sectional view of the seal, first and second connectors in the assembled position of Figure 3; FIG. 4 is a detailed view showing the seal mounted on the second connector; - Figure 5 is a detail section of the seal in an axial plane; FIG. 6 is an axial detail section of the connection between the first and second connectors; and - Figure 7 is a detail section showing a second embodiment of the electrical connection assembly according to the invention.
Les figures 1 à 3 présentent les étapes successives de montage d'un ensemble de connexion 10 selon l'invention. Cet ensemble de connexion 10 comporte trois composants : un premier connecteur 20, un deuxième connecteur 40, un joint interfacial 15 60. Chacun des connecteurs 20 et 40 est prévu pour être fixé à l'extrémité d'un câble électrique non représenté (II pourrait s'agir d'une carte à circuit imprimé). Comme on peut le voir, dans ce but chacun des connecteurs 20, 40 présente des contacts électriques respectivement 22, 20 42. Chaque contact électrique 22, 42 est prévu pour être relié électriquement à l'un des conducteurs du câble relié au connecteur (20, 40) considéré. Le premier connecteur 20 est dit connecteur femelle dans la mesure où il contient les contacts femelle 22. Il comporte un boîtier 24 de forme 25 générale parallélipipédique, avec une face avant 26 dite face de connexion et une face arrière 28 (fig.3A). L'axe de connexion est l'axe perpendiculaire à ces faces 26, 28, matérialisé par la flèche A qui présente la direction de connexion. Pour simplifier, dans la suite de la description on considère que 30 l'axe A est vertical, et que la flèche A désigne la direction du haut vers le bas. Ainsi sur les figures, le premier connecteur 20 est représenté au-dessus du connecteur 40. Dans le boîtier 24 sont aménagés des conduits d'accueil de contact 30 parallèles (Fig.6), qui s'étendent parallèlement à l'axe de connexion et 35 traversent de part en part le boîtier 24 en débouchant respectivement sur les faces 26 et 28. Ces conduits sont prévus pour permettre le contact électrique entre les contacts mâle 42 et femelle 22. Pour permettre ce contact, les contacts femelle 22 sont de forme allongée avec une extrémité avant 226 du côté de la face 26 creuse et de forme tubulaire, à l'intérieur de laquelle peuvent se loger les contacts mâle 42, et une extrémité arrière 228 qui dépasse du boîtier 24 en traversant la face arrière 28 du boîtier 24, et permet la connexion avec les conducteurs non représentés du câble électrique relié au premier connecteur 20. Les contacts femelle 22 sont maintenus à l'intérieur du boîtier 24 par des manchons 25. Le deuxième connecteur 40 occupe un volume de forme générale parallélipipédique dans lequel est logé en grande partie le premier connecteur 20. Le deuxième connecteur 40 présente en coupe une forme 10 de 'U' (figures 2A, 3A, 4). Il comporte un boîtier 41 formé d'une partie de connexion centrale 44 et de deux flancs 441 et 442. Les flancs 441 et 442 s'étendent de part et d'autre du premier connecteur 20 et servent à protéger celui-ci des agressions extérieures et à opérer un premier guidage du premier connecteur 20. 15 La partie centrale 44 est en forme de plaque épaisse et présente une face avant 46 disposée face à la face de connexion 26 du premier connecteur, et une face arrière 48 disposée du côté opposé de la partie centrale 44. Elle comporte des conduits internes 45 par lesquels passent les contacts mâle 42. Les contacts mâle 42 ont la forme générale d'une 20 aiguille ou d'un barreau, avec une extrémité avant 426 qui traverse la face 46 et s'étend à l'intérieur du premier connecteur 20 en position assemblée des premier et deuxième connecteurs (fig.3A), et une extrémité arrière 428 qui dépasse du boîtier 41 en traversant la face arrière 48 du boîtier 41, et permet la connexion avec les conducteurs non représentés du 25 deuxième câble électrique (ou de la carte à circuit imprimé) relié(e) au deuxième connecteur 40. Chacun des flancs 441, 442 présente en outre des nervures 441', 442' qui s'étendent suivant l'axe A sur les faces des flancs 441, 442 qui font face au boîtier 24. Ces nervures en position assemblée des premier et 30 deuxième connecteurs (20, 40) sont pincées dans des rainures correspondantes prévues sur les côtés du boîtier 24 et assurent ainsi le maintien en position assemblée des premier et deuxième connecteurs. Les nervures 441',442' associées aux rainures correspondantes du boîtier 24 constituent l'essentiel des moyens de maintien qui maintiennent le 35 deuxième connecteur 40 et le joint 60 en position relative fixe par rapport au premier connecteur 20 au sens de l'invention. On comprend que lorsque le premier et le deuxième connecteur sont assemblés, le joint 60 est comprimé entre les faces 26 et 28, bloqué par les contacts 42 qui le traversent de part en part et ainsi étroitement maintenu en position.Figures 1 to 3 show the successive steps of mounting a connection assembly 10 according to the invention. This connection assembly 10 comprises three components: a first connector 20, a second connector 40, an interfacial seal 60. Each of the connectors 20 and 40 is intended to be fixed to the end of an unrepresented electrical cable (II could this is a printed circuit board). As can be seen, for this purpose each of the connectors 20, 40 has electrical contacts 22, 42 respectively. Each electrical contact 22, 42 is designed to be electrically connected to one of the conductors of the cable connected to the connector (20). , 40) considered. The first connector 20 is said female connector in that it contains the female contacts 22. It comprises a housing 24 of generally parallelepipedal shape, with a front face 26 called connection face and a rear face 28 (Fig.3A). The connection axis is the axis perpendicular to these faces 26, 28, shown by the arrow A which has the direction of connection. For simplicity, in the remainder of the description it is considered that the axis A is vertical, and that the arrow A designates the direction from top to bottom. Thus, in the figures, the first connector 20 is represented above the connector 40. In the housing 24 are arranged parallel contact reception conduits 30 (FIG. 6), which extend parallel to the connection axis. and pass right through the housing 24 opening respectively on the faces 26 and 28. These conduits are provided to allow electrical contact between the male contacts 42 and female 22. To allow this contact, the female contacts 22 are shaped elongated with a front end 226 on the side of the hollow face 26 and tubular in shape, inside which can be housed the male contacts 42, and a rear end 228 protruding from the housing 24 through the rear face 28 of the housing 24, and allows the connection with the unrepresented conductors of the electrical cable connected to the first connector 20. The female contacts 22 are held inside the housing 24 by sleeves 25. The uxième connector 40 occupies a volume of generally parallelepipedal shape in which is housed in large part the first connector 20. The second connector 40 has a cross-sectional shape of 'U' (Figures 2A, 3A, 4). It comprises a housing 41 formed of a central connection portion 44 and two sidewalls 441 and 442. The sidewalls 441 and 442 extend on either side of the first connector 20 and serve to protect it from external aggression. and to operate a first guide of the first connector 20. The central portion 44 is in the form of a thick plate and has a front face 46 disposed facing the connection face 26 of the first connector, and a rear face 48 disposed on the opposite side of the the central portion 44. It comprises internal conduits 45 through which the male contacts 42 pass. The male contacts 42 have the general shape of a needle or a bar, with a front end 426 which passes through the face 46 and extends inside the first connector 20 in the assembled position of the first and second connectors (FIG. 3A), and a rear end 428 protruding from the housing 41 through the rear face 48 of the housing 41, and allows the connection with the unrepresented conductors of the second electrical cable (or printed circuit board) connected to the second connector 40. Each of the sidewalls 441, 442 further has ribs 441 ', 442' which extend along the axis A on the faces of the flanks 441, 442 which face the housing 24. These ribs in the assembled position of the first and second connectors (20, 40) are clamped in corresponding grooves provided on the sides of the housing 24 and ensure thus keeping the first and second connectors in the assembled position. The ribs 441 ', 442' associated with the corresponding grooves of the housing 24 constitute the bulk of the holding means which hold the second connector 40 and the seal 60 in fixed relative position with respect to the first connector 20 within the meaning of the invention. It is understood that when the first and the second connector are assembled, the seal 60 is compressed between the faces 26 and 28, blocked by the contacts 42 which pass therethrough and thus tightly held in position.
Les contacts 22, 42 sont généralement en cuivre ou en laiton alors que les boîtiers 24 et 41 sont généralement en matière plastique isolante. Le joint interfacial 60 (fig.5) est une pièce moulée monobloc formée intégralement en élastomère.The contacts 22, 42 are generally made of copper or brass while the housings 24 and 41 are generally made of insulating plastic. The interfacial seal 60 (FIG. 5) is a one-piece molded part integrally made of elastomer.
Il comprend une semelle 62, de premières cheminées 64 qui se dressent vers le haut du côté du premier connecteur 20, et de deuxièmes cheminées 74 qui se dressent vers le bas du côté du deuxième connecteur 40. Chaque première cheminée 64 est alignée suivant l'axe A avec une deuxième cheminée 74, le long d'un passage interne 66 du joint 60. L'ensemble ainsi formé constitue un tube de protection 65. Ce tube de protection, comme cela va être détaillé plus loin, sert à empêcher l'entrée de particules polluantes dans les premier et deuxième connecteurs (20,40), aux points où le contact mâle 42 passant par le tube de protection 65 pénètre dans ceux-ci.It comprises a sole 62, first chimneys 64 which rise upwardly on the side of the first connector 20, and second chimneys 74 which rise towards the bottom of the side of the second connector 40. Each first chimney 64 is aligned according to the A-axis with a second chimney 74, along an internal passage 66 of the seal 60. The assembly thus formed constitutes a protective tube 65. This protective tube, as will be detailed later, serves to prevent the entering polluting particles into the first and second connectors (20, 40), at the points where the male contact 42 passing through the protective tube 65 penetrates them.
La semelle 62 est une partie essentielle du joint qui sert à maintenir ensemble et à positionner ses parties fonctionnelles constituées par les différents tubes de protection 65. Les deuxièmes cheminées 74 sont reliées les unes aux autres par des voiles minces 76. Ces voiles ont une épaisseur faible (voisine de l'épaisseur de la semelle 62) et servent simplement à rigidifier les deuxièmes cheminées 74 en les reliant les unes aux autres. Chaque tube de protection 65 est formé autour de l'un des passages internes 66. Chacun de ces passages traverse le joint 60 de part en part suivant l'axe A, à travers une cheminée 64 vers le haut et une cheminée 74 vers le bas. Les passages 66 sont dimensionnés pour permettre le passage des contacts mâle 42. De plus, ils comportent une partie de pincement 68, dans laquelle le contact est pincé par le joint c'est-à-dire ne passe qu'avec frottement dans le passage 66. Dans le mode de réalisation présenté, cette partie de pincement 68 est située axialement au niveau de la semelle 62. Elle peut naturellement être prévue axialement à d'autres positions dans le passage 66. Lorsque les premier et deuxième connecteurs (20,40) et le joint 60 sont assemblés, les passages 66 sont placés en face des orifices 32 des conduits internes 30 du premier connecteur 20, et en face des orifices 50 des conduits internes 45 du deuxième connecteur 40. Les différentes cheminées 64 sont toutes identiques. Elles se présentent comme des projections tubulaires qui se dressent perpendiculairement sur la semelle 62.The sole 62 is an essential part of the seal which serves to hold together and to position its functional parts constituted by the different protective tubes 65. The second chimneys 74 are connected to each other by thin sails 76. These sails have a thickness low (close to the thickness of the sole 62) and simply serve to stiffen the second chimneys 74 by connecting them to each other. Each protective tube 65 is formed around one of the internal passages 66. Each of these passages passes through the seal 60 from one side along the axis A, through a chimney 64 upwards and a chimney 74 downwards. . The passages 66 are sized to allow the passage of the male contacts 42. In addition, they comprise a nip 68, in which the contact is pinched by the seal that is to say passes only with friction in the passage 66. In the embodiment shown, this gripping portion 68 is situated axially at the level of the sole plate 62. It can of course be provided axially at other positions in the passage 66. When the first and second connectors (20,40 ) and the seal 60 are assembled, the passages 66 are placed opposite the orifices 32 of the inner conduits 30 of the first connector 20, and opposite the orifices 50 of the inner conduits 45 of the second connector 40. The different chimneys 64 are all identical. They are presented as tubular projections which stand perpendicularly on the sole 62.
Dans le mode de réalisation présenté, les cheminées 64 comportent une portion de rattrapage de jeu 70 qui s'étend sensiblement sur toute leur hauteur H, cette hauteur étant mesurée de la semelle 62 à l'extrémité haute des cheminées 64. Dans un autre mode de réalisation, les s cheminées 64 peuvent comporter en plus, au sommet de la cheminée 64 au-dessus de de la portion de rattrapage de jeu, une partie dite d'accostage plus épaisse et ne pouvant être comprimée axialement (suivant l'axe A). Ce dernier mode de réalisation peut être utile lorsque l'on veut prévoir, au sommet des cheminées 64, une partie d'accostage 10 qui puisse s'accoupler sans se comprimer axialement sur des surfaces correspondantes de la face de connexion 26 du premier connecteur. Dans tous les cas, le point important est que les cheminées 64 présentent une portion de rattrapage de jeu 70. Le rôle de cette portion de la cheminée 64 est de se comprimer axialement si nécessaire pour 15 permettre la connexion du premier connecteur 20 sur le deuxième connecteur 40. Pour faciliter leur compression axiale, les cheminées 64 sont en matériau souple et élastique. Elles présentent de plus des parois relativement minces, dont l'épaisseur moyenne est notée E. Afin que les 20 cheminées 64 présentent l'élasticité et la facilité de compression (suivant l'axe A) nécessaires, l'épaisseur E des parois de la portion de rattrapage de jeu est inférieure à la moitié de la hauteur H de la portion de rattrapage de jeu. Dans l'exemple présenté, la hauteur des cheminées 64 est de 1 mm, alors que leur épaisseur est de 0,35 mm. 25 Dans l'ensemble de connexion 10, le joint interfacial 60 assure sa fonction de la manière suivante. Le premier connecteur 20, le joint 60 et le deuxième connecteur 40 sont assemblés suivant la séquence illustrée sur les figures 1 à 3 : - on place le joint 60 sur le deuxième connecteur 40 (fig.1, 2) en veillant à 30 faire passer chacun des contacts mâle 42 à travers les différents passages 66 du joint 60. - on positionne alors le premier connecteur 20 au-dessus (ou plus généralement en face suivant l'axe de connexion) du deuxième connecteur 40 ; on approche alors le premier connecteur du deuxième 35 connecteur (fig.4) suivant la direction de connexion, à savoir en descendant dans l'exemple présenté. Au cours de ce mouvement, les extrémités hautes 426 des contacts mâle 42 pénètrent progressivement dans les conduits internes 30 du premier connecteur en passant à travers les orifices 32. A cours de ce déplacement relatif des deux connecteurs, les extrémités 426 des contacts 42 s'engagent dans les extrémités tubulaires creuses 226 des contacts femelle 22. Il y a ainsi mise en contact électrique des contacts mâle 42 avec les contacts femelle 22. s Au cours de ce déplacement relatif de plus, les faces en regard l'une de l'autre 26 du premier connecteur et 46 du deuxième connecteur se rapprochent progressivement. Le joint 60 est bloqué entre ces deux faces. A partir du moment où la distance D entre ces deux faces devient égale (voire très légèrement inférieure) à la hauteur totale H2 des tubes lo de protection, ceux-ci commencent à assurer leur fonction de protection contre l'entrée de particules dans les conduits 30 et 45 (Fig.6). En effet, à partir de cet instant les cheminées 64 et 74 des tubes de protection 65 sont comprimées - d'abord légèrement puis de plus en plus -. Dans ces conditions, les extrémités libres des cheminées 64 et 74 appuient sur les 15 orifices respectifs 32 et 50 des conduits internes 30 et 45 (Fig.6). Du fait de la position des extrémités des cheminées 64 autour des orifices des conduits 30 sur la face de connexion, les cheminées 64 sont positionnées sensiblement autour de ces orifices 32, et par conséquent empêchent l'entrée de particules indésirables dans les conduits 30. Il en 20 va de même pour les extrémités libres des cheminées 74 sur la face de connexion 46 du deuxième connecteur. Sous l'effet de la compression axiale qui leur est imposée, les portions de rattrapage de jeu 70 des cheminées 64 se tassent et la hauteur effective des cheminées 64 se réduit. On notera que la faculté de 25 compression des portions de rattrapage de jeu 70 des cheminées 64 est suffisante pour assurer la compressibilité axiale des tubes de protection 65. Par suite, cette faculté de compression élastique assure le bon positionnement non seulement des extrémités des cheminées 64 en face des orifices 32 des conduits 30 du premier connecteur 20, mais aussi des 30 extrémités des cheminées 74 en face des orifices 50 des conduits 45 du deuxième connecteur 40. La description précédente explique pourquoi les tubes de protection 65 peuvent être utilisés pour différents couples de premier connecteur/deuxième connecteur. En effet, quelle que soit la valeur de la 35 distance D séparant les deux faces de connexion des premier et deuxième connecteurs, la capacité de compression élevée des cheminées 64 permet de compenser ces variations et d'assurer dans tous les cas le bon positionnement des extrémités des cheminées 64 et 74 contre les faces de connexion 26 et 46. Ainsi, quelle que soit la valeur exacte de la distance D (dans une certaine plage de valeurs, cela va de soi), les cheminées 64 et 74 peuvent être positionnées de manière à assurer la protection des conduits internes des deux connecteurs contre la pollution. Comme cela a été indiqué précédemment, la minceur des parois de la portion de rattrapage de jeu 70 est prévue pour que celle-ci puisse être comprimée axialement de 25%, et en l'occurrence de 40%, par rapport à sa hauteur maximale sans contrainte H, tout en restant dans son domaine de déformation élastique. Au cours de cette compression les portions 70 se compriment donc de manière élastique. Avantageusement de plus, la 10 force axiale nécessaire pour réaliser cette compression n'est pas supérieure de plus de 50% à la force axiale nécessaire pour connecter le premier connecteur au deuxième connecteur c'est-à-dire, en l'absence du joint 60. L'appui des extrémités des cheminées 64 sur la face de connexion 15 26 (ou dans les conduits 30) se fait de la manière suivante. A son extrémité inférieure, chaque conduit 30 débouche sur la face de connexion 26 par un des orifices 32 cités précédemment. Chaque orifice présente une surface conique coaxiale avec le conduit 30 et évasée vers l'extérieur du boîtier 24 (donc évasée vers le bas dans cet exemple). 20 Cette surface sert de surface de guidage de contact lors de la connexion du deuxième connecteur 40 sur le premier connecteur 20. En effet lors du déplacement relatif entre les deux connecteurs, pendant une première phase de la connexion les contacts mâle 42 se rapprochent progressivement de la face de connexion 26. Lorsque leurs extrémités 246 25 atteignent le plan de la face de connexion, les surfaces coniques des orifices 32 permettent de guider les extrémités 426 des contacts mâle jusqu'à l'intérieur des conduits 30, et cela en particulier dans le cas où suite à une légère déformation, un contact mâle 42 ne se présente dans l'alignement précis du conduit 30 dans lequel il doit venir se loger. 30 Les surfaces coniques des orifices 32 accueillent de plus les extrémités des cheminées 64 et tendent à rapprocher ces extrémités de l'axe des différents conduits 30. Grâce à cela, les extrémités libres des cheminées 64 et 74 sont bloquées en appui dans les cônes ainsi formés par ces surfaces, ce qui permet de réaliser un contact étanche entre les 35 extrémités libres des cheminées 64 et la face de connexion 26 du premier connecteur 20 (la surface conique des orifices 32 étant considérée comme faisant partie de la face de connexion 26). Dans un autre mode de réalisation illustré par la figure 7, l'étanchéité entre la cheminée 64 et le connecteur 20 est obtenue de manière différente. Ce mode de réalisation est identique en tous points à celui présenté par les figures 1 à 6 à l'exception de la différence suivante : Dans ce mode de réalisation, la surface conique de l'orifice 32 est prolongée au sein du conduit d'accueil 30 par une portion d'étanchéité 35.In the embodiment shown, the chimneys 64 comprise a play-catching portion 70 which extends substantially over their entire height H, this height being measured from the sole 62 to the upper end of the chimneys 64. In another embodiment In one embodiment, the chimneys 64 may additionally comprise, at the top of the chimney 64 above the play-catching portion, a so-called docking part that is thicker and can not be compressed axially (along the axis A). ). This latter embodiment may be useful when it is desired to provide, at the top of the chimneys 64, a docking portion 10 which can couple without compressing axially on corresponding surfaces of the connecting face 26 of the first connector. In all cases, the important point is that the chimneys 64 have a play catch portion 70. The role of this portion of the chimney 64 is to compress axially if necessary to allow the connection of the first connector 20 to the second connector 40. To facilitate their axial compression, the chimneys 64 are flexible and elastic material. They also have relatively thin walls, the average thickness of which is denoted E. In order for the chimneys 64 to have the required elasticity and ease of compression (along the axis A), the thickness E of the walls of the play catching portion is less than half the height H of the play catching portion. In the example shown, the height of the chimneys 64 is 1 mm, while their thickness is 0.35 mm. In connection assembly 10, interfacial seal 60 performs its function as follows. The first connector 20, the seal 60 and the second connector 40 are assembled according to the sequence illustrated in FIGS. 1 to 3: - the seal 60 is placed on the second connector 40 (FIG. 1, 2), making sure to pass each of the male contacts 42 through the different passages 66 of the seal 60. - then the first connector 20 is positioned above (or more generally facing the connection axis) of the second connector 40; the first connector of the second connector (FIG. 4) is then approached in the direction of connection, that is, going down in the example presented. During this movement, the upper ends 426 of the male contacts 42 penetrate progressively into the internal conduits 30 of the first connector while passing through the orifices 32. During this relative movement of the two connectors, the ends 426 of the contacts 42 In the hollow tubular ends 226, 22 are engaged with the female contacts 22. The male contacts 42 are thus brought into electrical contact with the female contacts 22. During this further relative movement, the facing faces of one of the other 26 of the first connector and 46 of the second connector are gradually approaching. The seal 60 is blocked between these two faces. From the moment when the distance D between these two faces becomes equal (or even slightly lower) to the total height H2 of the protective tubes lo, they begin to provide their function of protection against the entry of particles into the ducts. 30 and 45 (Fig.6). Indeed, from this moment the chimneys 64 and 74 of the protection tubes 65 are compressed - first slightly and then more and more -. Under these conditions, the free ends of the chimneys 64 and 74 press on the respective orifices 32 and 50 of the internal ducts 30 and 45 (FIG. Due to the position of the ends of the chimneys 64 around the orifices of the conduits 30 on the connection face, the chimneys 64 are positioned substantially around these orifices 32, and consequently prevent the entry of undesirable particles into the ducts 30. the same applies to the free ends of the chimneys 74 on the connection face 46 of the second connector. Under the effect of the axial compression imposed on them, the play catch-up portions 70 of the chimneys 64 settle and the effective height of the chimneys 64 is reduced. It should be noted that the compression ability of the play-catching portions 70 of the chimneys 64 is sufficient to ensure the axial compressibility of the protective tubes 65. As a result, this elastic compression faculty ensures the correct positioning not only of the ends of the chimneys 64 opposite the orifices 32 of the conduits 30 of the first connector 20, but also the ends of the chimneys 74 opposite the orifices 50 of the conduits 45 of the second connector 40. The foregoing description explains why the protective tubes 65 may be used for different couples first connector / second connector. Indeed, whatever the value of the distance D separating the two connecting faces of the first and second connectors, the high compression capacity of the chimneys 64 makes it possible to compensate for these variations and to ensure in all cases the correct positioning of the ends of the chimneys 64 and 74 against the connecting faces 26 and 46. Thus, whatever the exact value of the distance D (within a certain range of values, it goes without saying), the chimneys 64 and 74 can be positioned from to ensure the protection of the internal conduits of the two connectors against pollution. As indicated above, the thinness of the walls of the play catching portion 70 is provided so that it can be compressed axially by 25%, and in this case by 40%, with respect to its maximum height without constraint H, while remaining in its elastic deformation field. During this compression the portions 70 thus compress elastically. Advantageously moreover, the axial force necessary to achieve this compression is not more than 50% greater than the axial force necessary to connect the first connector to the second connector, that is to say, in the absence of the seal. 60. The support of the ends of the chimneys 64 on the connection face 26 (or in the ducts 30) is as follows. At its lower end, each conduit 30 opens on the connection face 26 by one of the orifices 32 mentioned above. Each orifice has a conical surface coaxial with the conduit 30 and flared outwardly of the housing 24 (thus flared downwards in this example). This surface serves as a contact-guiding surface when the second connector 40 is connected to the first connector 20. Indeed, during the relative displacement between the two connectors, during a first phase of the connection, the male contacts 42 progressively approach each other. When their ends 246 reach the plane of the connection face, the conical surfaces of the orifices 32 make it possible to guide the ends 426 of the male contacts to the inside of the conduits 30, and this in particular in the case where following a slight deformation, a male contact 42 does not occur in the precise alignment of the conduit 30 in which it must be housed. The conical surfaces of the orifices 32 additionally accommodate the ends of the chimneys 64 and tend to bring these ends closer to the axis of the different ducts 30. Thanks to this, the free ends of the chimneys 64 and 74 are locked in support in the cones as well. formed by these surfaces, which makes it possible to make a sealed contact between the free ends of the chimneys 64 and the connection face 26 of the first connector 20 (the conical surface of the orifices 32 being considered as part of the connection face 26) . In another embodiment illustrated in FIG. 7, the seal between the chimney 64 and the connector 20 is obtained in a different manner. This embodiment is identical in all respects to that shown in Figures 1 to 6 with the exception of the following difference: In this embodiment, the conical surface of the orifice 32 is extended within the host duct By a sealing portion 35.
La cheminée 64 présente pour sa part une extrémité libre tubulaire cylindrique 67. Cette extrémité 67 (représentée comprimée et déformée sur la figure 7) s'introduit dans cette portion 35 lors de la connexion entre les deux connecteurs 20 et 40. Lors de la compression axiale de la cheminée 34, l'extrémité 67 se déforme à l'intérieur de la portion 35 et assure ainsi l'étanchéité de la cheminée 64 avec le conduit 30 lui-même, au niveau de la portion d'étanchéité 35. En revenant maintenant au mode de réalisation des figures 1. à 6, certaines dispositions du joint 60 vont maintenant être détaillées. Tout d'abord, dans le mode de réalisation de la figure 5, la portion de rattrapage de jeu 70 présente une forme extérieure cylindrique (une forme conique aurait pu être utilisée). A l'intérieur de la cheminée 64, au niveau de la portion de rattrapage de jeu 70, le passage 66 présente une forme conique évasée vers le premier connecteur 20. Un jeu intérieur est prévu entre le contact 42 et la cheminée 64 au niveau (axialement) de la portion de rattrapage de jeu 70 sert à faciliter la déformation élastique de la cheminée 64. De plus, la hauteur H de la portion de rattrapage de jeu est supérieure ou égale à son rayon R, et est par ailleurs au moins égale au double de l'épaisseur de la semelle. Ces proportions permettent une déformation relativement facile de la portion de rattrapage de jeu lors de la compression de la cheminée 64. Des dispositions similaires peuvent être adoptées pour assurer l'étanchéité de la deuxième cheminée 74 sur la face de connexion 46 du deuxième connecteur 40. Cependant, comme il n'y a pas lieu de guider les contacts 42 vers la face de connexion 46, les orifices 50 des conduits 45 du deuxième connecteur 40 ne présentent pas de surfaces de guidage conique, et sont simplement constitués par l'intersection des conduits 45 avec le plan de la surface de connexion 46. Dans ce cas, l'étanchéité des cheminées 74 avec la face de connexion 46 est assurée directement sur le plan de cette surface, comme l'indique la figure 6. Dans l'exemple précédent, le premier connecteur 20 est le connecteur femelle solidaire des contacts femelle. Naturellement, l'invention peut tout aussi bien être réalisée dans le cas où le premier connecteur est un connecteur mâle ; la procédure doit être adaptée pour la connexion entre les connecteurs mâle et femelle.The chimney 64 has for its part a tubular cylindrical free end 67. This end 67 (shown compressed and deformed in FIG. 7) is introduced into this portion 35 during the connection between the two connectors 20 and 40. During the compression axial end of the chimney 34, the end 67 is deformed inside the portion 35 and thus seals the chimney 64 with the conduit 30 itself, at the sealing portion 35. Returning now in the embodiment of Figures 1 to 6, some provisions of the seal 60 will now be detailed. Firstly, in the embodiment of Figure 5, the play catch portion 70 has a cylindrical outer shape (a conical shape could have been used). Inside the chimney 64, at the play-catching portion 70, the passage 66 has a tapered conical shape towards the first connector 20. An inner clearance is provided between the contact 42 and the chimney 64 at the level ( axially) of the play-catching portion 70 serves to facilitate the elastic deformation of the chimney 64. In addition, the height H of the play-catching portion is greater than or equal to its radius R, and is also at least equal to double the thickness of the sole. These proportions allow a relatively easy deformation of the play catching portion during the compression of the chimney 64. Similar arrangements can be adopted to seal the second chimney 74 on the connection face 46 of the second connector 40. However, since it is not necessary to guide the contacts 42 towards the connection face 46, the orifices 50 of the conduits 45 of the second connector 40 do not have conical guide surfaces, and are simply constituted by the intersection of the conduits 45 with the plane of the connection surface 46. In this case, the sealing of the chimneys 74 with the connection face 46 is provided directly on the plane of this surface, as shown in Figure 6. In the example previous, the first connector 20 is the female connector secured to the female contacts. Naturally, the invention may equally well be realized in the case where the first connector is a male connector; the procedure must be adapted for the connection between the male and female connectors.

Claims (12)

  1. REVENDICATIONS1. Ensemble (10) de connexion électrique, comportant : - un premier connecteur (20) présentant une face de connexion (26) perpendiculaire à un axe de connexion (A), dans laquelle débouche un conduit (30) d'accueil de contact apte à accueillir un contact électrique (22,42) ; et - un joint (60) comprenant une semelle (62) s'étendant dans un plan parallèle à la face de connexion, un passage interne (66) débouchant de part et d'autre du joint, et une première cheminée (64) solidaire de la io semelle et traversée par ledit passage ; une extrémité du passage à une extrémité de la première cheminée étant alignée avec un orifice (32) du conduit dans la face de connexion ; l'ensemble de connexion se caractérisant en ce qu'une portion (70) de la première cheminée, dite portion de rattrapage de jeu, est apte à être 15 comprimée entre la semelle et la face de connexion, de telle sorte que ladite extrémité de la première cheminée soit en appui sur le premier connecteur, et la minceur de parois de la portion de rattrapage de jeu est telle que celle-ci est apte à être comprimée axialement de 25%, par rapport à sa hauteur 20 maximale, tout en restant dans son domaine de déformation élastique.REVENDICATIONS1. Electrical connection assembly (10), comprising: - a first connector (20) having a connection face (26) perpendicular to a connection axis (A), into which a contact reception conduit (30) adapted to accommodate an electrical contact (22,42); and - a seal (60) comprising a sole (62) extending in a plane parallel to the connection face, an internal passage (66) opening on either side of the seal, and a first integral chimney (64). the sole and traversed by said passage; an end of the passage at one end of the first chimney being aligned with an orifice (32) of the conduit in the connection face; the connection assembly being characterized in that a portion (70) of the first chimney, said play-catching portion, is able to be compressed between the sole and the connecting face, so that said end of the first chimney is supported on the first connector, and the wall thinness of the play catching portion is such that it is able to be compressed axially by 25%, relative to its maximum height, while remaining in its field of elastic deformation.
  2. 2. Ensemble suivant la revendication 1, dans lequel l'épaisseur (E) des parois de la portion de rattrapage de jeu est inférieure à la moitié voire au tiers de la hauteur (H) de celle-ci. 252. The assembly of claim 1, wherein the thickness (E) of the walls of the play catching portion is less than half or even third of the height (H) thereof. 25
  3. 3. Ensemble suivant la revendication 1 ou 2, dans lequel l'extrémité de la première cheminée est en contact étanche avec la face (26).3. An assembly according to claim 1 or 2, wherein the end of the first chimney is in sealing contact with the face (26).
  4. 4. Ensemble suivant la revendication 1 ou 2, dans lequel l'extrémité de la 30 première cheminée est en contact étanche avec ledit conduit d'accueil (30).An assembly according to claim 1 or 2, wherein the end of the first chimney is in sealing contact with said receiving duct (30).
  5. 5. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 4, dans lequel dans la portion de rattrapage de jeu, le passage présente une 35 forme évasée vers le premier connecteur, ou encore une forme conique.An assembly as claimed in any one of claims 1 to 4, wherein in the play-catching portion the passage has a flared shape towards the first connector, or a conical shape.
  6. 6. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 5, dans lequel dans la portion de rattrapage de jeu, la première cheminéeprésente une forme extérieure cylindrique, ou encore conique avec l'angle du cône dirigé vers le premier connecteur (20).6. An assembly according to any one of claims 1 to 5, wherein in the play compensating portion, the first chimneypresente cylindrical outer shape, or conical with the cone angle to the first connector (20).
  7. 7. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 6, dans lequel une hauteur (H) de la première cheminée ou de la portion de rattrapage de jeu est au moins égale au double d'une épaisseur de la semelle.7. An assembly according to any one of claims 1 to 6, wherein a height (H) of the first chimney or play catching portion is at least equal to twice a thickness of the sole.
  8. 8. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 7, comportant en outre un premier contact électrique (42) qui traverse le joint à travers ledit passage interne et s'étend en partie dans le conduit (30) d'accueil de contact ; et dans lequel une surface intérieure de la première cheminée, de préférence située axialement au niveau de la semelle et/ou de la portion de rattrapage de jeu, est en contact étanche avec ledit premier contact.8. An assembly according to any one of claims 1 to 7, further comprising a first electrical contact (42) which passes through the seal through said internal passage and extends partly into the contact reception conduit (30). ; and wherein an inner surface of the first chimney, preferably located axially at the sole and / or the play-back portion, is in sealing contact with said first contact.
  9. 9. Ensemble suivant la revendication 8, dans lequel un jeu intérieur est prévu entre le premier contact passant dans le passage et la cheminée au niveau axialement de la portion de rattrapage de jeu, ce jeu étant suffisant pour que le premier contact puisse traverser la portion de rattrapage de jeu sans aucun contact avec la cheminée.9. An assembly according to claim 8, wherein an internal clearance is provided between the first contact passing through the passage and the chimney axially of the play catching portion, this clearance being sufficient for the first contact to pass through the portion. catch-up game without any contact with the chimney.
  10. 10. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 9, dans lequel du côté de la semelle opposé au premier connecteur, le joint comporte une deuxième cheminée (74) coaxiale avec ladite première cheminée (64).10. An assembly according to any one of claims 1 to 9, wherein the side of the flange opposite the first connector, the seal comprises a second chimney (74) coaxial with said first chimney (64).
  11. 11. Ensemble suivant l'une quelconque des revendications 1 à 10, comportant en outre un deuxième connecteur (40), et des moyens de maintien (441') aptes à maintenir le deuxième connecteur et le joint en position relative fixe par rapport au premier connecteur ; et dans lequel la minceur des parois de la portion de rattrapage de jeu est telle sorte que lorsque celle-ci est comprimée axialement de 25%, et de préférence 40%, par rapport à sa hauteur maximale, la force axiale appliquée n'est pas supérieure de plus de 50% à la force axiale nécessaire pour connecter le premier connecteur au deuxième connecteur en l'absence du joint (60).11. An assembly according to any one of claims 1 to 10, further comprising a second connector (40), and holding means (441 ') adapted to maintain the second connector and the seal in relative fixed position relative to the first connector; and in which the thinness of the walls of the play-catching portion is such that when the latter is axially compressed by 25%, and preferably 40%, with respect to its maximum height, the axial force applied is not greater than 50% greater than the axial force required to connect the first connector to the second connector in the absence of the seal (60).
  12. 12. Méthode de réalisation d'un ensemble (10) de connexion électrique dans laquelle :a) on fournit un premier connecteur (20) présentant une face de connexion (26) perpendiculaire à un axe de connexion (A), dans laquelle est aménagé un conduit (30) d'accueil de contact apte à accueillir un contact électrique (42) ; s b) on fournit un joint (60) comprenant une semelle (62) s'étendant dans un plan parallèle à la face de connexion, un passage interne débouchant de part et d'autre du joint, et une première cheminée (64) solidaire de la semelle et traversée par le passage ; c) on dispose le joint en face de la face de connexion du premier 10 connecteur, de telle sorte qu'une extrémité du passage à une extrémité de la première cheminée soit alignée avec un orifice (32) du conduit dans la face de connexion ; d) on déplace le joint (60) vers le premier connecteur (20) de manière à comprimer entre la semelle (62) et la face de connexion (26) une portion 15 élastique (70) de la première cheminée dite portion de rattrapage de jeu, grâce à quoi ladite extrémité de la première cheminée est en appui sur le premier connecteur, la minceur de parois de la portion de rattrapage de jeu étant telle que celle-ci est apte à être comprimée axialement de 25%, et de préférence 20 40%, par rapport à sa hauteur maximale (H), tout en restant dans son domaine de déformation élastique.12. A method of producing an electrical connection assembly (10) in which: a) a first connector (20) is provided having a connection face (26) perpendicular to a connection axis (A), in which is arranged a conduit (30) for receiving contact capable of receiving an electrical contact (42); sb) is provided a seal (60) comprising a sole (62) extending in a plane parallel to the connecting face, an internal passage opening on either side of the seal, and a first chimney (64) secured to the sole and crossed by the passage; c) disposing the gasket opposite the connecting face of the first connector, such that one end of the passage at one end of the first chimney is aligned with a port (32) of the duct in the connection face; d) the seal (60) is moved towards the first connector (20) so as to compress between the sole (62) and the connecting face (26) a resilient portion (70) of the first chimney known as the catch-up portion of clearance, whereby said end of the first chimney is supported on the first connector, the wall thinness of the backlash portion being such that it is capable of being compressed axially by 25%, and preferably 20 40%, relative to its maximum height (H), while remaining in its elastic deformation range.
FR1252658A 2012-03-23 2012-03-23 VERSATILE ELECTRICAL CONNECTION ASSEMBLY Active FR2988530B1 (en)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1252658A FR2988530B1 (en) 2012-03-23 2012-03-23 VERSATILE ELECTRICAL CONNECTION ASSEMBLY

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR1252658A FR2988530B1 (en) 2012-03-23 2012-03-23 VERSATILE ELECTRICAL CONNECTION ASSEMBLY

Publications (2)

Publication Number Publication Date
FR2988530A1 true FR2988530A1 (en) 2013-09-27
FR2988530B1 FR2988530B1 (en) 2014-12-26

Family

ID=46229744

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR1252658A Active FR2988530B1 (en) 2012-03-23 2012-03-23 VERSATILE ELECTRICAL CONNECTION ASSEMBLY

Country Status (1)

Country Link
FR (1) FR2988530B1 (en)

Cited By (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
EP2947723A1 (en) * 2014-05-20 2015-11-25 Sick Ag Electrical connector

Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
EP0694995A1 (en) * 1994-07-29 1996-01-31 Connecteurs Cinch Seal for water proof connector
US5510577A (en) * 1993-03-15 1996-04-23 I/O Exploration Products (U.S.A.), Inc. Multiple wire connector assembly for marine streamer
US6036521A (en) * 1998-03-20 2000-03-14 Electrical Wiring And Connectors Application Isolating circuits in electrical connector systems
US20020076965A1 (en) * 2000-09-28 2002-06-20 Markus Lux Sealing element for an electrical plug device
FR2930683A1 (en) * 2008-04-25 2009-10-30 Souriau Soc Par Actions Simpli Rackable electrical connector for use in rack of e.g. aircraft jet engine, has female connecting part with piston contact, and male connecting part with sealed carpet that is compressed between connection surfaces of male and female parts

Patent Citations (5)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US5510577A (en) * 1993-03-15 1996-04-23 I/O Exploration Products (U.S.A.), Inc. Multiple wire connector assembly for marine streamer
EP0694995A1 (en) * 1994-07-29 1996-01-31 Connecteurs Cinch Seal for water proof connector
US6036521A (en) * 1998-03-20 2000-03-14 Electrical Wiring And Connectors Application Isolating circuits in electrical connector systems
US20020076965A1 (en) * 2000-09-28 2002-06-20 Markus Lux Sealing element for an electrical plug device
FR2930683A1 (en) * 2008-04-25 2009-10-30 Souriau Soc Par Actions Simpli Rackable electrical connector for use in rack of e.g. aircraft jet engine, has female connecting part with piston contact, and male connecting part with sealed carpet that is compressed between connection surfaces of male and female parts

Cited By (1)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
EP2947723A1 (en) * 2014-05-20 2015-11-25 Sick Ag Electrical connector

Also Published As

Publication number Publication date
FR2988530B1 (en) 2014-12-26

Similar Documents

Publication Publication Date Title
EP1911985B1 (en) Assembly of a rolling device on an angle transmission yoke, control system of a synchronising ring with variable setting comprising it, and aircraft engine equipped with same
EP2986880B1 (en) Lock for a tubular connection
EP0854547A1 (en) Electrical coaxial connecting element with a movable contact and electrical coaxial connector with such a connecting element
EP2331786B1 (en) Instrumented drill string element
EP2424047B1 (en) Female electric contact, connector assembly and manufacturing method
FR2865319A1 (en) Electric cable connection device for e.g. motor vehicle, has contact socket with spring units establishing electric contact with multiple points of prong unit, where spring units are pre-curved inwardly in direction of prong unit
FR2911819A1 (en) Headrest system for seat of vehicle, has headrest supported by maintaining rod, and electrical plug-in connectors with contact elements including rotational symmetry with respect to median axis and assembling direction
EP0312438A1 (en) Self stripping connector for electrical conductor
EP0427613A1 (en) Sealing arrangement for cable entry into an alveolar multicontact connector
EP2477278B1 (en) Sleeve for electrical connector and method for assembling same
WO2007122303A1 (en) Instrumented roller bearing device
FR3006508A1 (en) ELECTRICAL CONNECTION SYSTEM FOR SHOCK ROD
FR2988530A1 (en) Electric connection assembly for electric system installed in e.g. airplane, has backlash portion including walls whose slenderness is such that portion is adapted to be compressed axially by certain percent relative to its maximum height
EP1588460B1 (en) Elbow-shaped electric plug
EP2003384A1 (en) Connection system comprising safety attachment means
EP1727245B1 (en) Shielded connector for electrical conductors
EP2728674B1 (en) System for connecting a connector socket to an electronic housing and method for assembling said system
EP2621027B1 (en) Assembly and element for high frequency connexion and method for making said element
EP3455535A1 (en) Connector that disconnects by pulling on a ring
EP2272135B1 (en) Device for preventing the establishment of an electric arc between two conductive elements
FR2889772A1 (en) Connector assembly for sports automobile field, has retention device comprising semi-circular portion with retention prong extending towards center of cavity, and another portion forming support surface radially cooperating with contact
FR2981139A1 (en) Fixation device for fixing actuator on mirror through interface for deforming part for correction of wave surface of e.g. laser beam, has locking unit ensuring maintenance of male and female elements or release of elements for separation
EP3602696A1 (en) Circular connector with sealing pass-through grommet and retaining ring
WO2018087127A1 (en) Connection body, fittings and hydraulic system for the passage of a fluid between two hydraulic circuits, associated method and mounting
WO2020043975A1 (en) Device for connecting tubular elements

Legal Events

Date Code Title Description
PLFP Fee payment

Year of fee payment: 5

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 6

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 7

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 9

PLFP Fee payment

Year of fee payment: 10