FR2540139A1 - Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre - Google Patents

Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre Download PDF

Info

Publication number
FR2540139A1
FR2540139A1 FR8301251A FR8301251A FR2540139A1 FR 2540139 A1 FR2540139 A1 FR 2540139A1 FR 8301251 A FR8301251 A FR 8301251A FR 8301251 A FR8301251 A FR 8301251A FR 2540139 A1 FR2540139 A1 FR 2540139A1
Authority
FR
France
Prior art keywords
temperature
hood
gas
fumes
agglomeration
Prior art date
Legal status (The legal status is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the status listed.)
Withdrawn
Application number
FR8301251A
Other languages
English (en)
Inventor
Jean-Pierre Druet
Current Assignee (The listed assignees may be inaccurate. Google has not performed a legal analysis and makes no representation or warranty as to the accuracy of the list.)
Sollac SA
Original Assignee
Sollac SA
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Sollac SA filed Critical Sollac SA
Priority to FR8301251A priority Critical patent/FR2540139A1/fr
Publication of FR2540139A1 publication Critical patent/FR2540139A1/fr
Withdrawn legal-status Critical Current

Links

Classifications

    • CCHEMISTRY; METALLURGY
    • C22METALLURGY; FERROUS OR NON-FERROUS ALLOYS; TREATMENT OF ALLOYS OR NON-FERROUS METALS
    • C22BPRODUCTION AND REFINING OF METALS; PRETREATMENT OF RAW MATERIALS
    • C22B1/00Preliminary treatment of ores or scrap
    • C22B1/14Agglomerating; Briquetting; Binding; Granulating
    • C22B1/16Sintering; Agglomerating
    • C22B1/20Sintering; Agglomerating in sintering machines with movable grates

Abstract

Procédé d'installation d'agglomération de minerai au moyen de combustible gazeux. Dans ce procédé on place sur grille G une couche A dudit minerai avec ses constituants pour agglomération non combustibles et on l'agglomère au moyen de fumées chaudes F aspirées de haut en bas, la température desdites fumées étant telle que le minerai subisse un début de fusion. L'installation comporte une grille G d'agglomération couverte totalement par successivement une hotte 1 pour répartir les gaz chauds de préséchage, une hotte 2 d'agglomération munie de brûleurs, et une hotte 3 de récupération pour capter les gaz chauds provenant de l'air de refroidissement soufflé à travers le gâteau d'aggloméré. Le procédé et l'installation s'appliquent notamment aux usines sidérurgiques qui disposent de quantités importantes de gaz. (CF DESSIN DANS BOPI)

Description

254313;
L'invention a pour objet un procédé d'agglomération de minerai, plus particulièrement de minerai de fer, au moyen de combustible gazeux, avec éventuellement addition de
combustible solide.
Ce procédé s'applique notamment aux usines sidé- rurgiques fabriquant des agglomérés de minerais de fer et qui disposent de quantités importantes de gaz, parfois de faible
pouvoir calorifique.
Dans le cas des usines sidérurgiques ne disposant pas de centrale électrique, une-grande partie de ce gaz est perdue en étant brûlée à la torchère Le procédé selon l'invention vise à consommer un maximum de combustible
gazeux pour la fabrication des agglomérés Il peut être em-
ployé dans d'autres industries chaque fois qu'il y aura à
produire des agglomérés et que l'on disposera de gaz combus-
tible à un coût économique intéressant.
Les procédés d'agglomérations connus jusqu'ici fonctionnent de la manière suivante: On nodulise un mélange de minerais à agglomérer, de combustible et de fines de retour dans-des appareils adéquats, o l'on ajoute en outre l'eau nécessaire à la nodulation Le mélange nodulisé est déposé sur une chaîne, la hauteur de la couche déposée pouvant varier entre 30 et cm. On allume ensuite le mélange à l'aide d'une hotte d'allumage munie de brûleurs fournissant des fumées pouvant atteindre le niveau de température nécessaire pour la fusion des minerais Cet apport thermique peut être d'environ
th/t d'aggloméré par exemple dans le cas du minerai lor-
rain Le mélange étant allumé, on aspire de l'air froid de haut en bas à travers le mélange jusqu'à ce que le front
de combustion atteigne les barreaux de la chaîne.
L'aggloméré est ensuite refroidi soit sur une chaî-
ne par aspiration d'air froid de haut en bas, comme pour la phase d'agglomération, soit sur un refroidisseur extérieur après que l'on a partiellement concassé et éventuellement
criblé l'aggloméré déchargé chaud.
Des variantes existent selon lesquelles l'on essaye de remplacer une partie du combustible solide par des thermies apportées sous forme gazeuse, à llaide de fumées chaudes produites dans une hotte située immédiatement après la hotte d'allumage La température de ces fumées peut être modulée sur la longueur de cette duxième hotte, leur teneur en oxygène devant être suffisante pour brûler convenablement
le combustible solide du mélange.
Malgré une optimisation de la température et de la teneur en oxygène des fumées, cet apport thermique sous forme de fumées chaudes ne peut excéder 10 % des apports thermiques totaux sans une dégradation importante du bilan thermique
de l'agglomération.
Une autre variante possible est un préséchage de la charge avant allumage qui ne peut être réalisé qu'à basse température (inférieure à 3500 C) ou à l'aide de fumées
neutres pour éviter l'inflammation du combustible solide.
Les procédés que l'on vient d'énumérer présentent toutefois les inconvénients suivants: a Une perte thermique important par imbrûlés dans les fumées (CO, matières volatiles) qui représente un minimum de 15 % des apports par le combustible solide, soit
par exemple 60 th/t d'aggloméré en minerai lorrain.
b Une perte de chaleur sensible de l'aggloméré ( 60 à 100 th/t A) dont une partie, il est vrai, peut être récupérée sur le refroidisseur mais pour donner des thermies
à bas niveau ( 3000 C maxi).
c Une réductibilité des agglomérés éloignée de l'optimum pour la raison que l'emploi de combustible solide porte localement l'aggloméré à une température nettement plus élevée que le point de fusion du minerai ( 1220 12301 C par exemple pour le minerai lorrain) ce qui conduit à une
perte de porosité de la matière.
d Un rejet important de gaz polluants du type N Ox et S Ox, liés à l'emploi de charbons, avec les problèmes
de corrosion que cela représente.
Le but de l'invention est de remédier à ces incon-
vénients grâce à un procédé qui évite l'utilisation de combustible solide, ou en réduit l'utilisation, puisque
celle-ci est la cause de la plupart des inconvénients préci-
tés, et puisque le combustible gazeux est souvent avantageux
au point de vue économique.
A cet effet l'invention a pour objet un procédé d'agglomération de minerai au moyen de combustible gazeux caractérisé en ce que on place sur grille une couche dudit
minerai avec ses constituants pour agglomération non combus-
tibles et on l'agglomère au moyen de fumées chaudes aspirées de haut en bas, la température desdites fumées étant telle
que le minerai subisse un début de fusion.
C'est ainsi que, par exemple pour le minerai lor-
rain, les fumées à une température de 1300 C aspirées à travers la couche de mélange permettent de porter celui-ci à
12500 C, température de fusion du minerai lorrain.
Aspirer des gaz à si haute température à travers une couche de produit en fusion peut paraître une opération
délicate voire illusoire, compte tenu du problème de perméa-
bilité, et conduisant sans doute à de très faibles producti-
vités En fait, il n'en est rien; en effet on constate que si la perte de charge augmente au début, au fur et à mesure que l'on élève la température des fumées aspirées à travers
la couche, il se produit une brusque élévation de la perméa-
bilité lorsque l'on atteint les températures permettant la fusion de la matière Ceci provient du fait qu'une fois fondue, la matière coalesce, conduisant à la formation de pores à travers lesquels les gaz chauds peuvent facilement circuler. En outre, le procédé permet de fonctionner, si
nécessaire, à des hauteurs de couche de 20, voire 10 centimè-
tres pour adapter la productivité.
Ce procédé peut, en outre, comporter une ou plu-
sieurs des caractéristiques suivantes:
a/ L'aggloméré est refroidi par un gaz de refroidis-
sement soufflé de bas en haut, et ce gaz ainsi réchauffé est utilisé pour obtenir de l'air chaud destiné à l'agglomération
et pour réaliser un préséchage avant agglomération.
bl Le refroidissement de l'aggloméré est effectué jusqu'à ce que la couche supérieure de l'aggloméré soit à une température d'environ 2500 C. L'invention a aussi pour objet une installation pour mettre en oeuvre le procédé précité caractérisée en ce
qu'elle comporte une grille d'agglomération couverte totale-
ment par successivement une hotte pour répartir les gaz chauds de préséchage, une hotte d'agglomération munie de brûleurs, et une hotte de récupération pour capter les gaz chauds provenant de l'air de refroidissement soufflé à
travers le gateau d'aggloméré.
Cette installation peut aussi être caractérisée en ce qu'elle mporlte un échangeur ayant une enceinte et un circuit intérieur à celle-ci, l'enceinte recevant les gaz chauds provenant du refroidissement, et le circuit intérieur
recevant l'air froid pour addition auxdits brûleurs,des con-
duites amenant respectivement lesdits gaz chauds ayant tra-
versé l'échangeur à la hotte de préséchage et l'air réchauffé aux brûleurs de la hotte d'agglomération, des ventilateurs
assurant la circulation des gaz, des fumées et de l'air.
Afin de mieux faire comprendre l'invention on en décrira ci-dessous un mode de réalisation en se référant au
dessin annexé dont la figure unique représente très schéma-
tiquement une installation suivant l'invention.
Cette installation comprend une grille d'agglomé-
ration G totalement recouverte par trois hottes: une hotte 1 destinée à répartir convenablement les gaz chauds du préséchage, une hotte 2 munie de brûleurs (non représentés), que l'on peut appeler hotte d'agglomération, et une hotte 3 de récupération destinée à capter les gaz chauds dûs à l'air
soufflé par le ventilateur 14 à travers le gateau d'agglomé-
ré pour le refroidir.
Un échangeur 4, de construction simple et écono-
mique, c'est-à-dire de surface d'échange réduite, présente une enceinte 4 a et un circuit d'échange 4 b L'enceinte reçoit les gaz chauds de la hotte 3 par une canalisation 5 Une canalisation 6 pourvue d'un ventilateur 7 amène ces gaz ayant traversé l'échangeur à la hotte de préséchage 1 D'autre

Claims (3)

REVENDICATIONS 1 Procédé de traitement thermique de produits ou pièces en allia- ges de zirconium consistant en un préchauffage dans le domaine bêta suivi d'une trempe à l'eau, caractérisé en ce que l'eau a une tempé- rature comprise entre 100 C et 500 C et est additionnée d'un agent mouillant. 2 Procédé selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'eau est additionnée de 1 % à 5 % en poids d'un savon liquide. 3 Procédé selon la revendication 1, caractérisé en ce que l'eau est additionnée de 1 % à 5 % en volume d'un savon liquide concentré. 4 / Procédé selon l'une quelconque des revendications 1, 2 ou 3, caractérisé en ce que la pièce trempée est une ébauche-en "Zircaloy 2 " ou en "Zircaloy 4 ". principale de cette méthode est de ne pas porter les barreaux de grille à trop haute température On refroidit ainsi jusqu'à ce que l'aggloméré de la couche supérieure soit à 2500 C. L'aggloméré est ensuite défourné et criblé à froid avant d'être expédié vers le haut fourneau. Suivant les conditions locales, il peut arriver que l'usine ne dispose pas de suffisamment de gaz pour pro- duire la totalité de son aggloméré sans autre apport ther- mique Dans ce cas, il existe une variante qui consiste à amener une part des apports thermiques sous forme de combus- tible solide. Si une partie des apports thermiques est fournie sous forme de combustible solide, il est nécessaire que les 1 fu m éee u v-eluppée 1 dans a -hottaedite 9 diagg 10 eratîoni contiennent une quantité suffisante d'oxygène pour brûler le combustible. Par ailleurs, les apports thermiques par voie ga- zeuse doivent être diminués au prorata des apports thermi- ques sous forme de combustible solide Dans ce cas, si l'on retient la notion de volume spécifique de gaz nécessaire pour les transferts thermiques dans la couche, le volume de fumées développé dans la hotte d'agglomération doit rester constant C'est donc l'enthalpie spécifique des fumées ou sensiblement leur température qui doit être diminuée au prorata des apports thermiques sous forme de combustible solide On aura de ce fait d'autant plus d'oxygène dans les fumées que l'on apportera plus de thermies sous forme de combustible solide. Il faut noter que l'optimisation du procédé doit être faite cas par cas On a à prendre en compte notamment la quantité de gaz disponible, la quantité de combustible à ajouter, la température de l'air destiné à la hotte d'agglo- mération à la sortie de l'échangeur, le taux d'oxygène dans les fumées qui en résulte, ainsi que le rendement de combus- tion du combustible solide en découlant. Il apparait que l'épaisseur de la couche à agglo- mérer intervient ici comme paramètre En effet, elle joue sur la température moyenne du gaz de refroidissement à l'entrée de l'échangeur, donc sur la température de l'air de combustion entrant dans la hotte d'agglomération Ceci est surtout vrai si les fumées qui sont produites sont à une température inférieure à la température de fusion du mélange. La hauteur de couche a par ailleurs un effet sur les caractéristiques de l'aggloméré produit par le biais de son temps de maintien à haute température qui en résulte. L'avantage du procédé au point de vue économique est que l'on récupère judicieusement la chaleur sensible de l'aggloméré, dont l'ordre de grandeur est sensiblement identi- que aux apports thermiques nécessaires pour faire fonctionner le procédé Cette chaleur sensible est récupérée à l'aide d'un gaz atteignant des niveaux thermiques élevés. Ce gaz est ensuite partiellement refroidi dans un échangeur d'un rendement médiocre (environ 50 %) donc de surface d'échange et de prix modérés pour échauffer de l'air à un niveau de température permettant l'utilisation de gaz à bas pouvoir calorifique pour la production d'aggloméré. Le gaz ainsi partiellement refroidi est ensuite utilisé pour le préséchage partiel du mélange, conduisant ainsi globalement à une récupération effective de 75 /% de la chaleur sensible de l'aggloméré. Ce type de récupération permet au procédé suivant l'invention d'avoir comme autre avantage de conduire à une consommation thermique globale inférieure à celle des procé- dés classiques. REVENDICATIONS
1 Procédé d'agglomération de minerai au moyen de combustible gazeux caractérisé en ce que on place sur grille (G) une couche (A) dudit minerai avec ses constituants pour agglomération non combustibles et on l'agglomère au moyen de fumées chaudes (F) aspirées de haut en bas, la température desdites fumées étant telle que le minerai
subisse un début de fusion.
2 Procédé suivant la revendication 1, caracté-
risé en ce que l'aggloméré est refroidi par un gaz de refroidissement soufflé de bas en haut, et ce gaz ainsi réchauffé est utilisé pour obtenir de l'air chaud destiné à l'agglomération et pour réaliser un préséchage avant agglomération.
3 Procédé suivant la revendication 2, caracté-
risé en ce que le refroidissement de l'aggloméré est effectué jusqu'à ce que la couche supérieure de l'aggloméré soit à uni Em r d 2 AC 4 Installation pour mettre en oeuvre le procédé suivant la revendication 2, caractérisée en ce qu'elle comporte une grille d'agglomération (G) couverte totalement par successivement une hotte ( 1) pour répartir les gaz chauds de préséchage, une hotte ( 2) d'agglomération munie de brûleurs, et une hotte ( 3) de récupération pour capter les gaz chauds provenant de l'air de refroidissement soufflé
à travers le gateau d'aggloméré.
Installation suivant la revendication 4, ca- ractérisée en ce qu'elle comporte un échangeur ( 4) ayant une enceinte ( 4 a) et un circuit intérieur ( 4 b) à celle-ci,
l'enceinte recevant les gaz chauds provenant du refroidis-
sement, et le circuit intérieur recevant l'air froid pour
l'addition auxdits brûleurs, des conduites amenant respecti-
vement lesdits gaz chauds ayant traversé l'échangeur à la hotte ( 1) de préséchage et l'air réchauffé aux brûleurs de la hotte ( 2) d'agglomération, des ventilateurs ( 7, 9, 12,
14) assurant la circulation des gaz, des fumées et de l'air.
FR8301251A 1983-01-27 1983-01-27 Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre Withdrawn FR2540139A1 (fr)

Priority Applications (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR8301251A FR2540139A1 (fr) 1983-01-27 1983-01-27 Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre

Applications Claiming Priority (3)

Application Number Priority Date Filing Date Title
FR8301251A FR2540139A1 (fr) 1983-01-27 1983-01-27 Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre
US06/573,474 US4501609A (en) 1983-01-27 1984-01-24 Method and apparatus for the sintering of a mineral using gaseous fuel
DE19843402837 DE3402837A1 (de) 1983-01-27 1984-01-27 Verfahren und vorrichtung zum sintern von erz

Publications (1)

Publication Number Publication Date
FR2540139A1 true FR2540139A1 (fr) 1984-08-03

Family

ID=9285339

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
FR8301251A Withdrawn FR2540139A1 (fr) 1983-01-27 1983-01-27 Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre

Country Status (3)

Country Link
US (1) US4501609A (fr)
DE (1) DE3402837A1 (fr)
FR (1) FR2540139A1 (fr)

Families Citing this family (9)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
CA2078166C (fr) * 1992-09-14 1996-08-27 Sudhakar Vinayak Kothari Procede de grillage de reduction du minerai de manganese et dispositif connexe
US5435835A (en) * 1994-01-06 1995-07-25 Bethlehem Steel Corporation Method and system for removing and/or causing recycling of materials
US5382279A (en) * 1994-01-07 1995-01-17 Bethlehem Steel Corporation Method and apparatus for combustion of steel plant wastes
GB2347940A (en) * 1999-03-19 2000-09-20 British Steel Plc Iron ore sintering process with reduced emissions of toxic gases
FI20105986A0 (fi) * 2010-09-24 2010-09-24 Outotec Oyj METHOD FOR STARTING A SINTER FURNACE AND SINTER EQUIPMENT
JP6090558B2 (ja) * 2012-09-13 2017-03-08 Jfeスチール株式会社 焼結機の気体燃料供給装置
JP6001487B2 (ja) * 2013-03-29 2016-10-05 株式会社神戸製鋼所 製鉄用焼結鉱の製造方法
JP6135620B2 (ja) * 2014-08-22 2017-05-31 Jfeスチール株式会社 炭化水素の二酸化炭素改質方法
CN104748567B (zh) * 2015-03-27 2017-02-22 中国科学院过程工程研究所 一种烧结烟气余热分级循环利用和污染物减排工艺及系统

Citations (7)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
FR1307666A (fr) * 1961-12-07 1962-10-26 Consett Iron Company Ltd Procédé et appareil métallurgiques plus particulièrement destinés à réchaufferdes matières à charger dans un four
US3172754A (en) * 1965-03-09 anthes
US3501288A (en) * 1964-04-30 1970-03-17 Erika Krainer Method of prereducing sinters and pellets
FR2246640A1 (en) * 1973-10-03 1975-05-02 Siderurgie Fse Inst Rech Sinter plant for iron ore - with partial gas fuel introduced with the combustion air
FR2383236A1 (fr) * 1977-03-07 1978-10-06 Metallgesellschaft Ag Procede pour fritter des melanges de minerais de fer
US4168951A (en) * 1976-10-15 1979-09-25 Luossavaara-Kiirunavaara Aktiebolag Method of sintering and apparatus for carrying out the method
JPS5518585A (en) * 1978-07-27 1980-02-08 Sumitomo Metal Ind Ltd Manufacture of sintered ore

Family Cites Families (2)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US3973762A (en) * 1974-05-17 1976-08-10 Dravo Corporation Sintering process and apparatus
DE2756082C2 (fr) * 1977-12-16 1982-05-19 Metallgesellschaft Ag, 6000 Frankfurt, De

Patent Citations (7)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
US3172754A (en) * 1965-03-09 anthes
FR1307666A (fr) * 1961-12-07 1962-10-26 Consett Iron Company Ltd Procédé et appareil métallurgiques plus particulièrement destinés à réchaufferdes matières à charger dans un four
US3501288A (en) * 1964-04-30 1970-03-17 Erika Krainer Method of prereducing sinters and pellets
FR2246640A1 (en) * 1973-10-03 1975-05-02 Siderurgie Fse Inst Rech Sinter plant for iron ore - with partial gas fuel introduced with the combustion air
US4168951A (en) * 1976-10-15 1979-09-25 Luossavaara-Kiirunavaara Aktiebolag Method of sintering and apparatus for carrying out the method
FR2383236A1 (fr) * 1977-03-07 1978-10-06 Metallgesellschaft Ag Procede pour fritter des melanges de minerais de fer
JPS5518585A (en) * 1978-07-27 1980-02-08 Sumitomo Metal Ind Ltd Manufacture of sintered ore

Non-Patent Citations (2)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Title
D.F. BALL et al.: "Agglomeration of iron ores", 1973, pages 175-177, American Elsevier Publishing Company, Inc., New York, USA *
PATENTS ABSTRACTS OF JAPAN, vol. 4, no. 46(C-6)(528), 1980, page 77C6 & JP - A - 55 18585 (SUMITOMO KINZOKU KOGYO K.K.) 08-02-1980 *

Also Published As

Publication number Publication date
US4501609A (en) 1985-02-26
DE3402837A1 (de) 1984-10-04

Similar Documents

Publication Publication Date Title
FR2540139A1 (fr) Procede d'agglomeration de minerai avec utilisation de combustible gazeux, et installation pour le mettre en oeuvre
JPH0639963B2 (ja) ボイラー等の燃焼室および石炭とゴム片との混焼方法
CA2874706A1 (fr) Installation et procede de fusion de verre
FR2668726A1 (fr) Procede de destruction des fibres de l'amiante par fusion et dispositif de mise en óoeuvre.
RU2244731C1 (ru) Способ и установка для переработки и утилизации кровельных битумосодержащих материалов
FR2573750A1 (fr) Procede et installation pour produire du clinker de ciment blanc
FR2515326A1 (fr) Procede et appareil pour chauffer de l'air de traitement a des fins industrielles
CN208075561U (zh) 一种新型节能反射炉
CH126621A (fr) Procédé de fabrication d'oxyde de zinc.
FR2572390A1 (fr) Perfectionnements a l'alimentation en materiau etirable dans les techniques de production de fibres minerales
EP2705003B1 (fr) Procede de fusion du verre dans un four
FR2465976A1 (fr) Procede et dispositif pour le fonctionnement d'un four
JP5489734B2 (ja) 連続式焼鈍炉
CA3064768A1 (fr) Systeme de decapage comprenant un convoyeur refroidi
EP0079264A1 (fr) Procédé d'agglomération sur grille de minerai de fer et installation de mise en oeuvre
EP0336087B1 (fr) Procédé et installation pour le traitement d'un courant de gaz contenant de la poussière pyrophorique
EP0009456A1 (fr) Dispositif d'échange thermique entre des particules solides et un courant gazeux
FR2474528A1 (fr) Procede et dispositif de preparation d'un melange mineral dans une installation d'agglomeration
EP0495723B1 (fr) Procédé et dispositif d'obtention de fibres minérales
MX2007010393A (es) PROCEDURE TO FOUND ALUMINUM CHATARRA IN SMALL PIECES WITH THERMAL PRE-TREATMENT.
FR2649187A1 (fr) Appareil et procede industriel pour l'incineration de boues grasses de laminoirs et de terres polluees
JP2001026804A (ja) ガスタービン等で廃棄された無機質繊維フィルターの高炉溶融樋保温材としての活用法
FR2615930A1 (fr) Foyer de chaudiere
FR2586287A1 (fr) Installation de calcination pour recuperation des metaux ferreux et de l'aluminium des vehicules automobiles reformes
FR2508062A1 (fr) Procede pour la fabrication de pieces coulees en utilisant, comme matiere premiere, du fer reduit, four de fusion, et briquettes utilisees comme matiere premiere pour les coulees

Legal Events

Date Code Title Description
ST Notification of lapse