BE1008113A3 - Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes. - Google Patents

Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes. Download PDF

Info

Publication number
BE1008113A3
BE1008113A3 BE9400244A BE9400244A BE1008113A3 BE 1008113 A3 BE1008113 A3 BE 1008113A3 BE 9400244 A BE9400244 A BE 9400244A BE 9400244 A BE9400244 A BE 9400244A BE 1008113 A3 BE1008113 A3 BE 1008113A3
Authority
BE
Belgium
Prior art keywords
primary target
neutrons
thermal neutrons
target
producing thermal
Prior art date
Application number
BE9400244A
Other languages
English (en)
Inventor
Yves Jongen
Original Assignee
Ion Beam Applic Sa
Priority date (The priority date is an assumption and is not a legal conclusion. Google has not performed a legal analysis and makes no representation as to the accuracy of the date listed.)
Filing date
Publication date
Application filed by Ion Beam Applic Sa filed Critical Ion Beam Applic Sa
Priority to BE9400244A priority Critical patent/BE1008113A3/fr
Priority to PCT/BE1995/000021 priority patent/WO1995024043A1/fr
Application granted granted Critical
Publication of BE1008113A3 publication Critical patent/BE1008113A3/fr

Links

Classifications

    • GPHYSICS
    • G21NUCLEAR PHYSICS; NUCLEAR ENGINEERING
    • G21GCONVERSION OF CHEMICAL ELEMENTS; RADIOACTIVE SOURCES
    • G21G4/00Radioactive sources
    • G21G4/02Neutron sources

Landscapes

  • Chemical & Material Sciences (AREA)
  • Chemical Kinetics & Catalysis (AREA)
  • General Chemical & Material Sciences (AREA)
  • Physics & Mathematics (AREA)
  • Engineering & Computer Science (AREA)
  • General Engineering & Computer Science (AREA)
  • High Energy & Nuclear Physics (AREA)
  • Particle Accelerators (AREA)

Abstract

Procédé de production de neutrons thermiques caractérisé en ce que l'on envoie un faisceau (0) de protons d'énergie limitée à 250 MeV sur une cible primaire (5) de masse atomique élevée afin d'obtenir une source de neutrons, que l'on peut thermaliser en disposant un élément modérateur/réflecteur (8+9) de neutrons tout autour de la cible primaire (5), à l'exception de la direction d'incidence du faisceau (0) de protons. De préférence, on dispose autour de la cible primaire (5) plusieurs cibles secondaires (11) d'un matériau fissile, de manière à obtenir une multiplication finie du nombre de neutrons thermiques.

Description


   <Desc/Clms Page number 1> 
 



   PROCEDE DE PRODUCTION DE NEUTRONS THERMIQUES. DISPOSITIF POUR LA MISE EN OEUVRE DUDIT   PROCEDE,   ET UTILISATION POUR
LA PRODUCTION DE RADIO-ISOTOPES. 



  Obiet de l'invention. 



   La présente invention se rapporte à un procédé destiné à produire des neutrons thermiques qui puissent être utilisés pour la production de certains radio-isotopes résultant par exemple de la fission de l'uranium. 



   La présente invention se rapporte également au dispositif pour la mise en oeuvre dudit procédé. 



   La présente invention se rapporte également à l'utilisation du procédé ou du dispositif selon l'invention pour la production de radio-isotopes. 



  Arrière-plan technologique. 



   Certains radio-isotopes que l'on utilise en particulier en médecine, tels que le technétium 99, sont issus de la fission de l'uranium 235 en molybdène 99. Le molybdène a une durée de demi-vie d'une semaine environ, et se transforme spontanément en technétium 99. Ce dernier radio-isotope possède une durée de demi-vie de quelques heures et est utilisé directement pour des applications médicales ou expérimentales. 



   Actuellement, ce type d'isotopes radioactifs est produit dans des réacteurs nucléaires soit en irradiant par exemple des cibles choisies par un flux de neutrons thermiques produit dans le réacteur, soit directement à partir de la fission de l'uranium. 

 <Desc/Clms Page number 2> 

 



   Or, il apparaît que les réacteurs nucléaires arrivent à la fin de leur vie et pour des raisons d'environnement, on a tendance à se tourner vers des solutions de remplacement plus écologiques pour la production de tels radio-isotopes. 



   Pour ces raisons, des dispositifs autres que des réacteurs nucléaires, et donc moins polluants que ceux-ci, seraient souhaitables pour la production de tels radioisotopes. 



   On connaît par les auteurs P. Grand, A. N. Goland (Nucl. Instrum. Methods, 145 (1977) 49-76) et D. K. Bewley (The Physics and Radiobiology of fast neutron beams, Adam Hilger Publishing, Bristol & New York (1989), Ch. I), une technique selon laquelle des neutrons de haute énergie (30-40 MeV) sont produits en bombardant une cible faite d'un élément léger, tel le deutérium, le tritium, le lithium ou le béryllium, par des faisceaux de protons ou de deutérons accélérés à haute énergie par un accélérateur de particules. 



   Or, ces réactions sur noyaux légers sont peu efficientes pour la production de flux intenses de neutrons. 



  En effet, le taux de production de neutrons est trop faible, car une partie importante des projectiles est arrêtée dans la cible sans produire le type d'interaction désiré. 



   Le second inconvénient provient du fait que les neutrons sont produits à haute énergie et doivent par conséquent être ralentis. De ce fait, il est nécessaire qu'une quantité importante de modérateur soit placée autour des cibles afin de ralentir les neutrons et jusqu'à obtenir des neutrons thermiques. Le flux de neutrons thermiques étant dépendant en   1/r,   r étant l'épaisseur de modérateur utilisée, ceci signifie que ce flux décroît extrêmement rapidement en fonction de l'épaisseur du modérateur. 



   Une autre approche pour produire des flux de neutrons thermiques et décrite par I. S. K. Gardner ("Review of Spallation Neutron Sources", Proceedings of the European Particle Accelerator Conference, Rome, June 1988, Vol. I, World Scientific Publishing, 1989) consiste à utiliser un accélérateur de particules produisant des faisceaux de 

 <Desc/Clms Page number 3> 

 protons à très haute énergie, de préférence supérieure à 500 MeV, et à très haut ampérage (de 1 à 10 mA). Ces faisceaux de protons sont dirigés vers une cible d'uranium, de plomb ou de tout élément à haut poids moléculaire. Après la réaction, on obtient des neutrons présentant une énergie de quelques MeV qui peuvent être par conséquent plus facilement thermalisés. 



   L'inconvénient principal de cette technologie est qu'elle requiert la réalisation d'accélérateurs de particules à très haute énergie et à très haut courant. Ces accélérateurs sont à la limite de la technologie actuelle et sont d'un coût extrêmement élevé qui peut se rapprocher du coût d'un réacteur nucléaire. 



  Buts de la présente invention. 



   La présente invention vise à proposer un procédé de production de flux relativement importants de neutrons thermiques. 



   La présente invention vise également à proposer un procédé de production de radio-isotopes de fission par réaction nucléaire avec les neutrons thermiques. 



   La présente invention vise également à proposer un dispositif de production qui soit d'un prix abordable tout en permettant d'obtenir des flux importants de neutrons thermiques. 



   La présente invention vise également à proposer des dispositifs de production de radio-isotopes de fission qui évitent l'utilisation de réacteurs nucléaires et qui sont par conséquent moins polluants pour l'environnement que ces derniers. 



  Principaux éléments caractéristiques de la présente invention. 



   La présente invention vise à proposer un procédé de production de neutrons thermiques caractérisé en ce que l'on envoie un faisceau de protons d'énergie relativement limitée, plus particulièrement avec une énergie inférieure à 250 MeV, sur une cible appelée cible primaire composée d'un 

 <Desc/Clms Page number 4> 

 matériau de masse atomique élevée afin d'obtenir une émission de neutrons que l'on peut facilement thermaliser. 



   De préférence, le faisceau de protons d'énergie relativement limitée sera obtenu à l'aide d'un cyclotron ou d'un accélérateur linéaire pour une énergie inférieure à 250 MeV. 



   Selon la présente invention, la cible primaire sur laquelle on envoie le faisceau de protons présente un volume relativement faible de quelques   cm3 d'un   matériau de masse atomique élevée, tel que le plomb, le bismuth ou tout autre alliage eutectique de ces métaux. De préférence, la cible primaire est constituée par un métal en fusion qui peut circuler en permanence dans la cible et donc évacuer la chaleur produite lors de la réaction. 



   Cette cible primaire est entourée dans toutes les directions, sauf dans la direction du faisceau incident de protons, d'un matériau modérateur choisi pour ses bonnes propriétés de diffuseur de neutrons. Ce modérateur peut être réalisé d'un seul matériau ou d'un sandwich de matériaux tels que l'eau, l'eau lourde (D20), le graphite ou le béryllium. 



  Ces matériaux jouent le rôle de modérateur et de réflecteur pour les neutrons produits dans la cible primaire, de manière à obtenir un flux aussi intense que possible de neutrons thermiques aux environs de ladite cible primaire. 



   A proximité de la cible primaire et tout autour de celle-ci, on dispose un certain nombre de cibles secondaires de matériaux fissiles tels l'uranium 235 fortement enrichi. 



  Sous l'influence du flux de neutrons thermiques produit et provenant de la cible primaire, les noyaux d'uranium 235 subissent une fission et émettent à nouveau des neutrons. Il est important que la masse d'uranium 235 utilisée soit bien entendu inférieure à la masse critique nécessaire à l'obtention d'une réaction en chaîne. D'autre part, chacune des cibles secondaires est fortement refroidie en eau, et ceci par des moyens classiques. 



   Les radio-isotopes issus de la fission de l'uranium 235 peuvent être utilisés à diverses fins de recherche ou en médecine. 

 <Desc/Clms Page number 5> 

 



   D'autre part, on peut également envisager l'utilisation des neutrons thermiques directement pour la radiographie. 



  Brève description de la fiqure. 



   La présente invention sera mieux décrite à l'aide de la figure unique annexée, qui représente un dispositif pour la mise en oeuvre du procédé selon l'invention par lequel on produit des radio-isotopes. 



  Description d'une forme d'exécution préférée de l'invention. 



   La figure représente un dispositif pour la mise en oeuvre du procédé par lequel on produit des radio-isotopes. Un accélérateur de protons, qui est dans la figure un cyclotron 1, permet d'extraire un faisceau 0 de protons présentant une énergie inférieure à 100 MeV, par exemple. Ce faisceau est transporté par une ligne de transport 3 de faisceau permettant de conduire ce faisceau de protons vers une cible primaire 5. 



   Cette cible primaire 5 se présente sous la forme d'un cylindre d'environ 20 mm, dans lequel un métal en fusion est amené par une canalisation 6 et extrait par une autre canalisation 7, de telle manière que le métal circule en permanence dans la cible pour évacuer les calories produites lors de la réaction nucléaire. 



   Le matériau de la cible est de masse atomique élevée et est constitué par exemple de plomb, de bismuth ou d'un alliage eutectique de ces métaux. 



   Selon la forme d'exécution préférée, le plomb liquide est amené à   400 C   dans la cible et en est extrait à une température de   600 C.   



   Cette cible primaire 5 est entourée dans toutes les directions, sauf dans la direction du faisceau incident 0, par un élément 8 + 9 modérateur/réflecteur de neutrons. Cet élément peut être un seul matériau ou un sandwich de matériaux choisis pour leurs bonnes propriétés de diffusion de neutrons. Dans l'exemple d'exécution décrit dans la figure, la cible est d'abord entourée d'un modérateur 8 

 <Desc/Clms Page number 6> 

 constitué par de l'eau lourde D20 et ensuite par une couche de graphite, qui joue le rôle d'élément réflecteur 9 de neutrons produits dans la cible primaire 5. 



   Aux environs de cette cible primaire 5, on dispose un certain nombre de cibles secondaires 11, qui sont constituées dans l'exemple d'exécution préférée par des noyaux d'uranium 235 fortement enrichi. La présence d'un matériau 9 constitué de graphite qui joue le rôle de réflecteur permet de réfléchir les neutrons thermiques obtenus vers ces cibles secondaires 11. La masse d'uranium 235 présente dans les cibles secondaires 11 doit être inférieure à la masse critique, de manière à obtenir une multiplication finie de neutrons thermiques. 



   Il est bien entendu que ces cibles secondaires 11 sont fortement refroidies par des moyens connus en soi, par exemple ces cibles sont disposées dans une canalisation d'eau de refroidissement 13. 



   En outre, les cibles secondaires d'uranium 235 permettent d'une part de produire à nouveau une multiplication finie du nombre de neutrons thermiques, et d'autre part de produire des radio-isotopes par la fission de l'uranium 235, tels que le 99Mo,   le'"Xe et le 'I.   



   Il est également envisageable d'utiliser directement les neutrons thermiques pour la radiographie.

Claims (9)

REVENDICATIONS.
1. Procédé de production de neutrons thermiques caractérisé en ce que l'on envoie un faisceau (0) de protons d'énergie limitée à 250 MeV sur une cible primaire (5) de masse atomique élevée afin d'obtenir une source de neutrons, que l'on peut thermaliser en disposant un élément modérateur/réflecteur (8+9) de neutrons tout autour de la cible primaire (5), à l'exception de la direction d'incidence du faisceau (0) de protons.
2. Procédé de production de neutrons thermiques selon la revendication 1 caractérisé en ce que la cible primaire (5) sur laquelle on envoie le faisceau de protons (0) présente un volume relativement faible d'un matériau de masse atomique élevée tel le plomb, le bismuth ou tout autre alliage eutectique de ces métaux, cette cible étant constituée par un métal en fusion de manière à pouvoir circuler en permanence dans la cible.
3. Procédé de production de neutrons thermiques selon la revendication 1 ou 2 caractérisé en ce que l'élément modérateur/réflecteur (8+9) de neutrons entourant la cible primaire (5) est constitué d'un ou de plusieurs matériaux ayant de bonnes caractéristiques de diffuseur de neutrons, tels que l'eau, l'eau lourde, le graphite et/ou le béryllium.
4. Procédé de production de neutrons thermiques selon l'une quelconque des revendications 1 à 3 caractérisé en ce que l'on dispose autour de la cible primaire (5), une ou plusieurs cibles secondaires (11) d'un matériau fissile tel l'uranium 235 fortement enrichi, la masse de chacune des cibles secondaires (11) étant inférieure à la masse critique de manière à obtenir une multiplication finie du nombre de neutrons.
5. Procédé de production de neutrons thermiques selon l'une quelconque des revendications 1 à 4 caractérisé en ce que le faisceau (0) de protons est produit par un cyclotron (1) ou par un accélérateur linéaire et transporté vers la cible primaire (5) à l'aide d'une ligne de transport (3).
6. Dispositif de production de neutrons thermiques <Desc/Clms Page number 8> selon l'une quelconque des revendications précédentes 1 à 5 caractérisé en ce qu'il comprend un accélérateur (1) de protons d'énergie inférieure à 250 Mev, une cible primaire (5) faite d'un matériau de masse atomique élevée, d'une ligne de transport (3) du faisceau de l'accélérateur (1) vers la cible primaire (5), un élément (8+9) modérateur/réflecteur de neutrons entourant la cible primaire (5) constitué d'un ou plusieurs matériaux ayant de bonnes propriétés de diffuseur de neutrons.
7. Dispositif selon la revendication 6 caractérisé en ce que des cibles secondaires (11) d'un matériau fissile sont disposées à proximité de la cible primaire (5), la masse de chacune des cibles secondaires (11) étant inférieure à la masse critique.
8. Utilisation du procédé selon l'une quelconque des revendications 1 à 5 ou du dispositif selon la revendication 6 ou 7 pour la production de radio-isotopes à partir de la fission de l'uranium 235.
9. Utilisation du procédé décrit selon l'une quelconque des revendications 1 à 5 ou du dispositif selon la revendication 6 ou 7 pour la radiographie par neutrons thermiques.
BE9400244A 1994-03-04 1994-03-04 Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes. BE1008113A3 (fr)

Priority Applications (2)

Application Number Priority Date Filing Date Title
BE9400244A BE1008113A3 (fr) 1994-03-04 1994-03-04 Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes.
PCT/BE1995/000021 WO1995024043A1 (fr) 1994-03-04 1995-03-02 Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en ×uvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes

Applications Claiming Priority (1)

Application Number Priority Date Filing Date Title
BE9400244A BE1008113A3 (fr) 1994-03-04 1994-03-04 Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes.

Publications (1)

Publication Number Publication Date
BE1008113A3 true BE1008113A3 (fr) 1996-01-23

Family

ID=3888012

Family Applications (1)

Application Number Title Priority Date Filing Date
BE9400244A BE1008113A3 (fr) 1994-03-04 1994-03-04 Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes.

Country Status (2)

Country Link
BE (1) BE1008113A3 (fr)
WO (1) WO1995024043A1 (fr)

Families Citing this family (3)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Publication number Priority date Publication date Assignee Title
ATE246394T1 (de) * 1999-04-20 2003-08-15 Europ Economic Community Neutronverstärkersanlage
DE102010035132A1 (de) * 2010-08-23 2012-03-29 Ludwig Maximilians Universität Verfahren und Vorrichtung zum Erzeugen von freien Neutronen
DE102015208564A1 (de) * 2015-05-08 2016-11-10 Forschungszentrum Jülich GmbH Vorrichtung zur Erzeugung von thermischen Neutronenstrahlen mit hoher Brillanz und Herstellungsverfahren

Non-Patent Citations (8)

* Cited by examiner, † Cited by third party
Title
ADVANCED STEADY-STATE NEUTRON FACILITY. PROCEEDINGS OF THE WORKSHOP, GAITHERSBURG, MD, USA, 16-18 DEC. 1985, ISSN 0168-9002, NUCLEAR INSTRUMENTS & METHODS IN PHYSICS RESEARCH, SECTION A (ACCELERATORS, SPECTROMETERS, DETECTORS AND ASSOCIATED EQUIPMENT), 15 AUG. 1986, NETHERLANDS, PAGE(S) 91 - 101 *
DATABASE INIS INTERNATIONAL ATOMIC ENERGY AGENCY (IAEA), VIENNA, AT; BAUER, G.S. (KFA, JUELICH GMBH, GERMANY) ET AL: "Time-structure of thermal neutron leakage from fast and slow moderators for spallation neutron sources." *
DATABASE INSPEC INSTITUTE OF ELECTRICAL ENGINEERS, STEVENAGE, GB; BURKE R J ET AL: "An accelerator based steady state neutron source" *
DATABASE INSPEC INSTITUTE OF ELECTRICAL ENGINEERS, STEVENAGE, GB; HEGEDUS F: "Fast neutron dosimetry of spallation neutron sources" *
DATABASE INSPEC INSTITUTE OF ELECTRICAL ENGINEERS, STEVENAGE, GB; LONE M A: "Spallation neutron sources with intermediate energy protons" *
ICANS-VII. PROCEEDINGS OF THE SEVENTH MEETING OF THE INTERNATIONAL COLLABORATION ON ADVANCED NEUTRON SOURCES (AECL-8488), CHALK RIVER, ONT., CANADA, 13-16 SEPT. 1983, 1984, CHALK RIVER, ONT., CANADA, AECL, CANADA, PAGE(S) 200 - 204 *
PROCEEDINGS OF THE FOURTH ASTM-EURATOM SYMPOSIUM ON REACTOR DOSIMETRY. RADIATION METROLOGY TECHNIQUES, DATA BASES, AND STANDARDIZATION (NUREG/CP-0029), GAITHERSBURG, MD, USA, 22-26 MARCH 1982, 1982, WASHINGTON, DC, USA, U.S. NUCL. REGUL. COMM, USA, PAGE(S) 987 - 994 VOL.2 *
PROCEEDINGS OF THE SIXTH MEETING OF THE INTERNATIONAL COLLABORATION ON ADVANCED NEUTRON SOURCES. ARGONNE NATIONAL LAB., IL (USA) JAN 1983. P. 431-439 AVAILABLE FROM NTIS, PC A99/MF A01;1 AS DE83008718. CONFERENCE: 6. ANNUAL INTERNATIONAL COLLABORATIO, UNITED STATES *

Also Published As

Publication number Publication date
WO1995024043A1 (fr) 1995-09-08

Similar Documents

Publication Publication Date Title
BE1008113A3 (fr) Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en oeuvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes.
Jiang et al. Enhancing positron production using front surface target structures
WO1995024043A9 (fr) Procede de production de neutrons thermiques, dispositif pour la mise en ×uvre dudit procede, et utilisation pour la production de radio-isotopes
Lamb Physics of gamma-ray bursts
Mills Jr Positron and positronium sources
Gordon THE NATURE OF THE GAMMA EMISSION OF SOLAR FLARES AND THE FORMATION OF COSMIC PARTICLES IN ACTIVE SOLAR REGIONS
Key Some topical issues in research on short-pulse laser-produced plasmas
WO2023092810A1 (fr) Système de préparation de nucléides basé sur un accélérateur linéaire d&#39;électrons à haute densité
Laberge et al. Laser-produced plasma with large amplitude density modulation of controllable wavelength
Bleach et al. Plasma x-ray emission produced by ruby lasers at 10/sup 1/2 W/cm/sup 2
Molitoris et al. Effects of preheat on mix in laser accelerated planar foils
Avrorin et al. Ignition criterion for pulsed fusion targets
Gondhalekar et al. Pellet fueling of JET plasmas during ohmic, ICRF and NBI heating
Jarboe et al. Method for producing laser targets
Anan'in et al. Spatial and temporal characteristics of a laser plasma in a transverse magnetic field
Gorbatskii ON THE LUMINESCENCE OF THE ENVELOPE OF NOVA BY THE SHOCK WAVE FRONT
Ibragimov et al. Observations of fuors. I. Light curve of V 1057 CYG
Colombant et al. X-ray emission from CH2 laser-produced plasmas at 10 to the 16th power w/sq cm. Interim report
Harrach High pressure, energy, and impulse loading of the wall in a 1-GJ Laboratory Microfusion Facility
Mitchell Helium release from tritium occluders in Zetatron tubes
Sefkow et al. High-efficiency high-energy Ka source for the critically-required maximum illumination of x-ray optics on Z using Z-petawatt-driven laser-breakout-afterburner accelerated ultrarelativistic electrons LDRD.
Casse et al. Stellar origin of the/sup 22/Ne excess in cosmic rays
Anthes et al. Ablative response of microdisc targets irradiated by 1. 064. mu. m light
Murday An assessment of physics research opportunities available from rapid heating and cooling. Memorandum report
Dymshitz et al. Experimental observation of shielding by a laser-produced plasma

Legal Events

Date Code Title Description
RE Patent lapsed

Owner name: S.A. ION BEAM APPLICATIONS

Effective date: 20010331